Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 25 septembre 2017
Antananarivo | 21h20
 

Economie

Mines

Un centre d’affaires à Ivato

samedi 2 septembre | Bill

Le chef de l’Etat Hery Rajaonarimampianina a procédé ce 1er septembre 2017 à Mamory-Ivato, à l’inauguration d’un centre d’affaires dédié aux mines ou Mining business center (MBC). Il s’est envolé par la suite vers Londres pour marquer les 200 ans de relations diplomatiques avec la Grande Bretagne. Coïncidence ou non, il faut dire que c’est un cabinet britannique qui a fait la promotion à l’international du Salon des mines et du pétrole de 2015. D’après le président Hery Rajaonarimampianina, le MBC est destiné à promouvoir les investissements directs étrangers et le développement du secteur extractif. « Aujourd’hui nous voulons assurer une bonne gouvernance pour que nous puissions avoir les vrais investisseurs déterminés à créer des emplois, à créer une valeur ajoutée dans ce secteur et dans ce pays » a-t-il déclaré. A noter que la construction de ce centre d’affaires par le Bureau des Cadastres miniers (BCMM) lui a coûté quelque 20 milliards d’ariary.

Détails techniques Mining Business Center :

• Structure de 6600m² construit sur un espace total de 12000m² ;

• Un bâtiment high-tech : connexion fibre optique, autonomie énergétique : installations hybrides (solaire + thermique) ;

• Hall pouvant s’adapter aux besoins de chaque évènement : exposition, foire, etc. ;

• Amphithéâtre de 1000 places ;

• Quatre salons VIP ;

• Une galerie commerciale : composée de 32 box de 12m² chacun en moyenne, à vocation promotionnelle ;

• Une bibliothèque et une cartothèque dédiées au secteur minier ;

• Un espace dédié aux institutions bancaires et aux bureaux de changes ;

• Un restaurant ;

• Un lieu sécurisé pour les transactions : équipements high-tech, détecteurs de métaux, accès magnétique, surveillance vidéo.

21 commentaires

Vos commentaires

  • 2 septembre à 11:35 | rakoto-neutre (#8588)

    Vanter les réalisations du régime, attendons le résultat que celles-ci apportent pour notre pays. Les pauvres en bénéficient-ils ou c’est encore les riches qui vont en profiter.

    • 2 septembre à 12:13 | manga (#6995) répond à rakoto-neutre

      Rakoto,
      Je vous convie de visionner une émission qui tourne jusqu’à ce jour en boucle sur la 5 et qui s’intitule : « Chasseurs de pierres ».
      Vous allez constater par vous même que le ridicule ne tue pas.
      Les principaux acteurs (au nombre de trois) sillonnent le globe et vous découvrent l’itinéraire bien défini pour assouvir leur besoin.
      Et en aucun moment, ces derniers ne se sont rapprochés, et de quelque manière que ce soit, d’un quelconque comptoir (officiel) pour se les procurer.
      Donc dire qu’un pays comme le notre se le permet, je ne suis nullement convaincu que cette initiative rapporte un sou à l’État.
      Vous avez suivi les nouvelles de TV+ de la veille ? Je n’en rajouterai plus rien.
      On aurait dû bénéficier nos frontières de ces:materiels soi-disant de dernier cri,
      CE N’EST PUREMENT QUE DU GACHIS ET LE MOINS QU’ON PUISSE DIRE....
      Et pour terminer, je dédié cet article à une chanson locale avec des paroles très courtes et qui se répètent : « Mihidy varavara tsy misy lakile, Mihidy lakile tsy misy varavara, MALALAKE.... »

    • 2 septembre à 17:22 | kartell (#8302) répond à rakoto-neutre

      @ manga

      J’ai vu l’épisode sur Madagasikara où le trio infernal était arrivé un 26 juin à Tana, mais contraint de regagner son hôtel, tant l’atmosphère dans les rues était chargée en alcool et l’agressivité des gens était palpable, selon eux !…
      Le plus roublard des trois, le petit barbu, frisé affirme avoir vécu un temps à Antsirabe, comme lapidaire et de ce fait, possède un contact dans la capitale….
      Ce dernier lui confirme que le prix des pierres, saphir en outre, a pris l’ascenseur depuis deux ou trois ans ( +30%) en expliquant que les gros acheteurs sont l’exclusivité des chinois qui utilisent l’aubaine de la pierre pour sortir leur argent du pays …..
      Seules, les pierres brutes ont leurs intérêts en évitant les boutiques de lapidaires dont les prix sont pour eux, prohibitifs pour leurs profits juteux !….
      L’épisode malagasy tente de montrer un climat général délictueux du quotidien, il donne une image de far-west de ce milieu minier, si cher à notre président !….
      Mais, il ne fait aucun doute que ce trio, connaisseur en gemmes, ne cesse d’entuber ses vendeurs potentiels pour tirer un profit disproportionné de leurs achats, au retour aux E-U !…
      Cela résume bien le fossé qui sépare le producteur et le consommateur du produit fini en démontrant, s’il le fallait encore, que les beaux discours officieux sur le développement, par le biais du secteur minier, est un leurre et un attrape-nigaud avec lesquels le pouvoir tente de faire croire au miracle comme la bouée de secours pour une noyade programmée !….

  • 2 septembre à 12:40 | Jipo (#4988)

    @ Manga
    le trio dont vous parlez est abjecte, nauséabond et représente tout ce qu’ il y a de plus repoussant de la nature humaine : not in my name ...
    Pour revenir à ce complexe, des boxes de 12 m2 seraient disponibles ? pour y entreposer des lingots : OK mais pour le reste ?
    A moins qu’ il veuillent faire comme à Dam et les concurrencer avec les plus belles fleurs locales ?
    Surpris qu’ il n’ y ait pas une pharmacie, un service de premier secours, sans oublier nos valeureux djihadistes du feu , à moins que l’ auteur ait négligé de nous parler de la piscine sur le toit , en cas d’ incendie ?
    & le + important : une salle de prière, pour recevoir nos nouveaux zamis & investisseursTurcs, entre autres ...
    Curieux de connaître le prix / M2 de ces locaux, quid du rapport locatif ?
    Encore une inauguration à inscrire au palmarès de notre honoris causa, cela valait bien un petit détour pour une tea-party chez notre chère Reine/mère : du brexit ...

  • 2 septembre à 14:17 | Jipo (#4988)

  • 2 septembre à 14:35 | kartell (#8302)

    Nous, enfin, dotés ( qui a financé réellement, ce joujou ?) d’un centre d’affaires minier, faisant ainsi officiellement de notre île, l’immense supermarché, portes, grandes ouvertes, si affinités offshores !….
    Une telle construction suffira-t-elle à inciter d’autres investisseurs à tenter leurs chances, ici ?, si c’est aussi simple que cela !, parce que certains préféreront la discrétion et la confidentialité pour finaliser leurs tractations, de joueurs de poker !...
    Est-ce à dire qu’auparavant, le manque d’investisseurs étaient dus à l’absence d’une telle infrastructure ?
    Il n’y a qu’un pas ou plutôt qu’un coup d’angady, pour le faire croire, en haut lieu !…
    Quel contraste entre ce cube rutilant, « à l’américaine » et les conditions de vie d’un quotidien qui, paradoxalement, ne trouve pas d’investisseur, pour améliorer son exécrable train-train !….
    La mariée est trop belle pour croire que cela suffira à convaincre « les investissements directs étrangers » dixit notre très affairiste président, visionnaire, au possible !…
    Ce dernier profite, sur sa lancée euphorique, de l’occasion de la réouverture inespérée de notre ambassade à Londres pour oser un ième petit voyage touristique, entouré d’un aréopage de courtisans, enchanté de pouvoir faire du shopping « in London », heureux quinquennat !….
    Profitant de l’aubaine offerte par cet évènement grandiose, notre président martèle, sans convaincre, que la « bonne gouvernance » était, désormais, dans nos murs et surtout dans les siens sans que nous en sachions plus sur les prétentieuses avancées présidentielles dans ce domaine fleurissant !…
    Comme d’habitude, nous baignons dans une atmosphère hallucinante d’un renouveau fanfaronné qui n’attendait que le bon vouloir d’un président à siffler son départ !…
    L’inauguration de ce « Disney Land, bling-bling » est arrivée à point nommé pour mettre le doigt sur nos incohérences flagrantes entre, celles qui devraient en mettre plein la vue (mon oeil !) à un microcosme « d’affaireux », sans frontière et celles d’un quotidien qui doit se résoudre à se suffire à lui-même, sans sponsor, ni investisseur direct, public, privé ou étranger !...
    Elle est pas belle, la vie ?…..

  • 2 septembre à 17:06 | Ibalitakely (#9342)

    « A noter que la construction de ce centre d’affaires par le Bureau des Cadastres miniers (BCMM) lui a coûté quelque 20 milliards d’ariary. »
    - Raha misy ilay fiteny hoe eo am-pandrasana no hahitana ny hatiny, enga anie ho hita izay tena tadiavin’ny vahoaka.
    - Fa ny mahavariana ihany koa dia tato ho ato toa misy foto-drafitr’asa voalaza fa t@ volan’ny Malagasy madiodio [lui a couté ???????] avokoa : ny filoham-pirenena & izany « projets présidentiels » izany moa ve efa mba mandalo governemanta & efa nankatoavin’ny antermiera roa tonta, sa tsy mila an’izany. Ny olom-boafidy rehetra [depiote, senatera, ben’ny tanàna, ...] izay tena mahalala ny tena ilain’ny vahoaka nifidy azy ireo ve tsy mila manome fankatoavana na tsia, sns ??

    • 2 septembre à 17:14 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      Dia mby aiza ho aiza izao ireny resaka tany Anjozorobe [nisy olona maty mihintsy moa] na koa tany Soamamanina [nisy olona nigadra ihany koa] & ny hafa ireny ??

  • 2 septembre à 17:17 | dafily (#9983)

    yerk ! yerk !!

    le corbeau que je suis coasse, je ne retiens pas non plus la larme qui pointe et qui coule sur mon bec en même temps, cloué par tant d’insolence bue et assumée de la part de mes congénères dirigeants qui du haut de leur perchoir doré, dédaignent la plus élémentaire compassion envers leurs plus mal lotis en offrant aux goinfres foreigners l’occasion d’assouvir leur boulimie ! ils peuvent s’écrier « it’s time... » Bon, on aura droit à la sempiternelle ritournelle sur les « retombées » économiques qui pleuvront à la belle saison, à l’emploi que génèrera ces exploitations, au « développement » des régions concernées et à la bienveillance de nos futurs partenaires quant à l’accomplissement d’un partenariat win-win ! « come on, this country is the best place to be for making money ! »

    voilà ce qu’on appelle dérouler le tapis rouge, et par la même occasion le blanc-seing universel au « pillage » des entrailles de l’ile rouge. Entrailles qui seraient (j’ai encore les cartes héritées de l’ancien « locataire ») suffisamment motivantes pour multiplier ce qui est chiffrable. Bien sûr le financement d’un centre d’affaire minier hitech enorgueillira toujours la frange des partis-pris, dont la contrepartie ne concernera pas le people en aucun cas, mais quid du « reste » cantonné à la contemplation d’un monde qui lui est inconnu et qu’il ne comprend pas ? Le foutage de gueule est corsé, osé, voir complètement caricatural comme l’exprime kartell. Et pour convaincre, nous avons droit à de « la bonne gouvernance », ben voyons, depuis quand exactement pouvons-nous y prétendre ? Coué peut dormir tranquille, on sait comment y faire de ce côté-ci.
    Allez, Hery a du se repasser en boucle « God save the Queen », et à l’instar de Jeanne d’Arc, a entendu des voix afin de dérouler le red tapis aux rosbifs (et à d’autres bien évidemment...). De toutes façons, je m’y attendais déjà à cette assumation des carabistouilles commencées depuis l’ère transitoire des fossoyeurs orangistes, cette inauguration en est l’évidence la plus manifeste.

  • 2 septembre à 18:35 | manga (#6995)

    Après quatre années de règne sans partage, il me semble qu’il n’est plus sujet de se poser des questions sur la crédibilité (ou non pour une bonne catégorie) de son altesse sérénissime, le prince Martial.
    A ma connaissance, et sauf, je n’ai jamais entendu parler d’un quelconque ordre de jour au sein des deux assemblées constituantes (ordinaire ou extra) d’un projet de cette envergure aussi utopique, transposant les rêves pour de la pure réalité, pour prouver au monde entier que nous avons sous nos yeux la réplique intégrale de la Reserve Fédérale Américaine et pourquoi pas aussi celle de Fort Knox.
    Trop et plus que trop d’incohérence sur ce qu’on dit en rapport avec ce qu’on fait ; et surtout qu’on a l’audace de dire que les fonds sont propres de l’état sans l’aide de financements étrangers
    A mon humble et modeste constat, il me semble que nous sommes, et comme à l’accoutumée, très loin du compte
    Quant à Indiana Jones et de ses deux fidèles compagnons de route,, (et puisqu’ils ne sont pas les seuls à s’y aventurer), j’espère que le nouveau chef de la diplomatie n’entend pas de la même oreille sur la véracité du contenu de ces genres de documentaires.
    Offusqué ou non, la réalité est là, on ne peut pas nier l’évidence, qu’elle soit cruelle ou non, puisque dans le monde des affaires comme telles, le sentiment est l’un des principes qu’il faut systématiquement bannir, et quelqu’en soit le prix.

  • 3 septembre à 10:22 | RAMBO (#7290)

    Fini les temps où les Andafy débarquent à Mada et se prennent pour des « civilisateurs ». Nous avons tout ce qu’il faut au pays.
    Les andafy ne veulent absolument pas des choses qui brillent dans le « bled » parce que cela ne leur fait pas trop distinguer des babakoto qui n’ont pas la chance de partir ailleurs. Il faut que le pays ne connaisse pas la modernité pour que les Andafy puissent narguer les Gasy locaux .
    Tout ce qui reflète la modernité sont fustigés par les andafy soi disant que les Gasy ne mangent pas encore à leur faim. Je trouve cela pathétique comme il dit l’autre.

    • 3 septembre à 15:06 | Jipo (#4988) répond à RAMBO

      Bonjour .
      Et ils sont tous comme vous les autochtones ?
      Faudrait songer à arrêter les psychotropes, soit périmés, soit importés de Chine ?
      Votre autosuffisance est déconcertante & ne représente heureusement pas vos compatriotes ...

    • 3 septembre à 17:33 | dafily (#9983) répond à RAMBO

      ouh la la ! peut-être que la posologie du psychotrope n’a pas été respectée, une hire d’une telle intensité provient d’un « manque », non ? Pourtant les « effets calmants » sont de notoriété publique...

      Rambo, depuis, vous savez que Stallone s’est assagi, il a d’ailleurs jeté à la poubelle son costume de guerillero incompris, faut aussi évoluer mon pote ! le monde n’attend rien des « andafys », la terre tournera encore sans eux. Le babakoto que je suis vous dit que s’il y a des babakotos d’andafy qui sont abjects (oui je vous l’accorde), il y a ceux aussi qui comme vous, oublient d’évoluer en nourrissant un complexe pour devenir enfin homo sapiens...

      Si vous estimez que ce Bureau pourra être un outil efficace pour le développement, analysez mon ami, analysez... Non, sérieux.

    • 4 septembre à 14:43 | Belakana (#7721) répond à RAMBO

      @Rambobakomangamahafadrahona,

      Alors comme ça, Rambo est intervenu auprès de MT.com pour supprimer mon post. Finalement Rambo, vous n’êtes qu’un pleutre.

  • 4 septembre à 15:29 | Jipo (#4988)

    Belakana, bonjour .
    Ai lu votre post, comment est-ce possible ???
    Stallone aurait-il sorti l’ artillerie lourde ? quand bien même, on comprend mieux la désertion du site, chaque jour que Dieu fait, .
    Quant à la qualité des articles comme des éditorialistes, les prestations concurrencent celle des « dirigeants », incompétence et médiocratie semblent devenues l’ objectif non pas à atteindre, mais à maintenir : shame 😢 .

    • 4 septembre à 16:25 | Belakana (#7721) répond à Jipo

      Bonjour Jipo,
      Ben oui, Stallone a dégainé, mais il semble touché « grave » par mes propos. Je ne manquerai pas de lui signifier ses lacunes, son manque d’éducation et son soi disant « andrinitude ».

      Tous les maux que subit ce pays, pour le Rambo : c’est la faute des Andafy ! Lorsqu’il est à bout d’argument : il ne sait pas analyser l’état où se trouve le pays ; pour un mec qui a étudié à Aix, c’est lamentable.
      Mais que Rambo se rassure, je reviendrai sur son cas et son entourage...

  • 4 septembre à 15:56 | atavisme premium (#9437)

    Ce mining center n’est en fait qu’un piège à cons pour investisseurs étrangers naïfs
    Au mieux ils repartiront vivant et sans argent et au pire ils ne repartiront pas !
    C’est l’hospitalité façon fihavana si connue à Madagascar !
    Que ces gens avant d’entreprendre à Madagascar se renseignent notamment chez les dirigeants d’Ambatove !

  • 4 septembre à 16:06 | atavisme premium (#9437)

    Les stratégies pour plumer le Vazaha vont du sommet de l’état à la jeune fille en fleurs
    Quel beau pays !

  • 4 septembre à 16:40 | atavisme premium (#9437)

    Regardez bien les deux photos qui illustrent les articles « mines » et « politique minière »
    Une des deux reflète vraiment la réalité de ce pays ,laquelle ?

    • 4 septembre à 17:09 | kartell (#8302) répond à atavisme premium

      Effectivement, il y a un tout petit décalage mais c’est avant et après profits !….
      ça me fait songer aux publicités dans Tana, en se demandant où ont été prises ces photos d’ambiance ? en studio, bien sûr !…
      Le décalage entre le virtuel et la réalité sont ahurissants, mais il faut se la jouer grave, ça plait beaucoup, visiblement !….

  • 4 septembre à 20:42 | Jipo (#4988)

    @ Belakana
    Ne peux que déplorer le manque de confidentialité, autorisé à certains, l’ anonymat n’ est donc plus de mise, puisque certains se permettent d’ accéder au secret professionnel, voir adresse IP, ou tout simplement noms des formiates ! c ’est tout simplement inadmissible, la fréquentation du site n’ y est sans aucun doute pas étrangère , un manque d’ impartialité, au quotidien un peu plus, MT à la solde du HVM , ce sera sans jipo (pour le + gd bonheur de certains ) ...
    Courage et surtout ne lâchez rien !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 259