Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 17 août 2022
Antananarivo | 11h38
 

Politique

Conseil consultatif constitutionnel

Imbiky Anaclet et Eric Rakotoarisoa, très critiques et très pédagogiques

vendredi 4 juin 2010 | Bill

Répondant aux sollicitations du Conseil consultatif constitutionnel (CCC), des experts dont entre autres, Imbiky Anaclet et Jean Eric Rakotoarisoa, sont venus au palais de l’Assemblée Nationale ce jeudi 3 juin 2010, pour donner leur avis sur la réception des suggestions sur la prochaine constitution de Madagascar. Eric Rakotoarisoa, juriste constitutionnel et Imbiky Anaclet, ancien ministre de la Justice et président de l’association MAMIMAD, n’ont pas été avares de remarques et critiques envers l’initiative pour ne pas dire qu’ils ne sont pas allés de main morte dans leur appréciation de la démarche.

Jean Eric Rakotoarisoa, comme son collègue Imbiky Anaclet, doute fort du succès et de l’efficience de l’entreprise qui est compliqué étant donné qu’il faut vulgariser ces propositions par la suite. Le premier est convaincu, a-t-on compris, que discuter des différents articles de deux constitutions, les évaluer et les comparer en si peu de temps, relève d’une gageure ; du moins si l’entreprise ne devait pas être bâclée. En tout cas, il l’a dit, le référendum constitutionnel qui se prépare dans les conditions prévues actuellement n’est que mascarade.

À son avis, au lieu de s’empêtrer dans les dédales des détails, il serait plus économique et plus judicieux de discuter et de sensibiliser les électeurs sur les différents régimes de gouvernance d’abord (monarchique, républicain, parlementaire et leur déclinaison) et ensuite sur les différentes formes d’un État (unitaire, fédéral…). Car, toujours selon Eric Rakotoarisoa, à vouloir trop bien faire en quelque sorte, on finit par rendre ce référendum non démocratique tellement c’est compliqué tel qu’il se présente aujourd’hui à ses yeux.

L’ancien ministre de la Justice, Imbiky Anaclet n’est pas moins éloquent. Si les deux juristes sont persuadés que le plus important est de verrouiller la constitution pour que les présidents ne puissent pas la changer ou la modifier selon leurs humeurs et leurs quatre volontés, Imbiky Anaclet ajoute qu’il faut également faire en sorte que les juridictions telle la Haute cour constitutionnelle, soient totalement indépendantes ; et il faut en élargir l’accès pour que la saisine soit à la portée des sociétés civiles ou des associations de citoyens quand les besoins se font sentir ou que les situations la réclament. C’est du moins ce qu’on a compris des explications que ces deux juristes ont données.

Revenant sur la démarche adoptée pour aboutir à ce référendum du 12 août prochain, Imbiky Anaclet s’interroge sur plusieurs aspects dont le contrôle, la transparence et la confiance ou la crédibilité que l’on espère en retirer. Quel organe a été mis sur pied ou sera appelé pour contrôler si ce sont vraiment les résolutions ou suggestions du dialogue national qui sont transcrites et ensuite rédigées pour être proposées à référendum ? Le plus important et le plus sage, selon cet ancien ministre, est d’observer plus que jamais pour ce futur dialogue national ou conférence nationale la démarche consensuelle. Il faut effectivement admettre que les assises nationales du mois d’avril 2009 suivies des assises régionales au mois de juin de la même année et du « Teny Ifampierana » voici quelques mois n’ont abouti à rien de concret ni sorti le pays de la crise. Obtenir l’adhésion des quatre mouvances politiques et celle de toutes les sociétés civiles est le seul garant du succès et de la fin de la crise, fait comprendre Imbiky Anaclet.

Ce juriste considère que le dialogue national ou conférence nationale ne doit pas gêner les initiatives de la communauté internationale car la crise doit cesser le plus rapidement possible. Il croit fermement qu’une solution durable sans les quatre mouvances politiques est difficilement envisageable pour ne pas dire impossible.

32 commentaires

Vos commentaires

  • 4 juin 2010 à 07:55 | Noue (#2427)

    - Il faut effectivement admettre que les assises nationales du mois d’avril 2009 suivies des assises régionales au mois de juin de la même année et du « Teny Ifampierana » voici quelques mois n’ont abouti à rien de concret ni sorti le pays de la crise.

    Ce n’est que maintenant aussi qu’ils ont ouvert les yeux que rien !! absolument rien de tout ce qui ont été fait n’ont abouti à rien ?

    En attendant , voici encore une autre nouvelle :

    LUXEMBOURG — L’UE a décidé jeudi de suspendre son aide au
    développement en raison de l’absence de progrès démocratiques depuis
    l’arrivée au pouvoir controversée à Madagascar d’Andry Rajoelina en
    mars 2009, une mesure qui n’affecte cependant pas l’action humanitaire
    européenne dans ce pays.

    "L’UE considère que le transfert par la force du pouvoir survenu à
    Madagascar le 17 mars 2009 constitue une violation flagrante de la
    démocratie et de l’Etat de droit", souligne un texte des 27 pays
    adopté en marge d’une réunion des ministres européens des Affaires
    intérieures à Luxembourg.

    L’UE avait ouvert des "consultations" sur le sujet qu’elle a décidé
    jeudi de clore, jugeant que la feuille de route pour la transition
    proposée par les "autorités de fait" à Madagascar, qui prévoit la
    tenue d’élections le 26 novembre prochain, est "unilatérale" et
    "inacceptable".

    Madagascar est plongée dans une nouvelle crise depuis fin 2008. Elle a
    conduit à l’éviction en mars 2009 de Marc Ravalomanana, qui vit depuis
    en exil en Afrique du Sud, et à son remplacement par M. Rajoelina,
    alors soutenu par l’armée.

    Après des accords signés en 2009 à Maputo et Addis Abeba mais restés
    lettre-morte, une nouvelle tentative de médiation internationale s’est
    soldée par un échec début mai à Pretoria.

    Les mesures décidées jeudi pour effet de suspendre tout appui
    budgétaire accordé à Madagascar, ainsi que l’affectation de nouveaux
    moyens financiers au titre du 10e Fonds européen de développement.
    Elles n’affectent pas en revanche l’aide humanitaire et d’urgence ni
    certains projets bénéficiant directement à la population.

    • 4 juin 2010 à 09:11 | zaka (#1418) répond à Noue

      Les gouvernants actuels peuvent se permettre une certaine arrogance, car ils ont maintenant la Grande Chine derrière eux : La Chine discrète,, silencieuse,, mais terriblement efficace.
      Madagascar va t’elle devenir une colonie chinoise. Croyez moi chers amis, c’est une perspective crédible,, et cela risque de peser lourd sur l’avenir des malgaches. Ravalomanana avait en son temps subodoré cette pénetration chinoise. Il avait presque réussi.
      Rajoelina ouvre les portes de Madagascar toutes grandes pour la Chine,, on avait critiqué Ravalomanana pour l’affaire de Dewao (bail emphyteotique à la Corée). Maintenant Rajoelina risque d’aller plus loin pour récuperer des devises (La Chine a des liquidités énormes). Les aides européennes ,,sont des miettes en comparaison avec les cadeaux que les Chinois vont donner aux gouvernants malgaches.
      C’est un tournant de l’histoire de Madagascar : La pénetration irremediable des Chinois dans notre pays.

    • 4 juin 2010 à 15:25 | Albatros (#234) répond à zaka

      Bonjour Zaka,

      Je partage entièrement votre crainte concernant la Chine. Cette dernière, déjà très présente en Afrique, a besoin de matières premières et de zones facilement cultivables. Elle a aussi besoin de débouchés pour ses produits de basse qualités qui commencent à être refusés dans les pays occidentaux.

    • 4 juin 2010 à 15:43 | Albatros (#234) répond à Albatros

      Pour en revenir au sujet de l’article : Le Changement de Constitution !!!, une simple remarque :

      Après avoir annoncé des élections en mars 2010, puis en mai 2010, on nous annonce une modification complète de la Constitution Malgache avec explications à tout le Peuple (par des réunions de village, les journaux, internet, TV-Viva, MSM ?????) pour que ce dernier puisse décider en août 2010.

      Encore une action a inscrire dans le livre des Records. La HAT va plus vite à organiser des élections toujours reportées que de régler le trafic du Bois de Rose.

    • 5 juin 2010 à 10:03 | rayyol (#110) répond à Albatros

      produit de tres basse qualite qui appauvrissent de plus en plus le peuple c est au guvernement de fixer des normes et de les faires respecter ce qui existe dans d autres pays mada est vraiment une poubelle pour les chinois sous pretexte que sa ne coute pas cher mais le produit est defectueux avant meme de sortir du magasin il faut un organisme gouvernemetal et un bureau des plaintes donc une protection du consommateur

    • 5 juin 2010 à 10:14 | rayyol (#110) répond à Albatros

      e oui alors prevoyer les organismes pour vous proteger business d accord mais a vos conditions est ce que les europeens sont beaucoup mieux ce sont des arrogants qui veulen exercer un controle total sur vous colonie oblige il est temps que vous vos liberez de ce joug et rien de mieux que de les mettrent en competition montrez leur quils ne sont pas le nombril du monde

  • 4 juin 2010 à 07:57 | diego (#531)

    Bonjour,

    Nos politiciens, du moins, ceux qui constituent la HAT, nous montrent tout le jour, matin, midi et soir leur incompétence.

    Les voilà les spécialistes, non seulement ils montrent une preuve inhabituelle d’indépendance d’esprit, donc libres, mais il frappent fort :

    - gageure, bâclé, mascarade, oh oh oh, et si on écoute pour une fois les spécialistes de ce pays et si pour une fois on se mette d’accord que notre pays a des personnes intelligents et compétents, arrêtons de les embêter matin midi et soir….

    - il faut dire haut et fort dès maintenant que nous avons des spécialistes et qu’il faut les écouter ces gens,

    - on voit bien que si les politiciens influents du pays ont fait quelques efforts, la crise serait déjà bien derrière nous depuis longtemps.

    Que la HAT fasse preuve d’intelligence politique et un peu de réalismes :

    - on sait maintenant que reformer le pays est déjà difficile , mais alors chercher tout le moyen pour passer en force pour nous IMPOSER une nouvelle CONSTITUTION est assez mystérieux et dépasse mon PTIT ESPRIT…..peut-être que les JURISTES DE LA HAT nous expliqueront bien LONGTEMPS POUR QU’ON COMPRENNE VITE….

    De tout cœur avec les NOS SPECIALISTES en tout cas ceux deux personnes ( l’un cotier et l’autres de la haut, cela c’est de l’harmonie) citées ici :

    - une des pistes est justement de VEROUILLER LA CONSTITUTION enfin que les prochains PETITS MALINS DU PAYS, qu’il soit DJ, MPIVARO-KENA (rien contre les mpivarokena) ou autres ne pourront plus tripatouiller quoique ce soit….

    A plus,

    • 4 juin 2010 à 10:59 | sissi (#3685) répond à diego

      Salut Diégo

      Bien lu votre post de ce matin à l’aube et constate que je ne suis pas la seule à avoir l’insomnie. A moins que vous étiez dans un pays où le décalage horaire est différent du mien.

      L’histoire de monsieur vamba en fait est une plaisanterie que j’ai eu l’occasion d’échanger avec un CDB lors de mes nombreux séjours à Tamatave il y a quelques années de cela. Je pensais que c’était vous. Mais apparemment, je me suis trompée. Tant pis, c’est pas grave.

      J’attends avec impatience ce que vous pensez de mes cogitations nocturnes, car j’avoue que j’ai été désagréablement surprise de la teneur du vôtre, venant de vous et de ce que je crois être votre désir d’indépendance pour notre beau pays.

      Quant à moi, ce qui me désespère le plus c’est l’inconscience de tous ces chefs d’états africains élus par leurs peuples se comportant de manière si désinvolte en voyant une quelconque fierté à parader devant l’ancien colonisateur. C’est comme si ces penguins de soldats et de chefs d’états continuaient avec révérence à dire : regardez-nous maitres, vous nous avez colonisés mais nous continuons d’en être fiers car nous le valons bien. La preuve nous continuons à fêter votre fête nationale à vous chers maitres.

      Vous voyez Diégo, pour mon pays, j’aurais souhaité que la France "nous punisse" car pour moi, ce ne serait pas de l’humiliation, bien au contraire, ce serait une fierté et un hommage à rendre à la centaine de milliers de nos anciens, morts pour notre liberté, à nous leurs descendants, que d’épargner au pays cette nouvelle forme
      d’ assujétissement culturel et politique.

      Et même si je n’y suis pour rien ou pour pas grand chose (quelque part nous avons tous une part de responsabilité mais à degré différent, certains étant plus coupables que d’autres), je ne peux m’empêcher d’être écoeurée par la situation, et de me dire que ces gouvernants sont descendus bien bas pour accepter sans broncher cette humiliation de trop.
      Sissi

    • 4 juin 2010 à 14:12 | diego (#531) répond à sissi

      Bonjour,

      Hi sissi, on tire dans la même direction, et c’est l’essentiel. Il y aura des désaccord entre nous mais n’est-il pas normal ?? Justement pour avancer, il faut les additions de nos idées etc….

      Concernant le défilé à Paris de notre petite Armée que vous êtes surprise de ma position ?

      C’est simple : je suis pour qu’on se rapproche d’un pays comme la France, mais pas à n’importe quel prix, surtout quand on voit, et je pense que tout le monde ne sait vraiment pas quelle danse ce grand pays veut danser avec nous. Défiler à Paris pour le 14 juillet est une bonne chose pour notre petite Armée, il y a rien là, mais c’est aux gouvernants de nous expliquer pourquoi…et d’autant plus que c’est un gouvernement illégal qu’on a depuis une année….

      En ce qui concerne notre CONSTITUTION, ma position n’a pas changé d’un iota, la HAT est illégal, violeuse de notre CONSTITUTION matin midi et soir depuis une année, elle n’a pas le droit de nous imposer quoique ce soit…..que des élus via les urnes qui auront le droit de parler à notre nom et au nom du pays….et ces même élus qui auront le devoir s’ils le souhaitent de nous mener vers UNE AUTRE REPUBLIQUE qui sera approuvé ou pas par le peuple…..

      Je ne veux pas vous perdre ma chère, tirons toujours dans la même direction en ayant tout le temps notre indépendance d’analyse….l’essentiel c’est qu’à la fin nos idées se rejoignent…

      Bien à vous,

    • 5 juin 2010 à 10:25 | rayyol (#110) répond à diego

      au moins ils ont le merite d essayer c est une chose de parler mais cela en est une autre d agir quand vous arrivez dans une situation de pourriture totale cmme celle que vous vivez et ce depuis 50 ans vous commencer par nettoyer mais tout absolument tout est sale ou commencer vous vous etes debordes au moins ils ont le merite d essayer a vous maintenant les gens competent d exercer chacun vos competences pour le bien de votre pays et je ne crois pas qu ils refusent votre aide

  • 4 juin 2010 à 08:11 | raiso raiso (#3990)

    Tsy azo leferina intsony ny fanambanian’ny communauté internationale ny safidim-bahoaka.
    Ankehitriny lavin’ny UE ny feuille de routen’ny prezida hajaina Andry Nirina mivady ka vaky ny fo, mivonkina ny totohondry, manganohano ny maso, tsembo-dratsy amin’ny alina ary manonofy ratsy sy tsy ampy torimaso.
    Izany rehetra izany satria voavetaveta ny safidin’ny malagasy, ilay safidy masina izay nataontsika tamin’ny volana janoary 2009, izay nanonganantsika ilay mpanao didy jadona, mpangalatra volam-bahoaka ary iray jiolahy nahavita nanokatra ilay orinasa TIKO tao anatin’ny fito taona ary lasa milliardaire.
    Mijoroa ry vahoaka malagasy, tonga ny fotoana hanohananao ny filoha Andry Nirina mivady sy ireo mpanara-dia azy.

    • 4 juin 2010 à 08:43 | citoyendumonde (#4292) répond à raiso raiso

      Nisy fifidianana angaha tamin’ny janoary 2009 ? vaky trano sy fandrobana no hitako koa ireny ve no safidy masina nataonareo ?
      Mody manao ranomasom-boay ianareo rehefa avy nanapotika firenena.

    • 4 juin 2010 à 08:55 | Ramanana (#3969) répond à raiso raiso

      Pauvre Raiso Raiso qui ne voit que le bout de son nez... Il pense que la seule solution de sortie de crise est la braderie des richesses Madagascar. Il y a toujours des "bloqués" dans une communauté, c’est vrai.

      Vao hita fotsiny ny Composition-n’ilay Commission mikasika ny Constitution dia hita fa tsy hatokisana. Tsy ny olona ao anatiny akory no kihanina fa nisy TENA MANAM-PAHAIZANA MANOKANA (Spécialistes) izay tsy nasaina nandray anjara akory toa an’Ingahy Jean Eric Rakotoarisoa, ry Imbiky Anaclet. Ekena fa nanolotra olona i Honoré Rakotomanana nefa izy mihitsy no tokony ho lehiben’io Commission io fa tsy ilay voadaka avy any Canada...

