Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 26 septembre 2017
Antananarivo | 11h47
 

Transport

Transport ferroviaire

La ligne de chemin de fer Tananarive Côte-Est rétablie

vendredi 4 août | Bill

Fini le calvaire, fini les privations et fini l’isolement sur tous les plans pour les populations riveraines de la ligne de chemin de fer Tananarive-Côte Est (TCE), précisément pour celles des communes rurales de Lohariandava, Razanaka, Fanasana et Anivorano Est qui dépendent totalement de la voie ferrée. Le pont ferroviaire de Sanjavavy-Lohariandava (PK 215,6) détruit par le cyclone Enawo il y a cinq (5) mois, a finalement été reconstruit. Il faut avouer que ces communes rurales ne sont desservies que par la voie ferrée TCE ; et depuis l’effondrement du pont Sanjavavy, les habitants devaient parcourir plus d’une trentaine de kilomètres à pieds, par monts et vallées, enjambant ruisseaux et rivières pour rejoindre le plus proche axe routier, la route nationale (RN2) qui relie Antananarivo à Toamasina, soit pour évacuer à dos d’hommes les produits, soit pour rejoindre un hôpital digne de ce nom. Avec le projet d’autoroute de la capitale vers Toamasina, on ne peut que s’interroger sur le sort réservé à ces communes rurales éloignées des grands axes routiers.

En attendant, c’est le président Rajaonarimampianina qui a pris le train depuis Brickaville pour rejoindre et inaugurer ce pont de Lohariandava ce 3 août 2017, empruntant alors l’artère de la vie économique et sociale long de 65 km de toute une population de près de 20 000 âmes. Le chef de l’Etat s’est déclaré conscient du rôle du pont de Sanjavavy et a encouragé les habitants à protéger l’environnement, à faire des reboisements. Il les a rassuré comme quoi « le développement doit reprendre et qu’ils ne seront plus isolés » car il a promis la réhabilitation et l’équipement du Centre de santé de base II de Lohariandava, la construction d’une bibliothèque et l’accès à internet pour les jeunes.

14 commentaires

Vos commentaires

  • 4 août à 11:14 | RAMBO (#7290)

    « Avec le projet d’autoroute de la capitale vers Toamasina, on ne peut que s’interroger sur le sort réservé à ces communes rurales éloignées des grands axes routiers. » selon l’auteur.

    Cette phrase n’a pas de sens...juste histoire de dire que la future Autoroute Rajaonarimampianina qui reliera Antananarivo Toamasina pénaliserait les habitants de la ligne TCE !!...Si l’ouverture des autoroutes pénalise les voies ferroviaires la France n’aurait pas construit toutes ses autoroutes dans les années 80 ...Maintenant les français sont satisfaits de leurs autoroutes.
    Cela veut dire qu’il y a quand des réalisations utiles sous Rajaonarimampianina...le pont de Kamoro qui durera 100 ans selon le pronostic des experts en BTP est loin des infrastructures tape à l’oeil sous Ravalo lesquelles ne restent plus grand chose.

    • 4 août à 12:07 | Bena (#494) répond à RAMBO

      L’article ne nous dit pas qui a payé la reconstruction Ravatobleu ou Rajao ou les contribuables.

    • 4 août à 12:35 | Ibalitakely (#9342) répond à RAMBO

      Rambo [rambom-poza ve !!],
      « ... est loin des infrastructures tape à l’oeil sous Ravalo lesquelles ne restent plus grand chose. »
      Aza dia be resaka tsy am-piheverana moa e !! - nandeha nakany Avaradrano iny aho t@ herinandro teo, dia amin’iny làlana Ivato-Tsarasaotra Soavimasoandro iny no misy azo itsofotsofoana kely nitondran’ilay mpitondra fiara anay : potipotika be sahady ilay làlana na hoe tsy dia misy mampiasa aza. - Taiza ianareo no nankalaza ny frankôfaonianareo iny raha tsy nisy ny CCI & Hotel 5 étoiles Ivato ?? - mbola tsy dia mahita lavadavaka aho aloha hatramin’izao na @ iny boulevard de l’Europe iny na ny làlana Anosy-Anosibe-Anosizato na ny by pass.

    • 4 août à 12:54 | Ibalitakely (#9342) répond à RAMBO

      & ny làlana Andapa-Sambava any @ be rivo-doza any iny taloha roapolo ora izao adiny roa, ny tAteazana Fatihita nopotehanareo izy no namboatra azy tsara, & izao aotôroty Antananarivo-Toamasina izao hiandrasana atao prôpagandy « 2° mandat » ve sa iny valala eny an-danitra iny asiako sira miaraka amin’ny foza orana ??

    • 4 août à 12:54 | Isandra (#7070) répond à RAMBO

      Rambo,...

      « loin des infrastructures tape à l’oeil sous Ravalo lesquelles ne restent plus grand chose. »

      Tout à fait Rambo, là vous avez appuyé là où ça fait à ZDs,...

      A plusieurs fois, je me pose la question, comment ça se fait qu’au moins de dix ans seulement, presque toutes les routes construites et réparées par Ravalo sont presque toutes dans un état lamentable, il y a même ne sont plus praticables,...pourtant, il a foutu plusieurs milliards de dollars pour les réaliser,...???

  • 4 août à 11:27 | dirk_cab (#6503)

    Il ne manquait plus que çà !

    Bravo et merci au chef de ce groupement de« primates » alors ?

    Rambo est là et tout va en quelque sorte ?

    Allez-y alors avec vos « ZAVA BITA », faites le bilan , et correctement pour une fois.

    Pont de Kamoro, autoroute construite par les chinois , ok, mais à côté , combien de ZAVA TSY NATAO ?

    Et pas honte de vous vanter ? Combien de Milliards détournés par vous et votre mafia ?

    • 5 août à 07:32 | fdgg (#9942) répond à dirk_cab

      Isandra,
      Il me semble que quand des ouvrages on été effectués... routes etc....les gouvernements successifs ont le devoir de continuer à entretenir ces dits ouvrages...Sinon on se retrouve effectivement avec des vestiges de routes datant de la colonisation...Les malgaches ne savent pas entretenir..désolé

  • 4 août à 15:27 | Ibalitakely (#9342)

    Fa io koa rehefa ny “réquisitions” ataon’ny mpitondra no betsaka dia izany no anisan’ny mahafaty orinasa toy ny AIR MAD & ny « État mauvais payeurs ». Avy eo koa ny kidaona ataon’ny manampahafana isan-karazany & ny ankohonany, ny polisy-miaramila-zandary mivezivezy no nahafaty ny FIMA & FIBATA. Tsy lazaina eto intsony ny teti-dratsin’ny manana camions & semi remorques mba hoe tokony izy ireo ihany no mitatitra entana ... →→→→ Tokony ho mailo dia mailo io TCE io raha miverina miasa.

    • 4 août à 15:48 | Eloim (#8244) répond à Ibalitakely

      Disoy aho raha miteniteny foana. Araka ny kely mba fantatro taorian’ny « privatisation-n’ny RNCFM » dia ny Madarail an’ny Ra-Pierre-Bleu no mitantana azy, izany hoe efa lasa « privée » tanteraka izany io TCE. Izay indrindra no tsy azoko amin’ny fihetsiky ny fanjakana izay mitokana ireo lazainy « ZAVA-BITA » kanefa an’na « privée ». Tsy misora-tena ho tompony ve ny fanjakana amin’izany ?
      Na izany na tsy izany, mety hahatsara ny fifaninanana kosa ny fiasan’ny TCE izay araka ny fantatro kely dia mbola mianona amin’ny fitanteran’entana fotsiny ihany. Rahoviana re vao mba hisy indray ny fitanteranan’olona amin’ny fiaran-dalam-by ? Toa nofinofy izy izany Ra-Balita a !

    • 4 août à 16:15 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      Marina tokoa fa an-dRapierrebleu io MADARAIL io [jero ny web site www.groupe sodiat.mg] fa ny fisehosehoana ataon’izao fitondrana izao tsy mahagaga. Efa voalaza teto ihany koa fa un foza est un foza avec ou sans ressort. Fa ry zareo tsy mba misehoseho [fitaom-bita] @ ady nataony @ tsy fandriam-pahalemana, ny kolikoly, ny tsy fananan’asa sns.

    • 4 août à 17:54 | Gérard (#7761) répond à Ibalitakely

      Le TCE j’avais eu le plaisir de le prendre en 1969 de Tana à Tamatave et retour....

      bien sympathique tortillard qui s’arrêtait en milieu de ligne pour permettre à chacun de se restaurer, romazava pour tout le monde !

      D’aucuns s’en satisfaisaient, car ni la France ni Madagascar n’avaient encore inventé leur TGV

      presque rien n’a changé depuis, isnt’ it, mis à part notre age !

  • 4 août à 17:54 | Jipo (#4988)

    Je retrouve là notre honoris causa de la médiocrité mention excellentissime, dans ses activités de prédilections : couper du ruban, à croire qu’ il aurait un peu l’ esprit castrateur notre doctory ?
    Mais là il sait faire, devenu expert dans la discipline, voilà une journée de prézidia bien remplie, et une nuit de repos ( avec le salaire qui va avec ) bien méritée ..Ils ont été payé combien les figurants, plus qu’ attentifs à la manipulation et l’ art de couper du ruban , on sait jamais il y a parmi la « foule » peut être le futur prézidia du paradis enfin retrouvé & couper du ruban fait partie des taches les plus ardues bien que très prisées des acteurs comme des spectateurs ...

    • 4 août à 19:14 | RAMBO (#7290) répond à Jipo

      Heureusement qu’il existe en ce moment à Madagascar des réalisations, et il y en a pas mal à inaugurer.

  • 4 août à 19:09 | RAMBO (#7290)

    Andriamanitra manome fa Ibelitakely no tsy ambinina !
    Torak’izany koa i Dadanareo...tamin’izy nanjaka dia « be ny vola fa tsy hita izay hanaovana azy » araky ny filazany tamin’izany. Aiza nefa izao ? I Andry aza mba nametraka ny Hôtel de Ville, ny Stade 15 Makis, ny Colisum sy indrindra ny Hôpitaly manaram-penitra ...ireo rehetra ireo dia mbola mijoro tsara daholo. Ny fahadisoan-dRavalo dia tsy nijery izay mahasoa ny firenena izy fa ny orin’asany no nahamay azy ka nanaovany an’ireny lalana ireny. Voafitaka izy na koa vendrana fa fitaovana ratsy « qualité » no nampiasainy...Dia nanorina ny orinasany manokana « Alma » na Asa Lalana Malagasy izy... dia nifangaro be tao ny volam-panjakana sy ny aferany...Tsy misy « appels d’offre » fa tonga dia izy ihany no manedry ny orinasany hanao ny asam-panjakana. Jereo tsra fa na izy nahazo ny « mairie Tanà » io aza dia mbola nanohy izany asa-ratsiny izany ihany i Ravalo sy Lalao ( Bonnie and Clyde) ...Notakiany mafy ny tany teny Andohotapenaka mba hanaovany « fourrière » hono nefa ny orinasany Tiko ihany no notetehany hitantana io fourrière io.
    Izany no fomba fiasan-dRavalo ry Ibalita kely...Mbola kely ianao tamin’izany ka tsy nahita ny fandehany... Manenjika izay orin’asa mandeha rehetra io i Ravalo tamin’izy filoha..avy eo dia manokatra orinasa mifaninana izy avy eo..Izy dia nanana « moyens » tamin’izany satria nanana « avoirs » matevina be izy tany ivalani Madagascar ary dia afaka nividy izay « matériels » rehetra tiany...Avy eo izy dia tsy mandoha haba na Ariary aza rehefa tonga ny « conteneurs ny » amam-polony. Izany no ataon’ny vazaha hoe « Concurrence déloyale, abus de pouvoir, délits d’initiés » .Nampiasain’i Ravalo tsy nisy fetrany izany rehetra izany ary nitombo tokoa ny harenany...kanefa Andriamanitra nanome fa i Ravalo no tsy nambinina..dia izany no nitaraka ny fianjerany tamin’ny tany mafy. Ny antony dia miseho mpitory ny tenin’Andriamanitra velona i Ravalo nefa ny vola no tena andriamaniny...Jehova akory tsy gaigy ka dia izay Ravalo mpangalatra akoho ery no handrirarira Azy...Betsaka, indrindra ry zareo Andafy no mbola mifikitra manohana an-dRavalo satria i Ravalo hono no mba Merina voalohany lasa Filoha...ny anabaviko iray izay "ZD hatramin’ny tsinai-maintiny araka ny filazany dia mifikitra amin-dRavalo fa hoe andrin-dahy hono Ravalo !?...Andrin_dreraka izy izao ary tsy nambinina satria nikinia an-Andriamanitra.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 410