Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 17 octobre 2017
Antananarivo | 13h39
 

Editorial

Y a-t-il un Chef dans cet État ?

vendredi 15 septembre | Ndimby A.

Il est révoltant de voir les manœuvres fallacieuses pour tenter de modifier l’article 46 de la Constitution. Le but malfaisant est de faire sauter l’obligation de démission du Chef d’État en exercice soixante jours avant la date de l’élection présidentielle. Primo, si cela gêne tellement celui qui a été amené à prêter serment sur ladite Constitution, alors il fallait y penser plus tôt et s’abstenir de se présenter à l’élection présidentielle. Secundo, avec tous les défis actuels qui nécessitent des ressources financières, l’organisation d’un référendum constitutionnel pour des motivations peu reluisantes est-elle vraiment la priorité ? Le pouvoir exécutif n’a-t-il pas d’autres préoccupations plus nobles et plus urgentes, comme juguler la peste, maitriser l’insécurité, lutter contre la corruption, mettre fin aux délestages ? Il serait ridicule de jeter l’argent par les fenêtres d’un référendum, pour après aller quémander des financements internationaux pour l’élection présidentielle.

Imaginons un match de football, qui comme on le sait, se déroule en 90 minutes (sans prolongations). Et imaginons qu’à la 75ème minute, le capitaine de l’équipe en train de perdre décide de manoeuvrer auprès de l’arbitre pour rajouter 15 minutes supplémentaires au temps de jeu. Les règles avaient pourtant été acceptées avant que le match ne commence. Le comportement de ce capitaine relève-t-il de la stratégie ou de la psychiatrie ?

On s’empressera cependant de souligner que le débat actuel sur l’article 46 de la Constitution illustre un point que nous avons toujours dénoncé depuis 2010 : ce texte constitutionnel est un torchon juridique, rédigé à la va-vite par des scribouillards incompétents qui ont puisé leur inspiration chez un DJ. Il n’est donc pas étonnant qu’il soit rempli d’incohérences qui le rendent difficile d’application. Si ses rédacteurs, par ailleurs si fiers de l’être, avaient été un tant soit peu brillants à défaut d’être des lumières, on n’en serait pas encore à discutailler trois ans après 2014 au sujet de certains articles constitutionnels abscons. Et sans que cela ne se ressente sur le bien-être de la population.

Selon la fameuse formule de Weber, l’État a le monopole de la violence légitime. Par conséquent, l’explosion actuelle de l’insécurité illustre que ce monopole de l’État est mis à mal par les bandits, qui s’enhardissent de plus en plus dans leurs méfaits. Quand les dahalo, les braqueurs de route nationale, les mpamaky trano, les mpamaky fasana, les mpanendaka taxi-be et les détrousseurs de tout poil se comportent littéralement en pays conquis, c’est donc que les institutions dudit pays ne sont plus à même d’assurer la protection de la population.

Ce constat est valable de bas en haut de la pyramide en charge de la sécurité. Le policier et le gendarme qui rackettent les usagers de la route sous des prétextes divers ; les militaires qui louent leurs armes aux malfaiteurs ; les gradés qui font du trafic d’influence au bénéfice de complices ou d’alliés etc…. Et si les échelons dysfonctionnent, il faut se poser des questions sur la capacité du Chef à gérer le système sous sa responsabilité. Qui est le Chef Suprême des armées ?

Mais l’explosion actuelle de l’insécurité est également le fruit d’une justice corrompue jusqu’à la moelle, et que même les magistrats pointent du doigt [1]. Ministre de la justice interventionniste qui se permet de convoquer la presse à des heures indues pour faire passer le message du parti, comme si l’on était sous les cieux de la Corée du Nord ; juges « motivés » pour fermer les yeux sur des crimes et délits avérés ; magistrats qui valident sans vergogne des dossiers montés de toutes pièces par certains mafieux afin de nuire à un innocent qui leur casse les pieds... La multiplication des lynchages illustre la perte de confiance de la population dans les acteurs du système judiciaire, à commencer par les magistrats. Qui est le Président du Conseil supérieur de la magistrature ?

À Madagascar, le Chef d’État est élu pour remplir des missions bien précises : « Il est le garant, par son arbitrage, du fonctionnement régulier et continu des pouvoirs publics, de l’indépendance nationale et de l’intégrité territoriale. Il veille à la sauvegarde et au respect de la souveraineté nationale tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Il est le garant de l’unité nationale » (article 45 de la Constitution). À chacun d’évaluer si la mission est remplie correctement et si l’équipe fonctionne efficacement et avec compétence sous l’autorité de son Chef. L’amateurisme dans l’anticipation et la gestion de certains challenges cruciaux (Jirama, Air Madagascar, peste) laissent perplexe. Pendant ce temps, faute d’action, on s’agite dans la communication. Le ministre de la Communication tente sa mission impossible d’apparoir comme le père-la-morale de la profession journalistique ; sur la route digue, le Ministre des transports parade devant la presse avec son dos d’âne pour montrer qu’il va dans le bon sens contre les accidents ; et les députés à la solde du pouvoir multiplient interventions dans la presse pour se faire bien voir des responsables financiers du parti présidentiel.

Pour être un digne Chef d’État, il faut que deux conditions soient réunies : un, que le Chef ait les qualités d’un Chef. Deux, que les institutions fonctionnent pour que cet État soit efficace et joue le rôle que la population attend de lui. Le Président Rajaonarimampianina saura-t-il enfin redresser la barre pour la dernière ligne droite, et procéder au délestage de coquins voleurs et de faquins incompétents qui composent sa cour depuis le début de son mandat, et qui l’ont empêché d’être performant ? [2]

Il faut donc qu’un Chef d’équipe ait l’âme, la perspicacité, l’autorité et la capacité d’un Chef. Il ne s’agit pas seulement de prononcer des discours qui se révèlent creux à l’usure du temps. Il ne s’agit pas seulement de donner des ordres tonitruants qui ne seront pas suivis d’effets, pour diverses raisons dont les ressources disponibles. Il ne s’agit pas seulement de parader en uniforme militaire pour se montrer plus martial qu’une simple mention dans l’État civil. Il ne s’agit pas seulement de faire le plus facile (comme intimider les esprits critiques de manière sournoise etc.), mais il faut également être efficace dans les grands combats au bénéfice des générations actuelles et futures. Hélas, selon la formule bien connue de James Freeman Clarke, « Un politicien pense à la prochaine élection. L’homme d’État, à la prochaine génération », et notre Chef d’État semble quand même bien plus préoccupé par les enjeux de 2018 que par ceux de la prochaine génération.

Dans cette grisaille politique et économique qui invite au pessimisme, saluons l’initiative de l’Association Iray Madagasikara qui organise la manifestation Volambita le 22 septembre prochain, afin de célébrer l’éveil de la nature avec l’arrivée du printemps à Madagascar. En espérant que cela puisse marquer l’éveil de la conscience patriotique chez ceux qui en manquent gravement.

P.-S.

Pour éviter à ceux dont le dos a été récemment placé sur la route digue de braire pour un édito constructif et pas seulement critique, prière de se reporter à « Reconstruire une République respectée car respectable » (2ème partie).

Notes

[1Le combat des juges syndicalistes aurait pu être considéré noble et sincère, s’il n’y avaient eu les inadmissibles, inoubliables et impardonnables casseroles qui puent les mauvais comportement sur les parkings publics.

[2On rappellera l’édito au lendemain de son investiture : Entourage, le verre à moitié vide du Président Rajaonarimampianina (29 janvier 2014).

55 commentaires

Vos commentaires

  • 15 septembre à 09:30 | I MATORIANDRO (#6033)

    Tena misy sefo tokoa eto madagasikara fa tsy mahatapak’ahitra ary tsy misy mihaino !

    hevitra tsotra fotsiny no atoro reto olona lelafin-dramboadia reto de hoe ataovy dingan-dava otran’ny nataonerao t@ andininy 45 io d’efa izy fa tsy ilaina fitsapan-kevi-bahoaka zany !

    Efa nolazaiko ombieny ombieny fa ny vorondolo tsy hiteraka voromanga na oviana na oviana !
    Ny tsilo tsy hamoa voaloboka mandrapahafatiny ; ny fozaorana tsy hikotrika atsantsa velively !

    Ty sefo natsangan’ny domelina taoa anaty hala-bato bevata ty dia tsy hanao afa-tsy ny fampandehanan-draharaha ankapobeny fotsiny sy hangoro-karena ho an’ny vady aman-janany sy ny fianakaviany satria olona zatra nobaikon’i domelina izy kanjo nony tonga tampotampoka teo @ fitondrana dia tsy mahiata afitsoka velively fa mitsapatsapa sy mibadabada.

    Tsy maintsy fitsapan-kevi-bahoaka sisa no faralahin-kevitra hitan’reto olona mievotrevotra reto mba handaniam-bola raha ny tokony ho fifidianana mialohan’ny fotoana no tokony ataony !

    Tsy misy afa-tsy ny fanomezan-tsiny izay olona nodombiasiny teo aloha fona no mba fialan-tsiny heno @ ty olona tongatonga ho azy ty !

    Mba mati-k’ambo ery ny anao lahy milaza hoe aleo ataonay ny fikarakarana ny raharaham-pirenena kanefa efa hita zao fa tsy hain’izy mianakavy le raha.

    Antsoina daholo zao olona lany daty sy tsy fanta-pihaviana rehetra zao fa eeeheh !

    Averina ndray reo efa naloan’ny vava fa ooohoh !

    Milaza ny mpitondra fa mila filaminana ny firenena kanefa raha ho raikitra tokoa ty fitsapan-kevi-bahoaka ty de ry zareo ihany no tena rangory ho fototry ny afao @zay mety hitranga mialoha, mandritra sy aorian’o fitsapan-kevi-bahoaka io !

    Mbola mamporisika ihany aho hoe tsapao ndray ary aloha ny herinareo @ ty ndray mitorka ty de ho hita eo ny tohiny !

    Tsapatsapa vody io ka ...

    Samia velonaina !

    • 15 septembre à 10:20 | Isandra (#7070) répond à I MATORIANDRO

      Matoriandro,

      Ny mahagaga dia toa mangina tanteraka Dadanareo mikaiska an’io resaka io,...

      Sa marina ny lazain’ny olona fa sinema fotsiny ireny filana sotasota nataon’izy roalahy ireny,...????

    • 15 septembre à 10:58 | I MATORIANDRO (#6033) répond à I MATORIANDRO

      Tsaratsara enao manontany an’i domelina fa izy tena manana havaly anao an’io fanontaniana adala apetrakao io !

      Samia velonaina !

    • 15 septembre à 11:12 | Isandra (#7070) répond à I MATORIANDRO

      Matoriandro,

      Ah ! Satria miakina amin’i Andry ny position-dRavalo,...

      Izany mahatonganareo mampirisindrisika hitarihany olona eny an-dalambe io, avy eo ianareo mandray mora fotsiny,...

  • 15 septembre à 10:16 | Isandra (#7070)

    « On s’empressera cependant de souligner que le débat actuel sur l’article 46 de la Constitution illustre un point que nous avons toujours dénoncé depuis 2010 : ce texte constitutionnel est un torchon juridique, rédigé à la va-vite par des scribouillards incompétents qui ont puisé leur inspiration chez un DJ. »

    Ndimby n’oublie jamais de parler de Andry, sinon, son inspiration ne démarre pas,...C’est un fans caché de Andry,...Il devrait s’adhérer à CS-ANR,...

    Ce qui est marrant, Ndimby a oublié qu’ici à Madagascar on s’amuse à amender la constitution quelle que soit sa crédibilité, quand on veut avoir plus de pouvoir et éliminer ses adversaires Zafy, Ravalo, sont passé par là,...si je ne parle que d’eux,...

    Cette constitution est un torchon pour les dictateurs et leur partisans,...

    Je ne dis pas que cette constitution est parfaite, mais, avec bonne volonté sans calcul politique-politicienne, on peut travailler avec, elle est meilleurs que la précédente,...On pourrait noter de l’avancée de la démocratie, si on la lit avec lucidité sans lecture partisane,...comme fait l’auteur de cet présent éditos,...

    Au pays, il y a deux catégories de personne qui critique cette constitution :

    - L’une, les rancuniers, ils la détestent, juste le fait qu’elle a été écrite par l’équipe solide de Andry,...même si cette constitution est un pas vers la mise en place de la vraie démocratie et l’équilibre de pouvoir à Madagascar,...

    - Deux, les gens avides de pouvoir et veulent se maintenir longtemps possible au pouvoir,...

    Hery qui veut imiter son ami Erdogan qui a l’intention de torpiller tous les articles de la constitution lesquels limitent son pouvoir,...

    - Article 54 : garantissant l’équilibre de pouvoir entre les parlements et l’exécutif dont le Président le chef,...

    - Article 46 : garantissant une élection présidentielle libre et transparente organisée par les administrations neutres,...

    • 15 septembre à 11:09 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      Efa hitako t@ nofy le volovola atolotry ry heri(...) vy miaina fa misy hoe ny olona latsaky ny 50 taona hono tsy mahazo milatsaka fa mbola tsy ampy saina fa manao sain-jaza maroroka fotsiny !

      Samia velonaina !

    • 15 septembre à 11:13 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Matoriandro,...

      Fa hosoratany ao ve hoe ny olona voasazy mahazo milatsaka...?

      Aza mba kely saina ihany,...

    • 15 septembre à 11:28 | betoko (#413) répond à Isandra

      Je connais personnellement un de ceux qui ont concocté cette constitution de la IV éme république , il s’agit de Patrick Rajoelina , aucun lien de parenté avec Andry Rajoelina , C’est un magistra franco-malgache qui travaille en France depuis des années , et je lui ai dit que c’est la constitution la plus mer......dique que Madagascar n’avait jamais connu . Il l’a reconnu et il me disait qu’une des solutions est de emmerder
      Napoléon Bonaparte disait je le cite« Une bonne constitution , c’est qu’elle soit la plus courte possible et qu’elle soit incompréhensible pour la population » Mais si je me réfère à la constitution française , élaboré par Michel Debré en 1958 , elle n’est pas aussi courte que cela et surtout , presque tous ceux qui étaient au pouvoir depuis 1958 jusqu’ à ce jour ne cherche pas à la modifier , idem la constitution américaine la quelle date du 17 septembre 1787 , 230 ans donc

    • 15 septembre à 12:01 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Betoko,

      C’est pour ça que j’ai dit plus haut, on peut travailler avec cette constitution,...malgré ses manquements, si on a la volonté,...

      Ce n’est pas cette constitution qui empêche le régime de mettre en place des politiques efficaces pour lutter contre les insécurités,...et lutter contre les corruptions, de convaincre les bailleurs à débloquer immédiatement le financement de leur projet,...etc

      Pour moi, ce n’est qu’une diversion pour détourner les attentions des Malagasy et les débats de leur incompétences,...et amateurisme,...

    • 15 septembre à 14:58 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      Mba misy betro kely ihany nge ry vy miaina e ; izy ve de adala ka hampiditra hoe olona voasazy tsy mahazo milatsaka kanefa izy aza tafiditra ao anatin’zany lisitra iraisam-pirenena zany ?

      Enao no tena kely loha tsy misy saina !!!

      Samia velonaina !

    • 15 septembre à 15:07 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Matoriandro,...

      Mba mamakia ngazety sy mijereva vao2 oa, fa aza manao lohaboto be toy io fotsiny,...Inona no tohin’iny lisitra iny amin’izao,...?

      Fa ny an’i Hery, faniniany tsy nofafany mihitsy ny sazin-dRavalo, fa mody natao hoe miantona, amin’izay amin’ny fotoana ilana azy, dia tonga dia ampiharina avy hatrany. Dia iny sotosotomina hoatrany tadikelin’alika eo,...

      Aiza no hisy an’izany hoe filoha taloha hajaina dia miera vao mahazo mivoaka an’i Madagasikara,...Ten humiliation ngoavana hoy ny Vatomena izay,...

    • 15 septembre à 15:27 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      Averiko ihany r’inandra fa nofiko nge hoah io volavola io e !!! Mety ho marina mety tsy ho marina ; ny tsara aminao de ny mivavaka mafy mba tsy ho izany tokoa no hitranga ; fa na atao aza hoe tsy afaka hilatsaka Andriamatoa Filoha Hajaina Marc RAVALOMANANA dia marobe ny olona azo arotsakay ao e, tsy tahaka ny anareo izay olona fotaka daholo raha tsy hoe i madamakely ngah no arotsaka, miam, miam ! Hummm !!!

      Samia velonaina !

    • 15 septembre à 15:51 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Matoriandro,...

      Marina izany be olona manodidina an-dRavalo, fa ataony haingo tanana fotsiny,...Rajemison, Radavidson, sns, aleony olona tahakan’i Zoma mahinaritra hic ! hic ! sy ry Ki- Lalao ihany no arotsaka,...rehefa tsy izy,...

      Satrobory izao mbola manohana an’azy mety iny indray izao no atolotrany,...

      Mino aho fa raha ny iray tamin’ny Rajemison sy Radavidson izao no notohanany tahak’izay, mba tsy lany teo i Hery,...

    • 15 septembre à 15:57 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      Inona no hidiranao @ vilanin’olona ???!!! De gaga aho !

      Naninona no tsy ra olo-dengue no narotsakareo na i krisy vorondolo na ilay misora-tena ho mpanjakan’ny baomanga raha ny iray t@ reny zao no lany teo de tena fety be isan’andro ny anareo fozaorana !

      Zao nareo minainaina marain-tsy hariva sady ataon’ny vy miaina midridridridry vokatry ny kaikitra ataony anareo !

      Samia velonaina !

  • 15 septembre à 10:39 | Isandra (#7070)

    Y a-t-il un Chef dans cet Etat ?

    Bien sur, mais il est occupé par la recherche de stratégie pour se maintenir au pouvoir et la caprice de sa tendre épouse, ce sont ses priorités de priorités, tout cela ne peut pas attendre,...contrairement, d’après lui, aux solutions des autres fléaux, les insécurités, les maladies, la famine, les inflations, les dégradations de route, au délestage,...aux corruptions,...etc, parce que les Malagasy s’habituent à vivre dans la souffrance,...

    • 16 septembre à 13:39 | Gérard (#7761) répond à Isandra

      là , si si je vous le jure, elle ne se trompe pas Isandra.....

  • 15 septembre à 10:47 | ratiarivelo (#131)

    O Rtoa-Be Isandra o ! hoy ny Ntaolo hoe : Izay mangina VOLAMENA**********Mazava ve Rafotsy o ?

  • 15 septembre à 10:57 | ratiarivelo (#131)

    Ary dia visavisao tsara ihany koa aloha ny LAHATSORATR’ i NDIMBY !! Mazava ve ?? Torak’izany ihany koa ny an’ i MATORIANDRO . Mazava angamba izay RAFOTSY Isandra avy any Ikalamavony (izao no vokany rehefa mifidy : VONGANy......!!) Mba dinio @ny fo tsy miangatra ihany koa ireny VOLAZANY i Pety RAKOTONIANA t@ny herinandro lasa tao @ny TV-PLUS : fitondrana dahalo ny misy hoy INGAHIRAINY avy ao Ikalamavony ! MAZAVA ve RAFOTSY O ??? Samy tsara.

  • 15 septembre à 11:17 | Isandra (#7070)

    Ndimby a écrit « Il faut donc qu’un Chef d’équipe ait l’âme, la perspicacité, l’autorité et la capacité d’un Chef »

    En un mot charismatique quoi,...

    Pensez vous à qui Ndimby...?

  • 15 septembre à 11:39 | rainikoto (#5666)

    Ramatoa be Isandra (sao i christine no miafina ambadika ??) , mbola mikiry eto ihany manao « thérapie quotidienne » : efa hita fa tsy mahasalama azy ; mandehana woua ianao manadio ny lava-pitombenan’ny andriamanitrao fa izay ihany no mety mahatsara anao.
    Eto ianao no mitady hanova ny tantara mba hanatsarana ny asa maizina nataon’ny sefofoza saribakolin’i sarkozy sy ry omar...

  • 15 septembre à 11:48 | betoko (#413)

    ’est un magistra franco-malgache qui travaille en France depuis des années , et je lui ai dit que c’est la constitution la plus mer......dique que Madagascar n’avait jamais connu . Il l’a reconnu et il me disait qu’une des solutions est de emmerder

    Erratum
    Une des solutions est de l’amender , pas em.....merder

    • 15 septembre à 15:42 | I MATORIANDRO (#6033) répond à betoko

      Zao hevitrao zao no atao hevitra firinga !

      Rehefa misy rovitra ny boky 1 na dia pejy tokana monja aza ; ny tsara dia ny mividy boky vaovao !

      Dondrona !!!

      Na zany aza :

      Samia velonaina !

    • 15 septembre à 15:55 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Matoriandro,...

      Ka nan’inona ny an’i Dadanareo, ilay constitution ny 3 ème rep iny ihany, no scotcher sy kôlikôlina teo,...?

      Efa tsisy endriny intsony tahakan’ny nahitana azy tamin’ny voalohany,...ka izay no nahatonga an’i Andry nanova azy,...

    • 15 septembre à 16:03 | I MATORIANDRO (#6033) répond à betoko

      Inandra a !!!
      F’angah Andriamatoa Filoha Hajaina Marc RAVALOMANANA no namorona zany rep 3 lazainao zany ???
      De miverina ndray aho hoe : aza asitrika anaty firinga ny loha rehefa miresaka !!!

      Ity olona nolanianareo tanaty hala-bato bevata ty nge ka nanohana sy nampandany ary lany t@ty lalam-panorenana vita fozaorana manara-penitra e ; Tsy tadididko moa na iza na iza tao @ tariky domelina na izy ihany no nilaza fa ity no tena lalana ahafahana mampandro tsara an’i madagsikara !

      Samia velonaina !

    • 15 septembre à 16:13 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Matoriandro,...

      Ny rep fotsiny no tsy niova fa ny lalam-panorenana, efa niovan-tanteraka tamin’ny ampiandohany,...feno scotche sy lakaoly be dia be, mba hinaraka amin’ny ilain-dRavalo aminy...I Andry moa tsy tia zavatra maloto sy feno kosokosoka, na mpikosoka kapila aza taloha, dia aleony tonga dia novaina piste madio,...

      Ny tena mikaikaika nohon’ny laisse(sazy miantona) mifatotra aminy izao i Ravalo,...vao tady hivovo, dia sontominy mafy,...

  • 15 septembre à 11:58 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Si celle de 2010 n’est pas parfaite, libre à tous de présenter même pour un débat sur ce faux-rhum d’Akama la constitution idéale pour notre pays (C’est un débat et un défi ouvert à tous que j’ai lancé maintes fois sur ce forum mais aucune réaction/proposition jusqu’à ce jour car la critique est facile).

    On avait la constitution d’un régime présidentiel fort (1ère et 2ème république) et on connait tous la fin des tenants du pouvoir (1972 et 1991).

    On avait aussi la constitution d’un régime parlementaire (3ème république Zafy Albert) qui a eu du mal à s’installer d’où le retour à un régime présidentiel fort sous RATSIRAKA et RA8 (une 3ème république bâtarde) dont la fin aussi était pire que les précédentes.

    Actuellement on est dans un régime semi-parlementaire ou semi-présidentiel et tout semble mal parti à cause des personnes sensées garantir son application mais pas à cause des textes de lois y afférents.
    La constitution est pareille à une voiture : Il y a des personnes qui peuvent se débrouiller avec nos taxis 2cv6-R4 légendaires même s’ils ne s’appellent pas Sébastien Loeb.
    Si on n’est pas à la hauteur, il faut laisser la place car LA CONSTITUTION est juste un texte qui définit la clé de répartition du pouvoir (administratif) dans le temps et dans l’espace dans un pays donné aussi bien à l’égard du peuple que celui de la CI.

    • 15 septembre à 12:17 | Isandra (#7070) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Plus qu’hier et moins que demain,...

      Le problème des Malagasy, nous sommes olon’ny fo, on analyse les choses avec notre sentiment, l’amour,...et la haine, la rancune, etc, j’évite de citer les intérêts,...du coup, l’objectivité tant réclamée par certains ici se perd facilement,...

      Comme j’ai mentionné plus haut, certains critiquent cette constitution, juste le fait qu’elle a été écrite par l’équipe de Andry sans analyser ce qu’elle pourrait nous apporter, si on la respecte sur nos libertés, dans la vie politique,...

  • 15 septembre à 11:59 | rainikoto (#5666)

    Ramatoa be Isandra (sao i christine no miafina ambadika ??) , mbola mikiry eto ihany manao « thérapie quotidienne » : efa hita fa tsy mahasalama azy ; mandehana woua ianao manadio ny lava-pitombenan’ny andriamanitrao fa izay ihany no mety mahatsara anao.
    Eto ianao no mitady hanova ny tantara mba hanatsarana ny asa maizina nataon’ny sefofoza saribakolin’i sarkozy sy ry omar...

    • 15 septembre à 21:58 | takaka (#8449) répond à rainikoto

      Tena Rainikoto tokoa ianao !
      Izaho koa manahy be hoe i Rakirisy dontobe no ao ambadik’i Sahondra. Efa tafaresaka tamin’ilay vendrampoivre iny aho fa gaga ihany hoe mpitsara ve iny. Amin’izay Ministra ! Ary mitovy ny sitily sasany.

  • 15 septembre à 12:06 | Ibalitakely (#9342)

    "Y a-t-il un Chef dans cet Etat ?
    vendredi 15 septembre | Ndimby A."
    - Si, il y en a mais seulement il est en train d’inaugurer des réalisat° de personnes privéés.

    • 15 septembre à 12:26 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      Fa izao fotoana izao no tena tsara amafisana fa MBA MAHAIZA AMIN’IZAY RY MALAGASY [feno taona] MIFIDY SATRIA IREO IZAY NOFIDINAO HO SOLONAO [depiote-senatera-...] IREO IHANY ANIE NO HAMPADANY NA TSIA IZAY ERITRERITRA GOAVANA @ FIRENENA [FANAOVANA FITSAPA-KEVIBAHOAKA, SNS] AROSON’NY MPANATANTERAKA. Dia manantena ny « société civile » & ny mpanao gazety mba hitarika amin’izany fahaiza-mifidy izany. Dinio ihany ny ho avin’ny taranaka Malagasy.

  • 15 septembre à 13:07 | ratiarivelo (#131)

    Tsy i NDIMBY no tokony hametranao io fanontaniana( Chef Charismatique...) Rtoa-Be ISANDRA , fa sur
    aho fa tena fantatrao ilay IZY ****2018 isika mifankahita Rtoa-Be O ! fa aza manao toy ny SASANY mahita volana alohan’ny BIBY mazava ve o ? Hianareo-HVM mpamadika palitao toy ny mahazatraTGV-mantsy e !) azafady raha manafitoina.....! samy tsara

  • 15 septembre à 14:00 | tsimahafotsy (#6734)

    / Il est révoltant de voir les manœuvres fallacieuses pour tenter de modifier l’article 46 de la Constitution. / sic ;
    Oui, c’est révoltant de voir les manœuvres fallacieuses pour tenter de modifier l’article 46 de la Constitution. Mais c’est cette constitution même fabriquée sur mesure par et pour le putschiste foza qui est aberrante, révoltante.
    Une constitution fabriquée en toute hâte dans une situation de crise post-pronunciamiento, sans débat ni consultation populaire, passée au forceps par des gens qui n’avaient aucune légitimité politique et qui ne représentaient qu’eux mêmes et aucunement les aspirations du peuple malagasy.
    Tous les ingrédients sont réunis dans ce pacte pour mafieux appelé Constitution pour aller de crise politique en crise politique, en chaos.
    Mais même les parrains de la mafia respectent les pactes, car ils savent que le futur inconnu est mortel pour les affaires. Est-il vraiment aussi k.on que çà ce Hery ? Ne sait-il pas qu’aujourd’hui, le peuple répond toujours le contraire de ce qu’on lui demande ? Qu’il le fasse sa modification constitutionnelle et qu’on aille au bout de l’absurde et comme le dit la chanson : que sera, sera, demain n’est jamais bien loin, qui vivra, verra !
    C’est malheureux pour tous ceux qui ont en horreur les fozas, les putschistes capsatiens, tous ceux qui vomissent les HVM claudiniens démagogues, ils se trouvent dans l’obligation d’être du coté du mal. Du côté des fozas, ceux qui ont élaboré ce ramassis de lois aberrantes parce que c’est la Constitution.
    C’est révoltant, tant mieux car c’est ainsi que naissent les révolutions.
    Vive la révolution !
    Que sera, sera, qui vivra, verra ! Demain n’est jamais bien loin, et sera meilleur qu’aujourd’hui !

    • 15 septembre à 14:56 | Isandra (#7070) répond à tsimahafotsy

      C’est révoltant de voir des gens qui ne connaissent pas les réalités et ce qui se passent réellement à Madagascar, vociférer sur ce forum,...

      Qui pensent qu’ il existe une fumée sans feu,...la révolution orange s’est déclenché toute seule sans raison, alors que le Président de l’époque était clean, rien ne se reprocher..., il n’a jamais abusé ses pouvoirs pour s’enrichir,...ni mélangé la caisse de l’Etat avec celles de ses sociétés,...encore moins accaparé toutes les affaires juteuses,...

      C’est Andry qui l’a obligé de fermer la Radio viva,...de snober la rencontre organisée par FFKM à l’hotel le Hintsy,...et de provoquer, en disant tsapao ny herinareo,...de faire venir des mercenaires israéliens,...

    • 15 septembre à 23:29 | tsimahafotsy (#6734) répond à tsimahafotsy

      Il y a peut être des gens qui vocifèrent sur ce forum, mais ce que tout le monde constate c’est qu’il y a un qui déraille complètement dans sa mission de défense de l’ignoble chef orangiste !
      L’adulation d’Isandra envers l’ignoble dj putschiste, le chef suprême de la mafia des bdr, tourne à une véritable folie.
      Elle dit et écrit n’importe quoi. Des stupidités qu’elle veut érigé en vérité. Elle veut répandre sa « vérité » mais en vérité elle ne fait qu’étaler la saleté de ses pensées.
      Les gens qui « vocifèrent sur ce forum » ne sont pas tous stupides comme Isandra.
      Ils ont des yeux pour regarder, des oreilles pour entendre, l’intelligence pour réfléchir et faire la part des choses. C’est ce dernier qui fait défaut à Isandra. Et çà malheureusement pour Isandra, même avec les milliards acquis frauduleusement avec le trafic des bdr pas ses « amis », on ne peut pas l’acquérir !
      Un conseil compatriote. Pour les croyants comme vous, il existe un lieu où un miracle peut se produire. C’est Lourdes. Allez-y ! Le Saint-Esprit vous donnera peut-être un peu de sagesse... à défaut d’esprit !

    • 16 septembre à 09:57 | Isandra (#7070) répond à tsimahafotsy

      Le tsimahafotsy le ragoteur,...

      Les Athées aussi utilisent ils le minoa fotsiny ihany, qui s’amusent à faire circuler des ragots et obligent les autres à les croire, sinon, ils sont taxés stupides,...parce que selon eux, il est marque d’intelligence de croire les affirmations et les supputations sans preuves,...

      Ex de leur ragots, les GTT TNN ont publié une maison virtuelle de Andry à Maurice, tous les ZD l’ont pris pour argent comptant, les ont diffusé en abondance sur les réseaux sociaux,...cependant, après les investigations d’un journaliste expérimenté, cette maison se trouve à Californie et appartient à un riche Américain,...

    • 16 septembre à 10:04 | Isandra (#7070) répond à tsimahafotsy

      Tsimahafotsy le ragoteur,

      A propos de bdr, je n’ai jamais entendu, vu des preuves tangibles prouvent l’implication directe de Andry à ces trafics,...

      Par contre, ce lien pourrait nous identifier quelqu’un,...propriétaire des entrepôts :

      http://www.madagascar-tribune.com/Saisie-de-bois-de-rose-Tiko,14368.html

  • 15 septembre à 14:33 | katibo (#9077)

    akory aby !
    milamina fotsiny isika. Mbola ao andapa ao anie rafotsivolo e (ratsinaorana). Iza no tsy voafitaka raha Mbola mpitondra teo ? aleo hanao dia hahita e. mino aho fa fay angamba dadanareo, DJnareo tamin’ny nahateo an’i ratsianorana izay. miandry an’ity mpampianatra amin’ny oniversite indray izao.
    ho lava haveloma iaby

    • 15 septembre à 15:21 | ratiarivelo (#131) répond à katibo

      Manakory e ! efa lany lainga ratsikirita iray izay !! Lahih’antitra efa amorin-tevana ny anao LEROA a !... na dia mbola ao Andapa mikiky taolaona aza hoe : fitenenana !!! samy tsara

  • 15 septembre à 15:33 | betoko (#413)

    Isandra
    Depuis quelques jours Marckiavel est devenu silencieux , lui qui ait l’habitude de convoquer les médias pour ne parler que des balivernes , qu’est ce qui se passe
    De temps en temps on entend sur les ondes des radios libres les publicités que ses adeptes disent , comme si Marckiavel est blanc comme neige , il n’a jamais volé , spolié , a mis des innocents en prison en les fabriquant des dossiers bidons etc .. et attention à ceux qui osent les contredire , mais ses adversaires ne se laissent pas démonter . Il y a même qui osent déclarer que quoi qu’il arrive , Mareckiavel sera la prochain président de la république . Est ce que cela sous entend que ce sera le remake de 2002 ?
    Autre chose , lu en première page du journal La Vérité « Sophie Ratsiraka disait en substance que les malgaches doivent se réconcilier » Mais quel toupet , A ce sujet pourquoi personne n’ose porter plainte contre elle , concernant les affaires de 2002 ou des détournements de l’argent de l’état Est ce qu’elle est amnistiée ou est ce qu’elle a pu bénéficier d’une prescription quelconque ?

    • 15 septembre à 15:45 | I MATORIANDRO (#6033) répond à betoko

      Efa tenenina hoe tsy fitaratra mintsy reo gazety sy radio tanisanisainao marain-tsy hariva reo !

      mirefarefa @tany sahala @reo ny toe-tsainao !!!

      Samia velonaina !

    • 15 septembre à 15:48 | ratiarivelo (#131) répond à betoko

      Efa ela no nahenona an’izany ry BETOKINA A ! ovay ny kapila fa mitovy tsy misy hafa ny Anao sy Rtoa-Be ISANDRA ...mazava ve ry LEROA !! HOY mantsy Ny NTAOLO-Malagasy : Ny mangina VOLAMENA.....Mazava ve ra-BETOKINA a ?? fa aza mirediredy Hianareo Mpamadika Silipo sy palitao no mahatonga izao zavatra izao ! Mangina hoy aho : VOLAMENA ....!!! 2018 isika mifankahita MAZAVA ve ? samy tsara !

  • 15 septembre à 16:43 | Eloim (#8244)

    Pourquoi nos Dirigeants actuels violent-ils à maintes reprises la Constitution de la Quatrième République ?
    - parce qu’ils ne s’apprêtent pas à diriger le pays ;
    - parce qu’ils n’ont pas de programme bien ficelé pour mener à bien la danse dans la haute sphère de l’Etat ;
    - parce qu’ils sont imprévisibles et manquent de visibilité dans leurs actions ;
    - parce qu’ils ne pensent qu’à se remplir les poches plutôt que servir la Nation et son peuple ;
    - parce qu’ils comptent s’accrocher au pouvoir le plus longtemps possible pour se faire de nom malgré les résultats maigres de leur règne ;
    - parce qu’ils n’ont pas la confiance et le soutien du peuple à cause des malversations et l’impunité que l’opinion a pu constater assez fréquemment ;
    - parce qu’ils ne comptent pas enterrer les vieilles pratiques, népotisme et copinage, corruption, trafic d’influence et abus, ...
    - ...
    Changer ou amender ou retoucher la Constitution, n’est-ce pas animé d’un esprit sarcastique où « gouverner c’est prévoir » n’est que vain mot, en voilà un homme imprévisible. C’est la raison pour laquelle nos PTF campent sur leurs positions, geler tout financement des projets axés au développement hormis tout ce qui compte pour des aides humanitaires.

  • 15 septembre à 17:59 | diego (#531)

    Bonjour,

    Que les politiciens et les responsables politiques malgaches le veuillent ou pas, ils ne peuvent pas faire l’économie, ou éviter comme ils ont toujours fait jusqu’à aujourd’hui, de ne pas articuler sérieusement les problèmes touchant l’État, les Institutions, la Constitution, le droit dans leur pays et surtout les processus électoraux. Autrement dit, qu’ils s’expriment sérieusement sur le problème constitutionnel à Madagascar.

    Il est tout simplement inimaginable qu’un pays dans lequel l’État et les Institutions sont affaiblis et le droit est bafoué par ceux qui détiennent le pouvoir connaisse une stabilité politique et un développement économique. Les Malgaches éduqués et les élites du pays semblent l’oublier que la stabilité politique et le développement économique ne pourraient se produire et acquis un jour que lorsque le pays a une stabilité constitutionnelle. Autrement dit, que la Constitution et le droit sont respectés dans le pays.

    Je ne peux pas m’empêcher de sourire quand j’entends que tout le monde semble être atteint de la fièvre constitutionnelle depuis quelque temps, c’est tant mieux !!!! Le droit, comme l’éducation et l’économie, n’est pas un sujet à polémique, mais il exige quelques connaissances pour ne pas taper à côté et raconter des âneries, les politiciens en sont spécialistes.

    Pour les étudiants et les jeunes Malgaches, c’est à eux qu’il faut surtout s’adresser, ils sont l’avenir du pays, la Constitution c’est quoi ? Les jeunes Malgaches ne sont pas responsables des errements politiques des dirigeants successifs qui se sont amusés à bafouer la Constitution, entrainant leur pays dans le 5e dernier rang des 25 pays les plus pauvres de la planète aujourd’hui. Mais pour sortir de la misère, ils sont, à Madagascar, dans l’obligation de connaitre le droit, pour pouvoir défendre légalement leurs droits. Que cette jeunesse ne tombe dans le piège qu’on lui tend tout le jour, pour dénigrer son pays, que le pays ne puisse pas sortir de la pauvreté, que le pays n’a plus rien pour sortir de la pauvreté et de l’instabilité, c’est faux !

    Madagascar a un système politique enviable et a les moyens politiques pour retrouver la stabilité constitutionnelle et un développement économie assez rapide, mais les minorités, souvent invisibles, derrière les rideaux pour faire danser les politiciens devenus des marionnettes, empêchent les politiciens d’utiliser le système politique et de s’appuyer sur le droit et les appareils de l’État pour sortir le pays de la misère.

    La première chose à faire, pour ne pas tomber dans les pièges des 2002, 2009 et 2014, il faut maitriser le droit et connaitre ce que la Constitution ? C’est quoi ? À quoi elle sert et à qui elle s’adresse ? Tout le monde qui a fait le droit doit connaitre par coeur :

    - « la Constitution est la loi, au sens large, ayant pour objet de régir l’organisation de l’État, c’est à dire, pouvoirs législatif, exécutif, judiciaire, et son fonctionnement, c’est à dire, prérogatives des divers organes et rapports entre eux ».

    Et quels sont, constitutionnellement, les rôles des pouvoirs, législatif, exécutif et judiciaire. En fait, c’est le coeur du problème à Madagascar, et d’une manière générale, en Afrique où on a vu ces dernières années les régimes en place se donnent la liberté de tripatouiller la Constitution de leur pays.

    La Constitution est un standard pour tous les pays, c’est universel. Qu’est-ce qu’elle nous dit et nous apprend, là aussi, c’est universel :

    - Aucun texte ne peut s’avérer contraire à la Constitution ;

    - L’organe chargé du contrôle de la légalité est le Conseil Constitutionnel ;

    - Le président de la République, le Prémier Ministre, le président du Sénat, le président de l’Assemblée Nationale, les députés, les sénateurs peuvent déférer au Conseil Constitutionnel un texte, non encore entré en vigueur, qu’ils estiment contraire à la Constitution, y compris son préambule.

    Au boulot, ils ont plus d’un an avant les prochaines élections !!!

    Une disposition déclarée inconstitutionnelle ne peut être ni promulguée ni mise en application !

    Mr R. Hery devrait donc bien observer la Constitution. Il n’y a rien d’inconstitutionnel d’organiser un référendum du moment que la Constitution soit respectée. Mais visiblement, le président n’a plus aucune marge politique. Il ne peut que s’en prendre qu’à lui même. Il avait cinq ans pour reformer ou mettre l’ordre et de renforcer l’État et les Institutions de son pays. Non seulement, la IV République sur laquelle Mr R. Hery s’assoit ne ressemble à rien, elle est née sous une transition illégale, inconstitutionnelle, il le sait fort bien, mais le président se laisserait convaincre par des juristes intellectuellement peu fiables :

    - les partis politiques malgaches, les leaders politiques et Mr R. Hery et ses alliés devraient se souvenir que le Conseil Constitutionnel malgache a été incapable de mettre fin à la crise de 2002, 2009, et n’a rien fait pour empêcher l’organisation des élections, inconstitutionnelles de 2014 ;

    - et les Institutions judiciaires du pays ont mis en prison des politiciens, officier de l’Armée et renvoyer deux présidents malgaches en exil.

    Que la classe politique, l’Armée et les responsables politiques dans le pays s’en souviennent !

  • 15 septembre à 19:05 | katibo (#9077)

    eny ary. Andao ekena ary fa tsy hilatsaka io filoha io ankehitriny io. azo saintsainina vé ny tokony hirotsahan’ny ravalo sy rajoely eo ? averiko eto hatrany fa io CFM io anie ka mbola fahavalo iaraha-manan’izay filoha teo aloha e. Variana amin’ny constitution eo dia mandady ny trambo ka izay vao samy taraiky eo. noho izany na constitution na CFm dia tsy hamela moramora izay mpifandrina mety hatanjaka ka hamotika ny hvm izay resy lahatra fa manana paikady handresena amin fifidianana. ravalo , Ratsiraka samy 2 mandats. ny hvm ihany koa mba te ho eo fanindroany. toy ny mahazatra izay nitondra teo, tsy mila mamim-bahoaka vao mahazo fahefana. Tsy manamaivana vahoaka sanatria ny tenako fa hita maso loatra ireo nataon’ny teo aloha ka mora alaintahaka.
    koa, na misy fitsapankevibahoaka na tsia dia efa mazava ho azy ny valimpifidianana. amiko mety tsy ho vahaolana ny fifidianana satria efa ireo iarahamahita ireo ny tetika entin’ny fitondrana misy.
    Samby tsara !

    • 16 septembre à 10:43 | vatomena (#8391) répond à katibo

      les raisons de notre pauvreté ,du naufrage de tout un peuple sont à chercher en nous memes. L’alibi de madame Isandra qui met tout sur le compte de la colonisation est infantile.La réalité est qu’on ne travaille pas assez dans ce pays ou plutot qu’on ne sait pas travailler .la qualité humaine s’est perdu au fil des ans .

  • 15 septembre à 21:53 | takaka (#8449)

    Vous l’avez bien dit : il y a un chef !
    Le problème n’est pas l’administrateur mais la notion de chef : ein Führer sagen die Deutschen.
    C’est un manager que Dago a besoin. Avec les critères anthropologiques qui prévalent dans ce pays, les indicateurs socioéconomiques qui sont dans la ligne rouge, Dago a besoin d’un manager, pas d’un chef typologique et d’obédience français.
    La W.B. a organisé des réunions et conférences diverses pour l’expliquer mais ce sont des « henoy izany ry hazon-damosiko ». Les imbesilypolitichiens genre ANR TGV, etc n’y comprennent rien. Seul Ra8 a pu trouver et suivre un tel axe. Mais comme il y a trop d’imbesily genre Isandra à Dago, c’est la revolisionina orange qui est la réponse des sefo ; et il y en a beaucoup à Dago !!! Je pleure ici le tolom-piavotana de dadabe Ratsiraka ; c’était encore acceptable.
    Dia veloma ô ô ô ry Saidomara aââââ^ !!!

  • 16 septembre à 12:23 | kartell (#8302)

    Oui, il y a un chef mais paradoxalement, il est absent des commandes de l’état parce qu’il est devenu le meneur, assidu, des combines et entourloupettes, tout azimut !…..
    Passer son temps à essayer de bidouiller le débat démocratique demande beaucoup d’énergies car il faut que cela se fasse, avec imagination et opportunisme, au détriment de la marche des affaires de l’état, qui, aujourd’hui, semblent être le cadet des soucis d’un président, obsédé par sa réélection !….
    Laisser faire ne serait pas la meilleure des solutions mais s’opposer avec une opposition fracturée reste une inconnue d’autant que personne ne sait si cette élection aura lieu aux dates prévues !…
    Le pouvoir sans imagination, jusqu’ici, semble soudainement pris d’une frénésie de réformes et d’aménagements comme si l’urgence n’est plus celle d’un quotidien, très demandeur !…
    Difficile, dès lors, de croire un seul instant, à une honnête intention présidentielle d’autant que les caisses de l’état sont vides et que son financement extérieur semble exclu !…
    On doit se demander si cette façon de mettre un pied discret dans la préparation des présidentielles n’est pas une manière, toute présidentielle, de préparer un état des lieux lui permettant de trouver un prétexte, ajusté, pour ajourner ses élections, au cas où cette réforme ne se concrétiserait pas !….
    Isolé sur le plan intérieur comme à l’étranger, ce président osera presque tout pour tenter de garder sa place, comme d’ailleurs ses prédécesseurs !, mais à vouloir mettre les mains dans la constitution, il met en péril une démocratie, maillon faible de notre société, qui, cette fois-ci, n’avait pas mérité une telle maltraitance et qui, a par conséquent, du soucis à se faire !...

  • 16 septembre à 21:43 | tsimahafotsy (#6734)

    Stratégie du HVM. Leur plan B pour rester au pouvoir.
    1° - La modification de la Constitution a eu lieu mais ils sont battus.
    2° - Ils n’ont pas réussi à faire avaler la modification constitutionnelle. Dans les deux cas, Ils provoquent des tensions ethno-dahalo - politiques et laissent l’insécurité s’accroître dans tout Madagascar.
    3° - Ils instaurent l’état d’urgence et la censure de la presse.
    4°- Toutes les élections sont repoussées aux calendes grecques.
    Et rebelote comme en 2009- 2013. Une HAT version HVM épisode 2 .

    • 16 septembre à 22:28 | spliff (#5871) répond à tsimahafotsy

      Bsr Tsimahafotsy,

      Sans en aucun cas me faire l’avocat du gvt en place, même si je leur reconnais quelques circonstances atténuantes [la situation laissée par la HAT ayant été ce qu’elle été], je vois mal la création délibérée de tensions telles que vous les supposez constituer une stratégie souhaitable pour eux-mêmes du seul point de vue de leur propre confort dans l’action dans un éventuel second mandat. D’autant que si allumer de tels foyers est facile, s’exposer aux difficultés de leur maîtrise par la suite ne me semble pas être une direction dans laquelle ils soient prêts à s’engager. Car ces choses là vous pètent à la figure à un moment où à un autre. À mon avis ça ne colle pas avec la nature indécise du PRM. Il n’est pas un guerrier (au sens du tempérament j’entends)...

    • 16 septembre à 22:59 | kartell (#8302) répond à tsimahafotsy

      Bonsoir,

      Effectivement, le scénario du pouvoir actuel ne se fera pas dans l’innovation mais dans un certain copier/coller avec le passé parce que ce président n’a jamais eu une once de créativité depuis qu’il a endossé le costume, emprunté à d’autres en 2013 !….
      Il n’a pas l’envergure requise pour diriger avec une volonté affichée de changement parce qu’il est issu d’une génération politique où refaire comme son prédécesseur était ce qu’il fallait faire pour des raisons internes et culturelles….
      Et devant cette échéance d’un scrutin qui se profile, il doit composer une stratégie dans l’urgence pour éviter d’être débordé par une opposition, certes, divisée, mais qui compte sur des têtes d’affiche, expérimentées pour réduire ses chances de réélection au miraculeux !….
      Le volet constitutionnel est la seule composante qui puisse encore jouer en sa faveur, il compte en jouer, voir en abuser en argumentant des prétextes fallacieux pour l’imposer à tous !…
      A chacun ensuite d’imaginer la suite, rebelote ou pas d’une nouvelle transition mais ce qui est sûr, c’est qu’il utilisera tout son pouvoir pour se maintenir, quitte à piétiner une constitution déjà passablement malmenée, avant lui, déjà !….

    • 16 septembre à 23:18 | tsimahafotsy (#6734) répond à tsimahafotsy

      Bonsoir Kartell,
      ma réponse à Spliff vous est aussi adressée.
      Et je rajoute, que personnellement, je préfère que Hery aille au bout de l’absurde, qu’il modifie l’article 46 de la constitution mais à une seule condition. Qu’il dise, qu’il démissionnera s’il est battu et qu’il ne se portera pas candidat à sa propre succession. Qu’il montre qu’il a des c.ouilles comme le général De Gaulle avec son référendum perdu !

  • 16 septembre à 23:10 | tsimahafotsy (#6734)

    Bonsoir Spliff,
    justement parce que Hery n’a pas de c.ouilles et parce qu’il est manipulé par son entourage que ce type est dangereux.
    Déjà leur cynisme et leur inaction face aux problèmes graves de l’insécurité, des kidnappings, des justices populaires, etc...etc plus cet indécence pour modifier la constitution ne présagent rien de bon. Avec les leçons de Erdogan après son passage à Madagascar, vous avez vu ce que Hery a fait ?
    Il bafoue la démocratie, il interdit toutes les manifestations de l’opposition, il emprisonne les journalistes, ceux qui se battent contre les trafiquants de bdr et tous ses ex-amis qui lui portent ombrage
    Et n’oublions pas que le HVM c’est l’avatar du HAT.
    Ny amisavisana ny ratsy hono, mba hiavian’ny soa.

    • 17 septembre à 11:32 | kartell (#8302) répond à tsimahafotsy

      Son élection n’est pas le fait d’un hasard, mais celui qui correspondait le plus à un arrangement de dernière minute, où une majorité a préféré élire, une girouette dans un panel de candidats, des seconds couteaux, de têtes d’affiche, empêchées !...
      Une élection n’est jamais le fruit du hasard mais un concentré de combines et d’ententes illicites….
      A ce jour, nous « récoltons » ce que nos bulletins de vote ont désigné en ayant trop privilégié nos certitudes de l’instant, qui nous ont conduits au triste spectacle, d’aujourd’hui ...
      Notre vie politique est tellement dégradée qu’elle ne laisse plus la place aux techniciens, les magiciens et autres montreurs de lune occupent, désormais le haut du pavé ….
      Il faudrait passer à autre chose, sauf que les perspectives d’avenir ne sont pas bonnes entre un président qui s’accroche et des prétendants dont on connaît le passé, peu engageant, en médecins urgentistes ….
      Le choix entre « la peste et le choléra », l’actualité du jour sera aussi celle de demain !….

  • 18 septembre à 15:13 | dafily (#9983)

    c’est ce genre de mer.dasse qui perdure qui a engendré des Mao, Hitler et autres Poutine... Doit-on en arriver là ? Se mettre « les droits de l’homme » sur l’oreille pendant qu’on « arrose » les bandits que cite Ndimby, serait le début d’une forme de lutte... Est-on prêt à l’accepter ? Y a plus d’états d’âmes, y a plus d’état... La chimio n’a rien donné, faut amputer mon brave.

    Et entre la peste et le choléra, le remède de cheval serait de mise non ? Un chef, un vrai, un saignant qui enverrait tous les Rastapopoulos au Guantanamo local, sans remise de peine, une espèce de Chavez civil dont la justice serait une émanation des Judge Dredds sous la houlette d’un boss digne de Tommy Lee Jones dans US Marshalls...

    ... j’ai le scénario, reste à trouver ceux qui savent...faites la queue comme tout le monde siouplaît !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 392