Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 22 novembre 2017
Antananarivo | 10h13
 

Politique

Démission pré-électorale du PRM

Le projet de révision constitutionnelle se concrétise

jeudi 7 septembre | Ny Aina Rahaga

Dernièrement, l’intention du régime de revoir les termes de l’article 46 de la Constitution concernant la démission du président de la République a circulé dans la presse. C’est l’alinéa 2 qui semble poser problème aux tenants du pouvoir actuel, un alinéa qui dispose que « Le Président de la République en exercice qui se porte candidat aux élections présidentielles démissionne de son poste soixante jours avant la date du scrutin présidentiel ». Aussi, le Premier ministre lui-même a affirmé qu’il fallait revoir cette disposition constitutionnelle afin que Hery Rajaonarimampianina ne soit pas dans l’obligation de démissionner deux mois avant la tenue des élections de 2018.

Selon Olivier Mahafaly Solonandrasana, une consultation de la population puis un référendum sera organisé avant toute modification des dispositions constitutionnelles. A ce propos, rappelons que notre loi fondamentale ne peut être révisée au bon vouloir des tenants du pouvoir. En effet, le titre VI de cette constitution sur la révision constitutionnelle dispose en son article 161 qu’ «  Aucune révision de la Constitution ne peut être initiée, sauf en cas de nécessité jugée impérieuse ». La question se pose alors de savoir quelle nécessité jugée impérieuse avancera Hery Rajaonarimampianina pour justifier son initiative. D’ailleurs, la notion de « nécessité impérieuse » n’est pas définie dans la Constitution, ce qui laissera à nouveau libre choix aux tenants du pouvoir dans l’interprétation de cet article. L’article 163 vient rajouter d’ailleurs que « Les pouvoirs exceptionnels détenus par le Président de la République dans les circonstances exceptionnelles ou de trouble politique ne lui confèrent pas le droit de recourir à une révision constitutionnelle ». Il faudra donc au président de la République trouver autre chose que la raison évoquée par le Premier ministre comme quoi il est difficile de concevoir sa démission. L’intérêt de cette modification résiderait surtout dans les avantages qu’aura Hery Rajaonarimampianina par rapport à ses concurrents à la prochaine course pour la magistrature suprême. D’autant plus que s’il reste président de la République, il peut à tout moment disposer des prérogatives de puissance publique.

32 commentaires

Vos commentaires

  • 7 septembre à 09:35 | dafily (#9983)

    Ben je me disais aussi... On s’attendait à celle-là, comme je l’écrivais déjà hier, rien de bien étonnant messieurs, vous ne faites preuve d’aucune vergogne et nous montrez votre crasse intellectuelle en nous prenant pour des canards bons à fourrer. Ou encore plus pervers comme manoeuvre pour détourner l’attention et continuer la basse besogne en arrière-plan ? 1 an pour rafler ce qui peut l’être encore, voilà la priorité de nos gouvernants, de vulgaires voleurs de poules en costard-cravate.

    - Une consultation suivie d’un référendum ? En quel honneur messieurs ? Vous gagnerez du temps et feriez perdre le sien au peuple, la ficelle est devenue corde, arrêtez de nous prendre pour des canards sauvages ! Vous avez maintenu le pays dans la mierda, on y patauge, vous sentez bien l’odeur maintenant et vous voudriez qu’on vous sorte de là ? Ahh oui, ils passent vite ces 5 ans, préparez votre retraite du front, ce serait sage (on peut rêver...). N’attendez-pas la Bérezina, vous allez boire la tasse, en tout cas je le prédis quand même.

    Arghh ! soixante jours sans être prézidà, arghh... ça fait mal là où on pense hein ? Et ce priminister qui tend gentiment son postérieur à la fessée présidentielle, une concupiscence qui entretient la vilénie des hommes de pouvoir. On n’attendait rien de vous messieurs, vous ne faites que confirmer la médiocrité qui suintent de vos cerveaux... Mais quel avenir pour ce pays ?

    • 7 septembre à 11:24 | Jipo (#4988) répond à dafily

      Bonjour .
      Je verrai bien quelques attentats, voir une étincelle de guerre civile, pour éviter ce référendum acquis d’ office : pour 2 raisons
      1 celle que la majorité de la population s’ en fout
      2 comme son élection le faire passer non pas par ordonnance, mais avec 15% des voix, le reste n’ étant que quantité négligeable .
      Voilà donc ce qui tramait il y a 48h00 dans les coulisses .
      Devant un tel bilan : oser vouloir continuer, trahi le contenu du « koko » , moi y en a vouloir rester calife.
      En attendant le plan B, le cinquième après les 4 premiers ...
      Dommage que cette abondance d’ imagination soit confinée, par l’ autosuffisance et l’ arrogance de cette caste de parvenus.

    • 7 septembre à 12:58 | Gérard (#7761) répond à dafily

      à dafily et jipo
      l’étranger que je suis, qui se soumet lui même à un certain devoir de réserve est cependant en total accord avec vous
      parce que tenter de rire , même du pire, est bon pour la santé, j’essayais hier de comparer notre parti au pouvoir avec ce mélange hétéroclite de « légumes » que l’on connait sous le nom de macédoine
      c’était oublier la mayonnaise qui accompagne fort bien la macédoine, tout comme la mixture qu’ils font de l’esprit des lois et de la constitution accompagne leurs incessantes magouilles

    • 8 septembre à 06:49 | poiuyt (#584) répond à dafily

      A la sortie de sa mandature parvenue, il faudrait instituer un décompte de patrimoine aux vicieux passed. N’ayant plus de pouvoir, mais du droit à de la pitié, il faudra que le rajaonarimampaory recrache tout, jusqu’au dernier centime d’ariary. Et si le tribunal le juge coupable de détournement, alors portons lui le goudron et les plumes, juste devant l’hôtel de ville, avec sa femme et Razay.

      ce serait jouissif, que diable

    • 8 septembre à 08:59 | ni3tzsche (#6884) répond à dafily

      6 ans que je viens plus ici...et Dafily il est là, j’espère que tu vas bien amigo.

    • 8 septembre à 09:25 | rakotoson (#8023) répond à dafily

      @ Dafily ,

      VOIR L’ EXEMPLE TOGOLAIS

      Tout à fait d’ accord vous et avec ceux qui partagent votre avis . En effet , Pourquoi une révision constitutionnelle devant réformer le passage de la Constitution de 2013 portant sur la « démission du Président de la République 60 jours avant le jour du scrutin » ?

      L’ opposition du PM Olivier Mahafaly à cet article prouve - s’ il en est besoin - qu’ il défend corps et âme son beefteck et ceux de son mentor de président ( Rajaonarimampianina ) ; et , d’ une manière plus générale , de toute la clique HVM . A entendre parler le PM, avant un toilettage constitutionnel , il faut un référendum .Bien sûr , les contribuables et la communauté internationale ce sont des vaches à lait à leur service !!!

      Je crois que nous ferions mieux de suivre les actualités au Togo . Il y a , ici , vraiment , matière à réflexion sur les méfaits résultant d’ une mauvaise gouvernance .

      Des mois durant , les Togolais ont demandé a hue et a dia le changement de la Constitution . Les dirigeants ont fait la sourde oreille . Attention , pour les Togolais, le changement de constitution - ils veulent revenir à celle de 1992 pas du tout dictatoriale - lui s’ impose chez eux .Pas chez nous ; alors qu’ on est à moins d’ un an des présidentielles

      Depuis soixante - douze heures , des manifestations - monstres ont fini par éclater à travers tout le pays . Le Président et son gouvernement ont fini par... « promettre » le changement sous le sempiternel et fallacieux prétexte que « c’ est la faute à l’opposition » . Trop tard .

      Regardez , aussi , au Kenya , où les dernières présidentielles ont été invalidées par la HCC pour être réorganisées ce mois d’ octobre . Une première dans la démocratie africaine ! Du jamais vu chez nous ! Monsieur Eric ( notre HCC ! ) , avec les quotas présidentiels autour de lui , n’ osera pas me démentir la - dessus .

    • 8 septembre à 09:27 | rakotoson (#8023) répond à dafily

      @ Dafily ,

      VOIR L’ EXEMPLE TOGOLAIS

      Tout à fait d’ accord vous et avec ceux qui partagent votre avis . En effet , Pourquoi une révision constitutionnelle devant réformer le passage de la Constitution de 2013 portant sur la « démission du Président de la République 60 jours avant le jour du scrutin » ?

      L’ opposition du PM Olivier Mahafaly à cet article prouve - s’ il en est besoin - qu’ il défend corps et âme son beefteck et ceux de son mentor de président ( Rajaonarimampianina ) ; et , d’ une manière plus générale , de toute la clique HVM . A entendre parler le PM, avant un toilettage constitutionnel , il faut un référendum .Bien sûr , les contribuables et la communauté internationale ce sont des vaches à lait à leur service !!!

      Je crois que nous ferions mieux de suivre les actualités au Togo . Il y a , ici , vraiment , matière à réflexion sur les méfaits résultant d’ une mauvaise gouvernance .

      Des mois durant , les Togolais ont demandé a hue et a dia le changement de la Constitution . Les dirigeants ont fait la sourde oreille . Attention , pour les Togolais, le changement de constitution - ils veulent revenir à celle de 1992 pas du tout dictatoriale - lui s’ impose chez eux .Pas chez nous ; alors qu’ on est à moins d’ un an des présidentielles

      Depuis soixante - douze heures , des manifestations - monstres ont fini par éclater à travers tout le pays . Le Président et son gouvernement ont fini par... « promettre » le changement sous le sempiternel et fallacieux prétexte que « c’ est la faute à l’opposition » . Trop tard .

      Regardez , aussi , au Kenya , où les dernières présidentielles ont été invalidées par la HCC pour être réorganisées ce mois d’ octobre . Une première dans la démocratie africaine ! Du jamais vu chez nous ! Monsieur Eric ( notre HCC ! ) , avec les quotas présidentiels autour de lui , n’ osera pas me démentir la - dessus .

  • 7 septembre à 09:52 | Turping (#1235)

    Malheureusement, les tenants du pouvoir qui se sont succédé ont le plaisir de rester sempiternellement au pouvoir en instrumentalisant, tripatouillant les lois, la constitution à leur convenance. Pourquoi s’étonne t-on que le pays n’avance t-il pas démocratiquement ?!
    - L’exemple kenyan nous a démontré un exemple à suivre car la HCC avait invalidé la réélection du président sortant suite à la contestation faite par le candidat déchu . Causes :d’irrégularités et de fraudes.Neanmoins, leur justice fonctionne bien avec une certaine indépendance.
    - Le Kenya, ne serait-ce que pour faire l’escale dans ce pays nous démontre bien son avancement même dans l’aéroport, la propreté, le respect des réglementations en vigueur, etc...ce qui n’est pas le cas chez avec le pouvoir de l’absolutisme après les coups d’état successifs quelques soient leurs formes.
    Conclusion : d’abord la notion démocratique est loin d’être acquise.
    - Se représenter à l’élection devrait être une mission qui laisse transparaître les bilans positifs lors de son mandat puis se soumettre aux lois constitutionnelles comme tout le monde. Le candidat ne devrait pas profiter des moyens étatiques pour prétendre être le mieux élu en collaboration avec tous les voyous, les affairistes, les multinationales,...Le peuple malgache mérite beaucoup mieux !

