Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 26 septembre 2017
Antananarivo | 14h07
 

Société

Commémoration du 13 mai 1972

Aucun incident

lundi 15 mai | Bill

La commémoration des événements du 13 mai 1072 s’est déroulée sans heurts dans la capitale samedi dernier. Quatre autorisations de manifestation en lieu clos ont été délivrées par la Préfecture de Police d’Antananarivo tandis que le dépôt de gerbe au pied de la stèle devant l’hôtel de ville a été libre mais sévèrement réglementé par les forces de l’EMMO-Reg conduites par le chef de la Gendarmerie de la capitale. Quelque 600 éléments ont été mobilisés sous plusieurs formes. La Place a été entièrement quadrillée, occultant sinon décourageant les plus zélés des leaders et fervents défenseurs de la démocratie et de la liberté d’expression.

En tout cas, Lalatiana Rakotondrazafy a obtenu l’autorisation d’utilisation de l’espace Stade Annexe de Mahamasina, où son association/parti politique a réclamé l’ouverture d’une station télévisée Free. Maître O Lala qui a également été autorisé à manifester sur la Place d’Andohalo, a pour sa part préféré reporter la jouissance de cette autorisation à une date ultérieure mais il a toutefois fait le déplacement à l’hôtel de ville pour y déposer des gerbes. Maître O Lala, de son vrai nom Willy Razafinjatovo, a été un des animateurs des rassemblements estudiantins et populaires, et grand acteur du mouvement 13 mai 1972, déclare ne rien regretter mais est toujours disposé à poursuivre la lutte pour l’émancipation et la démocratie –tout comme Lalatiana Ravololomanana qui n’a pas raté ce rendez-vous. Lalatiana Ravololomanana qui estime que le moment est au transfert du flambeau, appelle la jeunesse à continuer la lutte.

Quant au rassemblement pour une messe au stade Mahamasina pour lequel le révérend père François Xavier Ravonisoa a été autorisé par la Préfecture de la ville, il n’aurait pas eu lieu, sinon aucune nouvelle. La veille en effet, les Provinciaux Trinitaires et la Conférence des évêques de l’Eglise catholique romaine de Madagascar (EKAR) désavouent l’initiative. Cela fait 17 ans que François Xavier Ravonisoa a désobéi à leurs ordres, a-t-on compris, et il ne fait plus partie des prêtres trinitaires.

12 commentaires

Vos commentaires

  • 15 mai à 10:13 | Isandra (#7070)

    Cette date ne mérite même pas de commémoration,...C’est la date de la fin de notre prospérité et le de début de notre descente aux enfers,...et la destruction de notre pays sur tous les plans,...

    - Sans lequel, Madagascar aurait actuellement fait partie des pays émergents, dragon de l’océan indien,...

  • 15 mai à 10:31 | punchline (#9673)

    j’accuse le groupe MAHALEO d’avoir attisé le feu durant ces evenements

  • 15 mai à 11:59 | Saint-Jo (#8511)

    Bonjour !

    Comme le répète sans arrêt le babah koto qui « ne vaut même pas la moitié de sa femme » ,
    je trouve tout sur Wikipédia
    ensuite je réécris ici tout ce que j’y trouve .

    Alors , voici tous les trucs finauds et finaux que j’ai trouvés sur Wikipédia ces derniers temps .

    Sur Wikipédia , j’ai découvert que
    . le 13 mai 1972 était , comme cette année 2017 , lui aussi un samedi
    . les autorités de l’époque , voulant sans aucun doute profiter du weekend , croyaient finaud d’arrêter et de déporter à Nosy-Lava les jeunes qu’elles avaient capturés à Ankatso dans la nuit du vendredi 12 au samedi 13 mai 1972
    . faisait partie de ces déportés Willy , celui que l’hebdomadaire « Hehy » de l’époque avait surnommé Monsieur « Oh !Là !Là ! »

    Sur ce même Wikipédia , j’ai découvert qu’auparavant , à Pâques 1970 , le finaud jeune Willy
    . était présent au congrès de la FAEM (Fédération des Associations des Etudiants de Madagascar) à Toamasina , congrès dont je tais les objets finaux mais que le finaud babah koto qui « ne vaut même pas la moitié de sa femme » retrouverait facilement ... avec l’aide de sa femme
    . cassait les oreilles des congressistes , dans le dortoir du lycée où l’on passait la nuit , en chantant sans arrêt le « j’en ai assez de faire l’amour avec les vaches »
    . avait failli se faire exclure du congrès à cause déjà des ses idées déjà pas trop conformes avec celles des organisateurs du congrès

    Encore sur Wikipédia , j’ai appris qu’au retour dans le campus , après cette escapade à Toamasina ,
    j’expliquai à Willy les bienfaits d’une orange de Brickaville épluchée avec les mains pour se sentir bien pendant les premiers jours de fraîcheur juste avant l’hiver et avant les ... examens finaux au terme de l’année universitaire .

    Sur ce Wikipédia toujours , j’ai découvert que Willy
    . était en 1972 le finaud responsable du Service d’Ordre du mouvement des étudiants et des lycéens et des collégiens
    . lors des assemblées générales en plein air aux stades d’Ankatso (il y avait deux stades dans le campus) , il lui revenait de passer oralement au micro les instructions à donner aux manifestants : voilà pourquoi tous les manifestants le connaissaient ; en plus le bougre était efficace !

    En fait , je trouve tout sur Wikipédia ! Ensuite je n’ai qu’à les répéter ici !
    Et même ! Et même ! C’est sur Wikipédia que j’ai découvert que
    . je sais juste lire et écrire
    . je suis un Merina de partout et de nulle part
    . personne ne sait si je suis un être humain ou un robot !

    N’est-ce pas babah koto qui mérite bien son surnom « ne vaut même pas la moitié de sa femme » ?

    • 15 mai à 15:27 | Babah (#9347) répond à Saint-Jo

      Ha ha ha , c’est tout ce que le petit singe-ô-se-disant-matheux-copain-de-cédric a trouvé pour se montrer « savant » : me raconter qu’il connaît des anecdotes et autres petites tranches de vie autour de ohlàlà en 72 ! Voilà encore une illustration de sa petite cervelle lémurienne. Qui se fiche de savoir la couleur des chaussettes ou des sous-vêtements de willy, à part les bonnes et les valets qui sont à ses services, petit singe ?

      St-jo, tu a une mentalité d’abruti englué dans les petites histoires et détails anecdotiques sans intérêt, genre les rois de l’imerina utilisent le vocable « ambaniandro » au lieu de « vahoaka malagasy » pour conclure que la nation gasy n’existe pas ... ce genre de raccourci d’opinion ou démarche de pseudo-analyse du particulier et du singulier t’empêche d’atteindre le seuil du conceptuel et du général. Ce qui montre parfaitement que tu N’ES PAS DU TOUT un mathématicien. Même pas un intellectuel.

      Allez, continues à collectionner les anecdotes, les ragots, les rumeurs, les opinions, ... toutes ces mesquineries qui nourissent tes « dialogues » avec Isandra, Atavik 1er, Betoko, Jipo, Vatomena et assimilés : on dirait des bonnes femmes jalouses et envieuses chargées de nettoyer les saletés de leurs maîtres.

      Salut, oncle Tom !

    • 15 mai à 17:41 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Le babah koto qui « ne vaut même pas la moitié de sa femme » trouverait-il insipides ces « très sérieux enseignements » sur j’avais collectés sur Wikipedia ?
      Le babah koto qui « ne vaut même pas la moitié de sa femme » aurait-il oublié ce que lui-même avait écrit hier ? Comme quoi le qui sait juste lire et écrire que je suis puise les écrits sur Wikipedia ?
      Les anecdotes écrites ci-dessus comme le bien mérité surnom « ne vaut même pas la moitié de sa femme » que ses camarades avaient donné au babah koto ont été eux aussi trouvés sur Wikipedia ?

    • 15 mai à 18:16 | Babah (#9347) répond à Saint-Jo

      @ le singe-ô qui voudrait faire des arithmétiques,

      Ce n’est pas en rampant (« je sais juste lire ») que tu finiras par briller, regarde le lombric.

      Et arrêtes avec ton pléonasme : lire et écrire vont de pair, inutile de préciser que « tu sais faire les 2 » ! A moins d’insinuer que tu connais plus d’une chose, hahaha ... imbécile !

      Et jusqu’ici, tu as réellement démontré que tu n’es pas du tout ce que tu prétends être (matheux), que tu es un « sectaire régionaliste » (ton allergie à Isandra), un vaniteux (à la recherche de la reconnaissance des vazaha), un prétentieux (copier-coller du wikipédia et traducteur de google), ... bref, tu fais pitié, à la fin.

      J’ai remarqué, d’ailleurs, que tu n’arrives plus à blablater sur les sujets fu forum depuis ta sortie « copain-comme-cochon-avec-Cédric » !

