Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 24 novembre 2017
Antananarivo | 18h02
 

Politique

Forum de la Diaspora Malagasy

Droit de vote réclamé

vendredi 27 octobre | Ra Bens (Photos), Yvan Andriamanga

Parmi les requêtes des membres de la diaspora en réunion actuellement à Antananarivo : le droit de vote. « Nous souhaitons être considérés et traités comme des citoyens malagasy à part entier donc disposant d’un droit de vote » expliquent certains membres. « Ainsi nous pouvons participer pleinement à la vie de la nation. Le vote électronique s’avère être le plus pratique pour la diaspora » selon eux. On peut copier le système de vote électronique de bon nombre de pays, suggèrent-ils.

Les tenants du pouvoir semblent favorables à cette réclamation mais la mise en application reste problématique. Cela pourrait être possible dans certaines grandes capitales mondiales où la Grande Ile dispose des ambassades ou des consulats mais dans de nombreux pays sans représentation officielle de Madagascar, c’est impossible. Il faut aussi assurer la fiabilité du système électronique en question car même les grands pays disposant d’infrastructures solides dans ce domaine sont confrontés à des problèmes de piratage. Autant de paramètres qui pourraient freiner la mise en place du vote électronique pour la diaspora. La majorité de la diaspora se trouvent en France mais il y en a aussi qui se trouvent aux Etats Unis, Allemagne ou Japon.

Portfolio

28 commentaires

Vos commentaires

  • 27 octobre à 09:31 | Mihaino (#1437)

    Ils parlent mal les membres de la diaspora venus à cette réunion . Qui sont-ils ? D’où viennent-ils ?Je suis désagréablement surpris par :« à part entier au lieu de à part entière ,.La vote électronique au lieu de LE vote électronique »
    Il fut un temps où tout le monde rigolait avec La pont au lieu de Le pont prononcé par un homme très connu !!Tetezana en malgache et faisant allusion à Tetezamita (tra)= Transition !
    Toutes mes excuses si c’est Yvan Andriamanga qui a commis les erreurs !

  • 27 octobre à 09:54 | reglisse (#6117)

    Bonjour,
    Au delà du débat sur la forme et le fond, il n’est pas évoqué, dans cet article, le problème du vote des citoyens binationaux, c’est à dire possédant la nationalité malagasy, et la nationalité française.
    Ou, posé autrement, qu’est ce qu’un citoyen à part entière, s’il possède deux nationalités ???

    • 27 octobre à 10:45 | Stomato (#3476) répond à reglisse

      La double nationalité peut être assimilée à la bigamie !
      Si un binational vote dans son pays d’origine et dans son pays d’accueil quel intérêt va-t-il privilégier ?
      Dans quelle maison habite celui/celle qui a un pied dans chacune des deux maisons qu’il possède ?

      Enfin pour pouvoir voter un expatrié doit obligatoirement être inscrit auprès de l’ambassade de son pays d’origine dans le pays d’accueil.
      Les expatriés vont ils accepter cette inscription refusée depuis 60 ans ?
      Les services consulaires malgaches sont-ils équipés et pourront-ils faire ces inscriptions ?
      Le résultat de ces inscriptions sera-t-il exploité honnêtement à Madagascar ?
      Et en combien de temps ces résultats seront enregistrés au pays ?

    • 27 octobre à 11:48 | Mihaino (#1437) répond à reglisse

      Très bonne question et Stomato a bien posé aussi plusieurs interrogations .
      J’ai écrit dans MT.com que ce 1er forum de la diaspora sera le 1er test pour l’organisation du nouveau ministre des Affaires étrangères . Que de tam-tam et de tapages médiatiques depuis une semaine pour la tenue de ce forum malgré la peste qui sévit encore dans le Pays ! L’Express de ce jour a observé que peu de participants sont venus malgré les divers appels des organisateurs et que le nombre escompté est loin d’être atteint !!?? Indifférence , manque de motivation, méfiance , inquiétude , insécurité ...restent les principaux freins pour la réussite d’un tel événement à mon humble avis . Nous attendons le bilan de ce forum ce samedi lors de sa clôture officielle .

    • 27 octobre à 14:15 | Eloim (#8244) répond à reglisse

      Qu’entend on par Diaspora malagasy ? Combien sont-ils et sont dispersés dans quels pays de ce petit globe terrestre ?
      Je ne vais pas donner des réponses à mes propres questions, mais pour être franc et direct, ce qu’appellent la plupart des gens comme Diaspora, ce sont ceux qui vivent en Europe et tout particulièrement en France. Disparité et dissémination, de tel état se situe le vrai problème que rencontre ce soi-disant « diaspora ».
      Quoi qu’il en soit, l’on se laisse penser, comment mobiliser ces gens et avec quels moyens de communication. Beaucoup sont ceux qui ne sont pas avisés sur l’existence de telle réunion. De plus, la période des vacances sont largement dépassée et tout le monde entre déjà dans la dernière trimestre des activités professionnelles de l’année, il nous est difficile de s’y engager davantage.
      Droit de vote ou pas, si la volonté de s’y mettre est présent quels que soient les moyens à mettre en jeu pour réaliser un tel engagement, on y arrivera et personne n’est contre tout en apportant chacun sa contribution. Pourtant, ce n’est que du bruit qui court dans les couloirs comme toute organisation des séminaires et ateliers d’antan, d’une certaine époque (nous en sommes très reconnaissant tout en étant champion en la matière).
      Ma dernière remarque, est-ce que ceux qui sont présent méritent d’être représentatifs ? Chacun de nous a la réponse de telle question.

    • 27 octobre à 15:49 | papangue (#9623) répond à reglisse

      Akory lahale, akory lihe, akory aby sarô, tsarava r’se a,

      Encore une fois, derrière le mot binational, le spectre du complexé, il l’a (la nationalité), moi je l’ai pas, la frustration, la jalousie …

      Déjà, la diaspora n’est pas uniquement en France, contrairement à un raccourci des posteurs, après tous les gasy de France et d’andafy n’ont pas tous la double nationalité. Qui sont-ils (ceux qui étaient au forum) pour dire qu’ils représent la diaspora, il ’y a pas eu délégation, ni vote explicite.

      Dans le lot , de gasy andafy, un grand ombre de sans papier, ça aussi, on ne parle jamais de ces gens, qui se terrent, qui travaillent au black, qui ne peuvent enterrer leurs parents car … pas de paps.

      Et puis, les safiotra (métis), alors, ils n’ont pas droit eux à la double nationalité ?

      Fuir, fuir, et alors, est-ce vrai pour tout le monde ??
      Fuir 1972 ? Fuir Ratsy-iraka, Fuir 1991 ? fuir qui ,quoi ?

      Quand bien même c’est vrai, encore une fois, c’est de l’argent de ces gens par leurs dons, leurs envois, et leurs impôts que vivent la plupart des malgaches, car chacun est libre de faire ce qu’il veut, de plus à Dago, les gens vont dire, nous on essaie de partir , pourquoi toi tu rentres ?

      Maintenant, c’est pour participer, dire qu’ils ont leur mot à dire, est-ce que justement les autres diasporas pensent qu’elles sont des lobbies ?

      Et, après tout, un lobby en soit, si c’est pour la bonne marche des choses, pourquoi pas ?
      Pour en revenir, aux bi-nationaux, ils sont des citoyens en part entière, et contrairement aux allégations de Stomato, ça n’a rien de la bigamie, qui elle est illégale.

      @STOAMATO
      « Si un binational vote dans son pays d’origine et dans son pays d’accueil quel intérêt va-t-il privilégier ?
      Dans quelle maison habite celui/celle qui a un pied dans chacune des deux maisons qu’il possède ? »

      On voit bien que vous n’avez pas de double culture, donc vous ne pouvez comprendre, comme on dit, c’est une richesse d’avoir une double culture. S’ils auront à choisir, ce sera une décision personnelle en cas de conflit entre les 2 nationalités qu’ils possèdent.
      Vous avez, une réponse, il y a bien des personnes qui ont aussi, plusieurs maisons, cela ne les gêne pas.

      Vous vous êtes posés la question de la bi nationalité pour les franco-anglais, les franco-allemands, fraco-russes, etc...
      En, fait, ça ne devrait même pas être posé comme question car, ou on est anglais ou on ne l’est pas, pas de demi-anglais !
      Ni de demi-allemand au sens juridique du terme, donc que vous ayez 20 autres nationalités, ca vous regarde.

      Ici, je ne parle que des pays européens, où on autorise d’avoir d’autres nationalités, la Chine ne le permet pas par exemple, on perd la nationalité chinoise, si o adopte un autre.

      Pour Madagascar en particulier, il est temps d’abroger la loi sur la nationalité de 1960, toute personne né à Madagascar, doit pouvoir prétendre à la nationalité malgache, ainsi que les personnes qui y habitent depuis un certain temps , on va dire 10 ans en moyenne et qui respectent les lois malgaches et qui parlent la langue !

      @STOMATO
      « Enfin pour pouvoir voter un expatrié doit obligatoirement être inscrit auprès de l’ambassade de son pays d’origine dans le pays d’accueil.

      Les expatriés vont ils accepter cette inscription refusée depuis 60 ans ? »

      Bah, c’est déjà fait, vous le saviez pas, on peut s’inscrire, inscrire les enfants nés en France, par exemple pour avoir le passeport malgache.

      C’est faux de dire, c’est refuse depuis 60 ans !

    • 27 octobre à 15:55 | Eloim (#8244) répond à reglisse

      « Les expatriés vont ils accepter cette inscription refusée depuis 60 ans ? »

      Je suis consterné par cette phrase ! Une vérité, oui c’est comme si tout le monde est clandestin (?). Je dis, non, une centaine de malgache vivent actuellement en France. Et selon vous, où est ce que j’ai pu avoir ce chiffre ? Chez des amis qui travaillent chez nos consulats ! Donc, les différents consulats gasy ont bien tenu des données statistiques relatives à la mobilité de nos concitoyens, une raison pour laquelle ils puissent régulariser les situations d’un certain nombre des compatriotes qui souhaitent vivre dans d’autres régions ou départements.
      Une personne ayant une double nationalité puisse jouir de plein droit et l’une et l’autre citoyenneté, bien évidemment, y compris son droit de vote. Pourtant, ce qui empêche parfois l’effectivité de jouir le plein droit de certaines personnes c’est dû au manque de moyens mis en oeuvre, comme le cas débattu lors de ce forum concernant le droit de vote. A part cela, c’est d’ordre politique !

    • 27 octobre à 16:07 | Eloim (#8244) répond à reglisse

      rectif : une centaine de malagasy ... dis une centaine de milliers (avoisinant les 140.000, ceux qui sont réglo !)

  • 27 octobre à 10:48 | Isandra (#7070)

    Première réunion de diaspora, que de réclamation, au lieu de donner,...ils veulent encore recevoir,...

    Le vote pour la diaspora, c’est une perte de temps et de l’argent,...pas possible, surtout, pour les binats...C’est simple, si vous voulez voter et être considéré comme citoyen à part entier, revenez ici à Mada,...

    • 27 octobre à 12:39 | ETHAN (#9769) répond à Isandra

      Hello Mihaino,

      Pour répondre à certains commentaires, je n’ai pas fui le Pays.
      Des circonstances dont je n’ai pas choisies qui ont fait que j’ai grandi à l’étranger.
      Je ne me sens pas plus étranger que les Malagasy d’origine étrangère de Madagasikara. Il y en a qui sont même devenus Ministre.

      ## Concrètement ce Droit de Vote n’emmène pas vraiment au ‘’Faire Preuve de son Bon Sens’’ si l’on veut viser, un résultat significatif de development.
      Le plus important est certainement ailleurs, car par pragmatisme et pour ne plus perdre trop de temps.
      Qui plus est, Pauvreté – Insécurité – Maladies ne cessent de grandir !!

      ## Je dirais que des Diasporas sont capables de redresser ce Pays, au moins économiquement. Dans la mesure où un Government malagasy est capable de comprendre et de PERMETTRE une politique de bonnes Circulations des compétences en Synergy avec celles des Jeunes locaux.
      = > Je n’ai jamais cessé de le dire ici.

      ## Pour ne citer d’autres Pays, Constater les différentes manières que le Nigéria, le Maroc et la Chine ont faites à propos de leur Diaspora.
      = Voir comment le Government du Maroc traite la gestion des connaissances de ses Diasporas au service du development de son Pays !
      = La Chine avait débauché un certain nombre d’ingénieurs d’origine chinoise de la Silicon-Valley (USA) à son avantage.
      Même si tout n’est pas rose dans ces Pays, le Maroc est bien loin devant Madagasikara.

      ## Dans un Monde aussi globalisé, la maîtrise de ‘’l’International Business’’ ne peut pas être mise de côté. Car cette démarche vise surtout à ce que, les Diasporas puissent établir ces différents ponts entre les Sociétés actrices des activités.
      Cela permettra de créer des communautés transnationales qui doivent contribuer au développement du Pays. Croyez-moi, cela facilitera une rigoureuse Governance de ceux qui sont des investissements étrangers. (Ex certains accords miniers).

    • 27 octobre à 13:16 | walmad (#4763) répond à Isandra

      Pour une fois je suis entièrement d’accord aves vous

    • 27 octobre à 13:40 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Avant qu’ils réclament quoi que ce soit, il faudrait qu’ils changent leur mentalité d’abord,...
      - En commençant par applaudir tous ceux qui ont réussi tout en restant au pays,...
      - Et puis, faire le profil bas quand ils arrivent à Madagascar, au lieu de se contenter de critiquer à tout va ce qui se passe ici,...

    • 27 octobre à 13:54 | Belakana (#7721) répond à Isandra

      @ Isandra,

      Je vous cite : « C’est simple, si vous voulez voter et être considéré comme citoyen à part entier, revenez ici à Mada,... »
      Sans vouloir polémiquer, que dire du « karismatika » et de ces binationaux qui sont dans le gouvernement malgache, à l’assemblée national et au sénat ? Ils votent à Madagascar et en France me semble-t-il.

    • 27 octobre à 14:07 | Mihaino (#1437) répond à Isandra

      Miarahaba anao ETHAN,
      Laissez aboyer les participants de ce forum qui disent que vous avez fui le Pays ! « Les chiens aboient, la caravane passe » dit-on .
      Prière de continuer vos analyses qui me semblent justes, fines et objectives sur ce forum .
      Je partage entièrement les commentaires de Kartell et de Che Taranaka car statistiquement , il est évident que 200 000 diasporien(es) ne pèsent rien par rapport à 10 000 000 d’ électeurs inscrits !!

    • 27 octobre à 14:48 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Belakana,

      Pour pouvoir élire et se faire élire à Madagascar, il faut qu’ayez la nationalité Malagasy et y soyez résident permanent pendant certains temps,...

      A mon avis, les droits et les devoirs ne devraient pas être séparer,...vous réclamez un droit, n’oubliez pas qu’il y a des devoirs y afférents,...Vous voulez être considéré comme citoyen à par entier,...honorez les devoirs de citoyens à par entier, c’est aussi simple que cela,...

      Les devoirs envers la nation ne se résument pas au fait que vous criez, foulez de farine aux gens qui n’ont pas même opinion que vous, et vous rendez leur réunion à chaque fois impossible,...

    • 27 octobre à 15:39 | Belakana (#7721) répond à Isandra

      Isandra : « Les devoirs envers la nation ne se résument pas au fait que vous criez, foulez de farine aux gens qui n’ont pas même opinion que vous, et vous rendez leur réunion à chaque fois impossible,... »
      Vous polémiquez pour rien, ma question : « que dire de ces binationaux qui nous gouvernent ? » Ou bien existe-t-il deux sortes de binationaux selon que cela vous arrange ? Je vous rassure, vous n’avez pas à me lister mes droits et mes devoirs, mais ce que je constate chez vous, c’est cette célérité à penser et à dénigrer les avis contraires aux vôtres. Ikke sant ?
      J’ai essayé de comprendre votre paragraphe entre guillemets, mais franchement, je n’y arrive pas. Désolé.

    • 27 octobre à 15:53 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Belakana,

      Rien à polémiquer, il y a deux catégories de bi-nat, les résidents et les non résident. Le code électoral et les autres lois accordent à ceux-ci mêmes droits que les autres citoyens,...

  • 27 octobre à 11:53 | kartell (#8302)

    Les bi-nationaux devraient-ils devenir des citoyens comme les autres ?….
    La question mérite d’être posée parce que notre diaspora, dans un soucis de copier/coller avec la plus grande partie des autres diasporas étrangères, estime subir une injustice, jugée discriminatoire, à ses yeux !…
    Au pays du bidouillage, des fausses informations, des intox, tout azimut, on a du mal à croire qu’un tel vote puisse être des plus limpides des plus équitables !…
    Mais demander ce droit alors qu’on a fui un pays pour très souvent, jamais y revenir définitivement, pose la question de savoir quel intérêt anime ces électeurs potentiels, coupés des réalités du pays, en dehors de l’espoir de créer un groupe de pressions voir de lobbyistes à l’égard des candidats aux élections !…
    Quel impact pourrait avoir ces 2OO OOO électeurs ( + de 18 ans) de la diaspora, face aux dix millions d’inscrits sur l’île ?
    Bref, cette polémique n’avait pas lieu d’être dans la conjoncture actuelle, la mettre au débat publique démontre qu’on ne sait plus prioriser nos urgences et que ce tout azimut brouille davantage encore les pistes d’une situation de plus en plus opaque qui ne peut profiter qu’au pouvoir en place, soucieux de se donner un peu d’air après cette quinzaine calamiteuse pour lui et pour tout le pays !….

    • 27 octobre à 12:25 | che taranaka (#99) répond à kartell

      AKORY LAHALY,

      au vu des situations......200.000 « diaspouriens » et « diaspouriennes »....ne pèsent rien.....car avec le taux d’abstentions à 60% tout ceci fera pschiiits.....!

      le problème est ailleurs...pour quelles raisons RAJAO s’accroche au POUVOIR....?

      Economiquement en fin mandat:le CHANTIER DE DEVELOPPEMENT est resté à quai.....

      Politiquement:le FIAVANANA se solde par la mort du Prof ZAFY

      Socialement:le VAHAOKA meurent encore plus de faim....qu’en début mandat....la peste en prime...pas de bol...

      Le syndrome du TETEZAMITATRA ou carrément du RDC de KABILA est-il en route......?!!!!!!!!!!

    • 27 octobre à 14:26 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ che taranaka

      2OO OOO électeurs, cela ne représente pas grand’chose sauf que cela donnerait une petite importance à ceux qui sont partis en exil, c’est le message qu’ils tentent d’exprimer dans cette réunion qui réunit « la crème » d’une diaspora, très orientée politiquement ……
      Car, il n’est pas certain que l’ensemble de cette diaspora soit motivée pour aller voter pour un scrutin qui, de toute évidence, ne changera pas leur vie d’exilé !…
      Cette demande ressemble plus à un caprice de gens gâtés plutôt qu’à un réel besoin démocratique du pays ! …..

    • 27 octobre à 16:22 | Eloim (#8244) répond à kartell

      Je pense que ce n’est pas le droit de vote qui intéresse plus nos Dirigeants mais plutôt d’ordre économique et financier. Mais la question qui se pose, comment analyser la disparité de ladite diaspora ? Est-ce également d’ordre politique car avec le nombre de ceux qui viennent assister à ce forum, cette assistance n’a aucunement le sens de la représentativité de l’ensemble de la diaspora. La plupart vivent en France, Suisse et l’Allemagne.
      Une petite anecdote, Ra8 a rassemblé ses partisans quand il était de passage en France et ces gens là, ceux qui sont des adhérents du GTT, se sentent un peu mis à l’écart. Donc, il est plus facile pour eux de contacter leurs amis de Suisse, d’Allemagne, de Belgique, de la GB, ... de ne pas assister à ce soi-disant forum de la diaspora, faute d’invitation. Donc, qui sont ces « participants » là et comment l’Etat malgache les contacter et les inviter à venir y assister ? Dommage, déjà vive l’exclusion !

    • 27 octobre à 21:09 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ Eloim

      Effectivement, la représentativité de la diaspora qui assiste à ce forum est biaisée, si l’on tient compte que la diaspora en France est à 7O% féminine !…
      Forcer ainsi le trait, en s’auto-proclamant porte-parole d’une diaspora, affaiblit considérablement cette initiative dont on peut se demander qui en est à l’origine, voir qui voudrait en tirer les bénéfices, et surtout, qui l’a financée ?…
      La coïncidence avec des élections, normalement prochaines, pose questions mais laissons à cette petite élite, venue d’andafy, de croire à ses attentes, en étant persuadée qu’elle peut réussir là où toutes les autres diasporas africaines ont échoué dans cette voie du bon samaritain !...

  • 27 octobre à 15:11 | Jipo (#4988)

    Bonjour.
    Je trouve que le prétexte du manque d’ ambassade ou consulat dans des Pays non représentés, est un prétexte de plus pour ne rien faire !
    là ou se trouve la majorité de la diaspora, n’ est pas aux kerguélen, pas plus qu’ en Papouasie !
    Cessez de prendre les interlocuteurs pour ce que vous êtes : des kons !,
    La diaspora a totalement le droit de voter, et il est anti démocratique de l’ en empêcher !
    Le second prétexte de sécuriser les sites pour vote électronique est encore un rond de jambes & du foutage de gueule !
    Elles ont peur de quoi ces lumières éteintes qui monopolisent le crachoir , si non d’ être jugée pour ce qu’ elles sont : des incapables, préférant être admirés par des analphabètes , nettement plus glorieux ...
    Et de rajouter qu’ elle ne compte pour peanuts , raison de plus !
    Quant aux imbéciles qui leur demandent de revenir au Pays , quelle vacuité, mieux : misère !

    • 27 octobre à 15:57 | Eloim (#8244) répond à Jipo

      Je partage la même conception. Merci Jipo !

    • 27 octobre à 22:03 | Mihaino (#1437) répond à Jipo

      Bonsoir Jipo ,
      Mon petit doigt me dit que le HVM et consorts essaient d’attirer la diaspora pour lui demander secours & aides car ils ne s’en sortent plus ! B to B , B to C , toutes les méthodes Marketing sont bonnes pour développer notre Pays ! Elections obligent !
      Wait and see....

  • 27 octobre à 18:03 | diego (#531)

    Bonjour,

    Voter est un droit, c’est inaltérable, mais c’est aussi un devoir, cela va de soi, autrement dit, c’est une obligation morale définie par l’éthique ou par la loi.

    Il est tout à fait normal et très juste que toutes et tous citoyens malgaches réclament leurs droits. La dispora malgache, juridiquement avec quelque variances j’imagine, a exactment le même droit que leurs citoyens vivant dans le pays.

    N’étant pas spécialiste, je n’ai aucune idée comment s’y prendre, mais il est facile de comprendre que « le droit de vote », relève du Droit public. Cela concerne exactement du droit Administratif, c’est à dire, règles relatives à l’organisation des services de l’État et régissant les rapports de ces services avec les particuliers.

    Le sujet peut être compliqué et complexe, car dès qu’on touche au droit de vote, on va aborder le droit pénal et le droit fiscal et bien évidemment le droit constitutionnel, dans lequel, on touche forcement les règles relatives à l’organisation des pouvoirs publics.

    Qu’est-ce que cela nous dit ? Il faut s’adresser aux élus. Ou à la HCC du pays.

    Si on était sérieux, il faudrait voir la chose sous l’angle juridique. Autrement dit, ce n’est pas à quelques mois des élections qu’il faut revendiquer « le droit de vote ». Si c’était facile et je disais aussi, s’il avait une volonté politique dans ce sens, 50 ans serait amplement suffisant pour accommoder un droit de vote à la diaspora du pays, du moins en Europe.

    Mais dans un pays où l’État et les Institutions ne sont plus que l’ombre d’eux même et où les élus et le gouvernement n’arrivent même pays à mettre en place des processus électoraux fiables et durables dans le temps, il ne peut pas y avoir des conversations sérieuses.

    • 29 octobre à 12:53 | Mihaino (#1437) répond à diego

      Le rideau est tombé ce samedi 28/10/2017 concernant ce fameux premier forum de la diaspora malgache . Quel bilan ??
      1) Bataille de chiffres sur le nombre des participants : 350 inscrits , 150 participants , avancent certains journaux ; 230 inscrits , 170 participants annonce le journal de KOLOTV hier soir . Malgré le tam tam du Ministère des Affaires étrangères , il est clair que le résultat escompté n’a pas été atteint ;
      2) Sont-ils vraiment représentatifs de la diaspora éparpillée dans le monde entier ces personnes présentes ?? bien sûr que non , car leur nombre reste largement inférieur au nombre réel des compatriotes qui travaillent à l’étranger !
      3) Trop de sujets ont été discutés , déclare un participant et il faudrait limiter à un thème précis la prochaine fois enfin de trouver de bonnes solutions aux nombreux problèmes du Pays.
      4) Environnement des affaires à bien expliquer , soutient Rahajarizafy Lanto , directrice de ce 1er forum auprès du Ministère des AE ;
      5) Pour un véritable Marketing B to B (B 2 B) slogan affiché pendant ce forum , la plupart des participants s’accordent à dire qu’il faudrait régler le problème de l’insécurité dans le Pays pour développer tous les business et rétablir la CONFIANCE envers tous les partenaires / investisseurs potentiels !
      6) Le droit de vote tant réclamé est passé sous silence vu l’importance des sujets économiques et financiers plus importants aux yeux de nos compatriotes présents .
      En conclusion , je persiste à dire « ACTA NON VERBA » maintenant et ça suffit les bla bla bla et les discours interminables mais il nous faut travailler ensemble sans la pression ni l’influence de la politique et de nos politiciens !

  • 28 octobre à 10:20 | Stomato (#3476)

    Ce 27 octobre à 15:49 | papangue (#9623)
    >>On voit bien que vous n’avez pas de double culture, donc vous ne pouvez comprendre, comme on dit, c’est une richesse d’avoir une double culture. S’ils auront à choisir, ce sera une décision personnelle en cas de conflit entre les 2 nationalités qu’ils possèdent.<<
    Je sais parfaitement ce qu’est d’avoir deux cultures ! Parlez de choses dont vous êtes sûr !
    >>Vous avez, une réponse, il y a bien des personnes qui ont aussi, plusieurs maisons, cela ne les gêne pas.<<
    Ah bon cela ne les gênent pas d’avoir une maison en France et une à Madagascar et y résider en même temps ?
    >>C’est faux de dire, c’est refuse depuis 60 ans !<<
    Ce qui est refusé c’est les inscriptions volontaires des émigrés malgaches en France ou ailleurs, car leur double nationalité ne les y engage pas. Sans compter ceux qui qui ont quitté le pays pour des raisons politiques !
    Dommage que vous ne soyez pas au courant de raisons historiques des relations entre Madagascar et la France ! Et que de ce fait vous ne connaissiez pas des pans entiers de l’histoire de Madagascar ! Mais cela ne vous gêne pas de publier des approximations.

    Ce 27 octobre à 15:55 | Eloim (#8244)
    >>Je suis consterné par cette phrase ! Une vérité, oui c’est comme si tout le monde est clandestin (?)<<
    Votre déduction est étonnante, pour na pas utiliser un autre adjectif.
    Je me suis expliqué plus haut.

    A ce point de la discussion, Papangue et Eloim, vous allez certifier que je suis dans l’erreur, car je n’ai jamais connu de malgaches resté au pays qui accepte l’idée qu’il ait pu avoir tort sur n’importe quel sujet.
    La messe est dite.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 330