Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 20 octobre 2021
Antananarivo | 19h57
 

Tribune libre

Ci-gît la 3è République et vive la bande des 4 !

mardi 11 août 2009 | Georges Rabehevitra

Après tant de mois de souffrance pour le peuple malgache, voilà donc la bande des 4 qui s’est mis d’accord pour une transition ‘inclusive’. Soit dit en passant, je n’aime pas beaucoup cette formule car quand elle ne tient pas compte de ceux qui se sont exclus d’eux-mêmes par leur comportement. Mais, bref c’est un autre débat.

On ne va pas faire la fine bouche, comme dirait un éditorial, mais quand même, chaque membre de la bande des 4 a quand même beaucoup plus parlé de son ‘moi’, que du peuple malgache. Deux (2) d’entre eux ont beaucoup parlé de leur amnistie (c’est vrai que la Nation Malgache serait perdue si on les lave pas de tout soupçon !!!). Un autre a beaucoup insisté sur la Réconciliation Nationale (son dada depuis 2002) et le dernier a certainement parlé à ce que l’on continue à l’appeler Président (C’est son rêve d’enfance ?). J’avoue que tout cela est un peu médisant de ma part mais c’est volontaire et assumé.

Chacun de la bande des 4 se croit avoir une vraie représentation du peuple. S’ils avaient tous un peu d’humilité (on peut en douter fortement), ils pourraient refaire le calcul de leurs vrais sympathisants et surtout adhérents à leur parti politique, ils rigoleraient eux-mêmes (et nous tous avec).

Ils on fixé la transition à 15 mois (pourquoi pas 10, 11,…,17, 18,… ?), le chiffre est sorti du chapeau (comme un tirage du loto ?), avec un poste de Président, un premier ministre de consensus, des vice-premiers, 28 ministres,…..

Donc pendant 15 mois, tout ce beau monde va vivre sur le train de vie de l’Etat (qui est très riche, on le sait). Mais en plus, vu les accords, la nomination de chacun se fera selon son appartenance à tel ou tel camp, mais en tout cas pas en fonction de leur expérience et compétence de la chose publique ou de ce qu’ils peuvent apporter à notre pays, déjà à genoux, par leur faute à tous !!!

On ne va pas faire la fine bouche (encore ?) et faute de grive on va bouffer des merles, mais quand même, je parie sur les choses suivantes :

  • Pour les nominés, chacun à son poste va essayer de profiter au maximum des privilèges et engranger le maximum de profit personnel. En effet, comme il n’y a que quelques mois pour profiter du poste, on ne va quand même pas changer les habitudes où un poste de responsabilité, c’est surtout l’occasion de s’octroyer des privilèges, sinon carrément de se remplir la poche.
  • Chacun à son poste ne va quand même pas commencer à penser à servir le peuple et la Nation, ce n’est qu’une transition !
  • L’économie et la bonne marche de la Société seront les deniers des soucis de nominés car on ne peut pas penser à soi (ou à son entourage), aux élections à venir et aux quotidiens des autres (le pauvre peuple). Et tant pis pour le budget de l’Etat, les déficits publics ou la dette publique !!!
  • Faites un petit jeu après les nominations et demandez qui connaît le niveau d’endettement de notre pays (pourtant c’est important car normalement c’est la facture que nous laissons à la génération future), vous seriez étonnés si aucun d’eux ne le sait.
  • Le peuple, et l’Economie de notre pays avec, vont continuer sa descente aux enfers vers la misère pendant encore au moins 15 mois. C’est vrai que c’est plus facile après de lui (le peuple dans la misère) faire miroiter des alouettes (allusion à ceux qui ont promis des hélicoptères Alouette !!!) pour la prochaine élection

Vous pouvez continuer la liste et les paris sont ouverts et je vous dirai bientôt mon compte bancaire où vous pouvez verser ces paris.

Et oui, moi aussi, j’ai envie de participer à cette loterie de la nomination aux postes de la transition, mais à ma manière, en m’adressant directement aux gogos qui devront payer la note !!!

6 commentaires

Vos commentaires

  • 11 août 2009 à 08:05 | rota rakotomalala (#2628)

    Pan dans le mille !!!

    Tena nahay nitsatoka ianao razôry ka alefaso aty aminay koa izay vola mety azonareo @ loka !!!

    Plaisanterie à part, c’est là que nous, Citoyens, pouvons réclamer la consultation du programme de transition et exprimer nos accords ou désaccords. C’EST PRIMORDIAL !!!

  • 11 août 2009 à 10:58 | Madagascan (#1869)

    L’auteur a oublié de préciser que Marc Ravalomanana lui aussi a largement utilisé le temps des négociations pour jouer sa carte personnelle : Abandon des poursuites judiciaires, indemnisation des spoliations... Il a quand même droit à un accord rien que pour lui. En gros, il a cédé sur le court terme (ne pas revenir immédiatement) pour mieux préparer le moyen terme (retrouver ses outils industriels, sources de financement de son activité politique, et se mettre à l’abri de toute poursuite judiciaire) pour mieux revenir dans 15 mois.

    Il me semble que c’est un peu biaisé de railler les 3 (Rajoelina, Ratsiraka, Zafy) tout en posant un voile pudique sur les points Ravalomanana.

  • 11 août 2009 à 11:23 | da fily (#2745)

    Georges dit Jojo-la-malice (permettez cet innocent sobriquet) a lu, a vu et a conclu : que des ronds-de-cuir en maraude munis de pinces acérées, pour la bonne marche de la transitionnelle course de 15 mois !

    Il est a parier qu’au moins une bonne moitié de ce troupeau de bisons fûtés rueront dans les placards renfermant toutes les bonnes résolutions théorisées.

    15 mois de rush et de coups en tous genres, a attendre en faux-cul le premier faux pas du vrai faux-jeton qui aura confondu transition avec acquisition.

    Le feuilleton promet de l’intrigue à grande vitesse, quelles mouvances ne seront représentées ? Sensibilités mises au rencard, où comment définira-t-on les compétences ?

    Certains voient déja qui ejecter du paysage, la fibre patriotique ne servira à rien, il faudra afficher et hisser les couleurs du clan auquel on appartient. Bien haut et fort pour impressionner le ténor du moment qui gratifiera les heureux élus d’une place au soleil de la transition.
    Qu’ils soient vénaux où congénitalement irrécupérable, cela n’affecte en rien la loyauté qu’on leur éxigera. A la rigueur, quelques expériences dans la maîtrise des rouages crado-politiques seront les bienvenues.

    Les sphères qui ont instigué ce giga manège doivent quand même trouver le temps, un tantinet long. Donner l’occasion à des crabes de s’alourdir la panse en des temps aussi impartis que 15 mois, promet au moins du sport garanti, mais aux dommages collatéraux insoupçonnés !

    Il faudra encore parier sur l’aboutissement de cette transition qui s’annonce à géométrie variable, l’équation ressemble plus à un casse-tête chinois, les inconnues sont à plusieurs dénominateurs.

  • 11 août 2009 à 12:31 | havana (#623)

    Bravo super article !

    J’adhère complètement aux idées exposées dans cet article. Et je trouve assez surprenant qu’aucun éditorial ne les a rélayées dans les grandes presses locales. "Un mauvais accord vaut mieux qu’une guerre civile" disent certains mais est-ce que cet accord va-t-il vraiment nous mener vers la paix civile et l’harmonie sociale souhaitées ?

    Tout ça pour ça ! j’aurais envie de dire. On a trop longtemps mené le peuple en bâteau, on lui a tellement promis que le coeur aujourd’hui n’y est plus. Le peuple n’est pas dupe et on doute fort bien que cet arrangement aille réellement dans son véritable intérêt.

    On assiste encore ici à une sorte de "petits arrangements entre amis" pour essayer de partager ce qui reste de ressources pour le pays, pour le vider carrément de ses dernières ressources, de ses dernières réserves.

    Ben, je dis allez-y messieurs, ruinez encore le pays, ce n’est pas encore assez comme ça, allez-y servez-vous ! Quand y en a plus, y en aura encore, n’hésitez point, vous avez maintenant les mains libres !

    Franchement, quelqu’un peut-il m’expliquer en quoi 15 mois seront nécessaires pour donner une nouvelle direction à ce pays ?

    C’est plutôt pour se remplir bien les poches non ?

  • 11 août 2009 à 16:30 | Albatros (#234)

    Bonjour Georges,

    Je suis tout à fait d’accord avec votre analyse et je veux bien ouvrir un compte commun avec vous pour les paris.

    Je suis aussi très étonné de voir qu’après 6 mois de crise aussi profonde il faille encore 15 mois aux différentes "mouvances" pour établir un PROGRAMME ECRIT listant les actions qu’ils comptent mettre en place pour redresser Madagascar.

    Je pense que des gens capables de se mettre d’accord en 4 jours à Maputo pour sauver leurs têtes (leurs affaires, leurs arrières .....), devraient pouvoir établir un programme court et clair en 1 mois pour le soumettre rapidement au Peuple dont tout le monde parle mais auquel on ne demandera rien avant ...... 15 mois !!!!.

    • 11 août 2009 à 18:35 | jack-no (#1477) répond à Albatros

      bonjour,

      je dirai qu’il est préférable de prendre du temps au temps pour bien préparer le terrain et la chape sur laquelle la maison Madagascar sera construite.

      la CI, comme tout entrepreneur, va, je pense, veiller sur les travaux. que les matériaux soient de bonne qualité. c’est EUX qui vont payer. donc, il ne devrait pas y avoir de gabegies.

      15 mois est une durée maximum, si les ouvriers sont compétents, cela ira plus vite.

      jacques

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS