Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 25 février 2017
Antananarivo | 04h56
 

Politique

Développement des grandes villes de Madagascar

Il faut des compétences

samedi 10 décembre 2016 | Bill
JPEG - 112.6 ko
Le maire de la ville d’Antsirabe, Paul Razanakolona

En marge de la rencontre des maires des grandes villes francophones de l’océan indien, le premier magistrat de la ville d’Antsirabe, Paul Razanakolona, laisse croire qu’une commune, urbaine ou rurale, ne peut réellement se développer sans une véritable décentralisation et tant que les pressions dans la gestion des financements et des travaux font encore l’objet de directives voire de dictat des instances supérieures ; c’est l’impression qui se dégage de ses propos quand il a été interviewé par des journalistes de la radio RDB. Le maire d’Antsirabe, Paul Razanakolona estime aussi que les procédures sont trop contraignantes et freinent les activités pour développer la ville. Il pointe du doigt par exemple l’obligation de recourir aux appels d’offres pour des travaux qui peuvent être effectués par des entreprises qui évoluent dans la commune. L’occasion de ces rencontres entre maires de l’océan indien a été saisi par le maire Paul Razanakolona de regretter que jusqu’à ce jour, la commune urbaine d’Antsirabe n’a pas encore perçu aucune subvention de la part de l’Etat.

A noter que cette rencontre de deux jours qui s’est déroulée à Antananarivo, a réuni une trentaine de maires de La Réunion, Maurice, Seychelles, Comores et Madagascar. L’objectif de la rencontre est de trouver les moyens de développer les grandes villes francophones de la région. D’après Ravolalaina Razafindrazaka, secrétaire permanente de l’organisation des maires des grandes villes de l’océan indien, il faudrait entre 200 et 400 millions USD par an pour développer les grandes villes de Madagascar. Mais le problème, remarque-t-elle, n’est pas le volet financier mais les compétences des communes à élaborer des projets fiables qui attirent et convainquent les investisseurs ; il faut que les communes soient capables de confectionner des projets bétons en quelque sorte.

7 commentaires

Vos commentaires

  • 10 décembre 2016 à 10:16 | punchline (#9673)

    le maire Paul Razanakolona de regretter que jusqu’à ce jour, la commune urbaine d’Antsirabe n’a pas encore perçu aucune subvention de la part de l’Etat.


    et ce sera toujours ainsi, d’où la solution FEDERALISME

    en outre, la mairesse LALAO, elle était où ? elle a parlé ? elle est incapable ! cette bourelle est vraiment une honte pour tana et madagascar

    • 10 décembre 2016 à 10:24 | Isambilo (#4541) répond à punchline

      Vous voulez fédérer quoi ? Faire renaître les roitelets comme dans le nord-ouest ?
      De quel droit appelez-vous les gens par leur prénom ?

    • 10 décembre 2016 à 14:02 | TSIKOZA (#7624) répond à punchline

      Ce qui est inacceptable à ce régime HVMique c’est le favoritisme de l’Etat envers nos élus.
      Seuls les maires issues de couleur HVM ou de ses alliés ont eu la subvention de l’Etat et les restes le ministère de tutelle s’en fou. C’est inacceptable et le bianco a de pain sur table la dessus mais hélas il fait partie de l’équipe des corrompus de Dago lui aussi.
      Bravo aux maires d’Antsirabe et la mairesse de Tana et tant d’autres dans toute l’île, car, malgré des sabotages du régime, ils ne reculent pas et « les chiens aboient mais la caravane passe ». MERCI !
      Sur la nécessité de compétence. Il ne s’agit pas de prévoir l’avenir mais de le rendre possible. Je voulais dire par là, une compétence sans volonté ne sert à rien. Une bonne volonté politique depuis celui qui se déclare encore le Président de ce pays jusqu’aux simples citoyens. Encore une fois merci aux maires non HVM. kkkkkkkkk !

    • 10 décembre 2016 à 19:29 | punchline (#9673) répond à punchline

      @ Isambilo : De quel droit appelez-vous les gens par leur prénom ?....Quand le sage montre la lune, l’abruti regarde le doigt
      il rajoute : Vous voulez fédérer quoi ? Faire renaître les roitelets comme dans le nord-ouest ?
      ça c’est ta crainte, une chose est sûre : cela ne pouvait pas être pire, nous ne pouvions que progresser : car le sud profond est mort du kere dans l’indifférence totale, et surtout loin de la capitale ce centre administratif,

      si Antsirabe tout près de TANA est ignoré par le gouvernement HVM, gouvernement AREMA, gouvernement TIM, gouvernement MAPAR , alors que dire de la commune rurale de befotaka atsimo ?

  • 10 décembre 2016 à 11:52 | Jipo (#4988)

    Voilà donc un aveu sans équivoque ...
    Si le pays, moins encore les villes ne se développent pas , c ’est que les compétences prétendues ne sont pas réunies !
    Madagascar est donc monopolisée par des incompétents, qui plus est irresponsables, et la CI de cautionner cet état de fait à « cou-p/t » de milliards ...
    A qui profite donc le crime ?

  • 10 décembre 2016 à 13:27 | Paulo Il leone (#6618)

    en résumé
    « Le problème ... [c’est l’absence de] compétences des communes à élaborer des projets fiables qui attirent et convainquent les investisseurs. »

    Hélas (ou pas) ... ce sera toujours la même chose dans 10, 20, 50 ou 200 ans ! L’incompétence chrnique des Malgaches à élaborer quoi que ce soit de fiable et honnête — sauf des idées brillantes pour détourner l’aide des bailleurs et des donateurs, et pour faire les poches aux étrangers (voir le coup de génie du mininter qui fixe arbitrairement la valeur de l’euro à 4250 ariary pour le paiement obligatoirement en ariary des frais de cartes de résident libellés en euros ! Chapeau ....fallait y penser !

    A quand une taxe frappant les vazahas sur la quantité d’air qu’ils respirent ?

  • 10 décembre 2016 à 18:07 | punchline (#9673)

    De quel droit appelez-vous les gens par leur prénom ? Quand le sage montre la lune, l’abruti regarde le doigt
    il rajoute : Vous voulez fédérer quoi ? Faire renaître les roitelets comme dans le nord-ouest ?
    ça c’est ta crainte, une chose est sûre : cela ne pouvait pas être pire, nous ne pouvions que progresser : car le sud profond est mort du kere dans l’indifférence totale, et surtout loin de la capitale ce centre administratif,

    si Antsirabe tout près de TANA est ignoré par le gouvernement HVM, gouvernement AREMA, gouvernement TIM, gouvernement MAPAR , alors que dire de la commune rurale de befotaka atsimo ?

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 95