Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 4 février 2023
Antananarivo | 18h38
 

Editorial

« C’est l’intention qui compte »

mercredi 29 décembre 2010 | Patrick A.

Finalement, le Dr Leonardo Simão n’avait pas complètement tort. La rencontre tenue hier à Ankadivato entre la mouvance Ravalomanana et l’Escopol avait tout du cadeau de Noël un peu tardif destiné à une population en mal de sortie de crise.

Symbole

En matière de cadeau, on doit garder à l’esprit qu’entre cousins un peu éloignés, le contenu du paquet compte moins que le symbole. Les us et coutumes malgaches sont plutôt de ne pas ouvrir le paquet devant celui qui l’a remis, mais de recevoir le présent avec le sourire en se gardant de manifester le moindre intérêt vis-à-vis de son contenu matériel et utilitaire.

Que sortira-t-il de cet emballage doré qui s’est un peu terni au cours d’un passage un peu trop prolongé dans un placard ? Il serait malséant et d’une brutalité toute occidentale de se précipiter pour l’arracher. En palpant discrètement et presque malgré lui l’extérieur du paquet, le récipiendaire peut néanmoins inconsciemment révéler ses spéculations internes sur la satisfaction ou la désillusion que lui procurera le présent.

Les rumeurs circulent à flot et l’on se gardera de trop les prendre pour argent comptant, en ces temps où, même sorti de son emballage, le clinquant Made in China ne permet pas réellement de prévoir la satisfaction réelle à moyen terme. En ayant soi même flané dans les magasins, on aura cependant relevé quelques tendances dans les découvertes qui nous feront peut-être de l’usage en 2011.

Mouvances décomposées

Que l’on soit ou non en recherche d’un conjoint, la valeur la plus cotée restera sans doute humaine et individuelle. Si le vocabulaire officiel reste à l’utilisation de mots invoquant le regroupement (mouvances, alliances, rassemblements, partis, coalitions, j’en passe et des meilleures...), 2011 pourrait marquer une nouvelle étape dans l’achèvement d’une grande décomposition amorcée dans les années 1980. On entendra beaucoup de : « les déclarations de X n’engagent que lui ».

Qu’en sortira-t-il ? Beaucoup de grands appétits individuels, surtout dans les prochaines semaines où il suffira de crier assez fort pour prétendre représenter quelque chose. Et si d’aventure, dans cette masse d’appétits, une ou deux âmes attachant un peu d’attention à l’intérêt général arrivaient à émerger, il leur faudra sans doute plus de temps pour être réellement reconnues comme telles.

Photo de Horia Varlan

Le contenu de notre paquet cadeau risque fort de ressembler à un puzzle. Après le temps de la décomposition, viendra peut-être celui de la recomposition. Et ce seulement si nous en avons la patience. C’est celle-ci qui pourra faire la différence entre une boite à oublier dans l’armoire et une longue activité passionnante.

Mais quoi qu’il en soit, merci. C’est l’intention qui compte, en espérant sincèrement que ny fo manolotra no hameno azy.

7 commentaires

Vos commentaires

  • 29 décembre 2010 à 10:51 | Jipo (#4988)

    Che Taranaka,excusez pour laréponse tardive, nous sommes bien devant un problème d’acculturation,je maintien que si la population était plus "responsabilisée",elle se ferait moins manipuler, comme c’est le cas à chaque fois qu’elle descend dans la rue,en effet la prise en tenaille entre le Cac 40 et quelques manipulateurs à qui on a graissé la patte,il n’a pas le choix,et je dirai presque qu’il n’ y est pour rien.
    Maintenant, tant que ça pourra en déranger certains,je le dénoncerai, ne serait-ce que pour ceux qui n’y avaient pas pensé, l’éducation commence aussi par la "dénonciation", tout le monde n’est pas dupe.
    Je sais que l’on enferme les geneurs, en attendant, profitons-en, ça ne peut faire de mal à personne.

  • 29 décembre 2010 à 10:59 | Boris BEKAMISY (#4822)

    Patrick,

    C’est bien sùr l’intention qui compte, mais peut-on esperer grand chose des intentions de politiciens , qui plus est de la mouvance Ravalomanana,à Madagascar.

    En matiere des intentions , nos politiciens nous en ont montré des tonnes et des tonnes de bonnes intenstions depuis le Hintsy , à l’Ambassade du Senégal, aux enimes allée et retour à Maputo et à Pretoria en passant par AdisAbeba et aux <<theatres <<de Vontovorona,Mais jusqu’ici les montagnes de bonnes intentions n’ont sorti que des souris

    Donc vous avez bien raison d’avoir bien dosé votre optimisme et sinon votre pessimisme Patrick.

    IL est evident que l’évolution du contexte politique assoit le recnontre d’Ankadivato sur les bonnes conditions mais le<< contenu du cadeau<< depend de Mamy Rakotoarivelo et de Marc Ravalomanana.

    Mais il ne faut pas s’attendre à un miracle d’Ankadivato.....

    A mon avis Zafy et Ratsiraka , ils n’ont pas le choix ,ils ne feront que suivre la bonne volonté de Mr Ravalomanana , ils en ont dejà l’habitude.

    Si Marc Ravalomanana continue à bouder le TGV en pleine vitesse c’e sera plutot le carton du legislative du 16 Mars 2011 qui va nous reveler encore une fois de plus la nature de ce cadeau tant attendu .

  • 29 décembre 2010 à 12:26 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Alain ANDRIAMISEZA et le TIM

    Du bonnet blanc blanc bonnet.

    Alain ANDRIAMISEZA se fait l’intéressant-patriote comme une anguille,prête à se faufiler, un peu partout, même dans un endroit lugubre et en contre-sens .

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 29 décembre 2010 à 13:59 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Mr RAMAHEFARISOA Basile,

      Vous l’avez bien dit,

      Je trouve aussi que le rencontre d’Ankadivato d’hier n’est qu’un retrouvaille entre les differentes chapelles de TIM ....le rendez_vous sonne donc creux.

      Et on peut y deduire tout de suite que la main de SIMAO ( il ne travaille que pour une mouvance ) y est pour quelque chose, il ne fait que racoller les morceaux entre TIM pour que cette formation puisse avoir un certain poids dans le prochain pourparler.

      Leur objectif est de reunir les forces anti_VITAL pour esperer mettre à Mahazoarivo une personalité des mouvances autres que Rajoelina.

    • 29 décembre 2010 à 18:35 | niry (#210) répond à Boris BEKAMISY

      AHAHAHA...Andriamiseza..rejeté de partout, même de par sa nouvelle famille d’accueil marbré.. A force de nager à chaque fois entre 2 eaux et 2 filets, il se retrouve à chaque fois perdant dans tous ses jeux de chaises musicales..

  • 29 décembre 2010 à 19:04 | vorondolo (#4135)

    Hélas quand nos "dynosaures ne seront plus là tôt ou tard, car c’est la loi de la nature, et il y en a plusieurs qui ont dépassé largement l’âge de la retraite, n’en déplaise à certains qui pensent qu’ils "sont presque immortels"sic ! attendons nous à SUBIR la relève qui pointe largement leur nez depuis un certain temps, comme les Alain (Ramaroson, Andriamiseza, Tiandrazanarivelo....), les Roland, les Serge....., les Andry, les Benjamin, les Pierrotantely, les Ramanantsoa, les Mamy, les Vertes, les pas mûres, etc..si on ne donne pas un coup de pied dans la fourmillière...Et si on ne fait rien on va supporter ces soi disant" jeunes politiciens" pendant 40 ans aussi !!mdr !! ouvrons les yeux jeunes gens, engagez vous pour changer le cours des choses en imposant et en exigeant L’ETHIQUE à tous ces politiciens véreux, et soyez prêts à DENONCER publiquement ceux qui continuent à faire de la politique comme les vieux dynosaures qui ont conduit notre pays dans cette situation de pauvreté inimaginable !! du courage, du courage car c’est votre avenir qui est en jeu.

  • 30 décembre 2010 à 12:07 | kaeke (#5111)

    Akory gea, salama iaby !

    Bon, si les politiciens de toutes les tendances arrivent à s’entendre ne dites pas tout de suite que c’est nécessairement bon pour les Malgaches ! Sachez que les politiciens de quelque bord qu’ils soient ne placent pas nécessairement les intérêts du peuple comme leur priorité, il se peut qu’ils s’entendent tout d’abord sur la distribution du gâteau ! Si bien que pour moi l’accord entre tous les politiciens ne constitue pas à lui seul la "sortie de crise" !

    Et cette dérive dictatoriale de l’État ? Qui va y apporter un coup de frein ? Et ces magouilles lesquelles mouillent ceux qui sont encore actuellement les tenants du pouvoir et qui défrayent les chroniques ? Enfin ces "prévenus" détenus politiques qui croupissent encore dans les geôles du régime HAT, une fois que tous les politiciens arriveront à s’entendre et à devenir comme des "larrons en foire", béneficieront-ils d’un élargissement comme MM. Voninahitsy, Rakotiniaina et tant d’autre après le putsch du 17 mars 200 ?

    Ou allons-nous compter sur les "mannes" que la Communauté Internationale ferra pleuvoir sur Madagascar si bien que cette inflation galopante (dont le régime feint de cacher à travers des "opérations mora") serai résorbée comme par enchantement ? Alors ces rencontres et ces conciliabules sont tous simplement pour plaire à la SADC, à ’U, à l’UA et surtout à M. Andry Rajoelina qui verra, enfin, son rêve d’adolescent se concrétiser (être reconnu par la C.I. comme le premier Président e la 4° République) ?

    En bon entendeur, Salut !

    KAEKE

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS