Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 17 janvier 2018
Antananarivo | 09h28
 

Economie

Affaire Société Triple A

« D’autres usines devront être fermées »

mardi 19 décembre 2017 | Ny Aina Rahaga

La décision de fermeture par le ministère de l’industrie de l’usine de la société Triple A à Antsirabe n’a toujours pas connu d’évolution jusqu’à maintenant. Tout au contraire, le dossier semble avoir été écarté selon les responsables de la société. En effet, le passage de l’affaire devant les tribunaux vient d’être remis au mois de février de l’année prochaine. De quoi agacer les responsables au sein de cette société qui avaient pourtant demandé au ministère dès le départ d’annuler la fermeture de l’usine, estimant que cela n’est pas nécessaire et nuit à l’économie. Le Directeur général de Triple A affirme que la régularisation des dossiers a déjà été faite au niveau du ministère de l‘industrie. Sans toute fois que ce département daigne donner une réponse à la requête de la société concernée. Il y a quelques mois, le ministère de l’environnement avec le ministère de l’industrie ont décidé la fermeture de l’usine en arguant que celle-ci ne possédait pas encore de permis environnemental et donc non-conforme à la règlementation en vigueur actuellement.

La société devrait aussi quelques centaines de millions d’Ariary d’arriérés à l’administration malagasy et à la société Jirama pour des factures impayés. Face à cela, les responsables de la société Triple A ont fait appel au respect de l’article 6 de la Constitution qui dispose que « La loi est l’expression de la volonté générale. Elle est la même pour tous, qu’elle protège, qu’elle oblige ou qu’elle punisse. ».

Aussi, tous ceux qui ne respectent pas la loi et les dispositions nécessaires en ce qui concerne les usines doivent donc être fermées souligne le Directeur général de la société Triple A. Selon ce dernier, beaucoup d’autres usines seraient en infraction si l’on se réfère aux charges qui ont amené la fermeture de l’usine Triple A à Andranomanelatra. Soulignant au passage l’un de ses concurrents directs en matière de produits laitiers, la société Socolait. Ces accusations ne risquent pas de rester sans suite, qu’elles soient vraies ou fausses. Aussi, le ministère de l’industrie et de l’environnement devraient s’en enquérir. Selon la société Triple A, la prochaine étape qui devrait avoir lieu en ce qui concerne leur cas serait une descente de vérification de la part du ministère de l’industrie. Une descente que le ministère a décidé de ne pas effectuer jusqu’ici. Affaire à suivre.

30 commentaires

Vos commentaires

  • 19 décembre 2017 à 09:25 | punchline (#9673)

    RAVALO, ANDRY, BERIZIKY, et les autres oppositions doivent s’unir, l’heure est grave, et un homme politique doit surpasser la haine d’antan

    leur émiettement fera le jeu de HERY

    et pour éviter tout risque de trahison, entre ces opposants, il faut commencer à voter une constitution saine, et des contre-pouvoir solide dans les regions et dans le capital,

    à la revolution fraçaise, les nobles, les clergé, et les tiers-états se sont unis, malgré leurs intérêts diametralement opposés

    • 19 décembre 2017 à 13:23 | punchline (#9673) répond à punchline

      que tous ces gens se reunissent autour de RATSIRAKA et RAKOTOVAHINY, qu’ils travaillent ensemble
      - qu’ils enterrent la hache de guerre
      - et qu’ils fument le calumet de la paix

      ça c’est de la proposition, qu’on avance ,qu’on arrête de faire le constat, de dissequer et de pleurnicher

      un et seul unique ennemi HERY HVM

    • 19 décembre 2017 à 13:40 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à punchline

      Calme toi punchline ,tu étais raisonnable et tu repart dans des délires d’alcoolique !

    • 19 décembre 2017 à 13:45 | Vohitra (#7654) répond à punchline

      Un nouveau slogan chez le punchline : « Voleurs et pilleurs de ce pays, unissons nous ! »

      Il appelle le peuple à se réunir autour du capo di tutti capi !!!!

  • 19 décembre 2017 à 10:19 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    Ce qui aurait du être une simple affaire entre l’administration et une société privée s’es épanchée dans le domaine politique étant donné la personnalité, ou les rôles politiques détenus autrefois, de l’entrepreneur ou des dirigeants de cette entreprise.

    Mais quoi qu’il en soit, les sérieuses allégations mentionnées par les dirigeants de Triple A devraient faire l’objet d’une investigation dans les plus brefs délais par l’administration, et à laquelle il faudra par la suite faire des régularisations en conformité avec les lois en vigueur ; il ne faut pas perdre à l’esprit que la dangereuse politisation de la vie économique du pays qui était toujours à l’origine des émeutes, téléguidées pour la plupart des cas, amenant une foule incontrôlable à saccager et détruire les biens et propriétés d’autrui, comportement condamnable d’une foule surexcité et chauffée à blanc par des habiles manipulateurs de masse, mais la pauvreté et la faim chez une population exsangue et à bout de souffle restent un terreau fertile pour l’expression d’un comportement brutal et démesuré.

    Dans le cas d’espèce, une société appartenant à une famille indo-pakistanaise venait d’être désigné comme bénéficiant d’une protection et faveur de la part de l’administration ; est-ce encore le fruit de l’imagination fertile d’un haut fonctionnaire corrompu ou bien un mécanisme déguisé pour garnir le « basket fund » électoral d’un parti politique envahissant et dominant ?

    Quoi qu’il en soit, et quelle que soit l’issue de cette affaire puante, l’administration politisée vienne de créer et semer, ,non pas des emplois, mais le germe d’une confrontation entre acteurs du secteur privé d’une part, et d’autre part d’un sentiment de nationalisme économique à tendance extremiste

    • 19 décembre 2017 à 10:49 | manga (#6995) répond à Vohitra

      Pourquoi ? Parce qu’il y aura des élections. Et c’est le seul moyen soi-disant efficace de faire barrage aux « détracteurs » du régime actuel.
      Le mal est fait ; et même si c’est à réparer (je ne sais quand), les séquelles y resteront éternellement et gravés dans la cervelle de celles et ceux qui prétendent dans l’avenir gouverner ce pays.
      Et voilà comment on apprécie les choses dans un pays de borgnes où les aveugles ont intérêt à se taire.
      Un dur-à-cuire dans le monde des affaires (indo-pakistanais, en liste noire auprès de toutes les compagnies d’assurances) me racontait il y a une trentaine d’années de cela, comment il s’est fait rembourser par ce mauvais payeur qui n’avait jamais cessé de l’envoyer paître ?
      Il lui avait tout simplement donné un chèque complétant la somme totale de ce que ce monsieur lui devait au lieu d’aller perdre son temps à courir derrière toute cette horde d’incompris.
      Et la boucle est bouclée comme on dit.
      Chez nous, on ferme et on n’en discute plus. Parce que c’est comme çà qu’on arrive à renflouer cette caisse sans fond vidée de son contenu.
      Pour conclure que c’est le contribuable qui ne paie pas ses impôts.
      Un comportement qui résume tout ; mais reste à savoir ce qu’est du devenir de ces ingrats qui pensent vivre éternellement sur cette terre.
      Tsy nampisy volo an-kandrina hono ny henatra...
      Na ny sasany aza dia mahasahy miteny hoe : « Tsy ekenay ny filatsahany eo ary ataonay daholo ny fomba rehetra handavo azy. » : Izany no demokrasia dradrainy eto amin’ny tranon-kala : Il se reconnaîtra...

    • 19 décembre 2017 à 10:57 | punchline (#9673) répond à Vohitra

      - hey gros vohitra, c’est triste, j’en conviens, mais notre problème, nous les malgaches ce qu’on reste encore et toujours au stade de constat, de lamentation

      - tout ce que tu dis là a été mentionnés , dissertés, detaillés mille fois, 2 mille fois

      - y’en a m^me des spécialistes pour ce genre de lamentation ici

      la faute aux vazaha,la faute aux malgaches, etC...

      quelle est la solution, c’est cela dont il est question actuellement

      lereste, c’est de la litterature, s’exprimer avec des vocab ampoulés pour montrer qu’on est plus riche en vocabulaire que l’autre

      notre lamentation est lamentable

    • 19 décembre 2017 à 12:00 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Le punchline n’est pas encore arrivé à retrouver une lucidité à cette heure ci de la journée ?

      C’est ce qui est vraiment lamentable !!!

    • 19 décembre 2017 à 13:22 | Bena (#494) répond à Vohitra

      Le DG de l’ONE s’est déjà prononcé sur cette affaire. En matière d’environnement, point nécessaire de fermer une entreprise pour procéder à la régularisation. En ce qui concerne toutes arriérées, même un attardé aurait compris qu’une entreprise fermée ne pourra pas faire face à ses obligations financières.

  • 19 décembre 2017 à 11:20 | Stomato (#3476)

    le 19 décembre à 10:57 | punchline (#9673) répondait à Vohitra

    >>notre lamentation est lamentable<<

    Et la pitié des vazaha est pitoyable.

    • 19 décembre 2017 à 11:38 | punchline (#9673) répond à Stomato

      j’admire ton punchline mon cher ami, bravo
      ça déchire fort grave, je te jure !

      « la pitié est pitoyable », je le garde celui-là

  • 19 décembre 2017 à 11:53 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Scandaleux ,hallucinant de saloperies et bien sur personne ne fera rien !
    Bien sur que Ra 8 doit payer ses impôts .
    Nommer des administrateurs temporaires pour éviter le chômage des sans dents .
    Pour cela il faut travailler et c’est bien cela le problème .
    Les guerres de clans mafieux sont la misère du peuple !
    Nommer les 10 000 profiteurs du système !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • 19 décembre 2017 à 12:06 | Vohitra (#7654) répond à ALIBABA SANS LES 40

      « Name and shame » comme disait les yankees, oui je partage vos points de vue la dessus

  • 19 décembre 2017 à 12:23 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Une chasse aux sorcières à charge et totalement partiale, hery ne peut plus , devant cet acharnement se dissimuler derrière son doigt .
    Au lieu de mettre son énergie à redresser et combler ce qui ne va pas, c ’est règlement de comptes à ok koral, petits meurtres entre amis .
    D’ une mesquinerie & stupidité crasses .
    Pour info , combien doit l’ Etat à la zirama ?
    Ah pardon c ’est comme AM : la meme caisse ...

  • 19 décembre 2017 à 12:25 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Toute opposition honnête et solide devrait commencer par identifier ses adversaires !
    A Madagascar même ce travail de base n’est pas fait !
    Pourquoi ?

    • 19 décembre 2017 à 12:48 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Pour ma part (pas mapar), j’identifierais les actionnaires ou propriétaires des entreprises qui bloquent des secteurs entiers de l’économie en empêchant notamment la concurrence de se développer !

  • 19 décembre 2017 à 12:35 | Ibalitakely (#9342)

    Qui veut noyer un chien l’accuse de la rage, c’est tout. Mais les autres chiens errants qui mordent tout ce qu’ils rencontrent ne le sont pas du tout.

  • 19 décembre 2017 à 13:02 | akam (#7944)

    - S’il faut commencer a l’envers, c’est de bonne guerre pour le pouvoir en place. En Afrique c’est monnaie courante qu’on revienne aux mauvaises vertus publiees sur « tablettes », et notamment pour ceux qui se declarent croyants, « œil pour œil, dents pour dents ». Donc une privation est une tactique comme une autre, quand a l’efficacite, on s’en fout des etats d’ame, c’est le resultat qui compte. On saura cela en decembre 2018.
    - En se referant aux problemes qui touchent les entreprises ayant des problemes de normes de securite ou/et financiers ou/et de logistique comme AAA-tiko, leurs avocats sont mauvais s’ils ne parviennent pas a defaire les nœuds gordiens qui handicapent ces compagnies. En effet le pouvoir en place, qui beneficie des appuis de la CI, est quand meme en conformite avec le droit gasy. Car en basculant sur le cas des entreprises, il y a bien le code du travail et des legislateurs competents qui gerent a la fois les « entreprises » proprement dites et en detail, les regles qui regissent leur fonctionnement.
    - Tout en balayant d’un revers de la main, Babakoutoland n’est pas un etat totalitaire, car la fermeture de AAA-tiko a ete argumentee de facon chronologique et de plus, des admonestations ont ete prononcees ! Il est evident que, dans un pays croulant sous le poids des importations, les entreprises « vita gasy » sont rationnellement les bienvenues car elles supportent l’economie locale.
    - C’est pourquoi, primo les avocats de AAA-tiko sont en position de force pour arbitrer les dualites fondamentales qui devraient opposer le ministre de l’industrie a celui de l’economie ? Car compromettre l’exploitation des « richesses locales » pese de facon negative sur la balance commerciale gasy et, par consequent, ecrase le « scrotum » de ce ministere sense etre radin !
    - Secundo, ces avocats devraient s’attaquer aux procedures. Qui attribue ces droits ? quels sont les delais fixant aussi bien l’avertissement que la fermeture ? Et au pire pourquoi l’etat ne confisque-t-il pas purement et simplement les entreprises en fraudes ? Dans un pays d’etat de droit qui se respecte, tous ceux-ci sont regis par des conditions convergeant vers le respect du droit. N’y-a-t-il pas une police economique dans ce pays sensee surveiller, et proteger aussi bien les outils de travail que les travailleurs forces d’endosser le statut d’etre innocemment sans emploi du jour au lendemain ? Apparemment, c’est loin d’etre le systeme en vigueur dans les democraties occidentales. Aux visceraux hypocrites, quelles sont les principales demarcations des lois gasy par rapport au droit froggy ?

    • 19 décembre 2017 à 13:23 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à akam

      Akam,
      Dans un véritable état de droit avec respect des lois ce raisonnement tiendrait la route .
      Nous sommes dans la vengeance , la lutte des clans pour le pouvoir et l’argent avec des gens qui ne reculeront devant aucune bassesse !
      Donc démonstration fausse ,tentative de banalisation ,sans doute !

  • 19 décembre 2017 à 15:48 | Eloim (#8244)

    La question qui se pose est la suivante : est-ce qu’une décision interministérielle prévaut et jugée apte à
    la mise sous scellée d’une usine en situation irrégulière ?
    N’y-a-t-il pas d’autre instance plus compétente en la matière qui juge et exécute les verdicts en l’occurrence le tribunal et/ou l’arbitrage économique ou financier ?
    La réponse est simple : c’est une décision politique tendant à nuire un adversaire politique redoutable qui pourrait éventuellement gêner la route vers une reconduction à un autre quinquennat malgré l’échec total de la première mandature.
    Pourtant, cette décision s’est trompée de cible, une société qui n’a rien à voir avec Ra8 malgré que le DG de telle était un compagnon de longue date avec ce dernier, un politicien qui s’est converti en entrepreneur économique.
    Et que ça continue avec le projet de loi (loi organique) relative à l’élection présidentielle dont le contenu reste au stade du mystère sauf tout en prenant acte au forceps comme à l’accoutumée.

    • 19 décembre 2017 à 15:59 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à Eloim

      Eloim ,
      Même faute ,vous tentez de faire croire que toute cette affaire aurait un semblant de légalité alors que vous savez pertinemment que c’est l’arbitraire et la violence qui dicte ces actes
      Madagascar n’a rien d’un état de droit et tout le monde le sait
      Encore une tentative de banalisation !
      Vous êtes combien à être payés pour faire cela ?

    • 19 décembre 2017 à 16:37 | Eloim (#8244) répond à Eloim

      Comme c’est ainsi comment vous voyez les choses, c’est inutile de me répondre ! L’on a affaire là à un Etat voyou. N’est-ce pas ?

    • 19 décembre 2017 à 16:43 | akam (#7944) répond à Eloim

      - La fermeture fut exaucee par la prefecture cad le representant du PRM. Quoique les evaluations ont ete conclues par le ministere de l’industrie et l’environnement ! Si l’etat actuel a ferme l’AAAtiko c’est qu’il n’est pas un fleuron de l’industrie gasy. Cad l’etat peut fonctionner sans cette entreprise. Utiliser l’argent recueilli par charite (FMI, PNUD….) en important des PPN est le choix opte par le gouvernement actuel. Quoique les arguments evoques pour cette fermeture relevent des normes environnementales ! Bref, sans etre ignare, c’est de bonne guerre dans les temps qui courent : deshabiller Paul afin d’habiller Jacques. Tactique « deja vue » que ce pouvoir use afin de renouveler une nouvelle mandature.
      - Cependant, la pedagogie veuille quand meme que l’AN amende ou/et corrige ce qui ne va pas dans cette loi afin de progresser et de produire in fine des produits gasy de qualite. Une bonne AN devra saisir la balle au bond afin de conferer plus de rigueur dans les lois existantes. Ainsi de nouvelles reformes seront mises en place. Ces changements plus stricts elimineraient definitivement des entreprises « non-conformes » du type AAAtiko qui menacent l’acceptabilite des produits gasy pour la conquete du marche SADEC. Dans l’elan, le pouvoir actuel devra severement punir ces entreprises indesirables qui ne pourront se remettre en place qu’ apres remboursement de sommes consequentes. Si ce pays veut le progres, il n’y a pas de mesurettes.

    • 19 décembre 2017 à 17:53 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à Eloim

      Eloim,
      Etat voyou mais non !
      Le principe même d’état contemporain de notre époque (Malgache)n’est pas compris, ni admis par la caste dirigeante actuelle
      Alors comment qualifier les us et coutumes qui gouvernent réellement ce pays !
      Allons plus loin ,sans l’héritage de la colonisation ,une seule entité administrative existerait-elle a Madagascar ?

  • 19 décembre 2017 à 17:37 | Isandra (#7070)

    Il faut dire à ces Ravalos qu’il faut payer maintenant, c’est fini la franchise, l’exonération. Ils sont comme tous les autres entrepreneurs,...

    D’autant plus qu’un politicien doit être un modèle pour les autres, un bon citoyen,...

  • 19 décembre 2017 à 19:27 | punchline (#9673)

    il faut que Ravalo sache, qu’ il est en passe d’être cuit, s’il n’a pas encore bien compris.

    s’il veut se relancer, il faut qu’il change tout les guignols autour de lui, ces bandes d’incapable il faut tous les virer

    c’est quand même incroyable : à 1 an de l’élection, sa situation judiciaire n’est pas encore réglé ? que font ces guignols GTT.

    Mr RAVALO , j’offre mes services juridico-politique , mes émoluments seraient négociables,

    mais d’ores et déjà, il faut que tu sache, que l’affaire est grave, ce problème est politique , et ce n’est absolument pas juridique

    une fois que tu as bien compris cela, tu comprendras tout Mr RAVALO

    • 19 décembre 2017 à 19:39 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à punchline

      Punch au rhum,
      La vache il a de la chance ra 8 ?que tu lui offre tes services.
      Et cette éclair dans l’intelligence « ce problème est politique , et ce n’est absolument pas juridique »
      Même Einstein se met a genoux et pleure devant tant de sagacité

    • 19 décembre 2017 à 20:44 | akam (#7944) répond à punchline

      - Et meme si t’as la valeur d’un Dupont-Moretti de l’ocean indien pour le sortir de son guepier, au cas ou ces insectes pullulent, ce n’est pas un zorro comme lui que ce peuple a besoin.
      - en 2018, ce peuple a besoin d’un « bodybuilde » qui a, non seulement les mains fermes mais aussi, un cerveau bien rempli.

    • 19 décembre 2017 à 21:12 | punchline (#9673) répond à punchline

      déjà , je conseille à RAVALO d’aller fumer le calumet de la paix , ou la chicha avec ses adversaires d’hier...,histoire de gagner beaucoup de soutient

      @akam, hey gros, je ne disais pas que ravalo sera le Zorro, ou le zero, ça c’est une autre affaire, quant à moi, j’ai 2 objectifs :
      - j’offre mes services aux plus offrants, c’est mon job
      - et je veux que la démocratie Malgache respire convenablement , donc il faut que tout le monde puisse être candidat
      dupon-moretti est un juriste pur jus, je suis plutôt style VERGES, et politique et juridique

      @ mr ali, calme toi, qu’est ce qu’elle est la suite pour ravalo d’après toi, après la fermeture de ses usines :
      - fermeture de ses comptes bancaire
      - saisie de ses carnets de cheque
      - saisie de ses entreprises
      - interdiction de quitter le territoire
      - résidence surveillé à nouveau
      etc...

      et je n’en dirai pas plus,..... IL FAUT PAYER ........

  • 19 décembre 2017 à 21:11 | punchline (#9673)

    déjà , je conseille à RAVALO d’aller fumer le calumet de la paix , ou la chicha avec ses adversaires d’hier...,histoire de gagner beaucoup de soutient

    @akam, hey gros, je ne disais pas que ravalo sera le Zorro, ou le zero, ça c’est une autre affaire, quant à moi, j’ai 2 objectifs :
    - j’offre mes services aux plus offrants, c’est mon job
    - et je veux que la démocratie Malgache respire convenablement , donc il faut que tout le monde puisse être candidat
    dupon-moretti est un juriste pur jus, je suis plutôt style VERGES, et politique et juridique

    @ mr ali, calme toi, qu’est ce qu’elle est la suite pour ravalo d’après toi, après la fermeture de ses usines :
    - fermeture de ses comptes bancaire
    - saisie de ses carnets de cheque
    - saisie de ses entreprises
    - interdiction de quitter le territoire
    - résidence surveillé à nouveau
    etc...

    et je n’en dirai pas plus,..... IL FAUT PAYER ........

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 423