Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 14 décembre 2017
Antananarivo | 16h12
 

Société

Fête nationale française du 14 juillet 2017

La France est pour des élections transparentes et inclusives

samedi 15 juillet | Bill, Ra Bens (Photos)

La France s’attend à des élections inclusives qui renforceront l’ancrage du pays dans le camp des démocraties. Véronique Vouland Aneini, ambassadeur de France a rappelé dans son discours à l’occasion de la célébration du 14 juillet à La Résidence de France, que son pays souhaite vivement des élections transparentes ouvertes à tous comme lors des dernières présidentielles françaises. L’ambassadrice appelle à la mise en œuvre d’une démocratie qui fonctionne pour l’intérêt des Malgaches. Véronique Vouland Aneini a encore une fois évoqué le problème de kidnapping qui touche les ressortissants français et étrangers mais aussi des Malgaches. Elle a appelé le gouvernement à déployer davantage d’efforts pour mettre fin à ces cycles d’enlèvement et à porter leurs commanditaires devant la justice.

Cela ne l’a tout de même pas empêché de noter les relations de coopérations fructueuses entre les deux pays ; relations de qualité confirmées par le Premier ministre, représentant l’Etat malgache lors de la cérémonie. Il a souligné que les discussions sur le dossier îles éparses se poursuivent et ce dans l’intérêt des deux pays, déclare le Premier ministre.

Portfolio

101 commentaires

Vos commentaires

  • 15 juillet à 10:15 | Eloim (#8244)

    Et QUE VEUT le peuple malgache ? Pourtant, le VOEU PIEUX du régime en place, on le sait déjà, le « NI ... NI » (allusion au point de Presse du PRM à la TV5 tout récemment, même si l’entretien ne parlait que du cas de Ra8). Quelle gourmandise ?

  • 15 juillet à 11:13 | atavisme premium (#9437)

    La France, pour je ne sais quelle raison ,à invité en son ambassade toute la pègre Malgache.
    Ils sont pratiquement tous là ou bien représentés.
    Les chefs de clan ,les kapos et certains porteurs de flingues déguisés en militaires .
    Il aurait fallut prévoir des véhicules de police (panier à salade ) à la sortie pour ensuite les conduire dans un camps de rééducation prévu a cette effet dans la sud Malgache .
    Quel belle occasion de perdue !

    • 16 juillet à 08:55 | Bena (#494) répond à atavisme premium

      C’est ça la diplomatie. Vous ne saurez jamais quel voyou dirigera le pays dans un futur proche, alors il faut conjuguer avec tout le monde.

  • 15 juillet à 11:21 | Jipo (#4988)

    Elle est bien placée pour demander quoi que ce soit, avec le simulacre d’ élection qu’ elle vient de nous imposer et non offrir, le macron piège à kons, au service de la finance et des lobbyings de Bruxelles !
    La manière dont ils ont descendu Fillon pour mettre leur marionnette à la tête de ce troupeau , avec deux succès à commencer par : avoir « fait barrage » au fascisme, quel succès et asservir tous ces « mougeons » bêlant , « je suis tous koku » et fiers de l’ être, depuis l’ avènement du mariage pour tous, quelle : « victoire » !
    Ne reste plus qu’ à passer à la caisse pour ces prometteuses prestations ...
    Avec des sponsors et soutiens pareils, les prétendants et acteurs gasy, ne peuvent qu ’ espérer un déroulement heureux de toutes leurs prérogatives, présente comme à venir ?
    Ne pouvant que regretter qu’ hery et sa bande n’ aient pas été invités au deuxième étage de la tour eiffel , pour fêter l’ évènement .
    Comme quoi l’ asservissement n’ a pas de prix , mais juste un cout ...

  • 15 juillet à 11:43 | Ibalitakely (#9342)

    Fa angaha tsy maintsy idiran’ny vahiny foana ny raharaham-pirenen-tsika e ?? Isaky ny misy kotrana kely eto dia maika ery ny sasany @ izao Dakara, Maputo, RSA, USA, UE, SADC, COI, ... sns, nefa voamaika lasa kotrana be hatrany ny fandehany.
    & itsika ve oviana no mba nilaza hoe tsy hekenay ny filatsahan’i Nicolas Sarkozy na koa hoe esory i Donalsd Trump na hoe ampidiro ao koa i Jean Marie Lpen, & ny rehetra tahaka izany. FA IZAY MBOLA MIANTSOANTSO NY ANY IVELANY HANDAMINA NY ETO MADAGASIKARA NO TENA MPAMADIKA TANINDRAZANA, mila fitsaram-bahoaka.
    Farany izaho dia mihino fa baikom-bazaha noho nahatonga ny fitondrana ankehitriny nibaiko ny préfet d’Antananarivo nanesotra ny fahazaoan-dalàna efa nomeny ny TIM teo iny : “Hery, fais-moi retirer & en vitesse, cette autorisat° à Mahamasina de leur 15° anniversaire, sinon nous allons te lâcher ...”.

  • 15 juillet à 11:57 | kartell (#8302)

    La France se « déclare » pour des élections transparentes et inclusives, la langue de bois fait merveille, comme un feu d’artifice, plein les yeux et les oreilles !...
    Jusqu’à ce jour, aucune élection n’aura eu une quelconque limpidité, ni fait l’objet, d’une absence de soutien extérieur d’ailleurs, mendiées voir revendiquées par la plupart des candidats !…
    La formulation est toute diplomatique et il est clair que chaque mot prononcé par l’ambassadrice a été disséqué ou scruté pour y constater l’absence totale de la moindre ingérence !….
    Tout le microcosme politique est venu faire allégeance en s’assurant des bons sentiments d’impartialité de la France, comme si chaque candidat jouait à chance égale mais on verra cela, plus tard !….
    Par contre, le rutilant défilé du 14 juillet à Paris semble avoir repoussé aux calanques grecques l’obsédant contentieux, qui, s’il demeure un sujet majeur, ici, ne monopolise guère les passions à andafy, cherchez l’erreur voir l’impasse !…..

    • 15 juillet à 12:07 | betoko (#413) répond à kartell

      Soyez plus explicite s’il vous plait , car votre post ressemble à de l’eau de boudin . Depuis longtemps La France Afrique n’existe plus , la preuve , la justice française vient de mettre la main sur des bien-mal acquis de certains chefs d’état africain , Donc ils ne sont plus protégés comme du temps de De Gaulle , Pompidou, Giscard , Mitterrand et Chirac

    • 15 juillet à 13:47 | anhuro (#8513) répond à kartell

      Que devait dire l ambassadeure ?,avec la susceptibilite et ’’pretention’’des malgaches , pour parenthese je remarque le PETIT nombre de ’’vrais’’francais , beaucoup de bi nationaux et karana qui sont francais comme moi je suis le ’’pape’’, je vois vois aussi que certaines entreprises sont ’’partenaires’’et le buffet etait il plus correct qu avant , je suis aller une fois a cette reception et cela a ete suffisant apres avoir vu les ’’invites’’ remplir des sacs plastique et prendre des bou teilles ,certains sur ce forum ont des reflexions frappees de RACISME et complexes envers la France mais , avant de parler des autres pays ........torchez vous et balayez devant votre porte . Avec les voyous presents sur les photos plus certains absents, Madagascar sera dans la M....E encore longtemps, bonne lecture et futures insultes/

    • 15 juillet à 15:09 | vatomena (#8391) répond à kartell

      Il’a dit ce chroniqueur malgache et il l’a meme écrit :

      ’’Que l’on veuille ou non, à chaque 14 juillet, les quinquagénaires et plus ont un pincement au cœur. Une date qui résume assez bien le bon temps avant l’indépendance de Madagascar. Que de joie, que de bonheur ! Qu’on ne me jette pas la première pierre pour avoir rappeler ici cet instant, ce moment de la colonisation. Une époque où il y eut du bon et de mauvais. Retenons que le bon.

      En effet, des politiques proches de l’opposition malgache n’ont cessé critiquer l’aspect néocolonial, généré par la fête nationale française. Alors que le contenu, l’essence du 14 Juillet exprime pourtant une certaine liberté, une certaine révolte et aussi de progrès pour le monde entier. Colonialiste ou non, la France devait jouer un rôle prépondérant dans le développement économique et culturel de Madagascar. Le fondement de nos institutions actuelles n’a-t-il pas pour origine la République Française, plus exactement des révolutionnaires de 1789 ?........................................................

      En somme, on n’a plus le cœur à l’ouvrage. En haut lieu, c’est encore pire. Nous appelons nos compatriotes à résister, car notre pauvreté semble ne plus connaître une fin. Votre serviteur en a marre de rappeler au pouvoir en place ce qu’il doit faire : il est, lui aussi, fatigué, fatigué.

      Cependant, il dépend de nous tous pour que le changement intervienne dans les plus brefs délais, à Madagascar. Mais, une fois encore : ‘faut pas rêver !’’

    • 15 juillet à 15:13 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ anhuro

      L’ambassade n’est pas dupe, elle sait à quelle clientèle, elle s’adresse mais il est de tradition française de fêter son 14 juillet car chaque m2 de ses bâtiments est territoire français !….
      Le dénigrement, la critique, la médisance sont des valeurs sûres qui font l’image quotidienne de la France, on applaudit qu’aux subventions et aux aides, on crie au voleur, au squatteur pour les éparses mais on encourage au développement de la diaspora et à ses réussites andafy !….
      Le mal est profond et culturel, en attribuant à notre partenaire historique, tous les maux qui feraient le lit de notre déconvenue actuelle, alors qu’ils ne sont que le prolongement d’une royauté, écrasée par la corruption et le népotisme que la colonisation avait mis entre-parenthèse, sans l’éradiquer des mémoires et de la coutume, lorsqu’elle avait pris fin en 1960 !….
      La France est obligée de composer avec la disponibilité politique actuelle, de piètre qualité, mais elle a coupé le cordon ombilical depuis un certain temps tandis que nous, nous sommes de plus en plus demandeurs, sans résultat, d’elle !….
      La réalité du défilé de ce 14 juillet a remis les choses en ordre, il a impressionné et démontré à quel stade modeste se situe notre pays et le « copain comme cochon » entre les présidents français et américain ont achevé nos velléités d’en découdre, même en coulisse, avec les français !…
      La présence de Ravalomanana en dit long sur l’impact joué par le rapprochement franco-américain, l’obligeant à se montrer plus coopératif que par le passé, avec un soupçon de francophilie, de surface ! ….
      La politique malagasy n’est qu’une série ininterrompue d’allégeance faite au gré des rapprochements des grands de cette planète, les ex comme le futur ex sont soumis à cette règle imposée aux plus faibles et aux plus redevables…
      Cette réception n’a été qu’un ième acte politicien qui se joue dans le microcosme théatral de la capitale, il n’est que le reflet exact de ce que nous sommes, sans rigueur et addictif à la girouette en fonction de la direction du vent, la plus forte !….

    • 15 juillet à 15:46 | vatomena (#8391) répond à kartell

      C’est de la singerie qui se fait au parlement malgache comme à la présidence . Les sénégalais ont su s’adapter à la culture démocratique ,pas les malgaches .La parenthèse coloniale aura servi à rien.

  • 15 juillet à 12:15 | atavisme premium (#9437)

    A ces photos nous remarquons que ra 8 s’est rabiboché avec les Français ou au moins avec l’ambassadrice !
    Ce qui veux dire que les négociations pour la prochaine présidentiel Malgaches sont en bonnes voies !
    Si ra 8 a les soutiens Frantsay ,alors bye bye Hery et les fozas !!!!!!!!!!

    • 15 juillet à 12:35 | Jipo (#4988) répond à atavisme premium

      Un marché de dupe, auquel Ravalomanana est bien obligé de faire amende honorable , rompu à présent aux ronds de jambes diplomatiques, l’ objectif étant de revenir aux manettes, ensuite, on verra ...
      En effet sur ces photos il y a quelques délits de sale gueule, qui avec toute la volonté du monde ne laveront pas plus blanc que blanc .
      Le pouvoir étant gangrené par la pègre locale, qui n’ hésite plus à s’ afficher aux yeux de tous, et pour cause !
      Impunité devrait être en tête de liste de la constitution ...

    • 15 juillet à 12:54 | Mihaino (#1437) répond à atavisme premium

      Tous les mots du discours de SEM Véronique Vouland-Aneini sont bien choisis ,clairs et faciles à comprendre par tous les hauts responsables et les invités à cette célébration de la fête nationale française du 14 juillet : « Notre souhait le plus cher est que ces élections soient transparentes et inclusives sans porter atteinte à la stabilité du pays et à l’intégrité des personnes » .....
      Inutile de faire un dessin pour tous ces personnages qui prétendent avoir bien dirigé notre pays et qui souhaitent encore à tout prix reconquérir ou garder le pouvoir pour leurs intérêts persos évidemment !
      Je ne crois pas qu’ils pensent à l’intérêt supérieur de la Nation car ils n’ont pas pu sortir nos compatriotes de la misère quand ils sont aux affaires ! Mea culpa si je me trompe ?!
      La CI et tous nos partenaires veulent être neutres et n’ont jamais déclaré soutenir X, Y, Z .... car c’est politiquement incorrect . Entendons-nous à une campagne électorale très dure où tous les coups sont permis (coups bas, intimidations, menaces voilées ....) dès l’ouverture officielle de la campagne.

    • 15 juillet à 15:02 | Mihaino (#1437) répond à atavisme premium

      Lire attendons-nous .....Merci

  • 15 juillet à 14:09 | atavisme premium (#9437)

    C’est possible que Macron ait choisi Ra 8 .
    En effet ,si les réserves de gaz sous le Mozambique sont avérées et que nous passons a la phase exploitation,la France aura besoin d’un accord de partenariat avec Mada !
    Pour ce faire Ra 8 est ,peut être, le meilleur interlocuteur ,car malgré sont coté anti-français de l’époque (de circonstance) ,ce n’est pas un doctrinaire obtus ,haineux et revanchard.
    Et c’est surtout un entrepreneur ,un faiseur(pas comme les fozas qui sont des profiteurs de la plus basse espèce ) qui a tout pour plaire au président Français !

    • 15 juillet à 14:50 | RAMBO (#7290) répond à atavisme premium

      Le problème c’est que votre Ra8 parle le français « petit nègre »...il lui reste à travers la gorge le soutien de la France à Rajoelina. Il est rancunier et obtus et je ne le verrai pas s’entendre avec votre Macron. Rajao est un intello et parle bien le français ...mais nous préférons largement les Chinois même si Macron ne veut pas de nous. Si Ra 8 est vraiment capable qu’il le fasse preuve d’abord à Tanà et on verra la suite ..mais à ce qu’on voit il est presque ruiné et ne trouve plus de ressource pour rebondir ! Tant mieux pour ce voleur de poules, de lait et d’oeufs. Qui vole un oeuf, volera un boeuf. Ca c’est le profil type de votre Ravalo.
      Sachons que les magistrats sont les premiers soutiens de Ravalo en 2002 et c’est bien si ce sont eux qui demandent l’arrêt des « impunités ». Ravalo y passera en premier. Ravalo est un gros client de la justice Malgache.

    • 15 juillet à 15:28 | atavisme premium (#9437) répond à atavisme premium

      Rambo,
      Il y a ce que tu espères et il y a la réalité .
      Macron a faire venir Hery à Paris pour le tester et a compris qu’il ne ferait rien avec un foza (comme toi)
      Bizarrement le parti pro Français se sent plus serein maintenant .
      Et ce n’est qu’un début,toutes les bandes au pouvoir s’en sont déjà aperçus et les premières vestes (surtout militaires )vont bientôt se retournés !

    • 15 juillet à 15:35 | Tsisdinika (#3548) répond à atavisme premium

      Rambo,

      En attendant ce gros client, c’est Claudine que la Justice a mise derrière les barreaux. Cela devrait être suffisant pour faire réfléchir ses (vos) autres potes. « Agnay zao ny fitondragna !!! »

      Si vous en êtes encore à parier sur des compétences et affinités linguistiques, l’évolution dangeureuse (du point de vue de Hery Vaocarré) de la réalité sur le terrain politico-diplomatique avec ces sorties médiatiques des chancelleries et du système des Nations-Unies devraient plutôt vous inciter à l’humilité et à l’introspection, mais bon « agnareo ny fitondragna » comme disait encore l’autre...

    • 16 juillet à 09:55 | Mihaino (#1437) répond à atavisme premium

      @Rambo,
      Vous, Hery ,Ra8 ,Andry,Ratsiraka, Zafy et bien d’autres compatriotes , vous ne parlez pas le français mais UN français ! Le français « petit nègre » , le français pédant , le français savant , le français avec accent ,le français actuel des jeunes, le français courant .....sont entendus partout , ici ou ailleurs ! Personnellement , je ne vois pas le problème du moment que la communication passe , que les interlocuteurs ont compris et sont compris . Ce qui est grave est lorsqu’on est un incompris qui a compris .
      Certains journalistes français commettent même des fautes grammaticales à la radio et à la TV !?Ecoutez- les attentivement quand vous êtes bien assis dans votre fauteuil Rambo à Antananarivo ou ailleurs et vous corrigez de vous même , j’en suis sûr, leurs erreurs !
      Bon dimanche

    • 16 juillet à 12:06 | kartell (#8302) répond à atavisme premium

      Pourquoi Macron aurait-il choisi Ravalomanana plutôt qu’un autre prétendant ?…
      Rien, à ce jour, ne permet d’aboutir à cette hypothèse rocambolesque d’autant plus que le passé ne joue guère en sa faveur même si, aujourd’hui, RA8 semble avoir mis de l’eau dans son vin francophobe et virer sa cuti !….
      La « neutralité » française est une attitude contrainte par la situation confuse et la « qualité » des prétendants, Paris ne soutiendra aucun candidat même si elle aura une préférence pour le plus crédible, d’où son immense hésitation à faire un choix impossible !…
      Hery, lui, a sollicité une entrevue avec Macron en imaginant que sa demande d’entrevue précipitée avec ce président, fraîchement élu, lui octroierait quelques avantages dans ses demandes de soutien, le fiasco a fait le reste !…
      Croire que l’enjeu économique supposé des éparses sera le coeur du dialogue bi-latéral, c’est une idée malagasy qui pense tenir, enfin, dans cette affaire un sujet de discussion économique « d’égal à égal » avec la France, si gaz et pétrole étaient à ce rendez-vous, fantasmé !….
      L’intérêt que porte, désormais la France à votre île, n’a plus l’ampleur qu’elle avait par le passé et son engagement à soutenir un tel ou un tel, est, dorénavant, de l’histoire ancienne parce qu’elle a tiré les leçons d’un passé où la plupart de ses sponsorings ont tourné au fiasco !….
      Le faire-semblant est, aujourd’hui, la valeur la plus sûre , des prétendants sauf qu’il semblerait que la page soit tournée par Paris, à se laisser empapaouter par des faiseurs d’illusions d’autant plus que la réalité, d’aujourd’hui, lui donne entièrement raison !….

  • 15 juillet à 15:38 | Isandra (#7070)

    La France ne joue que son rôle, en tant que mère poule,...qui croit savoir plus que nous, nos besoins et ce qui nous convient.

    Elle ne lâche pas, l’infantilisation continue de plus belle, c’est toujours comme ça depuis 1896,...

    • 15 juillet à 16:42 | atavisme premium (#9437) répond à Isandra

      Isandra,
      C,est vous même qui disiez,il y a quelques jours en ces colonnes,que vous étiez des enfants !
      Faudrait savoir !!!!

    • 15 juillet à 16:59 | atavisme premium (#9437) répond à Isandra

      Isandra,
      Si la politique mondiale ,celle des grandes puissances, ce faisait sur les désir et constructions Gasy ,le monde serait dans le même état que Madhaiti !
      Autant dire que personne ne souhaite cela !

    • 15 juillet à 20:54 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      mère poule ;disiez vous ,Isandra .Je ne sais pas ; En tous cas ce n’est pas une poule pondeuse pour Madagascar. la génération en place a pris tous les défauts des ancetres sans retenir leurs qualités .

  • 15 juillet à 15:42 | Isandra (#7070)

    Ravalo a profité l’invitation de l’ambassade de France pour lécher encore les bottes de l’Ambassadeur de Stats,...

    Les Français ne sont pas dupes,...

    • 15 juillet à 15:54 | Tsisdinika (#3548) répond à Isandra

      Je me trompe où c’est encore une tentative maladroite de monter la France contre les USA que vous faites là ? Et sur le cas de Ravalo en plus.

      Ils ont d’autres chats à fouetter, contrairement à vous, je pense.

    • 15 juillet à 16:27 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      Contrairement à vous ...
      Je suis certain que la France préfère discuter avec Ravalomanana que les incompétents que vous adulez .
      A votre stade , ce n’ est plus de la « naïveté » ...

    • 15 juillet à 18:27 | Eric (#9949) répond à Isandra

      Miarahaba anao Isandra,

      Angamba kosa tsy maintsy mba maka sary miaraka aminy rehetra ry Isandra ah.

      Mahay miteny anglisy koakoa ra8 fa tsy mahay miteny frantsay ka mety mora azony ila amerikana ilay izy angamba fa tsy araka ny heveranao azy.

      Reko tao Tvplus fa nilahatra ny diplomates niarahaba any ra8.

      Ary na ny BP HVM ara niarahaba any ra8.

      Isika no mandinika fa izay mahery @ 2018 no o ita eo eh.

  • 15 juillet à 16:13 | betoko (#413)

    Tsisy dinika
    Ce n’est pas un secret , Marckiavel est pro-américain depuis toujours . Quel pays en 2002 avait reconnu le coup d’état de Marckiavel si non les USA , et c’est aussi à cause de la déclaration de Didier Ratsiraka concernant le 11 septembre 2001 sur les deux tours jumelles . Il disait ,« fallait s’y attendre »
    Je rigole en voyant Pierrot Rajaonarivelo et Marckiavel qui se serrent les mains , quel hypocrisie , et le président de la HCC qui ose se monter en public . Mais quel cirque

    • 15 juillet à 18:36 | Eric (#9949) répond à betoko

      Ho any Betoko,

      Mba mahaiza mandinika fa tsy manaratsy olona eto foana eh.

      Ny amerikana sy suisse tokoa no nankatoa ny fitondrana ra8 voalohany dia nanaraka ho azy ny frantsay.

      Pierrot sy ra8 efa niaraka taloha ireo fa aza mody tsy mahalala eo ianao.

      Ary nahona koa moa no tsy mahazo mifandray Tanana ny mpanao politika eh, ilay fandrangitana ady lahy foana no mba hainareo.

      Ary raha hiaraka tampoka izao Andry tgv sy ra8 hanoherana any Hery dia ahoana hoy ianao ?

      Tsy mahay mihitsy ianreo raha tsy mampifandrafy olona,

      USA sy France izany miaraka fa azy miadaladala eo ianao, jereo Trump sy Macron tao Paris 14 Juillet, mahay miresaka sy mifanaraka ny olona fa tsy ohatranao mihitsy akory.

  • 15 juillet à 16:21 | atavisme premium (#9437)

    Le revirement de la politique Française a Madagascar va se faire sentir rapidement si les réserves de gaz sous le Mozambique sont avérées .
    Le rapprochement Trump Macron fait sans doute partie de cette stratégie ,afin notamment de contrer les initiatives Chinoises dans la région !
    Les fozas bons à rien et mauvais à tout ,ont donc du soucis a se faire !

    • 15 juillet à 16:29 | Jipo (#4988) répond à atavisme premium

      Ils ne risquent plus rien ayant dépassé depuis belle lurette le « bons à rien » .

    • 15 juillet à 17:25 | betoko (#413) répond à atavisme premium

      Et qui vont exploiter ce gaz qui se trouve au large de Mozambique ? En ce moment ce pays est en grande difficulté économique à cause de la baisse du prix du pétrole

    • 15 juillet à 19:17 | RAMBO (#7290) répond à atavisme premium

      Plus naîf que vous êtes Macron meurt A.P !
      Si la France trouve un intérêt majeur à Madagascar, elle est capable de « soutenir » Rajao si elle trouve que c’est Rajao qui arrive à « stabiliser politiquement le pays ». Ce n’est pas le cas de Ravalo, qui son retour au pouvoir est source sûr de DIVISION chez les gasy.
      La France veut une stabilité politique pour décider d’aller plus loin en investissement chez nous. Trump ne ferait qui suivre la politique française en Afrique parce que la France connaît mieux que quiconque la mentalité africaine...Les USA a échoué en Somalie et ils ne veulent plus refaire les même erreurs. Alors calmez- vous avec votre raisonnement d’enfant de 10 ans mon cher A.P !

    • 15 juillet à 20:11 | atavisme premium (#9437) répond à atavisme premium

      Rambo 5
      Tu parais beaucoup moins sur de toi ,qu’il y a quelques mois .
      Je serais toi je chercherais du boulot ailleurs !!!

  • 15 juillet à 17:06 | lysnorine (#9752)

    @ Ibalitakely 15 juillet à 11:43

    « Fa angaha tsy maintsy idiran’ny vahiny foana ny raharaham-pirenen-tsika e ?? Isaky ny misy kotrana kely eto dia maika ery ny sasany @ izao Dakara, Maputo, RSA, USA, UE, SADC, COI, ... sns, nefa voamaika lasa kotrana be hatrany ny fandehany.[...] FA IZAY MBOLA MIANTSOANTSO NY ANY IVELANY HANDAMINA NY ETO MADAGASIKARA NO TENA MPAMADIKA TANINDRAZANA, mila fitsaram-bahoaka [...] »

    Misy famelabelarana vao haingana ity mampahatsiahy ny tantara sy ny toe-draharaha eran’i Afrika zanatanin’i Frantsa taloha ka mampibaribary ny antony mahatonga ny « fidiran’ny vahiny foana amin’ny raharaham-pireneny ».

    Hisarihana ny saina manokana ao anatin’ilay antsoin’ny mpanoratra hoe “COLONIAL PACT”– izay tsy maintsy neken’ireo zanatany ireo raha te-hahazo ny fahaleovantenany araka ny lalàna iraisam-pirenena izy tamin’ny 1960 – ny momba ny « fiaraha-miasa » eo amin’ny « fanabeazan’i Frantsa sy ny fanofanany ny Tafika sy ny “herim-pamoretana” .

    “The first was the agreement on military co-operation or Technical Military Aid (AMT) agreements. These covered EDUCATION, TRAINING OF SOLDIERS AND OFFICERS OF AFRICAN SECURITY FORCES”. Koa tsy mahagaga ilay « fiantsoantsoana » isan’andro vaky ny any ivelany – ny hoe “communauté internationale” longon’i Frantsa – “handamina ny eto Madagasikara”

    Toy izao ilay lahatsoratra :

    The U.S. and the wars in the Sahel
    Gary K. Busch
    https://www.pambazuka.org/human-security/us-and-wars-sahel
    Jun 29, 2017

    Washington has been at war in Africa for years. But in French-speaking parts of the continent it is Paris that is fully in control. WHO BECOMES PRESIDENT AND HOW NATIONAL AFFAIRS ARE CONDUCTED IS A MATTER DETERMINED BY THE FRENCH FOR THEIR OWN INTEREST UNDER THE COLONIAL-ERA DOCTRINE OF FRANÇAFRIQUE. [...]

    Before one can explain the role played by the U.S. in the fight against terrorism in the Sahel it is important to understand the continuing role of the French Government and army in the region. [...]

    The independence struggle of French Africa resulted, with the exception of Guinea, in the notional independence of the African states, each with a flag, a national anthem, a football team, and a CONTINUING DEPENDENCE ON FRANCE under the terms of a COLONIAL PACT. The terms of this pact were agreed at the time of independence as a CONDITION OF THE DE-COLONIZATION of the African states.

    The Colonial Pact Agreement enshrined a number of SPECIAL PREFERENCES FOR FRANCE in the political, commercial and defence processes in the African countries. On defence, it agreed two types of continuing contact. The first was the agreement on military co-operation or Technical Military Aid (AMT) agreements. These covered EDUCATION, TRAINING OF SOLDIERS AND OFFICERS OF AFRICAN SECURITY FORCES . The second type, secret and binding, were DEFENCE AGREEMENTS supervised and implemented by the French Ministry of Defence, which served as a legal basis for French interventions within the African states by French military forces. [...]

    The COLONIAL PACT was MUCH MORE than an agreement to station soldiers across Africa. It BOUND THE ECONOMIES OF AFRICA TO THE CONTROL OF FRANCE . [...]

    In summary, the colonial pact maintained the French control over the economies of the African states :
    • it took possession of their foreign currency reserves ;
    • it controlled the strategic raw materials of the country ;
    • it stationed troops in the country with the right of free passage ;
    • it demanded that ALL MILITARY EQUIPMENT BE ACQUIRED FROM FRANCE ;
    • it TOOK OVER THE TRAINING OF POLICE AND ARMY ;
    • it required that FRENCH BUSINESSES be allowed to maintain MONOPOLY ENTERPRISES in key areas (water, electricity, ports, transport, energy, etc.).
    • it required that in the AWARD OF GOVERNMENT CONTRACTS in the African countries, FRENCH COMPANIES SHOULD BE CONSIDERED FIRST ; only after that could Africans look elsewhere. It didn’t matter if Africans could obtain better value for money elsewhere, French companies came first, and most often got the contracts.[...]

    The system is known as Françafrique. These policies of Françafrique were not concocted by the French National Assembly or the result of any democratic process. They were the result of policies conducted by a small group of people in the French President’s office, the ‘AFRICAN CELL, starting with Charles DeGaulle and his African specialist, Jacques Foccart. For the past half-century, the secretive and powerful « African Cell » has overseen France’s strategic interests in Africa, holding sway over a wide swath of former French colonies. Acting as a general command, the Cell uses France’s military as a HAMMER TO INSTALL LEADERS IT DEEMS FRIENDLY TO FRENCH INTERESTS AND TO REMOVE THOSE WHO POSE A DANGER TO THE CONTINUATION OF THE Sidestepping traditional diplomatic channels, the Cell reports only to one person : the president.
    [Hotohizana]

    • 15 juillet à 17:25 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @ Ibalitakely 15 juillet à 11:43
      « Fa angaha tsy maintsy idiran’ny vahiny foana ny raharaham-pirenen-tsika e ?? [...]
      (Tohiny)

      Acting as a general command, the Cell uses France’s military as a HAMMER TO INSTALL LEADERS IT DEEMS FRIENDLY TO FRENCH INTERESTS AND TO REMOVE THOSE WHO POSE A DANGER TO THE CONTINUATION OF THE SYSTEM. Sidestepping traditional diplomatic channels, the Cell reports only to one person : the president.

      Under Chirac, African policy was run by the president himself. He worked with the “Cellule Africaine” composed of African Advisor Michel De Bonnecorse, Aliot-Marie (the Defence Minister) and DGSE chief Pierre Brochand. They were aided by a web of French agents assigned to work undercover in Africa, embedded in French companies like BOUYGUES, DELMAS, TOTAL and other multinationals ; pretending to be expatriate employees.

      Under Sarkozy the “Cellule Africaine” was run by the president and included Bruno Joubert and an informal adviser and Sarkozy envoy, Robert Bourgi. Claude Guéant, secretary general of the presidency and later interior minister, played an influential role. Hollande’s “Cellule Africaine” was composed of his trusted friends : Jean-Yves Le Drian (Minister of Defence) ; the chief of his personal military staff, General Benoît Puga ; the African Advisor Hélène Le Gal, and a number of lower-level specialists from the ministries of foreign affairs and the treasury. It isn’t clear yet who will make up Macron’s African Cell.

      What is important about the effects of Françafrique on African states is that the French RESISTED ANY locally-engendered CHANGE in the rules and had troops and gendarmes available [miampy ny “Andry faha-dimy” !] in Africa TO PUT DOWN ANY LEADER WITH DIFFERENT AMBITIONS. During the last 50 years, a total of 67 coups happened in 26 countries in Africa ; 61% of the coups happened in Francophone Africa. The French began the ‘DISCIPINE’ of African leaders by ordering the ASSASSINATION OF SYLVANUS OLYMPIO in TOGO in 1963 when he wanted his own currency instead of the CFA franc.

      • In June 1962, the first president of MALI, MODIBO KEITA, decreed that Mali was leaving the CFA zone and abandoning the Colonial Pact. As in Togo the French paid an African EX-LEGIONNAIRE to kill the president. In November 1968 Lieutenant MOUSSA TRAORE made a coup, killed Modiba Keita, and became President of Mali.

      • The French use of African ex-Legionnaires to remove presidents who REBELLED AGAINST THE COLONIAL PACT, the CFA or Françafrique became commonplace. On 1 January, 1966, Jean-Bédel BOKASSA, an EX-FRENCH FOREIGN LEGIONNAIRE [nakarina ho « empereur » avy eo], carried out a coup against David Dacko, the first President of the CENTRAL AFRICAN REPUBLIC.

      • On 3 January 1966, Maurice YAMÉOGO , the first President of the Republic of Upper Volta, now called BURKINA FASO, was victim of a coup carried out by Aboubacar Sangoulé LAMIZANA • On 26 October 1972, Mathieu KÉRÉKOU who was a SECURITY GUARD to President Hubert Maga, the first President of the Republic of BENIN, carried out a coup against the president.

      • There were SEVERAL OTHER ASSASSINATIONS MANAGED BY THE FRENCH which took place without the use of Legionnaires. These included :

      • Marien NGOUABI, President of the Republic of the CONGO [Brazzaville], assassinated in 1977.

      • In CAMEROON, Felix MOUMIE, who was the successor to previously-ASSASSINATED Reuben UM NYOBE, was MURDERED by thallium poisoning in GENEVA on 15 October 1960. His killer was a FRENCH AGENT, William BECHTEL, who posed as a journalist to meet Moumie in a restaurant and poisoned his drink.

      • François TOMBALBAYE, President of CHAD, was assassinated by soldiers commanded by French Army officers in 1975. Then, in December 1989 the French overthrew the government of HISSAN HABRÉ in Chad and installed IDRISS DEBY as President because HABRE WANTED TO SELL Chadian OIL to U.S. oil companies.

      • Perhaps the most tragic was the assassination of Thomas SANKARA of BURKINA FASO in 1987. Sankara seized power in a popular coup in 1983 in an attempt to break the country’s ties to its French colonial power. He was overthrown and ASSASSINATED in a coup led by HIS BEST FRIEND and childhood companion Blaise Compaoré ON FRENCH ORDERS .

      • In March 2003 French and Chadian troops OVERTHREW the ELECTED government of President Ange-Felix PATASSE and installed General François BOZIZE as President when Patasse announced that HE WANTED FRENCH TROOPS OUT OF THE CENTRAL AFRICAN REPUBLIC. A few years later the French deposed Bosize as well.

      • In 2009, the FRENCH SUPPORTED A COUP IN MADAGASCAR by Andry RAJOELINA against the ELECTED GOVERNMENT of Marc Ravalomanana who wanted to open the country to investments by international companies in MINING and PETROEUM and REFUSED to allow Total to UNILATERALY RAISE its contracted PRICE for oil by 75%.

      • The French used its troops in the IVORY COAST to provoke an attempted overthrow of the democratically-elected government of GBAGBO. When the rebellion to oust Gbagbo failed, the FRENCH TROOPS DIVIDED THE COUNTRY INTO TWO AREAS and CONTINUED TO PAN COUPS AGAINST GBAGBO. When Gbagbo won the election in 2010, despite French interference, the French troops (and the UN ‘peacekeepers’) used helicopter gunships to attack the Ivorian citizenry and TOOK OVER THE COUNTRY in 2011.[...]
      (Hotohizana)

    • 15 juillet à 17:33 | atavisme premium (#9437) répond à lysnorine

      Lysorine ma grande,
      Je te l’ai déjà dis ,le dernier à faire des copiés/collés en permanence sur ce site ,c’était Basile !
      Tu va finir comme lui !
      Ménage toi ,à ton age ,tu radotes

    • 15 juillet à 17:39 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @ Ibalitakely 15 juillet à 11:43

      « Fa angaha tsy maintsy idiran’ny vahiny foana ny raharaham-pirenen-tsika e ?? [...]
      (Tohiny sady farany)

      There is an ironic side to French requiring assistance from NATO TO SUPPORT ITS NEO-COLONIAL POLICIES. France withdrew from being a full member of NATO in 1966, and remained separated for decades. The reason for French withdrawal was that France believed that NATO was not militarily supportive enough. France’s effort to develop its own non-NATO defence capability, including the development of its own nuclear arsenal in the 1960s, was to ensure that the FRENCH MILITARY COULD OPERATE ITS OWN COLONIAL AND POST-COLONIAL CONFLICTS MORE FREELY. Under de Gaulle, France had attempted to draw NATO into France’s colonial conflicts (on France’s side). De Gaulle claimed that ALGERIA WAS PART OF FRANCE AND THUS WAS PART OF NATO. Therefore, NATO was required to intervene to assist France in putting down Algerian independence movements. After the British and Americans refused to assist with French colonialism, de Gaulle expelled NATO troops from France and set up a more independent French military. Now that France is back in NATO it is making the same request of its partners as De Gaulle.[...]

      The U.S. taxpayer is paying for French neo-colonialism

      The U.S. military is engaged in over 34 nations in Africa in the fight against terrorism and the growth of the various Al-Qaeda and ISIL affiliates in the region. One of the key problems in conducting this on-going battle is that THE POLITICAL SITUATION IN EACH FRANCOPHONE COUNTRY IS DETERMINED by the NEEDS OF FRANÇAFRIQUE TO KEEP THEIR CHOSEN PRESIDENT IN POWER ; not necessarily what the Africans want. A good example is MALI, where the French intervened militarily in January 2013 to stop an uprising of various militant groups in the north.

      As the price for this assistance, France signed a NEW DEFENCE AGREEMENT with Mali, which would allow it to maintain a considerable military presence in the country. The agreement’s eleven pages of mostly general statements say that FRENCH MILITARY TROOPS AND CIVIL SERVANTS will be allowed to stay in Mali, build military bases, operate, if needed, with Malian troops, etc., for the next FIVE YEARS. The five years’ term, as written in the document, is RENEWABLE.

      This was a great triumph for France. Ever since the inauguration of the first President of Mali, MODIBO KEITA, Mali had RESISTED THE MILITARY ASPECTS OF THE COLONIAL PACT. The last French soldier departed Mali in 1961. Keita refused to sign the defence protocols. Keita didn’t allow French military bases or troops on Malian soil. Even after the French had him assassinated by Lt. Moussa Traore, the Malians continued to refuse the defence pact. Traore’s successors Alpha Oumar Konare and Amadou Toumany Toure also refused, despite huge diplomatic and economic pressure. The most France could get in Mali was a 1985 military cooperation accord which allowed France to give military training and technical assistance to Malian troops.

      Now, after engaging French troops to fight the Islamic forces in the North, FRANCE TOOK OVER MILITARY CONTROL OF MALI [...]

      . The French realised that they could no longer afford the military costs of the Malian war and persuaded the UN to send PEACEKEEPERS to Mali. [...]

      The French were satisfied that the bulk of the expenses for the capturing of Mali in the web of Françafrique were being PAID FOR BY THE “INTERNATIONAL COMMUNITY” (the UN, the US, and ECOWAS). In 2015, the EUROPEAN UNION ALSO joined to promote France’s ambitions. [...]

      The SAME SITUATION emerged in NIGER and the CENTRAL AFRICAN REPUBLIC. The French intervened militarily in DOMESTIC DISPUTES WHICH THEY CREATED and TOOK OVER DE FACTO CONTROL OF THE COUNTRIES. Claiming that this was a BATTLE AGAINST “TERRORISM” the French were able to pass on the costs of their reoccupation of their former colonies using European, UN and, mainly, U.S. taxpayer money. Both African countries remain AT WAR WITH DOMESTIC ENEMIES IN CONFLICTS CREATED BY FRANCE and perpetuated by French policies towards reinstalling the rigours of Françafrique ; all in the name of counter-terrorism. The UN, the EU and the U.S. don’t get a chance to decide who is the enemy in francophone Africa ; this is decided by France. [...]

  • 15 juillet à 17:27 | iarivo (#5822)

    Au-delà des festivités du 14 juillet, il y a eu par la suite, à Nice, la cérémonie de souvenir de l’acte terroriste d’il y a un an sur la Promenade des Anglais et qui avait fait 86 victimes humaines.

    Un acte terroriste perpétrait par un fou d’Allah, par un malade mentale « drogué » par de belles paroles coraniques qui poussent au meurtre !!!

    Pour marquer cette cérémonie, le noms des 86 victimes (dont une malagasy) ont été collé sur une stèle, un mémorial, accompagné de l’inscription des mots « Liberté - Egalité - Fraternité » (en bleu-blanc-rouge s’il vous plait !) sur le sol de la Promenade des Anglais à l’aide de 36 mille plaques.

    Les toutes dernières plaques ayant été posé symboliquement par deux enfants malagasy accompagné par leur père et dont la mère avait été la victime.

    Face à cet événement entièrement retransmis à la TV, je n’ai pas pu m’empêcher de faire un rapprochement avec les événements, « nos » événements du 29 mars 1947, et où il y a tant de similitudes !!!

    Allez, je reviens encore et pour un énième fois sur ce registre où je qualifiais que cet événement du 29 mars 1947 n’était rien d’autre qu’un acte terroriste de notre part, une tentative de génocide à grande échelle commandité par une poignée de « pseudo nationalistes nauséabonds et xénophobes » assoiffés de haine et de violence, habité par la folie (comme ce « djihadiste » de la Promenade des Anglais d’il y a un an) !!!

    Toute une population paysanne qui a été trompé, manipulé et drogué par une poignée de frustrés et de mal-êtres haineux, et qui ont été poussé aux meurtres, à commettre l’irréparable !!!

    Et cela s’est reproduit de nouveau le 13 mai 1973 avec le même état d’esprit !!!

    Pendant plus de 50 années, 60 années et bien plus encore, nous avons vécu dans la haine d’autrui, dans le refoulement de nos sentiments négatives avec sporadiquement des pulsions sanguinaires comme le 29 mars 1947, en 1975 avec les différents « rotaka » puis l’assassinat du Colonel Ratsimandrava, et beaucoup d’autres faits jusqu’à ce jour !!!

    Des violences haineuses basées sur des discours de nationalisme, d’anticolonialiste, d’anti-néocolonialisme, de xénophobie et j’en passe, et qui à chaque fois été injustifiée !!!

    >>> La haine n’a jamais apporté la prospérité, ni le bonheur ou la richesse !!!

    >>> La haine a toujours abouti sur la destruction, le chaos, le néant …

    A l’exemple de cet événement de Nice, il nous faudra nous aussi les malagasy, nous remettre en question et accepter la réalité des faits !!!

    Il nous faudra reconnaître, s’excuser et demander pardon de tout ce que nous avons fait ce 29 mars 1947 !!!

    Il nous faudra à notre tour élever un stèle, un mémorial où y seront gravé le nom des 200 et plus victimes (malagasy, français, réunionnais et autres) de notre folie meurtrière de 1947 !!!

    Ce ne sera que par cette démarche que nous pourrons mettre fin à cette malédiction qui nous pourchasse depuis plus de 50 ans, reconnaître nos erreurs du passé, nos actes, nos responsabilité !!!

    De tout cela nous n’en ressortiront que grandi, mature, et nous pourrons alors véritablement nous atteler au développement de notre pays dans un esprit beaucoup libéré, avec fierté et dignité !!!

    Vive Madagascar, Une et Indivisible !

    Pour des Institutions républicaines, démocratiques et laïques fortes et respectées par tous !

    Le lutte continue ...

    • 15 juillet à 19:52 | Jipo (#4988) répond à iarivo

      Bon courage mon Ami !

    • 15 juillet à 21:16 | vatomena (#8391) répond à iarivo

      de la lucidité ,c’est cela qui manque à l’intelligentsia malgache.!

      Ceux qui ont fomenté la révolte de 47 étaient hautement criminels .La rébellion n’avait aucune chance de succès .Les provinces autres que celle de la cote est ne suivaient pas . à chaque commémoration, pas une fleur sur la tombe de ceux qui furent massacrés chez eux à l’arme blanche . Ce fut un massacre des innocents . L’extreme pauvreté d’aujourd’hui démontre bien que le colonat, n’était pas la cause du malheur malgache qui se développe un peu plus chez nous chaque jour .—sans les Colons !

  • 16 juillet à 09:02 | betoko (#413)

    Vatomena
    Sans ses ex colonies La France , L’Angleterre , L’Espagne ne sont pas là où ils sont maintenant
    Massacre des innocents dites vous .? Avez vous la mémoire courte voir très courte ? Nous sommes le 16 juillet 2017 , Que s’est il passé à Paris , il y a de cela 75 ans exactement ?

    • 16 juillet à 12:36 | vatomena (#8391) répond à betoko

      il y a 75 ans ,la France était vaincue et envahie par le plus terrible des ennemis :les Nazis...Les Nazis en quatre ans d’occupation fusilleront 25 700 résistants ou otages français.
      70 000 civils seront écrasés par les bombes américaines dans la préparation du débarquement en Normandie .
      75 000 juifs seront déportés mais 200 000 furent sauvés grace aux « justes » Nulle part en Europe il y eut tel un effort de solidarité et de courage pour sauver cette Communauté . En Pologne , aux pays bas, ailleurs , la communauté juive fut anéantie
      La république française n’existait plus .Il y avait alors un ’’Etat français " dirigé par le maréchal Pétain .le pays de France était divisé en deux .France libre et France occupée mais la france dite libre sera elle aussi occupée en dépit des accords d’armistice signés par le Maréchal . Dans Les accords d’armistice ,il était stipulé que dans la zone occupée ce serait la Kommandatur allemande qui donnerait les ordres ..
      Les africains et les malgaches ne peuvent imaginer les souffrance et les douleurs des européens durant ces années de guerre et de destruction.La guerre ne se faisait pas avec des sagaies ou des petits fusils mais avec des tanks et des bombes de 1 000 kilos . Imaginez la terreur des populations quand cela leur tombait sur la tete .Et aprés ,il fallut tout reconstruire .10 ans aprés c’était fait .L’europe avait retrouvé son rang .
      Et nous ,60 ans aprés notre Indépendance , à quel rang sommes nous tombés ?

    • 16 juillet à 13:02 | Stomato (#3476) répond à betoko

      Vous voulez sans doute parler du triste anniversaire de la rafle du Veld’hiv ?
      Triste épisode au cours duquel des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants furent ramassés chez eux et dans la rue avant d’être envoyé en camps d’extermination en Allemagne Nazie.
      Le prétexte utilisé étaient qu’ils étaient juifs.
      C’est la milice française sur ordre de l’état français (pas la république) qui a commis ce forfait.

      Ne faisons pas l’amalgame avec ce qui se passe de plus en plus régulièrement à Madagascar dans des circonstances ou des gens sont tués, voire massacrés, parce que l’on croit qu’ils sont français... et parfois il sont belges ! Dans votre esprit cela doit être normal, des français doivent 60 ans après expier la faute des français du temps de la colonisation...

      Tout le monde fréquentant ce forum n’a pas la mémoire courte.

    • 16 juillet à 13:11 | Stomato (#3476) répond à betoko

      « Sans ses ex colonies La France , L’Angleterre , L’Espagne ne sont pas là où ils sont maintenant »

      Vous avez vous aussi la mémoire courte !
      Dans votre liste vous oubliez l’Italie, le Portugal, les USA, et avant eux les Romains, les Ottomans...

      Toutes ces colonisations ou occupations plus ou moins longues ont eu des effets positifs pour tous les pays cités.
      Mais miraculeusement pour Madagascar il n’y a eu aucun effet positif. Comme c’est curieux !!!
      Ce qu’ont fait les colonisateurs résiste au temps dans de très nombreux cas (sauf des populations exterminées par les conquistadors Espagnols ou Portugais...) De très nombreuses constructions romaines existent encore en France, et elles sont entretenues, pas détruites !

      Cessez donc de voir systématiquement votre verre à moitié vide, considérez le plus souvent à moitié plein ! Mettez à jour votre logiciel afin d’être moins sensible aux virus qui vous persuadent que tout ce qui vous arrive est de la faute des autres !

    • 16 juillet à 13:32 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Vatomena,...

      il y a 75 ans ,la France était vaincue et envahie par le plus terrible des ennemis :les Nazis"

      Alors que Madagascar, il y a 121ans, était envahi par le plus terrible des ennemis : les colons,..et depuis lequel il a été privé de son indépendance et sa souveraineté.

      Après que Madagascar avait été condamné à rembourser un dédommagement de guerre que les colons eux même avaient provoqué, son peuple a été condamné à être sujet de la nation des colons, et ceux-ci avaient droit d’acquerir leur terres,...

      En 1947, certains Malagasy se sont révolté pour déloger ces envahisseurs(il paraît que certains ici ont oublié qu’ils les étaient ) Vus leurs moyens, ils n’ont pas réussi,...En réplique, les colons- envahisseurs-pilleurs ont causé plus de 100.000 Mort,...Durant cet événement, ils ont su montrer leur atrocité, tuerie de Moramanga dans des wagons et largage par avion, etc,..

    • 16 juillet à 13:42 | atavisme premium (#9437) répond à betoko

      Ce qui a été remis aux Malgaches en 1960 ,c’était ce que l’ont nommait LA PERLE DE L’OCÉAN INDIEN .
      Cela est devenu l’étron de l’océan indien

    • 16 juillet à 20:43 | vatomena (#8391) répond à betoko

      Isandra @le plus terrible énnemi du malgche cela a toiujours été un autre malgache - pas le Colon batisseur ,éducateur ,médecin

  • 16 juillet à 13:09 | vatomena (#8391)

    en ajout. :
    Madagascar n’a pas connu le sort du Viet Nam ex Indochine . Le Viet Nam a connu l’épreuve des bombes et du Napalm..Il a subi la colonisation ,une guerre de libération puis une longue guerre civile ,le communisme et aujourd"hui il est plus qu’un pays émergeant .Il est en mesure d’exporter des milliers de tonnes de riz pour la bouche des malagasy .

    Ps : On ne sait exactement combien de milliers de morts il y eut dans le bombardement de Dresde qui dura trois jours et trois nuits : 200 000 ou 300 000 morts ?
    Dans toute son histoire Madagascar a échappé à de tels massacres.

    • 16 juillet à 13:20 | Stomato (#3476) répond à vatomena

      D’après Wikipedia :
      Le bombardement de Dresde, qui eut lieu du 13 au 15 février 1945, détruisit presque entièrement la ville allemande de Dresde. L’United States Army Air Forces (USAAF) et la Royal Air Force (RAF) utilisèrent principalement des bombes à fragmentation et incendiaires, provoquant entre 22 700 et 25 000 morts.

      https://www.egaliteetreconciliation.fr/La-destruction-de-Dresde-le-pire-massacre-de-l-homme-16430.html
      Affirme : Le nombre des tués de Dresde oscille entre 250 000 et 400 000. Ce fut le pire massacre de l’homme.
      Le sinistre 13 février devrait être retenu comme un jour de deuil et de souvenir.
      Richard Odorfer, 13 février 2011

      D’après : https://www.herodote.net/14_fevrier_1945-evenement-19450214.php
      Au total, en quinze heures, 7.000 tonnes de bombes incendiaires tombent sur Dresde, détruisant plus de la moitié des habitations et le quart des zones industrielles.
      Une grande partie de la ville est réduite en cendres et avec elle environ 35.000 personnes, dont 25.000 ont été identifiées. Beaucoup de victimes disparaissent en fumée sous l’effet d’une température souvent supérieure à 1000°C.
      L’évaluation actuelle de 35.000 morts (dont 25.000 corps identifiés) résulte des travaux d’une commission d’historiens mandatée par la ville de Dresde. Le chercheur allemand Jörg Friedrich, qui n’est pas tendre pour les Alliés, fait état de 40.000 morts dans son livre Der Brand (L’incendie).

    • 16 juillet à 13:47 | vatomena (#8391) répond à vatomena

      Isandra @Abandonnez donc la légende des 100 000 morts malgaches de 47 .Les historiens modernes ont rétabli la vérité dont le zanatany Frelmigacci .C’est lui qui fait figure d’autorité dans ce domaine . La guerre d’invasion a fait peu de morts chez nous .Les miaramila de la reine ont montré peu de combativité et ont préféré la fuite au sacrifice pour la royauté . C’est la fièvre et la maladie qui ont décimé la troupe d’invasion.
      Les colons n’ont pas brulé des récoltes ni incendiés des maisons de bambous ou d’argile ,ni de ponts ou de routes . Bien au contraire :ils ont construit . ! Ils avaient fait de la colonie un exportateur de riz ce dont manque aujourd’hui le madagascar indépendant .Les nazis en France n’ont pas ouvert des hopitaux mais plutot des camps de la mort ,des déportations .Les colons ,chez nous ,ont préféré créer l’AMI ,des hopitaux gratuits et lutter contre les moustiques et la malaria .Amen ..

    • 16 juillet à 14:45 | Isandra (#7070) répond à vatomena

      LETTRE OUVERTE À EMMANUEL MACRON

      Ah non Monsieur Macron, le seul et vrai problème de l’Afrique, c’est que depuis près de 2 siècles ce continent est colonisé par des puissances occidentales dont le seul objectif est de laisser les Africains dans la misère pour mieux les spolier tout en donnant l’apparence de leur vouloir du bien alors qu’en toute honnêteté elles s’en foutent allègrement ! C’est d’ailleurs pour cette raison que n’arrivent au pouvoir en Afrique que des dirigeants corrompus qui ne sont en réalité que les marionnettes de l’Occident. Et si des Africains osent se lever contre l’oppresseur pour revendiquer la libération de l’Afrique, ils sont tout simplement assassinés ou traînés devant le Tribunal pénal international totalement entre les mains de l’Occident !

      Si vous voulez aider l’Afrique Monsieur Macron, foutez-le camp de ce continent, laissez les Africains gérer leurs richesses naturelles au lieu de les spolier et surtout mettez un terme à ces aides au développement qui en réalité ne servent qu’à arroser des Occidentaux qui font semblant d’aider les peuples via des ONG qui en réalité ne s’aident qu’elles-mêmes quand elles ne reviennent finalement pas dans les valises diplomatiques pour financer secrètement ceux qui les ont décidées.

      Le vrai problème de l’Afrique Monsieur Macron, c’est vous et vos semblables qui dirigent ce monde et pour qui l’Afrique n’est qu’un hard discount à ciel ouvert où vous pouvez vous servir allègrement !

      By Laurent Louis

    • 16 juillet à 15:34 | atavisme premium (#9437) répond à vatomena

      Isandra,
      Pauvre petits africains qui veulent se massacrer entre eux ,qui veulent comme à Madagascar exploiter eux même leurs peuples jusqu’a la misère complète .
      C’est cela que veulent les Africains et les Malgaches ?
      Je peux participer en achetant quelques boites de mouchoirs !

    • 16 juillet à 19:25 | kartell (#8302) répond à vatomena

      @ Isandra

      Vous auriez du jeter un oeil attentif sur la biographie de ce Laurent Louis qui semble être votre nouvelle tasse de thé dans un opportuniste dont vous avez, seule, le secret, mais votre pioche est mauvaise !
      Vérifiez l’origine de vos sources, même s’il elles vous semblent raccroc avec votre idéologie !….

      Extrait de wikipédia

      « Homme politique très controversé, Laurent Louis se signale principalement par de multiples provocations publiques, et par la diffusion de rumeurs visant diverses personnalités. D’abord coutumier de la dénonciation de « réseaux pédophiles » au sein de la classe politique belge, il adopte ensuite des positions « antisionistes » qui lui valent des accusations d’antisémitisme, puis une condamnation pour négationnisme. Il a été, pendant un temps, proche de Dieudonné. »

  • 16 juillet à 13:41 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Pour revenir au sujet et décontracter les zygomatiques, en cette fin de 14 Juillet : souriez 😜 !

    Or donc en ce temps là, hasard ou jeu divin

    Le corps humain advint : ...
    Il fallut décider qui, de tous les organes,
    Serait le chef idoine.
    Ainsi dit le cerveau, je contrôle les nerfs,
    C’est donc moi qui dois être le chef décisionnaire.
    Ainsi dirent les yeux, c’est nous qui apportons
    L’essentiel des informations,
    Nous devons être chefs car c’est par nous qu’on voit.
    Ainsi leur dit la bouche, tout est nourri par moi,
    Il est donc naturel que j’aie le gouvernail.
    Eh ! Oh ! dirent les mains, qui donc fait le travail
    Pour être votre chef, n’a-t-on pas le prestige ?
    Car qui nourrit dirige.
    Oui mais, dirent les pieds, qui donc vous tient debout ?
    Sans nous que seriez-vous sinon un tas de mou ?
    Nous devons être chefs, telle est notre démarche
    Car si nous nous bougeons, c’est bien grâce à la marche.
    Enfin le trou du cul fit entendre sa voix
    Réclamant lui aussi le pouvoir d’être roi.
    Et tous de se gausser, de ricaner, de rire,
    Que le cul les dirige ? Qui aurait-il de pire ?
    Le trou du cul, vexé, alors se referma.
    Aussitôt tout le corps glissa vers le coma.
    Le cerveau fut fiévreux
    Les yeux furent vitreux,
    Les mains pendaient sans force
    Les pieds devinrent torses
    Les poumons et le cœur perdaient le goût de vivre
    Le corps humain souffrait et luttait pour survivre.
    Tous demandèrent alors au cerveau de céder
    Et laissèrent au cul le droit de décider.
    Celui-ci, en s’ouvrant, remis le corps en marche,
    C’est donc lui qui devint le chef, le patriarche,
    Le corps fonctionnait bien, sans à coups, simplement
    Car il gérait fort bien tous les emmerdements.

    Moralité :

    L’on peut être, sans en être vaincu,
    Dirigé par un trou du cul !

  • 16 juillet à 16:19 | Stomato (#3476)

    Isandra (#7070) répondait à vatomena

    >>LETTRE OUVERTE À EMMANUEL MACRON
    By Laurent Louis<<

    Ce Laurent Louis qui veut faire la leçon à Jupiter est-il l’ex-député Belge renommé par son honnêteté exemplaire ? (cf : Google !)
    Si c’est le cas vous avez d’excellentes relations !

    Que pensez vous que Jupiter va pouvoir faire pour Madagascar et l’Afrique ? A mon avis pas grand chose pour le premier, travailler avec les pays d’Afrique qui voudront bien travailler la main dans la main avec la France.

    • 16 juillet à 17:59 | vatomena (#8391) répond à Stomato

      Isandra @
      Croyez vous que Macron puisse faire quelque chose de grand pour l’Afrique . Il n’est pas un Galliéni . Il aura fort à faire avec tous ces gens qui s’enfuient de leur pays indépendant ,qui font la queue devant la Sécurité sociale et qui s’enragent de ne pas etre pensionnés davantage ,de ne pas bénéficier plus du regroupement familial. Macron préfère sacrifier la modernisation de son armée au bénéfice de tous les ’migrants ’’. On est ’’ mondialiste ’’ou on ne l’est pas .

  • 16 juillet à 16:32 | iarivo (#5822)

    Isandra !

    Si le 29 mars 1947 avait été véritablement un soulèvement populaire pour la libération de notre patrie, alors pourquoi depuis notre retour à l’indépendance aucun des régimes politiques qui se sont succédé depuis n’ont pris cette journée comme Fête Nationale, au lieu et place du 26 juin ???

    Pourquoi ???????

    Nous avons pourtant eu le courage de mettre les américains dehors en fermant la NASA ...

    Nous avons eu le courage de s’accaparer de toutes les grandes entreprises dites coloniales et des banques sans verser aucune indemnité ou dédommagement en retour ...

    Nous avons eu le courage de réclamer de la France qu’elle retire ses bases militaires du territoire malagasy, en plus d’avoir « renié » les accords de coopération ...

    Nous avons eu le courage de foutre dehors à coup de pied dans le cu/ les réunionnais de la Sakay malgré les accords qui avaient été signé, et cela toujours sans aucune indemnité et dédommagement ...

    Et bien sûr, tout cela sous l’aile protectrice de notre grand frère soviétique !!!

    Alors pourquoi n’avons nous jamais eu le courrage de remplacer la journée de la Fête nationale par celle du 29 mars ???

    Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?

    Pourtant bon nombre de ces pseudo nationalistes nauséabonds et xénophobes « de base » le réclamaient à cor et à cri, le 26 juin n’étant que celui d’une indépendance décrétée, imposée par l’ancienne puissance coloniale !!!

    Alors pourquoi ce changement, ce remplacement n’a-t-il jamais été fait, n’a jamais eu lieu ???

    Je vais vous le répondre :

    Ces événements du 29 mars 1947 ne sont qu’un leurre, une supercherie dans la signification que nous voulons lui donner !

    Les criminels, ce ne sont pas les colons, les colonialistes, les vazaha ou tous ce que voulez d’autres, mais bien nous !

    Oui, NOUS, car ce sont bien nous qui avions levé le premier la sagaie, le coupe-coupe pour semer la mort en pleine nuit dans des chaumières paisible dont la quasi totalité de ses occupants (hommes, femmes, enfants, bébés, ...) n’avaient rien à voir avec tout cela.

    Nous en sommes pourtant tous plus ou moins conscients de cette triste réalité mais nous refusons de l’admettre (hena maso) en cherchant par le déni a en faire porter la faute, la culpabilité, la responsabilité sur l’autre, sur les autres !

    Il fallait faire croire à tout le monde, au monde entier, les convaincre à tout prix que nous n’étions que les malheureux pauvres victimes, et que c’était les autres les coupables, les méchants coupables !

    Ce scénario, ce slogan a été repris et entretenu pendant près de 70 ans par les pseudo nationalistes nauséabonds et xénophobes pour servir leur cause et aboutir à leur fin (même scénario pour le soi-disant coup d’état de 2009).

    La haine a toujours été un sentiment mobilisateur pour opposer les uns aux autres et commette l’irréparable !

    Comment pouvait-on alors prendre le 29 mars comme journée de fête nationale alors que nous savons pertinemment les véritables dessous de cette histoire ???

    • 16 juillet à 17:06 | Isandra (#7070) répond à iarivo

      Iarivo,...

      Si le 29 mars 1947 avait été véritablement un soulèvement populaire pour la libération de notre patrie, alors pourquoi depuis notre retour à l’indépendance aucun des régimes politiques qui se sont succédé depuis n’ont pris cette journée comme Fête Nationale, au lieu et place du 26 juin ???

      C’est simple, parce que l’indépendance n’a pas été acquise à cette date.

      Je trouve que cette commémoration annuelle suffit pour mémoriser que dans ce pays, il y avait de gens qui ont perdu leur vie pour notre indépendance d’une manière de ce qu’ils ont jugé bon.

      Après, a chacun d’avoir son jugement, en fonction de ce qu’ils ont vécu,...

    • 17 juillet à 11:29 | vatomena (#8391) répond à iarivo

      Isandra@ -Horreurs malgaches

      Le grand Sud et c’est l’indépendance . .’’Non ;il n’y a pas eu de Keré dans le Sud malgache ,juste quelques cas de mal nutrition par ci par là ’’.__Qui est donc ce grand chef de gouvernement qui sert pareille salade à son peuple
      Il peut arriver que le spectacle des ventres d’enfants gonflés outre mesure dépasse le supportable N’en déplaise aux négationnistes.Surviennent alors de dramatiques dérapages comme en 1971 ..Combien de morts cette jacquerie a-t-elle faite dans les rangs des fières populations du Sud : 500 selon les sources officielles, de 7 000. à 10 000 d’apres les envoyés du Monde et du Figaro.Il semblerait que dans cette répression les forces de l’ordre aient atteint les limites de la barbarie .à un tel point que visionnant un reportage réalisé par la télévision le président Tsiranana refusa d’y croire et a tancé le chef d’équipe en ces termes : ’’ Je vous ai demandé un reportage et non tous ces trucages " _ Lui aussi , n’avait pas supporté le choc des images, des photos...Monjja john perdit un de ses fils durant ces événements .Ayant lui meme été fait prisonnier, il demanda l’autorisation de participer aux funérailles sans ses gardes par respect pour son rang de raiamandreny .
      Monja John avait été au sein du Jina un fomentateur de la révolte de 47 . C’est bien un retour de baton qu’il a subi mais ce baton lui a été donné par des frères malgaches.
      Et si on n’oubliait pas l’affaire d ’Antsakabary .... Le pire ennemi du malgache reste encore le malgache .

  • 16 juillet à 17:21 | Jipo (#4988)

    @ isandra.
    Juste une question : ils sont ou ces héros libérateurs de l’ enfer pour un paradis enfin : retrouvé , qui ont poussé des écervelés naïfs se faire trucider ?
    Parce qu’ ils méritent d’ être décorés comme il se doit, avec le service rendu à la Nation, pourquoi se cachent-ils donc ?
    Je pense que si l’ état leur proposait une belle prime et rente , on les verrait ré-apparaitre comme / magie, et en guise de médaille, un pneu autour de la taille / l’ avenue de la dépendance ...
    Mais courageux comme ils sont : ils se planquent , à votre avis : pourquoi ?

  • 16 juillet à 17:51 | fandresena (#299)

    Merci à La France de respecter la liberté de ses ex-colonies. Mais est-ce vraiment ex-colonie ? Le néo-colonialisme c’est quoi ? ou bien jusqu’à quand ? J’apprécie beaucoup la parole du président Macron pendant la propagande disant que : La colonisation est la crime contre l’humanité. J’espère que cette fois-ci La France sait ce qu’elle doit faire pour l’élection à Madagascar. Laissez les Malagasy régler leurs problème entre eux. Même s’il y a des lèche botte, faites les rentrer chez eux. Mais, est-ce seulement aussi la faute de La France si elle fait de l’ingérence à Madagascar ? C’est nous les Malagasy, les élites, les dirigeants qui doivent prendre en main l’avenir de notre pays. Ayons honte nous tous : les dirigeants politiques et religieux, les élites qui n’arrivent pas à s’écouter pour faire sortir le pays de la pauvreté réputée dans le monde. Oui, moi, j’ai honte. Honte d’être dans une belle voiture alors que mes compatriotes mangent dans les poubelles. C’est la raison pour laquelle je n’en achète plus. He !!! Malagasy du monde entier qu’attendons nous ? Nous attendons que le pays soit comme la Syrie ou d’autres pour que nous nous réveillons de nos sommeils. Levons-nous ! Prenons l’avenir de notre belle île en main. Allez ! debout ! c’est le moment où jamais.

    • 16 juillet à 18:19 | Stomato (#3476) répond à fandresena

      Vous avez raison !
      Pour les prochaines élections que la France s’abstienne d’aider Madagascar dans l’organisation et le contrôle des bureaux de vote.
      Que la France cesse de favoriser d’une manière ou de l’autre Madagascar, comme par exemple délivrer les visas Schengen aux Malagasy. Cela fera moins d’insultes proférées à l’encontre du corps consulaire en poste.
      Ce qui serait bien aussi, ce serait de faire choisir les binationaux entre la nationalité malagasy ou la nationalité française. Pour la simple raison que Madagascar ne permet pas à un français de garder sa nationalité d’origine s’il opte pour la nationalité malagasy.
      Que la France cesse également toute ingérence d’ordre économique dans les affaires de Madagascar.
      Il y a beaucoup d’autres « ingérence » de la France dans les affaires de Madagascar qui devraient être supprimées, mais la liste est tellement longue.
      Les résultats des « courages » malagasy cités dans un autre post monter à quel point cela a été un succès fou pour les malagasy, qu’il serait possible d’allonger la liste.
      Et pour sûr les gains que Madagascar en retirerait seraient encore plus productifs.

  • 16 juillet à 18:24 | Stomato (#3476)

    16 juillet à 17:06 | Isandra (#7070) répondait à iarivo ^

    >>Si le 29 mars 1947 avait été véritablement un soulèvement populaire pour la libération de notre patrie, alors pourquoi depuis notre retour à l’indépendance aucun des régimes politiques qui se sont succédé depuis n’ont pris cette journée comme Fête Nationale, au lieu et place du 26 juin ???

    Après, a chacun d’avoir son jugement, en fonction de ce qu’ils ont vécu,...<<

    Manifestement vous avez vécu ce 29 mars 1947 pour en parler d’aussi docte manière, Bravo !
    Un jugement construit en fonction de ce que l’on apprend par la lecture de sources diverses serait préférable. Hélas les gens qui ont vécus ces évènements ne sont plus de ce monde, et pas de la faute des français, et il ne reste pas d’écrits de l’époque ailleurs que dans les archives françaises... C’est bête !

    • 16 juillet à 19:23 | Isandra (#7070) répond à Stomato

      Stomato ,...

      Moi, personnellement, ma source concernant cet événement, c’était mon grand-père maternel qui a activement participé à cette révolte, était l’un des rescapés, a dû se cacher pendant 6 mois dans une forêt, avant d’être interpellé par les senegaly et mis en prison, ayant subi des différentes tortures, et des actes de barbaries,...

      Ce qu’on oublie souvent, c’étaient les colons qui ont envahi notre pays et s’en sont emparé,....Ils ont privé les Malagasy leur indépendance et leur souveraineté, ainsi que leur liberté, en tant que citoyen,...

    • 16 juillet à 20:26 | vatomena (#8391) répond à Stomato

      Votre grand père ,Isandra ,était il un ’pousse au crime ". A-t-’il, personellement , tué ,massacré ,découpé quelques petits colons ,des métis ,des malgaches du Padesm .Etait il à Vohipeno avec ceux qui mettaient à mort le bon évangéliste Botosoa ? ou ,était il un simple propagandiste du Jina ou du Panama ? Honorons le sénégalais qui a épargné la vie de votre grand père .

  • 16 juillet à 19:41 | fandresena (#299)

    Stomato,

    Vous avez raison. J’ai des amis français à Madagascar ; Ils ont à la fois la nationalité Malagasy et Français. Essayons de dire des choses vraies !!! Quoi qu’il en soit toute sorte d’ingérence ne fait qu’envenimer la situation. par éxemple : Le DJ s’était caché où e 2009 ? Cela veut dire quoi ? Est-ce digne d’un grand pays ça ? Est- ce que toute la population sont tous au courant cet évènement ? Personne dans le monde ne peut nier ce geste honteux. Personne au monde ne peut nier l’ascension économique et culturelle de Madagascar entre 2002 et 2009. Actuellement, des Malagasy mangent dans les poubelles. La pauvreté du pays est affiché dans tous les médias. C’est la faute de qui ? Que chacun assume ses responsabilités !!!

    • 17 juillet à 12:46 | vatomena (#8391) répond à fandresena

      Isandra @ Votre grand père paternel aurait fait de la rébelilon ,dites vous .Il aurait écopé de 6 mois de prison ,dites vous . C’est une lourde peine s’il était innocent de tout crime . La peine aurait été beaucoup plus lourde s’il avait été parmi les rebelles qui ont attaqué Vohilavo .
      ’’ A Vohilavo ce fut un massacre dont Randrianarivo arrivé apres la bataille décrit le résultat avec une fascination horrifié évoquant les femmes découpés en morceaux ,sagayés ,,le crane fracassé,éventrés ,aux cuisses coupées en morceaux .Certains étaient tellement découpés qu’on ne pouvait plus les reconnaitre comme des etres humains.Des blessés ,ses prisonniers ,il n’y en avait pas.Tous étaient morts .Le refus du tombeau aux vaincus s’exprima à Vohilavo sous la forme d’une interdiction d’enterrer les morts . ce sont les sangliers et les chiens qui s’en chargèrent...les deux seules victimes européennes étaient une pauvre veuve Madame Heyman ,employée comme maitresse de couture de la mission catholique et sa fille agée de huit ans .’’
      Vous entendez bien : deux seules victimes européennes - tous les autres des malgaches !
      Est ce que votre noble grand père faisait parti de cette bande assoiffé de sang ? Je ne pense pas qu’il aurait pu vous l’avouer.

  • 16 juillet à 19:49 | Jipo (#4988)

    @ isandra.
    C ’est sur que votre inaptitude, votre laxisme, et incompétence est de la fôte du kolon ...
    Et si vous voulez grandir,( 1 jour ) faudra descendre de l’ armoire sur laquelle vous êtes assis et que le sale kolon a rentré dans la case ...
    Relisez ce que Fandresana vient d’ écrire, ou Iarivo : dommage qu’ il y ait si peu de personnes conscientes et c’ est la faute à ki ?
    Juste une question : ils sont ou ces héros libérateurs de l’ enfer pour un paradis enfin : retrouvé , qui ont poussé des écervelés naïfs se faire trucider ?
    Parce qu’ ils méritent d’ être décorés comme il se doit, avec le service rendu à la Nation, pourquoi se cachent-ils donc ?
    Je pense que si l’ état leur proposait une belle prime et rente , on les verrait ré-apparaitre comme / magie, et en guise de médaille, un pneu autour de la taille / l’ avenue de la dépendance ...
    Mais courageux comme ils sont : ils se planquent , à votre avis : pourquoi ?

  • 17 juillet à 11:58 | Stomato (#3476)

    @isandra...
    Vous avez certainement raté ces récentes victimes de la colonisation :
    http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/baccalaureat-deux-malgaches-tutoient-lexcellence/

    Quelle belle occasion vous avez ratée de critiquer la France qui a vraiment aspiré toute la moelle du pays au point de ne plus rien y laisser ni physiquement ni intellectuellement.

    Ne protestez pas vous en êtes la preuve vivante.
    Contrairement a Katia et Alicia !

  • 17 juillet à 12:08 | Stomato (#3476)

    16 juillet à 19:23 | Isandra (#7070) répondait à Stomato
    >>Ce qu’on oublie souvent, c’étaient les colons qui ont envahi notre pays et s’en sont emparé,....Ils ont privé les Malagasy leur indépendance et leur souveraineté, ainsi que leur liberté, en tant que citoyen,...<<

    Je ne répondrai pas à votre premier paragraphe, par respect pour votre grand père.

    Si vous pensez réellement que les colons ont privé les malgaches (qui n’étaient pas encore malagasy au cours de la colonie !) comment expliquez vous qu’il y a aujourd’hui plus de malagasy en France que de français à Madagascar ? N’est ce pas un effet de votre souveraineté que de décider qui peut venir résider à Madagascar et qui ne le peut pas ?

    N’est ce pas à cause de la liberté dont vous bénéficiez vous autres malagasy que vous pouvez venir en France pour du tourisme, faire des études, vous faire soigner etc... ?

    Ah bien sûr vous faites certainement partie du troupeau qui râle au sujet des contraintes d’obtention d’un visa pour la France ! Mais si vous faite partie de ce troupeau qui vomit la haine de la France, ne trouvez vous pas normal que vous ne fassiez pas partie des sélectionnés ?

    Votre haine et votre hargne est respectable, à condition que vous n’exigiez pas sans cesse le beurre, l’argent du beurre, la crémière, le crémier et le fils héritier du crémier.

    Je passe sous silence les spoliations massives commise par l’amiral aux mains rouges dans le début des années 70, au nom déjà du paiement de la colonisation !

    • 17 juillet à 12:44 | Isandra (#7070) répond à Stomato

      Stomato,...

      Vous êtes des rares Vazahas respectable sur ce Forum. En effet, vos écrits sont plein de sagesse et des retenues, pas d’insultes, ni méprises, encore moins étalage de connaissances, comme certains ici s’habituent...Peut être, c’est votre coté éducateur qui fait ça,...C’est pourquoi, j’évite tant que je peux de confronter avec vous et réfléchis milles fois avant de vous répondre,...

      Nous espérons qu’il y aura plusieurs Stomato qui y participeront,...mois d’Atavisme et Vatomena,...

      Précision : Je n’ai pas de haine contre les Français, par contre, je déteste les colons et leurs acolytes,...parce que Tous les Français ne sont forcement pas colons et ont leur mentalité,...Il faut le bien distinguer,...

      J’aime la France, et les Français de nouvelle génération, mais non pas le réact comme Vatomena et Atavisme, etc.

      C’est un beau pays, vous avez de la chance, je régale quand je regarde le tour de France avec les beaux paysages,...Je comprends pourquoi les Allemands avaient voulu le conquérir,...et pourquoi, De Gaule a appelé la résistance,...

    • 17 juillet à 12:57 | atavisme premium (#9437) répond à Stomato

      Isandra,
      Ben moi je n’aime pas les nationalistes revanchards et haineux comme vous .
      Ceux qui parce qu’ils sont« bien nés » se permettent ce qu’ils veulent sur le dos de tout un peuple .
      Je regarde le tour de France à la maison ,ce qui n’est pas le cas de 99 % des gasy .
      Sans défendre la colonisation que je n’ai jamais approuvé ou soutenu ,en 1960 c’est la perle de l’océan indien qui vous a été rendu ,qu’en avez vous fait ?
      La vraie mondialisation arrive chez vous ,enfin pourrait-ont dire .
      Tous les passéistes ,bons à rien,qui sont les fossoyeurs de ce pays vont passer a la trappe et ce n’est que justice .
      Et ce que coté donneur de leçon ,vous tenez cela des Frantsay ?

    • 17 juillet à 16:13 | Isandra (#7070) répond à Stomato

      Jean Fremigacci a proposé :

      « Cette insurrection reste bien une page sombre de la colonisation française, mais c’est moins le procès des militaires qu’il faut faire que celui des politiques. Le drame aurait pu être évité si les responsables français à Paris avaient su négocier avec [Joseph] Ravoahangy en 1946, et lui éviter d’être débordé par les extrémistes. La véritable responsabilité de la République est bien là, dans son incapacité à négocier. ».

      Albert Camus :

      (...)Oui, ce sont là des signes. Mais il y a pire. On a utilisé en Algérie, il y a un an, les méthodes de la répression collective. Combat a révélé l’existence de la chambre d’aveux « spontanés » de Fianarantsoa. Et ici non plus, je n’aborderai pas le fond du problème, qui est d’un autre ordre. Mais il faut parler de la manière, qui donne à réfléchir.

      (...)Trois ans après avoir éprouvé les effets d’une politique de terreur, des Français enregistrent ces nouvelles avec l’indifférence des gens qui en ont trop vu. Pourtant, le fait est là, clair et hideux comme la vérité : nous faisons, dans ces cas-là, ce que nous avons reproché aux Allemands de faire."

  • 17 juillet à 13:02 | vatomena (#8391)

    Mais Isandra ,avez vous eu de la haine pour tous les massacreurs de Vohilava .Les français demeurant encore à Madagascar entretiennent ils encore de la haine contre les incendiaires ,les découpeurs de chair humaine de Vohilave ou de Vohipeno Allez vous pardonner à ces militaires qui ajoutent leur barbarie et leurs crimes à une population déjà terrorisée par les dahalo ?.

    Madagascar ,c’est AUJOURDHUI le pays de la peur et pourtant les colons ne sont plus là !

    • 17 juillet à 13:49 | Isandra (#7070) répond à vatomena

      Vatomena,

      J’ai la haine de toutes les atrocités et toute les barbaries,...toutes les injustices quelle que soit l’identité de son auteur,...Mais, « Malheur à l’homme par qui le scandale arrive,... »

      Qui ont envahi le pays de qui, pour s’en emparer après...?

    • 17 juillet à 14:18 | atavisme premium (#9437) répond à vatomena

      Isandra,
      Si la colonisation se poursuivait encore aujourd’hui ,votre attitude serait compréhensible !
      Dans vos propos nous sentons une menace très claire ,la grande armée Malagasy va t-elle nous déclarer la guerre ?
      Vos échecs répétés depuis la décolonisation sont surement à l’origine de cette mentalité pourrie .
      Il est certain qu’en imputant systématiquement vos défaites et déchéances et recul a la France et au Français ,il est facile de comprendre votre coté revanchard .

    • 17 juillet à 15:04 | vatomena (#8391) répond à vatomena

      l’auteur des barbaries ,des spoliations ,de la pauvreté ,de la honte malgache ,c’est Qui aujourd’hui ?
      ISANDRA

    • 17 juillet à 15:58 | Isandra (#7070) répond à vatomena

      Vatomena,

      Hihihi ! Ce sont les élèves et les héritiers de colons,...Piller et piller jusqu’au bout,...

  • 17 juillet à 14:15 | vatomena (#8391)

    si je ne me trompe pas ;isandra ___ Jean Laborde n’a pas été invité à Madagascar
    Il a séjourné et il a révolutionné le pays merina en introduisant des élements d’industrie profitables à tous .Il s’est enrichi grace aux faveurs de la Reine .Il a laissé un héritage . la cupidité malgache a fait qu’
    on a empéché aux héritiers de jean Laborde de profiter de cet héritage . Ce fut une des raisons de la première friction avec la france .et puis il y eut le non respect de la charte Lambert ect...ect

    S’il y avait un royaume merina il n’ y avait pas de nation malgache mais..des tribus plus ou moins soumises .Bien avant l’intervention française de 1895 ,les français étaient chez eux à Sainte Marie ,à Nosy be ,à Diego ,chez les antakarana
    Les français n’ont apporté ni l’eclavage ,lni a peste ,ni le choléra ,ni la variole ... des médecins ,des thérapies OUI

    • 17 juillet à 19:33 | vatomena (#8391) répond à vatomena

      Il n’y a pas eu d’héritage pour les Colons ,Isandra .Vous le savez bien . Tout a été confisqué ou conduit à la ruine . et meme notre héritage malgache ,le Rova ’ a été mis en feu .Aux éventuels racistes anti malgaches nous avons donné de bons motifs de se moquer de nos prétentions.

      vous parlez à chaque instant de pillage colonial : le grand décolonisateur Charles de Gaulle a bien déclaré ceci ." L’Algérie nous coute plus cher qu’ elle nous rapporte .C’est pourquoi la France considérerait avec le plus grand sang froid que l’Algérie cesse d’appartenir à son domaine ; ’’

      et pourtant l’Algérie produisait encore beaucoup plus de richesses que Madagascar.

  • 17 juillet à 16:13 | Stomato (#3476)

    Oh isandra, si je n’étais maintenant protégé par la nature, je prendrais votre dernier post pour une déclaration d’amour...

    Voyez vous, dans ma jeunesse il m’est arrivé de séjourner pendant quatre ans dans un établissement scolaire perdu à 1000m d’altitude ans la montagne.
    Il n’y avait pas de chauffage dans les chambres, ni d’eau chaude aux robinets, la base des repas c’était des pommes de terre avec parfois un peu de viande de boeuf en ragout.
    Je partageais ma chambre avec de 3 à 7 autres jeunes de mon âge venus d’un peu partout dans le monde.
    Dans cet environnement j’ai dû vite comprendre que la violence n’était jamais un moyen de résoudre un conflit.
    Quatre ans après cet établissement j’ai fais la connaissance de Madagascar et des élèves d’une école à la malgache dirigée par une femme malgache. J’étais loin d’être le vazaha be de l’établissement !
    Le père de ma directrice m’a un jour invité à sa table pour un repas qui fut très sympathique avec des échanges de points de vues intéressants. A la fin du repas en retournant à ma chambre de vacances à Tananarive, ma directrice m’a expliqué que sont père avait souffert dans sa chair pendant les évènement de 1947, et que j’étais le premier vazaha qu’il acceptait à sa table depuis 1947 !

    Tout ça pour vous dire que l’éducation reçue, les exemples de vie vécus servent toujours à se comporter en société, oui même sur les forums ils s’agit d’une société.
    Il est regrettable que votre grand père n’ait pas eu la sagesse de pardonner en vous expliquant de ne jamais oublier.

    Il ne m’appartient pas de compléter votre éducation, j’ai trois enfants et six petit enfants dont je dois parfaire l’éducation. Cela me suffit maintenant.

    L’on m’a expliqué il y a longtemps que la salutation malgache « velome » signifie « au revoir, soyez vivant(e) » Si c’est le cas il me plait de vous adresser cette salutation avec cette signification.

  • 17 juillet à 18:18 | papangue (#9623)

    Hi all,

    3,4 Individus peu ou pas informés déblatèrent de sujets qui les dépassent… : iarivo (sic), stomato,pierrerouge…

    Je précise que je suis descendant direct de colon , au cas ou ... on va dire encore nationaliste etc ...
    @iarivo d’abord,Votre malhonnêteté n’a d’égal que votre médiocrité.

    Vos analyses sont simplistes, et ce parallèle est nauséabond, vos comparatifs n’ont pas lieu d’être, la personne qui se fait exploser en France, la plupart du temps est français, né en France.
    Vous reprenez les arguments, si on peut appeler ca un argument, les méthodes utilisés par les régimes totalitaires de tout genre : stalinisme, nazis de tout bord : tout ce qui nous combat est terroriste.

    Ces gasy étaient chez-eux, spoliés, maltraités privés de leurs droits, rien a voir avec le citoyen qui explose ses propres concitoyens.

    « Les criminels, ce ne sont pas les colons, les colonialistes, les vazaha ou tous ce que voulez d’autres, mais bien nous ! »

    Un petit fascicule pour les 3e à Toliary existe encore sur le net, si jamais vous n’avez jamais atteint ce niveau : http://www.transmad.org/news/65/24/Madagascar-colonie-francaise-cours-de-3eme.html

    Pour les petits nazillons et nostalgique d’un passé révolu, Lisez un peu
    « Le manque chronique de nourriture et d’eau, l’absence de sanitaires et d’aide médicale, le délaissement des moyens de communication, une éducation nationale pauvrette et l’esprit dominant de dépression que j’ai pu constater moi-même dans nos villages après un siècle de gouvernance britannique me font désespérer de ses avantages. » Rabindranath Tagore, prix Nobel de littérature

    http://www.une-autre-histoire.org/madagascar/ de l’historien Ribbe

    Quelque temps plus tôt, des sociétés secrètes se sont formées, tel le Parti nationaliste malgache (Panama en 1941) et la Jeunesse nationaliste malgache (Jina en 1943). Pour l’historienne Françoise Raison-Jourde (2), l’administration française comme le MDRM sont surpris par le soulèvement du 29 mars même si la Sûreté était au courant de ce qui se tramait. Quoi qu’il en soit, la riposte va être terrible, en semant la terreur parmi la population.

    Comme le rappelle Eugène-Jean Duval dans La révolte des sagaies (L’Harmattan, 2002), la violence de l’armée française s’illustre notamment le 5 mai 1947, quand un train contenant de nombreux insurgés prisonniers est mitraillé sur le quai de la gare de Moramanga, provoquant 99 morts, selon les rapports officiels de l’armée française. Plusieurs membres du MDRM sont arrêtés et torturés, des « bombes humaines » sont jetées depuis des avions, les biens et les récoltes des habitants détruits. Quant aux trois députés, ils sont condamnés à mort avant de voir leur peine commuée.

    Lemonde pour les abonnés :

    « Les blessures que la colonisation a infligées à l’Afrique sont douloureuses et rendent tellement pitoyables les évocations de routes et d’hôpitaux censés extirper des aspects positifs d’une horreur. Je partage l’avis de l’historienne Sylvie Thénault qui juge « indécent » de mettre sur une même balance, d’un côté, les massacres, exécutions sommaires et tortures, et, de l’autre, des routes jugées comme un bilan positif d’un asservissement abominable des peuples d’Afrique. A ceux qui, souvent issus des rangs de l’extrême droite française, trouvent des vertus à la colonisation, Césaire avait anticipé la réponse, dès 1955, avec son monumental Discours sur le colonialisme (Présence africaine, 1955). D’ailleurs, en ces temps de polémiques et de libération de la parole raciste en France, les hommes politiques de ce pays devraient tous lire ce texte intemporel.

    a suivre

    • 19 juillet à 22:42 | vatomena (#8391) répond à papangue

      Les peuples qui ne sont pas animés par un patriotisme sont des peuples qui finissent par disparaitre de L’histoire . S’il y avait un patriotisme malgache dans les premières années de L’Indépendance ,il disparait aujourd’hui.Le peuple est écoeuré par nos gouvernements successifs ,par tous nos échecs .
      Ceux qui professent que le sentiment patriote est un sentiment raciste vont mener leur peuple à la dissolution ,à l’effondrement à la disparition .

  • 17 juillet à 18:19 | papangue (#9623)

    aux médiocres suite

    Aimé Césaire disait donc : « On me lance à la tête des faits, des statistiques, des kilométrages de routes, de canaux, de chemin de fer. Moi, je parle de milliers d’hommes sacrifiés au Congo-Océan. Je parle de ceux qui, à l’heure où j’écris, sont en train de creuser à la main le port d’Abidjan. Je parle de millions d’hommes arrachés à leurs dieux, à leur terre, à leurs habitudes, à leur vie, à la vie, à la danse, à la sagesse. Je parle de millions d’hommes à qui on a inculqué savamment la peur, le complexe d’infériorité, le tremblement, l’agenouillement, le désespoir, le larbinisme. » La colonisation, comme le soulignait le même Césaire est une « négation de la civilisation ». En cela, elle est un crime, une barbarie intolérable. »

    Hamidou Anne est membre du cercle de réflexion L’Afrique des idées.

    En 1949, l’état-major de l’armée française annonce le chiffre de 89 000 morts. Un an plus tard, un recensement évalue les pertes à quelque 10 000 victimes. L’historien Jean Fremigacci relativise dans un article paru dans Marianne en 2004 : « Il convient, pour approcher une valeur fiable, de distinguer deux groupes. Le premier, qu’on peut cerner approximativement, est celui des morts violentes : 2 000 Malgaches victimes des insurgés, de 5 000 à 6 000 de ces derniers tués par les forces coloniales, le total n’atteint pas 10 000 morts. Le second groupe est celui des “morts de misère physiologique” – de malnutrition et de maladie – dans les zones refuge. Cette surmortalité reste encore très difficile à évaluer, l’hypothèse la plus vraisemblable tournant autour de 20 000 à 30 000 morts ». Comment savoir, alors que toutes les archives ne sont pas encore classées ?

    Pour terminer , Jacques Tiersonnier , qui a vecu ce drame dit :
    « On compte sur l’intervention de troupes américaines dès que l’Insurrection aura débuté, ce qui permit l’incroyable opération de l’adjudant Maître dans le secteur de Manakara-Ambila : se faisant passer pour un officier américain, il a entraîné des insurgés assez naïfs pour le suivre et se retrouver captifs, mais a pu ainsi sauver un colon, de mêmel’intervention du commandant Joubert à Mandialaza. Enfin, labelle confiance dans l’efficacité des ody (amulettes) pour transformer en eau les balles ennemies jouera de mauvais toursaux pauvres assaillants.

    Finalement, seules les populations de la région forestièreorientale se lanceront dans l’aventure. Dans la capitale, le lieutenant Albert Randriamaromanana a l’intelligence et le courage de désamorcer le mouvement au dernier moment.
    C’est dans la nuit du 29 au 30 mars que tout se déclenche
    sur un message de dernière heure, confirmant une date sûrement …. »

    En 2007, à l’occasion du soixantième anniversaire de ce massacre, l’historienne Françoise Raison-Jourde était interviewée par le journal Le Monde (29 septembre 2007).
    Elle expliquait les étapes du processus de répression systématique et soulignait, au-delà des controverses sur les chiffres - l’importance du traumatisme :

    - « Les Malgaches de l’Est ont d’abord été poussés à bout. En réaction, ils ont monté l’équivalent d’un maquis. La réaction française s’est faite en plusieurs temps, d’abord avec trop peu de troupes au moment de l’insurrection, puis avec des troupes mal armées et mal disposées, enfin avec une « guerre de fantassins », comme en 14. A Madagascar, c’est le nombre des morts de civils réfugiés en forêt, frappés par la faim et les maladies, qui est le pire.
    - Il existe un polémique à propos du nombre de morts lors de l’insurrection qui s’en est suivie. Combien y a-t-il eu de victimes ?
    - […] Que ce soit 40 000 ou 89 000, cela change peu la force du traumatisme…

    @stomato
    Par rapport aux mobilités mondiales actuelles , votre commentaire manque de pertinence et cela pour plusieurs raisons.

    « Tout ça pour vous dire que l’éducation reçue, les exemples de vie vécus servent toujours à se comporter en société, oui même sur les forums ils s’agit d’une société.
    Il est regrettable que votre grand père n’ait pas eu la sagesse de pardonner en vous expliquant de ne jamais oublier.
    Il ne m’appartient pas de compléter votre éducation, j’ai trois enfants et six petitsenfants dont je dois parfaire l’éducation. Cela me suffit maintenant. »

    Vous êtes dans votre confort, dans votre salon, et vous pensez que la personne qui a été torturée a juste le droit de pardonner … ben voyons, ou (dans quel pays) avez vu ca ? sur une période aussi longue de soumission.

    Lire jeuneafrique :http://www.jeuneafrique.com/mag/404821/politique/colonialisme-crime-demmanuel-macron/

    • 17 juillet à 20:09 | Stomato (#3476) répond à papangue

      Si je suis médiocre, feriez vous partie des nuls ?

      En parlant des morts de l’insurection de 1947 à Madagascar vous avouez :
      >>Comment savoir, alors que toutes les archives ne sont pas
      encore classées ?<<
      Les archives sont classées en France, quid de Madagascar ?
      Mais il y a des archives classifiées qui ne sont consultables qu’au bout d’un certain temps.
      >>Les délais qui peuvent s’appliquer à nos archives sont de 50 ans (les documents portant atteinte à la sécurité de la défense nationale), 100 ans (les documents pouvant porter atteinte à la sécurité de personnes nommément désignées ou facilement identifiables) et 120 ans (après la date de naissance d’une personne nommément désignée, ou 25 ans après son décès, pour les documents portant atteinte au secret médical)<<
      Au delà des délais indiqués certaine archives sont déclassifiées.
      Il me semble que vous avez allègrement confondu archives classées et classifiées.
      Quand on se pique de connaissances on vérifie autant que faire se peut.

      Plus loin vous affirmez :
      >>Vous êtes dans votre confort, dans votre salon, et vous pensez que la personne qui a été torturée a juste le droit de pardonner … ben voyons, ou (dans quel pays) avez vu ca ? sur une période aussi longue de soumission.<<

      J’ai vu, et je suis très loin d’être le seul, tout récemment une personne qui a été torturée pendant longtemps, et qui a pardonné sans oublier et en faisant tout pour que personne n’oublie.
      Mais vous avez dû zapper son nom : Simone Veil née Jacob.
      Notez que Simone Veil n’avait pas d’autre choix que de pardonner. Pouvait-elle envisager de condamner tout un peuple, tout un pays ?
      Elle n’a pas d’avantage pratiqué la victimisation à la Jupiter !
      Ce n’est que dans l’ancien testament que Dieu fait porter la faute du père jusqu’à la septième génération des enfants.
      Mais depuis il y eu le Nouveau Testament qui à changé cela.
      Simone Veil, qui n’était pas pratiquante, a appliqué un très sain principe d’humanité.
      A-t-elle eu tort selon vous de pardonner à ses bourreaux ?

      Un des médiocres vous salue !

    • 17 juillet à 20:18 | Stomato (#3476) répond à papangue

      Par ailleurs, je n’ai jamais prétendu que la colonisation était une bonne chose.
      De la à dire que ce ne fut qu’une période de malfaisance il y a un pas que je ne puis franchir car je n’ai personne qui l’a vécue.
      Sauf peut être la mère de ma femme, et dans une certaine mesure ma femme également.
      Mais vous comprendrez peut être que je me refuse de citer ces deux personnes, l’une est décédée et l’autre est ma femme qui ne peut donc pas valider mes dires, ou les contredire !

      Ceci dit, en tant que français je ne me sens pas coupable de ce qu’ont fait ceux que l’on nomme colons.
      Je suppose que ce groupe de gens ; comme tout autre groupe d’humain sur terre, comportait un certain nombre de ce que l’on peut qualifier de déchet humain.
      Et cela continue de plus en plus près de nous.
      Qu’il faille aider les anciennes colonies est aussi une de mes certitudes, mais ne pas aider n’importe comment.
      Dans le domaine de l’aide je me suis fait léser avec un B à trois reprises. Maintenant je, en fait nous sommes plusieurs, procèdes différemment.

      Bonjour chez vous.

    • 17 juillet à 20:35 | vatomena (#8391) répond à papangue

      et celui dont le père avait été sagayé ,découpé en morceaux , interdit de tombeau par une troupe poussée en avant par des sorciers vendeurs d’amulettes ,que doit il penser ? qui doit il bénir ?

      il est certain que la colonisation fut une erreur. Mieux valait laisser les populations africaines évoluer d’ elles memes à leur allure ancestrale .Proposer aux africains une civilisation industrielle et démocratique c’était aller trop vite en besogne . C’était trop brutal . Dans la masse Ils n’ont pas eu le temps d’assimiler

    • 18 juillet à 20:16 | vatomena (#8391) répond à papangue

      Merci Papangue ,pour ce rapport concis et précis. J’ai beaucoup appris avec vous

      L’historienne Françoise Raison nous explique combien les pertes humaines malgaches ont eu la force d’un Traumatisme . A ce que l’on sait ,la force coloniale n’a pas découpé les rebelles ,n’a pas jeté les rebelles aux caimans ,n’a pas empéché le rituel des enterrements pour les rebelles . Les 300 ou 400 pauvres colons massacrés ont subi ,eux , ces actes de barbarie et d’inhumanité .Pour les familles survivantes il y eu bien sur traumatisme aussi .Mais elles ne se sont pas enfuies ;elles sont restées au pays jusqu’ apres l’Indépendance .. Les colons créoles de la Sakay qui n’avaient en rien participé à la répression ont été éjectés en meme temps .Aujourd’hui ils ne semblent pas remuer dans leur coeur une haine particulière du malgache assassin .Ils ont su surmonter leur traumatisme . Les forces de répression dont parle l’historienne étaient plutot des forces de l’ordre et ils ont ramené assez rapidement l’ordre dans ces régions vite ensauvagées . Nazis allemands et Français résistants se sont affrontés durant 5 ans et aujourd’hui ils s’invitent facilement.Plus de traumatisme mutuel !!
      Le lieutenant Ramaromanana a été une malheureuse victime de cette rébellion. Il fait aujour d’hui figure de héros national. Il a suspendu toute action de rebelles dans la capitale. Il avait compris que c’était sans issue .Il a sauvé ainsi combien de vies . ! Néanmoins ,comme officier français ,il fut jugé par ses pairs comme un traitre et fusillé .
      Et ceux qui avaient lancé le mot d’ordre pour les massacres du 29 Juin n’ont jamais été identifiés .Ils ont vécu longtemps .Madagascar est le pays des secrets bien gardés . Aujourd’hui encore ,on ignore qui a commandité l’assassinat de Ratsimandrava !

      Quant au cher Aimé Cesaire ,on ne sait si dans sa détestation , il était revenu au monde des fétiches et aux remèdes de sorciers .
      Si tu ne vas pas à ’L’Afrique ,c’est l’Afrique qui viendra à toi
      . Césaire pouvait il imaginer ces hordes d’africains qui prennent tous ces risques pour trouver vie chez l’ancien colon ,abandonnant ainsi leurs terres ,leurs familles ,leurs fétiches ,leur civilisation.. si longtemps apres la décolonisation

  • 17 juillet à 20:39 | hafatse (#9818)

    @stomako.ille
    On voit bien que t ’es qu’un minable,derriere ton clavier, tu sais rien faire que critiquer, sake colonialiste de mes moeuds.
    Respire quand tu vis encore de mes impots. Tes interventions fleurent mauvais la naphta.
    Tu peux pas comprendre le seul truc que tu sais faire est de ramper.. devant les forts, ton pays est opprime pendant 86ans et tu pardonnes.
    Si tout le monde etait comme ca en 39, tu vivras en germanie, Khonard.

    • 17 juillet à 22:46 | vatomena (#8391) répond à hafatse

      Il n’y a plus de colonisés ni de Colons .Il ne reste que des décolonisés .Il faut s’ adapter . Demain est un autre jour .. Marchons vers la Lumière...

      Aimé Césaire a lutté toute sa vie contre la colonisation mais il n’e s’est jamais exilé de son ile -colonie ..Il a vécu et il a connu tous les ors de la République..Il a reçu tous les honneurs ..Son ile est resté Département français .Césaire n’était pas un homme de guérilla.

  • 18 juillet à 08:28 | hafatse (#9818)

    Tu te trompes lourdement, meme tes propres ecrits te contredisent, les vieux comme toi n ’ont jamais tournė la page... tu es un des rares a se tourner vers le passe en permanence.
    Les luttes sont de differentes formes, ca peut etre intellectuel aussi entre autre.
    Alors a d ’autres.

  • 18 juillet à 16:16 | papangue (#9623)

    @stomato ...

    En-êtes vous si sûr pour Madame Veil ?

    Voyons voir, Ici :
    http://www.parismatch.com/Actu/Politique/Simone-Veil-a-Auschwitz-son-temoignage-pour-l-Histoire-1296899

    « Avez-vous pardonné ?
    Non, jamais. Pour moi, la question ne se pose pas en termes de pardon. Moi, je suis vivante, je suis là. Ce n’est pas à moi de pardonner lorsqu’il s’agit de 6 millions de Juifs exterminés. Et on ne peut pas pardonner globalement ce qui a été fait. On ne peut pas pardonner d’avoir décidé d’emmener tous les Juifs à Auschwitz pour les exterminer. Quand je pense à Auschwitz, le pire c’est de penser à tous les enfants, certains très jeunes, qui ont été parfois tout seuls jusqu’à la chambre à gaz. C’est insupportable. Lorsque je vais à Yad Vashem, en Israël, ou en France à l’exposition de photos présentées par Serge Klarsfeld, je ne peux m’empêcher de pleurer. Et je pense à ce que seraient devenus tous ces enfants si beaux, si vifs, s’ils n’avaient pas été massacrés. Pardonner, ce n’est pas possible. Il faut essayer de tout faire pour que ça ne se reproduise pas. Il ne suffit pas de dire qu’on se réconcilie et qu’on fonde l’Europe. Il faut qu’elle soit basée sur des engagements les uns vis-à-vis des autres. Tous les pays européens ont maintenant adhéré à la Convention européenne des droits de l’homme et la Cour européenne sanctionne les atteintes qui y sont portées. Mais surtout, dès les années 50, la République fédérale d’Allemagne s’est engagée à faire la lumière sur ce qui s’est passé. Beaucoup d’historiens allemands sont allés loin dans la recherche historique pour savoir la vérité. Chaque année, le président du Bundestag invite, le 27 janvier, à l’occasion de la commémoration de la libération d’Auschwitz, une personnalité généralement étrangère pour parler de la Shoah. »

    Pour qu’il y ait pardon, il faut qu’il y ait demande préalable ….
    Vous êtes dans votre double confort : d’abord du clavier, donc ça n’engage en rien, puis surtout du puissant, représentant de l’ancienne puissance qui a subjugué d’autres pays. Il faut donc un minimum de décence que vous n’avez pas, vous n’avez rien à demander aux gens que vous avez subjugué auparavant.
    D’une manière générale, votre sophisme ne prends pas, vous essayer de contourner les arguments, essayer de trouver des petites choses autour pour refuser de voir la vérité en face, vous regardez le doigt, quand je montre la lune …

    • 19 juillet à 09:48 | Stomato (#3476) répond à papangue

      Ah, si vous faites appel à ParisMatch, je m’incline devant ce monument de vérités en tous genre.
      Nul doute que sans cette référence je raisonne mal, et que cela vous aide à bien résonner.

      Je m’incline devant un tel puit de science.

  • 18 juillet à 16:23 | papangue (#9623)

    @stomato le sophiste colonialiste,

    Pourrais-je demander à sa Seigneurie , ou sa Seigneurie a dégoté ces informations sur Madame Veil ?
    Ce serait bien que vous partagiez votre auguste connaissance pour que nous autres ingorants ,on puisse être informé .

    • 18 juillet à 16:49 | vatomena (#8391) répond à papangue

      Madame Weil ,l’Icone .
      Grande dame ,vénérée de tous cotés ,qui entrera au Panthéon avec son époux ( fait unique ) Elle a été prise dans la rue à 17 ans .Elle n’était pas dans la Résistance mais elle était d’extraction Juive . Elle est passée par le camp de la mort ,Auswitch, puis transféré à Birkenau ,ce qui l’a sauvé. Avec d’autres rescapés ,elle aura vécu plus de 80 ans pour témoigner . Elle a vu la mort de prés .
      Elue ,Présidente ,elle a initié la loi sur l’avortement légal . Depuis ,en France , 8 millions de naissance supplémentaires ont été évités . Il ne s’agit pas de génocide . Ce sont des foetus qui ont été arrachés ,ils n’étaient pas encore porteurs de vie . Paix à son ame .Qu’elle repose en paix ....

  • 19 juillet à 09:50 | Stomato (#3476)

    A Vatomena,

    Ne confondez pas Simone Weil et Simone Veil.
    D’après diverses sources autres que Paris Match, Simone Weil était une philosophe anglaise...

    • 19 juillet à 15:45 | vatomena (#8391) répond à Stomato

      exact ! Stomato -de la notoriété pour chacune mais pas pour les memes raisons...

  • 19 juillet à 22:51 | vatomena (#8391)

    Simone Veil - à L’ONU le 20 Janvier 2007
    ’’ En France ,76 000Juifs ont été déportés mais les trois quarts ont été sauvés.Ils le doivent à des milliers de français qui ont incarné le courage ,la générosité ,la solidarité ’’
    M ,Macron ne semble pas connaitre cet hommage rendu aux français, à tous les ’Justes ’ de France par Simone Veil .

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 319