Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 27 septembre 2021
Antananarivo | 19h57
 

Tribune libre

Croisée des chemins

Dieu, merci. Madagasikara est de nouveau à la croisée des chemins.

vendredi 17 octobre 2014

La lassitude du surplace et le virus du laisser-aller commençaient à asphyxier la bonne volonté des citoyens les plus engagés. L’ancien Président Marc Ravalomanana a enfin décidé d’abréger son exil volontaire. Peu importe le rocambolesque de son arrivée. Tout comme le grotesque de son escamotage pour raison d’État.

Dans tout le tapage qui s’en est suivi, seul un fait mérite d’être mis en évidence. Tous les protagonistes de notre récente histoire nationale sont désormais sur place. Que s’accomplisse donc la grande et noble destinée de notre Nation ! Ouvrons les bans.

Notre questionnement est à deux volets. Voulons-nous nous acheminer vers une véritable justice transitionnelle où le binôme « vérité – réconciliation » tiendra lieu de balise ? Ou optons-nous pour un nouveau chaos politico-politicien dont seuls les prédateurs patentés tireront encore bénéfice ?

Ce n’est ni à la nébuleuse communauté internationale, ni à la faune politicienne, encore moins aux protagonistes sus-évoqués, et surtout pas à nos gouvernants, fut-il Président de la République, uniquement d’y répondre. Cette gente-là n’exécutera en définitive que ce que nous aurons décidé, ou au pire, laissé décider. Et précisons-le bien : chacun de nous.

Aussi, avant de rejeter sur qui que ce soit toute responsabilité dans le futur, que chacun de nous réfléchisse maintenant, autant que possible immédiatement. À chacun, et à commencer par moi-même, de prendre en compte le questionnement précédent. Dès lors, qu’est-ce que je veux ? Qu’est ce que je décide ? Qu’est-ce que je fais ?

Le présent est dans mes mains. Le futur de mon pays, comme le mien, en dépendra. Si immature, je vais demander à Dieu ce qu’Il ferait à ma place, ... Paisible et contemplatif, Il me répondra avec un doux sourire : « Mon fils, tu es déjà à Ma place. Fais comme bon te semble. »

Antsirabe, 15 octobre 2014
RABEARISON Roland Dieu Donné Vahömbey.

33 commentaires

Vos commentaires

  • 17 octobre 2014 à 08:18 | revysaditra (#8500)

    ianao ve manameloka...
    ...dia manao fampihavanana ??? Quelle reconciliation ???
    1) Ra8 dia gasy... gasy ray, gasy reny
    2) Manameloka ≠ Fampihavanana
    3) Ratsiraka nanao sesin-tany tany la Frantsa... efa NIVERINA
    — -
    NY FIVERENANAO
    — -
    http://youtu.be/Wy5LtHkK6LY
    Ref :
    Noho ny fiverenanao
    Zay efa nandradraiko hatry ny ela
    Toa adino_izao
    Ilay diam-penina nambarako fa sisa tavela
    Mbola tiako ianao
    Na mafy sy mangidy aza nilaozanao
    nefa_izao tafaray izaho sy ianao

    • 17 octobre 2014 à 08:57 | I MATORIANDRO (#6033) répond à revysaditra

      Mankasitraka e !

      Fa misy kely ho lazaina ihany ; Dingana lehibe no vitan’Andriamato Filoha Hajaina Mamimbahoaka Marc Ravalomanana tamin’ny fiverenany teto an-tanana, ny azo lazaina ho antsika mpanasitraka ny fahatongavan’ty lehilahy mahery fo ity dia tsotra ihany toy ny olona nitsambikina anty rao izy, inona moa no tiako lazaina @zany, rehafa mitsambikina anaty rano ianao na inona antony na inona dia tsy maintsy milentika aloha vao mipoitra indray ary avy eo dia milomano ary tonga eny @ morona (sarisary ihany io ny @zao fisambosamborana fahatany ataon’ty fitondran’i hery sy voangy mivady izao) ; na izany aza dia tsy maintsy ho avoaka ihany izy fa atao mihiboka 40 andro aloha hijerena ny fitonian’ny rano !

      Ho an’ireo tsy mpankasitraka sy be fialonana @zao zava-bita mampitolagaga maneran-tany nataon’dRamose zao dia tsotra fotsiny, ataovy zay tianareo atao aminy @zao fa rehefa tsy voafolakareo @zao izy dia tsy folakareo intsony.

      Ny fiverenana antanindrazana dia fanombohana fa ny fakana ny fahefana no fahombiazana !

      Samia velon’aina !

  • 17 octobre 2014 à 08:42 | revysaditra (#8500)

    "La colère est nécessaire, dit Aristote.
    Quelle victoire obtient-on sans elle...
    ... si elle ne remplit notre âme...
    ...si elle n’échauffe notre coeur ?
    Seulement il faut s’en servir...
    ...non comme d’un capitaine...
    ...mais comme d’un soldat."

  • 17 octobre 2014 à 08:45 | mandrozeza (#5123)

    Poussez un peu plus loin la chansonnette, et ce ne serait plus une arrivée rocambolesque mais une résurrection.

    La grande question qui se pose depuis plusieurs décennies est l’incapacité du pays à assurer l’intégrité de son territoire. On peut imaginer qu’en ce moment même des bateaux font débarquer (partir) des gens sans se soucier le moins du monde de leur identité.

    Doit-on dire dans ce cas que les voies du Seigneur sont impénétrables ?

    • 17 octobre 2014 à 08:57 | betoko (#413) répond à mandrozeza

      Par manque de volonté politique et aussi la corruption et les gabegies en tout genre
      Comment se fait il que le peu de garde côté que nous avons ne sont pas envoyés là où on exporte les bois de rose .
      2° Concernant la violation de notre espace aérien , nous n’avons ni avion de chasse , ni radar pour surveiller un pays plus grand que La France et le Benelux réunis , même dans les pays dit avancés cela arrive de temps en temps cette violation de l’espace aérien . Donc ne donnons pas tous les torts à nos dirigeants . Savez vous que dans la base aérienne 181 de l’île de La Réunion , il y existe un centre d’écoute qui est capable d’écouter toutes les communications téléphoniques de tout l’océan indien ? Est ce que chez nous , nous avons un tel outil ?

    • 17 octobre 2014 à 09:49 | Parole (#2602) répond à mandrozeza

      Décidément la courte vue l’emporte toujours. Quand le doigt regarde la lune...

    • 17 octobre 2014 à 09:50 | Parole (#2602) répond à Parole

      ...l’imbécile regarde le doigt.

  • 17 octobre 2014 à 09:07 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - "Tous les protagonistes de notre récente "HISTOIRE NATIONALE"sont désormais,sur place".
    - "UNE RECONCILIATION ECONOMIQUE,HISTORIQUE et CULTURELLE".
    Le FFM,présidé par le Général Charles Sylvain RABOTOARISON,souligne que la réconciliation ne devra pas se limiter ==aux Chefs d’Etat Malgache,anciens et présent,bien que leur rencontre soit incontournable.
    "Au cours des tournées que nous avons faites pour récolter les avis des "CITOYENS",nous nous sommes rendus compte que la "RECONCILIATION" devra être sous plusieurs aspects,au d’être basée==uniquement==sur la feuille de route",a indiqué le Général Charles Sylvain RABOTOARISON.
    Ce dernier évoque ==notamment==la "RECONCILIATION" historique,culturelle et économique qui sont les aspects les plus revendiqués par les "Citoyens".
    - "La réconciliation historique devra remonter jusqu’à la période "monarchique",==mettre un trait==sur les séquelles et les animosités rémanentes,suite à l’expansion de l’empire Merina".
    - "L’animosité entre le MDRM et le PADESM,à l’époque coloniale,devra ==également==être prise en considération".
    Sur le plan culturel,le Général Sylvain Charles RABOTOARISON,Président du FFM,évoque les mésententes ethniques et la dégradation de certaines coutumes,==comme le vol des zébus ==qui était autrefois un rite purement social .
    La réconciliation économique,quant à elle,devra se faire à travers ==la décentralisation effective==et ==le partageéquitable==des bénéfices des exploitations des ressources naturelles.
    - "TANT QUE LES POPULATIONS SE SENTIRONT LESSEES,ELLES EPROUVERONT TOUJOURS UNE CERTAINE RANCOEUR,ENVERS CEUX QU’ELLES ESTIMENT PRIVILEGIES" ajoute le Président du FFM,le Général Charles Sylvain RABOTOARISON

    Les conditions étant réunies,la balle est désormais dans le camp ==des entités==à réconcilier.
    Reste à savoir,
    "SI"...
    ou plutôt
    les conseillers ==des partis==à concilier voudront réellement aller dans le sens de la "Réconciliation Nationale".

    ++"Réconciliation Nationale/Grand Pardon/Amnistie Générale"++

    "NOUS POURRONS FAIRE MIEUX QUE MANDELA ou/et MUGABE".

    Madagascar aux Malgaches,une et indivisible.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 17 octobre 2014 à 09:08 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      lire :
      au lieu d’être

    • 17 octobre 2014 à 09:11 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      lire :
      lésées pas lessées (-excuse-)

    • 17 octobre 2014 à 09:14 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ni grand pardon ni amnistie générale et pas d’impunité non plus , c’est trop facile . Avant de faire des konneries fallait réfléchir avant ,ils ne sont pas des gosses de 7 ans quand même . Ceux qui ont fauté avec des crimes ou des vols de l’état doivent répondre de leurs actes devant la justice

    • 17 octobre 2014 à 11:06 | Eloim (#8244) répond à betoko

      Même votre gourou, ANR devrait répondre à beaucoup de questions. Y compris les 109 personnes condamnées par la CI.

    • 18 octobre 2014 à 20:43 | iarivo (#5822) répond à Eloim

      Andry Nirina Rajoelina n’est pas, n’a jamais été et ne sera jamais un gourou comme vous le souhaitez !!!

      Andry Nirina Rajoelina n’aura de compte à rendre qu’au peuple malagasy, ses concitoyens, et non pas à une quelconque conférence de filous patentés !!!

      Andry Nirina Rajoelina a agit et continue à agir pour la sauvegarde de l’Etat de droit et pour l’intérêt supérieur de la nation malagasy, et tous les actions qu’il a pris au cours de sa mission a été faite dans l’intérêt supérieur de la nation malagasy !!!

      Quant aux 109 personnes condamnées par la CI, ils ne l’ont été que pour faire pression sur la HAT par cette même CI alors que cette crise relève exclusivement de la souveraineté nationale malagasy !!!

      Il s’agit là d’une très grave ingérence dans les affaires intérieures malagasy, et cette ingérence s’est transformé en un véritable crime de l’humanité à l’encontre du peuple malagasy orchestré involontairement par la CI sous pression des mouvances ravalomanana, Ratsiraka et Zafy !!!

      Après la finalisation du cas ravalomanana, cette crise (et les précédentes) sera débattu en public entre les différents véritables patriotes malagasy et uniquement les patriotes malagasy (pas de fanatiques, de nationalistes nauséabonds et xénophobes ou d’illuminés de tout bords) pour déterminer les causes de cette crise et les vrais responsables !!!

      Vive Madagascar, Une et Indivisible !

      Pour des Institutions républicaines, démocratiques et laïques fortes et respectées par tous !

      La lutte continue ...

