Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 23 août 2017
Antananarivo | 03h26
 

Economie

Produits agricoles-marché intérieur

Les prix augmentent à cause de l’exportation

jeudi 27 juillet | Régis Kabary

Nul n’ignore que Madagascar exporte énormément de produit vers l’extérieur. Mis à part les produits qui font notre réputation comme la vanille ou encore l’ylang-ylang, Madagascar exporte également du café, des haricots et toutes sortes de produits agricoles. Seulement, il semble que ces exportations agissent sur le marché interne et font flamber les prix. Selon les cultivateurs, la majorité des produits sont envoyés à l’étranger, provoquant alors la raréfaction de ces mêmes produits sur le marché national. Ce qui par conséquent en fait augmenter le prix, l’offre étant largement inférieure à la demande. A titre d’exemple, il y a quelques semaines encore, le grain de café se vendait à 20.000 Ariary le kilo et chez les petits commerçants comme il y en a tant partout dans le pays, la tasse de café se vendait à presque 500 Ariary. Idem pour le haricot, les lentilles et surtout le riz. En ce qui concerne ce dernier, le ministère du commerce a expliqué que son prix devrait connaitre une baisse incessamment. En fonction toutefois des prochaines récoltes qui vont venir aux mois de septembre-octobre. Pourtant, les dernières statistiques ont montré que les productions de principales régions cultivatrices, dont l’Alaotra considéré comme le grenier à riz de la Grande ile, n’ont cessé de chuter. Ceci à cause surtout du dérèglement climatique. Conditions qui ne s’améliorent guère si l’on regarde à quel point les fleuves et autres rivières de l’ile s’assèchent jour après jour. Les consommateurs ainsi que certains commerçants ont fait savoir que face à cela, le marché intérieur devrait bénéficier en premier des récoltes, contrairement à ce qui se passe actuellement.

6 commentaires

Vos commentaires

  • 27 juillet à 09:20 | betoko (#413)

    Il y a quelque chose d’incomprehensible ;dire que l’exportation fait monter les prix Selon des natifs d’Ambatondrazaka , cultiver du riz n’est plus rentable car ils les vendent à perte
    Concernant le café , c’est à cause du dernier cyclone d’après le ministère du commerce ,80% des caféiers sont détruits avec les graines
    A écouter sur RFI.fr en podcast pourquoi la vanille malgache cette année est de mauvaise qualité ,et que le prix a baissé C’est un gros scandale

    • 27 juillet à 10:25 | Stomato (#3476) répond à betoko

      2tudiez, amis malagasy, les circuits commerciaux des produits agricoles ou de l’agriculture tels qu’ils existent à Madagascar.
      Ensuite regardez ce qui se passe lors d’échanges internationaux.
      Et vous aurez, si vous examinez attentivement vos résultats, les explications que vous déclarez scandaleuses.

      Oui, il y a les cyclones, oui il y a de la sécheresse, oui certains produits sont de mauvaise qualité.

      C’est marrant, façon de parler, actuellement en France il ya trop de melons ou de fruits, et pas assez de raisin de blé de mais etc...
      Et ici aussi il y a des minsitres ou subordonnés qui fournissent d’excellentes explication, mais sans jamais donner les causes !
      Mais à Madagascar vous avez une chance, l’insularité. Les vanille venant de la Réunion, de Mayotte et autres ne peuvent pas venir concurrencer la vanille à Madagascar.
      Une des causes de la mauvaise qualité cette année est peut être parce que de plus en plus de gousses sont cueillies avant maturité de peur d’être volées ! Mais ça, même RFI n’a pas le droit de le dire ce serait une brouille diplomatique à la clé !
      Pourtant...

  • 27 juillet à 15:00 | punchline (#9673)

    si le prix augmente, tant mieux, que demande le peuple ? abandonnons l’agriculture vivrière, optons pour l’agriculture d’exportation

    mais pour que cela réussisses , il faut que notre agriculture s’industrialise, le rapatriement de devises soit assuré, et le commerce équitable ne soit pas un vain mot

    et moi president.......non ? vous ne croyez pas mes qualités ?

  • 27 juillet à 18:03 | Jipo (#4988)

    Vrai & faux .
    Tant qu’ il y aura des bandits pardon commerçants, pour ne pas dire spéculateurs qui se gavent sur le dos des producteurs, dans le style stalonne « rambo », qui prétend au prix du marché international, se gardant bien d’ en faire profiter le petit producteur, comment voulez-vous que cela aille ? .
    Il est normal que le producteur vende au plus offrant et si ce dernier est un exportateur et bien tampis pour le marché local , n’ en est -il pas de même pour les crustacés, la viande de zébu, que le malgache ne peut plus se payer , le riz tout simplement ?
    Pour vaccin qui n’ a pas connu les barrages perpétrés par ratsyraka pour contrôler les productions de riz et les exporter à son exclusif avantage, comme les langoustes ou crevettes : qui a oublié ???
    Ce qui fait monter les prix ce sont les spéculateurs ./
    Et dans la sphère tananarivienne, ce n’ est pas ce qui manque ...

  • 27 juillet à 18:04 | dirk_cab (#6503)

    Mais qui fixe les prix ?

    • 28 juillet à 00:04 | Jipo (#4988) répond à dirk_cab

      Le marché !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 119