Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 22 novembre 2017
Antananarivo | 10h13
 

Société

Opération de circoncision collective

Des cas qui ternissent son image

jeudi 13 juillet | Bill

Les opérations de circoncision collective ont le vent en poupe ces dernières années. Club de service, association en tout genre voire des élus en leur nom propre, en organisent annuellement au grand bonheur des parents pauvres qui estiment se faire des économies. Mais des cas d’accidents relatés par une radio privée de la capitale –AZ radio, les déceptions et dépenses occasionnées par l’hospitalisation d’enfants à la suite de ces opérations collectives font ombrage à cette opération collective. D’après le ressenti du reportage des journalistes de cette station radio auprès du service Chirurgie infantile de l’hôpital Ravoahangy Andrianavalona (HJRA), les opérations de circoncision collective sont menacées par l’incompétence avérée de certains personnels qui les pratiquent. Ce ne sont pas vraiment les « rain-jaza » (les praticiens traditionnels) qui sont pointés du doigt mais des personnels médicaux et paramédicaux si on devait croire les propos du Docteur Aristide Raherison du service Chirurgie infantile à la HJRA sur AZ radio. Le médecin qui accueille et traite ces cas, cite des pénis mis à nu provoquant alors des infections et complications importantes et dont les traitements nécessitent la mise en œuvre d’une série de chirurgie plastique. La même chirurgie plastique est incontournable dans le cas relevé par le médecin qui s’était trouvé en face de pénis purement et simplement coupés ; un autre cas plus difficile pour l’enfant qui va grandir et surtout pour sa reproduction. Il énumère aussi des cas d’hémophilie qui lui parviennent parce que l’enfant en question n’a pas été l’objet de sérieuses visites préopératoires. En tout cas, dit-il, ces accidents peuvent être mortels. Les traitements prennent du temps, précisément dans le deuxième cas, car en fonction des souhaits des parents, une deuxième intervention chirurgicale est conseillée sinon l’enfant risque de perdre sa capacité ou son moyen de reproduction. La première intervention chirurgicale concerne son appareil urinaire tandis que la seconde touche son système d’érection/éjaculation.

Il faut du reste avouer que les parents –comme ceux d’un enfant en provenance de Mahajanga, sont très fortement éprouvés et accablés moralement mais aussi financièrement. « Cela fait plus d’un mois que nous suivons notre enfant à la HJRA et les dépenses journalières s’élèvent à 20 000 ariary –en plus des médicaments. Nous sommes allés revoir à plusieurs reprises le médecin qui a fait l’opération de circoncision mais aucune amélioration. Il nous a même dirigé vers un Professeur de sa connaissance à Mahajanga, mais ce dernier, impuissant nous a finalement convoyé vers la HJRA où nous sommes depuis plus d’un mois », raconte la mère de l’enfant dont le pénis a été brûlé par le bistouri.

Bref, Docteur Aristide Raherison appelle pour plus de professionnalisme aux personnels médicaux et paramédicaux qui pratiquent ces opérations de circoncision collective car il y va de la vie des enfants.

17 commentaires

Vos commentaires

  • 13 juillet à 10:09 | punchline (#9673)

    la circoncision est un acte rituel de barbarie, du sang du sang, toujours du sang, il faut arrêter tout cela.
    je suis Malgache, et je vais me recoudre ou restaurer le prépuce.
    pour les croyants, ne croient pas que c’est dieu qui a ordonné ce genre de rituel

    • 21 juillet à 23:32 | cutecaramel (#9955) répond à punchline

      Je suis Malgache moi-même et suis également CONTRE la circoncision !! Je suis d’ailleurs très ravi de voir que d’autres Malgaches comme moi se manifestent et osent clamer haut et fort que cette pratique primitive ne doit pas être systématique. Aujourd’hui j’ai un fils de 3 ans, et il y a 2 ans, j’ai osé tenir tête à ma mère entre autres pour que mon fils ne soit pas circoncis. il y a deux mois, j’ai osé remettre mes beau-parents à leur place pour avoir voulu m’imposer leur « fomba ». Pour moi, il s’agit avant tout de donner un choix à l’enfant et d’ailleurs, l’enlèvement du prépuce ne fait que diminuer le plaisir sexuel et pour moi, cela est inacceptable !!!!!! AOKA Izay re olona ity famorana ity fa manjary any aoriana, mety ho ananan’ny zanakareo alahelo ianareo, comme moi avec ma prpore mère maintenant.....

  • 13 juillet à 10:30 | Jipo (#4988)

    Ah nous retrouvons notre éditorialiste dans sa spécialité favorite, après la rubrique les chats écrasés, le pipi/ kk ...
    Votre article du plus vif intérêt a retenu toute notre attention, voilà au moins des sujets sur lesquels vous ne serez pas sanctionné, de telles investigations méritent une palme : si si ... 👻 .
    Quant au « se faire des économies » : celle de nous exonérer de telles préoccupations, voir articles : on « fera l’ économie » de ne pas avoir à porter plainte .

    • 13 juillet à 15:48 | punchline (#9673) répond à Jipo

      rationnellement : pourquoi coupe-t-on le ZIZI ? la nature est -elle mal faite ? je ne suis pas convaincu.

      Quant au gros lard de jipo :pkoi pipi/ K K ? on parle de sante publique gros lard (des enfants qui perd leurs sexualité, qui risquent la mort, des charlatans de la médecine coupeurs de zizi , et surtout d’une tradition infondée, irrationnelle , d’une autre temps.

      c’est plutôt toi qui es pervers, prompte à détourner tout.

  • 13 juillet à 15:28 | Ibalitakely (#9342)

    Ny tena mampataotra @ izao fotoana izao dia maniry ohatra ny tsikafokafona ery @ marais Masay ny sekoly eto Madagasikara, & ny sekoly fitsaboana anisan’izany toy ny écoles paramédicales milaza ho agréées par l’État izao ?? Dia ny écoles de médecine koa izao efa misy ny tsy miankina ka ho lasa tahaka ny épiceries, salons de coiffure, ateliers de dépannage scooters, cyber café, salons de massage, izay efa hita isaky ny zato metatra. Ny mpitondra toa faly hery satria sady mampiditra hetra no miteraka asa hono →→→→ dia ny fananan’ny boaikely no ataotao foana etsy & eroa, ny fahasalaman’ny Malagasy mihintsy no tandidinin-doza. Ny fitondrana ankehitriny rahateo sady tsy misoroka … no sady tsy mitsabo.

  • 13 juillet à 16:53 | betoko (#413)

    Selon des nombreux médecins vaza , la circoncision est une bonne chose pour la propreté , surtout après avoir fait l’amour
    Ce ne sont pas seulement les juifs ou les malgaches qui sont circoncis , mais aussi les chinois et les japonais . Se faire arracher une dent surtout de sagesse est plus douloureux que la circoncision et combien de fois dans votre vie , vous vous faites arracher une dent et combien de fois dans votre vie , nous les hommes , on se fait circoncire ?

    • 13 juillet à 17:17 | punchline (#9673) répond à betoko

      esprit colonisé et dominé de betoko, t’as besoin de vaza pour juger le bien fondé de cette pratique ? ce rituel ?
      pourquoi tu ne cites pas les médecins sénégalais, tant qu’on y est, eux qui sont aussi circoncis ?

      les vazas occidentaux (toi qui aime citer souvent les vaza) ne se coupent pas le zizi, pour ta gouverne ! certains africains non plus !

      es-tu en train de dire que ceux qui ne se coupent pas de zizi sont sales ?

      il faut arrêter les délires gros,

      la nature est bien faite, ne coupons pas les zizis de nos enfants, c’est de la mutilation,
      en 2017, laver un zizi c’est facile

      cette pratique est africaine, eux ils coupent tout, le zizi, la zezette (excision) etc... ,

  • 13 juillet à 18:29 | betoko (#413)

    Si j’ai pris comme référence des médecins vaza , ce n’est pas anodin , J’ai eu l’occasion d’accompagner des médecins venus de France ici à Madagascar . Ils ont assisté à des circoncisions sous toutes ses formes , pratiquées par des médecins malgaches que par des hommes de la famille ou du village , Ces médecins nous ont appris le bien fondé de la circoncision , sans se référer aux rituelles . Je ne vois pas où est le mal .
    Alors que dites vous des juifs dans ce cas ? D’accord il y a des zizi qui sont mutilés , c’est de la responsabilité de la famille aussi de ne pas avoir fait appel à un chirurgien ou un simple médecin . Si la circoncision est atroce pour vous , dans ce cas n’acceptez jamais de vous faire arracher une dent
    Je suis contre l’excision , mais cela n’a aucun rapport sans jeu de mot avec la circoncision . Quoi , les africains coupent tout leur zizi ? jamais entendu parler , moi qui ai fréquenté des africains de toute nationalité Par contre l’excision oui

    • 13 juillet à 18:34 | betoko (#413) répond à betoko

      Se faire circoncire ne vaut pas du tout dire qu’on coupe le zizi , Dis moi si tu es circoncis qu’est ce qu’on enlève du zizi . Tu délires grave et tu es inculte si tu ne saivais pas qu’est ce qu’on enlève du zizi

    • 13 juillet à 20:03 | punchline (#9673) répond à betoko

      quand j’ai dit couper les zizis, c’est circoncire bien évidemment, mais j’utilise ce terme pour faire court et pour rendre détestable votre pratique, ou notre pratique

      a part la tradition, donne moi la raison de cette pratique s’il te plaît

      on arrache pas les dents saines, et les zizis avec prépuce ne sont pas plus malade que ceux qui n’en ont pas

      tous les dentistes te le diront d’ailleurs que l’extraction dentaire serait toujours un dernier choix

      alors donne moi une raison valable pour la circoncision , à part ton histoire d’hygiène qui n’en est pas une

  • 13 juillet à 19:26 | betoko (#413)

    Par contre tout homme qui faisait parti de la garde royale au Maroc doit être asexué , c’est à dire qu’on coupe carrément leur zizi pour qu’ils ne puissent pas être corrompus par des femmes les quelles pourraient être payées par des ennemis du roi . Cela s’est passé il y a longtemps , je ne sais pas si c’est toujours le cas

  • 14 juillet à 16:55 | punchline (#9673)

    dans l’imerina on mange le prépuce avec une banane,
    et il veut pas en démordre, et cela se permet de critiquer les autres qui ne mangent pas de porc

    cette pratique de circoncision est à supprimer, sinon arrêter de critiquer les autres

  • 17 juillet à 07:48 | pisokely (#9950)

    bjr.
    la verge est recouvert par un repli cutane. le prepuce. il peut etre une source d infection genito urinaire par les secretions qui y s accumulent. la circoncision est fortement recommandee, non pas par les vaza, mais par la communaute medicial. evidement dans les bonnes regles de l art. l indication est posee egalement dans certains cas adherence balano preputiale parfois phymosis. parfois, certains hommes n arrivent pas a avoir une erection car tres douloureuse justement a cause de cette peau qui pour une raison quelconque ne se dilate pas. le gland n arrive pas a sortir et parfois se fissure avec hemorragie si l artere est atteinte ou une grosse veine.
    c est un acte xhirurgicale. petite chirurgie. facile a faire une fois qu on l a pratique. pourquoi les gasy l ont fait ? je ne sais pas. mais je respecte ce rituel. je l approuve car c est une valeur qui nous reste dans ce monde bizarre

  • 22 juillet à 07:38 | hafatse (#9818)

    C ’est completement faux de dire que c’est recommande par la communaute medicale, la quelle, quel ordre des medens ? Pas celui en France en tout cas.
    En fait c’etait une maniere « propre » au moyen age, mais dans les pays avances, ca n’ plus lieu d’etre vu l’evolution de l’hygiene.
    Au contraire, c ’est considere comme une mutilation.
    Une excision pour les hommes.
    On suis betement le fomba alors qu’onne sait meme pad pourquoi on fait ce fomba.
    Il semblerait qu’on le fait a mada, non poyr des « raisons » medicsles mais parce que dans les anciens ancetres influents il y avait des musulmans...
    Une reminiscence de culte oublie depuis.

    • 23 juillet à 12:38 | pisokely (#9950) répond à hafatse

      vous vous trompez hafatse. vous melangez le rituel, musulman et les recommandations de la communauté médicale. Oui à mada, c’est recommandé à moins que les médecins ont changé d’avis ? pour ce qui est de la communauté internationnale, je vous recommande de lire sur ONUSIDA, American Medical Journal (mot clé pédiatrie), même en europe. le seul bémol, ce sont les anglo saxons qui penche pour une violation de l’intégrité du corps (obédience protestante). Certes c’est un fomba, mais le bénéfice est bien vérifié, confirmé par des études cliniques sérieuses ( je parle des études bien conduits, avec pertinences clinico biologiques, appuyées par des statistiques à fortes puissances). Lisez bien ces études. C’est pas l’ordre des médecins qui font les recommandations, ce sont les médecins chercheurs, de mon temps, il y en avait à madagascar qui recommandaient la circoncision, à la naissance. par contre, j’avoue que je n’ai pas vu de publication, ni au CAMES, ni comme sujet de thèse de doctorat
      une recommandation n’est pas une loi, ni une obligation. une recommandation est le fruit ou le résultat de plusieurs études scientifiques, validées et au vu de la pertinence des résultats, les médecins conseillent, ou font une recommandation (recommandation pour le sida, recommandation pour l’antibiothérapie, recommandation pour la circoncision). La pertinence est surtout évoqué pour le SIDA, ce sera long à expliquer ici. Le SIDA n’est pas la maladie du moyen âge, d’autant plus qu’actuellement la technologie permet de faire la circoncision en quelque minutes, sans douleur. je repète encore qu’il faut la faire dans les règles de l’art, au moins proprement. C’est pas une excision, ca ne mutile pas la verge (alors pas du tout). on enlève la peau qui est en plus, et met à nu le gland. ca n’empèche en rien de ressentir le plaisir (j’ai jamais vu de patient qui se sont plaint d’absence de plaisirs, ni perte de sensibilité, ni meme de baisse de libido), cela aide même les infirmières pour la pose de sonde urinaire à demeure, très facile, limitant le risque de contamination à la pose car elles n’ont pas besoin de décaloter la verge. MSauf si le chirurgien a loupé son acte. tout acte est sujet à un risque (meme le percing des oreilles). maintenant pour le fomba, c’est un rituel, malgache (didipoitra ny tovolahy raha tsy izany tsy lehilahy), et je ne suis pas du tout musulman, ni mes ancêtres, comme le ala volonjaza. pourquoi sommes nous perdu ? notre pauvreté est multifactorielle, mais surtout par la perte de nos valeurs. On n’a plus de repère dans notre manière de penser, dans nos actes de la vie quotidienne, si bien qu’on essaie d’imiter ou d’adopter ce que dise les autres. On n’a plus le respect morale, ni ethique car on a perdu notre âme malagasy.

  • 24 juillet à 17:54 | hafatse (#9818)

    @pisokely

    « vous vous trompez hafatse. vous melangez le rituel, musulman et les recommandations de la communauté médicale. Oui à mada, c’est recommandé à moins que les médecins ont changé d’avis ? « 

    Bah, moi je ne parle pas de Mada justement ! pour sortir des fomba

    « pour ce qui est de la communauté internationnale, je vous recommande de lire sur ONUSIDA, American Medical Journal (mot clé pédiatrie), même en europe. le seul bémol, ce sont les anglo saxons qui penche pour une violation de l’intégrité du corps (obédience protestante). »

    C’est plus que discutable, le rapport est controversé :
    Lire Michel Garenne
    « Michel Garenne, démographe, Institut de Recherche pour le Développement (IRD), Unité Résiliences « 

    « Les seules rationalité et justification médicale et éthique de la circoncision seraient un fort impact démographique en population générale, au moins égal à celui d’autres programmes de santé. Or, on avait, dès le début, la preuve du contraire : on avait observé de grosses épidémies de VIH/sida dans des populations complètement circoncises et on observait de nombreux cas d’infection chez des hommes circoncis, y compris chez ceux qui avaient été circoncis par un personnel médical qualifié. Ce fut d’ailleurs mon expérience personnelle en travaillant chez les Shangaan d’Afrique du Sud, population presque exclusivement circoncise (> 90 %) où la séroprévalence du sida était très élevée (> 25 %) dès les années 2000. La preuve statistique en fut fournie par les Enquêtes démographiques et de santé (DHS ou Demographic and Health Surveys selon l’acronyme anglais). Ces enquêtes sont des enquêtes par sondage, représentatives de la population générale, conduites sur de gros échantillons dans de nombreux pays africains. Celles qui ont été conduites à partir de 2001 ont souvent la double information sur la circoncision masculine (par déclaration de l’intéressé) et sur l’infection par le VIH (par prise de sang et test d’anticorps). Cette double information permet de comparer la prévalence de l’infection selon le statut de circoncision à exposition égale, c’est-à-dire compte tenu de la prévalence en population générale (plus la prévalence est forte, plus l’exposition est forte). Les résultats étaient indiscutables : le risque relatif standardisé sur 19 enquêtes était de 1.00, ce qui montre qu’à exposition égale les hommes circoncis et les hommes non-circoncis ont le même niveau d’infection (la même séroprévalence) en Afrique »

    Pour l’Europe vous vous trompez lourdement.

    « Certes c’est un fomba, mais le bénéfice est bien vérifié, confirmé par des études cliniques sérieuses ( je parle des études bien conduits, avec pertinences clinico biologiques, appuyées par des statistiques à fortes puissances). Lisez bien ces études. C’est pas l’ordre des médecins qui font les recommandations, ce sont les médecins chercheurs, de mon temps, il y en avait à madagascar qui recommandaient la circoncision, à la naissance. par contre, j’avoue que je n’ai pas vu de publication, ni au CAMES, ni comme sujet de thèse de doctorat
    une recommandation n’est pas une loi, ni une obligation. une recommandation est le fruit ou le résultat de plusieurs études scientifiques, validées et au vu de la pertinence des résultats, les médecins conseillent, ou font une recommandation (recommandation pour le sida, recommandation pour l’antibiothérapie, recommandation pour la circoncision). « 

    Justement :
    « Ainsi, une étude datant de 2007 mais seulement révélée en septembre 2010, indique qu’au Swaziland, 22 % des hommes circoncis sont affectés par l’épidémie contre 20 % d’hommes intacts127. De la même manière, le Conseil national du sida rappelait en 2007 qu’au « Cameroun où 93 % de la population est circoncise, la prévalence au VIH chez les hommes circoncis est de 4,1 % contre 1,1 % pour les non-circoncis » et qu’au « Lesotho, où la moitié de la population est circoncise, la prévalence chez les hommes circoncis est de 22,8 % contre 15,2 % pour les non-circoncis » » - Wikipedia http://fr.wikipedia.org/wiki/Circoncision#Sida Je vous conseille de lire cette déclaration du groupe Doctors Opposing Circumcision : http://www.doctorsopposingcircumcision.org/info/HIVStatement.html Laissez le sexe des enfants tranquille !

    « La pertinence est surtout évoqué pour le SIDA, ce sera long à expliquer ici. Le SIDA n’est pas la maladie du moyen âge, d’autant plus qu’actuellement la technologie permet de faire la circoncision en quelque minutes, sans douleur. je repète encore qu’il faut la faire dans les règles de l’art, au moins proprement. »

    => Hyper dangereux ce que vous évoquez ici, non,non e no, non seulement c’est faux, que vous avancez mais c’est criminel : seule méthode c’est l’usage des conctraceptifs !

  • 24 juillet à 17:55 | hafatse (#9818)

    suite ....

    « C’est pas une excision, ca ne mutile pas la verge (alors pas du tout). on enlève la peau qui est en plus, et met à nu le gland. ca n’empèche en rien de ressentir le plaisir (j’ai jamais vu de patient qui se sont plaint d’absence de plaisirs, ni perte de sensibilité, ni meme de baisse de libido), cela aide même les infirmières pour la pose de sonde urinaire à demeure, très facile, limitant le risque de contamination à la pose car elles n’ont pas besoin de décaloter la verge. MSauf si le chirurgien a loupé son acte. tout acte est sujet à un risque (meme le percing des oreilles). maintenant pour le fomba, c’est un rituel, malgache (didipoitra ny tovolahy raha tsy izany tsy lehilahy), et je ne suis pas du tout musulman, ni mes ancêtres, comme le ala volonjaza. pourquoi sommes nous perdu ? notre pauvreté est multifactorielle, mais surtout par la perte de nos valeurs. On n’a plus de repère dans notre manière de penser, dans nos actes de la vie quotidienne, si bien qu’on essaie d’imiter ou d’adopter ce que dise les autres. On n’a plus le respect morale, ni ethique car on a perdu notre âme malagasy. »

    Lisez ceci
    http://www.droitaucorps.com/circoncision-arguments-mythes-pourquoi

    Sinon, pour le reste,
    Rien à voir Monsieur, vous vous fourvoyez dans la médiocrité, je parle évidemment des Karazabe, des ancêtres lointains, du temps jadis : au temps de Zafikazindambo, Zafy ibrahim, Zafiraminia : c’est eux les influents, les islamisés, en plus des Antavaratra et Antalaotse.
    Les zafiraminia sont à l’origine de la plupart des royaumes gasy, et eux sont islamisés et donc circon, circon ???
    Capice ?

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 374