Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 26 septembre 2021
Antananarivo | 05h07
 

Tribune libre

Communiqué de Marc Ravalomanana

lundi 14 mars 2011

La Mouvance Ravalomanana déclare que :

  • pour former un gouvernement réellement consensuel et inclusif et espérer ainsi résoudre la crise à Madagascar, on ne saurait s’appuyer sur la feuille de route paraphée hâtivement par certains partis.En effet, celle-ci ne suit ni les règles d’une médiation ni les normes et les usages internationaux, d’autant plus que ladite feuille de route n’a pas encore été discutée par la SADC et la communauté internationale ;
  • suite à l’entretien avec le Dr Simao le 10 mars 2011 et conformément aux indications qu’elle lui a donné, la Mouvance Ravalomanana poursuit ses efforts à la recherche d’une solution de sortie de crise, notamment au moyen de propositions d’amendements nécessaires de la dite feuille de route ;
  • à ce jour, cette feuille de route ne peut donc pas être considérée comme valide et ne peut en aucun cas remplacer les accords de Maputo et l’Acte additionnel d’Addis-Abeba, sachant au surplus que les chefs de file des principales mouvances et des principaux partis politiques et organisations de la société civile qui se sont engagés dans les accords de Maputo et d’Addis-Abeba n’ont pas apposé leurs paraphes à Ivato le 9 mars 2011 ;

Aussi, la Mouvance Ravalomanana :

  • rejette la formation d’un gouvernement en application d’une feuille de route non validée et non adoptée par la communauté internationale parce que non signée par l’ensemble des parties prenantes représentatives du peuple malgache ;
  • condamne toute déclaration visant à tromper le peuple sur la prétendue validité de cette feuille de route, toute posture contraire n’apportant que frustrations supplémentaires et allant à l’encontre de la paix sociale qu’il convient d’instaurer ;
  • déclare solennellement ne proposer aucune personne, ni une liste de personnes issue de sa Mouvance pour participer à un éventuel nouveau gouvernement, lequel, pour les raisons sus rappelées, se caractérisera par son unilatéralisme et par son illégalité ;
  • demande avec force la réunion au sommet des chefs de file des entités principales composant les partis politiques ayant participé au processus de Maputo pour conclure les discussions et les négociations qui doivent demeurer en cours.

Le Chef de File de la Mouvance
Marc RAVALOMANANA

30 commentaires

Vos commentaires

  • 14 mars 2011 à 08:19 | betoko (#413)

    Monsieur Ravalomanana , attendons ce que vont décider la communauté internationale d’ici fin mars . Qu’espérez vous , nous sommes presque à la sortie de la crise , et vous cherchez encore à mettre les bâtons dans les roues . Avez vous remarquez que personne ne parle plus des accords de dupe de Maputo et d’Addis Abbeba ?

    • 14 mars 2011 à 18:56 | niry (#210) répond à betoko

      Il faut quand même lui laisser que, fidèle à lui même, ra8 garde le cap. Certains diront "comme un capitaine" dans la tempête, d’autres diront "exactement comme en mars 2009". Je constate également que Dr Simao tente de faire passer au forceps sa feuille de route "pour l’intérêt suprême de la nation", mais tout le monde est réellement conscient que tant que le chef de file Marc Ra8manana n’aura pas signé, c’est à dire tant qu’il ne serait pas satisfait a minima, rien ne pourra s’enclencher. C’est un homme d’affaire : les négociations, ça il connait. Et le Dr Simao avec ses largesses, semble avoir perdu la confiance de Ra8.

      Je suis persuadé que le déblocage de l’aide internationale pourra néanmoins se faire même sans l’aval de Ra8. La machine administrative sera moins étouffée.. Mais, comme disait Ndimby : 1an, 2 ans, 3 ans de sursis et ce sera à nouveau le retour cyclique des mécontents en tout genre. La 4ème république dans sa version actuelle est déjà larvée : les germes de son effondrement sont d’ores et déjà dans ses propres articles eux-mêmes... Les bailleurs de fonds le savent : à quoi bon investir dans un pays où on n’a même pas une vision à 5 ans ?

  • 14 mars 2011 à 08:35 | N.R. (#2958)

    Aveuglé par la haine et pris dans son propre piège, Marc Ravalomanana va tomber de très haut...

    • 14 mars 2011 à 09:29 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à N.R.

      Ravalomanana semble n’avoir encore tiré aucune leçon du mecanisme qui lui a conduit à la chute

      Depuis la Negociation du Hintsy en 2009 , il s’est toujours empetré dans une strategie de fuite en avant qui entretient sa perte : c’est le jusqu’au boutisme de celui qui est en position de faiblesse mais qui s’ignore....cette strategie ne fait que precipiter et entretenir sa chute dans le moyen terme.....

      Ravalomanana croit toujours comme l’homme le plus fort du monde et construit sa strategie sur cette chimère , il semble oublier que par moment il peut etre en position de faiblesse et le reconnaitre est investissement politique considerable qui peut etre porteur à moyen terme.....

      Apparement il n’ecoute que son Ego......

    • 14 mars 2011 à 09:44 | rabri (#2507) répond à Boris BEKAMISY

      ..son ego, son air hautain, son complexe de supériorité ... demandez à tous ceux qui ont travaillé avec lui dans ses premières années de gloire à Tiko Majakandriana, en malgache : MPIDINGIN- DRAMBO !!

    • 14 mars 2011 à 10:27 | ZAZAGASY (#1690) répond à Boris BEKAMISY

      " L’ambition est comme un torrent et ne regarde pas derrière soi. " Ben Jonson

    • 14 mars 2011 à 12:10 | rabri (#2507) répond à ZAZAGASY

      Hoy ny OHABOLANA MALAGASY momba ny fitiavan-tena diso tafahoatran-dRavalomanana :
      * Manao azy tsy ho tratry ny aloka ka tratry ny alok’akoho
      * Matikambo tahaka ny saka, ny tay totofana ny vody tsy firana
      * Matoky tena be lava-body ka mitelina voan-javoka.

      avy amin’i Rabri tena ZAZAGASY !!

  • 14 mars 2011 à 09:25 | rakoto09 (#1735)

    Là nos compatriotes de Ra8 et ses caciques ne grandissent pas. Non seulement ils ne peuvent accepter aucune alternance mais font tout pour bloquer le processus de sortie de crise en cour. Ils me font penser à ces enfants qui font des caprices devant son grand ainé alors qu’Andry Nirine Rajoelina peut avoir l’âge de son fils. C’est triste.

    • 14 mars 2011 à 18:41 | niry (#210) répond à rakoto09

      Tout est une question de point de vue Rakoto. Moi je vois plûtot ça comme le grand aîné qui rattrape in extremis le col du fils, qui a lui-même failli dégringoler dans un ravin sur son skate sans s’en rendre compte...

  • 14 mars 2011 à 10:26 | saricine (#2893)

    He ho ! les Bekam’s et consorts, les griots hatifs...

    Ne confondez pas vitesse et precipitation, vous pensez que cette feinte de pieds (de mains plus précisément) de Simao pourrait nous faire avancer les choses, au contraire cela risque de pourrir la situation ;

    Le PHAT et la HAT veulent à tout prix eliminer Ravalomanana de la course, par tous les moyens (medias, repressions, emprisonnement, NOTAM,....) ; mais on constate ce dernier detient encore une base solide que les Hatifs ont du mal à comprendre. Ben oui, c’est comme ça.

    • 14 mars 2011 à 10:38 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à saricine

      Sarcine

      Personne n’ignore la base solide de Ravalomanana mais nous assistons tous les jours que Dieu fait le spectacle d’effritement de cette base solide.....

      Et sa strategie de jusqu’auboutisme NAIF y est pour beaucoup....il n’a pas toujours retenu la leçon...ou la leCON ( c’est selon)

      Dame EGO quand tu nous tiens.....

    • 14 mars 2011 à 12:16 | Madagascan (#1869) répond à saricine

      "Ne confondez pas vitesse et precipitation"

      Avec plus de deux ans de transition qui ne transitionne pas grand chose, je me demande comment on peut parler de précipitation ! Plus de 2 ans de kabary stérile !
      Le mora-mora malgache n’est décidément pas un mythe !

    • 14 mars 2011 à 12:22 | Madagascan (#1869) répond à Boris BEKAMISY

      Force est de reconnaître, Boris, que la foi déplace les montagnes et que les pro-dada sont encore capables, plus de deux ans après le départ de leur meneur, de mobiliser une partie de leurs troupes. Il y a une part de mysticisme chez les pro-Ravalomanana, et cette foi est indéniablement plus solide et plus radicale que l’appartenance à un parti politique. Ravalomanana est leur sauveur, pratiquement au sens biblique du terme, et ca, c’est la force de Ravalomanana.

      Personnellement, je suis bluffé par cet état de fait, d’autant plus que Ravalomanana n’a cessé, depuis deux ans, de faire des promesses non tenues, qui auraient du démotiver ses supporters. Mais force est de constater qu’il y a toujours un noyau très actif, avec des relais très puissants au niveau des églises FJKM.

    • 14 mars 2011 à 13:13 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à Madagascan

      Madagascan,

      Votre analyse sur l’origine de la tenacité du noyau proRavalomanana est pertinente

      La question est donc de savoir si la FJKM arrivera un jour à imposer à la Nation entiere <son Pasteur Ravalo < à nouveau au sommet du Pouvoir politique à Madagascar.

      En plus Ravalo est devenu de plus en plus le candidat de son FJKM mais non plus le candidat des forces vives et des forces politiques heteroclites comme en 2002....

      Plus on s’enfonce dans la crise politique avec l’entetement actuel de Ravalo plus le President dechu Vice President du FJKM se montre demoins en moins federateur aussi bien au niveau des forces d’obédiences confessionelles qu’au niveau des forces d’obediences ethniques.

      Et ce aspect de l’analyse politique Ravalo et ses fanatiques ignorent NAIVEMENT.....

    • 14 mars 2011 à 13:14 | poiuyt (#584) répond à Madagascan

      Ce qui est admirable, c’est la détermination du Président : contre vents et marées, il reste sur ses positions ; on se demande si il a bien ses appuis ; Sachant qu’il est équilibré, et qu’il est en contact avec l’essentiel, alors rien n’est perdu. Quand on pense qu’il a tenu 2 ans, alors il a de quoi y arriver. Persévérons !

      Pourquoi ne pas accepter un match contre lui sur le sol national ? là est la question.

      Courage Monsieur le Président !

    • 14 mars 2011 à 13:28 | Rabe (#3378) répond à Boris BEKAMISY

      dis moi...qu’est ce qui te gène dans ce communiqué ?

      ...et Bo BK & Co disent que c’est Le President Ravalomanana qui fait blocage... ca c’est du MEDIAMENSONGE... car au contraire c’est le dj/sanguinaire/putschiste/voleur/menteur qui veut tout pour tout au jour d’aujourd hui... hahaha

      mais les Manankasy ne sont pas dupes !

      ...ce VAUT RIEN renié sa signature... c’est un SANS QUALITE... mais akory atao fa Bo BK & Co s’aggripent à lui... c’est un choix et je respecte

      ...pour les BASES de Ravalomanana... ils seront là au moment opportun... la majorité chreche à manger tous les jours que Dieu fait car le dj/sanguinaire/putschiste/voleur/menteur a détruit leur emploi

      Question à 1 ariary "Quelle est la différence entre VOLEUR d’Etat et voleur de BOEUF=Dahalo ?"

      hahaha...

    • 14 mars 2011 à 14:28 | poiuyt (#584) répond à Boris BEKAMISY

      La question est là :

      Pourquoi ne pas accepter un match contre lui sur le sol national ?

      Sachant qu’il n’est pas seul, ce serait respecteux des tananariviens qui sont venus à Ivato, fair-play, humain, démocrate, .. ;

    • 14 mars 2011 à 14:48 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à poiuyt

      Et les fanatiques de Ravalomanana se referent toujours aux tananariviens

      Les tananariviens des differentes chapelles (au propre comme au figuré) qui lui ont dejà tourné le dos depuis un certain municipal point de depart de son processus de chute......

      Et on invente toute une mythe sur le <Syndrome d’Ivato< ,un fait banal mais auquel se voue RELIGIEUSEMENT comme la liturgie miraculeuse d’une popularité que n’en est plus une.....

      A la question de savoir pour ne pas se mesurer à lui aux presidentielles .....il faut chercher la reponse dans la question pourquoi on veut pas s’alligner avec Ben LADEN , les Hezbollah , l’AQMI ou tout simplement les extremistes basques ......

    • 14 mars 2011 à 15:35 | poiuyt (#584) répond à Boris BEKAMISY

      Quel parallèle entre Le Président Ra8 et Ben LADEN , les Hezbollah , l’AQMI, les extremistes basques ?

    • 14 mars 2011 à 18:29 | poiuyt (#584) répond à Rabe

      Ce que cela doit faire mal de lire

      SEM le Président Ravalomanana

      - de la part des autres, c’est de l’alergie, faut se soigner par petites doses
      - de la part du poiuyt, c’est de la provoc

    • 14 mars 2011 à 19:04 | niry (#210) répond à poiuyt

      Ce sont les limites d’un putsch vendu comme "démocratique".. Avis aux amateurs : la prochaine fois, penser à aller jusqu’au bout de son objectif. Si Ra8 en son temps a réussi son "pseudoputsch", c’est bien parce qu’il avait pris la peine de se mettre toutes les chances de son coté, rien n’était improvisé, bricolé, bâclé "à la française !"

    • 15 mars 2011 à 01:06 | saricine (#2893) répond à Boris BEKAMISY

      Bekam’s et consorts,

      Quand je dis "base solide" :

      - je ne fais pas allusion au regroupement journalier de Magro, ça c’est juste la face emmergente de l’iceberg.

      - Je ne fais pas allusion à la religion, ça c’est trop facile c’est du raccourci pour les endoctrinés et les gavés d’etude de la "Sorbone"

      - Je ne parle pas de la base tananarivienne, c’est un autre raccourci pour les arrieres-petits fils de Gallieni.

      Je parle ici de l’opinion générale ( les non-dits, les exemptes ou exclus de médias, ses lobbying non francophones, ses propres partisants et sympathisants, Sa jeunesse et ses ZAVA-BITA (les positifs).

      Bref, erreurs pour ceux qui disent que le soutient pour Dada est un pur fanatisme ou jusqu’auboutisme : Non c’est de la CONFIANCE, la CONVICTION, la PERSEVERANCE.

      Ny lalana tsy maintsy tohizana satria efa hita ny zavatsoa nentiny (Mba jereo ange amin’izao fotoana izao ny haratsin’ny lalana e ! Raha tsy hiteny afatsy ny any amin’ny renivohitra fotsiny aho.

  • 14 mars 2011 à 12:36 | ZOZORO (#5338)

    Mettre des bâtons dans les roues, notre chère Dada ? mais les bateaux n’ont pas de roues Mr Betoko ou BECHAM Ou Basile (vous dites tellement les mêmes choses qu’on s’y perd un peu). Et puis vous n’avez même pas avancé depuis deux ans alors.....

    Une feuille de route qui ne tient pas la route. Le père a parler, attendons que le fils DJ ait choisit son PM (poule mouillée).

    Le reste, je me contente du WAIT and SEE de l’autre analyste à 2 dollars

  • 14 mars 2011 à 14:24 | Benandro (#5409)

    C’est cette attitude deplacee de Mr Ravalomanana qui a fait couler beaucoup d’encre a Madagascar. Lui qui me semble t-il n’est plus en mesure de d’imposer vu la situation et les contexte politique a Madagascar>
    Il n’a pas cette qualite qui selon moi pourait lui etre utile meme pas maintenant ou d’ici deux mais dans trois ou quatre ans.
    Selon moi s’il s’est efface durant ces 2 ans, depuis 2009, cela porrait etre autres chose maintenant, ce n’est cette infime ou negligeable vahoaka si on peut dire ainsi, de Magro qui va le soutenir mais le peuple malagasy tout entier>
    Mais helas, ce n’est pas le cas, c’est Ravalomanana tout crache cette attitude de haine, de dictature et autres, dans ces actions on peut en tirer :#raha ho faty ihany matesa rahavako#

    • 14 mars 2011 à 15:02 | MILAMINA (#4588) répond à Benandro

      Erreur, Marc Ravalomanana, ZAfy Albert et Didier Ratsiraka sont plus que jamais incontournables. Si ce n’était pas le cas, la crise avait pris fin depuis fort longtemps. Et les médiateurs, SADC, UA, EU, CI... sont conscients de cette situation.

      La communauté internationale sait pertienement que ces trois movances en particulier la mouvance Ravalomanana possède une base solide qu’il ne faut jamais sous-estimer. Cette force à n’importe quel moment peut se mobiliser et renverser la situation...d’où la prudence dans la négociation.

      En réalité, Marc Ravalomanana est une force, et avec sa base c’est l’effet d’un Tsunami politique que Donjona a vraiment peur....peur des urnes Donjona vs Ravalomanana...

    • 14 mars 2011 à 17:37 | diego (#531) répond à MILAMINA

      Bonjour MILAMINA,

      Je pense que vous avez tout à fait raison MILAMINA.

      Après cette réunion de je ne sais pas quoi à IVATO, j’ai pensé que RAVALOMANANA devait s’adresser à ses partisans, ses hommes, ses fidèles et aux trois mouvances.

      Chose faite. On attend maintenant la suite, c’est-à-dire ce que va faire LES TROIS MOUVANCES face à un gouvernement aussi bâtard que celui qu’on va essayer de former.

      Je plaide toujours et encore à ce que les trois mouvances parlent d’une et une seule voix. Je sais que ce ne serait pas facile, mais il faut enterrer définitivement la hache de guerre entre les TROIS EX. Il faut négocier derrière la porte s’il faut mais il faut que nos EX parlent d’une seule voix.

      Il y a des mois déjà que j’ai mentionné ici que RAVAOLOMANANA devrait faire confiance à FETISON. Cet homme est un atout pour lui et il SAIT COMMUNIQUER. Et la communication est un handicap que l’ex président a du mal à surmonter depuis quelque temps.

      Son retour sera bien préparer par un FETISON et je ne vois pas d’autres qui seraient à la hauteur de le faire à sa place.

      Les trois EX doivent nous démontrer qu’il y a une antenne qui les relient. Aucun d’entre eux ne pourrait se payer le luxe de faire cavalier seul. Les pros le savent. Il faut voir la situation sur le long terme.

      Aussi un nouveau gouvernement ne changera rien à la situation si les trois mouvances ne veulent pas y participer. La crise est bien là, hélas !

  • 14 mars 2011 à 16:48 | walmad (#4763)

    ravalomanana... tu as quitté le pouvoir de ta propre initiative, après avoir pillé TON pâys.
    Ajourd’hui tu cherches à revenir pour poursuivre ton oeuvre criminelle..
    Aussi TU te tais.... et tu restes où tu es. Ne reviens surtout pas à Madagascar.

  • 14 mars 2011 à 18:51 | Tanindrazana (#3224)

    ....Tout le monde avance ses idees et analyses de la situation. Permettez moi d’exprimer les miennes qui probablement pourraient suggerer des ameliorations dans un sens positif cette proposition de feuille de route.

    Normalement dans toutes tractations entreprises par toutes mediations et toutes les propositions et suggestions eventuelles, la logique de resolution devrait finalement passer par une confrontation de toutes les parties en conflit ou non, afin de determiner les derniers amendements et ameliorations decisives. Tout cela pour eviter autres incomprehensions et des mauvaises interpretations. Ce qui en decoule devrait etre plus consensuel, inclusif et surtout ,plus clair et sans ambiguite. Ce qui m’etonne dans la maniere entreprise par Dr Simao, c’est qu’il fait fi de cette demarche et voudrait imposer une derniere feuille quelque peu acceptee par toutes les parties concernees. Bien que beaucoup ont paraphes, le processus ne devrait pas se terminer en queue de poisson, gardant un aspect d’imposition et de manoeuvre machiavelique. Le Dr Simao me semble jouer mal son jeux et voudrait aussi imposer a la communaute internationale une derniere feuille qui apparememnet est un echec de sa mediation car n’ayant pas acquis l’acceptation des 3 mouvances.

    La redaction de la feuille de route en question s’avere un peu maladroite et necessite beaucoup d’amelioration. Par exemple, en ayant imposer a tous, signataires et non signataires, les articles (20 ou 24), semble jouer les jeux de Rajoelina qui normalement a ete sanctionne par la communaute internationale par son acte de coup d’etat. Avec cette feuille de route, la communaute semble renier ses propres principes. Un coup d’etat est un coup d’etat et doit etre sanctionne et non facilite. De plus, donner un puvoir exhorbitant a un pustschiste ne fait que confirmer cela.

    En donnant a Rajoelina ces pleins pouvoirs. on risque de tomber encore une fois dans le meme probleme d’antan. Personne ne pourrait m’assurer que Rajoelina ne va pas nommer au sein de cette transition des gens plus proche de sa ligne directoire. De meme, bien que des noms pourraient etre avance par tous les partis non proches de Rajoelina, il a toujours le dernier mot, selon cette feuille de route. Bien sur, il va nommer des responsables qui vont se rapprocher plus de ses interets. Les risques sont enormes quant a’ la nomination des membres de la CENI dont une grande partie a ete deja nomme par lui meme. Je ne mentionne pas encore ici tous les pions qu’il avait pu mettre en place depuis.

    Quant a une election neutre, ["MANGARAHARA" (excusez-moi d’utiliser le mot Malagche)}, credible et acceptee par tous, je vois pas comment en arriver si deja tous les pouvoirs sont entre les mains d’une personne qui a initiee la crise et qui normalement devrait etre sanctionnee par ses actes punisables. Rajoelina, d’une part, est la cause de notre Malheur et pourrait etre la source d’echec des futures elections si cette feuille de route est appliquee de la sorte. Autant mettre en place des balises consensuelles car meme devant le refus de se soumettre aux accords de Maputo, la communaute internationale ne pouvait rien faire contre Rajoelina.

    Tout cela, et je pense que ce n’est pas exhaustif, necessite encore plus de discussion et de precisions afin d’eviter toutes deceptions et manipulations volontaires de cette feuille de route. La marge de manoeuvre de Rajoelina et de sa clique dans cette feuille de route est encore plausible et vaste. alors pour moi, autant mettre au clair ces points afin d’apaiser l’opinion et d’acquerir l’acceptation de tous.

    Les 3 mouvances et d’autres partis non signataires de ces accords devront etre inclus pour vraiment assurer une transition neutre et apaisee. D’ailleurs, il ne faut pas negliger leurs potentiels....sinon, les risques sont toujours falgrants et possibles.

    Enfi, J’invite la Communaute Internationale a revoir et mieux apprecier cette feuille de route et de ne pas tomber dans la precipitation car beaucoup restent a ameliorer. Ne decevez pas les Malgaches dont les aspirations d’une nouvelle republique et d’une democratie reelle ne sont pas seulement l’apanage des politiciens qui depuis sont l’appat de leurs propres avantages et l’interet de la nation.

    Vive Madagascar UNI et DECIDE a prendre son avenir en main.

    • 14 mars 2011 à 19:27 | niry (#210) répond à Tanindrazana

      Oui.. comment expliquer que 2ans plus tôt, une pareille feuille de route aurait été mise à la poubelle dès sa rédaction, et là (2 ans plus tard), on perde encore 3 précieuses semaines à discuter de son bien-fondé, de sa paraphe ou du nombre de partis/micropartis qui veulent la suivre ??..

      Il est évident que le rôle de la majorité silencieuse est aussi exaspérant d’un coté comme dans l’autre : autant les fouzas ont raison en affirmant que si rien ne bouge en faveur de Ra8 ni à Tana, ni en provinces (et encore c’est vite dit), c’est qu’il n’y est pas soutenu... Mais comme disait le poiuyt depuis 2009.. Qu’elle aide un peu ses émissaires !! Qu’elle fasse comme en Libye !! Où sont les foules qui embrassent des pancartes de feuille de route, ou bien des affiches à l’effigie de Rajoelina et Dr Simao ???

    • 14 mars 2011 à 21:11 | poiuyt (#584) répond à Tanindrazana

      Tanindrazana,

      Intéressant. De l’avis du poiuyt, le putsch veut avoir tout le monde entier à l’usure,
      - en tenant le peuple en otage mine de rien (oh bassesse ennemie !)
      - en renvoyant toutes les fautes à Ra8, (çà marche sur la plèbe)
      - espérant que le monde ne pourra pas laisser un peuple longtemps à l’abandon.

      s’appuyant sur ce qui est appelé un pouvoir de fait, encouragé par la France, Ils y réussissent à Mada, l’essentiel pour eux, par ce qu’ils terrorisent les médias, et dissuadent tout mouvement par une armée à la solde, et une milice politique

      Mais on peut dire aussi qu’ils n’ont pas réussi : lors que les gens sont sortis en masse pour accueillir Ra8, malgré des désinformations et des dissuasions fortement médiatisées. Ainsi donc les putschistes se sont sentis plus usurpateurs que jamais. Les forumistes, anti-Président ou/et objectifs, le reconnaissent ici : Ra8 a un peuple.

      D’où, ils ne peuvent pas accepter de faire rentrer le Président, suicidaire pour eux ; même un retour muselé n’est pas acceptable pour eux : la seule présence du Président à Madagascar rendrait courageux les espoirs inhibés du peuple et de militaires.

      La CI est partagée entre principes et humanités. Ce qu’on peut dire, c’est que la France est pour beaucoup dans ce que nous subissons

      Quid des rôle de la Chine ? du partage de notre pays entre ces 2 étrangers ?

      Les USA voudraient-ils entrer en 1/3 ? et les allemands ? et les européens en général ?

      Sans ces derniers, peu d’espoir pour Ra8 et la cause nationale patriotique des 2 autres Présidents, et de Manandafy. Mais la CI est pour autant décevante, mais leur en voudrait-on ? : le peuple est absent quand le Président est absent.

      Non, le poiuyt n’est pas GTT

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS