Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 28 mai 2017
Antananarivo | 12h57
 

Editorial

L’échec que sera l’urbanisation sans décentralisation

vendredi 20 janvier | Sahondra Rabenarivo

Il est inutile de nous rappeler que l’attractivité de notre capitale et des communes qui l’entourent souffre d’un manque non seulement d’équipements mais de vision urbanistique. L’agglomération ne peut autrement, elle évolue sous la pression démographique, la construction anarchique, dans l’urgence et dans la pauvreté, et cette évolution est sans vision ni valeur esthétique.

JPEG - 756.4 ko
Avenue de l’indépendance (Analakely, Antananarivo)

Qu’est-ce qui fait l’attractivité d’une ville ? Il y a certes les équipements en infrastructure, mais aussi les équipements en services publics qui à Madagascar font de plus en plus défaut. Je m’émerveille de voir de grands immeubles érigés et me demande comment ils ont bien pu faire pour être ravitaillés de manière adéquate en eau et électricité ? De l’extérieur, pourtant, on ne peut voir aucune amélioration des réseaux de distribution d’eau ou électricité. Où vont leurs eaux sales, étant donné que chez nous, les communs des mortels, ou autour de nous, il y a soit rien, soit des fosses septiques.

Les équipements en infrastructure sont sans doute coûteux, et malheureusement insuffisants. Les bretelles de connexion de ces dernières années (Bypass, boulevards de l’Europe, Marais Masay, Digue) n’arrivent pas à désengorger les portes d’entrée de la Capitale (Ambohibao, Ambohitrarahaba/ Analamahitsy, Mahazo/Ampasampito, Mandroseza, Ampitatafika, Tanjombato, Anosizato, Ampasika/ Itaosy), mais imaginez la circulation du centre-ville si ces bretelles n’existaient pas du tout ! Le peu de boulevards ou avenues que nous avons sont envahis par une masse humaine, comme une ruche d’abeilles ! Mais imaginez quand même l’avenue de l’Indépendance si les Japonais n’avaient pas financé son embellissement. Ou le boulevard inauguré par Jacques Chirac à Anosibe, la Route des Hydrocarbures élargie à 4 voies, les boulevards de l’Europe ou l’axe Ampasika-67Ha (le boulevard Ravalomanana, n’est-ce pas) ? Dans quel état serait la capitale sans ces travaux ?

Là où des infrastructures urbaines ont donc, quand même, tant bien que mal, été améliorées, les équipements en service public n’ont apparemment connu aucune évolution (réseaux de distribution d’eau et d’ électricité, collecte de déchets, pour ne parler des transports ou lieux publics de rassemblement ou de divertissement – à l’exception, il faut le dire, du Stade Maki et du Coliseum).

JPEG - 116.1 ko
Antananarivo dans l’eau en période de pluie

Je ne parle ici que de la capitale mais je ne doute pas que la situation est similaire dans toutes les villes et grands villages de notre île. La tâche est trop grande et trop étendue pour être du seul monopole de l’État central, et notamment du M2PATE. Il est temps de rendre concret sur le terrain, dans les textes et dans les budgets, le rêve de la décentralisation.

Prenons comme exemple la nouvelle bretelle de la Francophonie à Andohatapenaka, construite à la va-vite pour le Sommet, sans pour le moins (les habitants du nord de la Capitale peuvent attester) désengorger les embouteillages d’Ambohibao (rendus pires encore car seulement déplacés vers Andranomena). L’infrastructure « lourde » de remblai et de construction de la nouvelle route pourrait effectivement revenir au gouvernement central (bien que ça devrait revenir au ministère des travaux publics, vrais experts (théoriquement) des ponts et chaussées), mais toute la planification qui encadrerait cette nouvelle bretelle devrait revenir à la Commune. En l’absence (malheureusement voulue de l’administration) de cette planification et de cette décentralisation, l’anarchie qui va venir peupler ce vide est à craindre. Les rizières compromises seront remblayés licitement comme illicitement. Les bordures de la route, au lieu d’être maitrisées et cultivées d’arbres ou autre verdure, laisseront la place bientôt aux marchands, et d’éventuels nouveaux axes d’accès d’automobiles ou de trottoirs seront immédiatement bouchés par de nouvelles constructions. La planification inexistante (ou si elle existait, totalement inconnue) de toute la zone laisse à craindre énormément, surtout que la nouvelle « gare routière du Nord » pourrait nous apporter le paysage désolé et insalubre de Fasan’ny Karana. N’avons-nous rien appris des boulevards de l’Europe, à Ankazomanga ou Namontana, de la construction d’infrastructures sans planification urbaine autour ?

JPEG - 292.6 ko
La nouvelle rocade d’Andohatapenaka

Une étude récente de Forbes Afrique sur les villes africaines trouve en haut du classement des villes les plus attractives les villes principalement anglophones (plus souples, autonomes, avec moins de dirigisme central). Dans ces pays, les villes sont des personnalités juridiques pouvant travailler directement avec bailleurs et secteur privé. La transformation du cadre urbain de Madagascar nécessite la décentralisation des décisions et des moyens permettant une fourniture plus efficace des services publics urbains (plans d’urbanisme, adduction d’eau, électricité, gestion des ordures, voiries, espaces publics…). Pour éviter que la dégradation des villes malgaches ne s’accentue davantage, la décentralisation effective doit se concrétiser sans plus tarder.

36 commentaires

Vos commentaires

  • 20 janvier à 11:23 | Isandra (#7070)

    J’ai déjà réitère ici,...de toute façons, cette vielle ville de Tana est irrécupérable, c’est une honte pour nous dans ce siècle...il faudrait construire une nouvelle capitale manara-penitra avec un plan d’urbanismes digne de 21ème siècle,...où tous les bâtiments administratifs seraient transférés,... :

    - Toutes les constructions manara-penitra,...
    - Les canalisations manara-penitra,...
    - Les centres commerciaux manara-penitra,...
    - Le centres des affaires manara-penitra,...
    - Nouveaux hôpitaux manara-penitra,...
    - Des rues et routes manara-penitra,...
    - Les acheminements électriques(sous-terrain) ou l’eau, gaz, manara-penitra,...

    Tous seraient manara-penitra,...

    • 20 janvier à 13:20 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Superbe projet que le votre Isandra : du manara-penitra partout ! et sur quel budget ? C’est un budget manara- penitra qu’il nous faudra ! Nous léverons donc des impots bien plus haut qu’à l’époque coloniale. Mais pour la bonne cause ; C’est le malgache qui viendra au secours du malgache .

    • 20 janvier à 13:34 | takaka (#8449) répond à Isandra

      Sauf que ton idée est du réel tsy manarapenitra.
      On ne change pas une vieille ville pôvra petasy meridika. T’es vraiment konne !

    • 20 janvier à 15:32 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Ta-Kaka,..

      On ne change pas une vieille ville,...

      Justement, on ne la change pas, pour vous satisfaire, on la gardera comme la capitale historique,...mais, on construira une capitale administrative et économique moderne manarapenitra,...

    • 20 janvier à 15:35 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vatomena,

      Source de Financements :
      - Les pétroles des îles éparses,...
      - Le dédommagement de la colonisation que la France versera,...

  • 20 janvier à 11:44 | Saint-Jo (#8511)

    Des villes de pays anglophones ?
    Avec moins de dirigisme central ?
    Wow ! L’auteur de cet article va être virtuellement pendu haut et court par les fanatiques prêcheurs du « il faut garder à tout prix ce désastreux mode de gouvernement centralisé dans les mains d’un seul mec résidant dans LA capitale » .
    Une fédération d’états ? Pfff ! Certains vont se développer plus rapidement que d’autres .
    Mais dans l’éventualité d’une fédération , si on choisit Soatanana-Isandra comme capitale fédérale ? Personnellement cela m’est égal . Du moment que nous pourrons décider pour nous-mêmes en Imerina ... Nous aurons les coudées franches pour développer nous-mêmes notre propre état fédéré . Comme les autres pourront le faire aussi de leur côté . Alors , où serait le mal ?

    • 20 janvier à 12:05 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Combien de fois, on vous dit il ne suffit pas de diviser arithmétiquement un pays pour que la décentralisation et le développement soient au rendez-vous,...surtout, c’est juste pour placer les Andrianas(famille et copains) du roi(des dirigeants) comme au temps de Enin-toko,...

    • 20 janvier à 12:24 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Qui parle de division ? La nazie chrétienne mecreante foza ?
      Et quel genre de division arithmétique ? L’euclidienne ? L’égyptienne ? La chinoise ? La babylonienne ? L’aztèque ?
      Et une division arithmétique en quelles parts ? Égales ? Proportionnelles ( si oui , alors à quoi ?) ? En progression arithmétique ou géométrique ? Ou en répartition normale ou polynomiale ou exponentielle ?
      Cette nazie chrétienne mecreante foza aime bien parler de choses qui planent loin au-dessus de sa tête .

    • 20 janvier à 13:09 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Je vous ai déjà dit aussi qu’arrêtez de mettre trop de choses dans votre tête déjà pleine,...cela l’empêche de fonctionner normalement,...

      On connait maintenant votre stratégie,...quand vous êtes en panne d’argument, vous accusez les autres de ne pas comprendre soit le sujet, soit carrément vos posts misavaombaona,...

      Un Etat devient en plusieurs Etats n’est pas une division...? "La division de la France en département,...ça se dit pas,...?

    • 20 janvier à 14:55 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      La nazie chrétienne mecreante foza a-t-elle parlé de division ? ou de division arithmétique ?
      Ou alors cette nazie chrétienne mecreante croirait-elle que division et division arithmétique signifient la même chose ?
      Mieux rester à son niveau personnel dans ses écrits .

    • 20 janvier à 15:27 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Masin-Joany,,,

      Qui parle de division ?

      Dans ce cas, tachez de compléter votre phrase quand vous posez une question,...

      De toute façon, comme d’hab, ce n’est qu’une diversion pour dissimuler votre tête pleine,...de choses futiles,...

    • 20 janvier à 17:04 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Ai-je jamais parlé de « division » , moi , saint-jo ?
      Et qui parle de « division arithmétique » ?

      « 20 janvier à 12:05 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo »
      « Combien de fois, on vous dit il ne suffit pas de diviser arithmétiquement un pays »

      C’est dur de « nouer le poisson » , n’est-ce pas ?

    • 20 janvier à 17:25 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Masin-Joany,,,

      Qui noue le poisson « un Etat divisé en Plusieurs Etats fédéraux »,...avec le mot « division »,...?

      Juste une question,...Après mise en place de ce système fédéral, dans combien d’année Madagascar fera t il partie des pays émergents,...?

      Comme d’hab, bien sûr,...vous pouvez vous esquiver en ramassant les miettes,...

      En effet, je note que sur les dix premières puissances économiques mondiales 5 sont sous la forme de l’Etat unitaire,...

    • 20 janvier à 17:26 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Masin-Joany,,,

      Qui noue le poisson « un Etat divisé en Plusieurs Etats fédérés »,...avec le mot « division »,...?

    • 20 janvier à 18:53 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Je ne savais pas que je souffre d’amnésie .
      Et que de plus je parle très mal le français .
      Je ne me souviens même pas avoir introduit sur ce site l’expression suivante « diviser arithmétiquement un pays » en parlant de cette île .
      En fait voici chronologiquement l’échange :

      1°) Voici intégralement mon post initial :

      20 janvier à 11:44 | Saint-Jo (#8511)
      Des villes de pays anglophones ?
      Avec moins de dirigisme central ?
      Wow ! L’auteur de cet article va être virtuellement pendu haut et court par les fanatiques prêcheurs du « il faut garder à tout prix ce désastreux mode de gouvernement centralisé dans les mains d’un seul mec résidant dans LA capitale » .
      Une fédération d’états ? Pfff ! Certains vont se développer plus rapidement que d’autres .
      Mais dans l’éventualité d’une fédération , si on choisit Soatanana-Isandra comme capitale fédérale ? Personnellement cela m’est égal . Du moment que nous pourrons décider pour nous-mêmes en Imerina ... Nous aurons les coudées franches pour développer nous-mêmes notre propre état fédéré . Comme les autres pourront le faire aussi de leur côté . Alors , où serait le mal ?

      2°) Et voici la réaction immédiate de la nazie chrétienne mécréante foza

      20 janvier à 12:05 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo ^
      Combien de fois, on vous dit il ne suffit pas de diviser arithmétiquement un pays pour que la décentralisation et le développement soient au rendez-vous,...surtout, c’est juste pour placer les Andrianas(famille et copains) du roi(des dirigeants) comme au temps de Enin-toko,

      3°) Et je me suis moqué de la nazie chrétienne mécréante foza en ceci

      20 janvier à 12:24 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo ^
      Qui parle de division ? La nazie chrétienne mecreante foza ?
      Et quel genre de division arithmétique ? L’euclidienne ? L’égyptienne ? La chinoise ? La babylonienne ? L’aztèque ?
      Et une division arithmétique en quelles parts ? Égales ? Proportionnelles ( si oui , alors à quoi ?) ? En progression arithmétique ou géométrique ? Ou en répartition normale ou polynomiale ou exponentielle ?
      Cette nazie chrétienne mecreante foza aime bien parler de choses qui planent loin au-dessus de sa tête .

      4°) Alors la nazie chrétienne mécréante foza montre son excellente mémoire et sa parfaite maîtrise de la langue française en écrivant ce qui suit en réponse

      20 janvier à 15:27 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo ^
      Masin-Joany,,,
      Qui parle de division ?
      Dans ce cas, tachez de compléter votre phrase quand vous posez une question,...
      De toute façon, comme d’hab, ce n’est qu’une diversion pour dissimuler votre tête pleine,...de choses futiles,...

      5°) Et pour couronner le délire , la nazie chrétienne mécréante foza nous compare aux 10 pays les plus riches du monde et donne le raisonnement de mauvaise farine suivant pour exprimer sa grosse peur d’un mode de gouvernement fédéral .

      20 janvier à 17:25 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo ^
      En effet, je note que sur les dix premières puissances économiques mondiales 5 sont sous la forme de l’Etat unitaire,...

    • 20 janvier à 19:01 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Conclusion :
      Vous voyez bien que c’est moi , saint-jo , qui ai parlé de « diviser ce pays » .
      Et même « diviser arithmétiquement ce pays » !
      Vous savez pourquoi j’ai écrit ces stupidités ?
      La réponse est simple :
      . parce que d’abord je ne connais pas le sens de « diviser arithmétiquement »
      . et en plus , je pense en malgache d’abord , et je traduis en français ensuite ; d’où mes expressions bizarres comme par exemple les célèbres « nouer le poisson » et « diviser arithmétiquement le pays » .

    • 20 janvier à 19:03 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Masin-Joany,,,

      Ne faites pas de malin,...et j’ai déjà prévenu que vous allez vous esquivez ma question,...

      Tant qu’à faire pourquoi n’avez-vous pas recopier aussi vos posts en Malagasy,...Là, ma question sur l’un de mes posts pourraient passer inaperçue,...

      Qui noue le poisson,...?

    • 20 janvier à 19:37 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      J’ai dit et répété plusieurs fois et très clairement sur ce forum que je n’ai rien à montrer ni à indiquer aux foza , quels qu’ils soient .
      Plus les foza sont abrutis , mieux c’est .

    • 21 janvier à 09:46 | zorrolevengeurmasqué (#9826) répond à Saint-Jo

      Quel doux euphémisme ! Je cite :

      « ...l’attractivité de notre capitale et des communes qui l’entourent souffre non seulement de.... » XMDR !

      Tana n’a absloument aucune attractivité ... au fil des décennies c’est devenu une ville poubelle...vive l’indépendance !

      Ha ! Langue de bois gasy gasy, quand tu nous tiens....!

    • 23 janvier à 12:02 | rajoarison (#9522) répond à Saint-Jo

      Réponse pour Isandra :
      C’’est vraiment du grand n’importe quoi refaire la capitale avec l’argent du dédommagement de la colonisation ? Et celui du pétrole des îles éparse protégées jusqu’à présent par les Français !!!
      Nous Malgaches nous ne sommes pas capable de garder et produire pour financer notre propre avenir il faut encore attendre l’argent des vahazas, au 21 siècle.
      Isandra vous êtes une minable c’est a cause de gens comme vous que nous en sommes la.
      Prenons les bonnes décisions en plaçant un bon président qui saura lui même mettre en place un plan d’urbanisme et le faire exécuter pour notre avenir.
      Assainissement des bas quartiers, qui va éradiquer la peste ect.....
      Il y a des organismes et des Pays qui financeront ces grands projets contre des avantages sur notre potentiel.
      Mais arrêtons de parler du passé..
      Parlons plutôt avenir celui de nos enfants.
      Aidons les petits et grands projets à se mobiliser....

  • 20 janvier à 12:10 | Turping (#1235)

    L’échec que sera l’urbanisation sans décentralisation,... est une thèse plausible et creuse
    - Tant qu’on ne parle pas de décentralisation financière, une autonomie sous contrôle hiérarchique dans chaque fokontany, région en combattant le népotisme, la corruption,....Sinon on tourne en rond.
    - A un moment, il faudrait dépasser la mentalité de l’indépendance octroyée sous dépendance, qui démontre le non développement avec la mentalité y afférente.

  • 20 janvier à 12:13 | olivier2 (#9829)

    Amis du Vendredi Bonjour.

    Critiquer le « dirigisme central »...pourtant encouragé par tous les présidents depuis 1958 - y Compris St Marc, c’est mettre en avant « lafôteausysteme », tout évitant soigneusement de se remettre en cause SOi-MEME : avouez que c’est BIEN PRATIQUE . NON ?

    C’est bien là le CENTRE DU DEBAT..Cépamafotistes de tous bords, UNISSEZ VOUS !

    Si Ratsiraka en son temps avait espéré s’appuyer sur Kim et Leonid...Certains voient en Trump un « socle » pour démarrer leur machine à laver l’histoire..
    La machine de la REVANCHE sur l’histoire peut être...On peu rêver..

    Il y aurait donc une solution miracle, qui exonérerait tout le monde ( enfin, les gentils de la province ( royaume ?) de l’Imerina) d’un examen de conscience approfondi suivie d’une psychothérapie intensive ?

    En admettant que cela soit possible - car personnellement je n’y crois absolument pas - je souhaite bonne chance à St jo pour :
    - un accès à la mer
    - le maintien de la paix entre provinces
    - que d’autres olivier2 ou 45678 ne viennent lui rappeler chaque jour, que ses petites cachoteries et autres manipulations se voient comme le nez au milieu de la figure.

    Je retourne dans ma rizière..

     :)

    • 20 janvier à 13:02 | Saint-Jo (#8511) répond à olivier2

      Ho sedraina ireo kingalahy mpandika teny .

      Raha vao visavisaina fotsiny ny hoe firaisam-panjakana isam-paritra no ho atao fitondràna sy fitantanana ity Nosy ity , dia efa mivaralila sahady ireo mpandova ny toe-tsaina mpanani-bohitra sy mpanandevo ny tsy mpiray firenena sy hafa volon-koditra noho ry lerony !
      Dia indreo fa mirongatra avy hatrany ny fankahalan-dry lerony an’ireo tanivo avy afovoan-tany .

      Tsy takona afenina intsony ny ahiahian-dry lerony momba ny tanivo avy afovoan-tany .
      Asa ! Nisy zava-tsy fampiseho masoandro nataon-dry lerony angaha , no dia mivaralila toy izao sahady ry lerony , kanefa vao famisavisaina fomba hafa hitondràna ny Nosy fotsiny no atao .

      Dia heverin-dry lerony fa vendrambendrana daholo angaha ny olona tsy mitovy volo sy tsy mitovy fiaviana amin-dry lerony .
      Ry lerony no mihinana amam-bolony izay resadresaka aelin’io rehetra io .
      Dia izahay avy koa no andraman-dry lerony tarihina hanao toa an-dry lerony koa .
      Ny loha samy manana !
      Ny saina koa samy manana , fa ny haranitany no tsy itoviana !
      Raha rora-pison’Angavokely ny any amin-dry lerony , ny aty kosa heriherik’Ankaratra !

    • 20 janvier à 14:20 | Isandra (#7070) répond à olivier2

      « ()ireo mpandova ny toe-tsaina mpanani-bohitra sy mpanandevo ny tsy mpiray firenena sy hafa volon-koditra noho ry lerony ! »

      Ouah...! Où est Narcisse, son sous-fifre est en dérive,...

      On ne peut pas passer ça, quand même inaperçu,...

      Traduction :

      Les héritiers de la mentalité des envahisseurs(colons ???) et asservisseurs des citoyens des autres pays et de ceux qui n’ont pas même couleur de peau qu’eux(lerony,...),...

    • 20 janvier à 19:38 | vatomena (#8391) répond à olivier2

      @Isandra __Aucun malgache d’aujourd’hui peut se prévaloir d’un héritage de l’esprit colon.
      Le colon mettait en valeur ce pays ; Il administrait ,il batissait ; il assurait la sécurité. De son temps ,le malgache mangeait 3 fois par jour . Aujourd’hui ses enfants sont dénutris. Plus d’eau ,plus d’électricité . Il n’y a plus d’esprit pionnier .Les terres incultes restent incultes .La foret devient fumées.

  • 20 janvier à 14:09 | olivier2 (#9829)

    @St Jo
    je doute que votre idole ne se soit exprimée en malagasy avec Donald TRUMP.

    Si votre intention est de vous parler à vous même, et bien ne vous gênez pas..
    Si votre intention est de manipuler en malagasy d’autres malagasy, sachez que ce procédé est Toléré sur MT.COM, car vous le valez bien..

    Si votre intention est « juste un questionnement » comme le croit SPLIFF, et bien questionnez vous..Questionnez qui de droit..
    Et surtout continuez d’omettre de répondre aux questions qui vous dérangent..

    Ne changez rien..restez vous même..

    napaprobleme

    • 20 janvier à 14:30 | Isandra (#7070) répond à olivier2

      Olivier,...

      Le doute est déjà axé sur le rendez-vous avec TRUMP,...dont le critère est basé sur votre valeur en dollars(Milliard...),...

    • 20 janvier à 17:14 | Saint-Jo (#8511) répond à olivier2

      Rehefa mamaly an-dry lerony izay taranakin’ny mpanani-bohitra sy ny mpanandevo ireo tsy mitovy volon-koditra sy tsy mpiray fiaviana aminy , ny fanalavirana ny fampiasàna ny tenin-dry lerony dia famantarana mazava ho an-dry lerony fa tsinotsinoavina ry lerony .
      Rehefa tsy mahatakatra izay ny hoza-dohan-dry lerony , dia avelao ry lerony ho hitan’ny havany eo !

  • 20 janvier à 15:21 | olivier2 (#9829)

    @ Isandra

    Le colon Olivier n’a pas peur de parler au colon S’T jo..un colon qui refuse d’admettre qu’il est issu d’un système de castes HONTEUX, et qui vient aujourd’hui lécher les bottes du raciste Trump..
    Bien que certains nous disent kesépavré...

    Au final il est ce qu’il est...Et ne pourra pas en changer, malgré ses jérémiades..et autres tours de passe passe que les initiés ont vu venir de loin...

    L’héritier d’un sytème féodal qui PERD...

    Zut..j’ai trahi un secret..

  • 20 janvier à 19:08 | akam (#7944)

    - C’est quand meme interessant que l’editoraliste n’utilise pas sa derniere allumette pour mettre le feu a cette fameuse ville qu’est Tananarive. Bien que l’expression courante de ces derniers jours est quand est ce que la lumiere va revenir ? moi j’irai plutot demander : Ou est la mairesse actuellement ? Qu-a-t-elle fait jusqu’a present ?
    - Tu t’es gesticulee pour que tu sois elue ? mais pour quoi faire ? Pour un pays cense etre peuple par 80% d’agriculteurs et fermiers, il est problematique de voir l’inverse : Tana est plus peuplee que les zones rurales autour ? T’es-tu posee des questions des consequences de l’exode rural ? Rabenarivo a de nouveau souleve ici, le cas des grandes villes africaines ? et caricature, a titre d’exemples, les points rouges embouteilles dans Tana… Effectivement, ce n’est pas marrant quand t’es pris dedans mais sans devoir me comparer a une pile electrique, le maitre-mot du conducteurs est a quoi sert le premier magistrat de la ville ?
    - Aussi bien a Rabenarivo qui loue les infrastructures des grandes villes africaines issues de l’ex-colonie british qu’a la mairesse, je leur fais entendre que tout est question de bonne volonte et a contrario, c’est purement et simplement d’incapacite ! Comme elle a vecu a Johburg, elle n’ignore pas Soweto ! mais Isotry et les 67ha n’arrivent meme pas a la cheville de Soweto !
    - Actuellement, Tananarive est une ville asphyxiee…c’est bien le cas en ces jours de secheresse ? He bien c’est le moment pour que la dite mairesse mette un plan EDU pour viabiliser cette vielle ville. Ces projets de developpement durable seront menes par 3 pools de personnalites competentes et non pas des « fourre-tout » ni un casage de copains ni de freres-sœurs-cousins….
    - E c’est evaluer les impacts economiques, sociaux, culturels, ethiques et politiques…afin de stopper l’ecroulement de cette ville. Ce premier pool « E » aura pour objectif de constituer une banque de donnees. Des etudiants de niveau LM pourront collecter et livrer en 3-6 mois un rapport precis et detaille des activites ciblees qui alimenteront les outils de travaux du pool D.
    - D c’est diagnostiquer les points faibles. Ce deuxieme pool « D » axera ses travaux sur les priorites, quel(s) sera(ont) les actions significatives qui stopperont l’ecroulement de la ville (circulation alternee des vehicules…vignettes ecologiques…arret de l’extension des bidonvilles). Il evaluera egalement les diverses valeurs financieres (retombees de ces mesures correctives aux points rouges afin de fluidifier la circulation… destruction des bidonvilles et couts de nouvelles barres d’immeubles) et delais necessaires pour leur livraison. …. Il est evident qu’informer prealablement les gens constitue le maitre-mot de la reussite. Il est clair que la routine devra etre bannie de cette operation. Ces actions n’ont aucune forme figee, elles doivent etre dynamiques. Architectes et banquiers pourront completer le staff car la main d’œuvre locale ne devra pas etre couteuse.
    - U c’est urbaniser, c’est la mise en place de plans de destruction de quartiers vetustes ou/et insalubres afin de construire de nouveaux quartiers ornes d’ immeubles modernes. Ce troisieme pool est surtout constitue d’experts incluant aussi bien des architectes, urbanistes, sociologues, economistes... Ce sont les createurs a proprement parler car ce sont eux qui vont decider de la construction de batiments et logements modernes. Il est evident que la priorite sera l’un des criteres difficiles a definir. Cependant les premieres prises de decision devront etre demonstratives.
    - A titre d’exemple, les bailleurs internationaux ne verront que d’un bon oeil ces intiatives.

    • 20 janvier à 19:43 | atavisme premium (#9437) répond à akam

      La mairesse de Tana ,elle s’astique le bouton en pensant à toi !
      Pauvre naze !

    • 22 janvier à 07:46 | el che (#344) répond à akam

      Bonjour Akam
      Vous avez avancé quelques pistes de Réflexion très intéressantes.
      Pour ma part, je suis fort convaincu que la capitale doit être re pensée, et réorganisée en profondeur comme toute grande ville de part le monde.
      Je pense à grand plan d’urbanisme du type # grand Paris# en France, et qui se repose sur le long terme. Ce projet demande une vaste expertise, et demande l :’adhésion de l’état, Région et Commune. DONC d’une volonté politique forte.
      Désengorger, assainir et réhabiliter la capitale, en tenant compte du contexte social économique. Pour le centre, aménager des pistes piétonnes et étalages pour marchands.

      Tout ceci implique des restructurations, démolitions juridiquement encadrées, avec droit d’expropriation et rétablissement des prérogatives exhorbitantes de droit public.
      C’est à ce prix que Tana sortira de sa réputation de ville parmi les plus « laides et insalubres au monde »

    • 23 janvier à 11:53 | akam (#7944) répond à akam

      @Atavisme
      Comme cela tu pourras beneficier de la fontaine : bois jusqu’ a epuisement...

    • 23 janvier à 14:48 | akam (#7944) répond à akam

      @Guevara,
      - Je suppose que Rabenarivo est de Tananaraive car elle a etaye dans cet edito ce qu’elle vit au quotidien…bref ayant voyage et vecu dans pas mal de villes anglo-saxonnes, l’histoire a revele que de nouvelles structurations ont ete mises en place. Ceux qui sont alles a Singapour sauront de quoi je parle. Car les anglais ont tout rase afin d’avoir mis en place le pays qu’on visite actuellement. Transpose au continent africain, des quartiers modernes ont ete eriges a des endroits separes des « townships ». Pour Rabenarivo et ceux qui ne le savent pas, le « township » est anglo-saxon, ce sont des endroits que t’achetes a moindre cout ou que tu loues a loyer modere.
      - Comme on est en Afrique, ce sont nos freres sudafricains qui sont les mieux places pour reveler les divergences. Encore une fois, une difference est frappante entre les townships de Johanesbourg et ceux des autres villes, Le Cap ou autres ! On a beau a evoquer « le communautarisme » des banlieues francaises mais cela n’a rien a voir quand on compare aux « townships ». Et meme si on se penche sur le cas de Soweto, celui-ci est devenu obsolete lorsqu’on evoque les « townships » nouvellement construits ou le concept est conserve mais des « petits pavillons » modernes ont ete construits.
      - Desole de rappeler cela a la dite mairesse de Tana car elle a quand meme passe un certain moment a Johburg. Mais pourquoi se reclamer etre Maire d’une capitale africaine si c’est juste pour imprimer son nom ? A Rabenarivo, si elle tient a ouvrir un debat concernant Tananarive qui doit connaitre la modernite, l’evolution, le changement…ou la necessite d’une politique de decentralisation…le premier point concerne le premier magistrat de la ville. Il faudra qu’elle aille dans ce sens. Restructurer le marche, cad controler les ventes ambulantes…structurer de nouveaux sites de vente…n’est pas une tache ardue. Si elle a exerce une tache digne de ce nom dans l’administration de Tiko, elle n’ignore pas l’etude des marches (marketing). Bref les gesticulations sans symbole sont assez courantes dans ce pays, et n’apportent que la haine vis-a-vis des politiciens incompetents. En effet, il n’y a que l’instauration d’une vraie politique d’urbanisation qui puisse apporter de la valeur ajoutee a cette ville. Car face au nombre sans cesse croissant de la population urbaine, les circuits economiques urbaines ou regionales doivent s’amplifier afin de créer de la croissance et conferer in fine a l’amelioration de la qualite de la vie.
      - Parmi les mesures audacieuses mais fondamentales que la mairesse devra prendre, figureront d’un cote l’arret d’expansion des bidonvilles et de l’autre l’elaboration de nouveaux plans d’urbanisation. Car ceux-ci auront pour objectifs de structurer la ville. Ainsi, d’un cote, elle pourra satisfaire Rabenarivo qui reve l’implantation de « townships » anglo-saxons modernes ou les canalisations permettent d’evacuer raisonnablement les eaux usees. Et de l’autre, la creation de nouveaux quartiers modernes avec buildings qui abriteront la fraction de la population plus aisee susceptible de fournir des sources de revenus a ceux qui en ont besoin. Il est fondamental que des operations de destruction soient menees en parallele avec celles de construction.
      - Les echanges intercommunautaires qui existent certainement a l’heure actuelle seront structurellement facilitees par la mise en place des moyens de communication adequats (bus-minibus) reliant les quartiers modernes des « townships ». Il est clair que cela pourra bouleverser fondamentalement la dite vie urbaine de Tana qui ne pourra etre admise par les couches sociologiques de la population locale que de facon echelonnee. Consecutivement a mon post, l’etat represente par la mairie, la prefecture et notamment le gouvernement, comme indique Rabenarivo en terme de decentralisation ne parviendra a cela que par la creation d’ un groupe de concertation economique (incluant le secteur public et celui du prive) dont l’unique but est la nouvelle urbanisation de Tananarive. A l’aide des bailleurs, un plan echelonne sur 10 ou 20 ans fera emerger l’ebauche d’une nouvelle ville africaine des annees 2020 qui pourra servir probablement de modeles en Afrique.

  • 20 janvier à 21:09 | Mihaino (#1437)

    « L’échec que sera l’urbanisation sans décentralisation » ce titre comporte à la fois le constat , le problème et la solution à mon avis :
    - constat :échec de tous les responsables successifs de la capitale depuis notre fameuse indépendance (Maire , PDS ...)
    - problème : aucune véritable politique d’urbanisation malgré le nombre sans cesse croissant des habitants d’où les constructions sauvages par ci , par là (cf la réunion kely le long des voies ferrées).
    - solution : décentralisation surtout des pouvoirs de décision et de la gestion du budget . Au lieu de critiquer la mauvaise gouvernance d’une Mairesse , d’un Maire , il serait plus judicieux de se demander si le Pouvoir central a vraiment débloqué les subventions nécessaires allouées aux communes(prévues dans le Budget de l’Etat) ! Les maigres recettes des divers impôts & taxes prélevés par nos communes ne suffiront pas au développement de nos grandes villes !Quid des grands travaux nécessaires pour une ville propre et agréable à vivre ??!!

    • 23 janvier à 19:03 | akam (#7944) répond à Mihaino

      - Etre maire n’est pas qu’un titre somptueux car administrer les 10% de la population malgache (2millions d’hab a Tana) est loin de n’etre qu’un pari de gouvernance. Quant a rabattre les difficultes sur la decentralisation « effective », c’est quand meme une fausse excuse car je ne peux comprendre pourquoi la mairesse ne peut avoir la legitimite d’entreprendre un projet d’urbanisation parmi ses taches prioritaires. Vu l’etat desastreux de la capitale malgache, l’urgence est un parametre-clef pour ameliorer cette ville. Etant donnes que ni les idees et ni l’argent ne tombent du ciel, devra-t-on se poser la question a propos de la fonction ? En decrochant un appui exterieur (en provenance des bailleurs), est ce que la mairesse peut avoir l’espoir d’entreprendre ces amenagements ? ou est-ce imperative qu’elle beneficie, tout d’abord, de l’onction du gouvernement ? A mon sens, nier la legitimite du premier magistrat de la ville a entreprendre ce projet majeur ne peut que soulever des questions de gouvernance ? qui deviendraient plutot obstructives que benefiques !
      - A contrario une gouvernance participative (mairie+gouvernement) ne pourra-t-elle pas constituer qu’un puissant duo associatif afin de gerer efficacement les amenagements urbains (mairies, bureaux d’information, terminaux de bus, gares routieres…) concus, entre autres, pour l’amelioration des systemes de transport urbains (taxi, bus, minibus….) empruntant des parcours utiles, « reserves » et adequats... Cet attribut participatif est primordial car si les premiers concernes sont des elus democratiques, le gouvernement (qui siege localement) ne peut qu’etre beneficiaire. Il est donc evident qu’une harmonie institutionnelle doit exister entre les deux entites administratives sinon, de facon lamentable, la resultante ne converge que vers la nullite.
      - Afin d’ameliorer l’etat de cette ville qui revele, de facon pitoyable, le manque d’infrastructures ! A titre d’exemples, il est urgent de limiter et deconcentrer les points terminaux de ces transports urbains. On cassera de la sorte les differents goulots d’etranglements de la circultion afin de fluidifier de facon rationnelle les differents acces au centre-ville (et sorties du centre-ville). On ne peut parler de croissance economique, si une ville comme Tananarive reste a la traine dans cet etat desastreux qui la prend au piege d’un immobilisme latent depuis plus de 30ans !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 166