Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 23 septembre 2017
Antananarivo | 03h07
 

Economie

Finances publiques

Le FMI prête 50 millions de dollars

mardi 22 août | Yvan Andriamanga

« Cinquante millions de dollars, prêt reçu du Fonds monétaire international (FMI) a été déposé au Trésor public pour payer les dettes de la compagnie Air Madagascar, les subventions de la Jirama et réhabiliter les dommages causés par le cyclone Enawo » : telles sont entre autres les informations données par le Chef de l’Etat Hery Rajaonarimampianina lors de son rendez-vous hebdomadaire « Fotoambita » sur la chaine Youtube. Les finances publiques constituaient le thème de cette seizième vidéo.

Passe encore pour les dégâts causés par Enawo bien qu’on ne sache pas tout à fait en quoi consistent ces réhabilitations, mais le fait de faire payer les contribuables pour des dettes et faillite dues à la mauvaise gouvernance et aux magouilles est carrément révoltant. D’après ces informations, les prêts contractés auprès du FMI que les contribuables vont rembourser rubis sur l’ongle sont consacrés à payer des dettes dont on ignore les raisons. Ou plutôt dont on doute bien les raisons.

Rien que pour la compagnie Air Madagascar, les autorités ont recruté un directeur général canadien pour redresser la compagnie au mois d’octobre 2015. On ignore tout des résultats du travail de ce canadien qui a claqué la porte au début de cette année. La compagnie est toujours en mauvaise position apparemment. Air Madagascar comme la Jirama ne se trouvent pas par hasard au bord de la faillite permanente, il y a certainement des responsables pour cela. Mais comment se fait-il qu’aucun haut responsable n’est jamais inquiété ? aucune enquête menée, aucun audit publié ?

19 commentaires

Vos commentaires

  • 22 août à 10:58 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Le jour ou rien de révoltant ne se passera plus à Madagascar, laissera entrevoir un horizon plus radieux.
    ces rapetouts continuent leur larcins aux yeux de tous avec de moins en moins de scrupules, si scrupule en ont-ils eu un jour ?
    Faire payer leur racket et incompétence aux compatriotes/contribuables est tout simplement scandaleux, et le FMI qui cautionne cela montre son vrai visage et dessein : à vomir ...

  • 22 août à 11:29 | reglisse (#6117)

    Bonjour,

    La dette d’Air Madagascar s’élevait il y a quelques mois à 88 millions de dollars.

    Cette dette non apurée serait un frein au mariage d’Air Mad avec Air Austral, cette dernière compagnie étant aussi en situation financière difficile.

    Je suis curieux de savoir quelle somme sera RÉELLEMENT allouée au remboursement de la dette d’Air Mad ???
    Et encore plus curieux de connaitre la RÉALITÉ de la destination et des décaissements, de ce nouveau prêt de 50 millions de dollars ???

  • 22 août à 11:36 | dafily (#9983)

    Encore et toujours la main tendue du « mpangataka »... Ahh pétard de mille sabords ! être soumis au bon vouloir de tous ces bachibouzouks constamment, a de quoi donner des envies primaires. 50 millions pour encore nous tenir un peu plus la tronche sous l’eau, on va tous finir homme-grenouille un jour, et se faire bouffer tout cru, si ce n’est déja le cas.

    Je hais par-dessus tout ce déni permanent de la réalité de la part de nos tenants, cette posture de « faire comme si » qui sied tant à cette nomenklatura qui ne sait même plus ce que honte veut dire. Mais qu’avons-nous fait à nos ancêtres pour que le « fitahiana » ne soit plus au RDV ?

    On a du commettre l’irréparable quelque part pour souffrir aussi durablement, notre karma est cuit et recuit pour longtemps on dirait.

  • 22 août à 11:43 | tanguy37 (#7699)

    oui !!mais va falloir rembourser,un jour !!!

    • 22 août à 12:04 | dafily (#9983) répond à tanguy37

      ah ouais ?

      On peut faire confiance au politocards en place pour maintenir la paupérisation, afin d’effacer une dette qui en appellera une autre ! On connaît comment ça fonctionne la « planche à dettes ».

      Les pays endettés comme le notre ne sont jamais, au grand jamais à même de rembourser quoi que ce soit. Le FMI ou la BM le savent bien, les retours sur investissements sont inconnus du grand public. Et je ne fais pas plus de complotite aigue plus que ça !

  • 22 août à 12:09 | walmad (#4763)

    Quand AIR MAD était une compagnie aérienne exemplaire à tout point de vue ?

    Je pose cette question car « il serait facile de revenir à cette période.... »
    Les « experts » allemands ont « tout fichu en l’air... » sous ratsiraka puis sous ravalo etc...
    Aujourd’hui le canadien est parti sans avoir rien apporté.
    Combien de temps cela va-t-il durer ?
    La corruption y est pour quelque chose, mais c’est surtout l’INTELLIGENCE politique au sens NOBLE du terne qui est absente. Cela dans TOUS les domaines de la vie à Madagascar.
    Madagascar DOIT revenir ( même si cela déplaît à beaucoup) à avant 1972....

    Nous devons faire en sorte que la population malgache redevienne HEUREUSE et ait retrouvé la CONFIANCE en elle et surtout dans ses dirigeants politiques, qui depuis 1972 sont des pillards qui, pratiquement, tous méritent l’exile à Nosy Lava.!!!

    NB/ Il y a des secteurs où le retour la confiance a permis de réels progrès dans les activités nationales de ces secteurs. POURQUOI ?

    • 22 août à 12:25 | atavisme premium (#9437) répond à walmad

      « Nous devons faire en sorte que la population malgache redevienne HEUREUSE et ait retrouvé la CONFIANCE en elle et surtout dans ses dirigeants politiques, qui depuis 1972 sont des pillards qui, pratiquement, tous méritent l’exile à Nosy Lava.!!! »

      J’ai la solution « PERE PEDRO PRESIDENT » vite ,très vite !
      Il est notoire qu’aucun membre de la caste dirigeante actuelle n’est capable de devenir un homme d’état .
      Aucun et surtout pas les trois ou quatre ex !

    • 22 août à 12:55 | dafily (#9983) répond à walmad

      de quoi « atavisme prime » ? L’abbé le plus célèbre de Mada n’a que faire d’être le prézidà, sa mission est tout autre.

      Et puis quand on aura finit de causer avec des termes comme « castes », on pourra vraiment évoluer, un peu, bcp... Castes dirigeantes, ça veut dire quoi ? Parlons plutôt de vulgaires criminels en cols blancs ou de costard-cravates comme disait un pote ici. Caste, c’est avec ça qu’on s’est retrouvé à la remorque du monde qui avance, et avec ça qu’on s’est laissé abusé... L’histoire ne ment pas elle.

      Eh les amis, 72 est loin, on était plus ou moins encore en colonie (de vacances ?), en tout cas on était encore un petit bout de France, les autochtones ne tenaient que peu le manche de leur pays, on a pas su négocier le virage, admettons-le. Et pourquoi ? Tout simplement parce que nos dirigeants de l’époque ne savaient pas quoi faire, ni comment s’y prendre et emprisonnés encore dans leurs idées mortifères. Ils ont capitalisé sur l’héritage que le colon leur a laissé. Le successeur de Tsiranana a fait encore mieux en prônant une rupture feinte, hypocrite et totalement schyzophrène avec Renimalala, une espèce de complexe d’Oedipe mal digéré. Oui, la rancoeur d’un homme ne peut mener qu’au gouffre. On est en 17, si nous n’opérons pas un réel changement dans nos mentalités, nous pourrons nous donner encore un rdv pour nous plaindre pour les 10 ans à venir. Faut évoluer, c’est le devenir de toute espèce !

    • 22 août à 15:25 | Stomato (#3476) répond à walmad

      >>Madagascar DOIT revenir ( même si cela déplaît à beaucoup) à avant 1972....<<

      C’est à dire avant le règne de l’amiral aux mains rouges ?
      Mais c’étaient les heures de gloire de la néo-colonisation française ?
      Il est certain que cela ne plairait pas beaucoup à tous ceux qui se sont et qui se gavent encore.
      Mais les autres, ceux qui ont connu l’avant 72 ne sont plus très nombreux !
      Ils ne sont plus de ce monde, ou ont émigré vers la grande méchante Reny Malala.
      C’est donc un retour en arrière impossible.

    • 22 août à 16:18 | vatomena (#8391) répond à walmad

      pas de futur pour Madagascar _ Les indépendantistes ,les nationalistes de théatre ont ruiné ,détruit le pays jusque dans ses fondements . Il n’y a pus de peuple malgache mais une humanité errante au milieu des ruines de l’ancienne société .

  • 22 août à 12:38 | akam (#7944)

    - Aux pobres ecerveles, le FMI ne prete ni librement ni facilement de l’argent sans garantie (a minima en or). Si le mediocre chroniqueur l’evoque ainsi ce n’est ni une premiere ni une derniere de sa part ! N’oublie pas qu’on est en phase de « vraie-fausse campagne electorale », il est indiscutable que celui au pouvoir, par maladresse ou/et pour correction, joue les dernieres cartes qui lui restent.
    - Mensonge ou pas (comme un joueur de poker et etant au sommet de l’etat) il veut a assurer la continuite de son regime. La somme evoquee par le chroniqueur est enorme, 50millions equivalent approximativement aux budgets des deux finalistes de l’election PRF. Quant a l’affectation de la somme c’est a dormir debout lorsqu’on clame en aout l’indemnisation des sinistres d’il y a 6 mois !!!et d’air mad, encore et… toujours deficitaire alors que des nominations et des remplacements eurent lieu ! Il est donc clair que ces mouvements de chaises musicales n’ont apparemment pas resolu les problemes financiers d’airmad.
    - En effet, croire que l’injection d’argent en provenance du FMI marquerait le redressement de cette societe nationale, n’est qu’une pure fantaisie. Le FMI est loin d’etre une « microfinance bengale », c’est une banque capitaliste, elle ne decaisse que par interets.
    - C’est pourquoi les journalistes en tant que vrais representants « du troisieme pouvoir » n’ont jamais existe dans ce pays. Souviens-toi d’une « favorite de la meche » qui se revelait « audacieuse et independante lorsqu’elle avait le micro d’une chaine privee ». Une fois admise au gouvernement, elle n’assure que ses arrieres. Ces changements de casaque marquent l’Afrique, ils catalysent l’instabilite de la classe politique locale et figent, de facon paradoxale, le bipartisme entre tenant du pouvoir et une opposition « gluante » (voire meme inexistante).

    • 23 août à 19:59 | zanadralambo (#7305) répond à akam

      @ stomato.
      « Mais les autres, ceux qui ont connu l’avant 72 ne sont plus très nombreux !..
      Ils ne sont plus de ce monde, ou ont émigré vers la grande méchante Reny Malala. »…Il en reste au pays et ils ne sont pas si rares que ça. Mais comment voulez-vous qu’ils se manifestent, cette ancienne bourgeoisie qui aurait fait le bonheur de Mada est tombée bien bas, elle forme le socle de cette masse miséreuse qui hante désormais les rues de nos villes délabrées, réduites à l’abandon par la révolution de 75. Ils se battent pour survivre : internet, ils n’ont pas les moyens.

  • 22 août à 12:57 | zorey974 (#7033)

    50 millions de dollars de prêt non mais sérieux on fait quoi avec 50 millions ?
    Tous les pays raisonnent en milliards de dollars et là on fait une communication pour 50 millions pour un pays de 25 millions d’habitants ! 2 euros par habitant !
    ça traduit une chose : la misère est totale ou presque car certains (ultras minoritaires) en tirent profit...

    • 22 août à 13:22 | atavisme premium (#9437) répond à zorey974

      C’est évident entre 1/3 et 1/2 de cette somme va partir dans de supposées actions que la mafia au pouvoir se sert pour camoufler ces détournements d’argents .
      Les bac +10 du FMI ou BM n’y vois que du feu ou sont simplement complices en touchant des rétro-commissions .
      Ah la vie est belle pour la caste dirigeante Tananarivienne !

    • 23 août à 23:46 | vatomena (#8391) répond à zorey974

      zanad..... meme l’idée qu’on puisse vivre heureux à tana tend à disparaitre . la jeune génération ne peut imaginer ce qu’est une ville propre ,fleurie ,bien ordonnée. elle est enfonçée dans une
      m....e quotidienne

  • 22 août à 13:55 | rakoto-neutre (#8588)

    Tain’alika ka ny avo ihany no tovonana. Dia handoa ny trosan’ny ngetroka h@ mpivarotr’anana izany ? Mampalahelo fa ny kely tsy mba mamindro, ny be vo... ihany no mipetraka @ seza.

  • 22 août à 15:56 | isoarha (#8297)

    Bonjour,
    Le chef de l’ État a parle du budget général du pays, les rentrées d’ argent et les affectations de certaines sommes( en lavitrisa)du fait de " sa ou supposé priorité du pays.
    Ce qui serait bien c’ est de traduire tous les chiffres en lavitrisa en français, parce que personnellement, j ’ ai fait un grand effort d’ ouire cette espèce d’ élocution hebdomadaire mais je me sentais floué des qu’ il ( le president) parlait ces lavitrisa en répétition,
    Merci de le faire pour vos lecteurs.

  • 23 août à 16:05 | AzaMbaDonJona (#9745)

    Il y a l’avant et l’après French Coup : avant ces entreprises d’Etat étaient bénéFISiaires. Depuis,
    les généraux ont construit baraques sur baraques, acheter 4x4 sur 4x4, les militaires devenus mercenaires effectuent des missions en attendant un nouveau French Coup (ça ne risque pas
    d’’arriver sitôt vu que l’argent du FMI injecté dans les compagnies que vous citez là vont direct
    chez les français locaux comme les pakis-indo-karanas qui doivent applaudir des deux mains
    et des deux pieds)

  • 25 août à 13:47 | SNUTILE (#1543)

    Les dettes encore les dettes pour prêter. Il n’ y a pas à s’inquiété tant qu’un pays ou des mécènes étrangers responsable de Madagascar agissent « humblement » en coulisse, tant qu’ils peuvent pour sauvegarder un Bien qu’ils considèrent d’intérêt commun. Juste le minimum qu’il faut. Aux malgaches de s’organiser pour faire plus.
    - Si Madagascar est sans Air-Madagascar que se passera t-il ?
    - Est-ce que le service et l’entretien dans les aéroports nationaux / internationaux se dégradera plus encore sans un avion symbolique d’existence dans les airs ?
    - Est-ce que les compagnies se contenteront plus qu’à survoler l’île ?
    La réalité ne triche pas, car c’est la vérité des ambitions.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 165