Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 15 décembre 2017
Antananarivo | 01h43
 

Politique

Parti politique

L’éthique politique presque absente

jeudi 7 décembre | Ny Aina Rahaga

Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) avec la Fondation Friedrich Ebert (FES) a organisé hier 6 novembre un atelier interactif avec les partis politiques axé sur le thème de l’éthique et de la lutte contre la corruption. Il s’agissait entre autres de mettre sur table l’éthique politique à Madagascar, l’intégration dans les projets de société la lutte contre la corruption et la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement d’activités terroristes. Tout cela afin de renforcer la démocratie en interne des partis politiques mais aussi afin d’accroître leur crédibilité aux yeux des citoyens et aux yeux des votants.

Un peu plus d’une quarantaine de partis politiques étaient représentés durant cet atelier. Selon le représentant résident du PNUD à Madagascar Violette Kakyomya, « il est du devoir du gouvernement, des acteurs clés de la vie politique et des partis prenantes à la consolidation de la paix à Madagascar de lutter contre ce phénomène social, politique et économique complexe, afin de ne pas laisser naitre des sentiments de mécontentement  ». Force est pourtant de constater que la corruption est devenue une manière d’agir, surtout en ce qui concerne les politiciens et l’Administration en général. L’absence de l’éthique politique se traduit par les multiples changements de bord politique qui se manifestent surtout au sein de l’Assemblée Nationale, anéantissant la crédibilité des partis et des hommes politiques eux-mêmes. Selon Monja Roindefo du parti Monima, l’absence d’éthique constatée chez les politiciens résulte entre autres de l’implication trop insistante de la communauté internationale dans les affaires internes du pays. Une raison qu’on a du mal à concevoir du fait que l’éthique politique et la lutte contre la corruption sont des comportements que l’on devrait avoir quotidiennement, indépendamment de tout agissement extérieur. Il s’agit tout simplement d’un comportement absent chez la majorité des politiciens malgaches qui privilégient l’intérêt individuel face à l’intérêt commun.

38 commentaires

Vos commentaires

  • 7 décembre à 09:53 | Eloim (#8244)

    « L’éthique politique presque absente »
    Quel titre ! Vous dites « absente », non vous exagérez. C’est complètement « méconnue » ! A Madagascar on crée un parti politique, non pas en vue d’une éducation citoyenne ou d’assumer d’autres rôles y afférents, mais pour se faire remarquer, pour juguler ceux qui constituent en partie comme « adversaires » communément politiquement c’est selon, pour le « halako bika tsy tiako tarehy », pour qu’on puisse trouver des moyens de s’enrichir si rapidement, ... C’est la raison pour laquelle cette floraison incontrôlée du nombre des partis politiques au pays.
    Cette absence, selon l’auteur ou cette méconnaissance à mon avis favorise en grande partie cette attitude de gouverner avec une pensée unique voire même laissant ériger en haut lieu la dérive vers un règne animé par l’esprit tyrannique ou dictatorial, la naissance d’un Etat Gendarme. Donc, toutes les institutions de la républiques sont sous contrôle de l’Exécutif d’une manière ou d’une autre en incitant les hautes personnalités de corrompre les différentes instances étatiques pour arriver à leurs fins.
    Est-il nécessaire de se souvenirs une certaine époque où un leader politique a pris l’initiative d’incruster ce genre de notion « l’éthique politique » ; pourtant, tout le monde du microcosme politique tournait le dos. Et ce qui est malheureux dans cette histoire c’est qu’une telle initiative s’est enterrée avec son initiateur pour toujours jusqu’à ce que l’esprit de la renaissance (apparition d’une forte conscience de responsabilité) réveille l’envie du devoir citoyen envers le peuple malgache, donc la patrie. Est-ce trop de philosopher ainsi ? Point de place à la rêverie, non !

    Répondre

    • 7 décembre à 11:06 | Maharaka (#576) répond à Eloim

      Eloim,

      Méconnaissance ? Non c’est pas vrai du tout. Nos politiciens connaissent bien ce mot ainsi que son sens. Demander les et vous seriez surpris de leurs réponses infaillibles.
      Ce qui est vrai c’est le manque de volonté animé par l’égoïsme, le besoin de s’enrichir très vite (avec le fameux slogan de « tous les moyens sont bons »), en un mot : le manque de patriotisme.

  • 7 décembre à 10:46 | jules (#2904)

    A Mada tout est corrompu, du plus petit au plus grand. Quel beau pays de voleurs et meurtriers ignares mais toujours violents.
    Vive les BBQ à la plages.

    Répondre

    • 7 décembre à 13:04 | Jipo (#4988) répond à jules

      Bonjour .
      Certes il y a de la corruption, mais vous faite une généralité d’ une minorité qui ne représente pas le Pays.
      Ceux dont vous parlez comme dans chaque Pays, représentent une infime partie de la population, vous faites de l’ amalgame, qui plus est : si ce Pays vous sort tant par les orifices, personne ne vous oblige à y rester , vos critiques systématiques , sont : non seulement puériles, qui plus est totalement stériles .
      Vous confondez corruption et survie .
      Madagascar love it or leave it : ça vous parle ?

    • 7 décembre à 15:57 | Turping (#1235) répond à jules

      Jipo,
      Bien répondu à Jules. Jipo c’est typique d’un français -malgache intégré à Madagascar qui sait s’y prendre avec le système.

    • 7 décembre à 16:42 | papangue (#9623) répond à jules

      @jules ,

      Les critiques dites constructives sont les bienvenues, d’autant plus que toute personne censée sait très bien que sur internet , il va pas se passer grand chose de concret suite à nos posts respectifs, surtout dans la vie des gasy.
      Mais le dénigrement systématique est contre-productif.

      Le fait que vous passez votre temps ici montre que ce pays ne vous est pas indifférent, dans le cas contraire, time is money , vous serez ailleurs ...

      Ce pays en loque , est la leur, il n’en n’ont pas d’autres, beaucoup de gasy essaient de s’en sortir tous les jours sans être voleurs ou brigands, raquetteurs , j’en suis témoin pour avoir vécu 18 ans à Mada.

      Vous avez l’impression de souffrir, c’est pourquoi vous le criez ici, sachez que les gasy aussi souffrent. Quelque part ailleurs (Andafy), c’est un milliard de fois mieux, mais ce sera jamais chez eux, ils sont gasy ... C’est pour ça qu’ils se battent tous les jours pour survivre, améliorer le quotidien est un luxe qu’ils ne peuvent plus se permettre.

      Pas plus de 10000 personnes sont dans la très haute caste dirigeante, pas plus de 200000 profitent des autres.

    • 7 décembre à 19:07 | dominique (#9242) répond à jules

      Bonjour M.JULES
      au moins avec vous toute la vérité est dite !!! et c’est pourtant vraie et incroyable a ce point !!

    • 8 décembre à 11:55 | doulos (#10113) répond à jules

      @jules

      Vpous avez entièrement raison !

      Quant à « jipo » : hélas, depuis quelque temps il a peur de faire des vagues et de perdre ses potes du forum, alors, comme on dit vulgairement, il a « baissé son froc » devant les ayatollah de la pensée politiquement correcte !

      « Mêêêê ...c’est côm’ça à Madagascar ! »

  • 7 décembre à 11:09 | RAMBO (#7290)

    Eloïm
    C’est la raison pour laquelle cette floraison incontrôlée du nombre des partis politiques au pays. Dites vous ? C’est un signe de la bonne santé de la Démocratie , de la liberté citoyenne majeure. Comme le prix du riz, il ne faut surtout pas chercher à contrôler la création et la liberté de parti politique. C’est la clé de la réussite politique de Rajao.

    Répondre

    • 7 décembre à 12:56 | vatomena (#8391) répond à RAMBO

      Dans le journal l’Express
      "L’africanisation dans l’ère postindépendance a souffert d’une tare  : si la majorité des élites a  souhaité ce processus, il est permis d’émettre des réserves pour ce qui est de la masse populaire. Elle s’est progressivement rendu compte que les nouveaux maîtres étaient plus condescendants encore à leur égard que le pouvoir colonial.
      «   Aleo ihany tamin’ny andron’ny Vazaha  !  » Une constatation s’impose quel qu’en soit le prix  : les échecs en matière de développement ne sont pas à imputer uniquement aux anciennes puissances coloniales ou aux multinationales, car les élites locales ont leur part de responsabilité. Elles ont toujours pensé qu’il leur suffirait de prendre le fauteuil de leur prédécesseur pour que tout aille pour le mieux. Ce faisant, non seulement elles se sont trompées, mais elles ont aussi trompé leurs peuples."

    • 7 décembre à 16:04 | Tsisdinika (#3548) répond à RAMBO

      Vatomena,

      Toujours à espérer le retour à l’ère bénie de la colonisation ? Ne rêvez pas. Primo, personne ne va plus travailler comme des forçats pour vous dans des concessions établies sur des terrains confisquées par la force. Si vous avez la nostalgie de cette époque, il vous faudra faire comme tout le monde : acheter des terrains au prix du marché, engager des ouvriers en respectant les obligations de la législation du travail, ou faire le boulot vous-même si votre état de santé vous le permet. Comme ça, vous serez le « colon vitrine » et que p’têt en vous voyant réussir, on pourrait finalement être convaincu que le salut pour nous est certainement de redevenir vos esclaves ?

      Deuxio, votre dites que les nouveaux dirigeants qui ont pris la relève des maîtres coloniaux sont plus mauvais que leurs prédécesseurs. Mais c’est voulu mon ami ! Et par les maîtres coloniaux eux-mêmes. Qui ne sait pas que toutes ces pseudo- indépendances ont été accordées de très mauvaise grâce aux anciens pays colonisés ? Qui ne sait pas que ces nouveaux dirigeants étaient et sont pétris de la culture des anciennes puissances coloniales et qu’ils ne sont noirs que de peaux mais dans leurs têtes ils sont formatés pour penser et se prendre pour des blancs ? Comme les anciens maîtres blancs ont traité les peuples soumis avec condescendance et mépris, les « nouveaux blancs » font de même, en toute logique. En passant, affirmer que les nouveaux maîtres font pire que les anciens, c’est essayer de nous faire avaler que la peste est moins pire que le choléra. En Malagasy, c’est ce qu’on appelle du « ririnin-dasa tsy tsaroana ».

      Que ce soit en entreprise ou en politique, un dirigeant évincé ou en passe de l’être fera tout ce qui est en son pouvoir pour qu’on le regrette et qu’on l’implore de revenir. Quoi de mieux pour y parvenir que de former une mauvaise relève ? Seuls les dirigeants atypiques qui osent une vraie rupture type Kagame ou Ravalo, avec des fortunes diverses, ont une chance d’échapper à ce cycle infernal. En tout cas, vous êtes vatomena la preuve vivante que les anciens maîtres blancs vieillissants sont toujours là et ne manquent pas de ressortir le « je vous l’avais bien dit » à chaque fois que les fantoches formés dans vos universités ou vos écoles de guerre, programmés pour se planter, se plantent !!!

    • 7 décembre à 18:04 | vatomena (#8391) répond à RAMBO

      Tsisdinika@ — Essayez de comprendre ce que vous lisez ! ! !- La Colonisation a été une erreur surtout pour les français qui ont dépensé leur argent ,leur force et leur courage pour éveiller des peuples qui ne demandaient pas cela . Ils avaient des habitudes bien ancrées comme le cannibalisme , l’animisme, l’anarchie ,les guerre tribales ,la pauvreté alimentaire ( riz ,manioc ,riz ) ou (sorgho ,igname ,igname ,sorgho ,) et l’esclavage . Ils étaient heureux et fiers à leur façon .Galieni a été le premier et le dernier révolutionnaire de Madagascar .Il a tout changé . Il a fait des malgaches des faux européens . Et c’était une erreur . D’un malgache on ne fait pas un européen comme d’un européen on ne fait pas un malgache . Le malgache aujourd"hui vit dans de faux habits et avec une ame faussée.
      Cela explique peut etre son inadaptation et ses échecs . En France ,l’échec de la Colonisation est connu de tous. Il est enseigné dans les écoles . Les belles ames se prétendant civilisatrices ont perdu tout crédit . Ce qui heurte, c’est la catastrophe amenée par la Décolonisation .Les français sont effarés de voir les cotes et les frontières assiégées par de malheureux noirs issus des indépendances et qui risquent leur vie pour attérrir chez les européens . Cet exode massif ,plein de dangers ,n’existait pas au temps des colonies d’où Incompréhension totale . C’est à se demander : mais qu’est ce qui est bon pour l’Afrique . Réponse au prochain siècle ,peut etre .

    • 7 décembre à 19:47 | Jipo (#4988) répond à RAMBO

      @ dominik idem 👇

      (# 7 décembre à 13:04 | Jipo (#4988) répond à jules )
      Bonjour .
      Certes il y a de la corruption, mais vous faite une généralité d’ une minorité qui ne représente pas le Pays.
      Ceux dont vous parlez comme dans chaque Pays, représentent une infime partie de la population, vous faites de l’ amalgame, qui plus est : si ce Pays vous sort tant par les orifices, personne ne vous oblige à y rester , vos critiques systématiques , sont : non seulement puériles, qui plus est totalement stériles .
      Vous confondez corruption et survie .
      Madagascar love it or leave it : ça vous parle ?

  • 7 décembre à 11:33 | Isambilo (#4541)

    La corruption est un phénomène inhérent à l’homme et existe sur toute la planète. Jésus de Nazareth en a été une victime célèbre. Elle est un peu plus voyante actuellement à Dago. Mais sans plus.
    Quant au PNUD, quel résultat dans le monde depuis qu’il existe ? Qui vend les poudres de lait offerts gratuitement pas le PNUD ? Son personnel.

    Répondre

    • 7 décembre à 17:09 | doulos (#10113) répond à Isambilo

      @ISAMBILO

      N’importe quoi pour se faire remarquer ! « Jésus victime de la corruption » SIC !
      De grâce, parlez de ce que vous connaissez, comme de la corruption et de l’impéritie des syndicats français et des partis de gôche, mais faites nous grâce de vos accès de ridicule dus à votre ignorance du récit de l’évangile (et à votre ignorance tout court) !
      Jésus a été victime de la jalousie des chefs religieux juifs et de la félonie de Judas qui était un individu vénal, c’est pas tout à fait pareil, « camarade » !

  • 7 décembre à 12:05 | Vohitra (#7654)

    Miarahaba Tompoko,

    « Ahoana no fomba entina hametrahana hiorim-paka eo amin’ny foto-pisainan’ny mpanao politika ny tandrohasina sy ny fanoherana ny kolikoly ? »

    Efa lasa tarazo sy raiki-tampisaka eo amin’ny toetra sy fisainan’ny Malagasy tsy ankanavaka ny kolikoly sy ny hosoka isankarazany : ny fiarahamonina iray manontolo mihintsy ankehitriny no maneho sy manome aina ity fomba ratsy mamoafady ity, tsy hanavahana sokajin-taona na saranga na fari-pahalalana na finoana.

    Ny fototra mampiroborobo sy mametraka azy ho fomba fanao mahazatra dia ny « fisian’ny tsy maty manota » eo anivon’ny tontolo politika sy fiaramamonina amin’ny ankapobeny.

    Ny « tsy maty manota » dia ireo olona nahavanondoza nahavita heloka bevava amin’ny fanodinkodinana vola sy fahefampanjakana, maneho miharihary fanaovana fanitsahan-dalàna, ary misitraka izany ho amin’ny tombotsoany manokana, tsy misedra fitsarana na miatrika sazy na famonjana izy ireo amin’izany, vao mainka aza omemboninahitra sy hampitsorohana andraikitra sarobidy ary mazàna aza toa lasa ankatoavin’ny fiarahamonina.

    Fa inona ary moa no mahatonga ny Malagasy ho lasa tia kolikoly sy hosoka ary sakaizam-pitaka toy izao ?

    Ny fitsiriritana no miteraka ny fialonana, ary ny fialonana no mivoatra ho any amin’ny fikasandratsy hanao asa sy fihetsika mamoafady, tonga ho azy ny halatra sy hosoka ary fisandohana. Indraindray aza dia dokafana sy omenkaja mihintsy ireto nahavanondoza rehefa eny anivon’ny fiarahamonina, lazaina izy ireo fa manambitana, hambinina zava-manasatra, kinga sy maranitsaina ka mendrika ho alaintahaka.

    Raha hofehezina dia ilay fiarahamonina mihintsy no efa diso taiza sy lazoin’ny fisainandratsy, difotra anaty fihatsarambelatsihy, vesaran’atambo.

    Dia ilaina ny PNUD sy ny FFE ve ny fitaizana sy ny fanarenana ny fiarahamonina Malagasy ? dia ilaina famatsiambola vahiny ve ny famerenana indray fanabeazamboho ny taranaka sy famomezankasina ny soa mendrika hotoavina nolovaina tamin’ny razana sy ireo raiamandreny fahiny namolavola fianakaviana vanona ? tsia, tsia , tsia.

    Foano ary ataovy fongana amin’ny ara-dalàna ireo tsy maty manota dia izay no fanombohana amin’ny fanitsiana. Tompomarika feno sy tanteraka amin’izany ny olompitsarana manan’andraikitra. Manaraka ho azy avy eo ny fitaizana isampianakaviana.

    Ahoana tokoa moa no hahazoana mpitondra hendry ao anaty vahoaka ketraka arapisainana miaina amin’ny fiarahamonina tratry ny fahalovana ?

    Mbola fahendrena nentin-drazana ny ohampitenenana toy ny :

    « Tsy mangalatra manana adidy hoatra ny fangalabola »

    « Mandihy miakanjo ny akanjo halatra, ka miara-mirebika amin-doza »

    Mankasitraka Tompoko

    Répondre

    • 7 décembre à 17:41 | ETHAN (#9769) répond à Vohitra

      Miaraba anao Vohitra,
      Misotra voloany.

      Fanotanina hoanao,
      Azoko kely ny fiteninao. Azafady, tsy mazava tsara ny fiteniko.

      Ny zavatra misy arakny fanazavanao :
      ** Mazava fa tsy mavita mapanaraka sy tsy mavita mapiatra ny lalàna ny Mpitondra.
      ** Satri ry zareo misy ny tsimanaraka lalàna ko.
      ** Ny Vahoka manaraka ny vitany, satri ny Fahatràna no feno aminy lohany rehetra
      ** Fantatra ko fa tsy misy Mpanohitra politika hatramizao. (without Countervailing influence)

      Inona ary ny tetika fantatrao na zavatra voloany azo hapetraka, mba hanaraka ny lalàna ny Rehetra ?
      Ny lalàna (the Constitution) efa voafidy ve mety aminy fomba sy toerana misy ani Madagasikara ?
      Ra tsy hafaka mipetraka mazava io, tsy misy antoka famokarana (it’s an absolute prerequisite).

    • 8 décembre à 09:49 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Bonjour Ethan,

      Veuillez m’en excuser si je n’ai pas pu vous répondre hier, à cause du mauvais temps d’hier en fin d’après-midi, je vis à Madagascar, j’ai éteins ma connexion ainsi que les matériels y afférents par mesure de sécurité.

      J’admire votre courage et volonté d’apprendre notre langue, et le contenu de votre intervention dans ce forum aussi d’ailleurs.

      je vais essayer d’apporter mes points de vues en partant de vos questionnements d’hier, et afin de faciliter nos échanges, je vais m’exprimer en français :

      "Inona ary ny tetika fantatrao na zavatra voloany azo hapetraka, mba hanaraka ny lalàna ny Rehetra ?
      Ny lalàna (the Constitution) efa voafidy ve mety aminy fomba sy toerana misy ani Madagasikara ?
      Ra tsy hafaka mipetraka mazava io, tsy misy antoka famokarana (it’s an absolute prerequisite)."

      A mon humble avis, afin de rendre effectif l’Etat de droit dans le pays, quelques mesures doivent être prises, et leurs applications demandent une volonté politique certaine :
      - rendre accessible au public et obligatoire les déclarations de patrimoine des autorités politiques et des hauts responsables étatiques, et faire une mise à jour tous les six mois de ces déclarations
      - faire une recomposition des membres du BIANCO de manière y inclure la société civile et les représentants de l’ordre des journalistes et des avocats
      - supprimer la Haute Cour de Justice, permettant ainsi le tribunal ordinaire de juger les autorités en cas d’infraction de la même manière que les justiciables
      - les fonctionnaires (surtout ceux au niveau de la justice et de la sécurité publique) ne doivent pas rester en poste dans une même responsabilité que trois années au maximum
      - les décisions de justice doivent être rendues en langues Malagasy et Française
      - Faire en sorte qu’il n’y aura plus d’impunité pour ceux qui avaient commis des infractions par rapport aux lois de la République.

      En ce qui concerne la Constitution, elle est là, imparfaite, mais elle existe ; et on peut dire qu’une amélioration progressive de la gouvernance pourra être acquise si chacune des institutions de la République fasse un effort pour l’appliquer à la lettre, et que les membres de la Haute Cour Constitutionnelle fassent preuve d’un attitude non partisan, et ne laisse apparaître en aucune façon une interprétation politique tendancieuse de ses arrêts et décisions. Et il faudra doter chaque bureau de Fokontany dans l’étendue du territoire du pays de quelques exemplaires de ladite Constitution, et il faudra créer une direction de la communication au sein de la HCC qui aurait comme unique attribution de produire des explications audio-visuelles (en langue nationale et locales) basées sur les différents articles de la loi fondamentale.

      Bien à vous, et bonne journée

  • 7 décembre à 12:48 | Mandinika (#2986)

    Hier 6 novembre !

    Répondre

  • 7 décembre à 12:56 | KARIBO (#7602)

    Bonjour .
    je ne retiens que cette phrase :
    « Selon Monja Roindefo du parti Monima, l’absence d’éthique constatée chez les politiciens résulte entre autres de l’implication trop insistante de la communauté internationale dans les affaires internes du pays. »
    Ce roindefo qui mériterait de finir sur la plage d’ ambatoloaka, accuse la CI d’ ingérence !
    Comme si personne ne regardait ce que ces bandits font, ils cesseraient immédiatement, ? c ’est donc du chantage , en + de justifier l’ injustifiable !
    Ils arrivent à duper leur compatriotes, mais pas la CI, ben ça alors ...
    Il est temps d’ éradiquer ces métastases qui gangrènent le Pays 🔥 !

    Répondre

    • 7 décembre à 13:14 | punchline (#9673) répond à KARIBO

      hey gros, ce n’est pas parce que ROINDEFO a tort, que la Communauté Internationale a raison,cela peut être les 2 à la fois
      en tout cas c’est beaucoup plus compliqué que tu ne l’imagines

    • 7 décembre à 18:44 | papangue (#9623) répond à KARIBO

      @karibo,

      Un jour un forumiste a ecrit ,ces derniers temps à chaque fois qu’il y a une sortie des hauts placés du régime ,il y a des représentants de la CI ( Union européenne, BM, PNUD, FMI..) dans les parages.

      Héhé, pour l’UE en particulier, ils essaient quand même de regarder ou va l’impôt des gens.

      En effet , le FMI est la en dernier recours, c’est ca qu’on oublie ou qu’on ne sait pas :Si un Etat ne trouve plus de liquidités pour se financer auprès des banques régulières, c’est le FMI qui assure la « fonction de prêteur en dernier ressort ».

      Le FMI et la Banque mondiale ne prêtent pas gratuitement, d’où les critiques qu’ils suscitent. Un prêt ou une intervention du FMI implique une sorte d’ingérence économique au sein des affaires de l’Etat concerné, selon un modèle libéral qualifié de « Consensus de Washington », commun à la Banque Mondiale (les deux organisations sont situées dans la capitale américaine).
      Concrètement, le FMI et la Banque mondiale demandent des ajustements structurels, qui concernent les lois ou l’orientation de politiques économiques, et peut aller jusqu’à la mise sous tutelle : indépendance accrue de la banque centrale, libéralisation du marché du travail, diminution des déficits, privatisation d’entreprises nationalisées, etc.

      La principale critique est que le FMI n’arrive pas à développer les pays en voie de developpement, et inhérent, comme vous l’avez souligné : évaporation des « aides » au profit des dictatures locales.

      La critique de ce cacique du régime est assez symbolique et ridicule : lire le rapport de Michèle Razafindrakoto , F Roubaud dans le Monde et qui parle de la clique au pouvoir qui ose critiquer la CI

  • 7 décembre à 13:48 | KARIBO (#7602)

    @ hey gros .
    La CI n’ a que faire de l’ utilisation des crédits, elle endette le Pays et les générations à venir, dans son exclusif intérêt .
    Qu ’ elle ait tors ou raison , là n’ est pas la question , par contre elle cautionne de ce fait les malversations commises sous ses yeux, et cela trahit son véritable visage, elle n’ a pas plus d’ éthique que ceux qu’ elle crédite , CQFD .

    Répondre

    • 7 décembre à 20:01 | KARIBO (#7602) répond à KARIBO

      Merci papango pour ces confirmations, que plus grand monde ignore .

  • 7 décembre à 14:09 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Pas d’éthique SANS EDUCATION et SANS REGLE (voire sans discipline et sans sanction appliquées).

    Répondre

  • 7 décembre à 15:37 | reviv (#9830)

    Encore et encore des ateliers, de formations de toutes sortes, des conférences.....
    Ce ne sont que reunonites sans effet, restant vaines.
    Aucune crédibilité,
    La corruption et l’impunité sont la mamelle de la paupérisation,
    Le pouvoir judiciaire et le fonctionnement des tribunaux dans toute l’ile ? cela ne vous interpelle pas.
    On peut disserter longtemps mais le mal gouvernance est responsable de ces fléaux.

    Répondre

  • 7 décembre à 18:29 | Isambilo (#4541)

    Doulos,
    C’est facile de remplacer « corruption » par « félonie ». Et d’abord il y a plusieurs évangiles au cas où vous l’ignorez.
    Vous habitez certainement en Europe ? Comment ça va en Roumanie ? En Italie ? En Espagne où Rajoy essaie d’allumer le feu en Catalogne pour essayer de créer un écran de fumée sur ses affaires de corruption ? Et n’allez pas me raconter que ce n’est pas le sujet et qu’il est facile d’accuser les autres pour ne pas assumer ses propres défauts. La ficelle serait trop grosse.
    Je répète : la corruption a toujours existé sous toutes les latitudes et à toutes les époques, y compris au temps de l’acrobate accroché à une croix (c’est de l’humour juif au cas où vous l’ignorez).
    Et ce n’est pas en changeant de pseudo qu’on change un esprit définitivement rétrograde.
    N’oubliez pas de dire merci à la gauche et aux syndicats (ces salops de la CFTC et de la CGT se sont permis d’introduire le syndicalisme à Dago) qui ont imposé tant de stupidités comme la semaine de 5 jours, les 35h, la sécu, la retraite dont vous bénéficiez certainement.

    Répondre

    • 8 décembre à 12:50 | doulos (#10113) répond à Isambilo

      @isambilo

      j’t’arrête tout de suite : la semaine de 5 jours (voire de 3 ou 4 ) et les 35 heures (voire les 25-30) exitaient déjà bien avant la grosse hommasse Martine à Madagascar !
      Vas faire un tour dans n’importe quelle administration malgache aux heures censées être d’ouverture... tu vas pas être déçu du voyage .....tu vas être ravi camarade : les gasy ont acquis la semaine de 20 heures et de 3 jours et demi (et ça c’est une statistique optimiste !)

      Pour ce qui est des acteurs responsables de la mort de Jésus ....de grâce reste dans ta compétence, à savoir « les grands épisodes de l’histoire de l’humanité, de l’homme de Néandertal à Georges Marchais » en bandes dessinées dans Pif le chien !

      c’est la luuuutle finaaaaaaâleu....!

  • 7 décembre à 18:59 | Albatros (#234)

    A quand un article sur « L’Ethique et La Politesse des propos » sur le forum de MT ?!.

    Répondre

    • 7 décembre à 21:01 | Isambilo (#4541) répond à Albatros

      Il faut bien que les frustrés et les ignares s’expriment, non ? Le tout est de savoir en rire de temps en temps.

    • 7 décembre à 23:00 | Albatros (#234) répond à Albatros

      Bonsoir Isambilo !.

      C’est vrai que sur ce forum il y a plus de « tiques ! » que d’éthique !.

    • 8 décembre à 12:57 | doulos (#10113) répond à Albatros

      @isambilo

      c’est d’ailleurs pour ça qu’on te laisse t’exprimer !
      .... et je confirme que tu me fais bien marrer ! Tu remplis bien ton rôle de bouffon dans la société et sur ce forum ! Surtout ne change rien !

      « non paseran ! » .... sauf que les franquistes sont passés ... et que demain les hordes islamistes que toi et tes camarades avez naïvement (ou sciemment) accueillis vont débouler n France comme à Madagascar... et je te raconte pas le massacre !

  • 7 décembre à 21:20 | kartell (#8302)

    Le PNUD organise un forum qui n’enfonce que des portes grandes ouvertes, surtout qu’une quarantaine de partis ?, ah, bon ! ont répondu à cette offre de participation, le jour de gloire est arrivé ? ….
    Oser un tel forum, c’est comme organiser celui sur la liberté d’expression en Corée du nord !….
    Autant dire que tout cela manque de réalisme et de sérieux car à force de dénoncer une dérive, devenue une institution incontournable du pays, le PNUD finit par reconnaître son existence en étant un mal pour un bien avec lequel il faut s’accommoder, tant bien que mal, surtout !...
    Se gaver de bons mots, d’intentions moralistes ne feront pas avancer le schmilblick, bien au contraire, cela donnera aux abonnés de cette pratique, l’assurance qu’au delà, du bavardage, les choses resteront en l’état !…
    La méthode Coue n’est visiblement pas la meilleure pour obtenir quoi que ce soit mais elle satisfait les deux camps : pour le premier, pour avoir dénoncé mais avec un régime, aux abonnés absents et pour le second, celui du pouvoir, de voir les chiens aboyer et gesticuler, sans que cela puisse changer quoique ce soit à son quotidien…
    Bref, beaucoup d’esbroufes pour pas grand’chose, comme d’habitude ...

    Répondre

  • 8 décembre à 00:44 | SNUTILE (#1543)

    Il aurait du jamais faire cette affirmation comme l’auteur de l’article n’aurait du jamais publier ces dires.
    PERSONNE RESPONSABLE D’UN PAYS NE PEUT SE LAISSER INFLUENCER FACILEMENT & SANS AVERTIR LES AUTORITES COMPETENTES.
    Et par cette affirmation il peut bien être amené à apporter la preuve donc des exemples vécus non douteux.
    « Selon Monja Roindefo du parti Monima, l’absence d’éthique constatée chez les politiciens résulte entre autres de l’implication trop insistante de la communauté internationale dans les affaires internes du pays. »

    Répondre

  • 8 décembre à 09:54 | lysnorine (#9752)

    @ Vohitra, 7 décembre à 12:05
    « Dia ilaina ny PNUD sy ny FFE ve ny fitaizana sy ny fanarenana ny fiarahamonina Malagasy ? dia ilaina famatsiambola vahiny ve ny famerenana indray fanabeazamboho ny taranaka sy famomezankasina ny soa mendrika hotoavina nolovaina tamin’ny razana sy ireo raiamandreny fahiny namolavola fianakaviana vanona ? TSI, TSIA, TSIA

    Foano ary ATAOVY FONGANA amin’ny ara-dalàna IREO TSY MATY MANOTA dia izay no fanombohana amin’ny fanitsiana. TOMPOMARIKA FENO SY TANTERAKA amin’izany ny OLOMPITSARANA manan’andraikitra. [izay ILAINA HOFAIZIN’NY FITSARAM-BAHOAKA aloha... mialoha izany.]

    Mifameno amin’ireo voalazanao ireo izao famelabelaran-kevitra izao :

    « Intsy sy Nday : MBA MENATRA ry zalahy a ! »
    Gazetin’ny nosy, 07 décembre 2017,
    http://www.lagazette-madagascar.com/2017/12/07/intsy-sy-nday-mba-menatra-ry-zalahy-a/

    « Rehefa ny olona iray no MIANKIN-DOHA amin-javatra iray na amin’olona hafa na amin’ny rafitra iray dia tena MANAIKY HOHANDEVOZIN’iny IANKINANY . Tamin’ny andro fahiny, ny andevon-kanina no tena manala baraka teo amin’ny fiaraha-monina malagasy satria VARY IRAY LOVIA NO ANEKENAO NY FANANDEVOZAN’NY OLONA MIANTOKA HO ANAO INY VARY IRAY LOVIA INY.

    « TSY MISY VALAKA AMIN’IZANY NY MPISEHATRA PÔLITIKA MALAGASY MARO [mbany ny MPITONDRA FANJJAKANA sy ny MPANAO FANJAKANA AMBONY] amin’izao taona arivo fahatelo izao. Ilay TOE-TSAINA MIANKIN-DOHA AMIN’NY ANY IVELANY NA AMIN’NY VAHINY [isaky ny mihetsika ary na amin’inona na am in’inona] no mahatonga an-dry zalahy mpisehatra pôlitika malagasy sasany ireny TSY HAHALALA MENATRA INTSONY fa dia MANAOTAO FAHATANY .

    « Omaly alarobia ohatra izao dia nikarakara atrik’asa momba ny “etika pôlitika” sy ny “ady amin’ny kolikoly” ho an’ny mpisehatra pôlitika malagasy tetsy amin’ny trano fandraisam-bahinin’i Colbert ny Fandaharan’asan’ny Firenena Mikambana momba ny Fampandrosoana (Pnud) sy ny fikambanana alemanina “Friedrich Ebert Stiftung” (Fes).

    « Ny tanjona tamin’izy io, hono, araka ny nambaran’ny mpikarakara dia ny fitondrana anjara biriky amin’ny fandrafetana ny demokrasia eto Madagasikara, mba ho pôlitika madio no hampiharina eto amin’ny firenena.

    « Dia kinga sy nihazakazaka ary MAILAKA TOA AKOHOKELY MAHITA REHOKA, sanatriavin’ny vava ireo MPISEHATRA PÔLITIKA manaiky HAMBANIAN’ny vahiny. Isan’ireny i Marc RAVALOMANANA, RAMANANTSOA Ramarcel Todisoa (Mts), ny sekretera jeneralin’ny Psd ; Eliana BEZAZA , sy ny hafa…

    « Dia resaka “etika pôlitika” sy ady amin’ny kolikoly ve no iankohofana amin’ny fianakaviambe iraisam-pirenena ? FANALANA BARAKA NY TENA izany e ! [...]

    « Endriky ny FAMPIDINANA HO AMBANY ny hasin’ny fanaovana pôlitika eto Madagasikara ny FANASINANA atrikasa toa ireny omaly ireny e !
    Rainisoa ».

    Répondre

    • 8 décembre à 10:13 | Vohitra (#7654) répond à lysnorine

      Miarahaba anao ry lysnorine,

      Ny tena mampalahelo amin’ireto lazaina fa fiarahamonina iraisampirenena ireto anie raha tsorina dia izao e : fantatr’izy ireo tsara fa misy amin’ireo mpanao politika ireo no manana harena miafina tsy fantapiaviana ary tsy mazava vokatry ny kolikoly sy hosoka natao teto amin’ny Firenena Malagasy, ary ireo harena maloto ireo dia voatahiry any amin’ireo Firenena mandroso ireo, ary minia tsy miresaka ireo harena ireo mihintsy izy ireo.

      Nahoana moa izy ireo no tsy mitaky ny hanaovana mangarahara ny mikasika ireo harena ireo izay alefan’ireto mpijirika ny harempirenena ireto any antsokosoko ?

  • 8 décembre à 12:17 | FINENGO (#7901)

    @ doulos (#10113).

    Ne pousses pas le Bouchon trop loin.
    Ta connaissance de la Bible n’est pas élogieuse non plus.
    Il a été condamné, pas par jalousie des chefs religieux juifs comme tu le dis, mais par Méfiance des chefs religieux et accusé d’usurpation.
    Aller vas jouer au billes..!!

    Répondre

    • 8 décembre à 12:27 | FINENGO (#7901) répond à FINENGO

      @ doulos
      Et j’ajoute que Juda a été corrompu par ces chefs Religieux, en étant payer pour dénoncer, l’endroit où Jésus se trouvait cette nuit là.
      Oui le Christ à été livré par corruption à ses bourreaux.
      Pour un Toscan, Rome t’a plus maudit, que de t’influencer.

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 106