  • 17 octobre 2014 à 09:09 | valoha (#7124)

    Tsy ny mitsara na tsy mitsara no votoatin’ny raharaha eto Gasikara amin’izao fotoana izao ! Betsaka ny fahadisoana vitan’Ingahy Ravalomanana teo amin’ny fitondrany ; torak’izany ihany koa Itompokolahy Tsiranana ; Ny Amiraly Ratsika tsy misy hafa amin’izany - be ny tsy nety / fitaka / didy kofehy lehibe, sns... ; tsy misy hafa amin’izany ihany koa ny fitondran’Ingahy A.N. Rajoelina sy Hery Rajaonarimampianina amin’izao fotoana izao !
    Tsy tokony ho lany andro sy ro-doha amin’ireo ny vahoaka satria fitaka sy fandrebirebena avy any ivelany avokoa no nahazo hatramin’izao ! Mia-mahantra isika ; tsy nisy fandrosoana mihintsy ; ny harena mivoaka antsokosoko hatrany ; gaboraraka avokoa ny fitantanana rehetra ; ny soatoavina potika tanteraka ; INONA INTSONY NO MAHA-MALAGASY ANTSIKA TAVELA ?
    Koa tsy ny fitsarana na fiverenana na fanagadrana no tokony ho ventin-dresakin’ Ny Malagasy izao, fa kosa ny fanovana ny rafi-pitatanana, ny fitondrana, ny kolon-tsaina ho Malagasy tanteraka. Tokony hikaon-doha isika Malagasy ny hananganana fitantanana vaovao mifototra sy miala @ ny Fokontany misy rehetra eto Gasikara ! Mandray andraikitra avy ny isam-batan’olona ! Mahatsiaro sy mirehareha ho tompon’ity Nosy ity avokoa ny isan’ny Malagasy ! Manova ny fomba fijery sy fihetsika ho masi-mandidy amin’ny taniny ny Malagasy fa tsy hanaiky ho baikon’ny avy any ivelany hatrany amin’ny zavatra rehetra atao eto !
    Koa tsy tokony ho lany andro @ i Ravalomanana, na Ratsiraka, na ANR, na H.Rajaonarimampianina Ny Malagasy. Saribakoly avokoa ireo izay nampitondra faisana antsika mianakavy, ary tokony hiataka tsy misy hatak’andro amin’ny sehatra politika sy ny manondidina izany rehetra ! Poizina lehibe ho an’ny Firenena ny fiverenana’ireo olona ireo sy ny mpiara-dia amin’izy ireo eo amin’ny fitantanana ny Firenena Malagasy. Mila olona vaovao miala ifotony sy miandalina amin’ny soatoavina Malagasy Ny Nosy Madagasikara, izay ho tohanan’ny vahoaka sy mifarimbona miaraka aminy, tsy manapaka irery fa mifampiera amin’ny Loholona, ny Vondron’ Ampanjaka misy eto Gasikara, filoha sy mpitondra mijery akaiky ny Tantsaha, ny Mpanjono, ny Mpanao asa Tanana, sy ny Mpiasa madinika maro an’isa !
    ANTSIKA NO MIFANAPATAPAKA SY MIFARIMBONA MBA HIJOROAN’NY FIANDRIANAM-PIRENENA MARINA !

  • 17 octobre 2014 à 09:21 | elena (#3066)

    Comme à son habitude, Ravalo a donné un coup de pied dans la fourmilière et a bousculé tout le monde, obligeant tout le monde, la CI.... à se repositionner, car on ne peut plus attendre éternellement.
    Sage Vahombey ! Puissiez vous être entendu !

  • 17 octobre 2014 à 09:32 | Eloim (#8244)

    Je rejoins parfaitement aux écrits de Vahombey. A la croisée du chemin, il trouve juste le terme qu’il le faut. Beaucoup d’encres se sont coulés cette semaine. Le rythme cardio-respiratoire est assez ample jusqu’à faire asphyxier certains fanatiques issus des deux camps protagonistes. Beaucoup réclament justice. Quelle justice ? Justice suivant le processus judiciaire ? Justice dont le radical évoque le "JUSTE" ? ... Quoi qu’il en soit, beaucoup de gens condamnent les "faits accomplis" par l’Ex-Exilé de l’Afrique du Sud, les sceptiques, les rancuniers, les transition-istes, ... Pourtant, certaines personnes pensent que cette circonstance inattendue servira d’une bonne chose pour le pays. Est-ce que c’est le moment où jamais l’oubli est l’ultime arme d’un nouvel essor pour un avenir meilleur du pays ? Certains susceptibles envisagent de poursuivre la manière forte d’haranguer le "NON" à l’impunité dont cette notion nous laisse nous entraîner dans un engrenage de la discordance éternellement d’où le cercle vicieux politique qui mine notre société en perpétuelle désagrégation, du jour au lendemain ?

    • 18 octobre 2014 à 20:53 | iarivo (#5822) répond à Eloim

      L’oubli, voila le nouveau mot d’ordre !!!

      L’oubli serait donc l’ultime arme d’un nouvel essor pour un avenir meilleur du pays ?

      L’oubli pour permettre l’impunité ...

      L’oubli pour permettre aux escrocs, au gourous et à tous les autres charlatans de venir encore mener leurs exploits destructifs ...

      L’oubli pour repartir de nouveau dans d’autres crises de plus en plus violente !!!

      NON, il n’y aura pas d’oubli, il n’y aura JAMAIS d’oubli et pour cela une stèle commémorative sera érigé à Behoririka à l’endroit même où se trouve les reste du magro pour que toutes les générations futures puissent se souvenir de ce qui s’étaient passé entre 2002 et 2009 à Madagascar de malversations du fait d’un gourou-charlatan dominé par son égocentrisme et sa folie mégalomaniaque !!!

  • 17 octobre 2014 à 10:44 | tsimahafotsy (#6734)

    Bien que je sois pessimiste sur l’issue de la re.kon.ciliation, vu l’égoïsme et le manque total de conscience de nos politiciens, not prezida a encore une infime chance de s’inscrire dans l’histoire en tapant sur la table en clamant haut et fort : bon ! çà suffit les k.onneries les mecs ! nous avons tous m.erdé grave mais il est encore temps de rattraper les choses ! Mettons-nous tous autour de la table et aidez-moi à redresser ce pays ! Le monde entier nous regarde, le peuple nous vomit, Madagascar à l’allure où ça va deviendra un babakotoland ! Créons un front populaire pour le redressement économique, moral, citoyen , culturel et civique du pays, un tribunal populaire pour contrôler et juger les corrupteurs et les corrompus, un conseil populaire pour noter les performances et les résultats de chaque institutions. Oublions nos différends et nos divergences et pensons un peu à nos enfants, à ce que nous laisserons pour leur avenir. Sommes-nous le peuple la plus bête du monde au point qu’un demi-siècle après notre indépendance, nous ne sommes point capable de prendre notre destinée en main ? Le peuple est intelligent mais leurs dirigeants sont k.o.n.s, à nous de prouver que nous pouvons être intelligents aussi ! Je lance cet appel et je laisse le peuple malgache juger ceux qui ne veulent pas jouer le jeu ! Moi, Hery je suis prêt car Madagascar est la croisée des chemins, prenons tous le bon chemin ensemble !

    • 17 octobre 2014 à 13:46 | zorey974 (#7033) répond à tsimahafotsy

      Je vous ai connu plus réaliste Tsimahafotsy, réveillez-vous nom de dieu ! :))

    • 17 octobre 2014 à 14:14 | tsimahafotsy (#6734) répond à zorey974

      Je suis de nature un réaliste pessimiste !

    • 18 octobre 2014 à 20:55 | iarivo (#5822) répond à tsimahafotsy

      Encore un appel à l’impunité !!!

  • 17 octobre 2014 à 11:23 | tsimahafotsy (#6734)

    Bien que je sois pessimiste sur l’issue de la ré.Kon.ciliation, vu l’égoïsme et le manque total de conscience de nos politiciens, not prezida a encore une infime chance de s’inscrire dans l’histoire comme un vrai chef d’état en tapant sur la table et en clamant haut et fort :
    Bon, çà suffit les K.O.N.N.E.R.I.E.S les mecs !
    Mettons-nous tous autour de la table et aidez-moi à redresser ce pays, ce pays que nous aimons tous chacun à sa façon.
    Nous, dirigeants d’avant ou d’aujourd’hui, nous avons tous m.e.r.d.é mais nous pouvons encore rattrapé nos bêtises, nos très grosses bêtises !
    Le peuple nous abhorre, le peuple est intelligent et il souffre car leurs dirigeants sont des gros nuls ! Montrons que nous pouvons être aussi intelligents que le peuple !
    Le monde entier nous regarde avec pitié ! La honte !
    Sommes-nous le peuple la plus bête du monde au point de ne pas être capable de prendre notre destinée en main après un demi-siècle d’indépendance ?
    Pensons à nos enfants, à ce que nous laisserons pour leur avenir !
    Créons un front populaire où toutes les forces vives de la nation seront partie prenante pour le redressement moral, civique, citoyen, culturel pour arriver à notre objectif, le développement économique !
    Un jury désigné et dirigé par les collectivités,( le fokonolona) sera chargé de suivre et de juger les corrupteurs et les corrompus, les performances, dysfonctionnements et abus de chaque institution gouvernementale !
    Le peuple verra et jugera ceux qui ne veulent pas jouer le jeu !
    Moi, Hery, je suis prêt car je ne veux pas être le prezida d’une république bananière ! Madagasikara est à la croisée des chemins, prenons ensemble le bon chemin !
    ... bon, je sais que çà n’arrivera pas avec le Hery, mais un peu d’humour pour réveiller l’optimisme en ces temps difficiles pour notre pays !!!

    • 17 octobre 2014 à 13:34 | olivier (#7062) répond à tsimahafotsy

      Vahömbey fait figure de sage au travers de cet article..MAIS..

      Je regrette qu’il n’ose dénoncer ce qui doit l’être..à savoir :
      les dérives des « 4 », sans fausse pudeur ni hypocrisie ( on peut toujours rêver, n’est ce pas ? ! )
      les dérives d’une société toute entière qui a fini par devenir ce qu’elle est aujourd’hui...crisogene, raciste, xenophobe, passéiste, « cépamafotiste », repliée sur des idéaux d’un autre temps...incapable de se remettre en question ! Sclérosée par des luttes de clans, dont les membres passent leur temps à se trahir et à retourner leurs vestes (la faute à Jacques F...parait il !)

      Quid des propositions concrètes, pour sortir d’un tel bourbier ?..
      A part, évidemment, sur taxer le peu d’idiots qui sont venus investir au pays des merveilles ?...Au pays de ceux qui ne sont que des « spoliés », des « victimes », des descendants d’aryens pour certains (LOL) !

      Le peuple, celui qui gagne 2 euro par jour, n’a plus la force de se battre..Tout juste sera t il le « pigeon » de la prochaine crise...La chair à canon nécessaire au prochain putschiste …
      Les « 4 » se sont servi de lui...
      Les « 4 » ont du sang sur les mains...mais il paraît que le sang des « andevo » aurait moins de valeur que celui des autres ! QUELLE HONTE !
      Il paraît aussi, dixit de grand penseurs, que les « metis » seraient également une sous-race...
      Bienvenue au 21e siecle , sous les tropiques !

      Ce peuple n’a même pas l’éducation qui pourrait lui permettre de comprendre de quoi il retourne...MERCI A LA MALGACHISATION !

      Le peuple ne peut pas compter sur ses zélites...il ne peut compter que sur des employeurs à même de lui verser un salaire, de le soigner...

      Tout le reste n’est que succession de mensonges et déceptions...depuis déjà trop longtemps.

      Alors allons y pour une « re kon si lia sssssion »....

      Je te donne combien pour étouffer l’affaire ???

      A rire ou a pleurer, c’est selon...

      OR

    • 17 octobre 2014 à 13:52 | zorey974 (#7033) répond à olivier

      J’adooore mais pas sûr que vous fassiez l’unanimité ici (euphémisme) parce que vous dites LA VERITE et qu’elle est dure à entendre ! Si ça pouvait servir à une remise en cause générale mais je crains que ça ne va servir à certains qu’à déverser leur fiel...
      Feu...

    • 17 octobre 2014 à 14:35 | tsimahafotsy (#6734) répond à olivier

      Je vous suis et je comprends un peu Vahombey.
      L’état du malade Madagascar est tel, qu’on ne peut plus taper trop au risque de l’aggraver encore.
      Si je vous dis que la société malgache est encore une société féodale, que répondrez-vous ?
      A une époque pas lointaine, j’ai entendu dans ma propre famille comme quoi les officiers supérieurs merinas avaient tué le colonel Ratsimandrava parce qu’ils ne voulaient pas d’un "andevo" à la tête du pays. Et ces officiers n’ont pas compris du tout pourquoi le général Ramantsoa qui vient de la haute bourgeoisie merina ait pu confier les rênes du pays à un andevo, alors qu’il y avait des officiers andriana ! Pourquoi jusqu’à maintenant la vérité sur cet assassinat n’a jamais été faite ?
      Et pour revenir à la question chaude du jour, je ne condamne pas du tout le retour en " catimini" de R8. Il a bien fait , et je trouve çà très culotté et très courageux de sa part. Par contre, là où je ne le suis pas du tout c’est sur son attitude à Faravohitra et ses déclarations. Il n’a pas compris que les cartes ont été redistribuées et qu’il n’était pas en mesure de s’imposer tout de suite, aveuglé par les dévotions des zanak’i dada et de ses fidèles. Ah ! la tour d’ivoire !
      Et comme le disait Churchil, le blablabla vaut mieux que le pan pan pan !Si la re.K.O.N.ciliation permet aux bandes des 4 de blablater un peu, peut-être que çà nous évitera des pan, pan, pan dans la rue !

    • 17 octobre 2014 à 14:37 | tsimahafotsy (#6734) répond à tsimahafotsy

      erratum :
      Gabriel Ramanantsoa

    • 17 octobre 2014 à 14:52 | olivier (#7062) répond à tsimahafotsy

      1) « Si je vous dis que la société malgache est encore une société féodale, que répondrez-vous ? » 

      Que je le sais pertinemment, étant marié à une Andirana depuis 20 ans, et côtoyant des politiciens de haut niveau, côtiers ou merina depuis ce temps..

      2) « Pourquoi jusqu’à maintenant la vérité sur cet assassinat n’a jamais été faite ? « 

      Car la vérité ne peut jamais éclater dans un pays avec TANT de forces obscures...qui passent leur temps à manipuler les masses et à leur faire croire que l’ennemi est Gallieni..

      3) « je trouve çà très culotté et très courageux de sa part »

      Nous sommes deux...
      Quel CRAN !

      4) « Par contre, là où je ne le suis pas du tout c’est sur son attitude à Faravohitra et ses déclarations »

      Je crains que ce Monsieur ne soit rentré pour fomenté un autre « putshito »..
      Et dans ce cas, je ne suis pas d’accord..

      Car cela serait synonyme d’un prolongement de crise..

      5) Churchill avait raison...Mais nos « 4 » ont plus brillé par leurs trahisons répétées que par le respect des paroles données jusqu’à présent..

      En tout cas merci pour votre franchise qui me va droit au cœur..

      Amicalement

      OR

    • 17 octobre 2014 à 14:57 | olivier (#7062) répond à zorey974

      faire l’unanimité ici ?

      LOL

       :)

    • 18 octobre 2014 à 21:00 | iarivo (#5822) répond à olivier

      "Il paraît aussi, dixit de grand penseurs, que les « metis » seraient également une sous-race... "

      Pourtant tous ce qui se prétende être malagasy, tous qu’ils soient du nord, du sud, de l’est, de l’ouest et surtout du centre, sont tous des "métis" !!!

      ... à moins que ceci expliquerait cela ?

  • 17 octobre 2014 à 11:30 | Razaka (#7817)

    Hello ;
    # # Le Retour à la Bonne Gouvernance nécessite des Actions Réfléchies, car la Résolution des Problèmes actuels qui ne sont que les Conséquences du Passé, demande des Hommes SAGES et Intelligents. Cela ne court pas les rues vous me dites. Mais il faudra absolument le faire # #.

    Avons-nous une Justice Impartiale Solide qui peut juger de façon démocratique Tous les Fautifs ? Je dis bien TOUS. Je ne prône pas du tout le Culte de l’Impunité. Mais Allons-nous alors TOUTES les Juger ?
    Le Gouvernement n’est même pas capable de juger les Affaires de BDR ! Et j’en passe car les Affaires, il doit y en avoir pas mal depuis.
    Si vous voulez juger Qui que ce soit, il faudra apporter des Preuves Solides et Irréfutables comme toute Bonne Justice. Mais dans tous les Cas, cette action fera éclater des COMPLICATIONS en CASCADE, dans notre actuelle Situation.

    Pendant des décennies, tous les Pouvoirs successifs SANS EXCEPTION à Madagascar avaient toujours commis des Erreurs. Certaines étaient même très graves surtout pour le Peuple Malagasy. Car Instabilité Politique RECURSIVE !
    A mon sens le VRAI problème n’est plus le Jugement de ces Erreurs commises mais plutôt dans leurs CONSEQUENCES, qui plus est Faute de Bons Juges.

    Chacun de nous Tous doit se poser les questions : °° comment sommes-nous arrivés là ? °° comment allons-nous concevoir nos Démarches, nos Politiques pour ne plus tomber dans les même Pièges ?

    Soit par Mauvais Entourages ou soit par Incompétence, le Président venait de céder à la Maladresse de M. Ravalomanana, pour qui, je ne défends pas du tout si Faute serait prouvée. Le Président ne pourra pas résoudre les Problèmes du Pays de telle manière. Car il ne fait que se donner d’autres Complications. D’ailleurs je me demande, qu’est ce qu’il va faire maintenant ? Les Difficultés sont déjà Gigantesques et le pire c’est qu’elles augmentent dans le temps. Gare donc à l’IMMOBILISME.

    J’espère avoir tort, mais plus longtemps mettra le Président à régler le retour de M. Ravalomanana, pire seront toutes les Conséquences qui en découlent. Car il faut éviter les problèmes en CASCADE.

    Les étrangers que certains avaient l’habitude de désigner systématiquement comme les Fauteurs, NE PEUVENT RIEN FAIRE SANS NOTRE ACCORD. Il ne faut surtout pas que nous oublions cela.
    Il faut être conscient que la cause de notre Malheur c’est d’abord, Nous-mêmes et nos Divisions internes, avant d’incriminer les Autres.

    Have a Great Day

  • 17 octobre 2014 à 11:51 | Yet another Rabe (#4812)

    Merci Mr Vahombey,

    Oui, les malgaches sont à l’heure du choix, et mon souhait est que ce soit avec la raison et non avec le coeur (olon’ ny fo hono ny malagasy).

    Si réconciliation il y a, le malgache doit le faire d’abord avec lui - même, exorciser les démons de son ancien statut de colonisé, le faire ensuite avec autrui http://www.tananews.com/asides/affaire-ravalomanana-declaration-des-nations-unies/#comment-270147

    Cordialement.
    YaR.

    • 18 octobre 2014 à 21:03 | iarivo (#5822) répond à Yet another Rabe

      ... et surtout de son ancien statut de serviteur féodal qui est bien plus profond dans sa subconscience (plus de 10 000 ans) que celui de colonisé (moins de 70 ans) !!!

  • 17 octobre 2014 à 11:53 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalamo alaikoum

    L’acculturation fait dire à nos élites et intellectuels des choses insensées.
    Là où l’éducation en générale (religieuse et autre) a échoué, une réunion à 5 ou à mille dite réCONciliation n’accouchera tout au plus que d’une nouvelle feuille de route/doute IRREALISABLE car au-dessus des moyens des participants et qui n’engage pas la population.
    Que des chemins à faire encore avant que la convention voire la feuille de route de cette réconciliation nationale soit applicable car dans un pays où les paroles s’envolent et les écrits/lois violés, on ne peut plus prétendre à quoi que ce soit.
    Revenons sur terre au lieu de planer tout le temps.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS