Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 20 novembre 2017
Antananarivo | 14h09
 

Enseignement

Education nationale

Rentrée maintenue pour les petits, repoussée pour les universitaires

samedi 4 novembre | Yvan Andriamanga

Le ministère de l’Education nationale (MEN) affirme que la rentrée scolaire pour ce 06 novembre est maintenue pour toutes les écoles publique et privée. Les conditions de sécurité sanitaire sont réunies selon les autorités. Des comités de vigilance ont été mis en place dans tous les établissements scolaires des régions concernées par l’épidémie de peste. Le personnel de l’école épaulée par les parents d’élève se relayeront pour prendre la température des élèves. Ceux qui ont de la fièvre, quelle que soit la raison seront isolés ou renvoyés tout de suite à la maison. Les parents sont appelés à ne pas envoyer leurs enfants qui ne sont pas en forme en classe. Que ce soit pour un petit rhume ou une grosse grippe, aucun enfant fiévreux ne doit aller en classe.

Notons qu’une polémique sur un enfant de la classe de 8ème de l’école catholique de Jean XXIII à Anatihazo Isotry décédé le 25 octobre dernier prend de l’ampleur depuis le 03 novembre. Le ministère de l’Education nationale (MEN) a publié une communication précisant que cet enfant est mort de la peste pulmonaire, ce que dément les responsables de l’école qui affirment que tous les tests menés sur l’enfant ont été négatifs et qu’il est décédé à la suite d’une angine. Ce cas, vrai ou non plonge un peu plus les parents dans l’angoisse dans la mesure où la peste n’est pas totalement maitrisée.

D’un autre côté, le ministère de l’Enseignement supérieur publie un communiqué affirmant que les « vacances de peste » continuent pour les universitaires. Cette contradiction de décision au sein du même gouvernement est incomprise pour la plupart. C’est le contraire qui sera plus logique. Car en principe, les universitaires, plus grands sont plus aptes à se prendre en charge que les petits écoliers des petites classes. Comprenne qui pourra !

4 commentaires

Vos commentaires

  • 4 novembre à 08:48 | Gérard (#7761)

    notre cher Yvan nous dit :

    « Ce cas, vrai ou non plonge un peu plus les parents dans l’angoisse dans la mesure où la peste n’est pas totalement maitrisée. »

    pardonnez, mais ne serait ce pas plutôt les principes de la « raison » qui sont de moins en moins maitrisés

     :

  • 4 novembre à 09:38 | poiuyt (#584)

    le salut est dans l’exodus

    Tant que la patrie sera sur le déclin, Il faudrait profiter que toute la patrie n’est pas déclarée par l’OMS en quarantaine et la population interdite de s’expatrier : la meilleure solution pour toute personne sensée serait de prendre l’avion ou le bateau, en attendant des améliorations ; ie décennies. Tout vendre ; tout laisser au karane ; ainsi on peut être sûr que la peste sera éliminée. Et puis revenir acheter au karane ; merci karane ; bisou éternel joel

  • 4 novembre à 09:52 | tout va bien (#10059)

    Puisqu’on vous dit que « ....l’enfant .... est décédé à la suite d’une angine. »
    La peste elle n’a jamais tué personne, c’est bien connu ! Par contre chacun sait qu’une angine, c’est mortel une fois sur deux ! ... Un éternuement aussi d’ailleurs ! Les statistiques de l’évêché et du MEN sont là pour le prouver !

    Y a qu’une chose qu’est pas mortelle : c’est la qo.nn.rie indélébile des responsables religieux et politiques de ce pays .... et c’est bien dommage !

  • 4 novembre à 11:44 | katibo (#9077)

    akory aby !
    miarahaba ny MEN aho fa nisy ny mesure noraisina mba ho fisorohana raha azo atao ny mety ho fihitaran’ny peste. Nahoana no ministère iray ihany no manao izany.
    ministère industrie ve mba nandray fanpahankevitra amn’izany ? zone franche sy ny sisa ? ny ministeran’ny mponina ? sa ny MEN ihany no nahazo financement ?
    samy tsara daholo !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 352