      Ekena fa manam-pahaizana tokoa ireo ao anatiny fa mitovy tsy misy valaka @ CENI ny fomba nanendrena azy ireo...

      Dia inona izany izao no ataon-dRajoelina ? Hanao Forcing sy Tantely afa-drakotra ny harenan’ny MALAGASY ?? Harenan’ny MALAGASY hoy aho fa tsy HARENAN’NY HAT......

      Averiko ny Tenin’i Raiso Raiso : MITSANGANA RY MALAGASY....

    • 4 juin 2010 à 12:29 | Rasoa (#1122) répond à raiso raiso

      raiso raiso ity angamba olona tsy dé maharaka loatra fa zatra mpandray ndray araka ny pseudo-any.

      Ka dia valiako tsotra hoe :

      tsy mila tsy mila

  • 4 juin 2010 à 08:42 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Une feuille de route est établie.Maintenant il faut y aller sans regarder en arrière.De concession en concession,ça SUFFIT !!

    Maputo/Addis/Prétoria au placard.

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 4 juin 2010 à 08:47 | citoyendumonde (#4292) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Hier tu disais que les grands de ce monde reconnaissent ton voyou de rajoelina. Pouah, continue toujours a nous faire rire avec ta feuille de route pauvre basile.

    • 4 juin 2010 à 09:27 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à citoyendumonde

      citoyendumonde

      dites plutôt "APATRIDE" comme Madame Eva JOLY ou Con Bendit,c’est plus adapté pour "VOUS".

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 4 juin 2010 à 09:35 | Haritiana (#1899) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Tsy maninona na tsy hanaiky io feuille de route io ny U.E sy ireo hafa fa izany akory tsy zava-baovao fa na t@ andron’i président Zafy aza anie efa nampifilafilain’ny mpamatsy vola sahala @zao fa nandeha ihany ny fiainan’ny vahoaka malagasy satria ireo vola azo avy any ivelany ireo ange tsy mipaka akory any anaty vilanin’ny vahoaka e ! Vitao ny référendum sy fifidianana samihafa fa mandeha ihany io ary hanaiky ihany ireo communauté internationale ireo avy eo !

    • 4 juin 2010 à 10:41 | Rasoa (#1122) répond à Haritiana

      Ary manaiky an’izany angaha ny vahoaka ?

      Sao dia hadinonao ary fa ny tsy faneken’ny vahoaka maro an’isa an’i Radomelina sy ny forongony dia facteur iray tsy ahafahany manohy iny LALANY iny.

    • 4 juin 2010 à 11:34 | Haritiana (#1899) répond à Rasoa

      Ahoana moa no ahafantarantsika dieny mialoha na hanaiky na tsia an’izany ny vahoaka malagasy satria tsy misy olona afaka hiambo ho mahalala sahady ny safidin’ny vahoaka na ny ao antsainy raha tsy vita ny fifidianana na ny fitsapa-kevibahoaka. Avelao handeha izany rehetra izany dia ho hita eo !

    • 4 juin 2010 à 12:58 | citoyendumonde (#4292) répond à Haritiana

      Adinonao angaha tamin’ny andron’i President Zafy fa na arabe aza tsy nisy nandehanana, vilanibe an’ny mpivarotra sakafo masaka no hita teo amin’ny araben’ny fahaleovantena teo analakely, nanomboka nitady financements paralleles ny sasany tamin’ireo mpitondra.

    • 4 juin 2010 à 13:25 | Rasoa (#1122) répond à Haritiana

      Marina tena marina izany.

      Ary efa ela no tokony nahatsapan-dRadomelina an’izany - fony Pdt Ravalomanana niteny hoe : andao ary hatao ny référendum na andao ary halefa aloha(anticiper) ny fifidianana Pdt.

      Ka tsy "fisandohana" ve izany moa ny filazan-dRadomelina fa "safidim-bahoaka" ny nanaovany fanonganam-panjakana ?

      Ka izao : MILA MANEHO SAFIDY amin’ny alalan’ny fifidianana isika fa alohan’izany dia :

      - Miverina ny ARA-DALANA

      - Miala ny mpanongam-panjakana

      - Transition consensuelle et inclusive

      - Réconciliation nationale

      - Election (S)

      Ary inona foana no mampatahotra azy amin’ny fiverenana’i dada e ?

    • 4 juin 2010 à 15:12 | diego (#531) répond à citoyendumonde

      Ouaaaah, citoyendumonde,

      Deux courtes lignes, concises, percutantes et comprises par tout le monde….forcement vous atteignez vite et facilement vos cibles, bravo…..

  • 4 juin 2010 à 10:22 | le diaspora (#1311)

    il est vrai que nos juriste réputés d’ experts n’ont pas de poids face aux ERIC RAKOTOARISOA et IMBIKI ANACLET, enfin on voit bien que les deux hommes ont plus d’ éxpériences que les autres à moins que les juristes qui receuillent les propositions pour la nouvelle constitution sont encore sous la juppe de ANDRY RAJOELINA, c’ est vrai qu’ il faut choisir désormais de quel regime on fait , PARLEMENTAIRE, PRESIDENTIEL, après on verra la suite par les assis, car aujourd’hui RAJOELINA veut instaurer ici la MONARCHIE , sans parlement ou un homme seul décide et non seulement il aime qu’ on l’ appelle Président mais peut être demain LE ROI RAJOELINA I , qui sait peut être il a des idées derrière la tête comme BOKASA

    • 4 juin 2010 à 13:29 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à le diaspora

      j’ai du respect pour ces deux "pseudo-juristes" mais c’est dans le travail pour la Nation qu’on peut donner une "qualification".

      Dites-nous les résultats de leurs expériences ou de leurs travaux pour la Nation ,Madagascar.

      Pour le régime à Madagascar,en faisant l’élection législative,d’abord,nous irons sans aucune surprise vers un "Régime Parlementaire" ou/et 50/50 selon la future constitution.

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 4 juin 2010 à 10:42 | mpitily (#1212)

    Au lieu de bouder dans leurs coins et prendre en otage tout le pays tant qu’elles n’obtiennent pas des places ministérielles à la hauteur de leurs propres ambitions, les 3 mouvances devraient aussi monter leur CCC et leurs propositions de constitution, pour abréger cette crise qui a trop duré. La CI pourra leur donner un financement et la logistique nécessaires pour cela.

    Je suis bien curieux de voir les composantes de ces trois mouvances à part les restes de l’Arema et de l’UNDD (vu que la majorité de leurs membres ont migré vers le TIM et le TGV) et le reste du TIM (beaucoup de ses membres ont déjà aussi quitté ce navire). Dire que la CI pense que ces partis moribonds représentent 75% de poids sur l’échiquier politique actuel.

  • 4 juin 2010 à 12:49 | ikopa (#671)

    Isika GASY oa de tia manaotao foana. Tsy mahakofina tokoa ny henatra( raha toa ka mba mahalala menatra). Io zao raha toa ka lavin’ny UE indray iny sosokevitran-dRajoelina iny dia hiverina hisisika hilatsaka fidina indray izy. Dia hihoby eo isika rehetra fa marina loatra ny azy.

    Raha ny momba io constitution io indray dia toa atao hahatsaratsara ny fiainan’ny mpitondra ilay izy fa tsy misy fieritreretana velively ny vahoaka madinika izany.

    Inona moa no mba fantatry ny tambanivolo @ izay soritsori-dalana volavolain’ny mpahay lalana any ambony latabany any ? Zavatra tsy anontaniana azy, tsy misy hazavaina aminy ? Fa dia apetraka fotsiny izao hoe :" hainy io !", "tiany io !", "mahatsara azy io !". Toa afaka maminany izany any am-pon’ny "BADO" ireo mpanao lalana sy ireo mpitondra antsika.

    Mba hitako mitombina tsara ny hevitra noentin’ing. J. Eric Rakotoarisoa sy IMbiky A. raha nilaza izy ireo hoe :" il serait plus judicieux de ....discuter et sensibiliser les électeurs sur

    - d’abord, les différents régimes de gouvernances( monarchique - républicain - parlémentaire...)

    - et ensuite sur les différentes formes d’un etat ( unitaire - fédéral ...)

    Hevitra toy izao aminay no tsara iadian-kevitra sy hazavaina any @ vahoaka rehetra any.

    • 4 juin 2010 à 19:15 | kaki (#2830) répond à ikopa

      Bonjour à tous, et spécialement à Albatros

      Un avis comme un autre :

      Rien n’empêche les spécialistes locaux ou de l’étranger de donner des cours de droit constitutionnel à la portée du peuple : animations simples, images et exemples à l’appui, transmission à la TV et à la radio pour en assurer une large diffusion(à la manière de Fred et Jamie dans C’est pas sorcier).

      Au lieu de débattre de qui est compétent et légitime pour rédiger un projet de constitution ou qui ne l’est pas, l’essentiel n’est-il pas que le peuple ait un choix éclairé pour en finir avec cette crise ???

    • 4 juin 2010 à 19:35 | diego (#531) répond à kaki

      Et avec un grand OUI de ma part kaki....

      Toutefois, je préconise, modestement, kaki qu’un fois nos experts constitutionnels ont fini leurs travaux, il faut que LA CHOSE soit présentée à la NATION et devant le PEUPLE que nous sommes…

      En insistant bien qu’il faut une CONSTITUTION inviolable QUE LES PETITS MALINS DE LA NATION ne descendent tout le 7 ou 10 ans à la place de 13 mai pour faire tomber nos INSTITUTIONS et tourner vers nous en disant :

      - NOUS ALLONS PARLER A VOTRE NOM ou NOUS SOMMES LES ELUS DU PEUPLE, bref que certains hommes arrêtent de se prendre POUR JESUS….et ce n’est pas forcement celui qui a dit MINOA FOTSINY IHIANY qui se prend pour JESUS....

      NB : je n’ai pas lu ce qu’Albatros avait dit....

    • 4 juin 2010 à 23:42 | Albatros (#234) répond à kaki

      Bonsoir Kaki,

      Je ne sais pas qui est compétent à Madagascar pour rédiger un projet de Constitution mais ce qui a attiré mon attention c’est le peu de temps qui est laissé au Peuple pour juger du bien fondé des textes sur lesquels il devra se positionner. Par contre je suis entièrement d’accord sur le fait qu’il faille "éduquer" dans le bon sens du terme, les gens, afin qu’ils soient apte à juger par eux mêmes les propositions qu’ils leur sont faites. Tout passe par l’éducation des jeunes. Les former pour leur permettre de choisir ce qui est bon pour eux et non pas pas les formater pour qu’une minorité puisse choisir à leur place.

      Pour moi, la futur constitution de Madagascar, si elle est mise en place en aout 2010, aura était décidée par une minorité et non pas choisie par le Peuple en toute connaissance de cause.

    • 5 juin 2010 à 05:32 | diego (#531) répond à Albatros

      Dans le fond, Albatros, la position de kaki n’est pas si eloigner du votre...c’est un débat interessant...à ce niveau on peut être fier quand même non ? Cela fait plaisier...
      A plus,

  • 5 juin 2010 à 10:43 | Dadi (#2814)

    A tous les Malagasy de tous les horizons,
    A toutes et à tous,

    Se rendre à l’évidence :
    - Tout ce qui arrive actuellement à Madagascar, nous arrive à nous tous, Malagasy.
    - Le pauvre peuple Malagasy a déjà beaucoup trop enduré, le peuple a beaucoup trop perdu.
    - C’est innacceptable et honteux.
    - Le crise (politique/économique/sociale) doit cesser.
    - Le temps est révolu pour chercher à qui la faute, la responsabilité nous incombe à nous tous ! A nous tous Malagasy.

    Aller de l’avant :
    - Soyons déjà fiers que nous, Malagasy, aujourd’hui, pouvons émettre nos idées et critiques, que celles ci soient constructives et respectueuses de la valeur morale.
    - Cessons les conflits idéo/politico/intérêts pour ne pas en arriver à tant d’autres.
    - Ayant déjà franchi des étapes où nous ne pourrons plus revenir en arrière, ayons nous le courage et la sagesse de nous joindre, de bâtir ensemble, entre Malagasy, un avenir meilleur pour nos futures générations...pour nos futurs enfants de la patrie !
    - Que nous soyons partisans ou non des gens au pouvoir actuellement, apportons notre part de brique pour passer dans la meilleure condition possible à la 4é République.

    Pour que cette crise ne soit plus !
    Pour l’intérêt supérieur de notre chère patrie.
    MADAGSCAR.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS