Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 25 avril 2018
Antananarivo | 01h27
 

Société

Toamasina

Rapt du PDG du groupe SCIM

samedi 3 février | Ny Aina Rahaga

Le Président directeur général du groupe SCIM, Akyl Cassam-Chenai, a été kidnappé hier dans la soirée vers 18 heures à Toamasina. Cet opérateur économique d’origine indienne, a été emmené de force par quatre individus armés alors qu’il se trouvait à proximité de l’hôtel Miramar. Les kidnappeurs ont aussitôt pris la fuite à bord d’une Renault express blanche. Ce nouveau fait survient alors qu’il y a encore près de deux semaines, le 17 janvier dernier, un autre cas est survenu à Antananarivo avec le rapt en plein jour du propriétaire de la bijouterie Kalidas. A croire que désormais, chaque semaine sera ponctuée d’un nouveau cas. Le Collectif des Français d’Origine Indienne de Madagascar (CFOIM) et des groupements d’opérateurs économiques avaient déjà alerté sur la situation et sur la recrudescence de l’insécurité qui guette à chaque instant les opérateurs étrangers et nationaux. Et bien que selon certains, ces kidnappings ne sont que le fruit des actes des opérateurs entre eux, l’Etat est en devoir d’assurer la sécurité de ses citoyens et de ceux qui résident sur le territoire malgache. La multiplication de ces actes de kidnapping donne une très mauvaise image de Madagascar, notamment vis-à-vis des potentiels investisseurs qui souhaiteraient s’installer dans la Grande ile.

41 commentaires

Vos commentaires

  • 3 février à 11:15 | poiuyt (#584)

    Akorinao zé ?

    encore une autre illustration de l’efficacité de l’état hvm : faire qu’ils détalent, et plus vite que ça.
    Faire qu’ils se battent à mort entre eux pour que le hvm soit le dernier survivant : enfin roi dans son pays. Créer la zizanie. En quelque sorte : l’opk du pseudo-président. Pas mal.

  • 3 février à 11:17 | poiuyt (#584)

    hi hi hi hi. A se demander si rajao ne serait pas bossu.

  • 3 février à 12:10 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Pendant ce temps le GIGN joue les figurants dans des simulations ...
    Notre cher Ministre RR qui devrait s’ insurger de tels actes qui vont à l’ encontre de ses objectifs à savoir concurrencer l’ ile soeur , une image de marque pour le développement du tourisme, avec j’ ❤️ Madagascar, ou tiako Madagasikara !
    Quant à nos zénéraux, ils comptent leurs étoiles et particulièrement le vola qui va avec .

    • 3 février à 12:51 | tanguy37 (#7699) répond à Jipo

      sumpa pour les touristes !!!!
      ça donne une « bonne idée du pays »

  • 3 février à 12:24 | RAMBO (#7290)

    Il y a recrudescence des actes de banditisme partout dans le monde. Des spécialistes affirment que depuis l’existence des vidéos, les viols et les violences de tout genre se multiplient partout. Le HVM n’a rien à avoir avec tous ces faits divers ...c’est aux policiers et gendarmes de s’en occuper.
    Mais aure chose qui me tient à coeur...
    Dadabe Voltaire jésus, aime bien raconter sa vie ici. Mais moi j’aime bien parler de Celui qui était qui est et qui sera Exceptionnel et avec qui je porte avec fierté la Croix.
    Quand certains humains ont appris juste à l’école que la Terre tourne sue elle même et autour du soleil ils croient dur comme fer parce que c’est la Science qui le dit. Les autres ont juste appris la loi de la pesanteur de Newton ainsi que la découverte d’Archimède sur le centre de gravité et ils croient sans le moindre de doute parce que c’est un grand mathématicien qui le confirme. Mais Dieu dit :« Mon peuple meurt faute de Connaissance » . Ce n’est pas la connaissance scientifique ou académique que Dieu parle ici mais c’est la connaissance de sa Parole c’est à dire la Bible. Si la Bible dit que Josué a pu ordonné l’arrêt du soleil seuls les croyants le croient et certains se moquent...
    (Sachez que les gens comme Dadabe Voltaire jésus lisent la Bible comme un revue ou un roman policier...ou bien dans le but de critiquer les Croyants...cela ne marche pas. Quand on lit la Bible selon les 5 sens mais pas selon l’Esprit...il n’y aura aucune Révélation. On en reparlera...)

    .
    Josué 10:12 Alors Josué parla à l’Eternel, le jour où l’Eternel livra les Amoréens aux enfants d’Israël, et il dit en présence d’Israël : Soleil, arrête-toi sur Gabaon, Et toi, lune, sur la vallée d’Ajalon ! 13 Et le soleil s’arrêta, et la lune suspendit sa course, Jusqu’à ce que la nation eût tiré vengeance de ses ennemis. Cela n’est-il pas écrit dans le livre du Juste ? Le soleil s’arrêta au milieu du ciel, Et ne se hâta point de se coucher, presque tout un jour. 14 Il n’y a point eu de jour comme celui-là, ni avant ni après, où l’Eternel ait écouté la voix d’un homme.

    De même quand la Bible parle de Jésus Christ marchant sur l’eau à pied nu, les sages de ce monde se moquent parce que en Suisse , parait-il, on peut marcher sur l’eau mais avec la technologie de la vitre blindée immergée à quelques centimètres en dessous de la surface de l’eau. C’est une prouesse technologique certes mais rien de miraculeux. En marchant pied nu dans l’eau,Jésus Christ a démontré qu’Il est le maître de l’Univers et même la loi d’Archimède l’obéit. Il a fait pareil avec la tempête qu’il a calmé en 2 mots...Et la médecine impuissante pour soigner une femme qui avait une fibrome utérin pendant des années...Alors qu’il a suffit à cette dame de toucher au vêtement du Seigneur et elle était instantanément guérie...Ni Mahomet , ni Bouddha, ni aucun autre prophète n’ont pu arriver à montrer les mêmes miracles que Jésus Christ. Seul Dieu arrive à braver toutes les lois de la Nature parce qu’il est Lui même à l’origine de toutes choses. Jésus Christ est la Parole faîte chair (on en reparlera)

    Le sujet sur la croyance et la foi est une sujet sensible dans notre pays. Un dirigeant qui se moque de Dieu ou qui cherche à éviter de parler de Dieu est un dirigeant mort né politiquement. Je remercie Dieu parce que Ravalomanana, Rajaonarimampianina et Rajoelina les principaux dirigeants Gasy n’omettent pas de citer Dieu dans leur discours... Andry Rajoelina a même cité la personne du Saint Esprit à la fin de son discours de Voeux adressé aux Gasy. Pour moi il a marqué quelques points suite à ce discours.
    Les Gasy sont généralement croyants et seuls certains Andafy acculturés emboîtent les pas à un Vazah lorsque celui-ci se moque ouvertement de Jésus Christ ici. Certes ce même Rajoelina a voulu écrire la laïcité dans sa Constitution pour une raison politique (faire plaisir à la France ) mais lui-même il cite Dieu dans son discours. Ne nous étonnons pas si Rajaonarimampianina et Ravalomanana ne reconnaissent pas eux non plus ce que c’est la laïcité. Ecarter Dieu de leur vie ne fait pas partie de leur éducation depuis tout petit. La Bible dit« Apprenez à vos enfants la bonne manière et ils ne s’y écarteront pas tout au long de leur vie ».

    • 3 février à 15:10 | Vohitra (#7654) répond à RAMBO

      Sentant peut-être l’heure de la fin s’approcher à grandes enjambées, et arrivé à la crépuscule de sa vie, le vieux chasseur de butin nimrod Rambo voudrait se rapprocher de Dieu mais il hésite encore à s’engager dans la voie de la repentance. Il a encore du mal à s’abstenir de voler et prendre de force ce qui ne lui appartient pas, ou s’éloigner de ses fortes propensions aux mensonges, et le plus dur pour lui c’est de se détourner de la convoitise qui lui ravage l’esprit et remplit son âme au bord de la dépression...

  • 3 février à 13:13 | kartell (#8302)

    La délinquance de « haut-vol », profiterait-elle des derniers instants de ce quinquennat pour faire affaire avant un changement de propriétaire ?…
    L’accélération des kidnappings est incontestable, et comme de coutume, la tête dans le sable, on attend, d’attendre, le wait and see, cannibale mais intimement communautaire, va finir par transformer ce pays en île à margoulins et à pendards, bientôt plus répandus que nos derniers lémuriens, qui eux, seraient en voie de disparition !….
    L’image de marque du pays va s’en trouver gravement ternie sans que cela fasse, ni chaud, ni froid, à un pouvoir, visiblement occupé à d’autres activités ( les affaires sont les affaires !) sauf qu’à l’international, les investisseurs, encore naïvement potentiels, vont scruter cette délinquance obèse en tirant, eux, les leçons d’une telle dégradation d’une sécurité, devenue, toute relative !….
    C’est aussi et surtout, se mettre à dos, des soutiens financiers qui vont forcément manquer au pouvoir, preuve qu’entre deux options, il a préféré laisser se poursuivre ces actes délictueux comme s’il était certain de pouvoir faire l’impasse sur cette communauté pour conforter son budget électoral .
    Les affairistes qui gravitent autour du pouvoir semblent sans limite et d’une gourmandise insatiable jusqu’à commettre des actes qui vont forcément porter préjudice à l’image du pays ….
    Reste que le pouvoir demeure d’un silence lourd qui en dit long sur ses éventuelles responsabilités, complices, car en laissant les choses se détériorer, ainsi, de mois en mois, il se met à dos une communauté d’investisseurs dont il réclame, pourtant et à cor et à cri, sa plus importante participation pour sortir la tête de l’eau, et de toute évidence, il est encore, une nouvelle fois, en train de boire la tasse !…
    « Tchin, tchin, encore une fois » !...

    • 3 février à 15:35 | Tsisdinika (#3548) répond à kartell

      Vous n’y êtes mais vraiment pas du tout. Les politiciens à Madagascar, qu’ils soient au pouvoir ou y aspirent, n’ont pas besoin de kidnapper les opérateurs karana pour la bonne raison que cette communauté a l’habitude (dit-on) de financer, souvent à parts égales les adversaires les plus en vue lors des élections majeures. Mais 2009 a été un cap de franchi dans la mauvaise direction et ce qui se passe actuellement peut très bien être les conséquences de l’ouverture de la boite de Pandore de la soldatesque habituée à l’époque à faire leurs courses chez Jumbo Score.

    • 3 février à 16:03 | kartell (#8302) répond à kartell

      @Tsisdinika

      Loin de moi d’accuser qui que ce soit mais de constater, la multiplicité des kidnappings ( une dizaine annuellement !) d’où ma question de se demander si parmi le cercle rapproché du pouvoir, il n’existerait des complicités plus ou moins factuelles avec les commanditaires ( secret de polichinelle)…
      Libre à vous d’infirmer mais quoi ? puisqu’il y a récidive continuelle !….
      Impuissance du pouvoir ou de la police, bonnets blancs ou blancs bonnets ?
      A jouer avec le feu, on finit par se brûler surtout lorsque le pyromane est sensé être pompier !….

  • 3 février à 13:57 | ratiarivelo (#131)

    Nianin-KAZO vao maraina indray angaha ny Andrian-dreraka Mpijapy LAMASININA sy MPITANTY RAN-KENA ???? Aza mirediredy Rangahy ity an MAZAVA !!Andriamanitra any TSIRAIRAY samy mandray ny tnadrifiny azy avy !! fa aza eto @ny Forum no MIVARALILA*** tsy POLIPITRA akory no ETO ry RAMBOn-tsalaka mazava ?? samy tsara !!

  • 3 février à 14:12 | Isandra (#7070)

    Face à l’ampleur de ce phénomène, un Président charismatique et clairvoyant aurait déjà mis sur pied un Task force pour le lutter contre une fois pour toutes,..car, les entités existant montrent sa limite.

    Les dirigeants perspicaces doivent comprendre que ce phénomène aura impact négatif sur le cote. Les agences de cotations baisseront davantage notre cote, lequel sert de boussole pour les investisseurs et les bailleurs.

    Si ça continue comme ça, l’emergence ne sera qu’un rêve.

    • 3 février à 14:15 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Pour l’emergence, le nettoyage s’impose,...

    • 3 février à 15:35 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      le nettoyage s’impose ???

      Ainsi donc, l’emergence va s’opérer car son leader est en parfaite connaissance des tenants et aboutissants de cette série de kidnaping...et qu’il soit le seul apte à conduire et imposer l’arrêt...
      Il a gagné des gallons depuis alors, d’ailleurs apparemment ces actes ne sont pas l’oeuvre de petits voyous de quartier...mais de bandes organisées...habituées à des coups de force...

    • 3 février à 19:39 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vohitra,...

      « apparemment ces actes ne sont pas l’oeuvre de petits voyous de quartier...mais de bandes organisées...habituées à des coups de force... »

      Vous avez compris, c’est pourquoi, le président doit mettre en place une entité spéciale pour l’endiguer.

      J’irai loin, nous devons qualifier ces rapts comme des acte terroristes qui terrorisent, non seulement les opérateurs, mais aussi la population en général.

    • 3 février à 21:43 | Isandra (#7070) répond à Isandra

  • 3 février à 15:24 | Tsisdinika (#3548)

    Messieurs-dames les forumeurs,

    Laissez les investisseurs et les touristes en dehors de ces affaires de kidnapping. Ces histoires ne les concernent en rien, n’essayez pas de les décourager ou de leur faire peur en faisant un peu trop rapidement l’amalgame entre opérateurs bi-nationaux (franco-malagasy) d’origine indienne et touristes et investisseurs de divers horizons.

    Bien qu’il soit scandaleux de voir ce genre de pratique criminelle se banaliser à ce point, je refuse de rejeter la responsabilité aux seules autorités malgaches, lesquelles mettent déjà à disposition de CHAQUE opérateur karana de renom au moins deux membres des forces pour assurer en permanence leur sécurité. Tout ceci se fait bien sûr au détriment de la frange de la population qui n’a pas les moyens de privatiser ainsi les gardiens de la paix.

    Il est clair que c’est une communauté bien définie (et qui fait tout pour le rester, je dis ça je dis rien) qui est tantôt victime, tantôt incriminée comme commanditaires dans ces événements. Ça c’est ce qui ressort des resultats des rares enquêtes qui ont pu aboutir.

    Les Malagasy mono-nationaux en général ont du mal à voir de l’empathie pour leurs compatriotes karana dans leurs malheurs. On les accuse alors de jaloux, d’envieux, de complexés, mais doit-on s’en étonner quand en face on veille à vérouiller sa « pureté raciale » en même temps que des pans entiers de l’économie nationale ? Ce n’est certes pas un crime de réussir, ça l’est quand on y arrive et qu’on s’y maintient par des moyens discutables. Certains de nos compatriotes karana jouent habilement sur les deux tableaux en raison de leur double nationalité. Pour obtenir des crédits auprès de banques ici ou ailleurs à des taux inaccessibles aux mono-nationaux, ils sont français. Pour avoir part aux avantages ouverts seulement aux nationaux (si si ça existe), ils sont malgaches. J’aurais fait probablement la même chose à leur place mais là où le bât blesse, c’est quand cela devient de l’injustice sociale. Dans le cas en espèce, quand ils sont victimes de rapt, ils sont français, comme si c’est le fait d’être de cette nationalité qui leur a valu ces agressions mais pas autre chose de plus terre à terre.

    On peut pousser des cris d’orfraie autant qu’on veut face à ces quelques lignes mais il reste un fait que la communauté karana est seule face à ce problème particulier qui les touche, et eux seuls également en détiennent la clé.

    • 3 février à 15:47 | poiuyt (#584) répond à Tsisdinika

      Joli discours. Merci beaucoup.
      Difficile de voir pour un gasy lamba en ces gens auto apartheid que des xenonegro.

    • 3 février à 16:32 | Jipo (#4988) répond à Tsisdinika

      Ce que vous dites pourrait etre recevable si : avec les moyens qu’ ils ont contrairement aux « mono » de se payer des forces d’ insécurité, des gardiens ou autres protecteurs, il se trouve que malgré cela les kidnapping continuent contrairement aux « mono » qui ne sont que quantité négligeable, pour ne pas dire dont tout le monde se fout à commencer par ces « dirigeants » .
      @ stalonne qui défend la pédophilie comme le grand banditisme, en effet non seulement cela existe dans le monde, qui plus est : a toujours existé, donc autant continuer n’ est-ce pas & pourquoi pas se hisser au sommet du hit parade pendant que vous y êtes ?
      Du temps de votre adoré Ravalomanana, cela n’ existait pas ./ !
      Alors oui votre honoris causa est le premier responsable, c ’est à lui a assurer la sécurité de ses compatriotes, au lieu de se contenter de couper des rubans et distribuer des étoiles, qui devant le résultat ferait cesser n’ importe quel trisomique, même mention très bien, ou stade terminal, contrairement à cela, persiste & signe , pour en redemander, à l’ image de diego qui regrette le temps béni de ratsyraka, il faut en bouffer, si non je n’ ai rien compris au film ...

    • 3 février à 23:34 | zanadralambo (#7305) répond à Tsisdinika

      Il y a des mafieux parmi les karana, qui le nie ? Il y a des bons et des mauvais, généraliser est une insulte envers cette communauté qui fait, que ça vous plaise ou non, partie de notre pays. Mettez-vous juste à la place des victimes, si ça vous arrivait et qu‘on vous dise que vous l’avez cherché, que vous l’avez mérité, quelle serait votre réaction ? Un peu d’humanité, camarade. Moi, chaque fois que je vais à mada, j’ai la hantise qu’il m’arrive ce genre de malheur. Je me fais le plus discret possible, mais on sait qu’on n’est jamais à l’abri…et ça gâche mon plaisir, mon séjour. J’imagine l’angoisse des familles…et puis rappelez-vous Annie et son frère, des gasy purs comme vous…Eh non, mon vieux, ça n’arrive pas qu’au autres.

    • 4 février à 01:54 | poiuyt (#584) répond à Tsisdinika

      Voici une opinion, elle vaut ce qu’elle vaut. Succinctement :

      Il parait que beaucoup de karanes sont « gasy », nés à Madagascar, étrangers en Inde. Qu’ils soient gentils ou mafieux, leur pratique de l’auto-apartheid ne force pas à les considérer comme gasy. Qui va faire l’effort de distinguer lequel est gentil ? Alors soit ils sont tous blancs, soit ils sont tous noirs. la nature humaine est ainsi faite : simpliste. De plus, Rambo dirait que « fandio iray siny tsa mahaleo fandoto iray tandroka » * . L’opinion quasi générale à Tana que les karanes ont fait le coup d’état du joël, et continuent depuis, tous les jours, à rendre la vie des gasy de plus en plus difficiles avec force corruptions actives. Face à la saleté des lamba, qui ne connait pas les acquisitions des terres de gasy ; qui ne voit pas l’eréction de batiment karane. On sent que le peuple attend l’étincelle.

      On peut croire que c’est avec plaisir que les gens pilleront Tsaralalana. Les karanes s’y attendent.
      J’arrête. Et honni soit celui qui pense que c’est une fiction.

      * - Pour celui qui manque de malgachitude : « Un grain de sel suffit à salir (!) une outre »

    • 4 février à 06:55 | Tsisdinika (#3548) répond à Tsisdinika

      Poiuyt,

      Heureux de voir que nous épousons les mêmes vues « courageuses », même si certains y voit autre chose.

      Jipo,

      Malgré la protection policière privée, les rapts continuent, tout simplement parce que le rapport de force est inégal entre les armes de guerre des assaillants et les dotations de service des policiers. Par ailleurs, les bandits ont apparemment reçu un entraînement militaire et possède probablement une certaine expérience du combat. Je pencherais pour des membres soit de l’ex-milice d’Alain (mis hors d’état de nuire pour le moment) ou des anciens Fis habitués à racketter et massacrer dahalo et villageois sans distinction. Quand on a été habitué à un certain train de vie vous savez...les acquis de la transition que cela s’appelle...

      Zanadralambo,

      Les gasy ont été les premiers à subir, à la fin de la transition comme par hasard, les attaques à répétition de villas, quelquefois meurtrières, par des bandes surarmées. Je n’ai pas beaucoup entendu de réactions sur les éventuels impacts de ces crimes sur le tourisme ou les investisseurs, le phénomène étant probablement attribué à une résurgence de dispositions ataviques premium propres à la malgachitude...Passons. Ces attaques ont cessé depuis que le kidnapping est à la mode. Un lien pourrait exister. J’imagine qu’eu égard aux « moyens » déployés, les butins des villas n’en valaient plus la peine. Exécutants ou fornisseurs d’armes, mais sûrement tous à un moment ou un autre membres des forces de sécurité, ces malfrats n’ont aucune motivation raciste, politique ou l’âme d’un Robin des bois. Seul importe le gain et ils offrent sans nulle doute leurs services à qui cela interesse.

      Solution.

      Quand j’ai dit que les karana ont la clé du problème, LEUR problème, j’ai en tête des propositions concrètes basé sur la dissuasion, en dehors bien sûr des solutions intra-communautaires. Il s’agit de mettre en place des moyens de surveillance vidéo dans toutes les villes en s’appuyant sur le réseau existant de fibres optiques. Ensuite, déployer de nouveaux véhicules de police qui patrouillent sans relâche et dotés de carburants conséquents (excuse souvent entendue pour ne pas intervenir), les rares qui existent étant en effet occupés à l’escorte de ces messieurs les VIP ou à servir de voiture personnelle pour les cadres poulagas. « Coïncidence heureuse », les karana ont la main-mise sur le marché de ces équipements (fibre, caméras, voitures, carburants...et PPN) !!! Quand je dis qu’ils ont la clé. S’ils veulent bien mettre la main à la popoche, ceci aura pour effet de mettre à la disposition de toute la communauté, et donc eux compris pour une fois, les services des policiers pour lesquels les contribuables sans distinction paient leurs impôts. Ils soigneront leur image et n’auront pas, c’est promis, à donner leurs filles en mariage aux marrons pour mieux s’intégrer. Alors chiche kebab ?

    • 4 février à 11:44 | poiuyt (#584) répond à Tsisdinika

      Superbe encore la pensée de Tsisidinika : les outils du joël-karanes-2009 se sont convertis. Rien ne se perd, rien ne se crée : tout se transforme. Bravo la physique et la philo, et le boomerang.

      Les xeno-négro ont plus que jamais la solution, et devant la nullité de l’incapable rajao, nul de son pays : ce n’est pas de mettre des caméras dans toute l’île, et dans tous les bétax (transports collectifs victimes d’hold-up) ; tout karane qu’ils sont, leurs euros-sueur-de gasy n’y suffiraient pas : le lendemain toutes les cams vaudront puant 1000 ar au bord d’Anosy. Remplir des Tsiafà pour alimenter la cor (ruption), ça ne mène pas large. Ou alors instituer la peine de mort. La solution demande une révolution chez le négro. Il doit assainir radicalement le pays : ne plus pratiquer la cor, ne plus financer les joëls, arrêter d’évacuer les sueurs lamba, mais investir « chez eux » Hihi. Leurs compatriotes, Hihi, respireront mieux , tous les services régaliens (dont tribunal, police, militaire) assureront proprement honnêtement leurs fonctions. Tous les mécréants rentreront dans le rang. Sinon, hé ben, puis que faire un hold-up n’est pas puni, et que le lamba se salit de mieux en mieux, les lamba pilleront régulièrement Tsaralalana. Il ne faudra pas s’étonner que hitler ait ressucité. Il n’y aura pas de débarquement : les alliés ont désormais fort à faire rien qu’à demeure. Si le xéno pense que ce n’est pas son souci, vu qu’ils payent la mensualité de rajao, hében : Rambao a raison : la fin s’approche. Ainsi Oméga au moins était vrai : trop tard.

    • 4 février à 15:26 | Turping (#1235) répond à Tsisdinika

      Tsisdinika bjr,
      Le dicton dit : Un train peut en cacher un autre !
      - Justement derrière ce rapt, on ne connait réellement qui sont les mobiles ?!
      - Il pourrait s’agir d’un règlement de compte entre les communautés karanas ,entre eux même .
      Il suffit de payer des bandits armés pour commanditer le rapt ( des bandits malgaches qui ont accepté une certaine somme énorme) si la rançon demandée se chiffre par milliards. Même les militaires ripoux n’hésitent pas à louer leur arme.
      - Vu l’insécurité dans un système corrompu,faire le kidnapping devient un business lucratif.Tout le monde est concerné dans cette affaire toute race confondue même si les hommes politiques ne sont pas forcément mouillés dans cette affaire.L’argent est le seul leitmotiv dans cette affaire pour essayer de s’enrichir vite dans une société en dérive sans repère collectif.
      - Je ne pense pas que les Karanas bi-nationaux sont des vrais patriotes malgaches qui se soucient des misères malgaches même s’ils détiennent la clé de l’économie,la corruption,le coup d’état pour échapper aux impôts,leurs intérêts et,......Et j’en passe !

    • 4 février à 21:23 | poiuyt (#584) répond à Tsisdinika

      - Est-ce que le karane malfaisant ne serait pas le musulman ?
      - Est-ce que les antipathiques immigrants voilés de l’incapable président seraient musulmans ?
      - Est-ce qu’un pacte rondement intéressé aurait été convenu entre rajao et quelques karana silamo pour la construction de mosquées ?
      - Qui achètent les bibles par kilos pour les brûler au point de créer un manque dans les temples lors de baptêmes, ou d’autre mariage ?
      - Qui fait des portes à portes pour acheter les bibles pour les réduire en cendre ?

      Il y a peut-être péril en la demeure. La patrie est en danger. Le cas échéant, il faut un OPK en vitesse. Au secours.

    • 4 février à 22:26 | poiuyt (#584) répond à Tsisdinika

      Turping disait :

      « - Je ne pense pas que les Karanas bi-nationaux sont des vrais patriotes malgaches qui se soucient des misères malgaches » : Bravo Turping.

      La pensée qui arrive aujourd’hui : Est-ce-que c’est rajao ou joël, ayant poussé trop loin leur vassalité intéressée à l’égard du karane musulman, est-ce que ce ne serait pas ces 2 qui auraient déjà enterré notre civilisation. Auquel cas il faudrait leur dire merci. L’immobilité, le manque de vision apparent de rajao proviendrait de son état de vassal : il attend les ordres. Les notams de 8, les entretiens téléphoniques du joël dans les couloirs de Maputo : les karanes musulmans ?

      Tsidinika aurait raison : rajao n’a pas le pouvoir. Il faut que les xéno-négro financent leurs propres solutions qu’ils donneront à rajao, pour se sauver eux-même. Rajao annoncera dans ses médias que c’est le président-soi, et il sera réélu. Ainsi va Mada.

      Perso, je ne veux pas des musulmans. C’est rare que je sors mon JE. Je n’en veux pas. NON.

  • 3 février à 18:28 | olivier2 (#9829)

    @ kartell

    Vous avez parfaitement raison de mettre le doigt sur l’évidence..qui échappe à ceux qui veulent croire à d’autres théories..

    OUI, le nombre de Kidnappings est en forte hausse...
    Pourquoi ?...Bah on vous rétorquera que ce n’est qu’une histoire de karana entre eux, et que finalement tout le monde s’en fout ..car le malagasy non raciste déteste les karana..mais bon, il est quand même bien content de faire affaire avec lui quand CELA L’ARRANGE..et celà arrive TRES SOUVENT !
    Oups..j’ai encore une fois mis les pieds dans la plat de Romazava..

    Il y a effectivement anguille sous roche..pour ne pas dire baleine sous recif..

    Oui, ces enlevements sont un signal...et ce signal n’est peut être pas sans rapport avec la (pseudo) élection à venir...

    Je me demande comment nos nombreux amis innocents et gentils vont finir par continuer de justifier l’injustifiable..
    En fait je connais la réponse : ils vont faire comme d’hab...

    Enfin bref..la spirale continue..mais vers le fond..

    Mais comme c’est la fôte à personne, on ne peut pas esperer un changement !

    LOL

    • 3 février à 18:37 | Jipo (#4988) répond à olivier2

      C la fôte aux karany !

    • 4 février à 09:56 | rnvl (#6393) répond à olivier2

      pour moi, le « statut » des indiens à madagascar me fait penser aux juifs en france,
      si en 1960,on avait proposé à tous ceux qui étaient nés à Madagascar et avaient l’intention d’y rester de devenir malgaches, cela aurait peut être changé l’évolution des choses

    • 4 février à 12:23 | kartell (#8302) répond à olivier2

      @ olivier2

      il ne faut pas être ombiasy confirmé pour constater cette recrudescence ou plutôt cette descente vers un climat fétide que semble confirmer l’approche « tor-tueuse » des élections, supposées prochaines !…
      Beaucoup de théories plus ou moins fumeuses ont été avancées pour expliquer l’inexplicable, plutôt que de chercher les raisons, vraisemblablement politiquement incorrectes, de savoir à qui profitent les rançons mais je suppose, comme moi, que vous avez votre petite idée ….
      Le petit voleur de zébu ou le pickpocket d’Anakely risque la vindicte populaire tandis que le rançonnneur des « Lilas » est un multirécidiviste potentiel qui en prenant de l’expérience arrondi son compte en banque ! …
      Ici, nous passons de la petite délinquance à une forme inédite de grand banditisme dans une société où toute limite est inexistante, on peut ainsi comprendre l’agacement d’une communauté, dont les leaders sont pris pour du gibier à plumer et qui ne perçoivent aucun effort du pouvoir à son encontre, pour ne pas être désobligeant .
      Il est à supposer que le pouvoir ne mesure pas les conséquences de son laxisme, car, demain, est, pour lui, une notion abstraite d’autant que le quotidien reste imprévisible …
      Nous sommes au coeur de la culture de l’excuse dont on voit, ici, l’un de ses plus beaux florilèges, mais qui est, certainement, très loin d’être à son apogée !...

  • 3 février à 22:06 | Mihaino (#1437)

    Mr. Jean Michel Frachet , Directeur éxecutif du Collectif des Français d’Origine indienne à Madagascar (CFOIM) , s’inquiète de la recrudescence des rapts et se demande jusqu’où va s’arrêter ces kidnappings.
    Il s’est exprimé ce soir sur TvPlus et a déclaré que notre île a atteint le triste record des kidnappings des nationaux et des étrangers ces derniers temps (enfant , adulte, personne d’un certain âge...)

    • 4 février à 00:42 | Mihaino (#1437) répond à Mihaino

      Lire vont s’arrêter ces kidnappings .

  • 4 février à 12:09 | olivier2 (#9829)

    "pour moi, le « statut » des indiens à madagascar me fait penser aux juifs en france,
    si en 1960,on avait proposé à tous ceux qui étaient nés à Madagascar et avaient l’intention d’y rester de devenir malgaches, cela aurait peut être changé l’évolution des choses"

    Hein ?

    Les Juifs Français sont, étaient et serons toujours Français.

    Quel est le rapport avec les « statut » des Indo pakistanais à Madagascar ?

    Parmi les « karana » à Madagascar, il y a non seulement PLUSIEURS communautés totalement différentes , mais en plus il existe parmi les plus pauvres d’entre eux de réels Apatrides..
    Preuve s’il en est, du haut niveau de développement intellectuel local..

    Certains sont bi nationaux, d’autres ont pu « acheter » une nationalité Malagasy..

    Les « karanas » font partie du paysage..et il n’est pas normal qu’ils n’aient pas tous la nationalité malagasy..Mais localement, tout le monde pense que c’est normal..
    On part de TRES très loin..

    Personnellement, je connais des « Karanas » qui ont largement contribué à « payer/arroser » les copains de Ratsiraka..j’ai vu des malettes transiter..
    D’autres qui ont bien « copiné » avec Ra8 ( oups..Aie...saperlipopette)
    D’autres qui sont toujours resté en dehors de tout cela.
    Je ne connais pas les Q2000 et cie qui sont accusés d’être des « frenchcoup » faiseurs..

    Il est EXTREMEMENT malhonnête d’accuser les karana, en occultant le fait que bien plus de malagasy font la même chose voire pire..AU QUOTIDIEN ! C’est SCANDALEUX !
    Aux dernieres nouvelles, il n’y a pas bcp de Karana à trafiquer le Bois de Rose..ou a tenir des Kalach...

    Les propos de certains forumistes sentent décidément très très mauvais..

    On ne se refait pas..Ce n’est pas une surprise..et personne n’osera les contratrier..
    Allez savoir si le noeud du pb malgacho malagasy ne se situe pas là ?

    mais bon, si par malheur ces messieurs decident de bruler les magasins Karana..alors je ne donne pas cher de l’avenir déjà bien compromis de ce pays heureux..

    OR

    • 4 février à 12:21 | Mihaino (#1437) répond à olivier2

      Espérons que l’OPK (Opération karàna) ne se reproduira plus en 2018 .Brûler et piller les biens d’autrui ne servent à rien et ne sont que de gâchis énormes pour le Pays qui souhaite émerger , semble-t-il .

  • 4 février à 13:06 | RAMBO (#7290)

    Isandra
    La Gazette de la Grande ile est un quotidien d’opposition et les journalistes de ce journal sont aux aguets sur les moindres faits et gestes du Président et de régime... dans votre lien on voit cet article :
    Hery Rajaonarimampianina : Comparaison qui scandalise…

    Publié le 03 février 2018

    Question d’un journaliste au président Hery Rajaonarimampianina : « Qu’adviendra-t-il de votre Vision 2030 si vous quittez le pouvoir avant cette date ? ». Réponse : « Eh bien ! Ce sera comme avec Jésus Christ, il est monté au ciel mais sa parole est restée… ». Le chef de l’Etat s’est-il comparé à Jésus Christ dans un accès de mégalomanie ? On ne le sait, mais ce rapprochement hâtif était plutôt osé. Il a donc scandalisé dans les milieux chrétiens. On estime que Hery Rajaonarimampianina a commis une offense en se déclarant l’égal de celui qui s’est laissé crucifier pour le salut de l’humanité. On regrette surtout que pour les besoins de sa propagande bassement politique, le chef de l’Etat ait exploité le rayonnement d’une figure religieuse respectée et même vénérée.
    Je ne vois aucun problème dans sa réponse...il est disciple de Jésus Christ et c’est tout à fait normal s’il dit « C’est comme Jésus Christ » ..Il n’a jamais dit « Je suis comme Jésus Christ ». S’il aurait dit " c’est comme De Gaulle...on dirait toujours qu’il aurait osé se comparer au grand De Gaulle mais pareil De Gaulle a laissé aux français le gaullisme certes même s’il a mal fini son mandat en 1968.
    Chez les chrétiens ce n’est pas comme chez les musulmans...On peut se moquer de Jésus Christ sans que l’auteur risque le fatwa...Dans les religions comme celle des musulmans par exemple ils n’ont pas le droit de représenter Mahomet en figure ou en image...ils n’ont pas le droit de se comparer à lui. Mais chez les chrétiens c’est le contraire...il est courant d’entendre Jésus Christ dire « Faîtes comme moi...parce que Moi je fais comme le Père...Jésus Christ fut le premier à subir les moqueries et même la mort à cause de sa passion pour nous sauver..Jésus Christ Lui même dit que : »A cause de son nom les Chrétiens seront persécutés..et cela a commencé même quand le Seigneur fut sur la terre alors ! Ceux qui ne connaissent pas la Bible comme ces journalistes se trompent encore.
    Lisez la Bible et demandez à l’Esprit Saint de vous éclairer sur la Parole de Dieu et vous verrez le résultat . Vous n’aurez plus peur de parler de Jésus Christ en tant que Sauveur de l’humanité.

    • 4 février à 13:27 | RAMBO (#7290) répond à RAMBO

      Quoi qu’on dise les Karanas sont des gens qui participent pleinement à l’économie de notre pays. Certes il y a toujours des brebis galeuses comme ce Karana dans une banque qui a traité les Gasy qui faisaient la queue de « looser » ou perdant...en targuant qu’il était « gagnant »...tout çà parce que ce karana ne voulait pas faire la queue alors qu’il est loin d’être hadicapé. Des petits truc comme çà qui cumulent et provoquent l’exaspération et possible la haine.
      La plupart des Karanas réussissent parce qu’ils bossent et cela suscite aussi la jalousie. Ravalomanana était le premier à chercher à affaiblir l’influence des Karana à Mada..mais son erreur c’était de’affaiblir aussi les Gasy mpanana alors...sa fin était prévisible parce que les Gasy Mpanana et les Karanas réunis ont eu raison de Ravalo.
      Voici une info importante mais qui n’a pas fait grand bruit...

      AMBOHIMANAMBOLA : MISE EN ROUTE DE NOUVELLES CENTRALES THERMIQUES
      27 juin 2017 SCom DGGFPE
      La puissance disponible sur le réseau interconnecté d’Antananarivo renforcée. La centrale électrique de 48 Mégawatts (Mw) du fuel lourd dénommé « TAC » ou Central Thermique Ambohimanambola mise en place par la JOVENNA, et la nouvelle centrale fonctionnant avec du fuel lourd capable de produire jusqu’à 60 Mw d’électricité de l’opérateur turc Askaf Power sont mises en marche depuis ce jour. Pour les deux unités, la production alimentera le réseau de la JIRAMA afin d’éviter les délestages pendant la période d’étiage. La centrale de la JIRAMA est totalement opérationnelle. Pour ce qui est de l’unité de production d’Askaf Power, les travaux sont achevés à 90%, la production totale devrait être atteinte dans le courant du mois d’août. « La capacité de production des groupes d’Askaf Power est de 72.3 Mw, mais le contrat conclu avec la JIRAMA prévoit un approvisionnement de 60 Mw.

      Cette marge a été prise pour éviter les coupures en cas de panne technique. « L’énergie produite par cette centrale augmentera de 15 Mw toutes les deux semaines, par conséquent les 60 Mw devront être obtenus en août », explique Hyacinthe Befeno, Président du Conseil d’Administration de la JIRAMA. Outre l’accès à un service de qualité pour les usagers, et à prix abordable figure parmi les retombées de la réalisation de ces infrastructures. « La puissance de 48 Mw des deux turbines permettra non seulement de renforcer la production du réseau interconnecté d’Antananarivo mais aussi de réduire les coûts de production de l’ordre de 30 à 40% par rapport à des unités fonctionnant au gasoil », souligne pour sa part, un responsable auprès de la JOVENNA. Si le coût du litre de gasoil est aux environs de 3000 Ariary, le fuel lourd est en effet accessible à 2000 Ariary. Pour le moment, l’intérêt de ces centrales thermiques est d’assurer les besoins en énergie grandissant durant la transition vers les énergies renouvelables.

      La JOVENNA ambitionne également de devenir un acteur majeur de la production énergétique à moindre coût à Madagascar grâce au développement des énergies renouvelables, sachant qu’il faut au moins 5 ans pour la construction d’un barrage hydroélectrique. Dans les 5 prochaines années, la compagnie espère mettre en service des centrales hydroélectriques sur des sites à fort potentiel, dont le site de Volobe dans la Région de Toamasina avec une puissance de 110 Mw ainsi que des projets d’hybridation solaire-fuel.
      C’est Mr Harijee, karana le plus riche de Mada qui est le propriétaire de Jovenna...combien de Gasy Mpanana investissent dans un secteur comme l’électricité alors que le délestage persiste et fait mal dans notre pays ?

    • 4 février à 17:19 | Isandra (#7070) répond à RAMBO

      Rambo,...

      La Gazette de la Grande ile est un quotidien d’opposition »

      Heureusement, il y a des rapporteurs d’infos autres que les lèches bottes( médias publiques), qui ne diffusent que les infos lesquelles plaisent aux dirigeants, du fait que leur infos doivent compléter celles de médias publiques et des Zelateurs autour d’eux. Les infos contradictoires,...

      Là, nos dirigeants connaissent les réalités de Malagasy, ils ne seront plus à côté de la plaque, quand ils leur parlent. Cela aussi pourrait eviter Hery de dire des bêtises, telle « prouvez moi que les Malagasy s’appauvrissent »

  • 4 février à 15:18 | olivier2 (#9829)

    @ Tsidininka

    Ainsi donc vous demandez aux karanas de monter des milices privées pour pallier aux « insuffisances » de la police malagasy ( forcément honnête et dépourvue de moyens...justement à cause des Karanas..)

    Comme d’habitude...malgré votre intelligence..vous tapez à côté..par méconnaissance de votre police (LOL)..pour ne pas dire de votre propre pays..( re LOL)..

    Vous, Monsieur Tsidininka, payez une milice pour faire respecter la loi par TOUT le monde...Karana, malagasy, et juifs ( pour faire plaisir a l’antisemite TURPING qui n’en est pas un ...car la douce Elena le considere juste comme « différent »...MDR) ou vazah lany mofo..
    C’est votre pays, et c’est à vous de faire respecter un minimum d’ordre et de lois !
    Au lieu de cela, vous continuez LAMENTABLEMENT à demander aux autres de payer à votre place...
    Edifiant...mais pas surprenant..

    Et alors tout le monde respectera la loi..

    En 2030 peut etre...

    mais à mon avis...NON

    Je suis effectivement un ancien optimiste...

     :)

  • 4 février à 16:56 | Isandra (#7070)

    Je pense que les gens qui pensent qu ça n’arrive qu’aux Karanas, et que ce phénomène ne leur concerne point, ne voient plus loin que le bout de leur nez. Et j’ai remarqué qu’ils sont en majorité ZD,...ils leur en veulent, car ils croyaient que ce sont les karanas qui ont poussé leur Dada à se barrer comme un voleur de poule,...comme, ils accusent la France, d’ailleurs.

    Sans entrer aux questions humaines, ni tsongoy fon’olona, tsongoy fon’ny tena ». Le fait que tout cela se passe dans notre pays doit les interpeller. Pourquoi ? Parce que cela signifie que les malfaiteurs quelle que soit leur origine, peut y faire regner leur lois,...Telle situation est inacceptable pour notre pays. Aujourd’hui, les karanas et demain ce sera pour quelle communauté ??

    Si les karanas veulent faire de règlement de compte entre eux, on s’en tape, mais qu’ils le fassent ailleurs, pas dans mon pays,...L’Etat doit utiliser tous les moyens entre ses mains, pour que ce phénomène s’arrête.

    • 4 février à 19:40 | RAMBO (#7290) répond à Isandra

      Isandra
      Nous voulons bien des journalistes qui dénoncent ce qui ne va pas mais dans cet article il existe méconnaissance de Jésus Christ et son oeuvre lui même. Pour nous vrais chrétiens, c’est même un grand honneur d’être comme le Maître mais rare sont ceux qui y arrivent vraiment. C’est ce point d’analyse là que je considère comme une volonté de salir en utilisant leur fausse connaissance du Seigneur . Pour moi si Rajaonarimampianina considère sa mission comme celle de Jésus Christ je ne vois aucune scandale là-dessus. Vous même vous voyez le messie en Andry, personnage charismatique qui sauvera Madagascar...c’est possible dirais-je mais ce sera en 2023.

    • 4 février à 19:51 | kartell (#8302) répond à Isandra

      Vous semblez dire que : « ça n’arrive pas qu’aux autres », mais, jusqu’à maintenant, c’est toujours la même communauté qui trinque !…
      Il est vraiment que lorsqu’on est acculé à avouer l’évidence, tous les prétextes sont bons pour faire semblant, d’être un poil solidaire, mais, juste un minimum afin de ne pas être taxés d’instrumentaliser une communauté, voir une nationalité !….
      Interpellons les commanditaires, plutôt qu’un pouvoir, visiblement pas enclin à lever le petit doigt !…
      L’état n’est plus en mesure de stopper le phénomène, par absence de volonté politique pour de multiples raisons dont on fera l’économie d’expliciter parce que ce n’est pas le lieu pour le faire !…
      Ayez un positionnement clair au lieu d’être à cheval sur deux chaises dont on imagine laquelle a votre préférence !...

  • 4 février à 18:12 | LeFou (#10163)

    Il existe des solutions pour retrouver une personne kidnappée si elle a pris ses précautions. Il faut s’équiper en conséquence, le prix des dispositifs spéciaux est à la portée de tout opérateur économique. A noter qu’au Mexique, les enlèvements sont tellement courants que les riches se déplacent en véhicule blindé en ville et au-delà en hélicoptère.

Publicité


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 143