  • 7 septembre à 10:31 | Eloim (#8244)

    Dans le combat de MMA, tous les coups sont permis MAIS ce qu’il ne faut pas oublier qu’il y a toujours une certaine règle à RESPECTER ; sinon, ce sera le FORFAIT assuré. Il est question de règle qu’on ne peut pas VIOLER ni CHANGER selon la convenance de qui que ce soit, tant qu’il soit considéré rester sous le même pied d’égalité devant la loi en vigueur de la discipline.
    Le régime HVM fera tout pour gagner l’élection de 2018 malgré l’échec affiché de sa première mandature durant laquelle se déroule si timidement une vision floue où aucun repère n’a été mis en jeu, ET favorisé par la détraction inlassable de ses adversaires politiques potentiels, en l’occurrence le TIM et le MAPAR.
    Que signifie cette parade avec attitude intentionnelle déplacée du tenant du pouvoir de nous livrer au grand jour ses stratégies de vouloir aboutir à ses fins ?
    Les propos du Président du parti au pouvoir avec un TON ACCUSATEUR, que ceux qui ont le droit de se porter candidat (sans être condamné) pourraient s’attendre à son front de favori avec une base solide dans les 22 régions, font allusion à l’élimination de certains prétendants à la course de 2018 (s’agit-il de Ra8 et ou de Andry TGV ?).
    Est-ce que c’est l’effet du hasard re-voila le PM à la charge, n’est ce pas une confirmation de la thèse concoctée par le parti des cravates bleues, alors qu’il est mal placé pour s’exprimer ainsi en tant que Ministre de l’Intérieur dont la partisanerie n’est plus à dissimuler ?
    Ces mascarades ne sont autres que l’infantilisation du peuple malgache. Et c’est à nous d’y réfléchir ! Prenons nos responsabilité.

    • 7 septembre à 11:13 | hanibloo (#3569) répond à Eloim

      Je répète ce que je disais hier que malheureusement pour le peuple, l’issu de cette parodie d’élection est presque prévisible …sauf si les Malagasy décideront de former un vrai bloc …et surtout de refuser enfin d’être manipulés à chaque fois …Sinon notre avenir restera flou à jamais. Ce qui est hallucinant , c’est que pas mal d’entre nous refusent encore à ce jour le fait que ce régime HVM n’est que la suite logique de la transition et que depuis on a fait que déshabiller Jacques pour habiller Paul...Et là on essaye de ratifier cette constitution déjà bancale par une autre aussi bancale que cette dernière

  • 7 septembre à 10:34 | Parole (#2602)

    Un referendum ? Il faudra du temps et de l’argent...Et si on reculait tout ça ? La méthode Kabila (« le glissement ») fait des émules.

  • 7 septembre à 10:54 | betoko (#413)

    Pourquoi ce régime ne modifie pas ou au moins amender certains articles de cette constitution bancale et pourquoi Hery Rajaonarimampianina ne respecte pas certains articles de cette constitution de la IV éme république , un seul exemple , la haute cour de justice ?
    Si nous allions nous acheminer vers un référendum , c’est sûr et certain que ce régime va gagner car aucun observateur international ne sera pas sur place pour pourvoir vérifier son déroulement , et avec quel argent le régime va utiliser pour pouvoir l’accomplir ?
    Si par « malheur » Hery Rajaonarimampianina serait élu en 2018 , en 2023 , il va chercher tous les moyens pour pouvoir encore changer la constitution , je voulais dire pourvoir se représenter une 3 éme fois comme ce qui s’est passé à Burundi .
    ATTENTION DANGER

    • 7 septembre à 11:13 | Turping (#1235) répond à betoko

      Betoko ,
      Serait réélu au lieu d’être élu en 2018 pour briguer un 2 ème mandat ? logiquement car il était déjà élu !
      - Rien n’est impossible quand les financements occultes sont derrières pour les intérêts de tout bord (étrangers ,karanas ,malgaches minoritaires ).
      - Le PRM est là pour arbitrer les détournements et les aides sans servir à grand-chose pour créer encore des misères .Un sondage a dit ; 9 malgaches sur 10 vivent vivent en dessous du seuil de pauvreté .C’est la honte non ? !
      - A vrai dire ,l’issu de notre pays ,ce ne sont pas les dirigeants qui ne servent que des marionnettes pour s’enrichir sur le dos des malgaches qui dirigent réellement mais plutôt par les intérêts restrictifs .S’ajoute à tout cela le manque de visions collectives en partant du bas de l’échelle hiérarchique en partant par le « fokontany » ,communes ,....l’absence des reformes profondes ,de vraies décentralisations financières . Pour le moment ,c’est du bla bla au quotidien sans acte concret !

  • 7 septembre à 11:04 | Behantra (#9165)

    Et pour les malagasy de l’extérieur ?

    Quand est ce que ils auront le droit de voter ???

    • 7 septembre à 11:20 | betoko (#413) répond à Behantra

      Aux calendes Grecques , car les malgaches de l’extérieur ne sont que très peu , disons 20 000 tout au plus éparpillés dans toute La France , et combien ils sont aux USA , en UK , en Afrique , en Chine etc contrairement aux algériens par exemple les quels comptent 2 millions environ dans toute La France

    • 7 septembre à 11:31 | Eloim (#8244) répond à Behantra

      Vous n’avez pas envoyé votre émissaire pour la réunion des Diaspora à Madagascar qui s’est tenue du 26 au 28 Août dernier ? Vous n’êtes pas au courant ? Dommage !
      Est-ce ce mot « diaspora » revêt d’utilité prestigieuse pour les citoyens malgaches vivant à l’extérieur du pays ? NON, car ils sont BANNIS de leur droit le plus fondamental, pouvoir élire celui dont ils considèrent comme étant l’homme providentiel apte à donner le maximum pour le pays, servir le peuple malgache et assurer son bien-être.
      Voyons Behantra ? Qui s’occupe de notre Ambassade ici à Andafy ? Les Squatters de Rajoeline. C’est à vous de constater de visu toutes les anarchies qui y règnent.

    • 7 septembre à 11:43 | Jipo (#4988) répond à Behantra

      Alors là ???
      Tant que vous aurez des individus comme stalone comme conseiller présidentiel, c ’est comme trouver normal d’ avoir la nationalité Française, mais la refuser à ceux nait / place, ou qui la mériteraient largement et à qui on la refuse ...

  • 7 septembre à 11:43 | betoko (#413)

    Eloin
    Si vous aviez constaté que ce sont des squatter d’ Andry Rajoelina qui sont dans notre ambassade à Paris , qu’est ce qu’il attend notre gouvernement pour les déloger ? Est ce la même chose à New York ou à Pékin ? je ne le pense pas .
    Notre président était allé à Londres pour inaugurer notre nouvel ambassade , est ce une priorité sachant que la vie à Londres est très très chère ( à lire dans Madagate.org ) et à Paris , il n’y a plus de quoi faire vivre nos représentants à Paris sans parler des non paiement de la note de téléphone , ni de quoi réparer les voitures de l’ambassade , et que dire de ce qui se passe à Washington ?

    • 7 septembre à 12:36 | Turping (#1235) répond à betoko

      Betoko ,
      Les gouvernants actuels sont dans le laxisme total ! Ce laxisme ne date pas d’hier mais depuis des lustres .
      - Est-il normal que les ambassadeurs malgaches touchent les mêmes salaires que leurs homologues américains ,japonais anglais ,français ,etc..... dont le PIB n’étant pas les mêmes selon la richesse et le classement international ?
      - De même ,les traitements de salaires même pour les salariés dans les ambassades malgaches à l’étranger restent élevés .
      Rappel ; le Ministre du travail Maharante Jean de Dieu avait avait annoncé l’existence des emplois fictifs au nombre de 50 000 depuis qu’il était à son poste ,générant 20 milliards de dépenses mensuelles à l’état malgache ,aux contribuables .Où en est -il actuellement ? !

    • 7 septembre à 13:04 | atavisme premium (#9437) répond à betoko

      A propos de l’ambassade a Paris !
      Moi je pensais que c’était un centre commercial à la Gasy ,un épibar enfin quelque chose comme cela .
      Manque les zébus et les poules dans les rayons !
      Même pas honte,cela situe le niveau !!!

    • 7 septembre à 14:11 | Eloim (#8244) répond à betoko

      Betoko,
      Il faut se rendre tout simplement à l’évidence. Nous venons de sortir d’une transition fort bien de son quinquennat et tous les chargés d’affaire durant le règne de Ra8 ont été évincés manu militari. Depuis, ce sont des poulains de Rajoeline qui occupent la place, dicté du pouvoir de fait via Antananarivo et ça jusqu’à ce jour. Pouvoir de fait à mon humble avis se traduit par une non accréditation pure et simple, n’est-ce pas ? Donc, s’ils sont encore là qu’ils se considèrent toujours comme des squatters.
      A New York ou en Chine, c’est selon, Rajoeline n’a aucunement envoyés des émissaires car il savait que ces pays allaient les rejeter. C’est regrettable, non ?

  • 7 septembre à 12:30 | Isandra (#7070)

    Quand est ce que les gens de pouvoir de ce pays tirent des leçons de notre hustoire...?

    Ravalo a récemment été éjecté de pouvoir comme une balle propulsée par un canon à cause de ce genre de manipulation des lois et de verrouillage des appareils administratifs en sa faveur,...afin qu’il puisse rester longtemps,...et que l’alternance democratique soit impossible,..

    Ce que ce regime a oublié, les mêmes causes produisent les mêmes effets,...S’il cherche à tout prix pour rester au pouvoir, les opposants aussi, cherche tous les moyens pour que l’altenance se fasse,...parce qu’eux non plus ne veulent pas être éternellement dans l’opposition,...

    Quant à nous, nous leur adressons un avertissement, si jamais à cause de leur manoueuvres que ce pays tombe encore dans une crise grave, nous reclamerons qu’ils soient jugés et sévèrement punis, car ils sont en connaissance de cause,...

    • 7 septembre à 12:46 | atavisme premium (#9437) répond à Isandra

      « Quant à nous, nous leur adressons un avertissement, si jamais à cause de leur manoueuvres que ce pays tombe encore dans une crise grave, nous reclamerons qu’ils soient jugés et sévèrement punis, car ils sont en connaissance de cause, ».
      La vache ,cela veux dire la fin de l’impunité et de tous les abus de pouvoir !
      La majorité de la caste dirigeante va se retrouver en prison !
      Faudra en construire de nouvelle ,mais bon quand le bâtiment va ,tout va !!

    • 7 septembre à 12:57 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Atavisme,..

      Oui, nouveau bâtiment sans les fantômes des colons les destructeurs....ni l’ombre dès diviseurs,...

    • 7 septembre à 15:12 | rainikoto (#5666) répond à Isandra

      C’est comment une balle propulsée par un canon ? çà peut faire beaucoup de dégats collatéraux non ? Et votre Dj national ? Il ne s’est peut être pas amuser à manipuler allègrement les lois avec l’aide de son mentor qui n’a peur de rien (ingahy Norbert Ratsirarahonana io an...) ; Il faudrait donc commencer par juger et condamner très sévèrement ces malfrats qui ont été relayés par les tenants actuels du pouvoir.

    • 7 septembre à 16:25 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Rainikoto,...

      La vraie origine de la crise 2008-2009, ce sont les agissements et les abus de pouvoirs de Ravalo,...il faisait tout pour que ses concurents aussi bien économiques que politiques soient éliminés d’une manière à une autre,...et que l’alternance démocratique soit impossible,...Il est à rappeller ici que ses mesures anti-démocratiques ont déclenché la revolution orange,...

      Et c’est lui qui a mis notre pays dans un état extra-constitutionnel, après sa démission, en transférant le pouvoir au directoire militaire que lui-même avait constitué,...du coup, Rajoelina & cie ont été obligé de procéder dans la même voie,...

    • 8 septembre à 08:52 | manga (#6995) répond à Isandra

      « La vraie », le commun n’en disconvient point ; mais la suite ???

    • 8 septembre à 23:53 | takaka (#8449) répond à Isandra

      Madamo Nandra est à la fois juge et ......
      Je m’excuse mais ton MAPARary est fini. Si vous cherchez la crise, vous l’aurez jusqu’au fond de ; ; ; ; ;

  • 7 septembre à 15:26 | Antony (#9838)

    norm kosa ’zany e, ra’ nifanaraka tamin’ny lohany kosa ary ve io constitution io tsy efa notanterahiny.
    noho io ihany anie no tsy nahafahany nanao izay tokony (sa tiany ?) ho nataony e !
    Dia izao io, na tia ka hano, na tsy tia ka hano.

    Ô ry vahoaka a ! taona zina indray iny 2018 iny fa araraoty ! manaova fety ! mihinana ! mifalia !
    4 taona manaraka koa mosarena ! tsy efa mahazatra ve e !

    fa ianareo nampifidy azy sy ianareo nifidy azy hoy aho toa tsy miteny mihitsy e !
    Mba te hanala azy fotsiny koa aho fa na iza na iza tonga eo dia vao mainka aza hiharatsy ny toe-draharaha...

  • 7 septembre à 16:35 | tsimahafotsy (#6734)

    Ce que je crains malheureusement, c’est que cette énième modification de la Constitution va passer comme une lettre à la poste.
    Pourquoi ? Parce que le peuple malagasy se fiche complètement de la Constitution. On ne peut pas leur en vouloir et leur jeter la pierre.
    Depuis la première république, est-ce qu’on a vraiment consulté le peuple malagasy pour l’élaboration de nos différentes constitutions ?
    Savons-nous quelles sont les valeurs que nous voulons défendre et préserver pour le vivre-ensemble ?
    Savons-nous quelle type de société nous voulons promouvoir pour les générations futures ?
    Quels sont les fondements éthiques et sociopolitiques que nous avons mis en place pour pouvoir dire : « Nous sommes Malagasy, voici le pacte social, le charte, la Constitution sur lequel nous nous sommes tous mis d’accord pour vivre ensemble en tant que Malagasy iray tsy mivaky, pour préserver et défendre nos valeurs et notre culture, notre pays, pour donner la fierté aux générations futures d’être nées malagasy. En tant que Malagasy, nous jurons devant Zanahary, sur la tombe de nos ancêtres, sur la tête de nos enfants, qu’aucun politicien du genre Mahafaly Solonandra & Cie ne touchera ou ne modifiera à sa guise notre pacte social, notre Constitution. »
    A Mada, nous avons un ensemble de lois adaptables et modifiables selon les bons vouloirs de ceux qui ont pris le pouvoir entre deux crises politiques.
    Cet ensemble de lois est appelé pompeusement Constitution ! la bonne blague !
    En conclusion, attendons nous à une autre crise politique !
    ce n’est pas demain 2018 que nous vivrons une passation démocratique du pouvoir !
    ce genre de truc n’existe que chez les barbares vivant en Europe !

    • 7 septembre à 17:20 | Jipo (#4988) répond à tsimahafotsy

      En partie d’ accord avec vos propos, en effet en Europe, cela se fait plus subtilement, mais ils ont quand même réussi à faire élire un « frondeur » (qui a craché dans la soupe et que l’ on adule) avec 25 % dans les meilleures circonscriptions , les subterfuges du fascisme servant d ’épouvantail idéal pour le conventionnalisme exacerbé du politiquement correcte et ne pas déranger la démocrate & souveraine : pensée unique ...
      Finalement la différence est que : sur une ile les choses se savent beaucoup plus rapidement .

    • 12 septembre à 14:26 | Ny Avotra Randriamalala (#10007) répond à tsimahafotsy

      Un president qui veut accrocher éternellement au pouvoir, qui veut être au dessus de la loi et au dessus de tout, tandis que c’est un incompétant et impopulaire. L’histoire continue...

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 361