Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 24 novembre 2017
Antananarivo | 19h37
 

Economie

CountrySTAT Madagascar

Une plateforme de données statistiques

mardi 24 janvier | Bill

La FAO, l’Union européenne, le COMESA, le ministère malgache de l’Agriculture et Elevage et celui du Commerce et de la Consommation ont lancé officiellement ce 23 janvier 2017 le système CountrySTAT qui est une plateforme de base mondiale de données sur l’alimentation et l’agriculture. Country STAT utilise la plateforme FENIX qui est un système basé sur internet et la technologie open-source. Il est accessible grâce au lien http://madagascar.countrystat.org. Et il vient ainsi combler les lacunes en matière de statistique agricole en général qui est pourtant un outil indispensable pour les décideurs, gouvernants qu’opérateurs privés nationaux ou internationaux. Un groupe de travail technique dénommé ECSM (Equipe CountrySTAT Madagascar) constitué des représentants d’organisations diverses (Ministères, Offices Nationales, Observatoires, Institut national, Associations, etc.) a réalisé CountrySTAT Madagascar, et est en charge d’alimenter et de maintenir le site à jour. Les membres de ce groupe ont bénéficié de formations techniques avancées afin de pouvoir pleinement assurer ces fonctions.

CountrySTAT a été en effet conçu pour être un outil mis à la disposition du public, des preneurs de décision, des partenaires au développement, et de tout autre utilisateur œuvrant dans la lutte contre la faim et la pauvreté. Dans cette optique, CountrySTAT permet un accès rapide aux données statistiques disponibles, ce qui facilite les planifications et les prises de décision objectives, basées sur des informations reflétant les réalités nationales. En outre, l’accessibilité des données statistiques contribue à terme à accélérer le processus de réduction de la faim, de la malnutrition et de la pauvreté. Il s’agit d’un outil essentiel pour Madagascar dans l’effort de développement souhaité durable, car les nombreuses et successives publications relatives au monde rural notamment agricole ont disparu de la circulation depuis plusieurs années. Il semble que le gouvernement va profiter de la campagne de recensement national pour obtenir des données sur la monde rural.

En tout cas, le site de countryStat offrira des données, des analyses statistiques et des tableaux comparatifs. Il permet aussi d’identifier les partenaires détenteurs des métadonnées ou d’autres données spécifiques qui n’auraient pas été enregistrées sur le site. Les données multisectorielles font l’avantage de CountrySTAT, car d’après Joceline J. Solonitompoarivony, du Service des Statistiques agricoles au sein du ministère d’Etat en charge de l’Agriculture et de l’Elevage, CountrySTAT inclue des bases de données provenant des domaines tels que : la Production, le Commerce, la Population, les Prix, l’Emploi, l’Eau, l’Elevage, le Compte national, les Pêches et forêts, et bien d’autres. Etant un site ouvert, ajoute-t-elle, CountrySTAT lance un appel aux contributeurs. Toute institution générant des données et pouvant contribuer à enrichir le site est encouragée et invitée à entrer en contact avec ce groupe, voire à l’intégrer.

8 commentaires

Vos commentaires

  • 24 janvier à 11:25 | Isandra (#7070)

    Indrisy fa natao amin’ny teny Frantsay sy Anglais indray re ity raharaha ity, kanefa mba noheverina fa ny olona tena voakasika mivantana, dia ny tantsaha no handray tombontsoa aminy,...

    Izay foana no nahavoa antsika teto, toa ankilabao foana ny tantsaha eo amin’ny fanapahan-kevitra raisina,...tsy maintsy ny eny an-tanan-dehibe foana aloha vao tombon-tsoany,...

    Io izao ny mamparary an-doha ny mpitondra amin’ny tsy fisian’ny rano dia ny mety ho fahatapahan’ny rano eny an-tanan-dehibe, fa handino tanteraka ireo tantsaha izay tokony hanetsa sy hamafy voa izay tsy afaka manao izany nohon’ny hamaina ny tany,...

    Tsy misy fampandrosoana vanona anefa eto raha mbola handino foana ny tantsaha maro anisa,...

    Ny vahaolana dia atao mifamadika ny salan’isa, ny tantsaha indray no atao vitsy an’isa,...30-40%,...Tsy maintsy manorina tanan-dehibe hafa ahafahana mandray izany,...

  • 24 janvier à 12:00 | ndaty (#9516)

    ilay hoe @ safa gasy , tsy misy maharaty azy isandra j’en conviens, fa izao, hoy roze :

    « un outil indispensable pour les décideurs, gouvernants qu’opérateurs privés nationaux ou internationaux »(sic)

    boaka eo, tambanivolo zegny, maro amin-dreo tsy mahay manorôtro ndreky mamaky vôlagna gasy, zegny eky probleme amin’azy io

    une chose est sûre : on a pas besoin, ni attendre d’une quelconque statistique pour combattre la pauvreté generale et criante ; cela est d’autant plus vrai que des differentes études, rapport , seminires , ont été realisé, depuis 60 ans à ce sujet

    • 24 janvier à 12:23 | Isandra (#7070) répond à ndaty

      En fait, c’est une gesticulation(spécialité de Ravalo, n’oubliez pas que le ministre de l’agriculture est un ZD),...pour montrer aux gens qu’ils travaillent,...

      Ce que nous avons besoin, c’est la politique agricole crédible et efficace pour améliorer les rendements agricoles et rendre les paysans plus professionnels,...

  • 24 janvier à 13:48 | Turping (#1235)

    Il y a 50 ans ,il y avait autant de têtes de bovidés en nombre que de populations malgaches .
    - Actuellement ,il y a plus de Dahalos ,de militaires .Trouvez l’erreur quand les secteurs de l’agronomie ,l’élevage ,les infrastructures liées au développement ....sont complètement délaissés .L’insécurité règne car chacun fait ce qu’il veut , la loi de la jungle règne .La commercialisation des viandes de chiens commencent à pulluler quand on ne trouve plus de quoi vendre ,nourrir les populations du bas quartier ,les plus démunis .

    • 25 janvier à 20:28 | atavisme premium (#9437) répond à Turping

      Isandra ,
      Comment donc votre charismatique fera cela ,alors que pendant cinq longues années il n’a rien fait pour le peuple mais beaucoup pour lui et sa bande .
      Toute vos excuses bidons pour justifier son incompétences ne sont que de la poudre au yeux pour masquer vos propres mobiles !
      Croire ce que vous raconter serait faire preuve de beaucoup de naiveté

  • 24 janvier à 16:48 | Isandra (#7070)

    La conclusion d’une étude a pu déduire ceci :

    « un vaste nombre de Malgaches est inconnu par l’Etat et ces gens sont forcément desservis. Ce n’est pas une exagération de dire que sans un recensement régulier, Madagascar ne pourrait jamais atteindre son potentiel »

    Ces gens là sont des ignorés de la République,...Tant qu’il y a dans ce pays une frange de la population dont l’existence est ignorée par l’Etat, notre pays reste et restera pays pauvre,...

    • 25 janvier à 17:08 | Stomato (#3476) répond à Isandra

      >>Une base (mondiale) de données sur l’alimentation et l’agriculture<<

      Beau projet pour un pays où une grande majorité de gens ont peu de moyens pour acheter de quoi manger et des terres exsangues et sèches une grande partie de l’année...
      Il y a des structures internationales qui marchent sur la tête...

      Pourquoi ne pas demander à l’UE de financer un ministère des sports d’hiver basé à Tuléar ?

    • 25 janvier à 18:41 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Ne vous inquiétez pas quand un TGV revient au pouvoir,...le développement rapide sera assuré,...il faut mettre toutes choses sur le rail,...manara-penitra,...pourtant, c’est facile de développer un pays comme Madagascar,...nous avons tous les atouts en notre faveur : Les ressources humains et minières, les terres fertiles,...les beaux paysages pour les touristes,...etc. Il nous suffit de remettre à sa place quelqu’un qui a déjà montré ses preuves,...oublions la CI(politique,...),...

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 271