::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 13h43  :  27°C  :  Soleil et nuages épars
jeudi 24 avril 2014
 

 > Editorial

S’il vous plait, osez la différence…

vendredi 6 décembre 2013, par Soamiely Andriamananjara

Le premier débat présidentiel entre Jean Louis Robinson et Hery Rajaonarimampianina a eu lieu ce mercredi. Le premier d’une série de trois, il s’est concentré sur les problèmes économiques, sociaux et sécuritaires de Madagascar. Les objectifs du débat étaient de permettre aux candidats d’exposer leurs visions et stratégies respectives, et d’offrir plus d’informations aux électeurs afin de faire un choix informé. J’attendais un débat houleux qui me permettrait de mieux comprendre et de séparer les plans des deux candidats. Cela n’arriva pas.

Les candidats avaient plus d’accords que des désaccords dans leurs positions politiques. Il y avait peu de différences notables entre leurs approches pour promouvoir la création d’emplois, l’amélioration de la santé publique, l’éducation et le renforcement de la sécurité. À quoi sert un débat si les deux protagonistes s’accordent sur presque tout – même sur comment utiliser les 4x4 de Camille Vital ?

Je ne peux pas imaginer qu’un tel débat ait convaincu un électeur indécis de voter pour un candidat ou un autre. Leurs politiques sont identiques. Je pense que les deux débats suivants seront identiques. Est-ce inquiétant ? Les solutions à nos problèmes sont-elles si évidentes ? Ou seraient-ce nos candidats qui manquent vraiment d’idées originales ?

D’un côté, cette homogénéité de penser n’est pas nécessairement mauvaise. En effet, cela pourrait indiquer que les problèmes de Madagascar sont déjà bien diagnostiqués, et les prescriptions politiques seraient clairement identifiées et simples à décrire. Dans ce cas, la question à poser ne serait plus « que devons nous faire ? » – puisque nous savons ce que nous devons faire, et nous sommes d’accord sur ce qui doit être fait pour obtenir la prospérité –, mais plutôt sur « comment faire » et « comment mettre en œuvre » ?

Puisqu’il sera difficile pour les électeurs de sélectionner les candidats sur la base de leur plateforme politique, le choix logique serait de se demander qui a le meilleur plan pour mettre en oeuvre les solutions proposées. Qui a la capacité de ralliement pour que les parties prenantes donnent leur soutien à la proposition de reforme ? Qui possède les qualités de leader nécessaires pour surmonter la toujours présente résistance à la réforme ? Qui possède la passion et la discipline requise pour implémenter le plan et la réforme sans être distrait par les intérêts personnels et autres considérations ?

Ce sont des questions importantes et j’espère qu’elles seront répondues durant les débats prochains ou tout au moins durant la campagne électorale. Cela aiderait les électeurs à décider qui a la personnalité pour maitriser l’art de l’implémentation de programmes. Le débat a montré dans une certaine limite quelques faits personnels intéressants sur les deux candidats – un semblait faire attention aux détails, l’autre gardait une perspective plus globale ; un candidat était très technique, l’autre plus passionné ; leurs gestuelles étaient extrêmement différentes ; ils semblait aussi avoir des méthodes différentes pour gérer la pression. Tous ces facteurs peuvent aider l’électeur à se faire une idée sur leur capacité à être un leader efficace et contribuent à leur pouvoir d‘attraction.

D’un autre côté, la similarité des programmes politiques peut indiquer un problème. Est-ce que cela veut dire que les candidats et leurs conseillers sont à court d’idées ? Les deux candidats étaient clairement bien préparés pour le débat, mais leurs propos montraient un certain manque de profondeur, d’originalité et d’imagination. À plusieurs occasions, les candidats donnaient l’impression d’avoir emprunté leurs idées à quelqu’un d’autre, renforçant l’impression que ces deux candidats ne sont candidats que par procuration.

Nous devons nous demander si les candidats ont vraiment la conviction que leurs idées seraient la solution à nos problèmes ou s’ils se contentent de répéter des solutions génériques que la communauté internationale et autres bailleurs de fond aiment entendre. (Pour être juste, les débats présidentiels peuvent aussi être utilisés pour envoyer des signaux forts pour attirer des partenaires potentiels, ou même des sponsors.) À certains moments, les candidats avaient l’air de répéter les mêmes programmes arrachés de placards à idées – il n’est pas juste de resservir le même vieux « tambavy » repackagé dans de nouvelles bouteilles et puis de clamer que « cette fois-ci c’est différent ». Pour les vingt millions et quelque de citoyens malagasy, cette fois-ci, ça devrait vraiment être différent. Lançons un défi aux candidats de sortir des sentiers battus et de montrer aux électeurs qu’ils sont aussi différents.

Soamiely Andriamananjara
6 décembre 2013

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager
 45 réactions Lire les commentaires
  • S’il vous plait, osez la différence…
    6 décembre 2013 08:10, par betoko (#413)

    Une question se pose , est ce que ce débat était utile pour la majorité de nos compatriotes ? Oui et no. NON , car souvent la majorité des électeurs savent déjà pour qui ils vont voter par vengeance , par idéologie , par fanatisme même si certains candidats traînent des casseroles ou ont fait honte à la nation tout entière ,ils ne regardent même pas leur programme. Il suffit de regarder le score du Dr Robinson à Tana lors du premier tour ,son seul slogan est " pour le retour de Marc Ravalomanana ,.Est ce que le retour de ce voleur et assassin , va changer leur quotidien , je ne pense pas .
    OUI ,pour un petit nombre d’indécis le peu d’électeur qui pèse le pour et le contre c’est la dessus que les deux candidats doivent se concentrer , mais est ce que cela vaut la peine ?
    Dr Robinson parle des échecs du gouvernement de transition et il ne veut surtout pas pour quoi il y a échecs pourtant il le sait très bien
    de l’autre côté Hery Rajao ne contredit pas son adversaire ce que je trouve étonnant , mais il nous parle que de son programme , je le trouve trop mou .Dr Robinson disait jamais je ne voterai pour un homme tel que vous et Hery Rajao ne disait rien , pourquoi cet attitude pourtant il y a beaucoup de chose à dire contre ce docteur , à commencer par son comportement en public il y a une quinzaine de jours de cela , sans parler de faire revenir l’ex à tout prix et qu’il soit libre comme l’air . Conclusion ce débat n’a pas servi à grand chose , aucun de ces deux candidats m’avaient convaincu jusqu’ à présent , nous verrons la suite lors des prochains débats

    • S’il vous plait, osez la différence…
      6 décembre 2013 09:34, aost (#2921) répond à betoko (#413)

      Merci frère. C’est bien nécessaire pour notre compatriote, un moment opportun d’attirer les indécis et ceux qui ont déraper vers l’autre camp. Mais sachez que le FIHAVANANA est entièrement engloutie dans l’hypocrisie des deux concurrents : Ni l’un ni l’autre n’a parlé de leurs « JOKERs » dite fond des problèmes.

    • S’il vous plait, osez la différence…
      6 décembre 2013 11:54, DIPLOMAT (#846) répond à betoko (#413)

      Betohika ,

      Nous débattons ici tout très souvent, pour des idées.
      Là encore , je dois vous dire que vos propos sont inexacts lorsque vous evoquez , je vous cite :« Est ce que le retour de ce voleur et assassin , va changer leur quotidien , je ne pense pas ».
      Si vous vivez à M/car et en Particulier à Tana, il faut être absolument aveugle et sourd, pour ne pas constater la dégradation de la vie des citadins depuis 2009 !
      D’un point de vue economique : le pays a plongé
      D’un point de vue Social : Le pays a plongé
      D’un point de vue sécuritaire : Le pays a complètement plongé
      D’un point de vue democratique sur 4 ans : le néant .

      Betoko ne vous entêtez pas, et soyez honnête envers vous même ou bien alors , donnez nous des arguments qui s’appuie sur des études, des chiffres, des faits concrets .

      • S’il vous plait, osez la différence…
        6 décembre 2013 12:37, betoko (#413) répond à DIPLOMAT (#846)

        Je ne dirai pas le contraire Diplomate , mais pour quoi nous sommes arrivés là ? Soyez honnête envers vous même , En 2008 aussi bien le FMI que la Banque mondiale a suspendu leurs aides , normal si tu vas mal . Et qui que si Hery Rajaonarimampianina sera élu démocratique les robinets resteront ils toujours fermés ? NON BIEN sûr, dés qu’un nouveau président de la république sera élu démocratiquement toutes les aides arriveront tout de suite et tout le monde le sait AUtant le FMI que la banque mondiale , ils n’attendent que ça et arrêtez d’être de mauvaise foi

        • S’il vous plait, osez la différence…
          6 décembre 2013 12:58, DIPLOMAT (#846) répond à betoko (#413)

          Se contenter d’ecrire « arrêter d’être de Mauvaise foi » est facile.
          Argumenter pour me convaincre est mieux ...avec des chiffres ou des articles internationaux parlant en bien de Rajoelina ou de ses réalisations .

          L’aide du FMI avait été une menace mais pas suspendu, compte tenu de l’entêtement de Rav8 à refuser d’apporter les justificatifs d’utilisation de fonds, pour l’achat d’un avion d’etat.

          Enfin, si des irrègularités sont constatées par la CI pour le 2ème tour, au delà des troubles que celà genèrera et quelque soit « l’elu » , je doute fort que le FMI accorderai quoique ce soit à M/car !

          • S’il vous plait, osez la différence…
            6 décembre 2013 19:27, Isandra (#7070) répond à DIPLOMAT (#846)

            Je vous retourne la question, balancez-nous ici, s’il y a des articles internationaux parlant en bien de Ra8,...

            Ra8 avait tous les atouts(financement, stabilité) pour réussir étaient devant lui, pourtant, il n’avait pas su les utiliser à bon escient pour sortir le pays dans la pauvreté, nous nous trouvons toujours parmi les pays pauvres du monde...

            Contrairement à cette transition qui ne bénéficie aucun financement extérieur, ni stabilité politique, mais sabotages à tous azimuts,...malgré tout, le gouvernement réussissait à stabiliser notre monnaie, l’inflation galopante tant espérée par les ennemis de la nation, a été évitée,...

            Souvenez vous la détérioration de notre monnaie entre 2003-2006 qui avait entraîné de l’inflation,...c’était dure pour les démunis..due à ’une décision stupide et égoiste de Ra8...détaxation massive.

            Enfin, Juste une précision, la décision de la suspension d’aide du FMI prenait effet depuis 2008...

            • S’il vous plait, osez la différence…
              6 décembre 2013 20:54, DIPLOMAT (#846) répond à Isandra (#7070)

              Isandra ,

              Pour commencer je te balance un article « elogieux » du Figaro pour la HAT :
              http://www.lefigaro.fr/internationa...

              Et la conclusion pour ceux et celles qui n’ont pas le temps de tout lire :
              (...)
              Le gouvernement de transition ne s’est pas contenté de plonger le pays dans le chaos. L’abandon de l’Etat, la désertion des autorités locales encouragent toujours plus la criminalité et les trafics en tout genre. Espérons qu’aux urnes, les Malgaches sauront infléchir leur destin.

              Et enfin cet un article sur Ravalomanana de Fabienne Pompey distribué par The New York Time et repris par lexpress.mu

              http://www.lexpress.mu/article/marc...

              Extarit : L ?autre grand chantier du président est l ?éducation. Il a supprimé les frais de scolarité et a distribué des cartables à tous les enfants. Le taux officiel de scolarisation a grimpé, passant à 82 % en 2003, contre 70 % en 2002. Mais ces chiffres ne prennent pas en compte les quelque 2 millions et demi d ?enfants qui ne sont même pas inscrits à l ?état civil.
              « Madagascar affiche un taux de croissance soutenu : 9,6 % l ?année qui a suivi la crise, puis 5,4 % en 2004 et autour de 6 % prévus pour 2005. Mada-gascar a reçu en juin les félicitations du FMI pour les « progrès importants » des dernières années »,

              • S’il vous plait, osez la différence…
                6 décembre 2013 22:29, Isandra (#7070) répond à DIPLOMAT (#846)

                J’ai trouvé tant d’articles qui flinguent Ra8, mais pour être objectif, j’ai choisi le moins virulent,... :
                http://observers.france24.com/fr/co...

                • S’il vous plait, osez la différence…
                  6 décembre 2013 23:03, DIPLOMAT (#846) répond à Isandra (#7070)

                  Objectivement, t’as trouvé aucun article élogieux sur Rajoelina cher Isandra.
                  Et rien que pour ça tu devrais te resoudre à reconnaître que cette transition consecutif à un coup d’etat a fait des dégâts catastrophiques.

                  Mais c’est derrière nous et comme c’est un jour particulier , j’appel au pardon mais pas à l’oublie .

                  Bonne soirée

  • S’il vous plait, osez la différence…
    6 décembre 2013 09:19, par Stomato (#3476)

    J’aime beaucoup le titre de votre éditorial, vraiment beaucoup.
    Pourrais-je le compléter par : acceptez la différence...
    Car la vie en société n’est possible que si l’on accepte de reconnaitre les différence entre nous.
    L’égalité n’est pas, nous ne sommes pas égaux, l’égalité est injustice.
    Mais l’existence de différences ne doit jamais être la justification de l’inéquitable.

    L’égalité relevée par vous des programmes des deux protagonistes peut être ressentie comme une injustice pour un grand nombre des citoyens...
    Tous les citoyens ont des besoins différents, il n’est que s’efforcer de voir les conditions de vies des différents malagasy ...

    Nelson Mandela qui vient de s’endormir l’avait bien compris. Il est peut-être le seul qui ait compris que des différences ne justifient pas la haine et l’entente entre les hommes.

  • S’il vous plait, osez la différence…
    6 décembre 2013 11:19, par Manou_L (#7942)

    Je partage parfaitement votre analyse quant à la différence de personnalité des deux candidats à l’élection présidentielle. Toutefois, en ce qui concerne leur programme, quand bien même il y aurait certaines similitudes, je trouve par contre que des différences il y en avait vraiment.

    Pour preuve, prenons le cas de l’énergie. Le candidat Hery Rajaonarimampianina a proposé de s’orienter vers les énergies renouvelables pour palier aux manquements de la JIRAMA. Il a annoncé au cours de ce débat que s’il serait élu, il exploiterait toutes les sources d’énergie que ce soit hydroélectrique, éolienne ou encore solaire, sans toutefois préciser comment il va faire ni avec quelles ressources. De son côté, le Dr Jean-Louis Robinson a clairement dit qu’au-delà d’un simple effet d’annonce, son programme d’électrification par centrale hydraulique était déjà inscrit dans l’ancienne version du MAP, que les événements malheureux de 2009 ont remis aux oubliettes. Des partenariats avec le secteur privé avaient déjà été signés dans ce sens, et ces contrats reprendront leurs droits dès qu’il sera au pouvoir.

    Deuxième illustration, la santé. Le candidat du Hery Vaovao a prôné que dans l’urgence, il mettrait en place des unités de soins ambulantes pour que toute la population à travers l’île puisse bénéficier de soins adéquats. Pour sa part, le candidat du parti AVANA a plutôt favorisé le partenariat avec les milliers de médecins libres éparpillés aux quatre coins de Madagascar pour offrir une meilleure couverture médicale tout en apportant une aide à ces spécialistes dévoués.

    Troisième et dernière illustration, l’éducation. Le n°3 a insisté sur l’adéquation du système éducatif avec le monde professionnel. Il a également annoncé qu’il a déjà participé à l’intégration de 3.000 maîtres FRAM dans le corps des fonctionnaires et que le reste bénéficiera de formations intensives pour être à niveau. Le n°33 quant à lui a remis en selle les fameux « kits scolaires » pour aider les plus démunis à envoyer leurs enfants à l’école. Il envisage également de doter les 22 régions de l’île de lycées agricoles pour former des techniciens qualifiés afin de développer le monde rural.

    Ainsi, dire qu’aucune différence notable n’existe entre les programmes des deux candidats à l’élection présidentielle du 20 décembre 2013 serait aller un peu trop vite en besogne. Les prochains débats seront suivis avec passion et illustreront un peu plus les clivages entre Hery Rajaonarimampianina et le Dr Jean-Louis Robinson.

    • S’il vous plait, osez la différence…
      6 décembre 2013 12:03, DIPLOMAT (#846) répond à Manou_L (#7942)

      Merci Manou !

      Il est très important de relever les diffèrences.
      Mais nous attendions PLUS ENCORE !

      C’est à dire un débat sur ce que JLR our Hery vont faire MAIS, des arguments issus de l’etude du programme d’un des candidats pour mettre en exergue leur faiblesse, et au contraire avancer sa proposition.

      Le debat a été aux yeux de beaucoup, une succession de présentation de plan, alors que les Malgaches attendaient aussi que des comptes soient demandés, et qu’un bilan sans concession soit fait sur l’incurie de 5 années de Transition dont Rajoelina est le président.

      • S’il vous plait, osez la différence…
        6 décembre 2013 12:06, RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à DIPLOMAT (#846)

        ="Des comptes à demander ??
        Quel rigolo !
        Basile RAMAHEFARISOA-1943
        b.ramahefarisoa gmail.com

        • S’il vous plait, osez la différence…
          6 décembre 2013 14:01, DIPLOMAT (#846) répond à RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

          Oui Basile , TOUT le monde a à rendre des comptes. Surtout lorsque le bilan de 5 années est catastrophique . Qui en est le responsable ?

          Répondez juste à ma question Basile :
          Doit on faire un état des lieux lorsqu’on loue la Maison Madagascar 5 ans ? Doit on la rendre mieux, aussi bien ou pire qu’avant la rentrée du « locataire » d’Ambotsirohatra ? (pour ne pas dire squatteur). Si la maison est dégradée, comme cela est le cas, en tant que propriétaire, réclameriez vous pas des comptes ? Ma question est simple !

          • S’il vous plait, osez la différence…
            6 décembre 2013 18:39, RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à DIPLOMAT (#846)

            - « Contentons-nous que les élections du 20 Décembre 2 013 se passent calmement et librement ».Point barre.
            - « Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale »-
            - « MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE »-
            PLUS DA QUATRE ANS SOUS-TUTELLE DES ETRANGERS,ncela suffit
            Basile RAMAHEFARISOA-1943
            b.ramahefarisoa gmail.com

        • Le rigolo c ’est VOUS ./
          6 décembre 2013 14:05, Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

          Bien sur !
          Des comptes à demander, et ils le seront à votre crétin lapin, qui va détaler aussi vite que son ombre, comme il l’ a déjà montrer à l’ ambassade de france,avec son vermicel cinois et 2 graines de couscous entre les zambes.
          Le bilan de ses 4 ans d’ usurpation , d’ atteinte à l’ intégrité et souveraineté de 20 millions d’ ames.
          Le pillage en règle de son patrimoine national qui appartient aux générations à venir et non à ces voleurs sans scrupules , que certains trisomiques soutiennent , défendent et souhaitent se masturber avec, jusqu’ à ce que mort s’ en suive !

          • Le rigolo c ’est VOUS ./
            6 décembre 2013 18:11, plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Jipo (#4988)

            « Il ne faut pas rêver/prendre ses rêves pour des réalités ».

      • S’il vous plait, osez la différence…
        6 décembre 2013 15:01, Manou_L (#7942) répond à DIPLOMAT (#846)

        Il est tout à fait normal que vous vous attendiez à des différences beaucoup plus flagrantes. Toutefois, il ne faudrait pas oublier que l’essentiel n’est pas dans l’étalage d’un programme bien beau et bien présenté, mais surtout la volonté de le mettre en œuvre. Et sur ce point particulier, les téléspectateurs ont pu faire la différence entre de belles paroles qui n’engagent finalement que ceux qui y croient et une réelle volonté de sortir le pays de ce trou dans lequel il se trouve depuis presque 5 ans maintenant.

        • S’il vous plait, osez la différence…
          6 décembre 2013 17:14, QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à Manou_L (#7942)

          Pourquoi changer d’équipe ? L’équipe actuelle a fait ses preuves !
          On ne change pas une équipe qui perd !

        • S’il vous plait, osez la différence…
          6 décembre 2013 19:21, DIPLOMAT (#846) répond à Manou_L (#7942)

          Manou,

          Il faudrait moins de conscession, et des positions plus radicales de JLR.
          Il doit trancher dans le vif car l’enjeux est de taille.
          Il ne s’agit pas d’un débat sans conséquence, mais d’uns prise de conscience que des millions de Malgaches lui donnent leurs confiances , leurs espoirs, j’allais dire, leurs âmes.
          Il ne s’agit pas d’être injuste dans ses arguments, mais de toucher exactement là où sa fait mal.
          Il était Ministre de l’économie , alors parlons lui de balance commerciale . Il ne veut pas en parler alors à JLR de les étaler, et de prendre à témoin les journalistes ! Il faut lui demander des comptes sur la paie des fonctionnaires, et leur retard, du budget de l’education nationale, et le mettre ainsi face à ses responsabilités !

          Si JLR ne prend pas maintenant la mesure de l’enjeux ; alors.......il n’aura qu’à sans prendre qu’à lui même .

  • S’il vous plait, osez la différence…
    6 décembre 2013 11:37, par Mihaino (#1437)

    Rappelez-vous qu’hier les gros titres de certains journaux que les lecteurs avertis achètent rarement ont étalé comme d’habitude leur haine viscérale envers le candidat JL.Robinson...
    Aujourd’hui , votre article a bien fait de relater les faits et les réalités au cours de ce 1er débat . Nous avons presque les mêmes visions et les mêmes conclusions et nous espérons que le 2è débat sera en français et en anglais avec des animateurs professionnels neutres ! ( 1 heure en français, 1 heure en anglais , sinon 2 heures toujours en malgache ).

    Il est normal que les 2 candidats n’ont pas montré leur différence dans leur programme car JL. Robinson reprend le MAP amélioré et que Hery R., remplaçant et roue de secours de dernière minute , technicien devenu subitement politicien soutenu par le Phat, exhibe ses connaissances livresques non partagées par d’autres éminents économistes car figurez-vous que les économistes de renom n’ont pas toujours les mêmes théories sur des problèmes de développement précis !

    - Les Candidats aux législatives de la mouvance TGV veulent leur part de gâteau en affichant et en criant« MAPAR » ( Miaraka Amin’i Presida Andry Rajoelina !). Slogan bien trouvé pour manger plus / population affamée .

    Enfin, vibrant hommage à Nelson Mandela qui a toujours prôné le PARDON, l’AMOUR pour le développement d’un Pays ! La HAINE et la Vengeance envers son adversaire politique sont à bannir si on veut une PAIX durable ...

    • S’il vous plait, osez la différence…
      6 décembre 2013 14:23, Jipo (#4988) répond à Mihaino (#1437)

      Mihaino bonjour .
      Il ne faut pas oublier ce que les deux protagonistes représentent, l’ un le résultat de celui qui le soutient et l’ autre l’ état dans lequel il avait relevé et laissé le Pays .
      Devant de tels bilans , comme dirait l’ autre : « yapafoto ».
      Le « pôv » hery a un sérieux boulet, pour « koncourrir » comme un lapin, qui plus est tgv.
      Inutile de parler de pragmatisme ...
      Au menu pour noel : carottes soasoa et lapin ravintoto , au dessert les zoreilles / la tête .

    • S’il vous plait, osez la différence…
      6 décembre 2013 18:45, RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Mihaino (#1437)

      =« Déjà prévu que 1 000 candidats pourraient »seulement« bénéficier de TVM/RNM ».
      PAS LA PEINE DE CHERCHER QUI.
      Halte aux combats de coqs ! à la TVM/RNM.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • S’il vous plait, osez la différence…
    6 décembre 2013 12:04, par RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - « Un combat de coqs inutile pour la »POPULATION MALGACHE".
    Les deux candidats devraient profiter cette occasion unique d’aller visiter tous les coins reculés de notre Pays,Madagascar.
    Une fois élu,ni JLR,ni Hery ne mettra==PLUS== les pieds dans ces endroits reculés où il n’y a pas de toilettes pour C.h.i er propement ou il n’y a pas d’eau pour se laver les mains etc...
    En 21 jours,faîtes des efforts S.V.P d’aller serrer les mains à cette POPULATION si éloignée de la réalité quotidienne du monde des 4X4 et téléphone portable.
    Une fois ,vous êtes élu ,de maîtriser le « PROGRAMME DE COOPERATION BILATERALE »,type USAID et tous ces ONG qui désorganisent totalement les programmes nationaux des « DIRIGEANTS ELUS ».
    Actuellement,je suis stupéfait de lire :
    - USAID ,25 millions de dollars USA pour un projet de santé communautaire ,mis en oeuvre dans :
    - 3500 fokontany des six régions==IDENTIFIEES== sur 22 Régions de Madagascar.
    Atsinanana,
    Amoron’i Mania
    Haute Matsiara,
    Vatovavy FFitovinany,
    Atsimo Antsinana
    et Atsimo Andrefana
    — « JE ME SUIS AMUSE A REGARDER LA CARTE GEOGRAPHIQUE DE MADAGASCAR,et étant un ancien de...,JE M’APERCOIS QUE LE CALCUL EST BIEN FAIT et LA STRATEGIE BIEN HUILEE ».

    Six régions indentifiées ???????

    Que cette élection se termine calmement et que la meilleure équipe gagne ces élections du 20 Décelmbre 2013 pour s’atteler immédiatement à une « POLITIQUE NATIONALE » de santé,pour tous les Malgaches.
    ==SANS EXCEPTION==
    Madagascar aux Malgaches,Une et Indivisible.
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com
    et Atsimo

  • S’il vous plait, osez la différence…
    6 décembre 2013 12:26, par Isandra (#7070)

    « ...Les objectifs du débat étaient de permettre aux candidats d’exposer leurs visions et stratégies respectives, et d’offrir plus d’informations aux électeurs afin de faire un choix informé... »

    Effectetivement, ce que Hery a essayé de faire durant ce débat, contrairement au Perroquet/TOUTOUT qui n’a fait que chanter la rengaine que les gens de Magros et certains forumiste MT entonnent tous les jours, il n’a pas été conscient qu’il était sur un plateau de la télé, une occasion pour lui d’exposer son programme,...

    Comme l’éditorialiste n’a écouté que la voix de JLR, il a mis tous les deux dans un même panier,...même si l’exposé de Hery a été très convaincant et instructif,...

    • S’il vous plait, osez la différence…
      6 décembre 2013 13:30, RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Isandra (#7070)

      Dès l’annonce des arbitres :
      - Gazette de la Grande Île
      - et la TVM
      LE TITRE DU LENDEMAIN ETAIT PREVU : !
      - « JLR ne fait pas le poids » !

      =« ARRÊTEZ,S.V.P.,ce jeu télévisuel/radiophonique hypocrite »=
      =« ALLEZ AUX CONTACTS DES POPULATIONS DELAISSEES »dans les trous perdus de Madagascar.

      UNE OCCASION UNIQUE POUR CES ÊTRES HUMAINS-« pour vous serrer les mains ».
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • S’il vous plait, osez la différence…
    6 décembre 2013 14:59, par manantena fa niova (#4971)

    A ce que je vois, les partisans du NI...NI ne baissent pas les bras et se cantonnent dans leur égo de pseudo-intellos pour n’entendre encore que des théories d’école, se fichant totalement de ce que vit le Malgache lambda au pays.

    Après un président « bouvier » les intellos Malgaches s’étaient pâmés devant la dialectique qu’un jeune capitaine de corvette avait déployée lors de son 1er discours devant l’ONU, nous en connaissons les résultats : la pâmoison s’est terminée en désatre (11 août 91) ! Pour rappel, ce cher et brillant Amiral, cependant, s’est fait entouré de brillants jeunes techniciens tels les José Kely, Nirina, Tantely et autres...

    Nous revoici avec l’édito d’une grande de la BM, qui, sous la houlette du fameux Français du FMI, a demandé des comptes sur l’achat du Force One2, avant de poursuivre les financements, et ce, pour en arriver à ce FRENCH COUP !

    Vous pensez que Reagan, qui reste toujours la personnalité préférée des Américains, se serait prêté à ce genre de débat ? Pour la petite histoire, ce président, débarquant à l’aéroport de Bogota, a répondu aux journalistes qu’il devait, après Bogota, se rendre en Colombie...

    Au grand dam de ces NI...NI, oui, le débat a été sans relief, comme dit Zo Rakotoseheno :
    « L’économiste s’est envolé sur les cimes des arbres alors que le médecin cueille les fleurs de son jardin. Ils ne se sont rencontrés que rarement dans leur stratégie où l’on préfère s’esquiver plutôt que de voir les idées s’affronter... Aux ELECTEURS la lourde tâche de TRANCHER. Il est apparu lors de ce premier face-à- face entre les deux candidats que Jean Louis Robinson possède sur son concurrent l’avantage de ne pas avoir participé au pouvoir pendant la période de Transition, synonyme de tous les maux qui ont aggravé la pauvreté. Il a été l’opposant au régime qui martèle l’échec du pouvoir de Transition dans sa conduite des affaires de l’Etat. Il a été l’opposant qui insiste pour que le pouvoir défaillant lui cède la place pour permettre le retour au MAP amélioré stoppé dans son élan par le coup d’Etat de 2009... »
    http://www.midi-madagasikara.mg/vis...

    De grâce, arrêtons ces discours de salon, et voyons ce que le VRAI VAHOAKA attend de cette élection. Je crois que les intellos du pays, et RESIDANT au pays eux-mêmes, l’ont compris à voir toutes les associations qui se sont formées pour le soutien de JLR, pas d’anciens prisonniers ni de ces nouveaux riches du tetezamitatra, et encore moins des ZEFIRA et autres anti-élection ! L’un d’eux a même ajouté, préferer un simple mais vrai médecin à un EXPERT comptable qui sait trop bien manipuler les chiffres : no comment !

    Déclics et des claques http://www.madagascar-tribune.com/D...

    Y ajouter ce qu’a dit l’éditorialiste honni des BB, Isandra, Bekoto et consorts :
    « Une évidence : Pas de place pour une troisième voie. La situation actuelle est un gigantesque bras d’honneur à ceux qui ont cherché (et obtenu) le « ni-ni », et à ceux qui avaient entretenu les badauds et les baudets dans le mensonge que Marc Ravalomanana n’avait plus aucune base populaire, et que la révolution des écrevisses était soutenue par le peuple malgache tout entier. »
    http://www.madagascar-tribune.com/E...

    Pour conclure, je dirai comme Mihaino : « acceptez la différence ».

    • S’il vous plait, osez la différence…
      6 décembre 2013 15:05, manantena fa niova (#4971) répond à manantena fa niova (#4971)

      Toutes mes excuses à Stomato, c’est de lui que j’ai pris ma conclusion.

  • S’il vous plait, osez la différence…
    6 décembre 2013 16:07, par Isambilo (#4541)

    Dire que c’est une discussion entre deux petits bourgeois serait trop caricatural, pourtant il faut se rendre à l’évidence que ni l’un ni l’autre n’a une vision globale de la société. Ils ont parlé de la Jirama en faisant l’impasse sur les contrats sur la recherche pétrolière et l’association dangereuse de l’armée malgache avec une société privée de surveillance.
    Il y a cependant une différence de taille entre les deux.
    Rajaonarimampianina n’ose pas regarder dans le rétroviseur comme l’y a invité à plusieurs reprises Robinson. Il aggrave son cas en voulant jouer aux technocrates occultant leur idéologie utralibérale et dont le monde entier est en train de payer les méfaits.
    Robinson n’a que son MAP amélioré, mais qui se souvient de ce MAP ?
    On a l’impression que Dago vit sur une autre planète que tout le monde, faire l’éloge de l’AGOA en oubliant que les employés malgaches n’y ramassent que les miettes et que rien de durable pour le pays ne peut en sortir.

    • S’il vous plait, osez la différence…
      6 décembre 2013 17:29, QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à Isambilo (#4541)

      Une enquête a montré que les employés des zones franches avaient des salaires plus élevés que la moyenne des autres Malgaches.

    • S’il vous plait, osez la différence…
      6 décembre 2013 19:45, DIPLOMAT (#846) répond à Isambilo (#4541)

      Belle analyse.
      La recherche pétrolière, ou demander des comptes sur la non exploitation des huiles lourdes ?? l’immobilisme des « pétroliers internationaux » qui se servent de M:car de bouche trou , uniquement à exploiter en cas de coup dure !
      Hery n’ose pas regarder en arrière , mais c’est pourtant sur ce terrain qu’il faut mettre en exergue ses « grosses » faiblesses !!

  • S’il vous plait, osez la différence…
    6 décembre 2013 17:07, par plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Quant on sait que le budget annuel de l’état Malgache sous le régime RA8 a été financé à hauteur de 70% par les bailleurs de fonds traditionnels et que durant les 5ans de transition, ce financement n’a jamais été au rendez-vous et gérer de telle amputation (sans licenciement dans l’administration et sans retard dans le paie des fonctionnaires avec l’augmentation annuelle légendaire de 10% de leurs salaires) relève d’un exploit à mettre au profit de HERY VAOVAO.
    La transition continue de payer les services de la dette contractée sous RA8 tout en gardant intact l’équilibre monétaire /maîtrisant l’inflation et le taux de change de l’ariary.
    Des économistes qui ne rendent pas compte de ces exploits de la transition doivent changer de qualification car c’est une honte pour le pays.
    En Afrique, 6mois tout au plus et l’état n’arrive plus à payer ses fonctionnaires.
    Prenons l’exemple de la Grèce, un pays Européen berceau de la démocratie qui a fait des licenciements massifs dans le service public sans passer par une transition non reconnue tout en récoltant des financements de plusieurs milliards d’Euro.
    C’est difficile de gérer un pays quel qu’il soit et soyons honnêtes pour une fois dans notre vie en reconnaissant les mérites de nos dirigeants de la transition qui ont sorti le grand art pour maintenir le cap.

    • S’il vous plait, osez la différence…
      6 décembre 2013 17:14, plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu’hier et moins que demain (#6149)

      Lire « Des économistes qui ne se rendent pas compte de ces exploits de la transition doivent changer de qualification car c’est une honte pour le pays. »

    • S’il vous plait, osez la différence…
      6 décembre 2013 17:18, Isambilo (#4541) répond à plus qu’hier et moins que demain (#6149)

      Malhonnetete ou ignorance ?
      Et les recettes des mines ? On va quand même pas tresser des lauriers à des bandits sous prétexte que la communauté internationale n’a pas voulu les financer.
      Drôle de dialectique...

      • S’il vous plait, osez la différence…
        6 décembre 2013 17:59, plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Isambilo (#4541)

        Je vois bien que vous ne faites plus confiance à nos organismes de contrôles (IGE/BIANCO/SAMIFIN/COUR DES COMPTES, etc...).
        Pour vous satisfaire lisez ce qui suit :

        "Le rapport EITI 2013 bouclé

        L’EITI Madagascar (Initiative pour la Transparence des Industries Extractives) a clôturé ses travaux de réconciliation des flux financiers issus du secteur extractif malgache le 26 septembre dernier.
        Ledit rapport EITI 2013 qui est déjà disponible sur le site web officiel de l’EITI Madagascar sera présenté officiellement demain à l’Hôtel Colbert Antaninarenina.
        D’après un résumé dressé en Conseil du gouvernement, le montant total des flux financiers intégrés dans le champ du rapport, représenté par le total des flux déclarés par l’Etat, s’élève à Ar 171,48 milliards, soit USD 84,68 millions, le total des flux réconciliés s’élevant à Ar 171,476 milliards, soit USD 83,462 millions.
        Le rapport EITI 2013 constitue le troisième rapport officiel de réconciliation de Madagascar dont le premier objectif est la réconciliation des flux financiers entre l’Etat et les principales industries extractives (compagnies minières et pétrolières-amont) à Madagascar. Le rapport reflète par ailleurs les recommandations préconisées par le Board of Directors international de l’EITI, notamment, l’état des dons remis par les entreprises extractives à la collectivité, la mise en exergue des informations concernant les collectivités décentralisées (régions et communes), l’utilisation des fonds reçus des entreprises extractives par les communes pratiquant le budget participatif, la divulgation de la production exportée au cours de l’année considérée, la contribution fiscale et économique du secteur extractif dans l’économie malgache, l’état des procédures d’octroi de permis, ainsi que l’état de la transparence des titres extractifs disponibles dans le domaine public.
        En tout, 130 entités incluant entreprises et personnes physiques, ont été identifiées comme ayant effectué un total de paiements significatifs aux principales administrations.
        Ce rapport de réconciliation 2013 couvre les paiements significatifs de l’année fiscale 2011.
        Suivant les décisions du comité national EITI, toutes les compagnies ayant effectuées un total de paiement d’impôts supérieur ou égal à 108 000 USD ont été obligatoirement couverts par ce rapport de réconciliation EITI 2013.
        Les 35 compagnies incluses dans ce seuil de matérialité couvrent les 95% de la totalité des paiements reçus du secteur extractif malgache durant l’année fiscale 2011."Source orange madagascar.

        Pour lever encore un peu plus vos doutes en voyant le terme « année fiscale 2011 », veuillez noter qu’après cette date c’est la mise en place du GUNT dirigé par JOB donc normalement tout le monde est au courant de ce qui se passe dans le secteur minier.

        • S’il vous plait, osez la différence…
          6 décembre 2013 21:31, Isambilo (#4541) répond à plus qu’hier et moins que demain (#6149)

          J’aurais aimé un rapport écrit en français standard ou dans n’importe quelle langue compréhensible..
          Cet EITI c’est quoi ? quelle légitimité ? Il représente quoi ????
          Il ne faut pas essayer d’enfumer la population avec un tel bidule. Personne n’est dupe.

  • S’il vous plait, osez la différence…
    6 décembre 2013 17:13, par Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,
    Il me semble que les deux journalistes n’avaient pas su cadrer le débat conformémment aux attentes de la plupart des malagasy.
    La question cruciale que j’avais éspéré entendre est simple : « à quel changement qualitatif de leur cadre et condition de vie pourrait s’attendre les familles malagasy à la fin du quinquenat du prochain Président de la République ? » . Hélas, jusqu’à la fin du débat, j’avais eu du mal à cerner la réponse à mon attente.

    • S’il vous plait, osez la différence…
      6 décembre 2013 18:05, plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Vohitra (#7654)

      Vous n’avez qu’à attendre le discours d’investiture du futur président de la république pour avoir satisfaction : Il faut de temps en temps se mettre à l’heure car d’après ce je lis soit vous êtes en avance soit vous êtes en retard et ce n’est pas bon pour un débat objectif.

      • S’il vous plait, osez la différence…
        6 décembre 2013 18:32, plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu’hier et moins que demain (#6149)

        Satisfaction à 50% bien sûr car le futur PM et son gouvernement ont le devoir de remplir le 50% restant par leur discours de politique générale, constitution de la 4ème république oblige et en tenant compte des passations en bonne et due forme de la transition actuelle.

      • S’il vous plait, osez la différence…
        6 décembre 2013 19:26, Vohitra (#7654) répond à plus qu’hier et moins que demain (#6149)

        Pour faire plus en éclairant un tout petit peu votre compréhension sur ma question, c’est ce qu’on appele VISION.
        C’est élémentaire non ? c’est pendant la propagande qu’on présente une vision, c’est une photographie instantannée du prévision de résultat de son mandat.

  • S’il vous plait, osez la différence…
    7 décembre 2013 03:32, par NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    Merci à Soamiely Andriamananjara d’inciter à oser la différence ...

    Jean Louis Robinson et Hery Rajaonarimampianina n’étaient pas spontanés lors de ce « débat »... Ils récitaient, aucune imagination, aucune idée, aucune inspiration, aucune révélation ... Ils avait le même plan, aucune tactique politique, aucune originalité ... C’était plat, fade, ...

    Tout compte fait, ce n’était ni un débat contradictoire, ni une interview, ni échanges d’idées, ni joutes oratoires et d’esprit ... Il manquait un chouia pour que les 2 ne déclarent à la télé leur amour et qu’ils vont se marier ... au grand dam de Ravalomanana et de Rajoelina ...

    J’imagine Jean Louis Robinson, en lisant ceci, se tordre de rire ... !!!
    Et çà s’arrose !!!

