::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 18h04  :  27°C  :  Soleil et nuages épars
mercredi 22 octobre 2014
 

 > Tribune libre

Lettre Ouverte à Monsieur Kolo Roger, Premier Ministre, Ministre de la Santé

mercredi 7 mai 2014

Monsieur le Ministre,

Le 22 Avril 2014, lors de la passation de pouvoir au Ministère de la Santé, vous avez solennellement déclaré vouloir lancer la construction d’un nouvel hôpital destiné à la fourniture de soins d’urgence à Antananarivo.

L’argument, légitime et généreux en soi, que vous avancez pour appuyer ce projet est la nécessité de prendre en charge les malades qui, faute de moyens matériels, ne peuvent pas bénéficier d’une évacuation vers les structures médicales modernes de la Réunion, quand l’urgence et la complexité de leur traitement ne peut avoir de réponse localement faute de moyens et d’infrastructures ad hoc.

Je ne suis certainement pas la seule à être heureuse que ce problème de l’accessibilité au plus grand nombre de services d’urgence de qualité que seule l’évacuation sanitaire à l’étranger pouvait satisfaire, ait enfin à Madagascar l’audience qu’il exige.

Le cas d’actualité de la petite Valencia, qui doit subir une greffe délicate du foie, illustre bien l’enjeu du développement de ces capacités de traitement locales de haut niveau. Malgré la visite de la représentante de la Première Dame de la République de Madagascar, de députés et d’autres autorités locales, et malgré une diffusion sans pareille dans les médias à malgaches et les réseaux sociaux de l’appel au secours émis par la famille en détresse, aucune solution n’a pu aujourd’hui encore être émise pour assurer la survie de cette petite fille. Et pour un cas médiatisé tel que celui de Valencia, on sait que les cas équivalents qui restent sans réponse se chiffrent par milliers.

Monsieur le Ministre, nous ne soumettons toutefois à la sagacité de votre jugement ces quelques réflexions.

Les hôpitaux « manara-penitra » ont été construits de manière coûteuse aux normes européennes. Des structures de santé solides récentes et plus anciennes existent à Madagascar. Nous disposons de personnels de santé à la compétence avérée. De fait, l’urgence n’est elle pas de mettre en place au sein de ces structures les plateaux techniques qui y font défaut ?

Les enjeux d’une imagerie médicale de pointe à Madagascar doivent vous tenir particulièrement à cœur de par votre propre parcours médical et votre spécialité, la radiologie. Ne serait il pas ainsi pertinent et urgent de se préoccuper équiper les infrastructures existantes, dont les manara-penitra, en matériels d’imagerie modernes et faire en sorte que les services d’urgence de ces hôpitaux et des structures de santé puissent répondre au mieux à leur mission locale ?

L’humanisation des hôpitaux et l’humanisation des soins par la formation, l’éducation, la sensibilisation aux logiques d’éthique et de responsabilité là où elles font défaut, la consolidation des compétences des personnels de santé sur des sujets dramatiques tels que la prise en charge de la douleur, n’est elle pas en soi une autre urgence cruciale ?

Monsieur le Ministre, à travers le lancement de la construction d’un nouvel hôpital destiné aux urgences sanitaires, ne risque-t-on pas de négliger encore un peu plus la fourniture de soins de proximité dans les régions et les zones enclavées ? Comment un patient sujet d’un accident vasculaire cérébral (AVC) à Ifanirea dans la région Vatovavy Fitovinany, pourra-t-il venir sur Antananarivo (pour peu que sa famille en ait les moyens et la volonté) après avoir parcouru 700 kms en taxi-brousse et filanjana ?

Les moyens conséquents qui vont être mobilisés pour assurer le lancement d’une nouvelle unité centralisée de soins d’urgence ne seraient ils pas mieux utilisés a travers une meilleure répartition équitable de ces investissements entre équipement des plateaux techniques des structures de santé régionales et locales, programmes de formation de médecins experts malgaches, et programmes d’échanges et de jumelage entre structures médicales et structures de pointe de recherche étrangères et malgaches ?

L’ambition légitime d’une unité de traitement prestigieuse de soins d’urgence centralisée ne risque t elle pas de sacrifier la vision pragmatique d’une politique de santé publique responsable qui doit se préoccuper d’optimiser le fonctionnement des infrastructures en place et l’expertise de nos personnels de santé à la forte compétence ?

Monsieur le Ministre, une vision claire, pragmatique et ambitieuse de nos priorités de santé publique et de leur prise en charge n’est elle pas indispensable ? Ne s’agit il pas de l’image et du rayonnement de notre pays qui pourrait devenir un modèle dans l’Océan Indien en termes de mise en œuvre d’une politique de santé publique répondant enfin aux Objectifs du Millénaire et aux enjeux de la lutte contre la pauvreté ? La poursuite de ces objectifs relève t elle de la mise en place, probablement dispendieuse, d’une unité centrale supplémentaire, ou bien de la généralisation sur l’immensité de notre territoire de soins de qualité et de proximité ? Cela ne devrait-il pas être la ligne tenue par un gouvernement responsable et soucieux du bien être du plus grand nombre et de la meilleure gestion des deniers publics ?

Pour illustration, à l’heure où il est question de gouvernance, de gestion d’urgences et de priorités, à la veille de la célébration de la journée internationale de lutte contre la Drépanocytose, le Centre de prise en charge de la drépanocytose de Manakara, construit il y a un an, voit son existence et son fonctionnement remis en question faute de moyens et d’implication de vos services de santé locaux. Ce problème crucial de santé publique qui affecte de manière dramatique les plus nécessiteux dans une région à près de 20% de prévalence où un enfant sur cinq souffrant d’un syndrome drépanocytaire majeur est susceptible de ne pas survivre au-delà de l’âge de 5 ans, ne peut plus souffrir de demi-mesures. Il illustre à lui seul, parce qu’il s’agit d’une maladie transversale intéressant toute les spécialités médicales, l’exigence d’une prise en compte urgente de votre part de ces logiques de santé de proximité.

Je tiens à vous remercier, Monsieur le Ministre, de l’intérêt que vous voudrez bien apporter à ces questionnements en espérant que vous n’y verrez que ma volonté d’apporter un regard sur un sujet qui nous tient tous à cœur, à savoir la santé et la vie de nos compatriotes et en particulier des plus démunis.

Et vous prie d’agréer l’assurance de ma très haute considération.

Pascale Jeannot
Présidente de l’ONG LCDMF - Lutte Contre la Drépanocytose Madagascar.
Initiatrice du Programme SOLIMAD
A l’initiative du lancement de la Politique Nationale de Lutte Contre la Drépanocytose à Madagascar.

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager
 27 réactions Lire les commentaires
  • Très belle initiative cette lettre ouverte. Attendons la suite, mais j’ai des doutes sérieux car ce PM semble vouloir chercher a plairez non a vouloir régler les vrais problèmes. Écoutez ou lisez toutes ses interventions.

    On parle d’une interview de HR sur Tv+ vendredi prochain. Cette lettre devrait y être lue .

    • Lettre Ouverte à Monsieur Kolo Roger, Premier Ministre, Ministre de la Santé
      7 mai 13:30, Iloniaina (#8178) répond à jansi (#6474)

      Merci pour la remarque mais, après les rapports, les appels au secours et publier au travers les réseaux, il fallait un moment donné arriver à se faire lire -entendre - et espérer par la suite en effet se faire écouter ... Nous espérons aussi par ce biais « faire réagir » et que les personnes intéressées prennent leur responsabilité en considérant la société civile comme partie intégrante de ce souffle nécessaire au redressement de cette société qui est la notre :) !

