Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 6 juillet 2022
Antananarivo | 21h36
 

Santé

Santé publique

Covid-19 : 54 nouveaux décès, hausse de la contamination dans les autres régions

lundi 10 janvier | Mandimbisoa R.

54 nouveaux décès liés à l’épidémie de Covid-19 ont été enregistrés à Madagascar en une semaine, du 1er au 7 janvier, selon le bilan rendu public samedi par le ministère de la Santé publique. Ceci porte désormais à 1 117 le nombre de décès lié à la Covid-10 depuis le mois de mars 2020. Actuellement le nombre de cas graves enregistré s’élève à 236 selon la dernière situation épidémiologique.

Les chiffres montrent par ailleurs que la région Analamanga reste l’épicentre de l’épidémie avec 1 106 cas. Elle est suivie par la région Vakinankaratra (203 cas). D’autres régions présentent également un nombre important de cas. Sur les 23 régions de l’île, la seule épargnée par l’épidémie de Covid-19 est la région Bongolava.

Le nombre total des nouveaux cas confirmés semble toutefois être en baisse. Sur les 10 178 tests effectués, 1 560 ont été testés positifs. Les chiffres officiels restent cependant peu fiables car il existe beaucoup de personnes qui présentent bien les symptômes de la maladie qui entament immédiatement le protocole de traitement dès l’apparition des premiers symptômes selon l’approche préconisé par le ministère, elles sont ainsi non recensées en l’absence de test.

Une source médicale auprès du CHU Joseph Ravoahangy Andrianavalona (HJRA) confirme que les non-vaccinés sont plus sensibles à la maladie et la quasi-totalité de ceux qui présentent la forme grave de l’épidémie dans cet établissement seraient des non-vaccinés. Aucune statistique ni étude ne démontre toutefois jusqu’ici officiellement ce constat dans les centres de traitement de Covid ou les hôpitaux.

En attendant, plusieurs entreprises imposent la vaccination pour ses travailleurs. Une société de service qui emploie des chauffeurs ou des agents de surface dans les grandes entreprises réclament les cartes vaccinales à leur salariés pour continuer à travailler. D’autres mettent en place des restrictions, comme le cas d’une entreprise d’agro-alimentaire de la capitale qui refuse l’accès à la cantine des salariés non-vaccinées. La vaccination reste libre dans le pays et le taux de vaccination est encore très faible. Même si de nombreux pays ont préféré adopter l’obligation vaccinale pour certaines professions, comme le personnel de santé exposé continuellement à la Covid-19, le ministère de la santé n’a pas encore imposé la vaccination pour ces derniers à Madagascar.

- Testés : 10 178
- Cas confirmés : 1 560

  • Analamanga : 1 106
  • Alaotra Mangoro : 31
  • Amoron’i Mania : 08
  • Analanjirofo : 06
  • Androy : 02
  • Anosy : 61
  • Atsimo Andrefana : 53
  • Atsimo Atsinanana : 14
  • Atsinanana : 26
  • Bestiboka : 02
  • Boeny : 08
  • Diana : 45
  • Matsiatra Ambony : 20
  • Ihorombe : 10
  • Itasy : 05
  • Melaky : 08
  • Menabe : 07
  • SAVA : 29
  • SOFIA : 05
  • Vakinankaratra : 203
  • Vatovavy sy Fitovinany : 18
  • Bongolava : 00

- Formes graves : 236
- Guéris : 2 293
- Décès : 54

67 commentaires

Vos commentaires

  • 10 janvier à 10:26 | arsonist (#10169)

    Et qui croirait ces chiffres publiés par des autorités
    dont le chef DJ bac-3 mpandihy dyvo Rajoelina
    est sans doute incapable de lire des résultats d’études statistiques [je cite]
    "coûte que coûte" "exponentiellement multipliés par 100" ?

    • 10 janvier à 11:35 | Shalom (#2831) répond à arsonist

      Ahoana indray aloha ilay soratra hoe "TRACING COTACT" e !
      Le gôgna, mba nianatra ihany ve ireto fitondrana foza sa dia ny werawera no mameno ka tsy mahatsapa-tena rehefa misy diso, izao ve no fomba fampitam-baovao ?
      Filazana ho an’ny be sy ny maro itony ka na izany aza dia tsy raharahiny na diso aza ny fanoratany, satria heveriny ho tsy ampy solaitra toa azy avokoa ny malagasy rehetra.

  • 10 janvier à 10:46 | Isandra (#7070)

    L’un des principes de complotistes, ne pas croire aux informations officielles :

    Le nombre de cas enregistrés a quant à elle baissé 1.560, contre 2 155 cas avant, et il y a 15 j : 2 984 cas.

    En France, 300.000 cas,

    • 10 janvier à 10:50 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Des stat’ "coûte que coûte" "exponentiellement multipliées 100" ???

    • 10 janvier à 10:59 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Isandra

      Forcément quand on n’a pas les moyens de ne faire que 200 tests on ne risque pas de dépasser les 100000 cas avérés. C’est Mathématique.

      Rien qu’hier, photo à l’appui, 10 morts dans une région ! On va voir si MT va oser publier quelques 55 décès. Wait and see.

    • 10 janvier à 11:39 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Isandra ,

      Mais arrête donc avec tes comparaisons part rapport à la France.
      En France les soins sont gratuits, les hôpitaux sont parmi les meilleurs du monde, les médecins et professeurs sortent des facultés les plus réputées etc.....etc....Ah j’oubliais, il y a de l’oxygène à volonté !
      Dis moi donc comment sont tes hôpitaux, tes CSB et ton oxygène ?
      Alors ferme ta bouche.....

    • 10 janvier à 12:13 | dupenard (#11227) répond à Isandra

      Malgré que Haiti a plus de PIB que Madagascar, il vaut mieux comparer Haiti à Madagascar, que Madagascar à la France ; n’est ce pas.

    • 10 janvier à 13:12 | Noue (#2427) répond à Isandra

      Mbola mitapy foana hatram’zao ity viavy kondrana ity eee , Madagasikara no resaka ka la frantsa ihany no ao anaty atidoha keliny

    • 10 janvier à 13:38 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Tâchez des suivre les infos, pour éviter de dire des anèries

      Presque dans tout Mada :

      Antsinanana :

      "Pour les projets de centrale hydroéléctrique, celui de Volobe dans la région Atsinanana est pour le moment le plus avancé. Le barrage produira une moyenne de 750 Gigawattheure (GWh) par an, soit près de 40% de la production électrique actuelle de Madagascar."

      https://lexpress.mg/28/08/2021/energie-renouvelable-le-projet-volobe-a-la-relance/

      https://www.madagascar-tribune.com/La-centrale-hybride-solaire-de-Tanambao-inauguree.html

      - "La Jirama mise sur l’énergie renouvelable pour réduire le coût de l’électricité. C’est dans ce sens qu’elle annonce l’installation d’une centrale solaire à Ramena, à Antsiranana. Prévue avoir une puissance de 2,4 Mw, la centrale devrait bénéficier à plus de 3.600 ménages de la zone. Elle est construite sur une superficie de 150.000m²."

      "La transition énergétique du pays en route ! Le Président de la République, Andry Rajoelina, a inauguré hier, la centrale hybride solaire-thermique d’Antsohihy. Cette nouvelle infrastructure est le fruit de la collaboration de la JIRAMA avec la société First Energy. Plus de 3 000 ménages de la région seront alors approvisionnés en électricité, grâce à cette centrale d’une puissance de 1,3 MW. Elle soulève ainsi d’un poids les problèmes d’électricité rencontrés dans la région. La centrale contribue également à l’augmentation de la production d’électricité. Il faut rappeler que le Gouvernement malagasy s’est donné comme objectif de doubler la production d’ici 2023, tout en assurant la transition énergétique du pays. Pour préserver l’environnement, Madagascar se détache petit à petit de l’usage des énergies fossiles et tend un peu plus vers les énergies renouvelables comme le solaire ou encore l’hydraulique. Ainsi, les deux partenaires comptent bien étendre la puissance de cette nouvelle centrale à 4,9 MW.
      A cette même occasion, le Chef d’Etat a procédé à la pose de la première pierre de la future centrale de même type d’Anahidrano. Elle est prévue être opérationnelle en décembre, avec une puissance de 32 kW extensible jusqu’à 4,9 MW. 65 ménages abonnés de la JIRAMA vont en bénéficier directement. Outre la réduction de la pollution, l’avantage avec l’hybridation est la réduction du coût de la production d’énergie étant donné que le solaire assurera la production et l’alimentation le jour et la thermique la nuit.
      A part Antsohihy et Anahidrano, d’autres localités seront les cibles du projet, à l’instar de Mananara, Ambilobe, Marovoay, Nosy Be, Sainte-Marie et Ambanja."

  • 10 janvier à 11:43 | Shalom (#2831)

    Hoy ny voasoratra :
    "Vatovavy sy Fitovinany : 18"


    Fa tsy efa nidedadedahan’ilay DJ mpampandihy fitombenana tsy ampy solaitra ity moa ny fitokanana ny hoe Faritra vaovao vokatry ny nizarana ity faritra ity ho roa "Vatovavy" sy "Fitovinany" ?
    Koa inona no mbola hanakambanana ankehitriny ny miseho amin’ireo faritra ireo ?
    Taratry ny kisehoseho sy weraweran’i DJ Tena Gaigy Vendrana izao, toa ireny resaka kara-pokontany misy "QR code", ny dizitalisasiona ny eny amin’ny Anjerimanontolo, ny "pisoo" atao amin’ny omby, ny "diraona" hanenjehana dahalo sns ... Dehaka sy tatatata (Paroles ! Paroles ! hoy i Dalida izay), fa ny tohiny AOTRA ZERO !
    Izany ve ny fitondrana FIRENENA ? Mankandoha maharikoriko marina moa !

  • 10 janvier à 11:44 | Albatros (#234)

    Je rappelle à certaines "petites mains" que la version "officielle", depuis des mois, était que :

    " le pouvoir actuel maîtrise la situation et que grâce au Covid-Organic miracle, le covid est présent de façon marginale à Madagascar.

    Comme les "petites mains" aiment bien comparer Madagascar et la France, une petite comparaison à faire :

    "Combien de cas de paludisme, combien de cas de lèpre, combien de morts de faim à Madagascar par rapport à la France ?.

    Comparons !, comparons !, il en restera forcement quelque chose en faveur de Madagascar !.

    • 10 janvier à 12:22 | kartell (#8302) répond à Albatros

      Nous ne serons jamais dans un contexte des Malouines, d’autant plus que son Excellence aurait beaucoup à perdre à jouer au vieux briscard qu’il ne sera jamais !...
      En minaudant à une heure du matin au siège de l’ONU, au milieu d’une assistance clairsemée leurs restitutions, qui sont en passant, un terme inadéquat puisqu’elles signifieraient un retour à son propriétaire de ces Éparses, son Excellence se garde bien de proférer d’autres intentions belliqueuses que celles sur un tapis diplomatique, lieu favori des couards politiciens..
      D’autant plus que la tendance hexagonale tire vers une droitisation des électeurs à sauvegarder coûte que coûte l’intégrité territoriale gauloise en mode prioritaire..
      J’en veux pour preuve le revirement à 360 degrés de RN concernant l’ile de Mayotte a resté dans la communauté française !..
      Bref, aujourd’hui, il est clair que le temps de croire à une évolution du statut de ces îles est révolue d’autant plus que la France, en perdant de son influence en Afrique, compte défendre à n’importe quel prix ses territoires restés dans son escarcelle au lendemain des indépendances..
      Le prétexte d’en faire des espaces de nature protégée est indéniable mais en connaissant les habitudes du quémandeur, Paris donne à son refus, une cause qui dépasse le cadre étriqué des binationales où la frustration y prend une très large place ..
      Vous n’aurez pas à vous porteur volontaire pour sauver la tortue marine, vouée ailleurs à finir en fricassée version huile de palme !..
      Je vous soumets ce point de vue sur l’affaire Appolo 21 tandis que onze passages depuis septembre dernier étaient effectués en toute tranquillité sous couvert d’une pandémie et d’un pisse-mémé redoutable, en écran de fumée !..

      https://www.marianne.net/monde/afrique/accuse-davoir-voulu-tuer-le-president-un-ex-soldat-francais-dans-lenfer-des-prisons-malgaches

    • 10 janvier à 13:11 | Albatros (#234) répond à Albatros

      @ Kartell post de 12:22

      Bonjour Kartell.
      Merci pour le lien !.

      Je suis d’accord avec votre analyse et celle de "Marianne" en ce qui concerne "l’affaire Apollo21".
      Au passage j’en profite pour dire aux "petites mains" (qui aiment faire des comparaisons !) de faire le parallèle entre la justice malgache et la française !.

      Par contre je n’ai pas bien compris votre allusion aux :
      "onze passages depuis septembre dernier" !.
      J’ai loupé quelque chose ?.

    • 10 janvier à 13:16 | kartell (#8302) répond à Albatros

    • 10 janvier à 13:41 | vorona (#8254) répond à Albatros

      à @ kartell
      On va voir ce qu’on va voir, ça va chauffer grave sur le sujet dont vous causez ! Avec les nouvelles nominations l’armée de l’air malgache a pluss de généraux que ...................................................... d’avion !

    • 10 janvier à 13:58 | kartell (#8302) répond à Albatros

      @ vorona

      En nommant 24 généraux supplémentaires, son Excellence fait de la prospective sur son avenir politique, une assurance tous risques qu’il escompte le propulser, lui, vers un avenir confortable !
      Nous verrons bien si ses dons de devin sont aussi sûrs qu’il en est persuadé, aujourd’hui !..
      La ficelle est grosse mais c’est celle de tous les personnalités de sa trempe et de son envergure !…

    • 10 janvier à 14:00 | Albatros (#234) répond à Albatros

      Encore merci Kartell pour votre post de 13:16 (et le lien !).

      En effet je n’avais noté que l’affaire des 49 kg du 28 décembre !.

      La suite au prochain épisode !.

    • 10 janvier à 15:16 | lé kopé (#10607) répond à Albatros

      Et la peste et le choléra dont les origines proviennent des immondices que le Maire , qui a été choisi pour son accointance avec le Calife , n’arrive pas à résorber .

    • 10 janvier à 19:39 | bekily (#9403) répond à Albatros

      j’étais horrifié d’avoir vu à Tamatave , un VIEUX concitoyen malade , très malade du paludisme rebrousser chemin car il ne pouvait même pas acheter UN SEUL COMPRIME à la pharmacie !!!!
      C’est la tris te vérité de la MISERE AU QUOTIDIEN !
      et cela depuis des années ! avec ou sans covid !!!
      MISERE TOUJOURS !!!!!!!!!!!!

  • 10 janvier à 11:44 | lé kopé (#10607)

    On pensait que le CVO allait sauver le Monde , et que le regard de la planète allait se tourner vers Madagascar . En effet , nous faisons l’actualité , mais dans nos difficultés quotidiennes qui sont exposées sur tous les Médias dignes de ce nom . En attendant , les caciques du régime font l’autruche , et enfoncent leurs têtes dans le sable ,pour éviter de voir la réalité en face . D’après mes dernières informations , de l’eau coule dans les robinets , avec l’arrivée de la pluie , mais de l’eau avec une couleur douteuse que l’on n’a pas du tout envie de consommer, ou bien de l’eau qui ne permet en aucun cas à la majorité silencieuse , de se ...doucher . Peut être que les privilégiés ne subissent pas le même désagrément ? Allez savoir . Tout va très bien Madame La Marquise .
    Salut les Copains .

    • 11 janvier à 17:44 | Maroon (#11266) répond à lé kopé

      Nihevitra aho fa hamonjy izao tontolo izao ny Vaksiny...
      Ok, 74% ny tahan’ny vaksiny any Frantsa, ary 279 no maty omaly.
      Hazavao ?

    • 11 janvier à 18:25 | mamabe (#873) répond à lé kopé

      Ka ireo tsy vita vakisiny no betsaka maty

  • 10 janvier à 12:05 | lé kopé (#10607)

    Votre Calife , durant sa prise du pouvoir en 2009 ,a déclaré Urbi et Orbi : "je ne serai pas plus nul que le laitier". Quel en est le résultat ...12années après ? Toutes les routes sont défoncées , et il projette de les refaire , alors que les usagers subissent quotidiennement les affres de cette absurdité . Au niveau de la Santé , il est maintenant convaincu de la nécessité des CSBII , mis en place par Ravalo. Au niveau de la sécurité , les voyageurs sont dans l’angoisse durant leur trajet comme du temps de l’attaque de la diligence au Far West . Ne parlons pas de l’Education au rabais , avec les Maître Fram non payés , et les écoles "Manarampenitra" dont les toits laissent passer de l’eau ... Depuis soixante années , on n’a jamais vu des Etudiants , ou des prestataires qui réclament leurs salaires , sans avoir des résultats . Bref , la liste n’est pas exhaustive , et Gaëlle Borgia a bien expliqué dans TV 5 Monde ,les errements de ce régime . Mais il persiste et signe qu’il fera en cinq ans , tout ce que les Dirigeants successifs n’ont pas réalisé en 60années. Qu’il se dépêche car il ne lui reste plus que ...deux ans .

  • 10 janvier à 12:07 | Isandra (#7070)

    En même temps à la Rajoelina,

    Malgré le COVID,

    - Le projet téléphérique sera mis sur pied,

    - En même temps, le projet de l’auto-suffisance alimentaire, et bio continue,...

    Collaboration. Le programme Fihariana réaffirme son engagement dans la promotion de l’agriculture biologique en soutenant financièrement, matériellement et techniquement les petits producteurs dans la Région d’Atsimo- Andrefana. A travers un partenariat avec le groupe SCRIMAD qui se spécialise dans l’exportation de fruits frais, en épices et en ingrédients fruitiers, des terres arables de près de 10 000 ha ont été octroyées à la coopérative « Miharo Raiky » qui rassemble des centaines de petits producteurs dans la filière agriculture biologique pour ce qui est de la production des grains secs.

    Dans la mesure où le groupe est l’un des leaders impliqués dans les processus commerciaux de qualité et éthiques, et se positionne comme une entreprise exemplaire dans le secteur agro-alimentaire, sa collaboration avec le programme Fihariana ne peut ainsi être qu’un bénéfice pour les producteurs membres de la coopérative Miharo Raiky qui œuvre principalement dans la Commune d’Ankililioka et bénéficiaire des appuis financier, technique et matériels. Par ailleurs, la coopérative souhaite devenir la structure inclusive et durable qui va assurer la restructuration de la filière grains secs dans la Région de Sud-ouest de Madagascar. Pour se faire, près de 1 200 000 $ seront investis par la coopérative jusqu’en 2023 dans les outils de production, les techniques agricoles, les projets RSE, et bien d’autres. Elle est composée de membres issus de plusieurs domaines de compétence partageant les mêmes idéaux et les mêmes valeurs. Elle dispose aussi du soutien des acteurs de développement locaux, et est soutenue par des partenaires dans son activité de production. Ainsi, la coopérative investit depuis 2020 dans la modernisation des méthodes agricoles, pour améliorer les rendements et la qualité des produits. Chaque paysan-producteur bénéficie de toutes les ressources techniques et humaines de la coopérative. Avec l’appui de Fihariana et SCRIMAD, la coopérative dispose d’un parc de tracteurs pour le travail de la terre : un tracteur Massey Ferguson 4708 de 85 cv, ainsi qu’un tracteur Belarus 4×4 25 cv. Un motoculteur travaille aussi sur les parcelles les plus petites ou difficiles d’accès. Les tracteurs disposent d’une charrue à 3 socs pour le labour et d’une herse à 14 disques pour préparer les lits de semence. Les engins de la coopérative sont à usage communautaire et ils sont utilisés sur toutes les parcelles des membres de la coopérative."

    • 10 janvier à 12:17 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      "Antananarivo ne devrait plus avoir de problème de production d’électricité. En effet, l’ensemble des centrales de production actuellement installées ont déjà la capacité de produire la quantité d’énergie nécessaire pour répondre aux besoins de la ville d’Antananarivo et ses environs, d’après notre source auprès de la Jirama. Cependant, le gap survient dès qu’une de ces centrales tombe en panne. C’est d’ailleurs le cas actuel, avec la série d’incidents qui s’est produite au niveau de la centrale hydroélectrique d’Andekaleka, qui devrait assurer une production de 90MW. D’après les informations fournies, les besoins exprimées sur l’ensemble des zones approvisionnées par le RIA (Réseau interconnecté d’Antananarivo) atteignent un total de 230MW, en heure de pointe. Plusieurs centrales hydroélectriques, thermiques et solaires, contribuent à fournir cette énergie, notamment celles d’Andekaleka, Ambatolampy, Mandraka, Antelomita, Ambohimanambola et Mandroseza. Par ailleurs, suivant le calendrier prévu, la construction de la nouvelle centrale hydroélectrique de Farahantsana, ayant une capacité de 28MW, sera achevée ce mois de janvier. Selon les promoteurs du projet, il ne reste que la mise en place d’une ligne de 1000m pour que cette centrale soit opérationnelle. Bref, cette nouvelle centrale assurera une production suffisante pour le RIA, avec une bonne marge contre les risques de panne engendrés par les aléas climatiques."

      Antsa R. Midi.

    • 10 janvier à 13:25 | vazaha84 (#9187) répond à Isandra

      He ben !!!! Que se passe-t-il ? Isandra a pris des cours accéléré de français ? Car entre les premiers commentaires dans son langage( charabia) du début de ce forum et des derniers ont voit une nette différence....
      Lorsqu’on copie bêtement les écrits officiels, on cite ses sources !!!!!!

  • 10 janvier à 12:18 | Isandra (#7070)

    En même temps, il faut soulager les souffrances du peuple :

    "Une visite déterminante et hautement symbolique ! Le Président Andry Rajoelina fera le déplacement à la centrale hydroélectrique d’Andekaleka ce jour pour constater de visu l’état des lieux. Une manière pour le Chef de l’Etat de montrer sa vive préoccupation par rapport aux difficultés vécues par la population en matière d’électricité. Des problèmes dont la résolution ne peut pas attendre car des moyens de subsistance d’une grande majorité des citoyens dans la Capitale en dépendent. A travers l’installation de nouveaux équipements, le numéro un de l’Exécutif pourra également dépoussiérer cette centrale qui constitue un pilier de l’économie malagasy par la production d’énergie au profit des ménages et des grandes industries.

    Inaugurée par le Président Didier Ratsiraka en 1982, la centrale hydroélectrique d’Andekaleka est la plus grande infrastructure d’approvisionnement en électricité à Madagascar. En effet, elle produit le tiers de l’électricité qui alimente le réseau interconnecté d’Antananarivo, soit près de 90 mégawatts. 40 ans après son inauguration, Andry Rajoelina sera donc le 2ème Président de la République à visiter cette centrale hydroélectrique.

    Des mesures d’urgence

    A cause du changement climatique et la croissance démographique, la production d’Andekaleka n’arrive plus à répondre aux besoins de la population. L’incendie survenu le 02 janvier dernier, ayant endommagé l’un des transformateurs de la centrale d’une puissance de 30 mégawatts, n’a pas arrangé les choses et a eu un impact sur la production d’électricité. La production a baissé de 10 mégawatts le jour et de 30 mégawatts pendant les heures de pointe. Les foyers d’Antananarivo se sont ainsi confrontés à encore plus de coupures. L’issue de l’enquête, qui s’appuie sur une hypothèse criminelle, débutée depuis quelques jours permettra de faire la lumière sur cet incident et d’identifier les principaux coupables. Si au départ, deux groupes assuraient la production d’électricité au sein de la centrale, un groupe supplémentaire y a été installé en 2012. Après l’incendie, seuls deux groupes sont fonctionnels. Dans l’urgence, l’Etat a donc décidé de rendre fonctionnel un 3ème groupe pour améliorer la production d’électricité.

    « Nous devons voir plus loin dans l’intérêt de la population », a déclaré le Président Andry Rajoelina face à la presse à Iavoloha en abordant la question liée aux problèmes d’électricité. Ainsi, sur le long terme, l’Etat ne se limitera pas à ce coup de pouce à la centrale d’Andekaleka, et proposera d’autres alternatives à l’instar de la prochaine mise en place de la centrale hydraulique de Sahofika. Cette centrale ambitionne de devenir la plus grande centrale de la Grande île en augmentant la production d’électricité jusqu’à 300 mégawatts. Au final, cela permettra de réduire de façon importante le coût de l’électricité. A cela s’ajoute la centrale hybride solaire qui est déjà opérationnelle à Tanambao- Toamasina."

    • 10 janvier à 12:18 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      "Antananarivo ne devrait plus avoir de problème de production d’électricité. En effet, l’ensemble des centrales de production actuellement installées ont déjà la capacité de produire la quantité d’énergie nécessaire pour répondre aux besoins de la ville d’Antananarivo et ses environs, d’après notre source auprès de la Jirama. Cependant, le gap survient dès qu’une de ces centrales tombe en panne. C’est d’ailleurs le cas actuel, avec la série d’incidents qui s’est produite au niveau de la centrale hydroélectrique d’Andekaleka, qui devrait assurer une production de 90MW. D’après les informations fournies, les besoins exprimées sur l’ensemble des zones approvisionnées par le RIA (Réseau interconnecté d’Antananarivo) atteignent un total de 230MW, en heure de pointe. Plusieurs centrales hydroélectriques, thermiques et solaires, contribuent à fournir cette énergie, notamment celles d’Andekaleka, Ambatolampy, Mandraka, Antelomita, Ambohimanambola et Mandroseza. Par ailleurs, suivant le calendrier prévu, la construction de la nouvelle centrale hydroélectrique de Farahantsana, ayant une capacité de 28MW, sera achevée ce mois de janvier. Selon les promoteurs du projet, il ne reste que la mise en place d’une ligne de 1000m pour que cette centrale soit opérationnelle. Bref, cette nouvelle centrale assurera une production suffisante pour le RIA, avec une bonne marge contre les risques de panne engendrés par les aléas climatiques."

      Antsa R. Midi.

    • 10 janvier à 12:25 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Isandra vieille pu.te de fo.za
      C’est de toi ça ?
      Non certainement pas, encore du copié/ collé.
      Ah, qu’est ce qu’on va en faire de celle là ?
      La jeter à la mer ? Peut être oui......

    • 10 janvier à 12:51 | dupenard (#11227) répond à Isandra

      conclusion, madagascar se résume à Antananarivo, le reste ne compte pas, c’est vrai que le petit bouffi ne s’occupe pas des utres régions à commencer par le sud !!!!!!

    • 10 janvier à 13:41 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Tâchez de suivre les infos, pour éviter de dire des âneries

      Presque dans tout Mada :

      Antsinanana :

      "Pour les projets de centrale hydroéléctrique, celui de Volobe dans la région Atsinanana est pour le moment le plus avancé. Le barrage produira une moyenne de 750 Gigawattheure (GWh) par an, soit près de 40% de la production électrique actuelle de Madagascar."

      https://lexpress.mg/28/08/2021/energie-renouvelable-le-projet-volobe-a-la-relance/

      https://www.madagascar-tribune.com/La-centrale-hybride-solaire-de-Tanambao-inauguree.html

      - "La Jirama mise sur l’énergie renouvelable pour réduire le coût de l’électricité. C’est dans ce sens qu’elle annonce l’installation d’une centrale solaire à Ramena, à Antsiranana. Prévue avoir une puissance de 2,4 Mw, la centrale devrait bénéficier à plus de 3.600 ménages de la zone. Elle est construite sur une superficie de 150.000m²."

      "La transition énergétique du pays en route ! Le Président de la République, Andry Rajoelina, a inauguré hier, la centrale hybride solaire-thermique d’Antsohihy. Cette nouvelle infrastructure est le fruit de la collaboration de la JIRAMA avec la société First Energy. Plus de 3 000 ménages de la région seront alors approvisionnés en électricité, grâce à cette centrale d’une puissance de 1,3 MW. Elle soulève ainsi d’un poids les problèmes d’électricité rencontrés dans la région. La centrale contribue également à l’augmentation de la production d’électricité. Il faut rappeler que le Gouvernement malagasy s’est donné comme objectif de doubler la production d’ici 2023, tout en assurant la transition énergétique du pays. Pour préserver l’environnement, Madagascar se détache petit à petit de l’usage des énergies fossiles et tend un peu plus vers les énergies renouvelables comme le solaire ou encore l’hydraulique. Ainsi, les deux partenaires comptent bien étendre la puissance de cette nouvelle centrale à 4,9 MW.
      A cette même occasion, le Chef d’Etat a procédé à la pose de la première pierre de la future centrale de même type d’Anahidrano. Elle est prévue être opérationnelle en décembre, avec une puissance de 32 kW extensible jusqu’à 4,9 MW. 65 ménages abonnés de la JIRAMA vont en bénéficier directement. Outre la réduction de la pollution, l’avantage avec l’hybridation est la réduction du coût de la production d’énergie étant donné que le solaire assurera la production et l’alimentation le jour et la thermique la nuit.
      A part Antsohihy et Anahidrano, d’autres localités seront les cibles du projet, à l’instar de Mananara, Ambilobe, Marovoay, Nosy Be, Sainte-Marie et Ambanja."

    • 10 janvier à 13:53 | Yet another Rabe (#4812) répond à Isandra

      Isandra,

      Pourquoi, vous parlez toujours souvent au conditionnel, car parler ainsi, c’est ne pas oser s’engager, ne pas être affirmatif, ête dans le doute, ?

      Votre expression est dans le style ’Si ma tante "avait" des roubignoles, elle "serait" mon oncle et les poules "auraient" des dents."

      Au moins soyez comme votre idole, DJ Lapin Crétin qui ose s’ affirmer et affirmer sa vacuité intellectuelle en utilisant le temps présent, celui qui est capable de dire sans ciller ’Ma tante a des roubignoles, elle est mon oncle et les poules ont des dents’.

      Oser être comme DJ Foza suprême pour montrer à la face du monde ce qu’il est qu’ il, c’est à dire un ignare qui s’ignore :

      https://m.facebook.com/vaovaomarinaetoBira/videos/1311404415949030

      Isandra, soyez comme Andry Rajoelina, osez affirmer votre personnalité, soyez la personne engagée à être coûte que coûte au sommet de l’Hymalaya, celui de l’ Everest 🏔️ de la connerie. 🤣🤣

    • 10 janvier à 14:08 | Yet another Rabe (#4812) répond à Isandra

      Corrections :

      * Remplacer :

      - "toujours souvent" par "presque toujours"
      - "ête" par "être"

      * Rajouter la conclusion :

      "Les cons çà ose tout, c’est même à çà qu’ on les reconnaît" - Michel Audiard -

    • 10 janvier à 14:44 | bekily (#9403) répond à Isandra

      vazaha 84
      on tire sur l’ambulance ????????????

    • 10 janvier à 16:56 | dahalo (#8794) répond à Isandra

      Isandra,
      Comme d’habitude toujours à raconter n’importe quoi et à s’accaparer des projets des autres
      J’ai entendu parler pour la première fois du projet de volobe en 2015, et ensuite les études de faisabilité et technique ont démarré la même année.
      Alors dire que ce projet est conçu par les dirigeants actuels relèvent de la malhonnêteté intellectuelle pure et simple

    • 10 janvier à 19:04 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Dahalo,

      Je ne me focalise pas sur qui a fait quoi, mais sur qui sera capable de le réaliser,...!

      Il est bien d’avoir un bon projet, mais, cela reste vain si on n’est pas capable de le réaliser.

      Par ex : mon ancien voisin m’a montré le plan de sa future maison que lui-même avait conçu et dessiné, il y a dix ans de cela, mais, il a fini par céder son terrain héritage,...et il fallait un nouveau propriétaire pour que son rêve se réalise, bâtir une belle maison sur ce terrain.

  • 10 janvier à 13:05 | kartell (#8302)

  • 10 janvier à 13:24 | Albatros (#234)

    Certains messages du jour me font penser à un extrait de la "Charte des commentaires" de Madagascar-Tribune !.

    Je cite :

    "Charte des commentaires
    dimanche 16 août 2009
    Cette charte définit les règles de dépôts et de modération des contributions déposées par les internautes sur le site Madagascar-Tribune.Com :

    - Pas de saturation ni de harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins. Les représentants de partis politiques ou d’associations peuvent poster des messages, mais avec modération. Les messages à caractère publicitaire ne sont pas autorisés.

    Les tentatives d’usurpation d’un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.
    Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés ici.

    La rédaction se réserve également le droit de supprimer les messages de dérision ou sans rapport avec le contenu de l’article ou l’esprit des discussions engagées (hors-sujet).

    Le ou les modérateurs se réservent le droit d’appliquer ces règles, en supprimant tout ou partie de certains messages, et en excluant du site, temporairement ou définitivement, ceux qui les violeraient de manière flagrante ou répétée et systématique.

    Fin de citation !.

    Qu’en pense les "petites mains" du (#7070) et les modérateurs de Madagascar-Tribune ?.

    • 10 janvier à 13:26 | Albatros (#234) répond à Albatros

      "Qu’en pensent" !!!.

    • 10 janvier à 19:12 | Isandra (#7070) répond à Albatros

      Je pense que j’ai bien de donner des autres infos que celles de détracteurs aux gens loin de la réalité, afin qu’ils puissent faire la contradiction.

      Sauf, certains commencent à s’habituer à se nourrir les infos négatives, ils ont du mal à digérer les bonnes infos. C’est comme un 4 mis qui s’habitue à manger des mauvaises nourritures, quand on le rassasie avec les nourritures de qualité, il pourra tomber malade, son estomac ne supporte pas, il faut du temps.

  • 10 janvier à 14:27 | Yet another Rabe (#4812)

    Isandra,

    Le match de la tension hospitalière pour cause de Covid "France vs Madagascar"

    Un extrait d’une dépêche d’ Actutana ,

    "Ici en France on a 300 000 cas par jour, voire plus … mais “seulement” 150-200 décès rapportés.

    A Madagascar vous avec 1500-2000 cas (détectés) par semaine .. mais 54 décès 😯 Le ratio est énorme."

    https://www.actutana.com/depeche/covid-19-200-000-cas-par-jour-300-000-cas-on-sen-fiche/

    • 10 janvier à 17:10 | Isandra (#7070) répond à Yet another Rabe

      YAR,

      Comme d’hab, les détracteurs ne prennent que le coté négatif, par ex : quand on réhabilite une route, le 9/10km est faite, ils ne montrent que 1/10 qui n’est pas encore finie, pour prouver que rien n’est fait.

      Bon, l’explication de ces chiffres :

      - Tout le monde sait que le variant Delta, qui est officiellement présent à Mada est plus dangereux que l’omicron, qui domine en France,...

      https://www.parismatch.com/Actu/Sante/Omicron-majoritaire-en-France-livraison-de-pilules-anti-Covid-en-Israel-le-point-sur-le-coronavirus-1778929

      - A Madagascar, pour les personnes qui présentent les symptômes, on les soigne toute de suite avec les médicaments dans le protocole du ministère de la santé, dont le CVO plus curatif sans attendre le test.

      Et la majorité de ces gens trouvent les symptômes ou les fièvres disparaître, après seulement peu de temps de sa prise.

      Cependant, les personnes atteintes de comorbidité et les formes graves ne peuvent pas prendre le CVO.

      FILAZANA EO AMIN’NY PAGE FACEBOOK NY MIN SANTE :

      ADY AMIN’NY COVID-19 : FARITRA ANALAMANGA
      ⛔ Mitsahatra ny fanaovana « TEST TDR » eny anivon’ny CSB II, miditra amin’ny fitsaboana avy hatrany ireo olona maneho soritr’aretina covid-19 ny Fitondram-panjakana Malagasy, amin’ny alalan’ny Ministeran’ny Fahasalamam-bahoaka.
      🎯 Maimaimpoana ny fanafody eny anivon’ireo CSB II miisa 18 eto Antananarivo Renivohitra , miampy ny CHRD Ambohidroa sy ny CHAPA Ambohimiandra ary ireo CSB II nanao TEST TDR teo aloha ao amin’ny distrikan’ Antananarivo Avaradrano, Atsimondrano ary Ambohidratrimo.
      Vonona ary mandray antsika mandrakariva ireo Tobim-pahasalamana ireo."

  • 10 janvier à 15:06 | kartell (#8302)

    Avec notre correspondante à Antananarivo, Laetitia Bezain de RFI
    …….À la gare routière de Fasan’ny Karana, qui dessert les villes de la moitié sud du pays, les mécaniciens s’affairent à changer les plaquettes de freins des taxis-brousse. Un entretien de plus en plus fréquent déplore Fano, chauffeur : « En cette période de pluies, les nids de poules s’agrandissent de jour en jour et il faut toujours freiner. On a beaucoup plus de dépenses à cause des réparations. Il y a aussi plus d’accidents. Il faut que les responsables entretiennent les routes. C’est ce que tous les chauffeurs demandent. »
    « Est-ce qu’on va arriver à destination ou pas ? »
    À quelques mètres de là, Manitra, vérifie l’état des pneus de son véhicule. Tout le long de son trajet vers Farafangana, dans le sud-est, c’est une lourde responsabilité qui l’accompagne :« À chaque fois qu’on prend la route, ça nous stresse. Est-ce qu’on va arriver à destination ou pas ? Est-ce que les pneus vont crever à cause des nids de poule ou est-ce que les jantes se vont voiler ? Les passagers nous disent toujours "fais attention, monsieur le chauffeur !" En cas d’accident, c’est le chauffeur le responsable. L’état de la route n’est pas pris en compte alors qu’il y a des énormes trous et des effondrements de chaussée. »
    Des trajets risqués qui angoissent aussi les passagers. Ils sont d’ailleurs moins nombreux, expliquent certains compagnies de taxis-brousse. Felicia va mettre plus de 12h pour faire les 600 km qui la sépare d’Ihosy : « Je réfléchis bien avant de me décider à voyager et je le fais seulement quand c’est indispensable parce que ça fait peur de prendre le taxi-brousse. Il y a aussi des coupeurs de route qui peuvent en profiter parce que le véhicule ne peut pas rouler vite. »
    Seules 11% des routes sont en bon état

    A Madagascar, seules 11% des routes sont en bon état, selon les chiffres du ministère de l’Aménagement du territoire et des travaux publics publiés il y a un an. L’objectif des autorités est d’atteindre un taux de 30% d’ici 2023. 

    • 10 janvier à 15:19 | Albatros (#234) répond à kartell

      Il est d’ailleurs amusant de voir que les « petites mains » du (#7070) ne comparent jamais l’état des routes à Madagascar avec celles de la France !.🤣🤣🤣

    • 10 janvier à 16:02 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ Albatros

      Notre lampiste de service, cornacqueuse de souris d’ordinateur, abuse des intox et du syndrome du cafteur, seules possibilités offertes pour tenter d’exister sur ce forum ..
      N’accablons pas ceux qui vivent de leur informel, à la petite semaine, en croyant défendre une politique inexistante, le pouvoir compte sur ses sherpas de l’inutile pour promouvoir ses ronds dans l’eau …
      En d’autres temps et d’autres époques, cette complotrice de cet acabit, pour beaucoup moins, aurait été tondue sur la place publique mais ici, avec la pratique endémique du retournement de veste, elle devrait se refaire une place parmi ceux qu’elle méprise avec une conviction de courtisane, aujourd’hui au pays du tout recyclable, même, la stupidité humaine, source de promotion de cour, le sera aussi !..

    • 10 janvier à 16:51 | Shalom (#2831) répond à kartell

      kartell,
      "tondu(e) en public", wouaouh ! Le pire c’est qu’elle en est enceinte .... si c’est réellement une femme comme le prétend arsonist ! Comment appellera-t-on son enfant ? un foza ?

    • 10 janvier à 17:44 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Il faut poser la question sur l’origine du mal :

      Selon un rapport :
      Chaussée à longue durée de vie
      „ Î viser 40 années ou plus sans bris « structural » majeur
      „ Fondations parfaitement stables
      „ Revêtement bitumineux minimum de 200 mm (en général)
      „ Couche de surface (35 à 75 mm) à renouveler aux 20 ans,

      La question qui se pose, combien mm la couche de surface des 9000 km, dont Ravalo se vante de réhabiliter, parce que 10 ans seulement, aucune n’est en bon état, alors que le trafic journalier de la plupart de ces routes n’atteint même pas 5.000 /jours...?

      Pourtant, si on regarde les rapports du ministère de BTP, depuis 2009, leurs entretiens se faisaient régulièrement.

  • 10 janvier à 16:59 | Ra-Jao (#282)

    De tout ce qu’Isandra nous raconte, je retiens à chaque fois le mot "projet".
    Isandra, le filou nous a bassiné avec de tonnes de projets depuis qu’il est arrivé au pouvoir, et je suppose consommation de tonnes de papiers.
    J’aimerai maintenant entendre le mot : "réalisation" : 20% ou 25% de malagasy bénéficie depuis mon mandat de l’électricité, le chômage des jeunes a fortement baissé, la malnutrition dans le sud est en voie d’être vaincue car la fabrication de pipeline pour transporter l’eau est en cours de finition, la réduction de l’importation de riz est en bonne voie car les investissements en infrastructures agricoles ont augmenté de 30%, la culture de 300 ha de champ de canne à sucre nous permettra bientôt de fournir les matières premières pour faire tourner nos usines de production d’Ethanol, je continue à faire de la politique comme je l’ai promis car 150 km de la RN13 sont construits....
    Isandra si vous nous invitez à suivre les informations sur les projets de votre filou, nous n’avons fait que ça depuis sa prise du pouvoir. Arrêtez de polluer le forum avec vos copier coller des infos provenant des médias inconditionnels de votre filou !

    • 10 janvier à 17:19 | Isandra (#7070) répond à Ra-Jao

      Ra-jao,

      Vous devriez être fier que notre Président, qui réalise ce qu’il a promis, a des projets à réaliser.

      D’autant plus, il a déjà réalisé et est en train de réaliser pas mal :
      - Rova,
      - Stade Baréa,
      - RN44,
      - Rn5A,
      - Miami Tamatave,
      - 2500 Salles de classes,
      - 110 CBS II,
      - 4 Univesité,
      - Building à Ivato,
      Etc,

      Les réalisations de certains grands chantiers sont reportées à cause de COVID, mais, il n’abandonne pas, parce qu’il a encore le temps, pour se rattraper, contrairement à Macron, qui a dû renoncer ces réformes phares,...

  • 10 janvier à 17:53 | Ra-Jao (#282)

    Isandra,
    La réalisation attendus doit répondre aux besoinx présents de notre peuple. Les malagasy seront-ils heureux d’admirer, le ventre vide le bel Rova. Demander à Fidèle Razarapiera où est ce qu’on en est avec la RN44. Combien de jeune chômeurs peuvent habiter votre building à Ivato. Croyez-vous que les touristes seront intéressés de venir découvris Miami Toamasina dans un pays exotiques. Quelle rentrée d’argent, ou plutôt combien de rencontre internationales attendre pour rentabiliser les 75 M d’€ engagés pour sa construction. A-t-on les moyens suffisants pour l’entretenir et le maintenir en l’état...Les CSB II ne sont des créations de rajoely...
    Où est ce qu’on en est avec l’approvisionnement en eau des notre capitale.
    De nombreux vestiges des aqueducs sont encore bien visibles aujourd’hui dans les différentes villes romaines de l’antiquité comme en France, en Italie bien entendu.
    Ils ont été utilisés dans l’antiquité pour approvisionner l’ eau nécessaire au fonctionnement de ces villes. Comme elle provenait souvent de loin, les ingénieurs romains ont créé ces aqueducs. Ces aqueducs franchissent les obstacles naturels et transportent l’eau depuis un fleuve jusqu’à une ville.
    Nous sommes au 21e siècle et nos dirigeants successifs, dont votre président, sont incapables d’approvisionner suffisamment d’eau nos grandes villes. C’est une honte !

    • 10 janvier à 18:31 | Isandra (#7070) répond à Ra-Jao

      Ra-jao,

      Momban’ny Del indray mitombona mihitsy ity voalaza etsy ambany ity. Ary ireo olona tsy mivoaka firy Antananarivo sy ireo andafy no voafahany lalitra.

      "MPANOHITRA HAFAHAFA ETO MADAGASIKARA
      Hafakely raha samy mpanao politika manerantany ny mpanohitra eto Madagasikara ity ,na izy ireo mahita fa minia jamba , na mihaino fa minia marenina dia to izany foana
      📌Ndao ho resahana kely ary ity lalana RN44 ity izay namparitaky ireo mpanohitra hoe toy izao ny lalana any amin’ny RN44
      📌Eny ary mizara roa ny asa fanamboarana ny lalana antoerana ,Ka ny voalohany amin’izany
      🚜MAROVOAY-AMBOASARY izany hoe 40 Km ary ny orinasa CGC no manamboatra azy ary efa 85 % ny asa fanamboarana no efa vita ary ny volana Fevrier no ho vita tanteraka
      🚜Ny faharoa dia ny AMBOASARY-VOHIDIALA izay mirefy 73Km ary ny orinasa CRBC no manao azy izay efa vita ny terrassement ary efa ao anatiny ny asa fanamboarana ilay orinasa ankehitriny fa vokatry orana izay nilatsaka dia somary mitsahatra ny asa fanamboarana
      📌FA NY MASONY MPANOHITRA MOA DIA HAFA RAHA SAMY ANY OLOMBELONA TSY MAHITA ZAVATRA TSARA FA NY RATSY IHANY NO HITANY
      SATRIA TOKOA MANTSY ILAY FOMBA FANAONY RY ZAREO DIA TOY IZAO
      RAHA 10 KM OHATRA ILAY AMBOARINA DIA NY 6 KM EFA VITA DIA ILAY 4 KM MBOLA TSY VITA NO ALAINA SARY
      DIA AFAKA 2 VOLANA INDRAY 8KM NO VITA DIA ILAY 2 KM TSY VITA INDRAY NO ALAINA SARY .
      DIA AFAKA 4 VOLANA 9 KM NO VITA DIA ILAY 1 KM SISA TSY VITA INDRAY NO ALAINA SARY
      DIA TOY IZAY HATRANY HATRANY
      DIA AZA GAGA TONGA AMIN’NY ILAY FITENY HOE HO ELA FANOHERANA ANIE IANAREO RMDM" Actus mada.

      https://www.facebook.com/actusmada/photos/pcb.5038622786158180/5038618379491954/

  • 10 janvier à 18:06 | Ra-Jao (#282)

    Isandra, l’experte en travaux publics nous dit : "La question qui se pose, combien mm la couche de surface des 9000 km, dont Ravalo se vante de réhabiliter, parce que 10 ans seulement, aucune n’est en bon état, alors que le trafic journalier de la plupart de ces routes n’atteint même pas 5.000 /jours."
    Précision madame la marquise, en France, après chaque hiver, les différentes communes procèdent à la réparation des routes. Les routes et autoroutes ne sont pas des infrastructures durables. Il faut les entretenir. Dans les taxes pétroliers , il y a bien le FER prévus pour ces entretiens. Est ce que Rajao et votre filou ont consacré ces rackets soutirés des poches des automobilistes à sa destination prévue. D’ailleurs tous fonds alloués pour une action précise, qu’ils proviennent de nos taxes ou des bailleurs, sont détournés par ce pouvoir, pour des utilisations obscures Qu’est ce que rajoely a fait des aides contre le covid alors que le personnel de santé se plaigne de manque de moyens !

    • 10 janvier à 18:59 | Shalom (#2831) répond à Ra-Jao

      On a oublié la fameuse "HISTOIRE" dont mon cher ami "Dadanaivo", un des grands pilliers du système Ravalomanana en fut un témoin vivant.
      Cette histoire fut l’un des motifs de l’implication de la France dans le coup d’état de 2009.
      Vers le sud de Madagascar, Colas a eu le marché pour la réfection de la route nationale selon un cahier de charges BIEN PRECIS quant aux structures et compositions du support bitumineux : sable, gravillons, bitume etc ...
      Les travaux ont débuté et avancé sur plusieurs km.
      Un jour, arrivant par hélicoptère pour une visite inopinée du chantier, Ravalomanana muni d’un appareil de carottage commandé en Allemagne s’est permis de prélever des échantillons de cette structure et à des endroits différents de ce qui était censé être terminé (bien que la recette n’ait pas encore été réalisée).
      Constat : Colas ne respectait pas du tout les éléments du cahier de charges.
      Furieux, Ravalomanana est allé voir directement le PDG de Colas et son directeur financier pour leur montrer ce qu’il a "récolté" et leur dire de TOUT REFAIRE et EN RESPECTANT strictement le cahier de charges.
      Les deux personnes se sont exécutées dans la colère pour reprendre les choses sans oublier d’en informer un certain M Sarkozy de la situation.
      Oui je suis au courant parce que Dadanaivo est un ami de longue date et l’un de ces deux dirigeants de Colas était mon témoin de mariage.
      C’est une des histoires qu’on essaie toujours d’oublier !

  • 10 janvier à 18:53 | Jacques (#434)

    Il est évident que ces chiffres qu’on nous donne n’illustrent en rien la situation afférente au covid à Mada, nombreux sont les gens qui décèdent sans qu’on en sache effectivement la cause. De ma famille et aussi d’amis à Diego j’apprends par exemple l’existence de beaucoup de décès qu’on attribue au covid et ce par le simple fait qu’auparavant les personnes malades se sont plaintes de difficultés respiratoires. Mais cette situation n’est du tout pas surprenante, ça se passe comme cela dans tout pays bananier.

    L’ami Kartell ci-dessus a remis sur le tapis l’histoire du trafic d’or démantelé aux Comores, je la saisis au bond pour dire que le pouvoir malgache dirigé par le brigand foza bac-3 est vraiment dans ses petits souliers, sans doute parce qu’il craint que les "émissaires" ne passent à table, il fallait absolument l’éviter. Pour ce faire, sortir la grosse artillerie à travers l’envoi d’un ministre de la justice aux Comores aux fins de calmer l’affaire n’étant donc pas superflu, il faut à tout prix sauver l’honneur (si tant est que ç’en est un) du commanditaire. J’ignore si les Comores vont se plier aux désiderata des foza, dans un pays normal un telle affaire est instruite jusqu’au bout là où le délit ou le crime a été commis. La France n’a pas réclamé son ressortissant accusé d’avoir tramé dans la soi-disant tentative d’assassinat du bac-3, mais il faut dire que les Comores n’est pas la France.

