Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 26 novembre 2022
Antananarivo | 14h02
 

Editorial

Défiance

mercredi 13 juillet 2011 | Patrick A.

Si, comme il l’avait affirmé à ses débuts, le gouvernement actuel
avait effectivement considéré que sa mission était de tenir rapidement
les élections, seule sortie durable à la crise politique, la remise de
matériels informatiques et de machines à écrire à la CENI n’aurait pas
eu lieu hier mais bien plus tôt.

Rappelons quand même que ce gouvernement a été mis en place en mars
2011 ; que le précédent gouvernement, mis en place en mai 2010,
affirmait également sur le même ton que sa mission principale était de
tenir les élections ; et que la CENI elle même a été mise en place en
mars 2010. On a du mal à croire que personne au sein de « tout ce beau
monde » n’ait imaginé que la tenue d’élections sérieuses nécessitait
quand même quelques ordinateurs et imprimantes (la seule demi-surprise
pour moi étant qu’il y ait encore en cet an de grâce 2011 une telle
demande pour des machines à écrire...).

L’on objectera sans doute qu’il n’était pas possible de procéder plus
tôt à cette dotation, mais aucune de ces objections ne résiste
durablement à l’analyse ou n’aurait pu se voir opposer une mesure
d’accompagnement adéquate sur le plan administratif. Insuffisance du
budget, nécessité d’estimer les besoins réels ? Les sommes en jeu
n’étaient pas si énormes, et lorsqu’on a le sens des priorités, une
gestion raisonnée des déficits n’est pas péché mortel. Et même s’il y
a jusqu’à aujourd’hui incertitude sur la date des élections et leur
mode d’organisation, que l’on ne s’imagine pas que l’Administration
est totalement incapable de faire en sorte que le matériel important
ne se volatilise pas du jour au lendemain.

Voir ce lot de matériels remis à 13 jours ouvrés de la date annoncée
pour la publication de la liste électorale ne peut qu’amener à la
conclusion suivante : tout cela tient largement du cinéma, et masque
mal la réticence à la tenue rapide d’élections dans certaines des
allées du pouvoir.

Hélas, l’opposition n’est guère plus sérieuse. Les trois mouvances
clament à tout vent que personne ne veut d’élections organisées par la
HAT (« tsy misy manaiky fifidianana karakarain’ny FAT izany »), mais
elles ne prennent aucune disposition concrète pour être en mesure de
le démontrer. On attend encore, ne serait-ce qu’une liste de personnes
dans un fokontany ayant manifesté, par la non remise des fiches de
recensement d’électeurs (FRE), leur refus d’un scrutin dans les
conditions actuelles. Cela aiderait quand même la SADC ou l’Union
africaine à se faire une véritable opinion.

Ce n’est pas sans raisons que le cas du Honduras était évoqué ici
Lundi
, mais pour rappeler que des élections, fussent-elles
contestées ou médiocrement préparées, fussent-elles de toute évidence
un moyen de légitimer une situation de facto, peuvent constituer un
fait politique que la communauté internationale ne peut complètement
ignorer [1]. Les États-Unis, soupçonnés d’avoir manigancé le coup
d’État de juin 2009 au Honduras, l’ont condamné. Ils ne se sont pas
privés pour autant de reconnaître l’année suivante les élections
organisées par les auteurs dudit coup, entraînant dans leur foulée
l’Union européenne.

Est-ce vraiment un tel scénario que les uns et les autres souhaitent
pour notre pays ?

Notes

[1Oui, oui, ma formulation vise à taquiner mon collègue
Georges...

17 commentaires

Vos commentaires

  • 13 juillet 2011 à 08:57 | niry (#210)

    .. ’faut pas leur en vouloir, le plus long a été de commander des machines à écrire avec uniquement les lettres A, N, I, L, E, O, J, A, R et les caractères % et 100..

    On est en 2011 ou non ? Qu’est-ce qu’on aime la médiocrité à Foozaland !!

  • 13 juillet 2011 à 09:21 | Jipo (#4988)

    Madagascar n’est pas le honduras, et les enjeux ne sont certainement pas les memes, personne ne souhaite quoi que ce soit , surtout pas un scénario pareil ,et encore moins pour Madagascar .
    Comme si la tenue d’élection, était le remède à la sortie de crise, avaliser l ’ inacceptable ,et antidémocratique ,pour le rendre démocratique , puisque , le choix du peuple ! a part de la provocation pas grand monde semble voir autre chose .

    • 14 juillet 2011 à 07:47 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Jipo

      jipo,

      svp

      dégagez !!

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 13 juillet 2011 à 10:01 | mpitily (#1212)

    Malheureusement, je ne vois toujours pas poindre le bout du tunnel (de notre crise) ! Il n’y a pas que la HAT et les 3 mouvances qui ne sont pas sérieux dans cette histoire, la SADC et l’UA voire la CI sont pire !

    Il n’y a vraiment rien de nouveau dans les positions et les propositions de la HAT, des 3 mouvances et de l’UA (cf les décisions du CPS de l’UA d’hier) à ce jour ! Chacun persiste dans ses erreurs et personne n’est assez honnête, intelligent et patriote pour faire preuve d’humilité et accepter de changer de paradigme, autrement dit d’être proactif !

    Tous s’accordent à dire que seul le peuple peut trancher à travers une élection transparente et crédible mais ne s’accordent pas sur le "comment ?".

    Pourquoi ne pas prendre un peu de recul et accepter la pertinence de la proposition de l’ICG dorénavant ?

    "La folie, c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent." Einstein ! combien de fois l’a-t-on cité sur ces colonnes depuis 2009 ?

  • 13 juillet 2011 à 10:16 | Stomato (#3476)

    >>(la seule demi-surprise pour moi étant qu’il y ait encore en cet an de grâce 2011 une telle demande pour des machines à écrire...).

    La surprise totale pour moi est qu’en cet an de grâce 2011 il y ait encore tant de citoyens malagasy qui n’ont pas encore l’électricité dans leur ville ou village pour pouvoir faire fonctionner un ordinateur et une imprimante.

    La demi-surprise pour moi est qu’il faille encore des UPS pour alimenter des ordinateurs dans les grandes villes de Madagascar.

    • 13 juillet 2011 à 10:44 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à Stomato

      Stomato.....

      Et son "regard vazaha " qui ne pige que dale au jeu politique malgache....et il se contente de zezayer et de baver sur des situations qu’ils ne comprennent pas du tout

      C’est en fait comme Boris Bekamisy qui ne comprend pas toujours pourquoi les français ne votent pas massivement pour Jean Marie/Marine le PEN......

      BoBekams....

    • 13 juillet 2011 à 11:41 | ratiarivelo (#131) répond à Boris BEKAMISY

      Salama hianao Atoa Boris BEKAMISY : Tsara dia tsara ny fijerinao ??? fa mba velabelaro be be kokoa !! Misaotranao ?? samy ten’ANDRIAMANITRA. Sao kosa toy ny ohabolona Betsimisaraka manao hoe :’Rano tsy hinomina , tsy anasam-bava ??? (Marine Le Pen..!!)

    • 13 juillet 2011 à 14:37 | Jipo (#4988) répond à Boris BEKAMISY

      Hier Diplomat aujourd’hui Stomato , arrêtez les psychotropes et prenez un peu de tranxen, en quoi votre agressivité xénophobe ,est-elle constructive ?
      Tous les vazahas ne comprennent rien à rien il n’ y a que des " gasy " comme vous qui ont tout compris , désolé de ne pas être à la hauteur de votre " brightness ", no body ’ s perfect , U 2 .

    • 13 juillet 2011 à 15:44 | Stomato (#3476) répond à Boris BEKAMISY

      Ben on ne veut pas voter JM ou M Le Pen, car on a l’exemple de ce qu’ont fait les malagasy depuis l’indépendance.
      Le nationalisme extrémiste est de la onnerie confite.
      C’est bon pour Dago, par pour Andafy.

    • 13 juillet 2011 à 19:06 | Internaute (#5647) répond à Jipo

      Hier Diplomat aujourd’hui Stomato , arrêtez les psychotropes et prenez un peu de tranxen, en quoi votre agressivité xénophobe ,est-elle constructive ?