  • Madame Jeannot soulève de véritables problèmes mais elle semble ne pas savoir que Kolo était d’abord et avant tout un commercial, responsable de show-rooms pour les appareils d’imagerie médicale en Suisse (c’est pour cela que la fermeture des boîtes qu’il dirigeait na pas eu de suite judiciaire. Les fournisseurs ont fermé les boîtes parce que le travail de prospection et de démonstration est terminé). Il est déjà en cheville avec General Electric pour obtenir des appareils, il e a parlé lui-même. C’est dans ce cadre qu’il faut comprendre son souci de construire un hôpital pour les urgences. Et comme General Electric s’occupe aussi d’électricité et que l’ancien président du conseil d’administration de la Jirama se préoccupe des problèmes énergétiques des entreprises, les deux font la paire.
    Pendant que la basse cour de Tsimbazaza piaille, les affaires continuent. Nous restons dans le schéma de Ravalomanana : mes affaires d’abord et si ça peut équiper le pays par la même occasion, tant mieux.

    • Lettre Ouverte à Monsieur Kolo Roger, Premier Ministre, Ministre de la Santé
      7 mai 13:39, Iloniaina (#8178) répond à Isambilo (#4541)

      Il peut tout à fait « se servir de son agenda » pour « mieux servir les Malagasy » et ou « mieux servir les intérêts des Malagasy », je veux bien entendre cela, je suis loin d’ignorer son parcours « officiel » et il le revendique très bien d’ailleurs, vous l’avez tout autant remarqué .. l’idée et le principe n’est pas mauvais, mais de là à construire encore un nouvel hôpital pour les urgences alors que tous ceux qui nous ont coûté plus qu’il n’en faut ne répondent pas à leur mission première faute de matériels , de personnels etc ... c’est tout de même révoltant. Sans compter les hôpitaux de proximités des régions et autres communes à peine plus loin que Antananarivo où le minimum d’urgence n’existe pas ! Equiper en plateau technique, répartir tout ce qu’il veut intégrer dans une nouvelle construction au sein des structures existantes, et revoir réellement les différents problèmes de l’accès aux soins à Madagascar ! C’est urgent , je dirais même c’est vital car dramatique !

  • Très bon plaidoyer ! C’est effectivement une urgence !
    Une réserve de taille toutefois : quand l’auteure de cette lettre écrit, je cite : « Nous disposons de personnels de santé à la compétence avérée.. » on n’est pas forcément d’accord ! C’est vrai dans certaines disciplines mais hélas un grand nombre de médecins Malgaches exerçant à Madagascar* ne sont pas au niveau et font de terribles erreurs de diagnostic ; certains sont même franchement mauvais et ne devraient pas avoir le droit d’exercer !
    * (ceux qui exercent en France ou à la Réunion sont d’un autre calibre)

    • Lettre Ouverte à Monsieur Kolo Roger, Premier Ministre, Ministre de la Santé
      7 mai 13:46, Iloniaina (#8178) répond à Paulo Il leone (#6618)

      Je suis donc l’auteur de ce courrier, et je vous remercie pour votre participation . Lorsque je parle de personnels de santé à la compétence avérée, je m’avance et assume l’entière responsabilité de ceux que j’ai la chance de côtoyer et de coordonner au sein de notre programme et qui œuvrent dans des conditions inhumaines pour exercer leur métier, fautes de plateau techniques adaptés. Et j’ai d’ailleurs rajouté qu’il fallait REVOIR l’humanisation des soins, de l’hôpital et je peux aussi assumer le fait de dire que certaines personnes, ne méritent nullement d’être appelé Docteur.. ils feraient mieux de changer d’orientation professionnels. Mais ce genre de dérives se trouvent partout ailleurs ! Les erreurs de diagnostics sont effectivement légions et je passe très souvent « derrière » > mais c’est là aussi où il y a urgence, car bien souvent ces médecins n’ont pas de suivi de formation et ou des mises à jours de leur connaissances .. les informations sur les formations continues et ou EPU sont souvent envoyé le matin pour une session en journée .. pire des médecins affectés en régions, se retrouvent très souvent « oubliés » des circuits de remise à niveau et des congrès ... la science évolue et évolue vite ... le danger est permanent donc ! C’est une réalité et il est urgent d’y remédier car nous parlons tout de même de la santé : une priorité absolue à ne pas négliger !

      • Lettre Ouverte à Monsieur Kolo Roger, Premier Ministre, Ministre de la Santé
        7 mai 15:36, Paulo Il leone (#6618) répond à Iloniaina (#8178)

        S’agisssant du caractère urgent et prioritaire du chantier de la santé, on ne peut qu’être d’accord avec vous, Madame.
        Ma situation m’amène à côtoyer, entre autres, aussi bien des médecins spécialistes que des généralistes à Tana, et j’en connais de très bons. Hélas certains, pour ne pas dire beaucoup, ont une mentalité de fonctionnaires marxistes « jenfoutistes » et des compétences plus que discutables. J’ai vu des patients qui risquaient davantage de mourir de l’incompétence du médecin que de la maladie dont ils souffraient.
        Par ailleurs, l’insalubrité de certaines ailes d’hôpitaux sont de notoriété publique, sans parler du matériel vétuste qui ne fonctionne pas ou à la manipulation duquel personne n’a été convenablement formé.
        Les structures privées sont heureusement d’un niveau supérieur.
        Dans ces conditions, il n’est pas surprenant que ceux qui peuvent se le permettre —les Malgaches comme les expatriés —préfèrent se faire soigner en France, à La Réunion, à Maurice, voire en Inde.
        Cela dit, j’ai subi une petite opération de gatro-entérologie ici même et je ne peux que me déclarer satisfait du docteur qui m’a pris en charge. Il se trouve qu’il avait été formé en France où il a exercé plusieurs années avant de rentrer au pays.
        Le chantier de la santé, avec celui de l’éducation élémentaire, est de loin le défi plus urgent que doit impérativement affronter le nouveau gouvernement.

        • Lettre Ouverte à Monsieur Kolo Roger, Premier Ministre, Ministre de la Santé
          7 mai 17:18, Iloniaina (#8178) répond à Paulo Il leone (#6618)

          Je ne peux que confirmer tout ce que vous avancez ! Et encore vous êtes « gentil » lorsque vous dites à propos de l’insalubrité de « certaines ailes d’hôpitaux » .. car bien souvent c’est tout l’hôpital .. entre l’éducation à refaire au niveau des usagers pour ce qui est du respect de ce qu’est le Bien commun, les Biens Publiques et l’éducation également à revoir au niveau des soignants à tous les niveaux : déontologique - éthiques - soins de bases - relationnels ...ce sont les bases même de ce qu’est le SOIN qu’il est urgent de revoir ... On pourra toujours construire et refaire les bâtiments tant que l’intérieur se trouve « pourri » ...nos morts se contreront toujours par milliers !

        • Lettre Ouverte à Monsieur Kolo Roger, Premier Ministre, Ministre de la Santé
          7 mai 21:03, efa ela (#4563) répond à Paulo Il leone (#6618)

          « J’ai vu des patients qui risquaient davantage de mourir de l’incompétence du médecin que de la maladie dont ils souffraient. » écrivez-vous.

          D’aucuns estiment - je ne suis pas placé pour en juger - que les erreurs médicales (erreurs de diagnostic, sur-médication, etc.) ainsi que les maladies nosocomiales sont parmi les causes les plus fréquentes de décès dans le monde dit « développé »....

          Par ailleurs, (Citation) :
          "La contre-productivité du système devient de plus en plus évidente : on constate sans cesse que l’industrie de la santé tend à générer davantage de maladies qu’elle n’en guérit. La réforme du système de santé aux États-Unis promue par le président Obama, la plus importante de ces dernières années, ne change rien au fait que ce système continue d’être le plus coûteux et le plus inefficace du monde.
          (...)
          (dans la région la moins « développée » du Mexique) les zapatistes sont partis d’une situation extrêmement délicate, où beaucoup de gens mouraient tous les jours de maladies curables. Leur pratique de l’autonomie les a conduits à combiner leurs connaissances et pratiques traditionnelles les plus saines avec des ressources contemporaines de haute qualité.« _ ( Gustavo Esteva in Rebelarse desde el nosotros »
          Ed. En cortito que’s pa’largo )

          • Lettre Ouverte à Monsieur Kolo Roger, Premier Ministre, Ministre de la Santé
            8 mai 13:41, Paulo Il leone (#6618) répond à efa ela (#4563)

            Vous noyez le poisson !
            Moi, je vous parle de la réalité à Madagascar, vous me répondez avec des citations à forts relents d’idéologie « tiersmondialiste » qui lorsqu’on les confronte à la réalité sur le terrain, ne sont que du vent.

          • Lettre Ouverte à Monsieur Kolo Roger, Premier Ministre, Ministre de la Santé
            8 mai 19:39, Iloniaina (#8178) répond à efa ela (#4563)

            Nous avons reçu votre courriel , et merci pour la citation.

            Oui l’errance de diagnostic est un fléau > mieux vaut entendre dire de la part d’un médecin « je ne sais pas, je me renseigne auprès d’un confrère » , que de les voir s’acharner et à vouloir à tout prix s’entêter dans leur diagnostic au péril de la vie des personnes concernées

  • Ce cumul de ministères est proprement hallucinant et digne de la république bananière nommée Madagasakira ! Comment peut on s’occuper de deux ministères aussi lourds , aussi vitaux et surtout pourquoi ? Il n’y a donc pas à Madagascar de personnes compétentes , connaissant le terrain et les problématiques médicales apte de prendre en charge le ministère de la santé ???
    Il faut que Roger Kolo démissionne de ce poste à la santé et ne s’occupe que du gouvernement !
    Si il y réussissait , au vu des challenges et de son parcours , cela serait déjà très bien , très respectable !!!

    • Lettre Ouverte à Monsieur Kolo Roger, Premier Ministre, Ministre de la Santé
      7 mai 17:28, Isambilo (#4541) répond à harmelle (#5862)

      Et comment voulez-vous qu’il fasse pour placer les matériels médicaux qu’il a à vendre ?
      Rappel ; Raymond Barre était en même temps premier ministre et ministre déconomie à un certain moment. Vous me direz que ça n’a pas empêché l’inflation galopante et le début du chomage massif. Mais enfin, voilà.

      • Lettre Ouverte à Monsieur Kolo Roger, Premier Ministre, Ministre de la Santé
        7 mai 19:33, Paulo Il leone (#6618) répond à Isambilo (#4541)

        De l’avis de nombreux Français de toutes sensibilités, Raymond barre restera sans doute comme le meilleur PM de la Vème République !
        Pour ce qui est de l’inflation sous Giscard, n’oubliez pas que le premier « choc pétrolier » était passé par là dès 1973 et que ses répercussions sur les économies occidentales ne se sont pas fait attendre.
        Aujourd’hui, on aurait bien besoin d’un R. Barre à la barre en France !
        PS : A Madagascar, le chantier de la santé devrait avoir la priorité absolue avec celui de l’éducation élémentaire, mais hélas on a l’impression que vos hommes politiques ont d’autres « idées lumineuses » etnonmoins lémuriennes en tête !

    • Lettre Ouverte à Monsieur Kolo Roger, Premier Ministre, Ministre de la Santé
      7 mai 19:13, rakotoson (#8023) répond à harmelle (#5862)

      ### Ce cumul de ministères est proprement hallucinant et digne de la république bananière nommée Madagasakira ! Comment peut on s’occuper de deux ministères aussi lourds , aussi vitaux et surtout pourquoi ? Il n’y a donc pas à Madagascar de personnes compétentes , connaissant le terrain et les problématiques médicales apte de prendre en charge le ministère de la santé ??? ###

      Je suis tout à fait de votre avis. Je trouve que ce cumul de fonctions est tout ce qu’ il y a de démagogique .Sauf , votre respect , Monsieur le Premier ministre , comment pensez - vous jongler entre vos fonctions de Premier ministre , chef du gouvernement avec en charge plus d’ une trentaine de ministères et vos fonctions de ministre de la Santé Publique un secteur déjà tout un travail à faire vu la promiscuité de ces dernières années dans ce domaine .

      Comme affront de Andry Rajoelina , la construction des six « hopitay manara- penitra » dont il est si fier ; alors que même les riches ne peuvent pas se payer le luxe de s’ y faire soigner ; à plus forte raison les pauvres .

      Mais , comme on dit , ce qui a marché dans l’ affaire , c’ est le bizn , les com’s , les bakeshish pour obtenir les marchés .Andry Rajoelina a fit encore là des heureux .A commencer par lui - même .

      • Lettre Ouverte à Monsieur Kolo Roger, Premier Ministre, Ministre de la Santé
        7 mai 19:20, rakotoson (#8023) répond à rakotoson (#8023)

        Une omission . le PM Kolo va, donc , ainsi , manger sur deux râteliers à la fois ? Le veinard !

        Kolo Roger Christophe n’ aurait pas eu la même chance en Suisse . Surtout , avec le CV qu’ il a !

        Au pays des Babakoto , tout est possible à condition de savoir nager et tchatcher . Dommage pour la masse populaire ! Kolo , Hery , Andry , Rakrisy , Ratsirahonanana , Ravalomanana ( le Gal Kapsily et l’ ancien président ) ... en sont ils seulement vraiment conscients par delà leurs beaux discours à longueur d’ année

    • Lettre Ouverte à Monsieur Kolo Roger, Premier Ministre, Ministre de la Santé
      8 mai 19:41, Iloniaina (#8178) répond à harmelle (#5862)

      Il a voulu accepter le rôle de chef du gouvernement > puis prendre le Ministère de la Santé , deux postes clés, d’autant plus que les financements au niveau de la santé, sont plus « conséquents » qu’ailleurs et son parcours est tout de même dans ce domaine..MAIS à lui de démontrer justement qu’il est à l’écoute des besoins et des urgences de la population locale ! un défi énorme ! Ce n’est pas impossible à relever, tant soit peu qu’on soit à l’écoute des vrais problèmes de société !

  • KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :
    C’est vrai , modernisons - équipons nos hôpitaux avant d’en construire d’autres Mr le 1er Ministre ( déjà 1 hôpital tout neuf sur la route digue ... ).
    QUE DIEU ECLAIRE NOS POLITICIENS

  • Je crois qu’il nous faut prioritiser nos besoins avant d’entamer de nouvelles constructions. N’empeche qu’il nous faut au moins creer des maintenant un centre hospitalier d’urgence de pointe afin d’eviter tout ces evacuations qui ne font que nous ruiner d’avantage, ou du moins , nous obliger a quemander partout. Il nous faut observer l’experience de l’Inde ou la medecine a un place preponderante

    • Lettre Ouverte à Monsieur Kolo Roger, Premier Ministre, Ministre de la Santé
      9 mai 18:14, Iloniaina (#8178) répond à Tanindrazana (#3224)

      Parfaitement, Tanindrazana, d’où l’objet de mon courrier ! Il est tout à fait possible de mettre cela comme il le faut et avec la qualité et les normes de sécurité que cela exige dans notre pays. Je connais nos confrères de l’Inde au niveau de la drépanocytose, ils réalisent des greffes, des chirurgies et de la médecine de haute pointe ! Il est possible d’avoir de la qualité dans les cliniques privées à Madagascar, hors les dirigeants sont des Malagasy aussi, alors pourquoi ne serait il pas possible d’avoir ces mêmes qualités de soins dans les infrastructures « neufs » que nous avons et arrêter à long terme cette politique de la main tendue vers les instances extérieures ?

  • Onitiana Really de Tv+ recevra le président HR vendredi.
    Envoyez votre lettre a cette journaliste et demandez lui de poser directement les questions au président. Ce sera ça de fait .
    Et si un des conseillers du président suit tribune.com, il se fera l’obligation d’en avertir préalablement HR . La réponse donnée au cours de l’interview sera encore meilleure.
    Il faut espérer.
    Bonne chance.

  • Elle a tirE l’attention sur les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), qui, je crois, address les problemes de developpement de ce monde (Mada n’est pas different des autres) et, qui a d’ailleurs ete aussi ratifie par Mada.

    Suis entierement d’accord qu’on ne se devrait plus de se focuser sur « soins d’urgence » ou encore par exemple le « Drépanocytose » dans la logique ou mentalite des « manara-penitra », mais plutot se concentrer sur ces objectifs communs (qui peuvent etre communs avec les autres departements)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Object...
    1.1 Objectif 1 : réduire l’extrême pauvreté et la faim
    1.2 Objectif 2 : assurer à tous l’éducation primaire
    1.3 Objectif 3 : promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes
    1.4 Objectif 4 : réduire la mortalité infantile
    1.5 Objectif 5 : améliorer la santé maternelle
    1.6 Objectif 6 : combattre le VIH/SIDA, le paludisme et les autres maladies
    1.7 Objectif 7 : assurer un environnement humain durable
    1.8 Objectif 8 : construire un partenariat mondial pour le développement

  • Lettre ouverte claire sur la politique de santé d’urgence à M/car.

    Seulement, le Premier Ministre et Ministre de la Santé, M Roger Kolo, adopte une politique de fuite en avant.
    Pourquoi construire de nouveaux hôpitaux destinés à la fourniture de soins d’urgence au lieu d’équiper les hôpitaux existants et mettre en place des évacuations sanitaires rapides (hélicoptères, ...) vers ces hôpitaux dits « marana-penitra » ?

    Voilà un exemple flagrant de l’absence de continuité de nos gouvernements successifs. Dès qu’il y a changement, on abandonne pratiquement tout du précédent alors qu’on a peu de moyens, d’organisation fiable et rigoureuse.
    Pire, on n’a jamais eu un projet de société à long terme pour nous nous équiper et nous nous protéger.
    Exemple concret : depuis notre indépendance, on n’a construit aucun grand barrage hydroélectrique, etc ... alors que les besoins ont été multipliés pratiquement par 10 (avec une population passant de 6 millions à 22 millions).

    Le constat est sévère, sans appel.

    Ny marina : tsy mahay mampiadan-tena isika fa toy ny mpitrongo vao homana foana ary tsy mitsinjo ny ho avy. Ny ampitso tadiavina androany, isan’andro, isan’andro. Tsy mahagaga raha reraka sy vizana ary tsy salama ny vahoaka.

    Pour commencer, Roger Kolo doit se décharger du Ministère de la Santé en y plaçant Jean Louis Robinson ou un autre ... compétent et expérimenté en la matière.
    Il y va de la santé de notre gouvernance et des Malagasy.

    C’est un Gouvernement de redressement national qu’il nous faut et non des Institutions à la merci des lobbies politiques intéressés, versatiles et irresponsables.

    Attendons la présentation de politique générale de Roger Kolo devant l’Assemblée nationale dont la majorité des députés ignorent complètement comment concevoir, élaborer, rédiger, voter une loi ... comment est l’organisation du pouvoir, etc ...
    Il suffit de leur faire subir des Q.C.M. (questions à choix multiples) simples d’une heure dès leur prise de mandat ... et les former par un stage intensif d’un mois sur les Institutions, la législation, la procédure, ... afin d’éviter toute maladresse de leur part, source d’incompréhensions et malentendus, ...

    Rien à voir comment démarrer une 4 x 4, utiliser les bons d’essence, ...

    C’est dur mais ’faut le dire en toute franchise.

    Veloma !

    • Lettre Ouverte à Monsieur Kolo Roger, Premier Ministre, Ministre de la Santé
      8 mai 19:48, Iloniaina (#8178) répond à NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

      Merci de votre analyse pertinente ! « Voilà un exemple flagrant de l’absence de continuité de nos gouvernements successifs. Dès qu’il y a changement, on abandonne pratiquement tout du précédent alors qu’on a peu de moyens ! » : vous avez tout à fait raison !

      Soit on abandonne, soit ’on brûle > ! Si les personnes commanditaires de ces actes , réfléchissaient un peu plus et que les personnes mandatés pour détruire, brûler, avaient un peu plus le sens de ce qu’est la patrie ,ils comprendront enfin que tout ceci, tout ce qu’ils laissent à l’abandon, détruit n’ont été construit qu’avec leur propre argent !

      Ne vous inquiétez pas, s’il s’agissait d’un des leurs et ou d’une liste bien précis > l’évacuation sanitaire et les soins à l’étrangers aux frais de l’Etat se réalisent parfaitement bien. Et si besoin est, hélicoptère sera !

      Oui le constat est dure, mais plus dure encore est l’injustice sociale sanitaire et économique que vivent la population aujourd’hui. Merci en tout cas

  • La politique, qu’on le veuille ou non, est un jeu plus compliqué et fin que les échecs ou le « fanorona ».

    L’Exécutif a cherché tous les moyens préalables et légaux pour que la déclaration de politique générale de Roger Kolo devant l’Assemblée nationale passe comme une lettre à la poste.
    Avec le MAPAR au bureau de l’Assemblée nationale, c’est pas évident pour Roger Kolo. Du coup, une fois que Mme Christine Razanamahasoa a chuté, la stratégie politique de Andry Rajoelina et MAPAR, détenir le pouvoir Législatif, est pratiquement tombée à l’eau.

    C’est pas fini !

    ’faut pas rêver !!! Sûr et certain que Andry Rajoelina et le MAPAR vont s’investir à fond sur les élections (provinciales, maires, ...) à venir car, qu’on le veuille ou non, les Institutions de la IV° République sont loin d’être complètes.
    Ils, Rajoelina et le MAPAR, vont tenter d’avoir le maximum de « grands électeurs » pour avoir la majorité à la Chambre Haute ou le Sénat et autres.

    Politiquement, c’est captivant. Mais nos politiciens se comportent comme ses collègues français ... Rien à voir ! Comme quoi La France se frotte les mains de sa politique de la Francophonie ... pur produit de la colonisation.
    Nos politiciens et responsables n’ont rien vu ...

    Economiquement et socialement, çà dessert l’intérêt général comme la lutte contre la pauvreté, le développement général de la société malagasy.

    A quand s’arrêtent les 4 x 4 rutilants et sans vergogne côtoyer les pousse (nom invariable !) et les charrettes dans les rues, avenues, carrefours, ... ?
    Quand Est-ce la mise en place des contrôles des signes extérieures de richesses, ... ?
    Quand arrivera t’on à un taux de civisme fiscal de 60, 70 % ? Un indicateur de la lutte contre la corruption et la gabegie.
    Etc ...

    Y a de quoi faire pour M Roger Kolo et son gouvernement et il y va surtout de la crédibilité du Président Hery Rajaonarimampianina qui a prêté 2 serments laÏcs dans sa vie :
    - en tant qu’expert comptable,
    - en tant que Président de la République.

    Sans parler du Serment d’Hypocrate ( et non hypocrite) de M Roger Kolo.

    Andraso ary diniho tsara !

    • Lettre Ouverte à Monsieur Kolo Roger, Premier Ministre, Ministre de la Santé
      8 mai 19:54, Iloniaina (#8178) répond à NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

      Dia izay mihintsy izao : andrasana izay tian’izy ireo atao , raha ohatra ka namaky an’ity taratasy ity. Tsy hetahetan’olon-tokana, fa efa diso tafahoatra ny fangirifian’ny zava-manjo sy iaianana isan’andro ! Diso fanantenana efa hatrin’ny ela ny Malagasy.

      Tsy rariny intsony ny mahita sy maheno ireo olona mamoy fo sy mamoy ny ainy, satria na ny vola andoavana seringue na doliprane anankiray tsy misy. Ny fandriana tsy hita ao amin’ny efitra fitsaboana fa matory amin’ny tany, tsy hoe tany simenitra, fa tany fotaka .. dia izany ve no iaianana dia tsy hangirifiry ny fo raha mandre hoe : anangana hopitaly iray vaovao indray ? sao dia diso tafahoatra loatra ary ! Merci en tout cas pour le commentaire, riche en tout genre !

Vols, Hôtels, Séjours :
Les meilleurs prix

Un Top des prix tous les jours


La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 405  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360