    Chacun de son coté a fait état de ses idées, approches des problèmes, quasi identiques, sans apporter aucune solution sur le « comment s’en sortir ».
    On attendait d’eux des idées originales, fiables et faisables et non des catalogues périmés ayant déjà servi sous Ravalomanana et sous la transition.

    Quelle différence entre blanc bonnet et bonnet blanc ?

    « OSEZ LA DIFFERENCE ! » pour marquer votre indépendance et vous vous affirmer.
    A partir du moment que Hery Rajaonarimampianina et Jean Louis Robinson ne sont pas transparents dans leurs idées, personnalité et ne sont pas honnêtes en eux-mêmes, on retombe aux affres antérieures.

    Ce qu’on peut lire entre les lignes est tout simple :
    Ravalomanana et Rajoelina veulent avoir au moins l’une des institutions du pouvoir par tout moyen :
    La Présidence et/ou le Législatif ( avoir les 2 : c’est très aléatoire !!!).
    En cas de « cohabitation à la malagasy », la IV°République démarre mal et ne fait suite qu’à la Transition mais issue des urnes et des élections ... C’est pratiquement ingérable, ingouvernable.

    Le Vahoaka n’est pas dupe.

  • S’il vous plait, osez la différence…
    7 décembre 2013 15:28, par akam (#7944)

    Les debats sont utiles mais seulement si ILS sont conduits par de vrais professionnels. Le premier n’etait pas un vrai car il etait mene, si on ose le dire ainsi par 2 individus apathiques, inexistants.JLR a interet a mobiliser son equipe, d’un a imposer ses traducteurs, en francais et en anglais, s’il veut faire passer correctement ses messages, de deux, aller verifier les prises de son, d,images etc....pour que les degats occasionnes lors du premier ne se reproduiront pas Cad les transmissions etaient brouillees de ses interventions par opposition a celles de HR qui etaient claires. L’ingenieur du son est le responsable, les auditeurs en direct sur le plateau ne percoivent pas cela, en revanche nous qui sommes loin de tana, on le remarque. la com est une arme efficace pour casser irreversiblement l’image de l’adversaire. QueJLR sache que s’il veut conquerir left pouvoir, il est plutot le challenger et pas un favori, HR est le candidat du pouvoir.

  • S’il vous plait, osez la différence… Y a une communion tacite !
    9 décembre 2013 04:49, par NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    Vu le 1° débat présidentiel, une introduction, Jean Louis Robinson et Hery Rajaonarimampianina s’entendent comme 2 rossignols. Ils chantent à un 1/2 ton près dans le même répertoire.
    Va chercher la différence ...

    Soyez-en sûr que les 2 prochains débats vont être soporifiques à souhait.
    C’est comme Dupont et Dupond dans la bande dessinée de Tintin.

    Autrement, il y a un évènement planétaire qui touche et endeuille notre voisin et à ne pas rater ...
    Pour participer aux obsèques de Nelson Mandela, je vois bien Zafy Albert, Ratsiraka Didier et Rajoelina Andry dans le même avion (par économie)pour rejoindre Ravalomanana Marc déjà sur place. Heureusement !!!

    Si c’est pour les photos officielles qui vont rester dans l’histoire, ’suis désolé, il n’y aura que Rajoelina avec François Hollande, Barak Obama, etc... là-dessus.

    Les ex comme Sarkozy, Bill Clinton, Ravalomanana, etc ... ne peuvent pas y figurer... que sur une autre photo ...

    Concernant nos ex et actuel (Zafy, Ratsiraka, Ravalomanana, Rajoelina), c’est l’occasion ou jamais qu’ils se concertent et enterrent la hache de guerre, à l’insu de toute entremise, par respect de Nelson Mandela, de sa sagesse et de son héritage que le monde entier et l’humanité héritent.

    « Tsy manararao-paty akory ! ». C’est une opportunité qui se présente où ils peuvent se voir, échanger des analyses, des idées et se concerter librement, sans interfaces, sans entremises. Une bonne heure suffit largement. Et ...
    Qui que ce soit l’initiateur ...
    Car il y va de l’avenir des Malagasy et de M/car.

    Le rêve des Malagasy : des Raiamandreny hendry sy matotra !
    Qu’ils rentrent ensemble à Madagascar dans le même avion ... Zafy-Ratsiraka-Ravalomanana-Rajoelina.

    Après, le FIHAVANANA et ses conséquences,
    - retrouve sa renaissance et s’instaure comme il se doit selon la philosophie et le Fahendrena malagasy,
    - assure la sécurité de toutes et tous dans toute relation.

    Si jamais, on rate ce coach, nos difficultés vont s’amplifier et le sourire de nos enfants et jeunes vont disparaître à jamais ... Et personne n’a le droit d’agir dans ce sens pour quelque motif que ce soit.

    Après les élections présidentielles, il n’est pas du tout interdit à l’élu Président de la République de nommer comme 1°Ministre son concurrent direct. C’est tout à fait possible. Soit une vraie fausse cohabitation qui va désarçonner nos experts politiques comme Norbert Lala Ratsirahonana et autres ... et mettre au rebut Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana. ...

    Là, çà chamboule tout au sein des mouvances ... !!! Et je m’attends à cette situation ... Vu Jean Louis Robinson et Hery Rajaonarimampianina qui se respectent intellectuellement et philosophiquement, s’entendent et se complètent.
    Cas particulier à souligner : Jean Louis Robinson et Hery Rajaonarimampianina n’ont pas les mêmes priorités que leur mentor ...

    Tous les 2, soucieux de la misère et non de la pauvreté des Malagasy, veulent se passer de leur mentor ... Et ils peuvent une fois Président de la République et 1° Ministre.

    A méditer, à réfléchir ...

  • S’il vous plait, osez la différence…
    17 décembre 2013 20:55, par Manou_L (#7942)

    Force est de constater que par rapport au bilan de ces trop longues années de transition catastrophique pour le pays, opter pour le Docteur Robinson est évident.

    En tout cas, opter pour l’autre candidat, c’est valider ce qui se passe.

La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 434  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360