Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 18 novembre 2017
Antananarivo | 04h58
 

Politique

Oppposition

Demande de manifestation du DFP déboutée par le Tribunal administratif

jeudi 24 août | Ny Aina Rahaga

Après la décision de la Préfecture de police d’Antananarivo interdisant la manifestation prévue et organisée par le DFP (Dinika ho Fanavotam-pirenena) et les forces de changement » au stade municipal de Mahamasina, les ténors dudit mouvement ont décidé de déposer une requête à fin de sursis à exécution de la décision. Hier 23 août, le Tribunal Administratif d’Antananarivo a rendu son jugement et a décidé de rejeter cette demande. Selon Maharavo Ratolojanahary dit Doudou, la raison en est que la « Force de changement » n’a aucune existence légale, ni en tant qu’association ni en tant que parti politique. Ne disposant donc d’aucune personnalité juridique, elle ne pouvait pas s’attendre à ce que le Tribunal administratif réponde favorablement à la requête et ne pouvait même intenter une action devant la justice après la décision du Préfet d’Antananarivo. Suite à cette décision, le leader du DFP, Maharavo Ratolojanahary a déclaré que la requête sera dorénavant déposée au nom du parti « Vonjy iray tsy mivaky » qui lui a une existence légale et qu’une nouvelle demande sera déposée auprès des autorités pour la tenue de cette manifestation. Face à cela, le préfet d’Antananarivo a déclaré qu’aucune manifestation ne serait autorisée dans le courant de cette semaine. Il faudrait également s’attendre à la même mesure les semaines qui viendront. Le sursis à exécution était plus ou moins la seule voie légale que pouvait emprunter la « Force de changement » face à la décision de la Préfecture. Certains s’attendaient sûrement à ce que le Tribunal administratif statue encore du côté des manifestants comme ce fut le cas pour le parti Tiako i Madagasikara(TIM). Rappelons que le Tribunal administratif a décidé de suspendre la décision de la Préfecture interdisant au TIM de célébrer leur 15ème anniversaire au même stade municipal. La « Force de changement » a du penser que ce sursis à exécution était donc un acquis dans la jurisprudence malgache sans même penser qu’elle n’avait aucune existence légale. Preuve une fois encore que certaines choses ne sont pas faites correctement dans le pays, que ce soit du côté du pouvoir ou de celui de l’opposition.

9 commentaires

Vos commentaires

  • 24 août à 09:00 | Turping (#1235)

    Ça aurait été mieux de dire que toutes formes de manifestations pouvant déstabiliser le régime en place sont interdites, déboutées,... d’autant plus que la justice n’est pas indépendante.
    Conclusion :La liberté d’expression, disons la démocratie tant scandée à l’occidentale a une limite pour nourrir la corruption.

  • 24 août à 10:42 | kartell (#8302)

    Bonjour,

    Le pouvoir tente de monopoliser l’usage de la rue à son usage exclusif (défilé militaire, discours présidentiel et autres amuses-gueules quinquennaux ! ) et ce n’est pas l’interdiction proclamée par un tribunal administratif, le doigt sur la couture , qui aurait pu contrarier, un pouvoir de plus en plus rigide et tremblant dans ses bottes ….
    Peut-on pour autant affirmer que cette décision attendue serait, manifestement, un abus de droit divin ?…
    Doit-on, aujourd’hui, considérer que toute manifestation, anniversaire ou pas, pourrait devenir une tentative de déstabilisation voir d’appel à l’insurrection ?, c’est en tous cas, l’appréciation officielle du pouvoir, adepte du ’ mieux vaut prévenir, plutôt que « guerrir » ’ ! ….
    Museler toute forme d’opposition semble être l’objectif prioritaire du pouvoir dont la mise en oeuvre est facilitée par le plein usage de tous les moyens de l’état pour imposer cette vision autoritaire d’une démocratie toute relative …
    La tâche du pouvoir est favorisée par la cacophonie d’une opposition divisée, sans vision d’avenir où le mercanti dope les différents chefaillons ….
    Nous abordons les premiers escaliers d’une montée électorale qui promet bien des surprises mais nous en avons tellement l’habitude que cette fois, encore, la coutume sera respectée et dans le fonds, c’est que demande le peuple, non ? …..

  • 24 août à 11:29 | Eloim (#8244)

    Le Préfet de Police d’Antananarivo est catégorique sur l’interdiction de toutes manifestations politiques ou pas, malgré l’insistance du DFP d’adopter une nouvelle formule de requête au nom de « Vonjy Iray Tsy mivaky », un parti politique qui sombre avec le régime Ratsiraka.
    Donc, cette formation pseudo-politique d’opposants tentera l’impossible avec le « forcing », une attitude digne des voyous politicards provoquant des troubles qui aggravent la situation qui prévaut actuellement au pays avec sa paupérisation endémique et sans issue.

  • 24 août à 11:30 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    « les forces du changement » me fait penser au slogan : le changement c ’est maintenant ...
    voir : en marche, à la même image : vers ou pour changer quoi ?
    eh ! bien j’vais vou’l dire : rien !
    Interdiction tous azimuts semble devenu le corollaire incontournable de cette peur maladive de déstabilisation, une prétention « digne » de ces arrivistes prétentieux , car à bien chercher la moindre stabilité, à part celle de la corruption, insécurité et misère, y’a pas foto, dans leur ombres, je n’ Ivoirien ...
    Pretexte irrecevable, circulez ya -ien à voi-r !

  • 24 août à 14:07 | kartell (#8302)

    Le pouvoir ne veut voir qu’une seule tête, la sienne !….
    La stratégie du maître a été retenue avec les expériences du passé, museler toute initiative mais il en restera toujours quelque chose !….
    Le pouvoir piétine tandis que l’opposition tapine malgré son refus administratif, déguisé, de la part d’un pouvoir autiste qui ne veut rien savoir, ni entendre ….
    Nous sommes en train de bégayer tandis qu’en coulisse, les petites affaires continuent d’être juteuses, une manière comme une autre d’occuper l’attention d’une société, addictive aux commérages plutôt qu’à l’action ….
    Le pouvoir a raison d’avoir tort, il est sur la même voie que ses prédécesseurs où il compte bien utiliser la même poudre de perlimpimpin que ses prédécesseurs, celle qui fait élire le roi des bonimenteurs !….
    Pour le changement, on se « trump » de pays !…..

  • 24 août à 14:11 | Balita (#216)

    « Selon Maharavo Ratolojanahary dit Doudou, la raison en est que la « Force de changement » n’a aucune existence légale, ni en tant qu’association ni en tant que parti politique. »

    Comment voulez-vous que Madagascar se développe ?!
    Un groupuscule qui prétend pouvoir gouverner le pays n’a même pas d’existence légale.
    Honteux !

  • 24 août à 16:40 | Jipo (#4988)

    A voir le délit de faciès de ce komba, à l’ image de son Pm, (même famille ou région ?) il n’ y a pas de quoi s’ étonner, que ceux là ne cherchent qu’ à en faire le moins possible pour être payés le + possible, le racket en étant une des possibilités, idem pour les douaniers, et des qu’ un fonctionnaire a un minimum de responsabilité .
    La loi de la jungle , pour cela pas besoin de QI ...

  • 25 août à 15:13 | Ibalitakely (#9342)

    Force inona koa no force eo e, izao tsihaitsihay & zerôvirgily rehetra izao no milaza fa hery. Ny milaza ho mpanohitra mba azo atao hoe matanjaka [misy hery] tsy sahy mihetsika mivantana fa mikirakira ny tadin’ny mariônety any @ maizimaizina any fotsiny. Dia ireto zerôvirgily mba manantena ny ho lasa ct na cst na ministra atsy ho atsy, sa av8.

  • 25 août à 17:01 | katibo (#9077)

    raha ireny vavan’ingahy maharavo ireny aloha dia tena hanao zavatra mihitsy izy e. Rafanjakana eo ankilany tsy matoky tena intsony. hain’ i maharavo araka izany NY manararaotra ny zavamisy. samy fetsy ny 2 tonta satria ny 1 te hosamborina mba handresy ny tolona ka hitroatra NY vahoaka, ny 1 te hitazona NY sezany. raha olomboafidy no mitarika eto dia mety hisy vokany ilay fidinana andalambe. raha hiandry fifidianana aloha dia tsy ho lany izay miseho hanohitra eo e. ireo ao ambadiky maharavo ihany koa hita mazava fa tena maika ny haka toerana alohan’ny fotoana. mahatsiaro ny Mamy tamin’ny transition angamba.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 120