    • 10 janvier à 20:01 | kartell (#8302) répond à Jacques

      Concernant la restitution ou non de ces lingots d’or au pouvoir malgache, les autorités comoriennes posent la question de savoir si en amont de cette saisie, les malgaches avaient fait « une déclaration solennelle » de vol de ces lingots et la vérifier…
      Ajoutant que le simple fait que cet or délictueux aurait été extrait de la grande île ne prévaut aucunement comme titre de propriété absolue dont se revendiquerait l’émergence en toute vraisemblance !..
      Dans cette hypothèse la plus plausible, les Comoriens pourraient, dès lors, confisquer la totalité de cet or et la déposer dans sa banque centrale !…

  • 10 janvier à 19:22 | Jacques (#434)

    N’ayant rien à voir au sujet du jour, l’on apprend par ailleurs que les vaches "importées" par le bac-3 sont à vendre, à 10 millions d’ariary pièce et il semble qu’on n’en trouve preneur. Normal, le paysan gasy, quand bien même il y en aurait qui dispose d’une telle somme, ne s’aventurerait pas dans un tel labyrinthe. De son zébu oui, il sait comment s’en occuper mais d’une vache étrangère dont il n’a aucune prise quant à son élevage, sa non prise de risque est on ne peut plus compréhensible.

    Qu’attend-il le bac-3 pour en faire siennes, ces vaches ? Une fois de plus il se sera ainsi inspiré des idées de son ennemi préféré le Ra8. Les routes ne se mangent pas mais il a fini pour en déguster, comme l’a fait Ra8, pourquoi pas les vaches de Macron.

    • 10 janvier à 20:16 | arsonist (#10169) répond à Jacques

      Bonjour , Jacques !
      Le DJ bac-3 mpandihy dyvo Rajoelina Bokassa gasy est donc incapable de deviner qu’on ne garde pas à Mada une onéreuse vache laitière originaire d’une zone tempérée comme on garde une femelle zébu gasy .
      Et que le Gasy bien campagnard , lui , ne risquerait point ses maigres sous pour investir dans pareille stupide affaire !

    • 10 janvier à 21:12 | bekily (#9403) répond à Jacques

      la région d’Antsirabe à climat tempérée , voire froide convenait (ou convient) parfaitement aux vaches laitières de l’entreprise TICO , avec dont les techniques d’élevageon été bien travaillées EN AMONT....
      On ne peut pas faire de simple placage , comme un petit chien adopté ....
      C’est de l’improvisation...dommage.
      Pour la côte n’aurait il pas été plus judicieux d’importer des vaches brahmanes ? mieux adaptées en zone tropicale ?

  • 10 janvier à 19:24 | Ra-Jao (#282)

    Isandra, Del vient de cette region. Aussi bien vous que moi, nos infos sont rapportés. En tour cas Del a emprunté la RN 44 avec video a l’appui. Soit vos infos provenant des fake de fb sont fausses, soit les videos de Del sont des montages. La sagesse c’est que rajoely nous.projette toutes les parties terminées de ce trajet. Si cela existe, croyez vous que la TVM s’en serait prive.Contrairement a vous, moi je regarde Viva, Tvm Mbs, Miara-manonja...et j’avoue, à moins que j’ai raté une épisode, qu’aucun de ces medias n’en a touché mots. Isandra , les fake sur fb ne sont pas mes sources d’infos !

    • 10 janvier à 19:51 | Isandra (#7070) répond à Ra-Jao

      Ra-jao,

      On n’a pas besoin de faire le reportage pour cette route, tous les jours. Les travaux sont en cours, un jour, ils seront finis à 100%.

      Del ne fait que filmer la partie non encore finie, il peut continuer ainsi jusqu’au moment où ce projet sera fini à 100%.

    • 10 janvier à 21:17 | bekily (#9403) répond à Ra-Jao

      bheuuuuu climat est masculin et non féminin !!! SCUSIIIIIIIIII
      la prochaine fois je dirais ielle !!!!

  • 10 janvier à 20:25 | arsonist (#10169)

    Les Gasy ont intégré dans leur vocabulaire quotidien l’expression "fasana manara-penitra" pour désigner ces très nombreuses tombes creusées industriellement à la va-vite au moyen de pelleteuses et dans lesquelles on enterre très vite les très nombreuses victimes de la covid !

    • 10 janvier à 20:46 | Shalom (#2831) répond à arsonist

      Ireo havana 3 nambarako hoe dokotera tao amin’ny HJRA dia teny amin’ny "fasana manarapenitra" avokoa ny andro nahalasanany.
      Etsy Ambohimanarina anie ka efa olona 65 no maty tamin’ny desambra teo e ! Tsy mifidy taona ary vokatry ny fahasemporana avokoa ...

  • 10 janvier à 20:43 | MALIBUC (#9345)

    Isandra,
    Que l’on nous dise que les Gasy sont aisés, que leurs moyens ont évolués, et qu’ils se sont habitués à bien vivre à Tana, soit !
    Mais ma famille sur la côte Nord Est meure de faim à cause de l’augmentation des PPN (le Vary à 1100Ary/Kg, l’huile à 7400 Ary/litre etc....etc....Et pourtant ma belle sœur à un magasin de vêtements Maki, la belle mère travaille pour un vazaha à 250 000 Ary/mois et les enfants restants vendent du poisson et des tomates durant leur moments creux.
    J’ai toujours envoyé de l’argent pour les extras (vêtements, chaussures, jouets etc...) mais c’est la première fois qu’ils me demandent pour la nourriture.
    Et toi grassement payée 180 € par mois, tu nous rabâche que les Gasy sont heureux et n’ont jamais été aussi riches.
    De ceux qui liront ceci, qui croiront ils à ton avis ?????

  • 10 janvier à 21:30 | Ra-Jao (#282)

    Isandra,
    J’attends l’inauguration de la RN44. Jusque là, vous et moi nous n’avons aucune certitude ! La partie terminée fait combien de km ? Nous sommes en période de pluie, est ce que les travaux continuent. Qui les supervisera comme Ra8 l’a fait pour la construction de route dans le sud ?
    Est ce que rajoely utiliserait le FER (fond d’entretien routier) pour entretenir les quelques routes construites ?

  • 11 janvier à 09:46 | umberto (#10893)

    Ce matin je ne suis rendu chez le CSB II ici à Fianarantsoa pour faire la troisième dose du vaccin mais après avoir dit que le responsable n’était pas là on m’a dit qu’il n’y avait pas de vaccin !!

    Étonnamment car on pousse tout le temps pour que les gens se protègent pourtant il n’y a pas les vaccin que on a lu être arrivé depuis une semaine et peut être on attends qu’ils soient épuisés pour les jeter !!!

    Félicitations !!!

  • 14 janvier à 02:41 | Kobbe (#11248)

    NOUVEAUX CAS COVID : CALCUL INCORRECT OU STATISTIQUE ERRONÉ
    Tout comme les écritures dites saintes, les écrits de la presse ne sont pas des evangiles à accepter aveuglement par un simple ’’Amen !’’ sans vérification… Il y a une incoherence dans les chiffres des cas Covid actuels : mosieurs l’auteur et éditeur, les chiffres peuvent êtres facilement maniables, cet article ne fait pas une exception dans ce sense : comment êtes-vous arrivés aux nouveaux cas testés de 10.178 dans 7 jours (1-7 Jan. 2022) alors que le total global des cas Covid affichés sur le tableau ne frôlent pas 6.000 cas ? Exactement environ 5.917 cas selon votre tableau, donc largement moins de 10. 178 : comment en êtes-vous arrivés à cette conclusion ? De deux choses l’une : soit le calcul est incorrect, soit le statistique est erroné.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS