Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 15 décembre 2017
Antananarivo | 01h43
 

Economie

Election présidentielle 2018

Crise plus que probable

mercredi 29 novembre | Yvan Andriamanga

La semaine prochaine, les 6 et 7 décembre le PNUD organisera un atelier interactif à l’endroit des leaders de parti politique sur le thème de «  l’éthique et la lutte contre la corruption » pour renforcer la démocratie interne des partis politiques et accroître leur crédibilité aux yeux des citoyens. Ces activités s’inscrivent dans l’optique de créer un environnement propice nécessaire pour la consolidation de la paix et de la démocratie, à la veille de la tenue des élections crédibles, transparentes, pacifiques et inclusives en 2018 à Madagascar. Or, tous ces critères font défaut actuellement. Au moins la crédibilité, l’inclusion, la transparence ne font pas partie des ingrédients actuels. La propagande avant l’heure du HVM avec les moyens de l’Etat est dénoncée par les opposants ainsi que l’entêtement et l’arrogance du gouvernement qui confectionne un code électoral à sa mesure. Tous les ingrédients pour une nouvelle crise sont réunis. La communauté internationale, la société civile, les églises ainsi que les opposants appréhendent une nouvelle crise après voire même avant les échéances électorales de 2018. Seul le parti présidentiel, HVM confiant de son super pouvoir écarte l’idée d’une crise. Pour les princes qui nous gouvernent, il suffit d’envoyer des hommes en uniforme pour mater toute forme de contestation. Le HVM a oublié tout simplement que beaucoup d’autres avant lui se sont cassé les dents avec ce genre de méthode. Même causes mêmes effets !

7 commentaires

Vos commentaires

  • 29 novembre à 13:29 | tanguy37 (#7699)

    EHEH !!bien bon courage ,y’a du boulot à faire !!
    De tout coeur avec ceux qui veulent devenir s’y atteler

    • 29 novembre à 14:03 | Isambilo (#4541) répond à tanguy37

      Bof, ce n’est qu’une histoire commerciale. Le seul bénéficiaire est le propriétaire du local où a lieu cette petite sauterie. Mais on n’y saute pas n’importe quoi non plus.

  • 29 novembre à 14:46 | RAMBO (#7290)

    La communauté internationale, la société civile, les églises ainsi que les opposants appréhendent une nouvelle crise après voire même avant les échéances électorales de 2018. Seul le parti présidentiel, HVM confiant de son super pouvoir écarte l’idée d’une crise.!!!!!!
    C’est un article « crisogène typiquement yvanique » . Donc à lire cet article les Malgaches doivent se préparer à une guerre civile sans précédant.!!!
    « Soyons raisonnables » dirait un homme politique célèbre .

    • 30 novembre à 00:56 | Albatros (#234) répond à RAMBO

      @Rambo.

      Je ne dirai pas que cet article est « crisogène » mais « prémonitoire » !.

  • 29 novembre à 15:34 | punchline (#9673)

    même la France après la révolution de 1789, vivait des soubresauts intenses, les protagonistes finissaient à se guillotiner entre-eux (Danton, Robespierre, Camille Desmoulins, louis 16, etc...)
    il fallait la dictature napoléonienne pour en finir

    la révolution malgache initiée par zafy aux année 90 , va réussir, doucement mais surement, sans guillotine ni dictature

  • 30 novembre à 10:54 | Ibalitakely (#9342)

    Izao no tsara ho fantatra ny be & ny maro, indrindra na ianareo mpanao gazety na ianareo ao @ fiarahamonim-pirenena na ianareo manam-pahaizana/mpandalina pôlitika, aza tia mampinana amam-bolony & mamahan-dalitra VAHOAKA intsony MBA AHAIZANY MIFIDY TSARA fa efa hitan-tsika INY NY MIFIDIFIDY FAHATANY. →→→→ samy manana zanaka & taranaka [TANINJANAKA ≠ TANINDRAZANA] ka tokony mitsinjo izany DAHOLO. Mahagaga tanteraka ilay filazan’ny sasany hoe « ny pesta tsy maintsy misy isan-taona …, fa nahoana ?? », dia ho toy izany ko ave hoe « ny krizy tsy maintsy mitranga foana isaky ny 10 taona … », fa nahoana ??, satria ampirisihina ifidy fahatany foana ny vahoaka. TOMPON’ANDRAIKITRA IANAREO IREO.

  • 1er décembre à 21:14 | SNUTILE (#1543)

    HVM ce sont les parties politiques qui ont mué comme le caméléon (sanatria) en espérant être des extraterrestres (sanatria) en rejoignant le groupe présidentiel élu.
    Il faut sérieusement arrêter d’autoriser ces genres de mutation en groupe unique qui n’est pas le résultat des élections qui a formé le gouvernement, pendant le mandat de 5 ans à 6ans déjà en route. Il suffit juste de voter en sa faveur si c’est le souhait sans changer de partie pour le moment en course.
    En compétition sportive éthique c’est impossible pas pour marquer contre son camp en faisant semblant de perdre le contrôle imprévu.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 112