Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 22 novembre 2017
Antananarivo | 10h13
 

Société

Foire Fier Mada

Les paysagistes de plus en plus nombreux

samedi 5 août | Ny Aina Rahaga

Le secteur de la décoration florale, de l’art du jardinage et de la culture d’arbres à fruit en tout genre s’est de plus en plus développé ces dernières années. Si la plus part des amateurs de fleurs et de beaux jardins ne connaissaient que les stands du « Voninkazo Anosy » dans la capitale malgache, les particuliers sont maintenant de plus en plus nombreux à être dans le métier ?

« Il ne suffit pas de vendre des fleurs, il faut les aimer avant tout, et c’est cet amour qui les fait grandir, jusqu’à en devenir une source de revenu ». C’est ce que se sont accordées à dire les quelques gérantes de stands de vente de fleurs, d’entretien de jardin et de pépinière présentes à la foire Fier Mada édition 2017. Gérantes car à 99%, ce sont des femmes qui opèrent dans ce secteur qui semble prédestiner à ces dames et qui n’attire jusque là que peu d’hommes. Selon les explications de Mme Lalao, responsable au sein de « Serasera Voninkazo », le développement de ce secteur s’explique surtout par le fait que des femmes qui sont passionnées par leurs jardins et leurs plantes ont décidé d’en faire leur métier. « C’est un métier plaisant et qui plus est allie passion et satisfaction. Pour ma part, je m’occupais au départ de mon jardin et lorsque j’ai commencé à avoir beaucoup de fleurs, mes amis m’ont poussé à en faire un commerce » a-t-elle fait savoir. De plus, certaines se regroupent dans des associations comme le cas de « Serasera voninkazo » qui fait partie d’une autre association « Ceinture Verte », développant encore plus l’activité. Jusqu’à maintenant, aucune formation n’est dispensée en la matière à Madagascar. Et d’ailleurs, bon nombre des gérantes étaient auparavant des femmes aux foyers qui n’ont pas tellement de diplômes d’études selon la responsable de « Serasera voninkazo ».

Concurrence

En raison de la multiplication des acteurs dans ce domaine, la concurrence en devient également plus rude. Selon Christiane Rakotomaharosoa de « Chrisreine », au-delà de la concurrence, le secteur est menacé. Ceci par le fait que les importations et surtout en ce qui concerne les fleurs se font de plus en plus nombreuses. Or, ces plantes importées apportent avec elles des virus selon toujours Christiane Rakotomaharosoa, qui ne sont point détectés au niveau du service phytosanitaire. Ces virus mettent en péril les plantes locales. De plus, les plantes importées ne peuvent même pas toujours supporter les conditions climatiques malgaches. De ce fait, c’est le secteur en entier qui en souffre. Aussi, les contrôles administratifs devraient être intensifiés. Car si pour les exploitants locaux, le service phytosanitaire descend jusque dans les serres comme ce fut le cas pour Christiane Rakotomaharosoa, cela devrait aussi se faire à l’importation des plantes et des fleurs. Comme la responsable de « Serasera Voninkazo », cette dernière s’est aussi retrouvée dans le métier par amour pour les fleurs. L’activité n’est pas encore assez rentable pour servir de gagne-pain, estiment la plus part des exposantes au Fier Mada. Toutefois, les clients eux semblent fidèles à un travail de qualité.

5 commentaires

Vos commentaires

  • 5 août à 12:41 | fdgg (#9942)

    voila un sujet interessant...Dans un pays ou la deforestation fait rage..Donner envie aux gens de faire ce joli metier et aussi aux malgaches dans l’ensemble d’ avoir la main plus verte qu’ils ne l’ont actuellement...L’idéal serait que la reputation dit que les malgaches sont des cueilleurs.. et pas des planteurs...s’inverse tout simplement...Place aux jeunes de relever ce defi et de pouvoir en vivre decemment...je plaide un convaincu car je plante follement chez moi...

  • 5 août à 13:56 | isoarha (#8297)

    https://fr.pinterest.com/login/
    Voilà l’ apli ou il faut puiser des idées le gens, le DIY est naturellement la 2eme nature malgache.
    C’ est bien quand une société ameliore son cadre de vie, c important ne serait- ce que pour l’image que l’ on veut renvoyer , toujours prendre soin du décorum 😎

    • 5 août à 15:01 | fdgg (#9942) répond à isoarha

      je partage votre avis...je sais qu’autour de moi...j’essaie toujours de faire passer cette envie de planter....y’a les enfants aussi...vous avez raison c’est un état d’esprit à avoir...avec tant de satisfactions....

    • 5 août à 15:12 | fdgg (#9942) répond à isoarha

      je viens de faire le lien auquel je n’etais pas inscrit..c’est fait... merci très interessant

  • 7 août à 15:56 | Ibalitakely (#9342)

    Ny zavatra tena mba nampalahelo ahy teto Antananarivo teny @ ireny cités Ampefiloha, 67 ha, Ambohipo ireny ohatra dia nisy ireo toerana voatokana ho zaridaina na « espaces verts » fa lasa misy trano mijoalajoala. Asa tamin’ny andron’iza no nanomboan’izany rehetra izany re ??

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 351