Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 2 décembre 2021
Antananarivo | 06h03
 

Société

Haute Cour de Justice

13 anciens dirigeants attendus à Tsimbazaza le 30 novembre

jeudi 25 novembre | Mandimbisoa R.

Treize hautes personnalités d’Etat citées dans des affaires d’abus de fonction, de détournements de fonds public et de trafic d’influence durant la période de la transition et du précédent régime devraient être convoquées à l’Assemblée nationale le 30 novembre prochain, selon le président de la Commission de spéciale de mise en accusation devant la Haute Cour de justice (HCJ) au niveau de la Chambre basse, Honoré Tsabotokay.

Les dossiers de ces anciens ministres seront par la suite transmis aux députés en séance plénière à partir du 6 décembre. Les députés sont appelés ainsi une fois de plus à voter pour ou contre la mise en accusation de ces anciens dirigeants. En décembre 2020, les votes n’ont pas eu lieu faute entre autres de quorum à l’Assemblée nationale, la vote de résolution de mise en accusation nécessitant la majorité absolue des membres. Une situation qui risque pourtant de se renouveler cette année car les députés semblent esquiver les votes pour éviter la poursuite de ces anciens dirigeants dont la plupart sont des amis ou proches de nos élus.

Honoré Tsabotokay a précisé que les enquêtes sur les dossiers transmis par le Bianco concernant les accusés sont bouclées et aucun autre nouveau dossier n’est parvenu auprès de cette commission depuis un moment.

L’espoir que l’instauration de la HCJ puisse stopper ou du moins dissuader l’impunité, la dilapidation des ressources naturelles et les détournements des deniers publics par les gouvernants est en tout cas encore très loin.

24 commentaires

Vos commentaires

  • 25 novembre à 10:43 | Isandra (#7070)

    On devrait commencer par le commencement, appliquer les peines qui ont été déjà décidées par le tribunal, notamment, celles de l’ancien Président, etc

    Répondre

    • 25 novembre à 13:00 | ravalitera (#10915) répond à Isandra

      @Isandra
      Lisez bien :

      "la période de la transition et du précédent régime "

      => transition = DJ
      => précédent régime = Rajao

    • 25 novembre à 13:05 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      C’est l’Hôpital qui se moque de la charité , en d’autres termes , la faute que vous incombez aux autres ,est moins grave que ce que celle que vous aviez commise. Vous qui prétendez être croyant et pratiquant , je vous renvoie aux textes de l’évangile de Thomas. Jésus dit : " La paille qui est dans l’œil de ton frère ,tu la vois , mais la poutre qui est dans ton œil , tu ne la vois pas. Lorsque tu ôteras la poutre de ton œil , alors tu verras clair pour ôter la paille de l’œil de ton frère." Cela résume parfaitement votre aveuglement envers votre idole . Le Cl. Charles A. a parfaitement démontré de A à Z son implication dans le coup d’Etat de 2009 , et il est prêt à témoigner au tribunal , que votre clique évite , avec les zones d’ombre que la plupart des observateurs connaît . Ne poussez pas le bouchon trop loin , car vous allez réveiller l’eau qui dort , car qui dort , dîne .
      Salut les Copains .

    • 25 novembre à 18:09 | lanja (#4980) répond à Isandra

      Les fozas ont créé des lois , mais ils ne veulent pas les appliquer , en fait, Ils ont visé les TIM mais pas ses cousins fozas bleus.
      Et par ailleurs, les fozas savent qu’ils ne sont pas propres , la peur du retour de la manivelle s’ajoute aux erreurs de calcul ...
      Comme Il n’y a pas grand chose à espérer... le cirque est tellement stupide... Isandra ne trouve autre chose à faire que d’aller fouiller dans propagandes de la haine de 2009 contre l’ancien président, lamentable, parler de prison pour ce dernier , c’est mettre à jour la faiblesse de ce régime.

  • 25 novembre à 11:07 | citoyendumonde (#4292)

    Qu’est-ce qui empêche les fozas de l’arrêter ? Ils ont tout le pouvoir. Que ça s’embrase et qu’on en finisse avec les fozas.

    Répondre

    • 25 novembre à 13:57 | arsonist (#10169) répond à citoyendumonde

      Les foza-orana n’oseront jamais arrêter Ra8 !

      Car les consignes données par Sarko étaient de ne pas arrêter Ra8 et de ne pas mettre la vie de Ra8 en danger !

      [Car n’oubliez pas ! C’est the President W. Bush qui avait propulsé Ra8 au pouvoir début 2002 , suite à la déclaration publique violemment anti-américaine de l’Amiral en décembre 2001 , pour commenter les terribles actes terroristes qui venaient d’avoir lieu sur le territoire US le 11 septembre 2001]

      Et souvenez-vous aussi de la conférence de presse donnée par Sarko à Bruxelles en 2009 , juste après le coup d’état ! Il avait bien dit que la sécurité physique de Ra8 devait être préservée !

      [Et justement le 20 janvier 2009 , W. Bush quitta the White House , pour la laisser à Barack Obama ! Ra8 n’avait donc plus de protecteur à the White House ! Sarko avait profité l’occasion pour se venger des attitudes très peu diplomatiques de Ra8 à l’encontre de l’ambassadeur nouvellement nommé par Sarko à Tana ! Et Sarko avait trouvé en le DJ mpampandihy dyvo Rajoelina bac-3 , donc c.on à souhait , pour être une marionnette entièrement manipulée au profit du vil nouveau colonialisme pratiqué par Sarko et Guéant]

  • 25 novembre à 11:28 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    L’ancienne législature et l’actuelle ont tour à tour procédé à ce que le jugement devant la HCJ ne puisse avoir lieu !

    Ici, on donne l’opportunité à des délinquants politiciens de pouvoir décider et apprécier la gravité des délits commis par des politiciens délinquants !

    On peut être sûr que la majorité requise d’au moins 76 députés ne sera pas atteinte, pour la quatrième fois !

    C’est une manœuvre dilatoire entreprise par le précédent régime HVM afin de protéger et soustraire les crapules et délinquants de la République de la justice, et qui est pratiquée encore par le régime foza, au nom de la préservation des privilèges accordés aux Tsy maty manota !

    Il y a une année, jour pour jour, qu’on avait décrit et dénoncé le mécanisme y afférent…rien n’avait bougé depuis, hélas !

    25 novembre 2020 à 13:57 | Vohitra (#7654)

    (…) Deux voies se présentent à nous si on veut rétablir cette situation inégalitaire des citoyens vis-à-vis de la loi et des procédures, soit qu’on change de Constitution et en supprimant carrément la HCJ, soit élaborer par voie législative une nouvelle loi organique relative aux procédures à appliquer pour la poursuite judiciaire des anciens dirigeants du pays pour des cas de crimes et délits commis durant l’exercice de leurs fonctions…

    https://www.madagascar-tribune.com/Mis-en-accusation-devant-HCJ-le-rapport-de-l-Assemblee-Nationale-tarde-a-venir.html

    Répondre

  • 25 novembre à 11:40 | arsonist (#10169)

    Ouaaaouuuh !
    Encore un mec aux grosses joues !
    On ne voit pas sa bedaine sur cette photo , mais compte tenu de ses grosses joues , on devine que le mec doit être bien gras et bien gros !
    Au minimum bien dodu !

    Deux certitudes :
    le cannibalisme n’a jamais existé à Mada
    mais le kere , la famine et la sous-alimentation , si ! et de nos jours surtout !!!

    Répondre

    • 25 novembre à 15:19 | kartell (#8302) répond à arsonist

      …..Quelques auteurs pensent que, dans les très anciens temps, disons pour fixer les idées, au moins cinq ou six siècles, Certaines tribus malgaches pratiquaient la manducation des morts. Cette thèse que nous avons exposée à propos de l’explication de l’ancienne fête nationale malgache dite du Bain de la Reine a été, en raison de la conjoncture politique de l’époque en particulier, reçue avec beaucoup de circonspection. Mais elle n’a pas été, à notre connaissance, valablement réfutée et a même reçu d’intéressantes confirmations pour l’existence de la coutume en question comme en témoigne ce texte, publié deux
      ans après le nôtre : plusieurs ray aman-dreny ( litt : pères et mères, personnages très respectables) betsileo ayant atteint un âge très avancé, nous ont conté qu’ils tenaient de leurs ancêtres que, bien avant le règne de Ralambo en Imerina [fin du XVI siècle], chez eux, lors des funérailles, certaines familles auraient consommé la chair du cadavre de leur parent au lieu de l’en- terrer [...]. Suivant la tradition, ils justifiaient ces pratiques de la façon suivante. En ces temps très anciens, Ia famille formait une cellule forte et cohérente unie sous le ciment d’une affection profonde autour de son chef [.I. L’affection qui liait entre eux les membres d’une même famille était si vive qu’à la mort de l’un d’eux, les survivants désiraient prolonger le contact avec leur parent disparu [...I en s’assimilant la substance physique du défunt, ils s’incorporaient aussi son esprit. De la sorte, la composition de la famille restait immuable, comme ses qualités. C’est pourquoi ils mangeaient les cadavres au lieu de les enfouir ..
      Si la manducation des morts fut réellement pratiquée, elle fut totalement abandonnée, sans que nous sachions encore sous quelles influences….
      Louis Molet

  • 25 novembre à 13:52 | Isandra (#7070)

    Pour tous ces exilés judiciaires et les andafy adeptes de Malgasy bashing, Pourquoi pas la pratique chinoise. Les représailles contre leur famille. On pourrait les qualifier comme dissident du régime ?

    https://www.20minutes.fr/monde/932469-20120511-chine-chen-guangcheng-denonce-represailles-contre-proches

    Cela pourrait les calmer un peu.

    Répondre

    • 25 novembre à 14:04 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Pourquoi ne pas commencer cela tout de suite ?

      Il faut dire tout de suite au DJ Rajoelina bac-3 Bokassa gasy
      de commencer dès aujourd’hui et sans hésitation aucune
      les réprésailles contre les familles des Andafy !

      Allez ! Allez ! Il faut faire ça tout de suite !
      Si la besileo foza femelle couillue isandra et ses semblables ont des couilles !
      Allez ! Allez !

    • 25 novembre à 14:59 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Vous aviez commencé cette pratique depuis la Transition .
      Shalom en a bien subi les frais , car vous vous êtes acharnés sur ses sœurs, pour les mettre en prison , car vous n’avez pas pu l’interpeller . Sachez que tous ces dossiers sont répertoriés , et qu’un jour viendra où l’on mettra les pendules à l’heure . Votre déclaration d’aujourd’hui est un aveu du fond de votre pensée , qui n’attend qu’un signal , pour passer à l’acte . La preuve , l’identification de tous les IP de ceux qui vous dérangent , avec la complicité de Madagascar-Tribune .

    • 25 novembre à 15:11 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      Isandra. TY VAVA Ê !
      SI CELA ARRIVE LES REPRÉSAILLES SERONT DÉSASTREUSES POUR RAJOELINA.
      La différence est que les dignitaires chinois n’envoient pas leurs enfants à Andafy..
      Tout les Andafy savent que Arena Rajoelina Ilontsoa Rajoelina Iloniaina Rajoelina habitent dans le département de l’Ain à la frontière Suisse...

      https://www.linfo.re/ocean-indien/madagascar/madagascar-les-enfants-du-president-attaques-par-l-opposition

    • 25 novembre à 15:29 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Besorongola,

      Même si tout le monde le sait où ils sont, en tant qu’enfants du Président, d’autant plus en exercice, ils bénéficient de la protection de la police,...et elle est renforcée, depuis que Fanirisoa et Marc R ont fait des propos menaçant contre eux.

      Mais, imaginez si ce Président leur a répliqué, en exerçant des représailles contre leur familles. Ces dernières bénéficient elles de protection comme les enfants du Président ?

    • 25 novembre à 15:36 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Molotov,

      Hihihi ! Je sais bien avec quel membre de votre famille qu’on peut commencer.

      Sauf, quant à vous, à mon avis, on n’a pas besoin de faire les représailles à votre famille, vu votre comportement contre les Français ici, il suffit qu’on donne à la police française ou Anticaste&cie vos coordonnées,.. l’affaire est réglée.

    • 25 novembre à 16:39 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      Isandra.
      Resa-jaza ny anao Andry et Mialy Rajoelina ont mille fois plus de membres de leur famille respective que tout autre Andafy en France. Les policiers ne pourront pas être derrière chacun d’eux 24/24.
      Macron n’est pas con pour protéger les familles d’un dictateur en heirbe qui cherche à garder son fauteuil par des représailles et de la force.

    • 25 novembre à 17:25 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Cette besileo foza femelle couillue isandra croirait-elle que ses menaces ont une influence sur moi ?
      Ah ! Fantasmes !
      Le mendiant castré , qui mendie de collaborer avec le DJ bac-3 Rajoelina Bokassa gasy et les foza , ne m’impressionne guère non plus .

      Mais revenons à l’idée de représailles contre les membres des familles des Andafy , représailles que cette besileo foza femelle couillue isandra rêve de faire .
      Alors , il ne faut pas hésiter : commencez les représailles tout de suite !
      Nous verrons bien ce qui arrivera par la suite !
      Moi , arsonist , je suis convaincu que les foza , le DJ en tête , n’ont pas de couilles !

    • 25 novembre à 22:49 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Besorongola,

      C’est plutôt vous, qui ne comprenez pas bien les choses.

      Quels seront les moyens des détracteurs andafy pour exercer des représailles contre la famille de Rajoelina comme celui-ci à Madagascar contre leurs familles ?

      Cela me rappelle les menaces de GTT contre cette famille, vous verrez on va s’occuper de votre famille. Mais, comme tout le monde constate, cela restait la menace sans suite.

      Savez- vous pourquoi les anciens chefs de l’Etat comme Rajao préfèrent se réfugier en France, même s’ils ne bénéficient pas de protection particulière ? Parce qu’en France n’est pas comme aux autres pays Africains comme Mada, où on peut attaquer quelqu’un dans l’impunité totale.

  • 25 novembre à 15:42 | Albatros (#234)

    Extrait de l’article :

    "En décembre 2020, les votes n’ont pas eu lieu faute entre autres de quorum à l’Assemblée nationale, la vote de résolution de mise en accusation nécessitant la majorité absolue des membres. Une situation qui risque pourtant de se renouveler cette année car les députés semblent esquiver les votes pour éviter la poursuite de ces anciens dirigeants dont la plupart sont des amis ou proches de nos élus.".

    Tout est dit !.

    Répondre

  • 25 novembre à 16:33 | Jipo (#4988)

    Profil type du rapetou vitagasy délit de faciès bé zallah ...
    allez une petite dose ?
    https://odysee.com/@Streetliveindependant:7/Hold_on:0

    Répondre

  • 25 novembre à 18:11 | Isambilo (#4541)

    kartell ,
    Robert Hertz (1928) a déjà écrit là-dessus.
    "Enfin, à Bornéo même, les Dayaks du Kapoeas recueillent dans des plats de terre les liquides provenant de la décomposition et ils les mêlent au riz que les proches parents du mort mangent pendant la période funèbre."
    Donc, ce n’est pas étonnant.

    Répondre

    • 25 novembre à 19:15 | kartell (#8302) répond à Isambilo

      Les différentes formes de cannibalisme : manger l’autre mais pas toujours pour les mêmes raisons .
      Aux Etats- unis, manger du placenta est une pratique de plus en plus fréquente. Démocratisée par des « stars » telles que Kourtney Kadarshian ou encore Joey Starr, cette mode reste troublante. Si les vertus de l’ingestion du placenta s’avère, on pourrait parler d’une nouvelle forme de cannibalisme : le cannibalisme médical. 
      Manger sa propre espèce
      Rappelons-le, le cannibalisme est la manducation de la chair de sa propre espèce. Plusieurs formes existent et elles se distinguent par les visées de cet acte. Le cannibalisme de survie, le cannibalisme rituel et le cannibalisme épicurien sont trois de ces formes de cannibalisme.
      Le cannibalisme de survie
      Le cannibalisme de survie consiste, lors de situation extrême, à manger des cadavres afin de ne pas mourir de faim. Ainsi lors de la famine de 1932 en Union Soviétique, les villageois ont été réduit à manger des personnes défuntes. En 1972, en Cordillère des Andes, les rescapés d’un accident d’avion ont survécu en mangeant leurs camarades décédés. Même chose en 1816, sur le radeau de la Méduse, ne survivront que 15 rescapés sur les 139 du départ.
      Le cannibalisme rituel pouvait être d’ordre « affectif » ou « vengeur ».
      D’ordre « affectif » comme lors de rites funéraires. Chez Les Guayaki du Paraguay, manger le cœur d’un parent défunt pour offrir son propre corps comme tombe permettait de garder le défunt en soi. Chez les Tapuias de l’Etat de Bahia, rôtir et consommer les défunts remplaçaient l’enterrement.
      D’ordre « vengeur » : chez les Polynésiens ou chez les soldats vietcong, l’ennemi était mangé par férocité et pour l’appropriation de ses qualités de guerrier. En Chine, sous la Révolution culturelle de 1966, il y a eu des groupes révolutionnaires qui ont été jusqu’à manger le cœur ou le foie de contre-révolutionnaires.
      Le cannibalisme rituel pouvait aussi être d’ordre religieux ou judiciaire.
      D’ordre religieux chez les Kali, ces derniers mangeaient le corps des vieillards et des infirmes pour honorer leur déesse. Le cannibalisme d’ordre judiciaire existait chez les Battas de Sumatra. Ces derniers consommaient vivants ceux qui avaient commis l’adultère ou encore des vols.
      Le cannibalisme épicurien
      Enfin, le cannibalisme épicurien désigne ceux qui prennent plaisir à manger de la chair humaine. En Afrique équatoriale, à la fin du XIXe siècle, Georges Clémenceau raconte que des morceaux d’humains pouvaient être achetés sur un homme encore vivant. Lorsque toutes les parties de son corps étaient vendues, il était découpé. Encore aujourd’hui, d’autre cas de cannibalisme épicurien traversent les médias. Auteur de cinq livres qui relate son acte, le japonais Issei Sagawa est d’ailleurs devenu une véritable vedette après avoir dévoré son amie.
      Existant depuis la nuit des temps, le cannibalisme fascine, révulse, intrigue mais ne laisse pas indifférent. Il suffit de se pencher sur la célébrité d’Hannibal Lecter, le succès des films de zombies, la surmédiatisation des actes de cannibalisme pour le constater. De quoi rester pensif lorsqu’on vous trouve à croquer…
      Jaynie Jane

  • 25 novembre à 20:42 | Albatros (#234)

    En parlant de justice :

    http://www.lagazette-dgi.com/?p=66352

    Répondre

  • 25 novembre à 23:13 | Rainingory (#11012)

    iza no manana hevitra eto hiseraserana manokana amin’ny toerana tsy misy foza e ? ary ahafahana mifantina izay mifankafantatra fa mitovy fironankevitra ihany ?

    Répondre

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives