Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 17 octobre 2017
Antananarivo | 08h34
 

Tourisme

Destination Madagascar

Hausse de l’effectif des arrivées des touristes

mardi 7 mars | Bill

Le nombre de touristes qui ont choisi la destination Madagascar a été de 293 185 en 2016 ; il a cru de 20% en 2016 par rapport à l’année précédente se félicite le ministre Roland Ratsiraka, en charge du Tourisme. Mais cet effectif est encore en-deçà des 375 000 touristes enregistrés en 2008. Quoi qu’il en soit, la hausse de 20% est due aux deux grands sommets internationaux organisés dans la capitale mais également aux activités de promotion de la destination ajoute-t-il. Le secteur tourisme a cependant des problèmes d’infrastructures aéroportuaires et portuaires. Il fait constater en effet, une croissance continue des croisiéristes car un navire de croisière comporte quelque 1000 touristes et une compagnie est en mesure de mobiliser 30 000 touristes alors que deux autres compagnies maritimes de croisière sont en cours de négociations pour des touchers dans nos ports déclare le ministre Roland Ratsiraka. L’Office national du Tourisme (ONTM) pour sa part ne cesse de faire la promotion du secteur en participant aux divers salons internationaux dont actuellement celui de Berlin. L’ONTM multiplie des stratégies pour accroître l’attrait pour la destination. Il en est ainsi de la publication tout récemment d’un magazine intitulé « Explorer » dans lequel il s’agit particulièrement de « cibler les passionnés » selon les termes utilisés par le président de l’ONTM, Joël Andriamandranto.

Afin d’atteindre l’objectif d’augmenter de 25% les arrivées de touristes remarque le ministre, il faut d’abord éradiquer ou du moins réduire l’insécurité ; il a noté entre autres, les vols à la tire et les pickpockets car les touristes réduisent ainsi les devises qu’ils emportent avec eux pour des services et autres achats lors de leur séjour et ils ne manquent pas de véhiculer de mauvaises images de Nosy Be, Antsiranana et Toamasina par exemple, précise-t-il.

La destination Madagascar recèle des potentialités incommensurables selon les experts en tourisme et l’Etat prévoit de remettre en l’état et d’exploiter par exemple le Canal des Pangalanes long de 700km –les études ont été effectuées et sont arrivées en fin de période d’incubation. En tout cas des sites touristiques sont particulièrement ciblés et bénéficient de la promotion de personnalités étrangères qui les ont visités spécialement. La Princesse de Thaïlande a prospecté le secteur ; apparemment elle a un faible pour les « Allées des baobabs » ou encore Andasibe. Les connaisseurs et partenaires du tourisme en tout cas sont du même avis avec le ministre et l’ONTM car il y encore beaucoup à faire. Les croisiéristes constatent en effet, outre la faiblesse des infrastructures (hôtels, restaurants, routes), l’insuffisance du nombre de guides pour les touristes en croisière, le manque de véhicules de location dans les localités visitées ou encore le manque d’esquifs pour un circuit fluvial. Certains ajoutent qu’il faudrait aussi des hélicoptères de luxe pour des touristes qui ne supportent pas les routes et qui n’ont pas suffisamment de temps pour visiter les Tsingy ou les Allées des baobabs.

38 commentaires

Vos commentaires

  • 7 mars à 09:53 | Gérard (#7761)

    293185 , c’est précis et flatteur

    et combien de touristes sexuels ....

    • 7 mars à 10:08 | Eloim (#8244) répond à Gérard

      Je crois que vous nous cracherez des chiffres plus précis le concernant avec une meilleure estimation !
      A Dago, on ne voit que la révision à la hausse de toute sorte de CHIFFRE, du moins de l’appréciation en terme de ratio (l’inflation, le chômage, ...), SURTOUT tout ce qui est du côté négatif. C’est déplorable, non ?

    • 7 mars à 10:12 | Stomato (#3476) répond à Gérard

      Combien de bi nationaux résidents en France qui viennent au pays pour les vacances ?
      Et qui sont comptabilisés comme touristes pour embellir les statistiques ?

    • 7 mars à 10:57 | Gérard (#7761) répond à Gérard

      Je reside dans une region hautement touristique

      je vois des touristes « nationaux », tananariviens pour la plupart
      une impressionante quantité de « vazaha very », touristes ou résidents plus ou moins « sexuels »
      et trés peu, vraiment peu de touristes étrangers en famille, bizarre , je vais faire refaire mes lunettes chez le fournisseur du ministre

    • 7 mars à 14:09 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Gérard

      @ Gerard
      Parce que vous résidez plutôt dans une destination touristique de TYPE NATIONAL

      Les touristes nationaux (tananariviens) et internationaux (européens et asiatiques) vont dans LES SITES TOURISTIQUES BIEN DISTINCTES à Madagascar ,
      ils n’ont pas le mêmes besoins en matière de offres touristiques , les tananariviens ne vont pas depenser leurs argents pourvoir les Maky ,ils viennent en famille et ils adorent plutôt les PLAGES
      alors que les VAZAHA privilégient les AVENTURES touristiques d’odre socio_écologiques .
      BB

    • 13 mars à 12:35 | sanois (#8546) répond à Gérard

      a gerard

      Tu dois etre un obsédé sexuel hetero,homo,bi etc tri et meme sans (news)
      Tu as un certainement petit manque de ce coté , alors va en Turquie tu seras comblé(e)
      Ou attends l avion de Turkish Airlines a Ivato , l endroit le plus calme (bruit) de la region de Tana !!
      Les touristes descendent en chaussons !

  • 7 mars à 10:56 | betoko (#413)

    293 195 touristes , il n’y a pas de quoi être fière à comparer les touristes qui visitent l’île de La Réunion et l’île Maurice . On cherche toujours des excuses bidons genre pickpocket , etc . Si Madagascar voulait augmenter les nombres de touristes , il suffit de baisser le prix des billets d’avion .
    Certains bi-nationaux au départ de Paris prennent maintenant Kenya Air Ways ou Turkis Air Lines , dont leur tarif est beaucoup moins cher qu’Air Mad ou Air France , malgré que leur vol dure plus long que les deux compagnies sus nommés

    • 7 mars à 12:44 | anhuro (#8513) répond à betoko

      cher betoko bonjour , la présentation de MT est malvenue, MT aurait du titrer le Ministre annonce une hausse des Entrées à Mada car , je voyage 6 fois en A/p>

    • 7 mars à 14:13 | Houpert Claude (#9408) répond à betoko

      Bonjour à vous tous,
      Pour 2017,ce sera sans doute difficile d’atteindre des records d’affluence :
      Effectivement, avec un prix de 1400 € ( 4629777.59 ariary ) l’aller /retour Marseille/ Antananarivo avec Mada - Air je tiens à vous dire qu’il ne doit pas y avoir beaucoup de touristes qui viendront sur Madagascar qui est l’une des destinations la plus chère au monde .... Et c’est un prix promotionnel !
      A vous de juger . Les autres compagnies sont aux alentours de 1100€ .

  • 7 mars à 11:06 | Boris BEKAMISY (#4810)

    Le TOURISME , premier pourvoyeur de devise, reste le secteur phare qui tient bon encore à Madagascar, malgré la problématique insoluble et artificielle de la JIRAMA/ AIRMAD /SECURITE auxquels le secteur est confronté, donc le statistique de l’ONTM ou de ...Rolland RATSIRAKA n’ a rien de bidon !
    BB

  • 7 mars à 11:11 | atavisme premium (#9437)

    Madagascar possède un potentiel touristique énorme, entre 2 à 10 millions de touristes par an .
    Mais la première condition est d’accepter le tourisme de masse et de tout faire pour le favoriser .
    Et là le chasseurs cueilleurs abreuvés d’obscurantisme religieux n’en n’est pas là .
    Donc rester sur votre île a réciter des cantiques désuets et imbéciles.
    Les touristes ,eux,vont à Maurice aux Seychelles et à la Réunion .
    Enfin dans des pays ou la police et la justice ne profitent pas du tourisme sexuel pour s’enrichir et ou tout est fait pour accueillir les euros et autres dollars .
    Bande d’idiots moyenâgeux

  • 7 mars à 11:31 | atavisme premium (#9437)

    Isandra,
    Il y a eu un coup de frein énorme au tourisme depuis 2009 .
    C’était parait-il pour endiguer le tourisme sexuel.
    Pour qu’il y est ce type de visteurs du sexe il faut de la prostitution .
    Pourquoi un pays comme la France qui accueille 80 millions de touristes par an n’est pas touchée par ce phénomène ?

    • 7 mars à 11:44 | Isandra (#7070) répond à atavisme premium

      Atavisme premium,...

      « Pourquoi un pays comme la France qui accueille 80 millions de touristes par an n’est pas touchée par ce phénomène ? »

      Peut être, vous feriez mieux de la poser à DSK, il est spécialiste en la matière,...(affaire de Lille,...),..

      Néanmoins, je peux vous avancer une hypothèse,...peut être, c’est à cause de vieillissement de femmes françaises,...Les hôtesses d’Air France nous le prouvent,...

    • 7 mars à 12:02 | atavisme premium (#9437) répond à atavisme premium

      Isandra ,
      Vous faites du mauvais esprit ,des DSK à Mada ,il y en a des centaines et cela même au sommet de l’état .J’ai assisté personnellement au travail des rabatteurs de chaires fraîches lors du déplacement de ministres en province
      J’ai trouvé que vos hautes personnalité étaient assez gourmandes en nombre consommés .
      Vous voyez ces grands personnages que l’on retrouve dans les églises et les temples et qui font des sermons a tous le monde .
      Donc j’attendais que vous alliez être honnête et me dire que la prostitution venait de la pauvreté !
      Pauvreté elle même provoquée par la caste dirigeante ,incapable et incompétente pour diriger ce pays.
      Sommes nous d’accord ?

    • 7 mars à 12:13 | betoko (#413) répond à atavisme premium

      Madagascar n’est pas le seul pays du monde où le tourisme sexuel fait rage . Avez vous oublié que lors d’une manifestation sportive en Allemagne , coup d’Europe du foot je crois , des étudiantes allemandes n’attendaient que cela pour se faire un peu de tune .
      Et que pensez vous de la prostitution des lady Boys et des vraies jeunes prostituées en Thaïlande , et à l’île Maurice et à l’île de La Réunion on en trouve aussi .
      Quel pays au monde il n’y a pas de prostitution ? Peut être en Arabie Saoudite , au Qatar ou à Dubaï . au en Corée du Nord , N’avez vous jamais allé dans le quartier de la rue Saint Denis à Paris , au Bois de Boulogne , où on trouve des prostituées de toute nationalité ?

    • 7 mars à 12:39 | kartell (#8302) répond à atavisme premium

      @ betoko

      Là, où vous vous trompez c’est de faire croire que l’Allemagne est un pays à tourisme sexuel comme l’est Madagasikara !…
      Si effectivement, au cours de cette manifestation sportive ( jeux olympiques compris), les mâles spectateurs ont été friands d’une troisième mi-temps, c’est uniquement pour cet événement car en dehors de cela, les touristes ne viennent pas pour cela contrairement à certains autres, dont c’est l’unique critère de choix !…
      On a vraiment l’impression que ce tourisme sexuel dérange à tel point qu’il faille dire qu’ailleurs c’est pire ou la même chose, à l’image d’une insécurité dont on ne mesure plus la gravité, à force d’avoir la tête dans le guidon ! ..
      Une vérité, valeur méprisée, qui comme bien d’autres, est minimisée, voir bafouée dans un contexte local immuable !….

    • 7 mars à 12:51 | Isandra (#7070) répond à atavisme premium

      Atavisme premium,...

      Tout à fait d’accord avec vous, la pauvreté, mais, cela n’explique pas tout,...

      La prostitution est l’argent facile pour certaines filles comme les petits délinquants et dealers, qui ne veulent pas travailler dure, mais, pleine de caprice,...Et ce phénomène se trouve presque partout dans le monde, sauf à priori, aux pays musulmans dures,...

      Et le problème de notre société actuelle, c’est l’estime de soi, on ne respecte plus son corps, mais, on le souille(pour tous les sens).

      Pour les vrais chrétiens, ils doivent respecter leur corps, parce que c’est un temple de l’esprit saint de Dieu,...

    • 7 mars à 13:08 | atavisme premium (#9437) répond à atavisme premium

      Isandra ,
      Que font donc les églises(a part le père Pedro) et sectes pour procurer du travail honnête a ces jeunes filles .
      Les rapports des organisations internationales sont de plus alarmants sur la jeunesse des prostituées et les sévices qu’elles subissent .
      Qui a Madagascar se soucient, à part soit disant sur le plan moral ,véritablement du problème .
      Vu les coûts de main d’oeuvre très bas en ce pays ,si une volonté étatique se faisait sentir ,il ne serait pas très compliqué d’attirer de grandes industries nécessitant beaucoup de main d’oeuvre .
      Alors qu’attendent les curés et dirigeants (grand mot) pour initier cette stratégie .
      Vu votre taux de natalité faudrait quand même y penser
      Et arrêtez avec votre morale à deux ariary,les 90 % de ces filles ne ferait pas cela si leurs familles et elle même avait un revenu du travail normal et s’il existait une politique sociale d’accompagnement .
      Politique sociale qui a existé jusqu’en 1972 ne l’oubliez pas !!!!!
      Et vous ne trouverez aucune solution moderne dans la bible, car elle est anachronique pour les problèmes actuels

    • 7 mars à 15:49 | Isandra (#7070) répond à atavisme premium

      Atavisme premium,...

      « Et vous ne trouverez aucune solution moderne dans la bible, car elle est anachronique pour les problèmes actuels »

      Si détrompez-vous,...la bible nous propose une solution toujours d’actualité,...Respecter ses principes,...

      Les sources de nos maux :

      - l’impudicité, l’impureté, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, l’envie, l’ivrognerie,

      - L’avidité, l’égoïsme, l’orgueil

      Imaginez notre monde, si tous les humains sans distinction ont tous les fruits de l’esprit :
      - l’amour,
      - la joie,
      - la paix,
      - la patience,
      - la bonté,
      - la bénignité,
      - la fidélité,
      - la douceur,
      - la tempérance ;

    • 7 mars à 16:18 | atavisme premium (#9437) répond à atavisme premium

      Isandra ,
      Et c’est votre pauvre texte qui va donner du travail et un système social correcte a tout un peuple d’une pauvreté insoutenable ?
      Ce sont les illuminés imbécile de votre genre qui sont responsable de la situation dramatique de la population Malgache .
      Vos actions sont l’oeuvre du diable !

    • 7 mars à 17:28 | vatomena (#8391) répond à atavisme premium

      @ Isandra
      La France reçoit des millions de touristes chaque année. Elle ne peut pourvoir à toute la demande sexuelle étrangère .C’est pourquoi il y a dans les grandes cités de France une aussi grande importation de prostituées. Le client a le grand choix . ça vient de partout.De Madagascar ,du Congo ,d’Albanie ,de Roumanie et meme de Chine.Le marché malgache est tres limité pour le choix : mainty ou demi mainty ,cotières ou plateaux

    • 8 mars à 13:42 | Stomato (#3476) répond à atavisme premium

      7 mars à 17:28 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      >>@ Isandra
      La France reçoit des millions de touristes chaque année. Elle ne peut pourvoir à toute la demande sexuelle étrangère .C’est pourquoi il y a dans les grandes cités de France une aussi grande importation de prostituées. Le client a le grand choix . ça vient de partout.De Madagascar ,du Congo ,d’Albanie ,de Roumanie et meme de Chine.Le marché malgache est tres limité pour le choix : mainty ou demi mainty ,cotières ou plateaux<<

      Il semblerait, d’après de très nombreux doctes avis, que dans ce domaine aussi la France, l’abominable France ait des leçons à donner à Madagascar ! ?
      Ce qui fait que je me pose la question : Si le choix offert par Madagascar aux candidats au tourisme sexuel est si pauvre, comment se fait-il qu’il y ait tant de touristes sexuels à Madagascar ?
      Est-ce une réalité, ou un autre fantasme soigneusement entretenu pour inciter des RMIstes français a dépenser deux fois leur RMI pour venir mendier à Mada ? On peut dire ce que l’on veut mais les filles malagasy ne sont pas folles : Tsy misy vola, tsy misy v o d y !

  • 7 mars à 12:45 | atavisme premium (#9437)

    Betoko,
    Qui dit le contraire de ce que vous affirmez !
    Cela n’empêche que si vous fournissez des emplois a des milliers de jeunes filles ,beaucoup préféreront cela à la prostitution .Donc c’est bien un problème de gouvernance et non une fatalité ou du vice comme les curés et compagnie le qualifie !
    Je vous ai déjà expliqué que ce qui ce passe ailleurs n’a aucune importance à Mada .
    Vous renforcé ainsi le cépamafotisme destructeur

    • 7 mars à 17:03 | betoko (#413) répond à atavisme premium

      Avez vous la certitude qu’en fournissant des emplois à ces jeunes filles , elles ne se prostituent plus ? Vous n’avez jamais croisé des prostituées de lux qui sortent de l’hôtel Colbert , du Louvre ou des autres hôtels ? Renseignez vous auprès des taximans , stationnés devant le restaurant le buffet du jardin à Antaninarenina

  • 7 mars à 17:14 | betoko (#413)

    Atavisme
    il y a des agences étrangères qui publient des annonces du genre , des clients étrangers cherchent des belles femmes malgaches ,. J’en avais discuté avec un flic , le quel savait que ce sont des proxénètes et la passe est à 500 000 fmg pour une durée d’une heure et les femmes qui y vont sont des jeunes filles de bonne famille

    • 9 mars à 17:35 | Houpert Claude (#9408) répond à betoko

      Bonjour,

      On parle de tourisme sexuel ! Sans doute ! Mais les personnes qui s’adonnent a cette pratique n’ont pas d’autre choix pour « subsister » pour « exister » ou faire vivre leurs familles . C’est la société qui est responsable de cette situation et sans doute les instances gouvernementales qui ne peuvent rien faire pour endiguer ces déviations .... Donner la possibilité d’un travail à tous ces jeunes serait la solution
      mais les emplois se font rares !

  • 7 mars à 17:38 | vatomena (#8391)

    Au bon vieux temps que dame Isandra n’a pas connu ,le sexe était un jeu ,une amabilité.C’était gratuit . Depuis ,temples et églises se sont multipliés et l’amour et le sexe sont devenus valeurs marchandes.Vraiment ,cette indépendance dévoyée a tout détruit
    Il n’y a plus de pudeur .

    • 7 mars à 17:43 | zanadralambo (#7305) répond à vatomena

      ...du vécu, Vatomena ? LOL.

  • 7 mars à 17:50 | letraveller (#9862)

    Comment inciter les touristes à venir à Madagascar quand on sait le niveau de la corruption.

    Vécu récemment : Etant de passage dans la capitale, un soir en allant au restaurant, la police effectue un contrôle d’identité. Après présentation de nos passeport, le policier nous demande de sortir du taxi pour aller au poste de Police car il manque un document.
    Ne comprenant pas sa demande on lui dit que nous venons d’arriver, que les dates sur le visa sont conformes.
    A ce moment il sort un papier (certificat d’immigration) et nous dit que c’est le document manquant.
    Devant notre étonnement et face à son insistance, le chauffeur nous dit qu’il faut lui donner un billet.
    Je sors 10 000 ariary, le policier ne veut pas le prendre et demande plus. Après avoir donné 1 deuxième billet de 10.000 ar, il nous rend nos passeports et nous laisse repartir.
    Début de soirée gachée. Nous nous rendons au restaurant stressés en pensant au retour.
    Un des amis a revécu la même situation le lendemain soir . la police lui a fait sortir du taxi et il a du payer 200.000 ar.
    Pour être à madagascar pour la 1ere fois, Il a juré de ne plus jamais y revenir.

    Est ce là vouloir augmenter le nombre de touristes ? Ou plutôt comment faire pour les faire fuir

    • 7 mars à 18:20 | kartell (#8302) répond à letraveller

      Il est clair que les prédateurs sont au coeur du pouvoir, que rien ne les arrête parce qu’ils jouissent d’une impunité totale et corporatiste ….
      Difficile, dès lors, à croire que le tourisme puisse se développer correctement dans ce contexte faisandé, au possible ! ..
      Jouer impunément sur la devise « un touriste perdu, dix de retrouver » court à sa perte !….
      On aimerait que ces messieurs qui chantent, haut et fort, un tourisme conquérant, sans avoir les moyens de leurs ambitions démesurées, fassent preuve d’un peu plus d’humilité en confondant vitesse et précipitation !…
      Seul, le tourisme sexuel permet au pays de maintenir sa tête touristique, hors de l’eau, il n’y a qu’à voir ces avions remplis de mâles débarquer sur le tarmac d’Ivato ou de Fascène …
      La destination n’est plus familiale, mais, elle est devenue la finalité pour célibataire…..
      Le reste, n’est que blabla afin de redonner au pays touristique, une image respectable qu’il a perdue depuis belle lurette ….

    • 7 mars à 21:30 | Gérard (#7761) répond à letraveller

      @kartell

      bien évidemment, le tourisme familial est en totale déconfiture, et les amateurs de chair fraiche qui débarquent en masse ne se soucient pas plus des lémuriens que nos gouvernants !

    • 8 mars à 10:21 | tanguy37 (#7699) répond à letraveller

      De ce genre d’experiences !!rendent les touristes mefiants ,et ceci dans bon nombre d’agences de voyages,il y a « belle lurette » que mada ne figure plus sur nos catalogues,ni sur aucun depliant au profit de maurice,la reunion ,rep.dominicaine....
      bon courage pour revenir au niveau.......c’est pas gagné !!

    • 8 mars à 14:58 | zorrolevengeurmasqué (#9826) répond à letraveller

      @levoyageur

      200 000 ariary ? C’est rien ça !
      Estimez-vous heureux de ne pas avoir été l’acteur principal d’un barbecue malgache « à l’insu de votre plein gré » comme les trois touristes dont deux Français qui ont été brûlés vifs par nos charmants indigènes à Nosybe.
      Pour le dépaysement et l’exotisme, je conseille vivement à tous ceux qui me demandent mon avis d’éviter Madagascar comme la peste et le choléra !

    • 9 mars à 17:44 | Houpert Claude (#9408) répond à letraveller

      De Claude Houpert ....

      Le rackette se pratique dès votre arrivée à l’aéroport !
      On m’a dit que j’avais mal rempli un document de santé ; on m’a fait passer derrière le bureau et comprendre qu’il fallait donner quelque chose ! J’ai donné 20€ et mes documents étaient régularisés ipso-facto ! Les saintes images font des miracles !

  • 7 mars à 18:23 | zanadralambo (#7305)

    Le fil(oha)ou veut attirer les touristes, des millions de devises, évidemment, sont en jeu .Je n’ai même pas envie de me demander où ils vont aboutir, chacun a sa petite idée.
    La cherté de la destination Madagascar, qui n’est plus le paradis qu’il était en 1972, est le premier gros écueil. L’absence d’infrastructure hôtelière et routière digne de ce nom ; des moyens de transports presque moyenâgeux ; et surtout une insécurité chronique (se terrer à l’hôtel ’à partir de 18 heures, voire pendant toute la journée si on ne veut pas se faire détrousser, violer ou trucider), voilà des promesses d’exotisme très particulier que seuls des fous furieux sériaient prêts à payer une fortune. Autant d’ handicaps que ce pouvoir aurait pu, au moins, essayer de lever avec ces fonds qu’il a réussis à réunir parfois et qu’il a choisi délibérément de jeter par la fenêtre (les banquets, les voyages de Madame et son shopping, le séjour au ski de Rambo et de sa smala…).

    • 7 mars à 19:48 | gang’s (#4016) répond à zanadralambo

      Bonsoir,
      Passer des vacances à Mada est un peu compliqué, déjà c’est trop cher, avec un aller-retour pour 3 personnes sur Air mad par exemple de Paris, sans parler des dépenses ou autres frais inhérents au voyage une fois sur place coûte sans exagérer le prix d’un voyage aller-retour sur les iles canaries, hotel à 4 étoiles tout compris, ou bien 3 fois l’aller-retour Etas-Unis en low-cost , et même, le plus décevant sur place c’est l’impression que tout est compliqué, mais tout est compliqué à Mada : les prix sont à débattre, ça peut varier d’un extreme à un autre, il faut discuter et discutailler, le matin dès fois, il n’y a pas d’eau alors que c’est compris dans le confort de l’hotel que l’on a reservé, dès fois, l’on passe une semaine sans électricité, bonjour les pertes du temps, l’on poireaute pour tout, les recharges des télephone, les connexions internet, mm pour des repassage, c’est con mais c’est le rythme , sinon, ça va, il faut juste serrer très fort son sac , si l’on est à pied.

    • 8 mars à 15:06 | zorrolevengeurmasqué (#9826) répond à zanadralambo

      @zanadralambo

      L’origine de tous ces problèmes c’est la mentalité des Malgaches toutes catégories triblo-socio-économiques confondues !
      Vous faites mine de faire une distinction entre gouvernants pourris et gouvernés exploités, mais en réalité (et tous ceux qui ont vécu un certain temps à Dago le savent) c’est la culture malgache elle-même qui est génératrice de cette corruption tous azimuts et l’encourage, tout comme le virus de la grippe est responsable de ses symptomes délétères.

      PS : qu’en pensent vos ancêtres ... et qu’en disent les entrailles de poulet et votre marc de café de ce matin ?

  • 8 mars à 16:29 | kartell (#8302)

    Bonjour,

    Aujourd’hui, la banalité de la corruption est entrée dans l’adn poreux d’une société où chaque individu qui détient une infime parcelle d’autorité, voir qui peut profiter d’un abus de position dominante monnaye « ses services » par des bakchichs, à la hauteur de la réputation de l’interlocuteur ! ….
    Pourquoi faire difficile, dés lors, où il suffit d’impressionner pour que le vola sorte de la poche du visiteur et que son voisin est supposé faire pire encore ?...
    Cette pratique généralisée a pris une importance considérable, l’exemple venant d’en haut, a été allégrement suivi, à la lettre !...
    L ’état rémunère mal ses fonctionnaires qui se paient, ainsi, sur la bête docile ou naïve comme un touriste, voir comme le citoyen lambda qui ne peut passer outre !…
    En fait, cette corruption « des sans-grades » profite à l’état tout en permettant à ses fonctionnaires de bien vivre sans devoir harceler son employeur patron, maître en cette matière, pour exiger des augmentations !…
    La corruption assure ainsi la paix sociale où chaque individu se débrouille comme il peut pour vivre au-dessus de ses moyens « normaux », grâce et au travers d’elle !…
    Les touristes sont devenus la cible prioritaire parce qu’ils ne font que passer, peu enclins à se montrer rétifs, à enclencher des procédures qui ne mèneraient nulle part, préférant ainsi mettre la main à la poche pour éviter de gâcher un voyage de quelques semaines….
    Seuls, ceux qui font de leur voyage, un attrait touristique très secondaire, continuent de fréquenter en grand nombre le pays mais il donne une image détestable qui risque de devenir indélébile ….
    Pris en étau, entre le désir de développer son activité touristique sans s’en donner les moyens véritables, et celui d’offrir des emplois et une vie meilleure à ceux qui pourraient en profiter, l’état malagasy est en train de gaspiller ses chances de faire de notre île, une destination de référence !.
    Mais, que n’avons-nous pas déjà gâché depuis un demi-siècle ?…..

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 336