Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 24 novembre 2017
Antananarivo | 17h46
 

Politique

Élection présidentielle de 2018

Le président de la République veut rassurer

lundi 13 novembre | Ny Aina Rahaga

Après plusieurs retournements de situation aboutissant à la nomination au Sénat de Rivo Rakotovao puis à sa propulsion à la tête de la Chambre Haute, le président de la République, Hery Rajaonarimampianina a voulu rassurer sur le bon déroulement des élections à venir. Dans son émission hebdomadaire « Le rendez-vous » sur la chaine Youtube, le PRM est revenu sur les préparatifs de la prochaine élection présidentielle après une période sulfureuse notamment due à la peste. Selon lui, ces échéances doivent être minutieusement préparé car garantes de la stabilité du pays et du non-retour dans la crise. Il a souligné au passage le fait qu’il a été élu à travers des élections libres et partant de ce principe cherche également à mettre en place les éléments nécessaires à de telles élections. Toujours est-il que des discussions devraient avoir lieu selon Hery Rajaonarimampianina concernant des articles ambigus – « manahirana » étant le terme employé - de la Constitution, surtout en ce qui concerne les fokontany et leur rôle, notamment dans la conception de la liste électorale. Une tache qui a pourtant été effectué par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) et que celle-ci continue d’assurer.

D’autre part, Hery Rajaonarimampianina a souligné qu’une étape avait été franchie dans l’élaboration du document stratégique pour une amélioration de l’encadrement du processus électoral. Un document qui a été remis par un comité composé de l’Exécutif lui-même et qui a reçu de nombreuses critiques selon lesquelles ce document stratégique risquerait de ressembler au Code de la Communication élaboré par le régime. Malgré tout, le PRM a déclaré que ces lois seront la garantie offerte à la population d’une élection transparente et démocratique. Mis à part cela, Hery Rajaonarimampianina a également soulevé le fait que les entités et les structures relatives à l’organisation des élections sont dépassées et doivent par conséquent être revu. Il a proposé par la même occasion d’intégrer à la Constitution les dispositions relatives aux élections, notamment en ce qui concerne le Code de bonne conduite des acteurs électoraux et la question des financements des partis politiques. Le fait est qu’il existe déjà des dispositions légales relatives à ces questions mais qui n’ont jamais été suivi, dont les financements que l’Etat doit allouer aux partis politiques. Il est peu probable que l’insertion de ces dispositions dans la Constitution puisse y changer quelque chose.

8 commentaires

Vos commentaires

  • 13 novembre à 09:14 | che taranaka (#99)

    AKORY LAHALY

    dont les financements que l’Etat doit allouer aux partis politiques.:les 50 millions d’€ disparus en 2013 font-ils parties de ces financements...?....MDR....
    Il est peu probable que l’insertion de ces dispositions dans la Constitution puisse y changer quelque chose......Amen..

    Répondre

  • 13 novembre à 09:31 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    Le PRM pourra aussi gagner en terme de crédibilité s’il propose dans ses mesures d’amélioration de l’encadrement des élections à venir l’obligation de « déclaration publique du patrimoine » de chacun des candidats.
    Par ailleurs, à mon humble avis, la Constitution n’est pas un sac fourre-tout, il n’est pas du tout nécessaire et souhaitable d’y intégrer la code de bonne conduite des acteurs ainsi que la question du financement des partis politiques ; à moins que, à travers cette initiative, on voudrait donner plus d’opportunités à la HCC la permettant de disqualifier un ou des adversaires gênants.

    Répondre

  • 13 novembre à 10:03 | Gérard (#5118)

    De toute façon il n’a aucune chance d’être élu une fois de plus car il a été un illustre inconnu avant qu’un certain Andry le fasse élire à sa place. Et à la prochaine élection il n’aura pas qu’un Andry en face de lui mais également un Ra8 et s’ils sont empêchés d’une façon ou d’une autre, ils mettront des marionettes à leur place et : bonjour la re-crise.
    De la dernière élection on ne retiendra qu’une seule chose : la paupérisation flagrante, l’innaction et la peste. Quel honneur ? ou plutôt quelle horreur.

    Répondre

    • 13 novembre à 10:29 | Babah (#9347) répond à Gérard

      😊 @ Gérard,

      Résumé indiscutable de l’avenir, RAS de plus. Quant à moi, je ne commente même pas cet article vide (le prm rassure = le prm préside, c’est son boulot, non ?)

      Nb - ■ À signaler et à rappeler, POUR L’HISTOIRE, à ceux qui feignent de « découvrir » Rajao et son équipe À PARTIR de 2013 seulement :

      Andry Radomelina et son équipe mapar = Rajaomampiesona et son équipe hvm.

      Les électeurs foza du hvm sont les mêmes que les foza sakoroka 2009.

      Ne venez pas MAINTENANT vous prévaloir de vos propres turpitudes les genres Isandra (le charisme de la bêtise) ou Punchline (Edgard et son pédéralisme), il est ahurissant de constater que les Gasy arrivent À DISTINGUER entre le mapar et le hvm, entre la manière de l’emmoreg durant la transition et leur comportement actuel, entre les tsaho idiotes d’hier et les rumeurs imbéciles actuelles...

      L’IDIOCRATIE est là depuis 2009 : l’AV7 d’hier a failli ressusciter en Association des Vaccinés du 7 novembre, la semaine dernière ... rien de nouveau sous le soleil des fozaorana ☺😊😀😁. La bêtise est éternelle, continuons de croire aux opposants-nouveaux-poritra-de-seza-prometteurs...

  • 13 novembre à 11:09 | Isandra (#7070)

    Le peuple ne demande que ça une élection propre et transparente comme l’eau de la source,...

    Cependant, le problème ne se pose seulement pas sur la préparation de l’élection, mais surtout, l’ambiance en générale, et les attitudes des tenants du pouvoir...N’abuseront ils pas leur pouvoir pour faire les pressions sur les fonctionnaires décentralisés,...et sur l’utilisation des appareils administratifs et des bien de l’Etat...?

    HS du jour : J’ai lu sur 24 Mada(facebook) que le tribunal Anosy a été cambriolé et ils ont pu constaté que les grands dossiers concernant Ravalo ont disparu. Deux personnes proches de celui-ci ont été interpellés, dont un avocat. Sans commentaire.

    Répondre

  • 13 novembre à 11:53 | njarasoa (#10017)

    il devrais rassurer sur sa popularité !mdr

    Répondre

    • 13 novembre à 12:25 | RAMBO (#7290) répond à njarasoa

      Je constate quand même que Mt.com fait beaucoup d’efforts pour varier les infos et de rester plus ou moins neutre. Bravo ! Tout le monde connaît bien ce dossier. Ce sont les démarches qui nous intéressent .
      Il n’y a pas 36 solutions : où nous utilisons la force genre venir en masse en pirogues là bas et s’installer. Ils ne peuvent pas nous bombarder (en bouclier humains). Ou bien la négociation mais !!!!!????

  • 13 novembre à 19:26 | Jipo (#4988)

    @ NAR
    De quand date cette photo ???

    Répondre

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 289