      Jipo !
      Je vois que tu te renouvelles peu, je ne sais si c’est par flemmardise ou, plus sérieusement, à cause de ton système neuronique mais tu utilises souvent cette formule à l’emporte-pièce ...que je qualifierais de tranquillisante eut égard à tes capacités cognitives

      Concernant l’usage d’un psychotrope (qui signifie littéralement « qui agit, qui donne une direction » (trope) « à l’esprit ou au comportement » (psycho) on peut pressentir, sans gros risque, que tu en as certainement consommé au vu de ton tropisme psychologique (susceptible de modifier ton activité mentale ; sans préjuger d’ailleurs du type de cette modification)
      Bien à toi !!!!

    • 14 juillet 2011 à 07:50 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Stomato

      stomato,

      les malgaches ont tout,sauf l’essentiel,l’eau courante pour "TOUS".

      Bravo les 4*4 etc....

    • 14 juillet 2011 à 08:00 | Stomato (#3476) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Vous avez raison Basile, les malgaches ont tout sauf l’essentiel.

      Seule manque l’eau courante, et est-ce ce manque d’eau courante pour tous qui fait que les enfants ne vont plus à l’école, que l’accès au soin est fermé pour la plupart des malgaches, que 80 % des malgaches n’ont pas l’électricité, n’ont pas accès à de la nourriture en quantité et qualité acceptable ?

      Bref tout va pour le mieux dans la plus belle Ile du Monde.

      Mais pourquoi la malgaches passent-ils leur temps à mendier des aides ?
      Avec le temps est-ce vraiment devenu une seconde nature ?

  • 13 juillet 2011 à 11:53 | kakilay (#2022)

    "tout cela tient largement du cinéma, et masque mal la réticence à la tenue rapide d’élections dans certaines des allées du pouvoir."

    En reprenant la matrice de la démonstration de Patrick A., donc en remplaçant "élections" par "trafic de bois de rose" : on arrive à la même conclusion.

    Idem pour la réconciliation.

    Sans oublier la charte des valeurs.

    Une question plus générale :

    que vaut la parole de la hat ?

    Quand les mots sont dits pour tromper :

    honni soit qui mal y pense !

  • 13 juillet 2011 à 15:48 | barykely (#392)

    Fifidianana.....
    Eo indrindra isika:ny fanatanterahana io "Fifidianana" io no nametrahana io fitondrana tetezamita io eo ary mino aho fa iarahan’ny rehetra manaiky izany.
    Firy taona izy izao no eo ?
    Raha tian’izy ireo ny nanao izany dia efa vita ohatra izay.
    Fa mino aho fa mbola tsy ampy ny fotoana ihinanana ka mody ariraria amin’ny katsaka,voanjobory,tsaramaso.....
    - Ao ireo mpanondrana ny harentsika izay azo aondrana rehetra:volamena,vatosoa,bois de rose sns rehetra tsy ho voatanisa.
    - Ao ny mivarotra ny fananan-panjakana.....
    Tately vaky ka samy mandrobaka izay voarambin’ny tanany.
    Dia hoy aho hoe:ny ato ho ato no hamaritra amintsika ny ho ataon’io mpitondra tsy azo antoka sy mpivadi-dela io.

  • 13 juillet 2011 à 15:50 | rasoulou (#4222)

    Course à la version "FAIT ACCOMPLI", c’est du déjà vu avec les HAT(s) : coup d’Etat, référendum....et après élections ......tous les autres (oppositons, CI, peuples non votants..) suivront bêtement la trace. C’EST TOUJOURS LA POLITIQUE DE L’ ’ETAT DE FAIT.
    LE CINEMA " 1ère TOUR dia vita" se répète : " NY TODY TSY MISY FA NY ATAO NO MIVERINA " . On peut dire écrire sur les murs de notre pauvre Pays :

    " RAVALOMANANA = RAJOELY "

    C’étaient les graffittis qu’on faisait sur les murs du quartier lorsqu’on était mômes, lorsque deux personnes s’amourachaient.

  • 13 juillet 2011 à 15:51 | nandrianina1 (#1939)

    ny firenena zanatany frantsay aty afrika tratran’ny fanonganam-panjakana
    dia namoronana io CENI io daholo.

    hiaramahita ireny ny tany Guinné, cote d’ivoire, sns

    • 14 juillet 2011 à 07:57 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à nandrianina1

      nandriana1,

      ce n’est pas la faute de la FRANCE,c’est parce que nous n’arrivons pas à avoir un respect mutuel.Point barre !!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS