Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 7 août 2020
Antananarivo | 18h25
 

Santé

Bilan Covid-19

263 nouvelles contaminations, 2 décès

mercredi 15 juillet | Fano Rasolo

Le nombre de personnes ayant succombé au coronavirus ne cesse d’augmenter dans le pays. Deux (2) nouveaux décès viennent d’être annoncés par le CCO-Covid-19, hier, portant à trente-neuf (39) le nombre de morts dues au coronavirus à Madagascar.

« L’une des personnes décédées du coronavirus se trouve à Antsirabe et l’autre à Analamanga. Ce dernier était un pasteur, ancien président de la FLM (Église luthérienne Malagasy) », a rapporté hier le professeur Hanta Marie Danielle Vololontiana, porte-parole du CCO-Covid-19.

Le nombre des contaminations reste toujours en recrudescence. 263 nouveaux cas ont été enregistrés dans le pays, hier, faisant un état de 5 343 de cas avérés de Covid-19 depuis l’entrée de la pandémie dans la Grande Ile.

- Les nouveaux cas de contamination : 263

  • 259 cas positifs sur 551 tests PCR réalisés
  • 4 cas positifs sur 9 tests GeneXpert effectués
    • Analamanga : 252 cas positifs
    • Analanjirofo : 4 cas
    • Atsimo Andrefana : 2 cas
    • Ihosy (région Ihorombe) : 1 cas
    • Haute Matsiatra : 1 cas
    • Atsinanana : 1 cas
    • Port-Bergé (région Sofia) : 1 cas
    • Bongolava : 1 cas

- Malades ayant la forme grave : 45

  • CHU de Befelatanana : 30
  • Anosiala : 3
  • Andohatapenaka : 5
  • Fenoarivo : 3
  • Ambohimiandra : 1
  • Antsirabe : 2
  • Toliara : 1

- Les nouveaux cas de guérison : 152

  • 141 malades guéris à domicile
  • 11 guéris dans les hôpitaux, dont :
    • CHU d’Andohatapenaka : 3
    • Hôpital de Fenoarivo : 1
    • CHU d’Andrainjato, Fianarantsoa : 1
    • CHU d’Analankininina : 1
    • Hôpital de Moramanga : 4
    • CHU de Toliara : 1

- Dernier bilan :

  • Personnes contaminées : 5 343
  • Cas de guérison : 2 646
  • Cas actifs : 2 658
  • Forme grave : 45
  • Décès : 39
  • Tests effectués : 30 100 (entre 19 mars et 13 juillet)

85 commentaires

Vos commentaires

  • 15 juillet à 07:52 | zorey974 (#7033)

    Bon, la communication semble bien réglée : 2 morts par jour ça pourrait paraître crédible alors que les 0 d’avant ça commençait à se voir quand parlementaires et autres sommités passent l’arme à gauche les uns après les autres. Ce virus ne touche que les zélites pas de bol lol
    Avec 2 morts par jour ça fait un zélite et un crève la faim ça rééquilibre :)

    • 15 juillet à 08:28 | mamabe (#873) répond à zorey974

      Une jeune femme de 40 ans, employée de l’assemblée nationale est décédée du Covid dans la nuit de lundi à mardi à l’hôpital à Tana, elle n’était pas comptabilisée. Quid de la fiabilité des statistiques sortis par le CCO !

    • 15 juillet à 08:42 | zorey974 (#7033) répond à zorey974

      Chacun sait, à part les ramollis du cerveau endoctrinés, que ces chiffres sont loin de la réalité.
      Malgré tout je pense que l’épidémie n’est pas si mortelle que ça à Mada et ce même si il y a plusieurs centaines de morts vraisemblablement. ça reste mesuré au regard de toutes les autres pathologies bénignes qui tuent les gens à Mada faute de soin : parasitoses diverses, rougeole, diarrhées...
      Mais emprisonné par sa communication mégalomaniaque en faveur du COVID ORGANIC il est obligé de mentir pour ne pas passer pour plus stupide qu’il n’est et se ridiculiser face à la communauté internationale, Afrique en tête pour qui il a voulu se faire passer pour un héros.

    • 15 juillet à 15:56 | poiuyt (#584) répond à zorey974

      Le Monde du 14 juillet 2020.

      Mi-juin, Madagascar comptait officiellement 1 272 cas de contamination au nouveau coronavirus et dix décès dus au Covid-19. En un mois à peine, ces chiffres ont quasiment été multipliés par quatre : lundi 13 juillet, la Grande Ile a passé le cap symbolique des 5 000 cas de contamination et approche désormais la quarantaine de morts. Parmi les victimes figurent deux parlementaires, le président de l’église luthérienne malgache, David Rakotonirina, ou encore le représentant chargé des opérations de l’Unicef, Benoît Vonthron.
      Lire aussi A Madagascar, Tamatave est devenue le principal foyer du coronavirus

      Les institutions politiques ne sont pas non plus épargnées : le Sénat compte actuellement 14 cas positifs et un décès qui n’aurait pas été répertorié par le Centre de commandement opérationnel de lutte contre le Covid-19 (CCO), quand l’Assemblée nationale recense 11 députés contaminés. Une source fait aussi mention de décès de fonctionnaires du ministère de l’économie et des finances qui n’ont pas été annoncés par les autorités. Le président malgache, Andry Rajoelina, a lui-même indiqué à la télévision dimanche que des employés de la présidence avaient été infectés. Ce décompte, même flou, contribue à faire naître un début de psychose sur l’île, certains redoutant que la situation soit rapidement hors de contrôle.
      « Personnel hospitalier débordé »

      « Les hôpitaux de la capitale sont engorgés depuis plus de deux semaines, témoigne Jerisoa Ralibera, membre du Syndicat des paramédicaux de Madagascar. Nous sommes débordés et le personnel n’est pas assez protégé. » Face à la recrudescence des cas, les écoles et les centres de santé de base (CSB), ces mini-dispensaires qui maillent le territoire malgache, vont être réquisitionnés pour faire office d’hôpitaux de fortune et accueillir les personnes contaminées. Des photos qui circulent sur les réseaux sociaux montrent des centaines de gens faisant la queue pour être pris en charge au village Voara, un centre médical de dépistage inauguré par le président le 1er juillet, à Antananarivo. Pour pallier le manque de capacité sanitaire de la capitale malgache, des médecins libéraux ont commencé à s’organiser de façon informelle afin de recevoir des patients dans leur cabinet.

      Si Antananarivo est devenue en quelques semaines le nouveau foyer de développement de l’épidémie, le virus se propage aussi ailleurs. C’est notamment le cas dans la région Diana, dans le nord du pays, dont le territoire a été totalement fermé par le CCO local pour éviter de nouvelles contaminations. Christophe Bouchard, ambassadeur de France à Madagascar, a indiqué lundi que des médecins en provenance de France devraient bientôt arriver pour prêter main-forte au personnel de santé de la Grande Ile.
      Lire aussi Coronavirus : « Aucune étude ne démontre que l’artémisia permet de le prévenir ou de le guérir »

      L’annonce, le 4 juillet, du retour à un confinement total deux mois après le déconfinement, et désormais l’explosion des cas, soulèvent des interrogations sur la stratégie du gouvernement. « Je pense que le pays a été trop prompt à déconfiner, à cause de la pression sociale et du contexte économique, explique Charlotte Faty Ndiaye, la représentante des Nations unies et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à Madagascar. La population ne respecte pas non plus les directives et les gestes barrières, ça se voit tous les jours quand on sort dans la rue. Les gens vont chercher de quoi se nourrir et vivent au jour le jour. Le confinement en Afrique est très compliqué en règle générale. »

      L’OMS a déboursé 5 millions de dollars depuis l’arrivée du coronavirus sur l’île, fin mars. Mais ce budget n’empêche pas Madagascar de faire face à des difficultés d’approvisionnement en matériel, comme pour les respirateurs. « Nous n’étions pas prêts pour cette recrudescence, analyse Charlotte Faty Ndiaye. Il aurait fallu renforcer la surveillance et le traçage des cas contact. » En outre, les populations viennent souvent consulter trop tardivement, ce qui complique le suivi et la prise en charge.

    • 15 juillet à 15:57 | poiuyt (#584) répond à zorey974

      (suite du Monde)

      Opacité :

      Sous couvert d’anonymat, certains critiquent la « communication » du gouvernement. « Nous nous inquiétons de la politisation excessive de cette épidémie, avec des accusations et des mises en scène, et un nationalisme mal placé dans le Covid-Organics », souligne un membre d’un partenaire technique en référence à la tisane à base d’artémisia promue par Andry Rajoelina comme solution miracle contre le Covid-19. « D’autre part, l’image globale des financements obtenus est dure à avoir et tous les mécanismes de suivi ne sont pas mis en place ou peu communiqués », poursuit cette source. Cette inquiétude est latente. Mardi, dans une lettre ouverte adressée au Centre de commandement opérationnel, plusieurs organisations de la société civile soulignent l’opacité qui règne au sujet des financements de la lutte contre l’épidémie.
      Lire aussi Tisane anticoronavirus à l’artémisia : le coup de poker du président malgache

      Du côté de la présidence, rien n’indique un changement de cap dans la communication. Lors de sa dernière allocution télévisée dimanche, Andry Rajoelina a assuré que le pic de l’épidémie serait atteint fin août et a balayé les accusations de détournements de fonds. Malgré les doutes et les mises en garde de la communauté scientifique internationale, le chef de l’Etat a de nouveau insisté sur l’efficacité du Covid-Organics, qui « renforce le système immunitaire et n’a pas d’effet secondaire », tout en affirmant que sa famille et lui-même en prenaient.

      « On nous a martelé que le Covid-Organics était le remède contre le Covid-19. Aujourd’hui, trois mois plus tard, on voit bien que ce n’est pas le cas. Cela a largement participé, selon moi, au relâchement de la population », réagit Ketakandriana Rafitoson, la directrice de l’antenne malgache l’organisation non gouvernementale Transparency International.

    • 16 juillet à 06:05 | Ric888 (#11013) répond à zorey974

      Comment gérer une pandémie avec 250 ou 500 tests par jour ??? Quid du super labo national qui devait sortir 700 tests ??? Ou sont passés les centaines de millions de dollars donnés par la communauté internationale ??? Vers des paradis fiscaux ou des projets véreux ??? Hey Malgaches réveillez vous !!!!!

  • 15 juillet à 07:58 | zorey974 (#7033)

    Ceci étant je le répète et même si les chiffres sont très inférieurs à la réalité, l’épidémie est limitée comme partout en Afrique car la population est JEUNE donc pas vulnérable à ce virus fait pour s’attaquer aux vieilles sociétés occidentales.
    Les confinements en Afrique sont un génocide alimentaire pour les prochains mois avec des milliers voir des centaines de milliers de morts alors que le COVID n’en n’aura fait que quelques centaines. Sans compter les maladies consécutives à une mauvaise nutrition....
    Dirigeants africains montrez que vous êtes indépendants et souverains et laissez les gens bosser pour pouvoir manger !!

    • 15 juillet à 08:37 | betoko (#413) répond à zorey974

      Laissez les gens travailler pour pouvoir manger
      L’es expériences au Brésil et aux États-Unis ne vous suffisent pas ?
      Est ce que ce zorey974 cherche t il la génocide en se servant du coronavirus ?

    • 15 juillet à 08:45 | zorey974 (#7033) répond à zorey974

      Ne comparez pas l’incomparable : les Etats Unis et le Brésil ne sont pas en Afrique que je sache et que même le Brésil reste à un développement infiniment supérieur à celui de Madagascar et donc plus à même de venir en aide aux plus pauvres.
      Seule comparaison possible, c’est que comme Mada, ces 2 pays sont gérés par des clowns irresponsables.

    • 15 juillet à 09:48 | mangina vazaha (#10958) répond à zorey974

      Je ne peux qu’appuyer vos remarques : confinement=génocide. Le remède est pire que le mal. Contrairement à la grippe espagnole, le Covid s’attaque aux personnes âgées. Dans la vieille société occidentale suisse, la moyenne d’âge des décès du Covid est de 83 ans. Ouvrez cette page pour vous en convaincre : https://www.statista.com/statistics/1110092/coronavirus-covid-19-deaths-age-group-switzerland/. A la sur-mortalité constatée durant le pic de la maladie a suivi une sous-mortalité qui amènera à conclure dans quelques semaines que nos âgés diabétiques, hyper-tendus sont décédés quelques mois trop tôt (voir https://www.bfs.admin.ch/bfs/fr/home/statistiques/sante/etat-sante/mortalite-causes-deces.html).

      Les jeunes malgaches seraient-ils plus faibles que les jeunes suisses ? Ces derniers pesés au moment du recrutement militaire vers 18 ans montrent une augmentation des classes obèses et en surpoids (p. 24 de https://promotionsante.ch/assets/public/documents/fr/5-grundlagen/publikationen/ernaehrung-bewegung/arbeitspapiere/Document_de_travail_020_PSCH_2014-06_-_Monitorage_Poids_corporel_sain_2014.pdf). C’est le résultat des hectolitres de sodas et des kg de hamburgers ingérés. Or l’obésité est une cause connue de co-morbidité au Covid. Peut-être que l’on retrouve ce problème à Madagascar mais seulement dans les classes aisées. Le bonbon anglais reste une boisson de fête et les rares graisses vite dépensées.

      La pollution de Tana affecte les poumons de chacun : les jeunes sont moins touchés car par leur âge ils ont moins accumulés de produits nocifs. Cependant le tribut à payer pour cette atteinte insidieuse et grave aux facultés respiratoires de chacun affectera la mortalité du pays de manière bien plus sévère que le Covid si rien n’est entrepris. Imaginons un Covid-50 s’attaquant aux poumons des jeunes de 20 ans devenus cinquantenaires. Résisteront-ils aussi bien après 30 ans d’exposition aux gaz d’échappement et un taux de particules fines hors-normes ?

    • 15 juillet à 10:48 | Bibi Fricotin (#10989) répond à zorey974

      Mangina

      Vous délirez ou vous vivez sur la planète "tout va bien" ou les deux !
      Allez donc faire un tour en temps normal à l’HJRA ou à Befalatana vous verrez si les "jeunes Malgaches sont plus résistants que les jeunes Européens" ! Quand j’habitais à Tana il ya quelques années, j"allais régulièrement dans ces hôpitaux et j’étais effaré de voir le nombre d’enfants et d’adolescents victimes de pathologies pulmonaires extrêmement graves et de cancers de la tête ! Je ne crois pas trop m’avancer pour dire que la situation a dû s’aggraver depuis !

    • 15 juillet à 11:42 | mangina vazaha (#10958) répond à zorey974

      @ Bibi Fricotin

      Est-ce un jeu de se tackler sans écouter l’autre ? Je parle de génocide et vous me dites que je délire ou que je vis sur la planète "tout va bien" voire les deux.

      Dans la seconde partie de votre intervention nous avons finalement le même point de vue : les méfaits de la pollution sont considérables. Est-ce cela la planète "tout va bien" ? Le Covid affectera de manière identique les classes d’âge identiques avec des causes de morbidité identiques. Les jeunes malgaches ont un IMC plus proche d’une norme saine que les jeunes suisses. La qualité de l’air de Tana peut affecter leur chance de survie face au Covid. En campagne ce sera différent. Faute de statistiques je ne peux affirmer dans quelle proportion.

      Vos visites à Befelatanana et HJRA constatent d’une situation encore plus préoccupante que ce que je n’imaginais. En parlant d’un Covid-50 j’augurais d’une bombe à retardement. Le retard semble avoir été réglé court.

      Afin d’établir un dialogue constructif, d’avoir une compréhension commune étayée de cette pandémie qui touche la terre entière, ne nous traitons pas de personnes délirantes. Je n’ai aucun à priori politique, d’un helvétisme neutre, parfois ironique mais dans les limites du respect. Ce forum est un espace où les intelligences de chacun peuvent se confronter pour nourrir ou invalider nos certitudes.

    • 15 juillet à 13:51 | spliff (#5871) répond à zorey974

      @ mangina vazaha,

      Bjr,

      Auriez-vous une opinion sur la distinction faite par le duo Raoult/Peronne entre ce qu’ils appellent les “méthodologistes” et les scientifiques ?

      Laquelle distinction se manifesterait donc ici, selon eux, dans le fait que les scientifiques sont à même de définir comme telle une efficacité constatée même sur un échantillon relativement réduit mais avec un contraste de résultats très marqué (au point d’être de l’ordre du “tout ou rien”),
      ce qu’ils opposeraient à l’argument “méthodologiste” qui donc ne traquerait que des différences d’effets que de l’ordre du (1)% sur des échantillons très larges qui, en cela, ne prouveraient déjà pas grand chose, tout en étant en plus noyées (les différences d’effets) dans les marges d’incertitudes, lesquelles marges seraient par ailleurs accentuées par le caractère imprévisible du comportement d’une proportion des participants à l’étude...
      S’il en est nécessaire de le preciser, il n’y a aucun piège dans la question... le souhait de comprendre est sincère.
      Merci

    • 15 juillet à 15:04 | zorey974 (#7033) répond à zorey974

      @Spliff : je veux bien mais à supposer que Raoult ait raison sur des données françaises avec des méthodologies de traitement différentes d’une Région à l’autre. Il a pu comparer entre les diffrentes régions sur des volumes de malades très importants. Mais à Mada ? Puisque le COVID ORGANIC est utilisé partout, comment prouver son efficacité ? Et de surcroit sur un nombre restreint de malades puisque le pays est peu contaminé et c’est tant mieux.

      A titre de comparaison à la Réunion il n’y a eu aucun mort à part 2 évacuations sanitaires de Mayotte. Et pourtant point de COVID ORGANIC ! ça ne prouve pas l’efficacité de l’eau en bouteille lol

      Je n’affirme pas que l’eau est plus efficace que le COVID ORGANIC parce qu’il y a eu zéro mort à la Réunion ? Vous me comprenez ?
      Donc ceux qui affirment que le COVID ORGANIC est efficace sont juste des affabulateurs. Si c’est efficace qu’ils le prouvent scientifiquement. Avec un minimum de méthodologie.
      Et si Rajoel n’avait pas mis son nez là dedans ça aurait peut-être été plus crédible. Même Macron grand prétentieux ne s’est pas aventuré à passer devant les professeurs pour défendre telle ou telle méthode.

    • 15 juillet à 15:52 | spliff (#5871) répond à zorey974

      zorey974,

      En fait, je posais ma question sans penser particulièrement au remède malgache, mais eu égard à l’approche d’un professionnel scientifique reconnu de la discipline qui conteste son propre establishment.
      Vu la fiabilité des stats malgaches, il me semble personnellement que la tenue même d’un débat méthodologique basé sur des faits ne soit pas possible....

    • 15 juillet à 15:55 | spliff (#5871) répond à zorey974

      J’entends par là un débat d’ajustements fins sur la méthodologie concernant le cas malgache

    • 15 juillet à 16:06 | mangina vazaha (#10958) répond à zorey974

      @ spliff

      Ne travaillant pas dans le domaine médical, je resterai très modeste dans ma réaction sur ce sujet. En premier lieu, je déplore la polémique française quasi politisée qui a drainé un conflit nord-sud du même ordre qu’un match OM-PSG sur les forums (je schématise intentionnellement).

      Je comprends l’attitude du Pr Raoult qui a avant tout comme médecin la tâche de soigner. Comment devant un cas désespéré proposer un placebo à des fins de tests ? C’est déontologiquement répréhensible. Refuser l’approche méthodologiste est d’ordre moral.

      Par contre lorsqu’il met en avant une mortalité plus basse à Marseille vis-à-vis du nord de la France je reste plus circonspect. La mortalité dépend largement du degré de saturation des services d’urgence. A-t-il aussi été placé devant le dur choix de retirer un respirateur à un malade au profit d’un autre ? Dans ce cas on sait qu’on condamne à mort cette personne.

      Le Pr Raoult a aussi mentionné les dommages collatéraux désastreux lors des scènes de fuite durant la seconde guerre mondiale, finalement plus préjudiciable que l’arrivée des allemands. Par extension, un confinement forcé peut avoir des résultats identiques.

      Ses premiers résultats portaient sur un nombre élevé de malades et de cas critiques (1061 patients). A titre comparatif, le CVO était annoncé comme la panacée alors que Madagascar ne comptait qu’une centaine de cas. Un minimum de rigueur, que l’approche soit méthodologique ou scientifique, une confrontation des résultats sont nécessaires.

      Dans une démarche en double aveugle, le patient et le monde médical ne connaissent pas le traitement appliqué à des fins d’objectivité. Il est très humain de vouloir avantager, même inconsciemment, la méthode que l’on pressent comme bonne. Les déclarations péremptoires d’efficacité du CVO sont à des années-lumière d’une telle démarche.

      Cependant, rien ne dit pour l’instant que le CVO ne serve à rien et soit comparable à de l’eau. Je souhaiterais que Madagascar ait trouvé la bonne formule. Cependant pour convaincre dans un premier temps ses habitants puis le monde entier de l’utiliser, il faudra changer d’approche et y mettre toute la rigueur nécessaire. Sinon ce produit risque de devenir la risée du monde entier. Il ne faut cependant pas surestimer les capacités d’écoute et d’intérêt du reste de la planète. Depuis son lancement, je n’ai vu qu’un entrefilet dans les journaux non spécialisés sur le CVO. Vu d’Europe, Madagascar est plus connu par ses lémuriens, ses tsingy et ses bords de mer que pour autre chose. Ce n’est juste pas mon cas : j’aime sincèrement Madagascar et comme pour tout être aimé, lui souhaite le meilleur. Je suis ému par le Hira Gasy, à chacun de mes atterrissages de manière incompréhensible et incontrôlée. Ce sentiment est un juste retour à ma belle-famille qui m’a adopté, tout vazaha que je suis.

    • 15 juillet à 17:57 | spliff (#5871) répond à zorey974

      Merci pour cet input mangina vazaha.
      L’exercice est effectivement difficile.

  • 15 juillet à 09:17 | betoko (#413)

    Zorey974
    Le coronavirus ne choisit pas les pays où il sévit , le Brésil n’est pas un pays riche comme vous voulez nous faire croire , il suffit de regarder les favelas ou comment ils vivent les indiens en brousse , assassinés par des nantis qui pillent et brulent leur terre
    Mais quelle contradiction Zorey974 , vous dites " laissez les gens travailler " c’est ce que les deux clowns que vous avez cité demandent à leur population

    • 15 juillet à 09:47 | zorey974 (#7033) répond à betoko

      Apprenez à lire Mr Betoko !
      Je n’ai pas dit que le Brésil est riche, j’ai dit que le Brésil est infiniment plus riche que Madagascar et ce même si effectivement il y a de nombreuses favelas et régions très pauvres. Mais Mada c’est une favela généralisée. 9000$ de pIB par habitant pour le Brésil, 530$ par habitant pour Mada soit 18 fois moins ? T’as compris gros comme dirait l’autre...
      Et concernant les 2 clowns, effectivement ils invitent les gens à retravailler mais avec un langage populiste niant la dangerosité du virus et excluant les gestes barrières indispensables (Bolsonaro pire que Trump à ce sujet).
      On peut tout à fait recommander d’aller travailler tout en expliquant les gestes et comportements qui permettent de limiter la propagation du virus en particulier chez les personnes vulnérables. Mais encore faut-il avoir des dirigeants responsables et non manipulateurs d’opinion.

    • 15 juillet à 15:17 | saint-augustin (#9524) répond à betoko

      Betoko,Information:le Brésil est le pays le plus riche de l’Amérique Latine.
      Mais c’est un pays qui ne partage pas aux pauvres .
      Quand vous donnez quelque chose aux gens des Rues,le guide vous sermone.
      Il (elle) vous dit que il y a tout au Brésil pour vivre.C’est à cause de vous touristes que les gens ne travaillent pas car ils attendent des touristes.
      D’une certaine mesure c’est pas faux.
      Regarde pour notre pays depuis combien d’années MCar reçoit de l’aide ,il y a même des Kleptomanes spécialistes de détroussez les aides.
      à Bientôt

    • 15 juillet à 15:45 | lé kopé (#10607) répond à betoko

      Mr Betoko , Avez vous été au Brésil pour affirmer que ce Pays a les mêmes difficultés que Madagascar . Vous parlez des Favelas ,et je tiens à vos confirmer qu’ils vivent mieux que la plupart des Malagasy . Demandez à St Augustin qui est un inconditionnel de cette contrée ,que même à Fortaleza , qui a l’une des favelas les plus connus du Pays , la population ne vit pas au seuil de la pauvreté ...J’ai parcouru d’autres villes , comme Salvador de Bahia , haut lieu de la déportation des esclaves , Belem ,célèbre pour la production du caoutchouc d’antan , Sao Polo une des plus grandes Mégapoles du Monde, avec un aéroport ultra moderne, et des avions à destination du globe terrestre (notamment jusqu’en Afrique du Sud), Rio et son pain de sucre et les favelas de la Rocinha ,Alemado ,Vidigal ,,se visitent comme comme le Corcovado , mais avec quelques précautions pour la sécurité .La ville de Brasilia avec son architecture moderne ne vous laissera pas indifférent , malgré son manque d’humanité . Bref , si en ce moment , ce Pays traverse des difficultés à cause du Coronavirus , sa situation économique n’a rien à voir avec notre le nôtre . Chaque fois que je visite un Pays , si petit soit il , je suis toujours dans la nostalgie du nôtre car ces régions sont dotés d’infrastructures routières convenables (Surinam , la Dominique...) Encore une fois , Mr Betoko , vous parlez d’un sujet que vous ne maîtrisez pas, et vous faites des amalgames douteux ,et des conclusions hâtives ...

  • 15 juillet à 09:36 | betoko (#413)

    Le député Honoré Tsabotokay était atteint du coronavirus le 22 juin dernier et selon ses dire c’est le cvo organics qui l’avait guéri , il y a aussi le cas de Paul Rabary guéri mais encore faible et guéri par quel moyen ?
    Ce que j’ai remarqué sur M T, c’est que les détracteurs du regime ne parlent jamais des personnes guéris , car cela les dérange et c’est en contradiction avec leur conviction

    • 15 juillet à 09:50 | zorey974 (#7033) répond à betoko

      Mais il te faut le dire comment que la TRES TRES TRES GRANDE MAJORITE guérissent du coronavirus sans traitement ou si aggravation par assistance respiratoire.
      Aucune preuve n’est apportée que ces gens guérissent grâce au covid organic puisque sans aucun doute ils auraient guéris sans prise de cette potion !
      Pour prouver l’efficacité de ce produit, encore faudrait-il suivre des protocoles rigoureux et éprouvés pas des protocoles endémiques non validés.

    • 15 juillet à 10:42 | mangina vazaha (#10958) répond à betoko

      Le point commun de tout ceux qui ont guéri en très grande majorité sans autre médicaments que des anti-douleurs et ceux visant à faire baisser la fièvre est qu’ils ont tous bu de l’eau. Ceci est avéré.

      Je vous conseille cependant de faire bien bouillir l’eau de la Jirama avant de la boire. J’ai trop souvent été puni d’une tourista tenace suite à ma trop grande appétence pour les jus naturels rallongés d’eau fraiche. Et rajoutez-y du Ravimboafotsy un produit local endémique. Cela ne pourra vous faire que du bien.

      Plus sérieusement, le CVO devrait passer un protocole de test en double aveugle randomisé avant de conclure. La guérison d’une personne ne signifie rien.

    • 15 juillet à 11:06 | FINENGO (#7901) répond à betoko

      @ betoko (#413)

      15 juillet à 09:36 | betoko (#413)
      Le député Honoré Tsabotokay était atteint du coronavirus le 22 juin dernier et selon ses dire c’est le cvo organics qui l’avait guéri , il y a aussi le cas de Paul Rabary guéri mais encore faible et guéri par quel moyen ?
      Ce que j’ai remarqué sur M T, c’est que les détracteurs du regime ne parlent jamais des personnes guéris , car cela les dérange et c’est en contradiction avec leur conviction
      *****************************************************************************

      Monsieur Betoko le Vazaha Taratasy sois moins KON et essaies d’avoir un avis à toi que de dépendre des avis ou des dires des autres.

      Ce que ton Député Honoré Tsabotokay et de Paul Rabary n’a rien d’assimilable à un Protocole, pour prouver l’efficacité de la Tisane Pipi Covid-Organics.

      Comment veux-tu que l’on puisse parler des Guéris, des décès et des contaminés sachant pertinemment que les chiffres avancés par les Organismes officiels de ton Pays sont sciemment faux.
      Rien n’est fiable dans ton Pays Babakotoland, tout est basé sur l’arnaque, la couillonnade et les Mensonges. Et cette Pratique trouve sa source à iavoloha et exigé par le tenant des lieux, le Président Babakoto, le BOKASSA Gasy.

      Tu feras mieux de boucler ta Grande Gueule, que de nous empester avec des Mensonges d’ Etat le Vazaha Taratasy, Français de seconde zone.

      Misérable individu que tu es.

  • 15 juillet à 09:57 | Isandra (#7070)

    La forme grave -14, dont 2 morts et le 12 restes en traitement(???).

    Ce sont ces nombres que nous devons surveiller.

    • 15 juillet à 10:07 | Oursvagabond (#9660) répond à Isandra

      @ Zorey974

      Trop compliqué à comprendre pour certains. Ou volontairement ne pas vouloir admettre la réalité.

    • 15 juillet à 14:21 | ASSISE (#10453) répond à Isandra

      Misaotra anao naneho io hevitra io.

      ===Ce sont ces nombres que nous devons surveiller.===

      Ambeno tsara mihintsy fa raha misy DOUBLONS io dia tsy hiova intsony.

      Tsy misy maty intsony ary tsy miampy koa ny marary.

  • 15 juillet à 10:08 | Isandra (#7070)

    Laverite.mg du jour :
    "Un peu de 4 mois après l’annonce des premiers cas de contamination au Covid-19 à Madagascar, la barre des 5 000 cas vient d’être franchie. D’après les chiffres précis rapportés par le Professeur Vololontiana Hanta Marie Danielle lors du rendez – vous quotidien sur la chaîne nationale hier, la Grande île compte depuis le 19 mars jusqu’à maintenant, 5 343 cas dont 2 658 cas actifs et 2 646 guéris. Lentement mais sûrement, l’on observe un équilibre entre le nombre de cas en traitement et le nombre de guérison. Ce qui constitue un facteur encourageant même si la prudence est toujours de mise. Comme le répètent souvent les autorités étatiques, nous ne sommes pas encore tirés d’affaire. Qui plus est, le Président Andry Rajoelina avait annoncé lors de sa dernière intervention que le nouveau pic de la pandémie est encore attendu au mois d’août.

    Bien que la comparaison ne soit pas vraiment de mise en pareille circonstance, il est néanmoins important de savoir que la situation de Madagascar est loin d’être catastrophique. A preuve, faisons un petit tour d’horizon des autres pays dans d’autres continents. Prenons l’exemple des Etats – Unis qui compte au total 3,3 millions de cas dont 135 171 décès jusqu’ici (selon les dernières statistiques mises à jour avant – hier), le Brésil en est à 1,8 millions de cas et 70 000 morts, quant à l’Italie le bilan est de 243 061 cas dont 34 954 décès.

    Loin de l’hécatombe, l’espoir est permis

    Du côté de nos voisins du continent africain, le Maroc compte en ce moment 15 676 cas dont 12 283 guéris et 253 décès, toujours d’après un dernier bilan avant – hier. L’Afrique du Sud, une puissance africaine enregistre 276 242 cas dont plus de 3 900 morts. Sur un point de vue régional, dans la zone Océan Indien, plus d’un sont tentés de faire une comparaison entre la Grande île et notre voisin l’île Maurice qui, après avoir enregistré 332 cas de contamination au Covid-19 dont 10 décès, ne compte plus aucun nouveau cas depuis le mois de mai.

    Il faut pourtant savoir que tout oppose les deux pays si l’on ne citait que en termes de superficie et de nombre d’habitants, Maurice s’étend sur 2 040 km2 et compte environ 1, 3 million d’habitants alors que Madagascar s’étend sur un peu moins de 590 000km2 avec 25 millions d’habitants. En faisant un simple calcul, l’on peut donc en déduire que le nombre de population sur l’île voisine n’équivaut même pas le nombre d’habitants dans la Capitale. A cela s’ajoute l’avancée mauricienne en matière de soins médicaux qui constitue un atout majeur dans la rapidité de prise en charge des patients. La situation est beaucoup plus compliquée pour Madagascar qui a hérité d’un système sanitaire encore moins avancé. En faisant avec les moyens du bord, les membres du corps médical ont, malgré tout, pu éviter une hécatombe jusqu’à maintenant. En tout cas, reste à espérer que les efforts et innovations apportés par le régime en place porteront leurs fruits pour permettre d’endiguer complètement la pandémie."

    • 15 juillet à 11:31 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      "...reste à espérer..." disait La Pravda...

      Les héritiers des pratiques staliniennes attendent et espèrent...comme s’il ne s’agit pas d’une question de santé publique...

    • 15 juillet à 12:08 | kartell (#8302) répond à Isandra

      @ Isandra

      Beaucoup de contre-vérités dans cet article carpette qui, comme de coutume, habille sa vérité avec ses propres dénis actuels comme avec ceux du passé...
      Le premier étant dans les premières annonces présidentielles où l’orateur avait fanfaronné que grâce à sa potion, le pays serait à l’abri de la pandémie à venir alors qu’aujourd’hui, il est à demander discrètement l’assistance médicale française en la matière !..
      La comparaison entre le nombre de guérisons et le nombre de contaminés laisse sans voix et donne à penser que la pandémie prend une certaine virulence d’autant qu’en terme de statistiques, on est très loin d’une réalité objective mais propagandaire au possible ...
      Vient ensuite cette fameuse comparaison, où au final le pays sortirait vainqueur par ko en donnant au pouvoir cette notion très abstraite de penser qu’il serait bien meilleur gestionnaire de cette pandémie que ses voisins !...
      Quand à la cerise sur le gâteau qui a indigné. à juste titre, certains, c’est celle d’un héritage laissé, jugé catastrophique, on ne pensait pas que les choses puissent déraper à ce point lorsque l’on sort des tiroirs du passé cet alibi éhonté, voir cynique...
      Ceci démontre qu’en cherchant à se dédouaner d’une situation sanitaire de plus en plus inquiétante, le pouvoir par le biais d’une presse servile et zélée, arrive à propager des thèses révisionnistes qui alimentent une propaganda de plus en plus inique et ciblée pour étouffer dans l’œuf pourri toute critique jugée antinationale ...
      Gare tout de même au retour de bâton car à vouloir se donner le bon rôle du maestro magnifique alors que le pouvoir subit davantage qu’il ne déciderait, la majorité silencieuse risque de ne pas trouver l’assistance espérée d’autant que les comptes se feront à la fin de cet interminable match et non à sa mi-temps comme semble l’affirmer le discours officiel, d’hier...
      L’état aurait les moyens financiers de mener cette crise au mieux, à lui maintenant de démontrer qu’il est encore capable en faisant dorénavant l’impasse sur ses projets initiaux en consacrant, cette fois, la plus grande partie de ces aides à ce à quoi elles avaient été destinées, au départ...
      Là, par contre, silence total dans l’article, visiblement la propaganda aurait aussi sa propre déontologie et des limites à ne pas franchir ....

    • 15 juillet à 12:49 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Kartell,

      Contre-vérité ?

      Bien sur, les gens qui sont à 10.000km connaissent mieux que les gens sur place les réalités ici, et détiennent plus la vérité que les gens qui ne jurent que sur la vérité.

      En effet, le Président a dit que nous avons un remède pour lutter contre cette maladie, mais, il faut la prendre si vous voulez bénéficier ses vertus. Il n’a jamais dit qu’il s’agit d’un produit miracle à pulvériser dans l’air pour que tous les Malagasy soient protégés et guéris, sans la prendre.

      Tous les Malagasy ont t ils prise cette tisane, pour qu’on puisse associer son efficacité avec cette recrudescence de nombre de contaminés ? Non, alors que cette tisane n’est efficace que chez les gens qui la prennent.

      Par ex à Tana, on estime à peu près 50 à 65% de Tananariviens seulement, qui l’ont prise.

    • 15 juillet à 15:13 | kartell (#8302) répond à Isandra

      @ Isandra

      A chaque remarque égratignant ce régime bananier, au lieu de prendre un peu de hauteur, question de vertige ?, vous continuez à vous enfoncer en ridiculisant ceux que vous croyez défendre et que vous enterrez un peu plus chaque fois ...
      Plus de 50% d’habitants auraient pris le covid-organic mais sur quelles bases sérieuses osez-vous affirmer cela ?, sur le seul chiffre d’affaire occasionné par les ventes forcées ?.
      Ici, vous n’arriverez pas à tromper le lecteur parce qu’il maîtrise mieux l’approche de cette pandémie que ces milliers de moutons de Panurge qui n’ont pas encore compris que le loup est entré dans la bergerie et pour longtemps !...
      Vos arguments tournent en rond sans vous en rendre compte, le scénario de la comparaison, du bouc-émissaire, du mentor bien meilleur que ses prédécesseurs ne font plus recette mais banqueroute ...
      Aujourd’hui, le pouvoir a le bec dans l’eau sans gilet de sauvetage tout en appelant Maman, la bonne pâte et bonniche à tout faire, quoique pas tout à fait !...
      Désormais, l’essentiel de ceux qui ont apporté un petit plus au pays pratique désormais le sauve qui peut, préférant les conditions de sorties temporaires de cette pandémie à andafy, pourtant mille fois plus impacts que de continuer à subir les conditions moyenâgeuses d’ici..
      Ce qui prouve que lorsqu’il y a une solution de dernier secours, le choix de la fuite est privilégié à une situation insulaire incertaine et opaque ...
      Le temps douloureux des comptes n’est pas encore venu mais l’aube d’un tsunami économique est à prévoir avec un pain blanc d’hier qui risque de se transformer en une sacrée piquette qui se boira jusqu’à la lie même dans les casernes !....

    • 18 juillet à 08:42 | astrolabe45 (#10923) répond à Isandra

      En tant que résident français,j oserais une remarque:En France,comme a Madagascar,deux éléments principaux ont favorisé la contagion:Le "nomadisme",clandestin,qui enfreint les règles de confinement interrégionales,et les "bazars",a forte concentrations de personnes.Les Marchés couverts et a ciel ouvert ,ont été ,soit interdits,soit controlés par les distanciations,avec masques,trop tardivement,en France.A Madagascar les "bazars",alimentent 97% de la population locale,difficile de les "confiner",je le vois a Hell-Ville !Pour ce qui est du nomadisme clandestin entre provinces malgaches,a neutralisé les mesures fortes,prises par le Gouvernement malgache.Je constate dans le Nord,entre Antsranana,Ambilobe,Ambanja,Nosy-Be,et Mahajanga.n auraient jamais du ètre contaminés,avec les transports de passagers interdits,venant d Analamanga ou de Tamarave,via Vohémar.Heureusement a Madagascar,on ne manque pas de "cache-bouche" !!

  • 15 juillet à 10:23 | Isandra (#7070)

    Ity amin’ity rohy ity ny sarin’ireo farafara handraisana marary, marina fa tsy mitovy amin’ireny farafara any amin’ny hopitaly lehibe ireny, fa kosa mbola tsara nohon’ny any an-tokantrano ny olona maro any :

    https://www.newsmada.com/2020/07/11/les-cliches-du-11-juillet-2020/

    Ny mpamasoka moa tsy maintsy mahita kianina.

    Mila manana mason’ny olona eto an-toerana raha tena te hitsara ny zava-misy.

    • 15 juillet à 12:18 | lanja (#4980) répond à Isandra

      Mba mandehana aloha ianao io mandeha mijery eny @ hopitaly , na Anosiala ihany aza, dia ho hitanao izany eny @ hopitaly izany, tsy hamerina ny temoignage momba ny loto eny aho, fa dia jereo ny fahasahiranan ny olona mitsabo tena, mividy fanafody sns, raha milaza izany no atao hoe detracteur , tsy olana, , lazaina fa maniryy ny olona ho faty, raha izay no mba mampety anareo , tsy olana, raha hatreo nyo mba vita, atao akory, efa mandray andraikitra tanteraka ny mpitondra sy ny mpomba azy, itony sary alefanao itony porofo fanampiny fotsiny, efa mazava izany ny fetra vitanareo, ,izay ny manarapenitra foza , hatreo no takatry ny sain i DJ , tsy afaka mindrana atidoha hafa izy , tsy hadisoany izany, manontany izy hoe iza no firenena mahafehy ity aretina ity, fantany fa ny mahafehy tsy misy , fa ny mpitondra nilaza ho nahita fanafody , hamonjy izao tontolo izao, izay no hitan ny olona , fa indro kely, manomboka manisa ny maty , miakatra ny isan ny marary, miogaoga ihany anefa tsy mijanona, fa tsy hadisoana koa akory ny tsy mahalala menatra, mitohy iny lalana iny ;

    • 15 juillet à 12:58 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lanja,

      Raha ny tsy fikarakarana ny hopitaly indray ataonao ao an-damosin’ny filoha dia somary diso lalana kely ianao amin’ny fijeriko azy. Tsy tokony atao an-damosin’ny olona iray mantsy ny fahadisoana sy ny tsy mety hatramin’izay, ary tsy ao anatin’ny iray taona no hamahana izany. Toe-tsaina io fa tsy voatery tsy fahampiam-pitaovana.

      Mety hovitan’ny filoha haingana ny mampandroso an’i Madagasikar, fa ny manova toe-tsaina mbola mila fotoana maharitraritra kely.

    • 15 juillet à 13:02 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lanja,

      Asa na mba efa nitsindika ny ministera sasany ianao, fa tena voretra be mihitsy, fa dia mahamenatra indraindray. Mila andrasana ny filoha ve vao hanadio an’ireny ?

      Vao iray volana aho izao no niresaka tamin’ny ministra misahana io ministère io, izay mandray vahiny betsaka kanefa toy izao ny zava-misy.

      Sarotra koa aloha ny toerana, ny feheziny mpiasam-panjakana anisan’ny mafy hatoka, tahakan’ny ao amin’ny fanabeazana ihany.

    • 15 juillet à 15:32 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Ohatrany sarimihetsika western iray izay mitondra ny lohateny hoe " il etait une fois a l Ouest " lalaovin i Charles Bronson ilay olona iray amin ity sary ity...mitazana toerana atao kilasy mandry zazavavy ve ?

    • 15 juillet à 16:01 | mamabe (#873) répond à Isandra

      Et les lits superposés en bois de la région Atsinanana ?En espérant que l’occupant d’en haut ne soit pas incontinent !

    • 15 juillet à 16:50 | ASSISE (#10453) répond à Isandra

      Raha ny "Fitiavana no lehibe indrindra" dia tsy niala tamin’"Iny Làlana iny" isika.

      Tsy nazava taminao mihintsy angamba lay "tozoro afara".

      Izay tsy vitanao sy tsy hataonao rehetra dia mahatonga anao hakany "afara".

      Ianao milaza fa tsy Prezidà irery, na tsy izy mihintsy no hanao izao sy izao.

      DISO be ianao, iza ilay : pharmacien ? Architecte ? Tantsaha ? Profesora/Dokotera ? Mpanao fiara sy moto ? Mpikirakira serasera ? Mpahay tantara ? Mpanao FILM ? Aleo tsy tohizana sao hisy hilaza hoe : tadiavinareo ho ny Prezidà mihintsy ve no hamafa làlana ?

      Raha izaho manokana aloha dia hitako ary tena tsapako fa any aminy daholo ny lakile : micro, sifflet, basy, kibay, . . ., vola, FAHEFANA maromaro. Inona ary no tsy mbola misy any aminy e ? Ataovy mazava eto.

      Raha ny feo nalefa tamin’ny faran’ny taona 2018 manko dia toa nahay nihaino sy nandray ny heviny tsara ny maro (an’isa) teto an-tanindrazana, sa misy mandainga ? Zara tsy mandaitra intsony ve ny feo halefa ankehitriny ?

      Raha ianao Tompony aza mandà ny andraikitra tokony ho raisinao, iza no heverinao hanao izany ? Any amin’iza angaha ny Fahefana ? Izaho aloha tsy hiantso anao hanipy ny Fahefana eny aminao, tohizo aloha ny làlana, na dia tsy fihinana aza.

      Aza mitady fiovana toe-tsaina izany ianao rehefa ianao fitaratra aza manao toe-tsaina mila ovaina.

      Aza faly mamaly bontana fotsiny koa izay lazain’ny olona eto, misy lesona tokony ho raisina eto na miendrika kiana aza izany. Mandiniha sy misaina tsara dia mba maka lesona fa tsy mandeha manenjika ny mpanakiana, lasa "tozoro afara" ianao.

      Fa ianao (Isa sy Ina) moa tsy 6%, "imbéciles", TIM na Mpanohitra mirodo be ka tsy maintsy mamaly an’avona.

      Hitanao tokoa "iny làlana iny" dia tohizo ary e !

    • 15 juillet à 17:14 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Assise,

      Ianao milaza fa tsy Prezidà irery, na tsy izy mihintsy no hanao izao sy izao.

      Izao moa ny toe-tsain’ny sasany aiza no handroso ny firenena, handrasana ny filoha daholo izao ny zavatra rehetra io. Na ny hanadio ny biraonao aza ve, dia mila mankany ny filoha hanadio azy.

      Angamba na hanabevoka ny vadin-drizareo, dia mila andrasana azy koa.

      Tena mampanahelo.

    • 15 juillet à 17:37 | ASSISE (#10453) répond à Isandra

      Ina na Isa

      ===Angamba na hanabevoka ny vadin-drizareo, dia mila andrasana azy koa.===

      Mitady hamoaka FILM indray ianao ity, vadin’iza any ho any indray io ?

      Isandra iza loatra ity ?

    • 15 juillet à 18:10 | lanja (#4980) répond à Isandra

      Isandra

      F’angaha misy niteny hoe miandry an i DJ ny fanadiovana ,
      azafady kely fa tsy ho voatanisa eto ny antony mahatonga ny baranahiny isan karazany sy ny loto etsy sy eroa, , fa aminareo moa , ny vahoaka entina (olona ) ihany no diso, ny fanjakana efa tena miezaka be, ka tsy dia tokony kianina intsony efa misy CVO , mafy hatoka ireo marary sy maty ireo, izay no mahatonga anao mitaky eto hoe asaivo asehony ny facture , (toe tsaina foza 100% , tsara be), tsy andraikitry ny fanjakana ny fahadiovana fa efa misy mpiasa, tsy tokony hanakiana momba ny maty naona fa efa misy tsena mora, loharano sns.... Tena manarapenitra nareo ka , heveriko hoe mahay mizara andraikitra sy manaramaso ny asa isan-tsokajiny ny tompon andraikitra @ ity pays émergent vaovao ity, toa miandry fiovana toe tsaina dia mitavandra miracle, mitavandra 3P... ho sangany aty afrika vetivety be (grande vitesse) marina isika raha izany ka ,tsy mila vola be ilay vahaolana, manasa vangy, manilika amin ny hafa , mihantsy fifandrafiana isan andro amin ny mpanohitra , manohy ny propagandy , mifandoka sy mifanasohaso isan andro hatraty anaty forum, mety ka, tohizo.

    • 15 juillet à 20:25 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      On attend les Médecins Français à la rescousse pour sauver le soldat "Rayan" ...La première fois , c’était en 2009, lors de sa poursuite par les soldats du Laitier , qui a fini par son exfiltration vers l’Ambassade des Gaulois . Cette fois ci , les opposants devront patienter avant d’espérer déloger le Calife , car à part l’intervention (sanitaire ) de l’Hexagone , ils devront affûter leurs armes pour ne pas retomber dans les pièges de 1972 ,1991, 2002, 2009, où ce sont les les mêmes crapules de la République qui bénéficient de la lutte acharnée de la population , avec des martyrs qui ne seront jamais répertoriés ...

  • 15 juillet à 10:27 | Bibi Fricotin (#10989)

    Isandra
    C’est une mensonge éhonté de dire que Madagascar a "hérité" d’un mauvais système de santé !
    Au contraire la France vous avait doté d’un excellent système de santé ... mais hélas, tout ce que touchent les Malgaches se transforme très vite en mer.de contrairement au roi Midas qui transformait en or tout ce qu’il touchait.

    • 15 juillet à 11:20 | Isandra (#7070) répond à Bibi Fricotin

      Bibi,

      Je ne les ai pas vu comme disait l’autre, ce que j’ai vu, c’est l’Etat lamentable de presque tous nos hôpitaux publics,...que Andry Rajoelina a hérité de ses prédécesseurs.

      Heureusement, il avait l’idée de construire tous ses manara-penitra pour accueillir les patients, sinon, ce serait pire. J’espère que les détracteurs ont compris pourquoi il les a construit.

    • 15 juillet à 12:27 | dominique (#9242) répond à Bibi Fricotin

      Isandra
      Donnez quelque chose (n’importe quoi ) a entretenir a un Malgache et vous verrez le résultat des ruines en très peut de temps ( j’ai vu et connu !!!)

    • 15 juillet à 12:28 | Bibi Fricotin (#10989) répond à Bibi Fricotin

      Isandra
      Ne réfléchis surtout pas isandra, ça va te faire mal à la tête !
      Va donc faire un tour dans les "hôpitaux" construits par dj-charlatan : pas de docteurs, pas de médicaments, pas de budget de fonctionnement ! juste une façade pour épater la galerie "orange"...
      Par contre, pour le "colisée" malgacho-malgache, le fric coule à flot !
      T’es aussi taré(e) que ton maître !

    • 15 juillet à 13:16 | Isandra (#7070) répond à Bibi Fricotin

      Bibi Français,

      Va donc faire un tour dans les "hôpitaux" construits par dj-charlatan : pas de docteurs, pas de médicaments, pas de budget de fonctionnement ! juste une façade pour épater la galerie "orange"...

      Quand on ne connait pas les réalités, il vaut mieux la fermer, pour éviter ce genre de co.nnerie.

      Venez ici pour les constater et mettre à jour votre base de données.

      Je ne dis pas qu’ils sont comme les hôpitaux en France, mais, c’est presque référence à Mada.

    • 15 juillet à 14:02 | Bibi Fricotin (#10989) répond à Bibi Fricotin

      Isandra lamentable menteuse !

      Je n’ai pas besoin d’être sur place, j’ai des amis de longue date qui ont un business au score digue ! Et eux, ils savent de quoi ils parlent et je leur fais confiance, contrairement à toi, pôv’ cloche !
      Et ton dj , il y va se faire soigner quand il s’écorche le genou, ou bien il court en 4ème vitesse se faire soigner en France, pôv’ con.ne !

    • 15 juillet à 14:24 | Isandra (#7070) répond à Bibi Fricotin

      Bibi Français,

      La vérité ou le mensonge ne se décrète pas, mais, se constate.

      Venez constater ici, on vous rapporte et raconte n’importe quoi.

    • 15 juillet à 14:28 | Bibi Fricotin (#10989) répond à Bibi Fricotin

      tu parles de toi isandra quand tu écris "on vous rapporte n’importe quoi" !
      Toi et ton torchon "la vérité" même pas bon çà se torcher le Q vous êtes aussi menteurs que votre dj-charlatan et sa clique nauséabonde !

    • 15 juillet à 16:33 | mamabe (#873) répond à Bibi Fricotin

      @Isandra,
      Cette Gamma camera a été inaugurée en août 2018, c’était à l’époque de Rajao non ?
      Une petite rectification sur l’utilité de cet appareil :La gamma camera est une imagerie nucléaire permettant de faire une scintigraphie. Son indication en cancérologie se limite au bilan d’extension à la recherche des localisations osseuses secondaires, mais pas au dépistage. Il y a d’ autres indications non cancérologique ( cérébrale, pulmonaire, cardiaque, rénale et thyroïdienne).C’est mieux que rien.
      Quand on fait de la com, il faut toujours vérifier ses sources.

    • 15 juillet à 16:53 | Isandra (#7070) répond à Bibi Fricotin

      Mamabe,

      Je me contente d’abord de répondre Bibi F, qui a écrit ceci, et il n’y a aucune honte de parler des réalisations de l’Etat :

      "Va donc faire un tour dans les "hôpitaux" construits par dj-charlatan : pas de docteurs, pas de médicaments, pas de budget de fonctionnement ! juste une façade pour épater la galerie "orange"...

      Toutefois, je ne vante pas encore les réalisations de ce régime, même si dans l’hôpital Andohitapenaka, ils ont déjà installé le service "transplantation rénale".

    • 15 juillet à 17:15 | Bibi Fricotin (#10989) répond à Bibi Fricotin

      isandra

      Tu délires ma grosse ! La transplantation rénale pour qui ? pour 98% des Malgaches qui tirent ma langue tout au long de leur vie et qui doivent payer au prix fort le moindre comprimé de paracétamol dès qu’ils mettent les pieds dans vos mouroirs ? T’aurais bien besoin d’une transplantation de cerveau ...

    • 18 juillet à 10:23 | vatomena (#8391) répond à Bibi Fricotin

      Isandra -Un rappel :Les prédécesseurs de Rajoelina n’ont pas été des Coloniaux mais d’authentiques hommes d’état malgaches —Ils ont échoué ,parait il ,mais ce ne serait pas de leur faute ,dit on.Rajoelina reste dans la lignée des destructeurs de la nation .Il ne faut pas lui en vouloir . Il est comme les autres.
      Rappel :Le colonial nous avait laissé un héritage valable pour une population malgache de 5 ou 6 millions d’habitants . Ce qui a été fait ,ce qui a été laissé ne pouvait suffire pour l’entretien des 26 millions de malgaches d’aujourd’hui. Pouvez vous capter cela ?Ce que le Colonial a réussi pourquoi ne pouvons nous pas rivaliser avec son actif. ? C’est la question fondamentale.Pourquoi ,oui ,Pourquoi ? Nous avons pourtant plus de ressources que le Colonial avec nos exploitations minières dont le Colon ne disposait pas.sans compter nos huiles essentielles ,notre artémisia ?

  • 15 juillet à 10:32 | Behantra (#9165)

    La situation est beaucoup plus compliquée pour Madagascar qui a hérité d’un système sanitaire
    moins avancé

    Surtout avec un inconscient comme bôka qui , ne pouvant voir que le bout de son nez , avait détourné tout le budget destiné à la SANTE , pour la construction de cet hôtel de ville

    Mais ... on est encore loin de l’hécatombe

    Ps : misez sur bôka qui est un bon cheval , sa côte actuelle a dépassé les 5000/1

    • 15 juillet à 20:38 | Besorongola (#10635) répond à Behantra

      ISANDRA

      LE PROJET DE SERVICE DE TRANSPLANTATION RENALE A ETE PREVU AU CHU- RAVOANHANGY DES 2015 ; CE N"EST PAS DU TOUT LE FRUIT DE L’IMAGINATION DU REGIME RAJOELINA . RAJOELINA A TOUT SIMPLEMENT DECIDE DE L’INSTALLER A "MANARAM-PENITRA" POUR SE TARGUER (ENCORE UNE FOIS) QUE C’ETAIT DE LUI . Tsy menatra !

      15 juillet à 16:53 | Isandra (#7070) répond à Bibi Fricotin ^

      Mamabe,

      Je me contente d’abord de répondre Bibi F, qui a écrit ceci, et il n’y a aucune honte de parler des réalisations de l’Etat :

      "Va donc faire un tour dans les "hôpitaux" construits par dj-charlatan : pas de docteurs, pas de médicaments, pas de budget de fonctionnement ! juste une façade pour épater la galerie "orange"...

      Toutefois, je ne vante pas encore les réalisations de ce régime, même si dans l’hôpital Andohitapenaka, ils ont déjà installé le service "transplantation rénale".


      Réponse :
      L’hôpital Ravoahangy Andrianavalona fête ses 40 ans
      samedi 30 mai 2015 | Valis

      1975-2015, le Centre Hospitalier Universitaire Joseph Ravoahangy Andrianavalona (CHU-JRA) fête ses 40 ans ce 29 Mai 2015. « Je suis venu partager ce grand moment pour célébrer ensemble ce lieu qui représente l’espoir, l’espérance et la vie pour la population », a annoncé le président de la République, Hery Rajaonarimampianina, accompagné du Premier ministre, Jean Ravelonarivo. Une célébration qui marque « les services rendus à la population et au développement de la Nation » précise le chef de l’État. « Le nom de l’établissement « Joseph Ravoahangy Andrianavalona » est significatif car c’était un illustre patriote dans la lutte nationaliste malgache » a t-il déclaré.

      Outre le Centre de transfusion sanguine, inauguré ce jour, la Banque Africaine du Développement (BAD) a annoncé la mise en place d’un générateur d’oxygène installé au CHU-JRA, et qui est un instrument vital pour le peuple malgache du fait que ce gaz présente un coût élevé au niveau des patients. Outre ces réalisations, des réhabilitations ont été effectuées au niveau du bloc opératoire et au service de réanimation. La Première dame, Voahangy Rajaonarimampianina, a également offert des matériels au CHU JRA dans ses actions sociales.

      Des promesses
      Le CHU-JRA entre actuellement dans l’ère de la haute technologie en matière de santé. Des projets importants sont en phase d’études, à savoir l’ouverture imminente d’un centre d’imagerie moderne, les projets de TRANSPLANTATION RENALE, de chirurgie cardiaque et d’acquisition d’une radiothérapie. Le président de la République a remercié les médecins et les paramédicaux qui travaillent au CHU-JRA, dont le Professeur Zafy Albert qui a honoré de sa présence la cérémonie. « Nous allons rendre ses lustres à cet établissement qui était un des plus célèbres en Afrique. Et je remercie également la BAD pour la mise en place des centres de transfusion sanguine dans tous les chefs-lieux de districts, ainsi que le partenariat public-privé » a t-il annoncé. « Nous allons soigner également notre pays de la corruption, cette maladie qui gangrène notre société, et je fais appel à tous, à lutter contre cette maladie afin de donner de l’espoir et de l’espérance pour le peuple malgache ».

      En tout cas, nombre de patients qui fréquentent cet établissement hospitalier ne manquent pas de se plaindre ou de dénoncer la corruption et l’état lamentable des infrastructures (salles d’eau et toilettes) sans oublier l’indélicatesse des personnels.

      Présentation de l’Etablissement : construction en 1965 sur un terrain de 7 hectares
      Vocation : Chirurgicale (à partir de 1981) et exploration para clinique (imagerie et biologie)
      Dénomination actuelle : Centre Hospitalier Universitaire Joseph Ravoahangy Andrianavalona 700 membres du personnel, pour 621 lits.

    • 16 juillet à 01:29 | Shalom (#2831) répond à Behantra

      Rehefa indray valiana toa izao ataon’i Besorongola izao dia tapina ny domy, tsy mamaly ry kondrana isany.
      Ny heveriny hoy aho omaly dia ny hoe tsy misy olona afaka handinika sy hamakafaka ary mitady ny zava-misy hany ka dia ataon’izy ireo valan-dresaka mampatory ny soratra eto.
      Dehaka ery milaza ilay fitaovana, kay ny mpitondra teo aloha no nanao azy. Dia tsy mba misy fanetren-tena na fijerena ny maha-olombelona ka miala tsiny fa dia e ! e ! Saina tain’omby angamba.

  • 15 juillet à 10:47 | dominique (#9242)

    ZA fonctionne très bien a ce que je voie la potion magixx du druide président ; a mon avis il est capable de dire d’augmenter les doses journalières histoire de se remplir un peut plus les poches .

    • 15 juillet à 12:53 | betoko (#413) répond à dominique

      L’aviez vous vu se remplir les poches et il a pu ramasser combien de dollars ou d’euros
      Lors de son intervention à la télé de dimanche soir dernier , il disait que tout ce que la banque mondiale nous a envoyé a été bien utilisé et que bientôt la banque mondiale va encore nous envoyer 8 millions de dollars
      Selon Andry Rajoelina si l’argent que la banque mondiale nous a envoyé a été mal utilisé, jamais Madagascar aurait reçu autant d’aide .
      De plus il disait que la banque mondiale va nous aider à récupérer les 193 millions de dollars planqués dans des paradis fiscaux dont il soupçonne qui en est l’auteur
      Il existe 3 pays que ni la banque mondiale ni le fmi et l’UE ne veulent plus aider à cause de la corruption ceux sont le Venezuela, l’Argentine et surtout le Liban et Madagascar n’en fait pas partie - Source ARTE

  • 15 juillet à 11:26 | Vohitra (#7654)

    Omaly ny tenanay dia nametraka fanontaniana hoe : « mba firy ny fitiliana atao isamparitra, indrindra any amin’ireo Faritra efa nahitana tranga mitondra ny valanaretina Covid-19 ? »

    Eto amin’ity atontanisa nivoaka ity izao dia maneho fa 551 miampy 4 ny fitiliana natao, ary raha tsinjatraina isamparitra ireo dia ahoana ?

    Gaga sy zendana tokoa ny tena omaly raha nahita ireo mponina sy zanaky ny Faritra Atsinanana nanao fanambarana mangataka ny mbola hanohizana ny fitiliana faobe any amin’ny Faritra Atsinanana, izay Faritra iarahana mahalala fa teo aloha dia toerana nisehoan’ny fihanahana mirongatra sy fefika tao anaty valanaretina ary niteraka resabe tokoa teto antoerana, ankehitriny nefa dia misy milaza fa voafehy ny ao Atsinanana ankehitriny, ary mihena be ny tranga avoakan’ny fitiliana, eto izao dia iray (1) no hita, ary miteraka ahiahy maro tokoa ho an’ny mponina izay mahatsapa fa mbola maro ireo mitondra soritr’aretina sahala amin’ny Covid, na ireo olona mifanerasera amin’izy ireo izay tsy misedra fitiliana…mipetraka indray ary ny fanontaniana eto : « moa ve ny havitsiana na ny tsy fahampiana eo amin’ny fitiliana atao any Atsinanana no mahatonga izao fahavitsian’ny tranga hita izao ? »

    Mahagaga an ! Mampatsiahy ny any Kazakhstan izay mirongatra mihintsy ny aretina ankehitriny ary maro no ripaka dia lazain’ny fitondrana any antoerana fa « pneumonie », ary nahatonga ny masoivoho sinoa any antoerana sy ny OMS ary ny fiarahamonina iraisampirenena hilaza fa misy tetika fanaronana ny marina tsy ho fantabahoaka…

  • 15 juillet à 12:31 | ASSISE (#10453)

    Ireo olona fanta-bahoaka ihany ve no lazaina fa lavon’ny tsimok’aretina fa ireo izay tsy misy mahalala dia tsy anisany ?

    Tsy fandraisan’andraikitra tanteraka ary tena loza amin’atambo no vokatr’izany satria dia manome fotoana ny fianakaviana hikirakira LOZA ny Fanjakana tompon’andraikitra mivantana amin’ity raharaha ity.

    • 15 juillet à 13:35 | Marika (#9389) répond à ASSISE

      Ny tena olana anie ry zareo dia ny fitondràna mihitsy no tena FANDAINGA ary saziany izay tsy
      mandainga mitovy aminy.
      Mifandrindra tsara amin’ny fomba fisainan’ny olona entina koa moa ny fandainga satria izy ireo
      koa manana zavatra afenina.Samy mameno paosy dia lasa.
      Ny tena voa mafy izany dia ny vahoaka tsy mandady harona satria tsy misy ho raisina intsony fa
      ny ohanina androany tadiavina androany.
      Izany resaka fametraham-bola any amin’ny paradis fiscaux izany aloha dia aza eritreretina hoe
      hisy hi-critique. Very momoka fotsiny izay mitetika hitory satria arak’izay nolazaiko teo : Samy
      manana zavatra afenina daholo ny mpitondra sy ny olona entiny akaiky eo. Ny fitsaràna manao
      masque hatramin’ny maso.Ny hatavezan’ny jeneraly etsy an-daniny.

      Marika.

    • 15 juillet à 23:15 | dolmi (#10981) répond à ASSISE

      Loza tsy nisy toa ity tokoa, noho ny haratsin-sainany sy fitiava tenany mpitondra
      Ny velona, tsy voatily no voatery handevina ny maty tsy fantatra na voany covid na tsia, dia mety ampita tsy satriny ny aretina....dia hatrany hatrany, enga anie tsy ho erany nosy, indrindra ny pic mbola mananontanina. Ny 2ème vague koa tsy ferana dia inona no afaka heverina hanampy ny mahantra ?

  • 15 juillet à 13:30 | Jipo (#4988)

    • 15 juillet à 14:00 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Mais puisqu’ on vous dit que rien n’ est commandité et que tout est du au hasard qui ? : fait « bien" les choses ; Ah ! ces conspirateurs ...
      "Pour nous monter les uns contres les autres, afin d’instituer une loi
      martiale et l’ordre du NOM ?... Et enfin pour vacciner l’ensemble de la
      population mondiale avec un produit réactif à la 5G comme sous
      l’influence d’un « IRM » ?... (Veuillez noter que Wuhan a été choisie
      comme zone de démonstration officielle de la 5G et la Suisse n’en veut
      plus !...).

      Les mondialistes avancent, on dirait, dans leur dessein diabolique
      d’esclavagisme ou d’extermination de la population mondiale ? Dans des
      pays en Afrique dont Mcar, on commence à dénoncer par des flashs sur FB
      la corruption par le milliardaire informatique du PRM afin qu’il impose
      la vaccination à la population !
      Informée de bouche à oreille et surtout par FB, les populations des
      régions vont se tenir par la main pour refuser voire se révolter contre
      tout vaccin.
      Quant aux techniques de ciblage par nanoparticules. Un grand point
      d’interrogation si les pays pauvres peuvent en réchapper !
      FB, twitter et autres réseaux sociaux ainsi que l’engagement des
      artistes dont les chanteurs sont les meilleurs vecteurs contre les media
      complices ;

  • 15 juillet à 14:51 | Isandra (#7070)

    "Une étude réalisée par l’éminent Imperial College of London et citée par Libération parvient pourtant à une estimation, bien évidemment largement supérieure aux 52 000 cas annoncés parmi les derniers chiffres officiels, du 2 avril. Les auteurs de l’étude estiment qu’environ 2 millions de Français pourraient être infectés"

    Si cette étude était faite, aujourd’hui, elle déclarait 6.500.000 infectés avec 170.000 cas officiels.

    https://www.lepoint.fr/sante/coronavirus-2-millions-de-francais-infectes-selon-une-etude-03-04-2020-2369970_40.ph

    Les chiffres parallèles existent n’importe où, chez nous, une membre de TIM a trouvé 500 décès à Madagascar.

    • 15 juillet à 15:15 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Isandra

      On ne va pa discutailler sur les chiffres officiels car pour toi il n’y a que ce qui t’arrange qui est officiel. Aujourd’hui il y a officiellement 4 cadavres et 6 CG de plus il faut peut être se réveiller un peu un bien se mettre en tête qu’il y a des choses qui ne marchent pas. Aujourd’hui 51 CG qui vont mourir.

    • 15 juillet à 15:17 | Bibi Fricotin (#10989) répond à Isandra

      Isandra

      je ne suis pas membre du TIM, et je suis persuadé, comme la plupart des gens qui savent compter, qu’il y a déjà plusieurs centaines de mort victimes du covid19 à Madagascar ! Vos chiffres officiels c’ est de la propagande soviétique à la sauce orange gasy !
      Honte à vous et à la clique rajoelienne pourrie (pardon pour le pléonasme !)

    • 15 juillet à 15:35 | zorey974 (#7033) répond à Isandra

      @Isandra : 170 000 cas, ce sont les cas recensés. Personne n’a jamais nié que le nombre réel était très largement supérieur. Et c’est tant mieux. ça montre que ce virus n’est pas si mortel que ça, il est juste hyper contagieux.
      Sur le nombre de morts en revanche la France doit être assez proche de la réalité car (à vérifier) il semble que la mortalité ne soit pas si différente de celles des années précédentes. Il n’y a pas de surmortalité évidente. Ce qui tend à démontrer que les morts recensés COVID seraient décédés à court terme pour d’autres pathologies (50% des morts ont plus de 84 ans en france).

      La preuve en est, c’est que maintenant que l’on multiplie les tests comme aux Etats Unis, il y a jamais eu autant de cas constatés et pourtant le nombre de décès baisse.

      Au début de l’épidémie, faute de tests, on ne dépistait que ceux qui présentaient des symptômes importants.

      Personnellement je me réjouis que la situation soit plutôt bonne à Mada, mais contrairement à vous, je ne dis pas que c’est grâce au COVID ORGANIC ou à la bonne gestion de votre Président car ça n’est pas le cas. D’une part les chiffres sont très en dessous de la réalité car beaucoup de personnes ne se font pas soigner et meurent d’une "pathologie pulmonaire" chez eux et qu’ensuite il y a mensonge sur les chiffres connus en n’attribuant pas au COVID des décès dont on sait pertinemment qu’ils sont la conséquence du COVID.
      Mais pour l’égo et la réputation du Président, il n’est pas possible de les comptabiliser.

    • 15 juillet à 15:42 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Information à la soviétique :

      MORTS DU COVID À DOMICILE : L’HÉCATOMBE "OUBLIÉE"

      "Ils ne font pas partie des victimes dont le directeur général de la Santé annonce chaque soir le nombre. Selon l’Insee, le nombre des décès hors hôpital ou Ehpad a bondi de 26 % début avril en France. Un syndicat de médecins évalue à 9 000 les morts liées au Covid-19 en ville."

      https://www.humanite.fr/morts-du-covid-domicile-lhecatombe-oubliee-688454

    • 15 juillet à 15:57 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Maestro,

      Le Prophète du malheur.

      Aujourd’hui 51 CG qui vont mourir.

      Pas forcément, hier, par ex, 12 cas ont vu leur états améliorés et sont sortis de cet enfer.

    • 15 juillet à 16:43 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Zorey974,

      La grippe, par ex, même si le taux de létalité est faible:0.3%, le médecin recommande toujours qu’il faut la soigner. Voici, un conseil d’un site médicale : "Dans le cas d’une grippe, les symptômes se manifestent de façon violente et généralement, ils ne viennent pas un par un. Inutile d’attendre une guérison spontanée."

      C’est pareil avec le COVID-19, même si le taux de létalité est 5 à 18%, il vaut mieux le soigner avec des médicaments ou remède, ici à Mada CVO que d’attendre une guérison spontanée, pour empêcher le virus de se développer et causer des dégâts.

      Une malade hospitalisée guérie nous a raconté qu’elle a prise la CVO dès le début de sa maladie, les symptômes ont complètement disparu 12 jours après, elle était à coté d’une malade qui avait refusé au départ de la prendre, mais, quand cette dernière avait constaté que l’état de sa voisine s’est amélioré vite, en prenant la CVO, pendant que le sien s’empirait, finalement, elle a accepté de la prendre aussi, les soignants se sont mis à l’administrer. Malgré le fait que cette tisane a agit un peu lent chez cette deuxième malade, plus de 20 jours, à l’heure où nous parlons, toutes les deux sont sorties de l’hôpital, indemnes, sans dégâts, ni problème d’audition, ni problème de vision, encore moins mental,...

      Je vous raconte ça, bien sur, peut être, le virus se tue spontanément, chez certaines personnes, mais, la prudence, je conseille à prendre cette tisane(moins de risque, car le taux d’apparition des effets secondaires graves est à l’ordre de 1%) si vous l’attrapez, au pire, elle vous donne l’énergie, au mieux, elle fait disparaître ce virus.

    • 15 juillet à 17:24 | zorey974 (#7033) répond à Isandra

      @Isandra : le taux de létalité du virus après 6 mois de constat est compris entre 0,5 et 1%. La grippe se soigne avec des antalgiques pas du COVID ORGANIC.
      Car le taux de létalité constaté (18% en France) entre les cas confirmés et le nombre de morts ne veut rien dire car ça dépend du nombre de tests pratiqués. La comptabilisation des morts et même des contaminés varie énormément d’un pays à l’autre suivant la transparence et les moyens de chaque pays.
      Voir cet article très intéressant qui montre bien que les chiffres sont incomparables d’un pays à l’autre ce que je répète depuis le début.
      Madagascar n’a pas les moyens et l’envie de comptabiliser ses morts comme beaucoup de pays pauvres. Si vous aviez les moyens hospitaliers équivalents à la France, l’espérance de vie ne serait pas de 60 ans mais de 80 ans !
      Donc arrêtez de comparer l’incomparable.
      Mais je le rappelle, je souhaite que cette épidémie se passe le mieux possible pour les malgaches mais pas avec une récupération politique honteuse à travers une potion qui n’a rien de magique.

  • 15 juillet à 19:30 | ASSISE (#10453)

    Tiako resahana KELY : Misy Firenena ve nahavoafehy ity tsimok’aretina COVID19 ity ?

    Ohatrin’ny adinodino fa nisy nilaza tokoa fa VOAFEHY izy ity.

    Misy mpanao pôlitika sy mpanao gazety tena tsy maharaka vaovao tokoa, sa resaka OUI OUI ilay izy ?

    Na vendrana be ilay fanontaniana na vendrana be ilay nametrahana fanontaniana.

    Iza indray no hamaly an’io ?

  • 15 juillet à 21:17 | Besorongola (#10635)

    Isandra
    COVID ET FERMETURE DE LA FRONTIERE OBLIGENT RAJOELINA NE PARLE PAS TROP DU NOUVEAU TERMINAL AEROPORTUAIRE D’IVATO , MAIS EN REALITE POURQUOI ? C’EST UN PROJET REALISE A MOITIE AVANT LE COUP D’ETAT CONSTITUTIONNEL DE JUIN 2018.

    L’équipe ORAT de Ravinala Airports, en charge du transfert du terminal international existant de l’aéroport d’Ivato-Antananarivo vers le nouveau terminal international, a dirigé un premier test dénommé « Early Operation » consistant à accoster une passerelle avec un vrai avion. L’exercice a été effectué en collaboration avec la compagnie Air Mauritius.

    Le nouveau terminal international de l’aéroport d’Ivato-Antananarivo s’étend sur une surface de 17 500m² et dispose de 3 passerelles télescopiques. Elles peuvent s’allonger de 18 à 41m suivant le positionnement des avions sur le tarmac. Pour les connecter aux avions, des conducteurs de passerelles sont affectées à cette mission.

    Au mois de janvier 2020, cinq collaborateurs malgaches – dont une femme – ont été en formation à Abidjan – Côte d’Ivoire, dans le cadre du partenariat avec CAMAS, organisme de formation spécialisé sur les activités aéronautiques et les métiers de l’aviation. Ils sont maintenant certifiés “Conducteurs de passerelles”, l’un des nouveaux postes spécifiques au nouveau terminal international de l’aéroport d’Antananarivo, et l’un des nouveaux métiers apportés à Madagascar par Ravinala Airports. Au cours de cette formation, ils ont pu s’exercer à la conduite de passerelles télescopiques permettant aux passagers d’accéder directement aux avions sans avoir à traverser le tarmac.

    Les passerelles font parties des éléments nouveaux qui attendent les passagers à l’arrivée à Ivato. Ce premier test, réalisé le 6 Mars, a permis aux conducteurs de passerelles de RAVINALA AIRPORTS, formés et certifiés dans le cadre du partenariat avec CAMAS, de faire ce premier accostage de passerelle sur le sol malagasy.

    Toutes les compagnies aériennes ont été approchées par l’équipe ORAT de Ravinala Airports pour ce premier test, toutefois, Air Mauritius était la seule prête pour cette semaine, d’où l’ouverture de cette première phase d’early operation avec son équipe. D’autres tests avec d’autres compagnies aériennes seront effectués ultérieurement, selon la disponibilité de leurs équipes et avions.

    Le test était réalisé avec le Vol A330-900 NEO, immatriculé 3BNBV d’AIR MAURITIUS, le même avion qui a transporté le Pape François. Le professionnalisme des pilotes et de l’équipe d’Air Mauritius à travers l’information des passagers à bord sur leur participation au test et la mise en place de la logistique autour de l’atterrissage et du décollage de cet avion a facilité

    l’accostage. Le nouveau terminal international n’ayant pas encore été inauguré, le traitement des passagers s’est fait au terminal international existant. MGH (Madagascar Ground Handling) a ainsi pris part à cet exercice en transférant les passagers vers le terminal international existant avec des bus et en mettant en œuvre le traitement des bagages. Les coûts de ce test, ont, quant à eux été supportés pour une grande partie par Ravinala Airports.

    Ce premier accostage a été un succès grâce à la collaboration effective de toutes les entités concernées, comme le témoignent les responsables :

    Monsieur Vincent PERROT, Directeur ORAT, a déclaré : « Ce premier test d’accostage passerelle avec un vrai avion sur le sol malagasy est une réussite grâce à l’effort combiné de l’équipe ORAT et de toutes les équipes au sein de Ravinala Airports. Au nom de Ravinala Airports, je tiens à remercier nos conducteurs de passerelles pour ce test réussi mais aussi et surtout Air Mauritius, MGH et toutes les entités aéroportuaires qui ont répondu favorablement à notre demande pour ce premier early operation. Ceci n’est que le premier test, et nous serons honorés d’accueillir les autres compagnies aériennes que nous avons précédemment approchées, pour les futurs tests et bien évidemment, selon leur disponibilité ».

    Selon Madame Lilia MIKA, Country Manager Air Mauritius : « Air Mauritius est honoré d’apporter sa contribution dans ce test. Nous sommes convaincus que la mise en service de ce nouveau terminal international est une affaire de tous. Chaque effort, chaque action ou collaboration est bénéfique non seulement pour l’image de l’aéroport mais aussi pour Madagascar, un pays dans lequel nous opérons depuis des années. »

    11 - 03 - 2020

  • 15 juillet à 22:53 | Besorongola (#10635)

    POUR EVITER QUE ISANDRA ET BETOKO VANTENT QUE RAJOELINA ETAIT L’INITIATEUR DES MODERNISATIONS DANS LES HÔPITAUX MALGACHES .

    Nouvelles infrastructures dans les Centres hospitaliers universitaires d’Antananarivo
    jeudi 23 août 2018 | Arena R.
    Le centre hospitalier universitaire Joseph Ravoahangy Andrianavalona (HJRA) à Ampefiloha vient de se doter d’une nouvelle infrastructure moderne de traitement, de destruction, et de recyclage des déchets médicaux. Alors que le CHU Joseph Raseta à Befelatanana, va bénéficier d’un nouveau bâtiment pour le service des urgences qui dispose d’équipements modernes de réanimation et d’ imagerie médicale : scanner, radiographie numérique, et échographie ; un service qui pourra accueillir une vingtaine de patients avec des matériels de suivi et de monitoring individualisés.

    Les nouvelles infrastructures sont en cours de construction et d’installation, dans les centres hospitaliers universitaires d’Antananarivo, en l’occurrence le CHU Joseph Ravoahangy Andrianavalona, à Ampefiloha, (CHUJRA), Joseph Raseta (CHUJR), et Dieu Donné Rakotovao (CHUDDR), appelé autrefois Centre Hospitalier Universitaire de Stomatologie et de Chirurgie Maxillo-faciale de Befelatanana.

    Au l’hôpital HJRA, il s’agit d’un bunker pour la radiothérapie et un autoclave ; à l’hôpital de Befelatanana, un nouveau bâtiment et des équipements pour les urgences et le triage, un bâtiment pour le service d’oncologie comprenant un ensemble de matériels très modernes en imagerie médicale ; et enfin un bloc opératoire et une salle d’hospitalisation au CHU DDR.

    L’on apprend également que Madagascar fait partie des quatre pays ayant bénéficié de l’aide de l’Agence International de l’Énergie Atomique (AIEA) pour l’installation d’autoclaves, et trois établissements vont en profiter, à savoir le CHU Joseph Ravoahangy Andrianavalona, le CHU Joseph Raseta, et le CHRD de Manjakandriana.

  • 16 juillet à 01:41 | Shalom (#2831)

    Extrait d’un post de ce jour de poiuyt (#584) :

    Le Monde du 14 juillet 2020.
    « Je pense que le pays a été trop prompt à déconfiner, à cause de la pression sociale et du contexte économique, explique Charlotte Faty Ndiaye, la représentante des Nations unies et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à Madagascar. La population ne respecte pas non plus les directives et les gestes barrières, ... Les gens vont chercher de quoi se nourrir et vivent au jour le jour... »


    Mme Ndyaie comprend mieux que nos dirigeants ce qu’est la vie quotidienne et les préoccupations de nos concitoyens. Dommage !

    • 18 juillet à 08:49 | astrolabe45 (#10923) répond à Shalom

      J aimerais rappeler a Mme Ndiaye,que le confinement , c est très aisé d en parler dans les bureaux de l ONU,le réaliser,c est autre chose !Tous les malgaches ne peuvent stocker chez eux,autant que les personnes ayant un congélateur,pour y conserver viande,poisson,ou produits périssables !! La course quotidienne est necéssaire pour pouvoir se nourrir !La cache-bouche",et les gestes barrière,oui !

  • 16 juillet à 01:46 | Shalom (#2831)

    Fiangonana Loterana Malagasy : Nodimandry ny Pastora Dr Rabenorolahy.

    Pasiteraa faharoa matin’ity valan’aretina ity.
    Mba efa nanaitra ihany ny sasany teto hoe, mba jereo sy ataovy fitiliana ireo olona nanao sinoda tany Morondava ireo tompoko. Toa varatra an-damisin-tsokara ity ka henoy izany rahazon-damosina.
    Tsy maniry loza aho fa ho toa ilay tany Mulhouse tany Frantsa no hiafaran’io.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS