Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 26 novembre 2022
Antananarivo | 22h14
 

Editorial

Alea jacta est

mercredi 8 juin 2011 | Patrick A.

Le sort en est jeté. La SADC se retrouve au dos du mur et devra trancher ce samedi. Sous peine de sombrer dans le ridicule, elle ne pourra faire autrement qu’officialiser sa position après une réunion de Gaborone qu’elle avait elle même présentée comme étant celle de la « dernière chance ».

La chance est-elle réellement passée ? Il semble bien que oui : les différends entre les deux protagonistes principaux ont été purement et simplement confirmés, et n’ont pas été aplanis. Chacun s’est montré déterminé à assumer face à l’Histoire les conséquences de son intransigeance. La mouvance Ravalomanana n’a cessé de contester la teneur de la feuille de route, et a refusé de la signer, tandis ce que le TGV et l’UDR-C ont refusé de lâcher du lest sur les points que la mouvance Ravalomanana contestait.

Le principal différend reste la demande de retour au pays de Marc Ravalomanana et Didier Ratsiraka. Le président Ravalomanana a revendiqué non seulement son retour au pays, ce qui aurait peut-être pu faire l’objet de négociations, mais aussi exigé que ce retour soit immédiat. Une telle exigence a été jugée inacceptable par le camp d’en face, qui a toujours mis en avant que le retour au pays de Marc Ravalomanana ne pourrait qu’aviver dans les deux camps un activisme politique qui serait périlleux pour la paix publique.

La défiance réciproque sur ce point est compréhensible, entre un camp qui a par exemple et de tous temps tardé à traduire en faits concrets une ouverture affichée au retour de Didier Ratsiraka, et un autre camp qui n’a jamais renoncé à remplacer Andry Rajoelina à la tête de la transition. Le problème perdure depuis Maputo, chaque semaine qui passe ne fait que l’amplifier.

Dans la capitale du Mozambique, c’était en principe volontairement que l’ancien Président s’était engagé à ne pas participer à la période de Transition. Les ambiguïtés sur ce point et sur la question des candidatures aux élections présidentielles auront torpillé l’accord n°2 de Maputo sur le cas de l’ancien Président, puis mis à mal l’ensemble de la construction d’Août 2009.

Celle-ci est-elle pour autant complètement morte et enterrée ? Il ne faudrait pas croire que les Nations qui ont été les témoins de ces accords soient amnésiques. Si elles se sont permises d’entériner la feuille de route, c’est que les principes de celle-ci ne lui ont pas paru sur le papier si éloignés de ceux des accords de Maputo. À plusieurs mois de distance, les deux séries de documents présentent en effet des ressemblances, en positif comme en négatif. Y compris un silence pudique sur pas mal de questions qui vont finir par émerger maintenant.

Pour ma part, je parie que la SADC prendra position pour des élections législatives précèdant les présidentielles.

14 commentaires

Vos commentaires

  • 8 juin 2011 à 09:32 | da fily (#2745)

    La SADC doit être en train de puiser au plus profond de ses arcanes pour proposer sa solution, car c’est de celà dont il s’agit.

    Tant mieux pour l’avancée que tout le monde sauf nos politiques attend, et tant pis pour l’intransigeance de ce qui votent pour le blocage ! Pour ce qui est du ridicule, nos politiciens détiennent déja le pompon, et ont demontré leur redoutable faculté cancre pour défaire un quelconque noeud, la SADC devra juste faire mieux et prendre en compte une partie de la volonté ce ce peuple : c’est à dire faire en sorte que Radidy et Ravalomanana puisse rentrer, libérer les prisonniers politiques, obliger à la mise en oeuvre de vraies assises sur l’amnistie (ne soyons pas plus manichéen que ça : personne n’est épargné par ce volet), demander la démission de Vital et le remplacer par un civil issu réellement de l’opposition, enfin poser la conditionnalité pour la présentation de tous aux élections présidentielles où on verra tout le monde, sinon personne des 2 principaux rivaux actuels.

    Allez, emballez c’est pesé et roulez...suite au prochaines élections !

    • 8 juin 2011 à 12:50 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à da fily

      Da fily

      Vous elaborez/proposez carement là une NOUVELLE FEUILLE DE ROUTE .....mais Rajoelina risque de n’enttendre pas de cet oreille au vue de la situation sur le terrain (terme de Ravalomanana au lendemain de Dakar)

      Est-ce que le SADC peut se permet encore d’une BOURDE pareille qui va avoir le NIET absolu de Rajoelina au risque d’etre la risée du monde entier .......

      La verité est UMUABLE , le SADC en 2011 comme WADE/DAKAR en 2002 ne peut pas IMPOSER un schema qui ne reflete pas la SITUATION SUR LE TERRAIN .....

      le reste c’est du Bla bla bla ou de la priere ....de la mendicité de pouvoir qui est encore un espèce qui n’existe pas sur terre .....

      Au Saturne peut-etre , comme le " Vieux Retouriste" de Paris le croit...

    • 8 juin 2011 à 17:17 | niry (#210) répond à Boris BEKAMISY

      ...mais c’est pourtant la SADC qui tient Madagascar par ses bourses.. et aura le dernier mot..

  • 8 juin 2011 à 10:57 | che taranaka (#99)

    Ra-da fily,

    c’est trop beau votre discours..embrassons- nous et vivons d’amour et non de haine !!!!...!!!!!

    Pour ma part,sans vouloir être manichéen dans ce monde de brut,je dis que on ne pourra pas construire une paix sociale et politique nécessaires aux défis qui attendent le pays avec ces mafieux et affamés...

    Madagascar est en train d’exploiter ses richesses...la misère a trop duré dans ce pays..la dernière chance des gasy pour espérer un peu plus de décence c’est ces richesses minières (qui sont intéressantes mais pas suffisantes..)

    Deba est le premier responsable de cette "INCONSCIENCE",les autres dans leurs "INSUFFISANCES INTELLECTUELLES" ne faisaient et ne font qu’enfoncer encore un peu plus le pays dans la m.erde..une bande de zoulous remplace une bande de mafiosi elle même remplacée par des cancres..et Sherrit ,Total profitent largement de l’aubaigne....

    Mais par hasard ce destin n’était-il pas programmé par certains CAC40 (la france..)..par exemple ????

    • 8 juin 2011 à 11:38 | ZOZORO (#5338) répond à che taranaka

      Che

      Juste que j’adore quand vous remettez TOTAL et LA FRANCE aux devants de la scène... Basile n’appréciera surement pas et va ressortir ses riesconn de pays amis.

      Et où est ce qu’on en est avec la guerre civile ?

    • 8 juin 2011 à 12:34 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à ZOZORO

      Zozoro

      Vous devrez etre content , TOTAL a quité Bemolanga qui le voit non rentable...TIKO-OIL devrait en profiter....pour s’installer....

      Che Taranaka

      Fort-Dauphin se metamorphose en veritable POLE DE CROISSANCE depuis que QMM met en valeur les fasimainty ...une veritable eclosion de la classe moyenne fordauphinoise est en train de voir le jour alors que depuis la classe moyenne taolagnarais etait reduit au Karana et le m.erina mpilaravinahitra.....

      Meme chose pour Tamatave et Moramanga ou SCHERIT est en train de fabriquer une veritable classe moyenne locale.....et que ces deux villes deviennent de plus en plus de veritable POLES DE CROISSANCE malgré la CRISE

      Je sais que tout ça ne fait pas plaisir un Che Taranaka qui trouve plutot que la classe moyenne devrait etre le monopole betsimitatatrien.....

      non Che Taranaka , votre nationalisme borné et veillot merite d’etre remis au gout du jour ....

      Les langages anti-CAC 40 font les boheurs des idéologues altermondialistes qui n’ont plus du tout de soucis à se faire qu’à nourir leur fausse bonne conscience trompeuse !

      Non Non et trois fois non pour mon PAYS.

    • 8 juin 2011 à 17:22 | niry (#210) répond à Boris BEKAMISY

      Et moi je dis qu’il y a de la place pour tout le monde dans ce pays ! Pas de place au monopole, d’où qu’il vienne ! Tant mieux si Fort Dauphin se désenclavent. Tant mieux si Moramanga et Tamatave s’embourgeoise. Tant mieux si Total se casse (doux rêve, hélas !). Parce que Total = France = monopole. C’est on ne peut plus clair.

  • 8 juin 2011 à 11:16 | Andry (#2028)

    La seule réponse à ce problème que Magadascar a subit depuis il y a presque deux ans maintenant, est que nos militaires cessent de soutenir seulement ceux qui sont au pouvoir et ceux qui sont dernière tous ces pagailles. Mais d’ouvrir aussi ces yeux et voir la misère de Malagasy et la destruction de nos patrie bien-aimée qu’ils ont sermenté de protéger. "Ny vola no maha rangaha, fa mila jerena ihany koa ny mahaolona dia ny fanahy."

  • 8 juin 2011 à 11:20 | ZOZORO (#5338)

    Patrick de plus en plus sceptique.... Espérons que c’est aussi contagieux que l’enthousiasme de da file et che.

    • 8 juin 2011 à 12:39 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à ZOZORO

      Zozoro

      Mais il y a des signaux TRES POSITIFS dans ce scepticisme ambiant....

      IL y a une certaine simultitude entre l’Episcopat et Gaborone .......

  • 8 juin 2011 à 11:52 | Ravao (#5319)

    Merci tout le monde, je vois qu’on devient plus adulte , plus sage ce matin. Pas comme les autres jours où l’on se lance des fleurs pleines d’épines. Soyons optimistes. Ce n’est peut-être pas la dernière chance ! Essayons tout chez nous ! Laissons revenir au pays les autres, quoi qu’ils aient fait. Impunité pas, mais laissons le peuple trancher. On ne va pas quand même choisir des assassins !

  • 8 juin 2011 à 14:53 | Lueur (#5690)

    Pourquoi est-ce qu’on s’intéresse tout le temps a ces trois personnes ou 4 personnes.... Les malgaches ont en vraiment plus que.... De ces personnes ! Pourquoi ne pas envisager une nouvelle ère sans que ces 3 ou 4 personnes soient de la partie pour en finir une bonne fois pour toute ! Qu’aucun d’entre eux n’auront le droit de se présenter et basta !!! Peut être au moins ils pourront se taire une bonne fois pour toute ! Mois je pense que la crise perdure parce qu’on leur attache de l’importance qu’il s’appelle ravalo ou rajoelina ou radidy ou zafy !!! Le jour ou le peuple dira "on veut plus de vous 4" peut être que......

    • 8 juin 2011 à 17:36 | niry (#210) répond à Lueur

      Tant que des gens comme Augustin Andriamanoro s’entêteront à parler au nom des malgaches sans mandat électoral, on n’avancera pas. Cet individu ne comprend même pas ce que représentativité nationale veut dire, il prend tous les malgaches pour des fouza ! Cet illuminé vient de dire - je cite - qu’ "il n’est pas encore envisageable pour le peuple malgache de concevoir un retour de Marc Ravalomanana" ..

      Je ne sais même pas s’il se rend compte qu’il est la risée des journalistes venus l’interroger..

      [ http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5hgxbFX0RAqAhc3JL7222rsnR184g?docId=CNG.e9cf130edb002ed03a952c3893434236.621 ]

  • 8 juin 2011 à 22:20 | violety (#3681)

    Ouffff ! vivement le 11 juin à Sandton. Ravalomanana va enfin tout dévoiler, comme il a commencé à dénoncer la mauvaise foi de Chissano à son égard en "camouflant" selon ses dires des dossiers qui étaient destinés aux chefs d’état de la sadc !!!(voir article de midi madagascar de ce jour). Comme les chefs d’état ont refilé le "bébé" à Chissano pour ne pas avoir la foudre de Ravalomanana, on va bien rigoler ce 11 juin :-)).

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS