Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 20 novembre 2017
Antananarivo | 14h23
 

Société

Conjoncture

Un recul des mouvements sociaux

mercredi 12 juillet | Bill

Une menace diffuse semble peser sur les mouvements sociaux, au nom de la liberté. Les réflexions de l’économiste Hugues Rajaonson qui suggèrent la réduction à 30% de l’effectif des fonctionnaires ont-elles été écoutées quelque part ? Les Douaniers en tout cas ont arrêté leur grève suite à l’obligation de mise en œuvre des « instructions » ministérielles. Les magistrats eux aussi sont maintenant divisés face au mot d’ordre de grève du syndicat SMM ; ce dernier fait valoir la liberté syndicale des magistrats tout en continuant de sensibiliser les juges. Ce que le gouvernement par le ministère de la Communication ne manque pas de saisir et de soutenir, car au tribunal à Anosy, la grève n’a pas été observée entièrement ce 11 juillet 2017. Les greffiers ont effectué leur travail et des services ou bureaux de magistrats sont demeurés ouverts. L’économiste et membre du Cercle de réflexion des économistes de Madagascar (CREM) Hugues Rajaonson a-t-il fait des émules ou ses affirmations ont-elles menacé les fonctionnaires en grève ? Nul ne le sait.

Un « J’ai l’honneur » bien révolu

Toujours est-il que le « J’ai l’honneur » de l’époque –formule d’introduction d’une demande d’emploi auprès d’un service public (ou privé), est bien révolu aux yeux des anciens. Etre fonctionnaire ou autre agent de l’Etat était une ascension sociale prestigieuse car c’était servir la patrie et l’Etat ; c’était servir le peuple et le protéger en plus de la sécurité de l’emploi et de la retraite. Ce qui ne l’est plus pour beaucoup aux yeux des populations pauvres ou appauvries et aux yeux des « fonctionnaires » eux mêmes. Aussi beaucoup aujourd’hui sont-ils persuadés qu’il faut revenir aux sources, qu’il faut revoir la Constitution voire la structure de gouvernement du pays.

Les uns parlent de « refondation » à tout vent sans vraiment en expliquer le contenu et les composants. Les autres plus méthodiques avancent le « fédéralisme sahaza » sur fond de la communauté de base que sera le « fokonolona ». Ils sont nombreux à rouler pour ce genre de « refondation », entre autres le CRN et l’UNDD mais aussi des analystes politiques tel Faly Ramakavelo.

Manœuvre de déstabilisation ou « avertissement » ?

Malgré les initiatives du régime en place qui appelle à l’apaisement, à la solidarité et au dialogue tout en brandissant des sanctions et répressions/intimidations, rares sont ceux qui croient à leur franchise et réelle volonté politique. Nombreux sont les citoyens et politiciens pour ou contre le régime qui voient dans les mouvements sociaux qui animent l’actualité comme un réel danger politique ou faisant partie d’un processus qui ne cherche qu’à déchoir le régime ou à le pousser vers des élections anticipées. Le Premier ministre est catégorique, ce sont des manœuvres de déstabilisation et il met les activistes en garde tout en rappelant aux ministères et aux fonctionnaires concernés par la sécurité et l’ordre public leurs devoirs et obligations.

Plus tranchant, Faly Ramakavelo estime que les mouvements sociaux de ces derniers temps sont plutôt liés à la lutte à laquelle se livrent les Occidentaux et les Chinois (plus généralement les autres). Ces mouvements sociaux, -revendications, menaces de grève et grève, sont des avertissements au régime Rajaonarimampianina qui se trouve devant un choix entre les partenaires financiers traditionnels et les nouveaux bailleurs qui développent leurs stratégies propres dans le monde, en Afrique et à Madagascar en particulier. Il s’agit des Chinois et des Etats d’Asie-Pacifique. Cet analyste politique explique l’affluence de foule lors des rassemblements organisés par les syndicats ou les formations d’opposition, par le mécontentement de la population devant les difficultés et la cherté de la vie. Il ne croit pas que le but politique de ces mouvements soit le coup d’Etat ou la déchéance du régime. En tout cas, à son avis, l’Etat a intérêt à diversifier ses bailleurs et partenaires. La solution politique qu’il suggère au régime est le changement de constitution. Faly Ramakavelo propose une constitution basée sur le « fokonolona souverain ».

47 commentaires

Vos commentaires

  • 12 juillet à 11:10 | Eloim (#8244)

    Bill, où est-ce vous voulez en venir ? Qu’est ce qu’il a à faire là-dedans Mr Hugues Rajaonson ? De même, quelles relations y a-t-il entre les mouvements sociaux et le choix de nos partenaires ou habituellement nos bailleurs, allusion à l’explication de Mr Faly Ramakavelo ?

  • 12 juillet à 11:12 | Isambilo (#4541)

    C’est un bemiray où chacun puise ce qu’il veut. Pourquoi diminuer le nombre de fonctionnaires ? Pour copier ce qui se fait ailleurs en Europe dans le vent du néo-libéralisme ? Et quels fonctionnaires, dans quels ministères, etc ?
    Le fokonolona n’a jamais été souverain, quand il existait. Ce n’était qu’une assemblée de notables où les plus faibles n’avaient pas droit à la parole.
    Réduire les mouvements sociaux à une lutte entre partisans des Occidentaux et ceux des Chinois, c’est oublier que le peuple a d’autres soucis plus basiques.

  • 12 juillet à 11:28 | Eloim (#8244)

    Après avoir fait de recoupement de tout ce qui se passait samedi dernier à Dago, la descente dans les rues de Carlton à Andohan’Analakely se déroulait sans anicroches majeures. Tout ceci a été confirmé par les responsables des FO (auun dégâts matériels, ni blessés ni arréstations,...).
    Ce qui est déplorable c’est la médiocrité des politiciens pro-régime qui traduisent cet événement comme manoeuvres de déstabilisation voire même une fomentation de coup d’Etat, une mauvaise lecture de circonstance qui se caractérise par sa vulnérabilité de faire face à toute éventualité du camp d’en face, l’opposition.

  • 12 juillet à 11:50 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Les pseudos-élites sont les fossoyeurs de notre pays avec leurs mauvais diagnostics sur l’état de lieu de la mauvaise gouvernance du pays attribué à tort aux fonctionnaires et à la lutte d’influence entre les grandes puissances (c’est prendre notre pays comme étant le nombril du monde développé).
    Si un pays dit agricole comme le notre n’arrive pas à nourrir sa population et continue à importer ses PPN alors qu’il dispose de tous les facteurs (terre arable-eau en abondance-climat favorable-main d’œuvre en surnombre, etc..) pour y réussir : A qui la faute ?

    • 12 juillet à 11:57 | Jipo (#4988) répond à plus qu'hier et moins que demain

      La volonté de ouak/ !

  • 12 juillet à 11:55 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Entièrement d’ accord pour la réduction de fonctionnaires, qui n’ en br-nlent pas une, les mettre au travail, et faire des économies, que ces derniers se contre fichent !
    Aucun sentiment de servir l’ Etat et la Nation, de l’ irresponsabilité totale, du sommet au bas de la pyramide .
    L’ éthique, la Morale et le civisme sont à inscrire comme priorité et en prélude avant tout contrat, embauche, et engagement, des intéressés .
    Tant que cette trilogie ne sera pas respectée et appliquée, la pagaille règnera au détriment du développement tant ciblé et souhaité .
    Oui ces grèves sont des avertissements à ces babakoto aveuglés par l’ appart du gain, des privilèges, et du pouvoir, occultant la priorité : le DEVOIR ( totalement étranger à leur système « cognitif » , moins encore entendement .
    Et le PM de parler de : « devoir », celui de se taire manifestement exclu & pourtant ...

    • 12 juillet à 12:09 | atavisme premium (#9437) répond à Jipo

      Jipo,
      Ils ne veulent pas .
      Ceux qui président a la destinée de ce pays ,et je ne parles pas du gouvernement ou des députés ,ne veulent rien .
      Ils veulent seulement comme à la grande époque pré colonial ,regner sur un peuple sous éduqué,sous informé et vivre des opportunités qu’offre ce pays
      Un pays dont-ils se sentent les propriétaire du a la haute noblesse de caste à laquelle ils appartiennent
      C’est totalement reptilien et facile à comprendre !
      Le farniente ,la paresse,et profiter de tout par le vol,la rapine par cette soit disant supériorité de naissance
      Que faire de ces gens là à part les rééduquer en camps de travail ?

    • 12 juillet à 13:00 | Isandra (#7070) répond à Jipo

      En fait, ces sont des idées reçues depuis la colonisation lesquelles poussent les gens à se bousculer pour être fonctionnaire,...

      « Etudier pour devenir fonctionnaire »,...« pas entrepreneur, chef d’entreprise... », du coup, la plupart de gens perdent leur sens de créativité,...

    • 12 juillet à 13:29 | atavisme premium (#9437) répond à Jipo

      Isandra,
      Je vous informe que les voyages dans le temps n’existent pas ,donc le bon temps de la monarchie mrn n’existe plus !
      La planéte vis une mondialisation ,voulue pour certain ,subie par d’autres mais que vous habitiez a New york à Londres ,à Moscou ou à Tana ,vous n’y pouvez rien .
      Le gouvernements de tous les pays du monde n’ont que la solution de s’y adapter le mieux possible pour les intérêts de leurs populations .
      Ceux des pays qui refusent cette état de fait se plongent en fait dans des problème quasi insolubles car chacun des habitants sur terre veux ,à juste raison ,sa part de confort matériel .
      Donc même sur une île perdue sur la cote est de l’Afrique le problème se pose.
      En ce pays certain nantis et riche ne veulent pas de la mondialisation alors qu’ils profitent tous du confort matérielle qu’elle procure !
      Mais pour le petit peuple ils n’en veulent pas .
      En gros c’est, faites ce que je dis mais ne regardez pas ce que je fais !
      Comment qualifier cette attitude de la part de cette caste profiteuse ?

    • 12 juillet à 14:04 | vatomena (#8391) répond à Jipo

      Vous n’etes pas avare de sornettes ,Isandra . Au temps pas du tout béni de la colonisation on ouvrait des chantiers partout .La main d’oeuvre venait à manquer .Le Smotig était devenu une nécessité pour construire le pays . Avec l’Indépendance on a cessé de construire et meme de cultiver .On s’est plutot attaché à bruler et à détruire . Faute de travaux ,le chomage s’est généralisé . L’emploi de bureau est alors devenu la seule ambition .On est payé au mois.on a l’impunité .On est libre de pressurer le public .La bien bénie Indépendance malgache montre son savoir faire .

    • 12 juillet à 14:44 | kartell (#8302) répond à Jipo

      @ vatomena

      Dire que la colonisation a incité notre société à se fonctionnariser, c’est un peu fort de café !…
      Souvenons-nous de temps de malgachisation, intronisé par l’amiral du radeau de la méduse qui s’était empressé de nationaliser toutes les sociétés françaises de l’époque, du refus patologique de l’état de privatiser la Jirama ou Air Mad et bien d’autres !……
      Le tableau historique, du refus de mettre à la concurrence tout ce qui pourrait rapporter dans les poches du pouvoir, est magistral !….
      Le personnel municipal de la capitale a plus que doublé depuis 2009 passant de 15OO à plus de 34OO , aujourd’hui car la fonctionnarisation, c’est une bouée de secours, une rustine sur un chômage effarant qui demeurent nécessaires et qui ne peuvent que s’accentuer, comme tenu de la qualité de la gouvernance !…
      Une fois de plus, la « c’est la faute au passé » est utilisée à mauvais escient , mais remercions-la de fournir, de manière répétitive, à notre affabulatrice de service , une raison d’exister !….

    • 12 juillet à 14:57 | Isandra (#7070) répond à Jipo

      Vatomena,...

      Ouverture de chantier, dans le but économique précis, pour permettre de piller les richesses Gasy et d’exploiter les terres fertiles, puis d’exporter les matières premières et les produits, ainsi que d’inonder les produits de manufacture made in métropole le territoire Malagasy,...Les autres produits concurrents étaient interdits d’entrer,...

      C’est pourquoi, les infrastructures ont été centralisées dans des régions où se trouvent les richesses,...

    • 12 juillet à 15:14 | Isandra (#7070) répond à Jipo

      Atavisme,...

      « En ce pays certain nantis et riche ne veulent pas de la mondialisation »

      On ne vous comprend plus, vous critiquez notre ouverture à la Chine, etc, en même temps, vous prônez la mondialisation,...à moins que vous comprenez que la mondialisation = relations et partenariats monopolisés de l’occident,...comme à l’époque de la colonisation,...

    • 12 juillet à 15:36 | atavisme premium (#9437) répond à Jipo

      Isandra,
      Votre ouverture sur la chine serait constructive ,s’il s’agissait de l’implantation d’usines et d’ateliers a Madagascar afin de donner du travail au plus grand nombre
      Et en plus ce genre de deal ,grâce a votre main d’oeuvre peu chère ,c’est plus que possible .
      Mais au contraire la politique voulue par la caste dirigeante ne profitera essentiellement qu’aux riches et aux nantis .
      Ce n’est pas le problème de l’« ouverture » mais la destination des bénéfices qui pose des questions

    • 12 juillet à 15:55 | vatomena (#8391) répond à Jipo

      Pauvrette Isandra !!! Quand on ouvre un chantier c’est toujours pour des raisons précises . Si on venait à moderniser le port de Tamatave ,ce serait pour des raisons précises .Les japonais nous le proposent .
      Sans le FED ,la BAD ,le FMi ,la Banque mondiale,Bouyghes ,Colas, quels chantiers s’ouvriraient à Madagascar .? Qui a repris le vieux projet de Gallieni d’une bonne liaison routière ou ferroviaire de Antsirana à Tolagnaro .Personne ! Madagascar tu dors ,Tu dors Madagascar.
      4mis est devenu un mode de vie .Les minisrtres mendient des crédits à l’étranger ,le 4 mis mendie aupres du touriste égaré ici .

    • 12 juillet à 16:47 | Isandra (#7070) répond à Jipo

      Vatomena,...

      Juste un rappel d’histoire,

      1- Le pacte colonial... :

      Son objectif est de rendre l’économie de Madagascar dépendante de celle de la France,...

      - Il est interdit de construire des usines à Madagascar pour ne pas concurrencer les usines de la métropole.

      2- Economie de traité :

      « C’est une politique des colonisateurs qui consiste à acheter les matières premières à bas prix et à revendre les produits finis à prix élevé. Pour assurer le bon fonctionnement de l’économie de traité, les Français adoptent une loi sur le régime foncier et deviennent propriétaires des terres des Malgaches. Ces derniers doivent alors travailler dans les plantations françaises. »

    • 12 juillet à 17:11 | Isandra (#7070) répond à Jipo

      Atavisme,...

      Qui vous a dit que toutes ces sociétés chinoises, ne créent pas des emplois...?

      Moi, personnellement, je connais au moins, dix sociétés (zone Franche)gérées par les chinois dont l’effectif en moyen est aux alentours de 200 à 400,...sans parler, des magasins et restaurant qui poussent comme des champignons,...

      Je préfère loin accueillir des chinois avec leur valises diplomatiques, dans notre territoire que des vazaha ne débarquent qu’avec leur sac à dos,...

    • 12 juillet à 17:43 | atavisme premium (#9437) répond à Jipo

      Isandra,
      Ouais qu’est ce que c’est ces vazaha lany mofo qui viennent baiser nos filles ?
      Nous on préfère les chinois petite bite qui dépensent rien et qui travaillent qu’entre eux !!
      Mais les sinoa eux sont corrompus comme les gasy ,les chefs gasy touchent l’argent et les asiatiques font ce qu’ils veulent.
      Et puis les chinois cela ferment sa gueule ,c’est pas comme les vazaha ,qui respectent les droits des salariés etc,etc,...
      Non les chinois c’est mieux

    • 12 juillet à 17:53 | Isandra (#7070) répond à Jipo

      Atavisme,...

      « Et puis les chinois cela ferment sa gueule ,c’est pas comme les vazaha ,qui respectent les droits des salariés etc,etc,... »

      Qu’il soit claire, on préfère voir des vazahas avec leur valises pleines d’argent,...mais, comme ils ne viennent pas, laissent les champs libres aux chinois,...Pourquoi bouder la chaîne,...on ne peut pas les obliger,...

      Et après, votre post commence gravement à descendre au dessous de la ceinture,...

    • 12 juillet à 21:03 | vatomena (#8391) répond à Jipo

      Isandra @ Vous plaisantez .Il n’y avait pas d’économie malgache à part celui des esclaves et des zébus .Ce qu’avait crée Laborde à Mantasoa a été détruit ,vandalisé comme d’habitude ,comme c’est aujourd’hui pour l’éclairage public avec panneaux solaires installés par les chinois .Les chinois apprennent à nous connaitre maintenant . Quils constrruisent ,nous volerons ,nous vandaliserons à notre manière .Que reste il de l’héritage colonial ? Souvenez vous du Rova !

  • 12 juillet à 12:04 | punchline (#9673)

    solution le federalisme c’est tout, c’est aussi simple que cela, ne cherche pas à comprendre !

    quant à RAMAKAVELO, le fokonolona souverain, cela ne veut rien dire, c’est de la vacuité sidérale

    car d’abord c’est la variante du peuple souverain, et à madagascar le fokonolona est illetré et pauvre , donc ne sera jamais souverain

    • 12 juillet à 15:13 | punchline (#9673) répond à punchline

      @atav@isandra@kartell@isambilo@jipo@rakoto@rasoa@akam@ibalita, et tous les gros lards du forum d’ici et d’ailleurs

      vous êtes tous des crapoussins , car répétitifs,
      toujours à dire : hery n’est pas bon, oui il faut virer, oui ravalo is back, oui andry est charismatique... ceci cela...
      pas de concret
      et vous répétez cette ritournelle à chaque jour,

      nous c’est simple : instituons une assemblée constituante, puis choix électif entre 2 constitutions (fédéral ou unitaire) :

      et après élection présidentiel

    • 12 juillet à 15:42 | akam (#7944) répond à punchline

      @maigrelet ou maigrelette !
      - car tu consideres que j’suis gros...sache que ce que tu proposes n’est que du recyclage. Je vais t’apprendre que « l’effet des rots pue ». Ici il n’y a plus que 22 regions et donc structurer l’ile comme toi et les autres qui se reconnaissent d’eux-memes (comme l’ADN) en republique federale n’est qu’une stupidite. T’imagines que ce n’est que de cette maniere que des irreflechis comme toi parviendront au pouvoir. Fausse route. C’est une vraie decentralisation qu’il faudra. il y des mecs friques dans les regions actuellement, pourquoi accourent-ils a habiter dans Tana alors qu’ils peuvent tres bien developper leurs regions d’origine ! Partout dans le monde et notamment ici en Afrique, on aime bien son chez-soi, sa region natale.
      - D’une part je te fais relire tous mes posts que je n’ai jamais fait l’eloge d’aucune personnalite que t’as evoquee et donc ca ne t’engage que toi de se dire que je supporte untel ou un autre. En revanche je suis un pur republicain, un elu democratique, oui j’approuve s’il justifie son etiquette. Cependant je suis tres critique a ceux qui violent les droits republicains et notamment aussi aux incompetents. Hery a montre ses limites devant Jupiter. Vraiment nul devant Jupiter et catastrophique dans la gestion democratique du pays. Quelles que soient les circonstances ! la preuve il panique a l’abordage de sa derniere mandature ! Etre PRM n’est pas une occupation a vie ! tu cedes ta place quand tu te sens incapable.
      - L’ alternance dans ce pays devra se faire democratiquement. Les urnes, et rien que les urnes ! si le HVM est un parti democratiquement structure, un dauphin ou une devra se manifester car celui en poste a la tete de l’etat est mauvais. Un membre du HVM est libre...il (ou elle) n’a aucune redevance a Hery ! La CENI a crache son venin. N’importe qui pourra se presenter , he ben...meme discours pour les autres partis trouvez-vous un bon candidat.
      - Quand a l’histoire de representant(s) de l’opposition, c’est une drogue a endormir le peuple. Dans le monde occidental, il n’ y a pas que 2 partis comme l’un peut etre au pouvoir et l’autre forcemment dans l’opposition ! Le bipartisme, c’est uniquement aux USA ! En France, par exemple, actuellement il y a bien 4 forces d’opposition (LR, LFI, PS et FN) c’est quoi cette these redigee par une malgache a reveler que c’est un cas d’ecole ici. Oui c’est le cas pour ceux qui sont « colonises » jusqu’a leurs entrailles mais pas pour les 22 millions qui ne savent meme pas le contenu de ce document.

  • 12 juillet à 12:48 | Isandra (#7070)

    En effet, on pourra réduire considérablement le nombre des fonctionnaires, et ce n’est pas le motif qui manque. Il suffirait faire un grand nettoyage : une « Ghostbusters » contre les fantômes,...et « Audit fonctionnel » contre la surpopulation des bureaux ministériels dont certains Agents ne font que mitango lalitra, commérages, tout au long de la journée,...enfin, bicarbonate pour enlever les moisissures(les corrompus) qui ternissent l’image de cette entité,...

    • 12 juillet à 13:06 | atavisme premium (#9437) répond à Isandra

      Ce ne sont pas les fonctionnaires qu’ils faut virer ,mais ceux qui les dirigent
      L’indigence ,pour ne pas dire plus ,de la gouvernance en ce pays de Madhaiti est tellement criante que cela se reflète partout dans la vie de tous les jours
      Cela se voit a l’état des infrastructures de l’état sanitaire des habitants et de leur niveaux de vies
      Le retour aux fameuses « valeurs anciennes » en est la cause principale
      Ou comment la caste dirigeante a voulu et veux encore un retour à l’ordre pré colonial, faisant table rase de l’’évolution des 130 dernières années et du refus de l’entrée de Mada dans le monde actuel.
      Aucune remise en cause n’est possible car l’élite ,grâce a l’armée, se montre inaccessible a tout dialogue ou même contact constructif avec la population
      Donc pas de solution et cela « bien sur » se terminera forcément mal " ,car malheureusement le pire n’est pas atteint

    • 12 juillet à 13:13 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Atavisme,...

      Merci Méssé pour cette leçon de dégagisme que vous venez nous donner,...

      C’est vrai, vous êtes bien placé que nous pour savoir nos besoins, ce qui nous convient,...C’est toujours comme ça, depuis l’indépendance,...

    • 12 juillet à 13:39 | atavisme premium (#9437) répond à Isandra

      Isandra,
      N’importe qui ayant fait un minimum d’étude mais non imprégné d’une culture rétrograde et esclavagiste peut faire mieux (facilement)que ce votre élite produit depuis la décolonisation .
      Alors c’est pas faire mieux pour faire mieux !
      C’est faire pour régler les problèmes essentiels de chaque etre humain .
      Manger normalement ,pouvoir se soigner ,éduquer ses enfants,avoir du travail ,etc,etc,...
      Pas de luxe donc, l’essentiel ,et votre bande de profiteur n’êtes pas capable de fournir cela a votre peuple .
      Donc c’est bien clair même si le peuple n’a pas encore compris cela ,il le comprendra un jour .
      Votre idéologie et vos méthodes sont plus que condamnables ,mais cela se sait de plus en plus !

  • 12 juillet à 13:37 | Ibalitakely (#9342)

    Ny tena ataorana amin’ny resaka tahaka itony dia sao tsy « mallette » intsony no mandehadeha fa « malle » mihintsy ; na koa hoe jerevo daholo ny « dossiers » an’ireo rehetra miseho azy ho dadany rehetra ireo, dia lazao azy moramora, aloha, fa misy resaka azo hanakendaina azy raha mitady izy [douaniers, magistrats, …]. Dia tsy ny fiara ihany no misy « point mort & marche arrière. » !!

    • 12 juillet à 13:38 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      ... « mallettes » & « malles » ...

  • 12 juillet à 13:41 | akam (#7944)

    - A Rajonson, c’est bien de pondre un etat des lieux comme ca…mais allier les theories semantiques avec le contexte economique insulaire de Mada releve plutot de l’alchimie du 19eme siecle. Ce decalage et ces difficultes de mise en œuvre sont relies notamment a plusieurs facteurs que je ne vais pas citer a rallonge mais pour raccourcir : -a) la qualification des hommes ou femmes politiques qui ont occupe ou occupent actuellement des postes strategiques (pour faire simple du PRM au SG) - b) les liens « parentaux » ou « institutionels » ou « ethniques »…-c) les valeurs intrinseques de ces individus (utopiques ou egoistes ou sociaux ou…nuls).
    - On evoque la qualification actuelle de cette republique comme etant la quatrieme. Mais dela a comparer laquelle fut (ou est) la meilleure. Sans aucun doute la premiere et la pire est cette derniere qui, non seulement, a un recul pour corriger les inegalites existantes dans ce pays, mais beneficie aussi des infrastructures modernes pour redresser la situation. Cela fait 4 ans qu’ils sont la et disposent en main des outil modernes de gestion mais aucun souci pour ces mecs de cohabiter avec une population de 92% de pauvres. Quant aux regimes restants qui ne decoulaient que des mouvements de rue, elles sont aussi catastrophiques que cette derniere car le PIB n’a fait que chuter vertigineusement de 15 $/jour a 1$/jour.
    - La ou Rajonson se plante, c’est quand il relie les problemes sociaux a un probleme semantique telles que l’interpretation ou la traduction du « piasapajankana » (fonctionnaire). C’est tres reducteur (voir meme infantilisant au peuple gasy) de le penser ainsi car, depuis 57ans, on est en republique. J’ai lu ici qu’une foultitude de demeures ne se considerant pas toujours comme independants ! Bref etre foncionnaire d’un cote ou aussi etre un agent du prive ou un independant de l’autre n’a rien a voir avec les problemes ou les revendications actuels. Ces gens ne reclament pas individuellement leurs dus, ils sont structures en syndicats. Ils evoluent, c’est ce qui existe dans tout pays democratique qui se respecte. Ils savent leur(s) droit(s) et manifestent. La solution la plus mauvaise est la repression par la force. Celle la plus intelligente est le dialogue suivi d’effets mais pas que de promesse.
    - Quant a aller comparer ceux qui se passent en occident et en Chine ! Mauvaise allusion car l’occident est regi par des regimes democratqiues en revanche la Chine est une RPC (communiste, dictatorial bonhomme ! souviens-toi du passage du PM chnois a Hong Kong il y a quelques semaines). D’autre part, l’ allusion portee aux origines des financements « occidentaux » ou « chinois » il n’y a pas commune mesure car le FMI, par exemple, procede par etapes (redaction de projets-approbation-suivi-decaissement par tranches-suivi…) alors que ceux des chinois sont completement opaques. Voir meme rocambolesque, aller visiter le nouveau « bypass » Tsarasaotra-Ivato qui n’est meme pas publiquement utilise ou crois-tu que cela est possible que la route Ambilobe-Vohemar sera reparee gratuitement par les chinois ? bref personne n’est naive ici mais savent tous que tous financements etrangers sont des emprunts. As-tu vu « sursauter » le PRM a son retour de Chine ? as-tu appris les retombees ?
    - C’est mauvais de considerer que l’argent n’a pas d’odeur.

  • 12 juillet à 17:13 | atavisme premium (#9437)

    Isandra ,
    C’est aujourd’hui ,maintenant,ce qui important , les 90 % de pauvres et non ces vieilles histoires de la colonisation.
    Je sais politique bassement idiote ,toujours stigmatiser la France et son passé .
    Et vous votre passé esclavagiste ?

    • 12 juillet à 17:41 | Isandra (#7070) répond à atavisme premium

      Atavisme,...

      "Je sais politique bassement idiote ,toujours stigmatiser la France et son passé .
      Et vous votre passé esclavagiste ?"

      Savez vous que les Français appliquaient les deux(la colonisation et l’esclavagisme) aux Antilles...?

      En effet, ils avaient conquis ces pays, avant d’y importer des esclaves pour travailler durement aux champs de cannes à sucre,...

  • 12 juillet à 17:28 | Mihaino (#1437)

    Avant de réagir , j’ai lu avec attention tous les commentaires ci-dessus qui sont pertinents et sérieux à mon humble avis !
    Ayant suivi le Don-dresaka où l’ économiste Hugues RAJAONSON a développé sa thèse sur les vrais problèmes de notre situation économique actuelle et qui comme tout débat a provoqué des pour et des contre , je voudrais à mon tour souligner que tout est STRATEGIE MARKETING ! Pourquoi ?
    - Les experts en économie , en gestion ,et même le politique et la politique , parlent actuellement de l’ obsolescence programmée , c’est à dire pour faire simple que tout produit fabriqué , tout être humain , tout responsable politique etc, etc....A UN CYCLE DE VIE !Conception , naissance , développement , croissance , maturité puis déclin par rapport au facteur temps :années (une courbe en cloche que tout le monde connaît, je l’espère car c’est trop évident ) .
    - La plupart de nos politiciens actuels ainsi que nos dirigeants , nos députés , nos sénateurs , bref nos hauts responsables qui sont aux affaires vivent et survivent dans cette obsolescence programmée car ils sont pour la plupart dans la phase du déclin . Certes , ils cherchent à tout prix à garder leurs sièges(éjectables à tout moment) ou à reconquérir le Pouvoir pour imposer leur dictat et non la vraie démocratie !
    - Je persiste et signe que le véritable Zorro qui va défendre les pauvres et développer notre PAYS n’est pas encore parmi ces anciens dirigeants !Les électeurs attendent un vrai dirigeant honnête , compétent , jeune , dynamique apte à dynamiter les systèmes actuels ( institutions obsolètes, lois obsolètes , coutumes obsolètes , gouvernance obsolète et que sais-encore ?
    Enfin, je souhaite que nous les malgaches sans exception, nous prenions en main l’avenir de notre beau PAYS sans quémander ni toujours nous mettre à genoux devant les puissances étrangères !TRAVAILLONS ET EVITONS A TERME LES AUMONES

    • 12 juillet à 19:14 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Mihaino

      Bonsoir Mihaino

      Mihaino, croyez-vous vraiment à de tels balivernes ? Pourquoi Zorro mais pas Hercule vu les travaux à faire ?
      En conclusion, nous ne devons plus attendre qui que ce soit car votre diagnostic fait appel à l’action/au travail de tous (qui qu’ils soient du plus petit au plus grand dans tous les sens du terme : Chacun son métier et les vaches seront bien gardées) pour relever le pays : Plus besoin d’attendre des hommes providentiels.

  • 12 juillet à 18:47 | Isambilo (#4541)

    Compte tenu des bouillies pour bébé de Rajaonson et Ramakavelo, je ne m’étonne pas de la situation malgache.

  • 12 juillet à 19:22 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Quant aux fonctionnaires, ils ne sont pléthoriques ou budgétivores qu’en apparence seulement à cause de leurs concentrations dans les grandes villes seulement : Une mauvaise répartition des personnels de l’état dans tous les domaines à cause de leurs refus d’occuper des postes dans les bleds éloignés.
    Ces experts bidons se doivent de justifier leurs affirmations gratuites dans le temps et dans l’espace mais pas seulement en copiant-collant ce qui se dit ailleurs car comparaison n’est pas raison compte-tenu de leurs réalités très éloignées des notres au niveau de l’utilisation de la nouvelle technologie entre autres.

    • 12 juillet à 20:00 | akam (#7944) répond à plus qu'hier et moins que demain

      - La premiere fois que j’ai appris qui c’est Rajonson fut le moment ou il a crache le chiffre de 92% de pauvres a Mada qui ne vivent qu’avec 1$/jour. C’est pas faux ! Mais, comme toi, je trouve que ce qu’il suggere est malheureusement inadapte car ce ne sont que des vieilles recettes recyclees. Depuis des annees, ce pays a ete restructure : on ne parle plus de 6 provinces mais de 22 regions. Pour moi, ce n’est pas de copier systematiquement ce qui se fait a l’occident comme tu dis !
      - Pour moi, il s’agit de gerer chaque region selon un systeme economique decentralise et ferme. La theorie keynesienne, qui a fait ses preuves apres la seconde guerre mondiale ou bien encore actuellement dans certaines villes americaines en difficulte fait que la somme que tu epargnes doit etre la meme que ce que tu investis. Dans un cadre local tel que l’une des 22 regions gasy, l‘ « ariary emprunte au FMI » doit rester selon un circuit economique ferme dans la region beneficiaire. L’ariary que la « region A »devra depenser car il leur faudra par exemple « du sel » tel que l’achat aupres d’une « region voisine B » ne devrait provenir que des recettes de la region.
      - Recettes issues notamment de la vente des produits locaux (pour un pays ou 80% des gens travaillent la terre, on ne « glande » pas). Il y a aussi les impots locaux (oui il en faut car les grands commercants regionaux : gasy, karane ou chinois gagnent plus que le paysan du coin). En effet le paysan du coin est concerne aussi car il devra aussi acquitter les taxes locales pour la vente de ses produits aux differents marches locaux ou/et emprunter le taxi-brousse s’il faut.
      - C’est notamment cet equilibre entre l’argent encaisse et les investissements regionaux qui garantit la creation de richesses ou la faillite d’une region.
      - Evidemment l’effet domino surviendra si un des agents communaux est affecte par le « cancer de la corruption ». Ce qui rejoint ce qu’on blablate actuellement avec les problemes de la conseillere qui minent le regime en place. Qui n’a pas connu de cas de corruption a Mada ? ou se situent les limites entre corruption passive et objective, tant chez le corrupteur et que chez le corrompu ? C’est clair que des donnees statistiques n’existent pas mais le citoyen lambda ne l’apprendra qu’apres que le delit soit constate soit a l’etranger ou localement ! Y-a-t-il eu manipulation d’opinions ou non ? incompetence ou complicite ? Pourtant ces donnees mathematiques sont utiles car elle servent de marqueurs pour pouvoir juger de la competence ou de l’incompetence du service, du ministere puis du gouvernement et notamment le PRM ?

    • 12 juillet à 21:15 | Mihaino (#1437) répond à plus qu'hier et moins que demain

      @ akam ,
      J’ai la nette impression que vous développez à merveille les théories de Keynes . Soit !
      Vous connaissez parfaitement , je l’espère, que le noyau des théories libérales n’a pas changé depuis le 19è siècle ! David Ricardo , Adam Smith avaient défendu le libre-échange en des termes que les libéraux ne renieraient pas aujourd’hui !
      Les théories classiques et néoclassiques de l’échange international ont reçu de nombreuses critiques et il serait intéressant de considérer les autres écoles !TOUT EST UN DEBAT QUE LA COLONNE DE MT. TRIBUNE NE SUFFIRA PAS ! HUMANISME ET ENVIRONNEMENT SONT LES SLOGANS actuels : réchauffement climatique , préservation de la faune et de la flore etc, etc !
      Récemment , des manifestations ont eu lieu pendant la réunion des G20 en Allemagne , les anti-capitalistes continuent leur mouvement dans le monde entier , la mondialisation a rapproché les continents (cf la Russie et les USA : long tête à tête de Poutine et de Ronald Trump ) ; La Chine est toujours sollicitée par les Occidentaux pour octroyer des crédits car tout le monde sait qu’elle est en pleine expansion malgré les mauvaises langues et les intox de certains médias européens ou américains !

    • 13 juillet à 10:27 | akam (#7944) répond à plus qu'hier et moins que demain

      @Amigo o Amiga mihaino
      Tu me flattes lorsque t’evoques que je suis un adepte de la theorie de Keynes. Mon metier m’amene a voyager beaucoup et je debats pas mal aussi. Cependant je suis loin de manipuler les gens... Le Ba ba « economique » que j’evoque decoule simplement de ces constats…qui ne connaissent pas de frontieres, sauf dans les pays ou le regime est totalitaire (Chine). Quand t’as pres de 60% de la population gasy qui sont des jeunes ayant moins de 25 ans. C’est alarmant quand on parle d’avenir. C’est pourquoi je m’avance pour reveler ces cas d’ecole « tres elementaires »pour eveiller juste l’attention des politiciens locaux. Les ont-ils deja mis en place ?ont-ils entendu parler ? ou blabla et blabla tout le temps ? Fondamentalement c’est une question de volonte. T’avales l’argent du FMI et tu gonfles ta panse ou tu l’utilises plutot pour le bien de tes compatriotes. A mon sens, ces approches pourraient aider une population insulaire comme a Mada ! S’il y a un objectif juste et commun a viser, ce n’est pas de revenir au federalisme avorte qui amplifiera davantage les ecarts entre les provinces. Ce sera plutot en 3 mots c’est la « creation de richesse » respectivement dans les 22 regions. Car l’argent qui est rentre de cette facon servira de vecteurs qui connectent chaque citoyen de la region afin qu’il l’utilise (cas des entrepreneurs) ou l’epargne (cas des menages). Ce n’est pas ici qu’on pourra developper cela mais au minimum en un « brainstorming » de 2-3 jours suivi d’effets actes par une publication ou un carnet de route !

    • 13 juillet à 10:43 | punchline (#9673) répond à plus qu'hier et moins que demain

      @akam, tu es en 2017 et tu nous parles de keynes, tu es un has been comme tous les profs d’eco gasy gros lard, la politique de la demande n’est plus possible depuis les anées 70, ni l’effet multiplicateur de la consommation , ni les effets accélérateur d’investisement ne joueront plus. il y aura une sorte d’éviction par la finance , la bourse ou tout simplement la banque qui se mettraient à la place.

    • 13 juillet à 11:21 | akam (#7944) répond à plus qu'hier et moins que demain

      @maigrelet ou maigrelette punch
      C’est incoherent ce que t’evoques car la principale banque preteuse du pays est le FMI...puis les bases de la theorie keynesienne sont reprises un peu partout dans le monde (pays riches ou pauvres, grandes villes des etats riches ou pauvres des USA). Je reitere que c’est une question de volonte, notamment a toi qui es federaliste, tu veux pomper directement les sous car t’es le (la) seul(e) detenteur (rice) et connaisseur (se) ou tu tiens a l’utiliser pour tes administres ? Tu veux le federalisme pour toi ou pour la province dont t’es originaire. Bref si tu tiens a accumuler des richesses pour ta province (c’est bien du Keynes) : ce sera pour la capitale de ta province ou les gens en brousse ? Revois ce qui se sont passes depuis 57 ans si ces personnes de renommee politique sont revenues en province ou se sont tassees dans les bidonvilles de Tana ? (Ma ou) mon pobre essaie de combler ta panse car t’es vraiment en manque.

  • 12 juillet à 21:18 | lysnorine (#9752)

    « Les réflexions de l’économiste Hugues Rajaonson qui suggèrent la réduction à 30% de l’effectif des fonctionnaires »

    Ny fampifandanjana ny vola miditra sy mivoaka ao amin’ny vatam-bolam-panjakana angamba no ao an-dohan’ny mpanolotra io hevitra io.

    Kanefa tsy ny fampihenana ny isan’ny olona ampiasain’ny fanjakana velively akory no hahatongavana amin’izany fa : Ny fitsitsiana sy ny TSY FANDANIDANIAM-POANA ny voam-panjakana . Efa nisy soso-kevitra* narosonay ihany teto kanefa AZO ANTOKA avy hatrany fa : NA IZA NA IZA amin’ny mpilalao pôlitika ankehitriny no ho tonga eo amin’ny fahefana (izany hoe :prezidà, PM, ministry ny vola, ministry ny Raharaham-bahiny, ministra misahana ny momba ny mpikarama amin’ny Fanjakana, sns) dia tsy hieritreritra hanatanteraka izany na rahoviana na rahoviana.

    *Zahao : 25 novembre à 09:20 | lysnorine , « Les députés forcent l’inscription des 4X4 dans la loi des finances 2017, jeudi 24 novembre 2016, http://www.madagascar-tribune.com/Les-deputes-forcent-l-inscription,22693.html#comment326843 ;

    Misy ohatra tsara avy any Tanzania sy Bénin izao tokony halain’ny mpitondra malagasy tahaka raha ny FAMPIHEMORANA ny FAHANTRANA mianjady amin’ny sarambaben’ny vahoaka malagasy sy ny FANABEAZAM-BOHO ny tokantranom-pirenena malagasy no tena ataony vain-dohan-draharaha.

    « RÉDUCTION DU TRAIN DE VIE DE L’ÉTAT : TALON sur les traces de MAGUFULI ; des EXEMPLES QUI DOIVENT INSPIRER LEURS PAIRS exemples qui doivent inspirer leurs pairs. »
    Par
    Edouard DJOGBENOU -
    Juin 13, 2016
    https://beninwebtv.com/2016/06/reduction-train-de-vie-de-letat-talon-traces-de-magufuli-exemples-doivent-inspirer-leurs-pairs/

    A PEINE QUEQUES SEMAINES APRÈS SON INVESTITURE le 15 Novembre 2015, le nouveau président TANZANIEN John MAGUFULI séduit par son mode de gouvernance et les actes forts qu’il pose pour donner une nouvelle dynamique à son pays.

    Son premier champ de bataille fut la lutte contre la corruption qui fut l’une de ses promesses de campagne. En effet, dans son discours de politique générale devant le Parlement, John Magufuli a promis de « mettre fin aux VICES qui freinent la nation et l’empêchent de sortir des millions de citoyens d’une abjecte pauvreté », évoquant les fléaux tels la CORRUPTION, la mauvaise gestion et le GASPILLAGE DES RESSOURCES PUBLIQUES.

    Pour atteindre son objectif et hisser son pays au rang des pays émergents, le nouvel homme fort de la Tanzanie a déclaré une guerre au gaspillage des ressources de l’état, à la corruption et autres fléaux connexes. IL DONNA ENSUITE L’EXEMPLE PAR LA RÉDUCTION DRASTIQUE DU TRAIN DE VIE DE L’ÉTAT. Ainsi, le DÉPLACEMENT DE MINISTRES À L’ÉTRANGER fut RÉDUIT ; de même que des VÉHICULES DE FONCTION.

    Il décida de l’ANNULATION en Décembre dernier des FESTIVITÉS DE L’INDÉPENDANCE afin, dit-il, de faire une ÉCONOMIE D’ARGENT À INVESTIR dans une campagne de nettoyage des villes pour LUTTER CONTRE LE CHOLÉRA qui sévit dans le pays. « Il est simplement HONTEUX que nous dépensions tant d’argent pour célébrer 54 ans d’indépendance quand notre peuple MEURT DE CHOLÉRA », une maladie qui a tué 150 personnes ces trois derniers mois en Tanzanie selon l’Organisation mondiale de la santé.

    Le président a par ailleurs ordonné la DIMINUTION de 90% le budget habituellement alloué aux DINERS le début des travaux du parlement et les FONDS ÉCONOMISÉS ont été consacrés à l’ACHAT DE LITS D’HÔPITAUX …

    Toutes ces mesures prises par le président tanzanien sont motivées par une rage de venir à bout de la grande pauvreté. « JE SAIS CE QUE CELA SIGNIFIE D’ÊTRE PAUVRE. Je m’efforcerai d’aider à améliorer le bien-être des gens ».

    Cet exemple qui doit FAIRE ÉCOLE dans tous les pays africains caractérisés par une gestion « PAUPÉRISANTE » est en expérimentation dans notre pays la république du BÉNIN avec l’avènement au pouvoir du président patrice TALON. En effet, depuis son investiture le 6 Avril dernier, l’homme a pris dans le cadre des conseils des ministres une série de décisions visant à RÉDUIRE LES CHARGES DE FONCTIONNEMENT DE L’ÉTAT. Il a également posé beaucoup d’actes forts qui présagent d’une saine gestion de l’état en dépit des sentiments de retro pédalage que bon nombre de concitoyens commencent par nourrir. Beaucoup d’autres réformes sont en cours pour faire du Bénin un pays qui s’engage sur la voie du développement.

    Ces deux exemples ouvrent pour l’Afrique une nouvelle ère de chef d’état de la nouvelle génération qui tranche avec les FLÉAUX tels que la mauvaise gouvernance, la corruption, le CULTE DE LA PERSONNALITÉ et tous les autres TRAVERS qui ont maintenu le continent dans une DÉPENDANCE ÉCONOMIQUE et une PAUVRETÉ qui CARACTÉRISENT depuis plus d’une cinquantaine d’années le CONTINENT AFRICAIN qui pourtant dispose de tous les atouts pour son rayonnement.

  • 12 juillet à 22:08 | lysnorine (#9752)

    @ Mihaino-12 juillet à 21:15 |

    « Les théories classiques et néoclassiques de l’échange international ont reçu de nombreuses critiques et il serait intéressant de considérer les AUTRES ÉCOLES »

    Isan’ny tsara hodinihin’ny tompon’andraikitra amin’ny tany VOAZANAKA tahaka an’i Madagasikara dia ny hevitra novelarin’Friedrich LIST -ekônômista alemà tamin’ny taon-jato faha-19 ao amin’ny boky nosoratany hoe : “Das nationale System der Politischen Oekonomie” (1841 &1910) na « Frédéric List, Système National d’Économie Politique, traduit de l’allemand par Henri Richelot, 1857, Paris-Capelle-Libraire-Éditeur.)

    Tsarovana fa niompana tamin’ny hevitr’i F. List ny pôlitikan’i HITLER nanarenana ny toe-karenan’i Alemanina tany amin’ny taona 1933. Vokatr’izany, ohatra, ny « VOLKSWAGEN » , fiarakodia nataon’i Hitler ho an’ny sarambabem-bahoaka sy ny « REICHSAUTOBAHNEN » na ny autoroutes tsy hita velively naoriny talohan’ny fipoahan’ny ady ehibe faharoa tamin’ny 1939.

    • 12 juillet à 22:14 | atavisme premium (#9437) répond à lysnorine

      Lysorine ,
      Tu te la pètes un peu trop ,tu pues le passé déja passé
      Casse toi !

    • 12 juillet à 23:07 | Mihaino (#1437) répond à lysnorine

      Namaky tsy tapaka ny hevitrao eto ny tenako ry Lysnorine ary tsoriko fa nahaliana aho tokoa ! Misaotra anao amin’ny tantara sy ny hevitra rehetra . TSY MAHAGAGA ahy raha misy tsy tia izay voalazanao satria mbola manana saina sy mihevitra fa diso ny zavatra lazainao !
      Amiko manokana anefa dia marina ireo tantara ny alemana nanao Wolkswagen (voiture du peuple) ary sady mafy no mora ireny ! Tsy te hiverina ny zavatra nataon’i Hitler izaho fa tantara nampalahelo ireny ary efa niombona sy nifamela heloka ankehitriny i France sy Allemagne !« plus jamais çà » hoy Mitterand raha nijery ny « Oradour sur Glane » ary vao namafisin’i Emmanuel Macron vao haingana teo .
      Raha oviana ré vao mba hifamela sy hiombina ireto mpanao politika efa nitondra ary samy nanao ratsy teto amintsika ireto ê ???Tsy nisy mazava ireo na iray aza fa samy nampijaly ny vahoaka malagasy daholo ! Mandainga ary manao kabary tsara lahatra ireo mpitondra antsika fahiny na ankehitriny fa tia tanindrazana ka te hampandroso azy ! Mitombo ny dahalo , mitombo ny kolikoly , mitombo ny fahantrana ny vahoaka , mitombo ny ady lahy politika , mitombo ny grevy etsy sy eroa , miakatra be ny vidimpiainana sns, sns....TSY HIRESAKA MIARAMILA IZAHO NA DIA MITOMBO KOA AZA NY JENERALY MALAGASY izay tsy niatrika ady any ivelany fa ny ady anatiny samy malagasy ka mampiasa ny fitaovana eo am-pelatànany ! SANATRIA TSY SENEGALY MAHAZO BAIKO marina !

    • 13 juillet à 08:33 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @ Mihaino 12 juillet à 23:07
      Fanampiny

      1°Tsy voalaza tetsy aloha fa ny pôlitikan’ ny chancelier Alemà BISMARCK izay loharanon’ny fiforonan’ny Firenena Alemà iray tsy mivaky (unité de la nation allemande) tamin’ny fitsanganan’ny “Reich” faha-2 (1871) sy ny tanjak’i Alemanina, dia naka hevitra tamin’io bokin’i Friedrich List, hono, hoy ny mpanoratra iray :

      Jules Domergue, L’Évangile de M. de Bismarck, Paris, E. Dentu, Libraire-éditeur, 1884, p.4.

      « Il existe un livre (1) où se trouve exposé tout au long le système politique, commercial et colonial du chancelier ; en le parcourant, l’esprit étonné voit surgir l’œuvre déjà accomplie par l’Allemagne, sous la direction de M, de Bismarck, et peut deviner l’œuvre future. M. de Bismarck a suivi pas à pas son guide, Frédéric List, et il ne s’en cache pas. Le Système national d’économie politique est le livre de chevet du chancelier.
      « (1) Système national d’économie politique, par Frédéric List. »

      Tsara homarihina koa ny fampiharana ny hevitr’i List momba ny fananganana na fanatevenana ny LALÀM-BY no pôlitika narahan’ny firenena rehetra lasa lehibe taty aoriana ka mandrak’ankehitriny, nandritra ny taon-jato faha-19.

      2° Momba ny hoe : « nifamela heloka ankehitriny i France sy Allemagne ! “plus jamais çà” hoy Mitterand raha nijery ny “Oradour sur Glane” ary vao namafisin’i Emmanuel Macron vao haingana teo » :

      Aoka hotsarovana fa nisy FRANTSAY ange niaraka tamin’ny Alemà nandray anjara tamin"io FAMONONA FRANTSAY tao Oradour-sur-Glane io, ary dieny tamin’ny taona 1950, dia efa nanao izay hamotsorana azy ireo sy ny namany « collabôs » ny antoko « havanana » na « afovoany » tahaka ny M.R.P. (Mouvement Répubicain Populaire), antoko akaiky ny Eglizy katôlika izay nanohana ny fitondran’ny marosaly Pétain tany Vichy sy ny fiarahany miasa tamin’ny Alemàn’i Hitler.
      Ary i Mitterrand moa dia olona nahazo mari-boninahitra tamin’ny fitondran’ny marosaly Pétain :

      « En avril 1943, Le Maréchal Pétain remet la francisque à François Mitterrand pour “récompenser les services rendus à l’État français” ». http://aujourdhui.over-blog.fr/article-19-juin-1942-mitterrand-a-vichy-77056766.html

    • 13 juillet à 08:38 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      Nisy tapaka kely tetsy aloha :
      « Aoka hotsarovana fa nisy Frantsay ange niaraka tamin’ny Alemà nandray anjara tamin"io famonoana olona tao Oradour-sur-Glane :

      « Discussion d’un projet de loi d’amnistie relative aux faits de collaboration

      « M. Jean Tricart. Mais, ce qui est plus grave encore, c’est que le DÉTACHEMENT d’assassins qui commit le crime d’Oradour-sur-Glane COMPRENAIT DES FRANÇAIS. QUATORZE ONT ÉTÉ IDENTIFIÉS ; deux seulement sont détenus ; douze sont en liberté provisoire, et cela après la clôture de l’instruction. Ce sont : Ochs (Albert), Prestel (Louis), Daul (Albert), Elsaesser (Jean), Busch (Joseph), Niess (Jean), Griennemberger (Camille), Giedenger, Weber (Henri), Lohner (Antoine), Hoehlinger, Sparth (Alfred). Ces douze, qui sont en liberté provisoire après la clôture de l’instruction, . vont prétendre au bénéfice de votre loi d’amnistie, car il ne semble pas que l’on ait retenu contre eux beaucoup de charges. Une telle chose est-elle concevable.

      JORF, Débats parlementaires, Assemblée Nationale, mercredi 8 novembre 1950, 1re séance du mardi 7 novembre 1950, p.7498

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 361