Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 17 janvier 2018
Antananarivo | 09h28
 

Société

Cyclone AVA

Les autorités absentes à Toamasina

samedi 6 janvier | Ny Aina Rahaga

Alors que l’arrivée du premier cyclone de cette année a été annoncée depuis plusieurs jours déjà, il semblerait qu’aucune mesure en amont n’ait été prise par les autorités pour affronter ce phénomène climatique. Le cyclone AVA a touché la capitale de l’Est, Toamasina, hier 5 janvier 2018 dans la matinée et continue sa progression le long de la côte Est malgache. Actuellement, AVA passe par la ville de Vatomandry et ses environs. Depuis son passage à Toamasina hier, et même avant l’arrivée du cyclone, la ville du grand port avait été inondée. Les pluies et les rafales de vent ont détruit un bon nombre d’infrastructures dont des maisons d’habitation en matériaux locaux ou en dur. La ville est complètement aux arrêts et les rues se sont transformées en cours d’eau. Les habitants de Toamasina se sont plaints de l’absence des autorités locales dont la majeure partie est montée dans la capitale afin d’assister à la présentation des voeux au président de la République. L’on s’interroge alors sur l’importance que donnent les autorités aux dégâts et souffrances que peut subir la population ; mais également si aucune mesure de prévention des inondations et autres conséquences attendues de ce cyclone ne pouvaient être fait. A souligner que le cyclone a déjà fait une victime à Toamasina avant-hier. Une femme qui allait rejoindre sa maison pour se mettre à l’abri a été emportée par les eaux. La Grande ile et surtout la Côte Est devrait donc s’apprêter à revivre l’expérience Enawo vu la lenteur de la prise de responsabilité des autorités.

8 commentaires

Vos commentaires

  • 6 janvier à 09:59 | Gérard (#7761)

    Absentes à Toamasina, les autorités ? z’ étaient à Iavoloha !

  • 6 janvier à 09:59 | Gérard (#7761)

    Absentes de Toamasina, les autorités ? z’ étaient à Iavoloha !

  • 6 janvier à 13:20 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Cette bénédiction du ciel est une opportunité pour notre cher ministre du tourisme pour voir verdir ses golfs à touristes, à moindre cout, une rentrée de devises pour le plus grand bonheur de notre honoris causa en « ékonomie » ( qu’ est ce que ce serait ...) et promouvoir la culture hydroponique & l’ aquaculture ...
    Nous avons sous les yeux une bande de spectateurs avides & incompétents, qui regardent comme des vaches : les trains, leur Pays partir en déliquescence .

  • 6 janvier à 13:36 | iarivo (#5822)

    Qu’est-ce que vient encore confirmer tous ces commentaires, discours que nous lisons et entendons ici et là ???

    Que nous sommes encore et toujours des gamins, des assistés qui attendes que tout vient des autres, de l’Etat Providence, des vazaha, ... !!!

    Nous préférons passer notre temps à critiquer, à dénigrer, à insulter, mais pour agir et apporter la moindre chose de positif et de constructif au pays, rien du tout !!!

    Et cela dure depuis plus de 20 mille ans !!!

    Le peu d’entre nous qui agisse et se mobilise pour faire avancer le pays ne perdent pas leur temps sur les réseaux à médire tout en se grattons les c.... !!!

  • 6 janvier à 13:51 | chilpéric (#10125)

    tsy vaovao .... quand on sait que la devise préférée de ces hyènes au pouvoir est « courage fuyons ! »

  • 6 janvier à 14:14 | FINENGO (#7901)

    Mais ce journaliste se lamente pour rien.
    Oui je dis bien pour pas Grand-chose, quand on sait que depuis des décennies, les Dirigeants Malgaches s’en foutaient qu’un cyclone passe ou pas. Que ce Cyclone fasse des dégâts ou pas. C’est du vécu et ce vécu y sera encore pour les années avenir.
    Les Autorités Malgaches attendent, comme à chaque Passage de Cyclone, l’intervention de l’Armée Française basée la Réunion et des Médecins et infirmiers de la Réunion voir de l’ile Maurice pour porter secours à la Population.
    Encore une Preuve de plus pour démontrer que les Autorités Malgaches ne sont pas là, ni pour le Pays et encore moins pour le Peuple. Leurs Occupations sont ailleurs.
    A Tamatave les Bouches d’égouts qui existaient sont pratiquement inexistantes à ce jour, et quand ils existent encore, plus rien n’y passe tout est obstrué et même les plaques et grilles d’égout sont volés. Madagascar un Etat, une République Délabrée et le qualificatif est loin d’être une exagération.
    Quand les aides arriveront, les Premiers qui vont se servir seront qui ??????
    Beaucoup ici doivent avoir la réponse. Non ???

  • 6 janvier à 14:59 | poiuyt (#584)

    C’est vrai : à voir la façon dont le pseudo président fait fi de l’opinion du peuple, il serait erroné d’écrire « de son peuple », il le snobe littéralement : aucun mot de sa peste, jamais ; absences ici et là, omissions ici et là. A Mada on ne consulte pas le peuple, on lui prête un avis forfaitairement. C’est ce que le hvm fera d’ici peu.

  • 6 janvier à 20:00 | Albatros (#234)

    Encore une épreuve pour la Grande Ile !.

    Cela ne va pas améliorer le taux de croissance du pays ni ralentir l’inflation des produits servants à la construction !. (CF : article sur l’ « Apogée de ’année 2017 » ).

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 429