Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 25 juillet 2017
Antananarivo | 05h23
 

Politique

Hausse des prix et gouvernance

Explications tardives du gouvernement

jeudi 2 février | Bill

Il a fallu attendre que les foyers de tension pouvant normalement conduire à l’explosion sociale s’amoncellent ou atteignent un pic dangereux pour que le gouvernement se réunisse et se penche sur le problème de carburants. La dernière hausse des prix des produits pétroliers à la pompe -de l’ordre de 120 ariary pour le gazole et de 160 ariary pour l’essence sans plomb, a provoqué une avalanche de hausses à laquelle les automobilistes, les usagers des transports publics, les transporteurs de marchandises, les commerçants, bref les agents économiques et les ménages sont confrontés malgré tout car tous les produits de première nécessité ont suivi la hausse. Le gouvernement n’était-il pas en mesure de prévenir cette hausse des prix à la pompe et ses conséquences, d’autant que les coopératives de transports urbains ont depuis plusieurs semaines menacé d’augmenter le tarif des taxibe car les compensations financières promises ne leur sont pas intégralement parvenues.

Le gouvernement constate, alors que c’était prévisible

Quoi qu’il en soit, c’est lorsque des taxibe de l’Union des coopératives de transports urbains (UCTU) ont appliqué le nouveau tarif de 500 ariary que le gouvernement prenne la décision de débloquer les compensations ou du moins une partie aux coopératives de transports urbains. Un conseil de gouvernement spécial s’est tenu ce 1er février et dit ceci : « Ce matin du 1er février 2017, 14 coopératives, sur les 62 que compte l’UCTU ont décidé de fixer à 500 Ar le prix d’un ticket de transport urbain dans la Capitale. De même, l’OMH (Office Malgache d’Hydrocarbures) a fixé une nouvelle hausse du prix du carburant à la pompe, de 120 Ar pour le gasoil et de 160 Ar pour le sans-plomb. Le prix des Produits de Première Nécessité, notamment le riz a fait l’objet aussi d’une inflation : passant de 1350 Ar le kilo à 2000 Ar.

Des solutions ? ou pour mener l’opinion en bateau ?

Face à cette situation qui pénalise la population, le Gouvernement déclare dans son communiqué qu’il a tout d’abord, ordonné le déblocage des arriérés de subventions liées aux mesures de compensation en vigueur pour éviter la hausse des prix du transport, en accord avec les transporteurs depuis octobre 2016. Or dans la logique des activités commerciales, et habituellement, une baisse des tarifs ou des prix est très rare. De plus d’après le président de l’UCTU, ce pourcentage de 10% des transporteurs qui ont appliqué le nouveau tarif a atteint vers le milieu de l’après-midi les 45%. Pour dire que la hausse du ticket de taxibe est irréversible.

Par ailleurs, la loi sur le secteur pétrolier aval stipule que les prix et les marges dans la chaine d’approvisionnement sont librement déterminés par les opérateurs suivant le principe de l’offre et de la demande. Ainsi, l’Office Malgaches des Hydrocarbures (OMH) et les pétroliers s’accordent tous les mois sur les prix maxima affichés à la pompe.

Durant le conseil du Gouvernement spécial, il a été notamment question de trouver une solution qui tend à préserver l’intérêt général. D’autant que le cours officiel du baril a tendance à se stabiliser ces derniers mois sur le marché mondial autour de 52 et 53 USD. De plus amples précisions seront apportées par les conclusions, très attendues, d’un audit de la structure de prix du carburant commandée par le Gouvernement, avec l’appui de la Banque Mondiale.

En tout cas, la fixation des prix des produits pétroliers à la pompe est régie à notre connaissance par des textes qui expliquent la formation et la structure des prix que nous vous présentons en fichier attaché. A noter que les taxes et redevances représentent environ le prix de référence des produits défini de commun accord par les entités concernées dans cette formation des prix.

PDF - 201.6 ko

47 commentaires

Vos commentaires

  • 2 février à 10:00 | punchline (#9673)

    Celui là est encore pire, on les tue une seconde fois les victimes, on rajoute du malheur au malheur, on retourne les couteau dans la plaie, ...,et on se dit pere de nation....
    http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/drame-danjozorobe-le-president-pointe-du-doigt-les-victimes/

  • 2 février à 11:15 | harmelle (#5862)

    Si ces abrutis de politiques au lieu de rêver s’acheter des 4x4 de plus en plus gros en ayant pas la moindre idée du cout de leur consommation commençaient à bosser sur les transports en commun tant en ville qu’en national , le poids des energies fossiles serait moindre , les tensions aussi et tout le monde s’en porterait mieux ....Vivement 2018 que tout ce beau monde soit remercié et que des gens motivés et intelligents prennent le relais ....

    • 2 février à 12:35 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à harmelle

      Bonjour,

      Harmelle canditate pour 2018 ? On va voter pour Harmelle.

    • 2 février à 17:47 | Isandra (#7070) répond à harmelle

      « Vivement 2018 que tout ce beau monde soit remercié et que des gens motivés et intelligents prennent le relais ... »

      Vous serez vite déçu, du fait que les soit disant intelligents ne font qu’à attendre le pouvoir livré en plateau d’argent chez eux,...ne sont pas prêts à quitter leur confort pour affronter les vahoàka(à la Zafy),...et les élections,...

  • 2 février à 12:33 | Isandra (#7070)

    On ne peut pas laisser passer ce récit erroné d’une partie d’histoire de Vatomena,...

    "1er février à 23:41 | vatomena (#8391) répond à Isandra ^
    Rajoelina le charismatique versus Gallieni ,le général masiaka

    Gallieni a gouverné Madagascar quelques mois de plus que le charismatique Rajoelina Isandra ,pouvez vous mettre en comparaison l’oeuvre de l’un et de l’autre . Qui a fait le plus pour le développement et la notoriété de Madagascar ? ;
    Je dois vous rappeler que Madagascar était ’terra nullus ’ à l’arrivée de Galliéni :.Il n’y avait rien,pas une seule route ...et Galliéni n’avait pas le secours du Fmi ,de la Bad, de la Fao ,de l’Onu ;de l’Unesco ,du Fao,de la Fed ,et de toutes ces Ong ...!"

    Ne comparez pas deux choses incomparables,...parce que ni le contexte, ni l’époque n’est pas le même,...

    Déjà l’administration de Galliéni à Madagascar durait 9 ans (1896-1905),...mais, non, ni 5ans, ni 6ans, OK !
    - Et ce n’est pas pour rien que les gens le surnommaient Général masiaka et les destructeur, car ils ont constaté les dégâts causés par ses entreprises,...

    Les principales sources de financement de ses actions et ses projets furent :
    - Les impôts indigènes,...
    - Les prêts et subventions de la Métropole,

    Sans oublier les travaux forcés et les corvées pour pallier les mains d’ouvres,...

    N’oubliez pas non plus que Galliéni plusieurs fois se faisait remonter les bretelles par les ministres pour ses abus des pouvoirs est financiers,...

    • 2 février à 14:17 | atavisme premium (#9437) répond à Isandra

      Isandra
      Vu comme ce sinistre personnage(Galienni) vous intéresse ,c’est qu’il doit servir de modèle a la génération dirigeante actuelle.
      Sinon pourquoi en parlerait-ont ?
      En France même sont rôle important dans la première bataille de la Marne en 1914,celle qui a sauvé Paris ,est très peu abordé !
      Ce Monsieur doit donc servir en même temps de repoussoir sur ces méfaits pendant la colonisation et en même temps d’exemple pour les suprématistes merina .
      Me trompe-je ?

    • 2 février à 14:36 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Sourde Isandra ! Gallieni n’a pas inventé l’esclavage des malgaches ,les corvées des malgaches ,les impots des malgaches .Rois et reines de Madagascar en profitaient depuis des siècles sans rien investir pour la commodité des pauvres gens .Pas de routes pour eux ,ni de fontaines ,ni d’hopitaux ,ni d’Academie malgache .
      Si les impots indigènes suffisaient à Gallièni pour lancer un développement foudroyant du pays Pourquoi les Hery ,Rajoelina ,Ravalomanana n’y arrivent pas avec les taxes nouvelles sur les carburants ,la biométrie des passeports et des permis de conduire ,de séjour dans les hotels ,des visas , de la sécurité des aéroports ;
      Galliéni n’avait pas cet arsenal de taxes et d’impots à sa disposition et pourtant il faisait mieux que nos Charlots d« aujourd »hui .
      Amen .

    • 2 février à 16:07 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vatomena,...

      Donc, si je comprends bien ce que vous vouliez dire, Gallièni ne faisait que perpétuer les anciennes mauvaises pratiques des dirigeants Malagasy(considérés sauvages par les colons), pourtant, on nous a bassiné qu’ils ont colonisé Madagascar pour apporter humainement le changement vers la civilisation,...et la modernité,...

      « Si les impots indigènes suffisaient à Gallièni pour lancer un développement foudroyant du pays,... »

      Ces impôts de suffisaient pas à Gallièni, il a dû demander l’autorisation de contracter des crédits pour financer ces projets,...par exemple, rien que pour le chemin de fer, 300 Millions Frs,...et il s’y faisait remonter les bretelles, par ce que ses dépenses ont été exorbitantes,...270.000 Frs le kilomètre,...

      Il est à préciser aussi que Gallièni a fait construire les routes, dans le but d’attirer davantage des européens à venir vivre à Madagascar, mais, surtout pas pour les gens qui paient les impôts indigènes.

      Il a adopté même une mesure incitative, en faveur des européens : indemnité de 20.000 Frs par Européen qui veut s’y installer,...

    • 2 février à 21:05 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      .Isandra@—La jeunesse malgache n’a pas besoin d’etre incitée par une prime de 20 000 frs pour fuir en France .La France a eu des colonies mais pas de colons ou si peu .La France paysanne préférait vivre autour de son clocher . Pour avoir des colons sur place ,inciter à l’expatriation ,il en fallait des promesses mensongères ,du racolage et de la publicité .Tout ça marchait à l’illusion...
      .Pauvre Colon ,pauvre misère ! Le temps béni des Colonies a-t-il vraiment existé ?.Sans doute pour quelques fonctionnaires ou militaires qui percevaient un salaire amélioré mais qui étaient souvent condamnés à vivre dans des pays brulés de soleil où pas un seul SDF français accepterait de vivre .Certainement pour quelques grosses sociétés minières ou agro alimentaires mais capitalistes et apatrides .
      Quant au Colon ,il exploitait le plus souvent une terre ingrate .Il vivait dans la peur du cyclone,du criquet ,de l’inondation.Il subissait aussi les contraintes d’une administration tatillonne et incompétente .Tenaillé par les fièvres, il vivait dans l’isolement,loin des hopitaux ,des salons de réception ,,de la lumière et de l’eau
      courante. Il craignait perpétuellement l’agression , l’empoisonnement ou la jalousie si ses cultures venaient à réussir ..A la fin ,les variations en Bourse des denrées tropicales achevaient de le ruiner..En général ,le céréalier de la Beauce ou l’éleveur du Morvan avait un sort plus enviable .
      D’autant qu’à la fin de l’histoire,il devait etre chassé de ces terres qu’il avait défrichées ; qu’il avait tant aimé et où il avait usé sa vie

    • 3 février à 20:53 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      @Isandra
      Pardonnez lui ,Seigneur ,elle ne sait pas ce qu’elle dit.
      Là voilà qui invite maintenant tous les malgaches à aller vivre gratuitement aux frais de la princesse France en dédommagement de la Colonisation !
      La France a perdu son argent à Madagascar et continue à en perdre dans une assistance dont le peuple ne bénéficie en rien.
      Avril 1961
      Le général De Gaulle déclare publiquement : - L’Algérie nous coute beaucoup plus qu’elle nous rapporte ;c’est pourquoi la France considère avec le plus grand sang froid que l’Algérie cessat d’appartenir à son domaine...
      Qu’aurait il pu dire à propos de la colonie malgache ?
      1900__Diego —Colonel Joffre
      La pénurie de maind’oeuvre pour les grandes constructions en cours entraine un surcout salarial.Le manoeuvre est payé de 150 à 175 euros par Mois ( conversion faite ) En 2015, le PiB de Madagascar était de 362 euros 50 par AN et par personne
      Et Hery dit que le pays ne s’appauvrit pas !
      1947
      A la veille de la rébellion ,8000 soldats dont 3 bataillons de tirailleurs malgaches sont encasernés .L’ordre et la paix civile règnent dans le pays.
      2017 ,l’armée malgache + gendarmerie comptent 34 000 hommes .Le feu et le sang se répandent dans le grand sud .Dans les villes on tremble de peur . On n’ose plus sortir la nuit .
      Oui ,aujourd’hui dans l’Indépendance Madagascar vit tres mal

  • 2 février à 13:05 | Saint-Jo (#8511)

    Bonjour , spliff !

    Pour aller à votre sollicitation , je vais essayer d’avoir le plus de clarté d’esprit dont je suis capable et d’exprimer simplement le pourquoi et le comment je pense une fédération d’états ou de cantons ou de länder ou de toko ou comme vous voulez les appelez , pour gouverner et administrer ce pays et ses populations ( vous avez sans doute remarqué que je ne dis presque jamais « sa population » ) .

    Je rappelle au préalable que je ne suis pas politicien , ni historien , ni quoi que ce soit .
    Je ne revendique aucun diplôme ni aucun titre académique ni aucun poste où que ce soit .

    Je suis un Merina de partout et de nulle part .
    Je sais juste lire et écrire .
    C’est tout .

    J’ai remarqué , spliff , que vous avez bien noté que la conviction que j’ai actuellement concernant un système fédéral pour gouverner et administrer efficacement enfin ce pays et ses populations est le fruit
    . d’abord du trivial ( au sens mathématique du terme ) constat des innombrables échecs qui nous ont poursuivis depuis le 14 octobre 1958 , c’est-à-dire pendant ces derniers 58ans 3mois 19jours
    . et de mes observations perso lors de mes séjours dans différentes régions de ce pays , mais aussi à l’Etranger .
    Sans inflation de vocabulaire , on peut dire que nous avons déjà largement dépassé le stade du simple échec , car nous vivons actuellement un authentique désastre .
    Désastre sur tous les plans !

    Pour échapper à ce cycle infernal nous devons absolument changer . C’est l’évidence même .
    Mais changer quoi et en quoi ? Changer plein de choses et en plein de choses .
    Le changer plein de choses est déjà difficile .
    Mais le changer en plein de choses l’est encore beaucoup plus . Et surtout beaucoup plus délicat .

    Alors je me contente seulement de parler de l’une des « plein de choses à changer » .
    Car c’est moins risqué à dire !

    L’un des changements les plus urgents à faire est celui du mode de gouvernement et d’administration du pays et de ses populations .
    Aïe ! Aïe ! Aïe ! C’est ça l’un des changements les moins difficiles ?
    Qu’est-ce que ça serait les autres alors !

    Nous tous connaissons le dicton « tany lavitra andriana » pour expliquer les difficultés quotidiennes éprouvées par les citoyens habitant les endroits enclavés ou éloignés des centres de décision .
    Oui , mais comme d’habitude nous disons une chose mais nous n’agissons jamais selon nos dires , et encore moins pour corriger ou changer ce que nous critiquons en verve par nos verbes .

    spliff l’a bien exposé dans son dernier post : il est moins difficile de gouverner et d’administrer efficacement un territoire plus réduit et peuplé d’habitants moins nombreux , plutôt que de faire la même chose avec un territoire très vaste et peuplé d’environ 22 millions d’habitants .
    Détrompez-vous ! Tout le monde n’est pas capable de comprendre cela !
    Certains ici sont même persuadés que par le temps qui court on éprouve le même degré de difficultés à gérer une famille avec deux enfants ( le choix du roi : un garçon et une fille ) comme à gérer une famille avec quatorze enfants ( le choix de nos arrière-grands-parents : sept garçons et sept filles ) .

    Une chose qui va faire sauter au plafond certains Merina est mon intime conviction que la fameuse déclaration attribuée à Mboasalama « ny ranomasina no valam-parihiko » est très mal perçue par de nombreux Côtiers ( je n’ai pas dit tous , j’ai dit de très nombreux ) .
    Nous , les Merina , avons dans notre conscience collective ou enfouie dans notre subconscient collectif la faisabilité d’une unification ( je n’ai pas dit réunification ) des populations de ce pays .
    Mais de nombreux Côtiers perçoivent cela comme une volonté de « colonisation » ou de domination de notre part .
    Remarquez , ce sont des politiciens côtiers qui sont les premiers à évoquer publiquement l’idée de fédération .
    Et nous , les Merina , avons poussé des cris d’orfraie chaque fois que quelqu’un évoque l’idée. Peu importe les raisons ou les prétextes avancés .

    Si un système fédéral voit le jour pour gouverner ce pays , je suis convaincu que ce sera un audacieux Filoha côtier qui osera le mettre en place .
    La délimitation des régions membres de cette fédération devra se faire selon les affinités des populations .
    Personnellement , je pense que s’inspirer du système de gouvernement et d’administration helvétique , sans le copier bêtement , serait une bonne idée .

    • 2 février à 14:03 | punchline (#9673) répond à Saint-Jo

      @saint-jo : tu piques mon idée gros lard de saint-jo,

      c’est bien, les bonnes idées sont faites pour êtres transmises, mais 1000 fois mais, .....,

      ayez au moins l’honnêteté de dire que la paternité de cette idée revient à punchline

    • 2 février à 14:08 | Mihaino (#1437) répond à Saint-Jo

      Bonjour Saint-Jo,
      J’ai beaucoup apprécié votre HUMILITE dans votre réaction ci-dessus :
      "Je rappelle au préalable que je ne suis pas politicien , ni historien, ni quoi que ce soit .
      Je ne revendique aucun diplôme ni aucun titre académique ni aucun poste .....
      Je suis un Merina de partout et de nulle part .
      Je sais juste lire et écrire"
      Pourtant ,en lisant toutes vos réactions dans ce forum , j’ai l’intime conviction que vous êtes une personne instruite et très au courant de nos actualités politiques, économiques , sociales etc, etc ...
      Votre style de rédaction nous montre clairement que vous êtes un excellent écrivain et observateur de la vie de notre Pays .
      Votre vision du fédéralisme pourrait probablement résoudre certains problèmes de gestion et de décision puisque nos 22 Régions possèdent des cadres compétents et intelligents formés ici ou ailleurs pour assumer les lourdes responsabilités de leur région respective . Dommage que dès lors , certains sont politisés et aveuglés par l’appât du gain , ils ne visent que leurs intérêts persos .
      Il fut une année où j’ai exposé aussi dans cette colonne de MT.com que le système de gouvernance et d’administration helvétique est intéressant à étudier pour Madagascar .La Suisse nous aide beaucoup dans plusieurs domaines , je l’admets , mais comme vous le dites si bien« il faut s’inspirer de son système , sans le copier bêtement »
      Notre Pays a besoin de personnes comme Harmelle qui ose dire tout haut ce que nous pensons tout bas ! Ses idées pourraient faire reflechir et infléchir nos Dirigeants actuels .
      Enfin , nous constatons tous sur la structure des prix des carburants , jointe à cet article de Bill que les taxes et redevances grèvent énormément les prix depuis des années !
      Cordialement,

    • 2 février à 14:27 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Mihaino,

      Méfiez-vous de cet homme, je ne pense pas qu’il s’agit d’humilité, car il applique le raisonnement par absurde. Il veut que les gens pensent et disent le contraire ce qu’il y affirme,...pour qu’ après, il puisse dire, ce sont les gens qui le disent, mais moi, je ne revendique rien,...

      Là vous tombez dans son piège,...avec vos phrases suivantes, il n’attende que ça,...
      « Pourtant ,en lisant toutes vos réactions dans ce forum , j’ai l’intime conviction que vous êtes une personne instruite et très au courant de nos actualités politiques, économiques , sociales,... »

      Il nous dira encore, j’ai écris ça par jalousie,...c’est son mot préféré,...

    • 2 février à 14:51 | atavisme premium (#9437) répond à Saint-Jo

      Saint jo,

      "Nous , les Merina , avons dans notre conscience collective ou enfouie dans notre subconscient collectif la faisabilité d’une unification ( je n’ai pas dit réunification ) des populations de ce pays .
      Mais de nombreux Côtiers perçoivent cela comme une volonté de « colonisation » ou de domination de notre part .

      Et pour cause les opérations militaires récentes dans le sud ,ressemblaient fortement dans les méthodes ,a celles qu’’utilisaient vos ancêtres dans les razzia d’esclaves !
      Je sais bien que vous même avez dénoncé cela ,mais le mal est fait .
      Unifié dans la contrainte et sous la menace militaire c’est de l’impérialisme !
      Bien sur cela c’est fait partout mais de nos jours cela n’est plus trop la panacée .
      Les pouvoir actuels ,managés par les faucons militaires ce sont engagés dans une voie sans issue car l’opinion intérieur et extérieur pèse de tous son poids surtout quand en même temps ces gouvernements sollicite des financements extérieurs.
      Malheureusement ,c’est un simple constat, mais ces manières héritées du passé sont anachroniques et complètement déplacées quand on sait aussi la situation dramatiques des populations notamment du sud !On attaque pas des populations sous administrées et dans un contexte de famine généralisées .
      Comme d’habitude ,dirais-je ,il semble que vos grands stratèges en posant le problème et en y appliquant les solutions qu’ils avaient générés ont tous simplement oubliés les paramètres annexes, qui ont fait et feront que toutes les tentatives utilisant la force militaire seront vouées à l’échec .
      La réaction des cercles dirigeants castiques, refusant de s’occuper de la famine du sud ,ont bien marqués leur volonté et édifiés ainsi la CI sur leurs intentions néfastes envers leur propres populations .
      Les institutions internationales au vu leur désintérêt de ces problèmes sudistes auront beaucoup de mal a valider les financements demandés sans un contrôle de plus en plus stricte de l’utilisation des fonds !

    • 2 février à 15:21 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Bonjour , Mihaino !

      Merci pour vos compliments , mais n’exagérons rien quand même .
      J’ai toujours écrit en arrivant sur ce forum qu’il est inutile de dresser ici la liste des mérites individuels que chacun puisse avoir eus , car on ne peut pas en prouver ici l’authenticité .
      Et j’ai ajouté que le lecteur averti saura toujours deviner par le fond et la forme des écrits qu’il a devant lui ce que vaut réellement l’auteur du post .

      Je crois qu’il n’y a rien à ajouter sur le niveau d’instruction de la nazie chrétienne mécréante foza : tout le monde a une idée précise sur ce sujet .
      Je tiens simplement à dire que cette foza est sans aucun doute le plus grand génie en mathématiques que ce pays ait jamais eu :
      . quand j’adopte une figure de style anti phrase , elle dit que je pratique un raisonnement par l’absurde
      . quand j’écris répartition des populations dans des régions pleinement autonomes pour faciliter les solutions à apporter aux problèmes quotidiens locaux , elle explique que je fais une division arithmétique du peuple
      . quand j’écris que c’est une méthode itérative qu’on devrait appliquer , elle croit qu’il s’agit d’un raisonnement par récurrence .

      Pour un peu cette foza nous ferait elle aussi un cours de math sur « les influences du cycle lunaire sur la reproduction des cochons » , mais sur ce site

      [NB : des cours de math de très-très haut niveau portant le genre de titre comme « les influences du cycle lunaire sur la reproduction des cochons » ont existé réellement ; mais évidemment le titre n’avait rien à voir avec le contenu . Dans ses derniers cours au Collège de France , Alexander Grothendieck faisait des cours dont le titre officiel portait sur la « géométrie algébrique » , mais Grothendieck , lui , ne parlait que d’écologie pendant toute la conférence . AUTHENTIQUE ! Puisque je le tiens de personnes dignes de foi (de morue) .]

    • 2 février à 15:41 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      "J’ai toujours écrit en arrivant sur ce forum qu’il est inutile de dresser ici la liste des mérites individuels que chacun puisse avoir eus , car on ne peut pas en prouver ici l’authenticité .
      Et j’ai ajouté que le lecteur averti saura toujours deviner par le fond et la forme des écrits qu’il a devant lui ce que vaut réellement l’auteur du post .".

      Comme il est inutile aussi de déclarer que « je sais juste lire et écrire »,...alors que les gens pourront par le fond et la forme des écrits qu’il a devant lui ce que vaut réellement l’auteur du post,..à moins qu’on veuille les forcer à dire le contraire. On appelle ça, fausse modestie,...

    • 2 février à 15:42 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      (..)les gens pourrons deviner,...

    • 2 février à 15:58 | spliff (#5871) répond à Saint-Jo

      Bonjour Saint-Jo
      Merci d’avoir pris le temps...

      « Des » populations...
      Oui, je l’ai bien noté... Car je le fais moi-même... souci de précision oblige...

      (..) Mais de nombreux Côtiers perçoivent cela comme une volonté de « colonisation » ou de domination de notre part (..)

      Je comprends vos conclusions consécutives à ce constat. En quelque sorte elles s’imposent.
      Cette défiance et cette méfiance sont un vrai problème que l’on retrouve invariablement même au sein d’une même famille, et en ce sens, sans vous provoquer Saint-Jo - car je saisis votre souci de bien circonscrire « l’adversaire » - je pense que les critiques de Zorro s’appliquent amplement.

      Pour ma part, j’ai déjà indiqué mon avis qui consiste à rendre central le critère de l’efficacité opérationnelle pour déterminer les termes de l’autonomie à mettre en place pour les régions. Les nécessités et contraintes du terrain devant primer.

      Nous avons donc un problème de différences culturelles. L’histoire les a vu se transformer en « antagonismes ». A la limite, je suis tenté de dire, peu importe quand et comment si c’est pour ne s’en tenir qu’à désigner les tords dans des élans égotiques.
      La question qui me semble plus importante est d’abord de faire un état des lieux de ces défiances, de bien en cerner les contours, et de décider de ce que l’on veut en faire.
      Si à l’instant « t » elles sont marquées au point qu’elles doivent faire l’objet d’une traduction dans les termes des autonomies à déterminer, en tant que « démocrate » cela ne me choquerait pas. Mais je pense aussi que le pays gagnerait à avant tout adopter une démarche d’éradication de ces antagonismes. Ce, dans le cadre d’une politique spécialement dédiée. C’est un des cas où il me semble que la personnalité des hommes et des femmes qui sont sensés s’engager dans ce travail devrait revêtir une valeur ajoutée particulière. Souvent, les solutions résident principalement dans l’attitude.

    • 2 février à 16:03 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Il est tout à fait normal que la nazie chrétienne mecreante foza qui est le plus grand génie des mathématiques que ce pays ait jamais connu ait quelques difficultés à trouver une preuve indiscutable que l’on sait lire et écrire quand on participe à ce forum .
      Même si c’est juste on sait lire et écrire , et pas plus .
      Mais j’ai aussi émis malicieusement le doute : qui vous dit que je ne suis pas un robot ?
      Ah- aaah !

    • 2 février à 16:15 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Masin-Joany,

      « l’on sait lire et écrire quand on participe à ce forum »

      On prend les gens ici pour i.diots,...quand on dit que je sais juste lire et écrire,...alors qu’on réussit à participer à ce forum,...Ce n’est pas bon,...

    • 2 février à 16:41 | rayyol (#110) répond à Saint-Jo

      Changer ,systeme mais comment a quoi bon peut importe le systeme la n est pas le probleme.
      Peu importe ce que vous decider de faire il faut des gens pour le faire Quand je dit gens je parle de intéressé ,compètent et ce a tout les niveaux.
      Qu avons nous maintenant en ce moment Des gens intéressés pas de problème il y en a beaucoup intéressé a promouvoir leurs intérêts et non ceux du pays, cela il y en a a profusion .
      Tant que les régions n auront pas assez souffert rien a faire Tant qu il y aura quelque chose a voler il y aura des voleurs .
      C est aux individus qu il appartient de provoquer le changement Les régions doivent se prendre en main et exiger du pouvoir central il faut un point de départ .
      La pression doit s exercer sur les elus et seul des comites de citoyen peuvent le faire .Une revolution si l on veut mais une revolution sans armes des pressions sur les responsables exiger des résultats .
      Les régions doivent donner le ton . Que font les maires les deputes les ministres Pour le moment rien c est la parade des petites valises des petits commerces de toutes sortes tout pour s enrichir vitement .

      Les pressions doivent se faire sur ces responsables Donc en fin de compte le tout repose sur le peuple .
      Qui d autre peut provoquer le changement personne d autre que les gens ,le peuple .
      Tout le reste n est que du bla bla et ne résolvera jamais rien .Un élément déclencheur pour montrer la voie qui est celui qui osera le provoquer . On dit le peuple est a bout de patience ,il est près de l explosion .Bullshit le peuple attend 2018 c est ce qu on lui fait croire 2018 et le salut Je dirais plutôt désillusion .Regardez le paysage politique pas de messie rien qui vaille .Nos preux chevalier sont tous dans leurs châteaux attendant que l on leur apporte la couronne et ce sans aucun effort a fournir Ils connaissent bien le peuple .
      Des billets de 5000ar des tee shirts quelques zebu sacrifier beaucoup de promesse et bingo l on recommence Le peuple comme d habitude on lui dit 5 ans le tout va changer dans 5 ans .Et celui ci baisse les epaules et prend son mal en patience Car il en a beaucoup de patience elle est sans limite au moins pour un autre 5 ans

    • 2 février à 17:33 | spliff (#5871) répond à Saint-Jo

      Bjr Atavisme Premium,

      Militaires, gouvernement, tout ce beau monde me semble composé - à peu de choses près - d’autant de Merina que de Côtiers non ? Donc la motivation tribale (comparaison aux razzia d’antant) est-elle vraiment justifiée ? Je ne crois pas.
      D’accord pour l’incompétence.
      Et on est d’accord que cela ne change rien pour ces pauvres gens du sud....

    • 2 février à 17:40 | spliff (#5871) répond à Saint-Jo

      Hi Rayyol,

      Ok merci pour cet état des lieux bien imagé.
      Je ne suis pas historien, mais le coup de la révolution non violente, j’ai quand même des doutes...
      Je dirais seulement que exemple Tunisien que notre ami nash87 nous décrit est tout de même digne d’intérêt.

    • 2 février à 17:47 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Il est exact nazie chrétienne mécréante foza que deux ou trois personnes qui viennent ici sont des idiotes .
      La plus connue se reconnaît elle-même , si elle n’est pas trop idiote bien sûr .

    • 2 février à 18:02 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Si tout ce que dit rayyol se réalise alors la mise en place d’une structure fédérale n’est plus nécessaire .
      Par contre l’avènement d’un Filoha converti aux avantages d’un système fédéral contribuera à mettre en place celui-ci .
      Et un régime fédéral est un système totalement différent de ce qui existe dans ce pays depuis le 14 octobre 1958 .
      Donc si on l’applique on aura des chances pour que les résultats obtenus sont eux aussi très différents ce ceux très mauvais que l’on a obtenus jusqu’ici .
      Compliqué à comprendre .

    • 2 février à 18:23 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Masin-Joany,

      Plus grave,...votre post est en fait pour Spliff,...vouliez vous signifiez qu’il ou elle est un i.diot...?

    • 2 février à 18:56 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Miracle !
      Elle a fini par comprendre que le post initial n’était pas pour elle .
      Mais pour un autre .
      Ensuite j’ai écrit une idiote .

  • 2 février à 14:11 | Isandra (#7070)

    Voilà, ce qui se passe quand on a à affaire un orgueilleux,...

    Si seulement, Hery avait appliqué le projet de Bus mora et manara-penitra de Andry, on aurait pu éviter ce genre de problème,...En plus, ce projet aurait pu réduire les embouteillages,...et les abus ces chauffards,...

    • 2 février à 16:42 | atavisme premium (#9437) répond à Isandra

      Isandra ,
      Si l’avenir de tana dépendaient de quelques bus, cela se saurait !
      Ah oui avec la création d’une nouvelle capitale ( avec quelle argent ,des milliards de dollars ,il faut) tout va s’arranger .
      Je crois que cette idée est à classer dans le registre des chimères des complexés gasy ,aux mêmes titres que les centrales nucléaires ,les hélicoptères d’attaques pour l’armée,etc,etc...
      Idées saugrenues que l’ont vois resurgir périodiquement ,toujours portées par les mêmes eunuques du cerveaux s’exprimant dans un Français irréprochables ,ce qui n’est absolument pas un gage d’intelligence ,qu’on se le dises

    • 2 février à 17:13 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Atavisme,...

      Qui vous a dit que l’avenir de Tana dépendait de bus,...?

      Nouvelle capitale,...je pense que d’ici peu, c’est incontournable, parce que la structure de Tana actuelle ne nous permet plus de mettre en place un plan d’urbanisme manara-penitra et de la transformer une grande ville-capitale digne de 21 siècle, ainsi que ne correspondra plus notre future place, dragon de l’océan indien,...libéré de l’ingérence étrangère,...

    • 2 février à 17:46 | atavisme premium (#9437) répond à Isandra

      Isandra ,
      Dragons de l’océan indien !
      Vous voulez dire que la caste de rentiers profiteurs/prédateurs qui tiennent le pouvoir actuellement vont soit laisser leurs places ,soit se transformer en entrepreneurs internationaux de haut vols .
      Bigre en voila une information de première force .
      Et a par vous qui croit de telles inepties ?

    • 2 février à 18:17 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Atavisme machin,

      Dragon de l’océan indien,...

      En tout cas, ce que vous n’espéreriez pas que Madagascar reste à sa place où il est actuellement,...parce que son ascension sera une menace pour une puissance qui occupe les terres qui ne leur appartiennent pas,...

    • 2 février à 19:02 | atavisme premium (#9437) répond à Isandra

      Isandra ,
      Pour asseoir sa souveraineté sur des îles,îlots ,ils faut au moins une marine adaptées a ce genre de mission .
      Donc une marine ,cela veux dire ,des ports militaires ,des bateaux capables d’affronter la haute mer et de l’armement acceptable
      Meme en petites unités les hommes et le matériels coûtent très cher
      Je prédis donc, si votre pays est toujours indépendant ,ce qui est loin d’être une certitude vu votre niveau de faiblesse,que vous aurez des capacités non négligeable pour 2540 !
      Donc il nous reste du temps pour envisager les mesures appropriées !!!

  • 2 février à 15:15 | Mandinika (#2986)

    Hausse du ticket du bus à de 400 à 500 Ariary,
    Hausse du prix du carburant 3670 à 3880 pour l’essence et une autre 120 Ar pour le litre du Gas-oil,
    Hausse du kilo de riz de 1350 à 2000 Ariary,
    Il y avait une hausse du prix de l’électricité et on envisagera une hausse d’ici peu...
    Hausse des autres PPN (huile etc...)
    Hause du prix du bidon d’eau à cause de manque de pluie,
    Il faut payer 38 000 Ar, obligatoirement pour son permis avant le 31/03/2017 (et plus le prix d’un ticket/numéro si tu on peut pas se mettre à la queue au Faritany depuis le soir),
    Il faut payer plus de 75 000 Ar, obligatoirement pour rénouveller la carte grise de sa voiture avant le 31/03/2017,

    Malheureusement, il n’y a que 7% de hausse de salaire des fonctionnaires et qui ne pourra pas assurer tout ça ! Et les employés des autres secteurs... et les cultivateurs ou fermiers... ce qui annonce le début d’une période apocalyptique pour la foule car on ne vit plus au jour le jour mais on s’endette au fil du temps !

    • 2 février à 19:11 | Mihaino (#1437) répond à Mandinika

      Bonjour MANDINIKA,
      Dans le prolongement de votre pertinente analyse , je voudrais attirer particulièrement l’attention de tous les participants sur le fichier que Bill a joint dans son article .
      - « La structure des prix des carburants à Madagascar ( Ministère de l’Energie et des Hydrocarbures , Office malagache des Hydrocarbures) »
      J’aimerais bien que chacun de nous commente cette structure des prix en apportant sa réflexion personnelle . En lisant toutes les réactions ci-dessus , je conclue que tout le monde a raison et personne n’a tort .

    • 2 février à 20:46 | akam (#7944) répond à Mandinika

      - C’est quand meme grave quand on s’apercoit que ni le PM ni le dit ministre du plan ou programme presidentiel n’elaborent aucun objectif clair ni n’exposent des demarches admnistratives previsionnelles enoncant l’avenir du gouvernement actuel. Faudra-t-il s’etonner que le PRM intervienne et change de personnes responsables a la tete d’un ministere ou d’une grande societe d’etat ? J’irai meme dire que le piege serait de fermer les yeux sur l’incompetence d’un ministre ou d’un haut fonctionnaire de l’etat.
      - Le PRM a tout a y gagner car il est proche de sa fin de mandature. De quoi redoute-t-il ? car il a œuvre jusqu’ a present a la sortie de Mada de la fameuse liste noire des pays infrequentables. Les differents participants du sommet de la francophonie sont temoins de cet elan franchi. Cependant il a interet a consolider les differentes structures juridiques de ce pays afin de penaliser les malfrats de la republique. A fortiori, l’ordre, la discipline et la fermete sont les mots clefs qui puissent consolider cette democratie institutionnelle.
      - Il est clair qu’une inegalite flagrante existe entre les 92 et 8% de la population. Ce n’est ni un trophee pour le gouvernement de l’afficher ainsi ni une allegeance de la majorite numerique aux riches gouvernants ! Car ce ratio entre riches et pauvres qui est percu par la CI comme un « handicap marqueur » du present gouvernement n’est qu’une translation locale des parts de richesse reparties dans le monde ! C’est clair que j’exagere en citant la richesse detenue par les 85 hommes les plus riches de la planete par rapport a celle correspondant aux 3,5 milliards d’habitants. Mais, dans un pays pauvre comme Mada, les 8/92 revelent une situation conflictuelle qui ne fait qu’entretenir la corruption, les franchissements de lignes et les approximations.
      - A-t-on besoin de la CI pour que les tenants du pouvoir appliquent une rigueur exemplaire ? Pour que chaque citoyen actif merite non seulement son du mensuel mais d’etre recompense, en plus, de primes qui lui permettront d’arrondir son salaire. L’assistanat devra etre banni du circuit economique de ce pays. Il n’y a rien de degradant de voir meme une montee en puissance du double emploi chez les travailleurs pauvres de la premiere puissance economique mondiale...Et on ne reinvente pas le monde !

  • 2 février à 16:40 | diego (#531)

    Bonjour,

    L’inflation dis-je l’autre jour, pour faire court, c’est une hausse de niveau de prix et une baisse de la valeur de la monnaie.

    Madagascar se trouve justement dans ce zone où un pays pauvre, déjà très fragile politiquement et économiquement, risque de connaître tout simplement une faillite étatique. Ce serait une première après l’Indépendance !

    Famine dans le Sud, crise environnementale, les conditions pour avoir une précipitation régulière se font de plus en plus rare, en partie à cause de la destruction des forêts. Et un pays à vocation agricole, donc commerçant comme Madagascar ne survivra pas longtemps et ne pourra pas sortir de la pauvreté en néglisant la terre, l’environnement et l’agriculture :

    - c’est une évidence, qui me semble, être à la portée de toutes et tous les Malgaches !

    Madagascar ne s’en sortira pas, si les dirigeants continuent à ignorer que Madagascar est un pays à vocation Agricole. Autrement dit, les dirigeants, le gouvernement doivent s’appuyer sur les paysans et le Capital naturel que tous les pays lui envient :

    - LA TERRE !!!

    Pour sortir de la pauvreté, pour lutter contre la famine et développer le pays, en ce qui concerne Madagascar, la TERRE est incontournable.

    Il n’y a qu’à observer un tout petit peu les deux ou trois activités journalier de la majorité des Malgaches. L’un de ces trois activité et qui occupe presque 90% du temps de 90% d’entre nous dans le pays :

    - c’est se nourrir ?

    Pensons à ceci, qu’est-ce qui arrive le jour où nous n’ importons plus les denrées alimentaires que nous consommons ? Et nous pouvons ne pas importons des denrées alimentaires. En rien de temps avec une politique intelligente d’autosuffisance alimentaire, Madagascar pourrait l’atteindre rapidement !

    C’est une réflexion qui doit être mener au plus haut de l’État.....

  • 2 février à 16:42 | betoko (#413)

    Concernant les taxi-be ou bus , il existe un gros trés gros scandale dont personne n’en parle ou n’ose pas en parler . De temps en temps en pas plus tard qu’hier , j’ai pris le bus 117 le matin et le 194 l’après midi . Aux chauffeurs de ces deux bus , je leur avais posé à question , à savoir , combien ils donnent au président de leur coopérative par jour . Celui du 117 , même pas un centime , mais il me disait que nombreux sont ses collègues qui paient entre 10 000 à 30 000 fmg par jour comme participation .Le chauffeur du bus 194 me disait que chez eux , leur président exige 30 000 fmg par jour par bus , et même chez certains bus même si on ne travaille pas ,ils doivent le payer quand même
    Mais de quel droit leur président de la coopérative leur demande cette somme , sans justificatif et sans avoir délivré un reçu , sachant que les présidents de toute les coopératives exigent un droit d’entrée de 15 millions de fmg . Cela ressemble aux rackettes qu’exigent les mac aux prostituées . A ma connaissance , les rue de Tana n’appartiennent pas aux président des coopérative
    Et mon chauffeur du bus 194 continua à me dire que tous ils commencent à travailler dés 4h du matin et n’arrête que vers 19h voir 20 heure et ils paient de leur poche leur repos de midi et ils ne bénéficient ni du la CNAPS encore mois de l’OSTIE et pas de congé annuel non plus
    Nous sommes au XXI éme siécle et chez nous nous sommes encore du temps de ZOLA ( à lire le livre et à voir ou à revoir le film Germinal que ZOLA avait écrit en 1885 )

    • 2 février à 17:32 | atavisme premium (#9437) répond à betoko

      Le coupable comme dans beaucoup de problème Malagasy c’est l’état .
      L’arsenal de loi et règlement Gasy ne sont pas appliquées ou peu ou pas surveillées dans leur application et par les autorités compétentes .
      Toi qui fait partie de la « haute » et avec les relations que tu as ,tu devrais interpeller directement les hauts fonctionnaires et politiques responsables de ce bordel .
      Je ne crains que l’on te servent beaucoup de cepamafotes ,tendance maladive des hauts responsables Gasy .
      Ainsi vogue le bateau ivre qu’est ce pays !!

    • 2 février à 18:13 | akam (#7944) répond à betoko

      - C’est sympa de rapporter des exemples de terrain comme tu le fais. Mais cela me rappelle le BA BA de l’africain qui commence a pianoter sur le clavier qu’on lui colle sous le nez. Comme on ne lui a appris que ca…le web, les reseaux sociaux, les videos (qu’il pourrait consulter) restent une boite noire. C’est la situation actuelle a Mada. La population a connu la francophonie, entendu les echos de la conference des bailleurs a Paris et…a joui des fetes de fin d’annee comme un soulagement pour un lendemain meilleur. Et patatras…la secheresse, le delestage, la hausse du cout des PPN et des tarifs des bus urbains… leur tombent comme des cheveux dans la soupe !
      - Rassure-toi quand meme, qu’etre aux manettes de ce pays ne se resume pas seulement a manipuler des leviers. Car diriger un pays, aussi grand par la taille, et peuple d’aussi brillants bouffons comme les ZD qui se reconnaissent d’eux memes ici, sous-entend, en 2017, une aptitude hors du commun a relever le defi economique necessite par cette prestigieuse ile qui symbolise, en soi, les peuples de l’ocean indien.
      - Un metissage complexe que contestent des Singes Hauts par leur pretention futile, exhibant, entre autres, leur bassesse d’esprit a travers un racisme qui n’a pas de place ici et un ostracisme ridicule qui placent de cote les 92% de necessiteux.
      - Je te rappelle que la stabilisation du cout du baril de petrole et l’apres 20 janvier sont des etapes cruciales pour des pays pauvres comme Mada. Il est donc inevitable que la monnaie gasy prenne un coup de fouet pour payer les factures en devises etrangeres. Le letchi diffuse en Europe ne rapporte pas grand chose ! De plus la donne est en train de changer avec les mesures quotidiennes que Trump signe quotidiennement.
      - Je me remets a l’exemple que j’ai evoque ci-haut : l’africain qui saura surfer, echanger avec les reseaux sociaux et… se divertir des videos, qui lui feront briller les pupilles, ira payer plus cher…voir meme liquider le peu qu’il avait ! C’est le scenario economique d’un pays pauvre comme Mada. Le changement de staff de la jirama n’est qu’une facade ! Car ces mecs ne peuvent accomplir leur mission qu’avec plus de fermete comme le dicte le FMI.

  • 2 février à 18:20 | betoko (#413)

    Je fais parti de la « haute » ? mais pas du tout , je connais un petit peu de monde mais je n’ai aucun pouvoir ou influence . J’avais interpellé quelques journalistes les quels me répondirent , je les cite « attention ne vous aventurez pas sur ce scandale , nous sommes au courant depuis des années , et ceux sont des gros bonnets qui tirent la ficelle »

  • 2 février à 22:18 | kozobe (#7754)

    Bonsoir Atavisme,
    Vous avez relevé ce passage dans le« post » d’un compatriote : « Nous les Merina, avons dans notre conscience collective ou enfoui dans notre subconscient collectif, la faisabilité d’une unification ( je n’ai pas dit réunification) des populations de ce pays ». Il fallait vraiment l’oser.
    Toutefois, quiconque s’étant intéressé un tant soit peu à l’Histoire de ce pays, sait pertinemment d’où venait subitement cette « légitimité » pour « unifier » Madagascar. Pour rappel, quand même, derriere ce « noble » dessein, il y avait les « conseillers » Anglais de Radama Ier qui avait misé sur les Merina pour nuire aux intérêts français. Les Anglais voulaient, à ce qu’il paraît, faire de Madagascar l’Angleterre de l’Afrique. Et, pour ce faire, il fallait s’appuyer sur le royaume le plus « puissant » du moment. Ces conseillers étaient arrivés à convaincre les Merina que, en tant que « race » supérieure à Madagascar, il était « légitime » qu’ils soumettent les autres peuples de Madagascar et règnent sur eux. On connait la suite.
    Je suis convaincu que vous connaissez très bien cet épisode de notre Histoire.
    Bonne soirée à vous.

    • 2 février à 22:35 | vatomena (#8391) répond à kozobe

      Galliéni reprendra cette idée d’une supériorité hova sur les autres tribus * Les premières écoles sérieuses seront donc fondées en Imerina.Et,dans un premier temps, toute la petite administration locale viendra des plateaux ce qui donnera aux ambaniandro une main mise sur tout le pays ce qu’elle n’avait pu faire avant .Les gens du plateau auront été les meilleurs auxiliaires du Colonialisme .

    • 2 février à 23:57 | spliff (#5871) répond à kozobe

      Merci pour ces éclairages Kozobe et Vatomena

    • 3 février à 12:35 | kozobe (#7754) répond à kozobe

      Bonjour spliff,
      De temps à autre, on fait ce qu’on peut pour un peu de clarification. J’en profite en même temps pour vous remercier pour vos contributions qui sont toujours très intéressantes à lire.
      Bonne journée.

  • 3 février à 11:03 | Ibalitakely (#9342)

    Vesatra roa refy roa :
    Tonga @ fiteny hoe ny tompom-pahoriana mety mahazaka ihany fa ny mpamendrofendro no betsaka.Aazavaiko kely fa misy mpanao pôlitika maloto saina tokoa eto Madagasikara eto izay zatra manao ny toy izao : 1) - any amin’ny mpitatitra izy ireo milaza & mamporisika hoe aiza ny ahazakanareo @ izao solika izao fa asondroty ny saran-dàlanareo. 2) – aty @ mpanjifa indray izy ireo ihany milaza & mamporisika hoe aiza no ahazakanareo izany fisondrotry ny saran-dàlana izany fa mandehana mirotaka dia toray izay fiara mpitatitra manondrotra ny saran-dàlany !!! Izy ireo amin’io mandeha 4x4 na fiara raitra.
    Manamafy izany mantsy maninona ohatra ny mpikirakira ny vary no tsy misy mirotaka rehefa mampisondrotra vidim-bary, eny fa na dia staoky efa amam-bolana na aman-taonany mihintsy aza no avaokany & asondrony. Ny antony dia tsotra : tsy ao ry zalahy ireo mpamendrofendro & mpampirisika ireo … satria izy ireo ihany no anisan’ireo mpangorona/mpanafina/mpampiakatra vidim-bary ireo. Dia hoy ianao amin’izany rehetra izany hoe be ny tena tia tanindrazana ô ???

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 155