Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 20 juillet 2017
Antananarivo | 17h00
 

Société

Nouvelle gamme de billets

Début de mise en circulation ce jour

lundi 17 juillet | Régis Kabary

L’annonce a été faite depuis quelques semaines déjà, les nouveaux billets seront mis en circulation à partir d’aujourd’hui. Les impacts que vont avoir ces nouveaux billets et surtout la nouvelle coupure de 20 000 Ariary seront plus que considérable selon de nombreux économistes.

A partir d’aujourd’hui, la nouvelle gamme de billets de banque sensée remplacer celle émise du temps de la troisième république et utilisée encore actuellement. Selon un communiqué de la Banque Centrale de Madagascar (Bcm), « Suivant le Décret n° 2017-400 adopté en Conseil du Gouvernement en date du 23 Mai 2017, Banky Foiben’i Madagasikara commencera à émettre une nouvelle gamme de billets de banque ce mois de Juillet. La première émission aura lieu le 17 juillet 2017 pour les coupures de 20 000, 10 000, 5 000 et 2 000 Ariary et le 18 septembre 2017 pour celles de 1 000, 500, 200 et 100 Ariary ». Cette décision relèverait surtout d’une mise en ligne avec les pratiques internationales en la matière, en remplaçant des billets qui ont circulé depuis déjà plus d’une décennie. Le but étant de mettre entre les mains des usagers une gamme plus moderne, plus sécurisée et plus maniable. Aussi, cette nouvelle gamme devrait rassurer non seulement les usagers mais également tous les acteurs économiques malgaches. Pourtant, l’annonce même du remplacement de la gamme actuelle et surtout l’émission d’une nouvelle coupure de 20.000 Ariary n’a fait que troubler l’opinion et inquiète énormément les économistes.

Illusions et fausses perceptions

Selon les observations, les Malgaches ne verront au départ que le numéraire, c’est-à-dire le simple fait qu’il s’agisse d’un billet de 20.000 Ariary. Entrainant de fausses perception car le consommateur croira inévitablement qu’il possède plus d’argent. Cependant, la valeur réelle de ce billet de 20.000 Ariary viendra mettre fin à cette « illusion monétaire ». D’autre part, il s’agit surtout pour le régime de masquer ou de répondre à une inflation galopante accompagnée d’une diminution palpable du pouvoir d’achat des ménages. Assez ironique du fait que le thème adopté pour ces nouveaux billets est celui des « richesses de Madagascar ». D’ailleurs, le collectif des jeunes leaders malgaches dans une analyse intitulé « Renouvellement et émission de nouveaux billets de banque à Madagascar » a fait savoir que « cette nouvelle coupure entrainerait une dépréciation de la monnaie nationale et une forte tension inflationniste ». Le Cercle de réflexion des économistes de Madagascar a également fait part de ses inquiétudes. Le fait que dans un premier temps, l’utilisation des nouvelles coupures de 20.000 Ariary soit réservée à quelques grands entrepreneurs expose l’économie malgache à des risques certains. Le premier étant l’utilisation de cette coupure dans une économie souterraine et informelle. Ce qui aurait un impact néfaste sur la santé économique déjà fragile de la Grande ile. Quoi qu’il en soit, le pas est engagé et on verra à partir de ce jour circuler des billets touts neufs. Essayons d’en prendre soin et de les garder en bon état.

5 commentaires

Vos commentaires

  • 17 juillet à 09:44 | Ibalitakely (#9342)

    Raha ny manova ny lela vola hita fa efa tonta tsy olana no sady fanao hatr’izay.Fa izany eo ihany fa mba iza loatra no mampirisika foana ny fitondram-pajankana malagasy, indrindra izao fitondrana vendrana izao, hoe ampiakaro indray ny tarehim-bola ambony indrindra @ volanareo. Rehefa miakatra mantsy io tarehimariky ny vola ambony indrindra io dia miakatra ihany koa ny tarehimariky ny vola ambany indrindra mia tsy misy lanjany any ka sady mampiakatra ny vidim-piainana na inflat° no mampihena ny fahefa-mividy na pouvoir d’achat. & ny tantara nanomboka tany @ Repoblika faha roa mantsy dia manamarina tokoa ity fanadiadiana manaraka ity :
    -  Raha t@ Repoblika voalohany ohatra dia arivo Ar 1 000 (arivo ariary) na 5 000 francs no lehibe indrindra ka mbola nanan-danja ny iraimbilanja (1 franc) & ventsy sy kirobo (2 francs) & sikajy dimy (3 francs) ka ny mofo ohatra dia 8 francs na Ar sy sikajy dimy, ny ronono mandry [nestlé] amin’ny boaty 12 frs Ar 2 ventsy kirobo, ny dobera 250 g 13 frs, ny solitany @ daba vy 18 l [tao @ io Bazar du Quartier Mahamasina io & ny tobin-dasantsy maro no mpivarotra azy t@ izany], ny bus 10 frs ny takila teto an-drenivohitra & Ar 6 (30 frs) ny saran-dàlana nankany Alakamisy Fenoarivo & koa Ivato, ny fiara karetsaka na taxi 50 frs, ny 1 Ar tena mbola nisy lanjany ary fisiotsioka ny hoe “telo ariary roa ny paoma !!!”, sns.
    -  Tonga ny Rep faharoa dia nampiakarin’I Deba & ny tariny tarehim-bola ho Ar 2 000 [10 000 frs] ny lehibe indrindra dia tsy vitan’ny nanomboka niakatra daholo ny vindin-javatra rehetra fa ireo tarehim-bola madinika indrindra to any 1 frs & 2 frs & 3 frs →→→→ nia tsy niasa firy intsony ny 1 Ariary →→→→ Ar 3 [15 frs] any eo Ar 4 [20 frs] ny saran-dàlana bus teto an-drenivohitra, Ar 10 [50 frs] dia avy eo Ar 20 [100 frs] ny nankeny Ivato, sns.
    -  Niverina nitondra indray I Deba ny Rep faha telo ka nampiakariny ho Ar 5 000 [25 000 frs] indray ny terehim-bola lehibe indrindra →→→→ tsy nisy lanjany intsony ny Ar 2 & ny Ar 4 ka lasa sarotra tadiavina ny Ar 10 & Ar 20. Niakatra hatrany ny vidin’ny zavatra rehetra toy ny fitanterana & sakafo an-davan’andro ka ny nanasarontsaronana izany dia mody nampiakarina kely ny karama na ny farany ambany [SMIG] na @ ankapobeny.
    -  Nanaraka ihany koa Ra8 ka namboatra ny Ar 10 000 [50 000 frs] antsohin’ny tanora hoe tima [TIM] noho ny lokony angaha, dia niakatra koa ny vidin-javatra rehetra.
    & ny tena nanahirana @ izany rehetra izany dia lasa sarotra foana koa ny mitady madinika rehefa mandeha fitanteram-bahoaka na koa miantsena ka noho izany dia ohatra ny lasa voantery an-kolaka hoe taperina izay tarehim-bola entina mivoaka miantsena fa manahirana ny mitady fameriny. Nisy ihany ny nanery ny mpivarotra t@ voalohany fa rehefa ela ny ela mba midongy ihany koa ny mpivarotra ka miteny hoe “tsy mahita madika aho fa aleho atao zavatra [vato mamy na ny 1kg atao 1kg & 100 g,…] ny famerina na miverena maka azy rehefa rahariva na hoe aoka aza aloha ajanona fa tsy maninona”.
    Dia raha toa ka hisy izany tarehim-bola vaovao Ar 20 000 [100 000 frs]izany dia →→→→ sady mbola hampiakatra ny vidim-piainana no ho tsy hisy lanjany intsony koa izany ny Ar 100 [500 frs] & Ar 200 [1 000 frs], eny ka lasa ny Ar 500 [2 500 frs] indray izany no hifampitadiavana manomboka eo satria izy indray izany no ho kely indrindra fampiasa. →→→→ mba miseho mihomehy any Zimbaboe itsika na dia mia maka tahaka azy aza !!!

    Répondre

    • 17 juillet à 09:56 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      Ny any ivelany any ny peny & ny centime toa mbola miasa tsara tokoa, fa mba lasa ihany ny saina hoe nanahoana tokoa re raha mbola miasa soa aman-tsara ny iraimbilanja & ny vetsikirobo ?? Angamba dia entina @ broety [tahaka ny efa niseho tany Zimbabwe hono !!) ny vola rehefa miantsena.

  • 17 juillet à 11:58 | Jipo (#4988)

    Bonjour.
    Plusieurs choses concernant cette initiative à la « hauteur » de l’ honoris causa au pouvoir ...
    C ’est ce qui vient de se passer en Inde, pour lutter contre l’ argent sale !
    D’ un coté, c ’est une manière de sonder l’ économie du Pays, car tous les détenteurs d’ anciennes coupures vont être obligés de sortir ce qu’ ils ont mis de coté ou dissimulé ?
    De l’ autre : quand on connait le cout de cette opération et que ce n’ est certainement pas nos brillants ingénieurs locaux qui vont s’ occuper de les imprimer, c ’est à se « gratter le coco » comme ils aiment à le faire pour feindre ne pas comprendre, de koi on côze ...
    Quant à l’ objectif réel de cette opération autre que se conformer aux prérogatives internationales, particulièrement quand on connait le cout du change de l’ ariary sur le marché international, la manoeuvre que l’ on pourra qualifier de « fine » , quand on saura réellement quel en est la raison et non juste se conformer au dictat international .
    Juste de se demander qu’ est ce que cet hery a dans le coco pour s’ obstiner à pavaner de la sorte quand 90% de ses compatriotes pour ne pas dire son peuple crève la dalle ???

    Répondre

  • 18 juillet à 09:11 | Turping (#1235)

    L’idée d’avoir mis en circulation ces nouveaux billets c’est de lutter les contrefaçons sûrement que de penser aux enrichissements des malgaches avec les dévaluations monétaires successives. Donc, ce changement n’améliore pas le niveaux de vie des malgaches.
    - Pour les numismates dont je fais partie, avoir quelques exemplaires de chaque billet neuf ne fait pas du mal comme les autres billets émis depuis 30ans... Par contre ceux qui sont émis pendant la colonisation,et la première République c’est impossible d’avoir les lots complets,... Idem pour les autres pays.

    Répondre

  • 18 juillet à 09:12 | Turping (#1235)

    Lire : les niveaux de vie,...

    Répondre

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 288