    • 15 mai à 20:14 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Ah ! babah koto qui « ne vaut même pas la moitié de sa femme » .
      Sur Wikipedia j’ai trouvé que ce babah koto qui « ne vaut même pas la moitié de sa femme » était en son temps un mec de l’AKFM . Un mec ancré corps et âme aux côtés du pasteur « Malama Vava » .
      De plus j’ai lu sur Wikipedia toujours que ce babah koto qui « ne vaut même pas la moitié de sa femme » sur instruction de l’AKFM , avait sournoisement saboté le mouvement des étudiants d’avril 1971. Comme convenu les populations du Grand Sud étaient au rendez-vous . Mais les étudiants à Antananarivo eux n’étaient pas au rendez-vous . Donc les forces de répression , au lieu de faire face à deux fronts , n’avaient eu affaire qu’avec les seules populations du Grand Sud .
      Sur Wikipedia toujours , j’ai lu qu’un an plus tard , en 1972 , après s’être débarrassés d’abord du babah koto qui « ne vaut même pas la moitié de sa femme »et de ses camarades AKFM , les étudiants à Antananarivo allaient faire enfin ce qu’ils auraient dû faire un an auparavant . Mais ils étaient seuls . Leurs alliés dans le Grand Sud étaient décimés un an auparavant . Et les étudiants furent massacrés .
      D’après les textes parus sur Wikipedia , les sabotages de l’AKFM dont faisait partie le babah koto qui « ne vaut même pas la moitié de sa femme » avaient fait augmenter le nombre de morts dans les rangs des populations , mais de plus ces sabotages avaient retardé d’un an la chute du pouvoir PSD , le grand allié de l’AKFM .

      On apprend des choses sur Wikipedia . C’est sans doute pour ça que le babah koto qui « ne vaut même pas la moitié de sa femme » a dit que je reprends ici ce que je trouve sur Wikipedia .

    • 15 mai à 22:53 | Babah (#9347) répond à Saint-Jo

      @ St-jo le singe old school qui murmure à l’oreille de son pote Cédric,

      Tu te soûles avec les pauvres vapeurs de ton corps de vieux sénile ou quoi ? Durant ces années 70 dont tu te vantes d’avoir été jeune, j’étais encore à la maternelle : comment aurai-pu traficoter tes manifs et vivre tes anecdotes d’étudiants 72 + jacquerie paysanne du sud 71 ???

      Akfm, Andriamanjato, Monja Jaona, ... c’est donc ça ton environnement politique et ta génération ? Ça explique tes expressions de « mazette » « zut » ou « bon sang », hahaha et je vois pourquoi quand tu veux paraître comique tu t’exprime comme Béru ou Pinaud dans les San-Antonio des anées 60 ou comme les gangsters des films policiers de cette période, hahaha un vieux singe vintage !

      Il est temps de débroussailler le chemin vers le caveau, oncle Tom.

    • 15 mai à 23:23 | Babah (#9347) répond à Saint-Jo

      Ps @ vieux singe-ô,

      A propos de cette autre « anecdote » concernant l’homme avec qui tu me confonds et « qui ne vaudrait pas la moitié de sa femme » (expression bizarroïde, comme toutes les tiennes) : je présume qu’il t’a surpris en train de reluquer ou baver sur sa femme, ou qu’il t’a chipé la tienne, ou qu’il doit s’agir d’histoires pas bien reluisantes de ce genre, hein vieux pervers ? Et ça te travailles tellement depuis ces années 70 au point que tu vois son ombre parmi tous ceux qui t’interpellent et te remettent à ta place de vieux débris...

      Quand je te dis que tu me fais pitié, à la fin.

  • 15 mai à 16:40 | Jipo (#4988)

    « on dirait des bonnes femmes jalouses et envieuses chargées de nettoyer les saletés de leurs maîtres. »
    Quelles fréquentations ...

    • 15 mai à 17:49 | Babah (#9347) répond à Jipo

      C’est la version populacière de la phrase hégelienne « il n’y a pas de héros pour un valet de chambre », mon brave Jipo.

      Car le singe-ô, avant-hier, s’est permis d’insinuer qu’il fréquente Cedric Villani et le tutoyait, et lui donnait conseil, et lui enseignait la grande découverte du siècle : que la politique n’est pasbon pour les chercheurs !

  • 15 mai à 18:28 | Jipo (#4988)

    Bien ...
    Le mathématicien soixante huitard ayant prêté allégeance à macron et « radicalisé soudainement » à la politique, on s’ en tape « énormément » pour ne pas dire ne nous« intéresse pas : beaucoup » version A Roumanov / la vie intime du président & de ses administrés : « sans dents » ...
    Que l’ intéressé tutoie, vouvoie, copule ou pas avec, en lui prodiguant des scoop : idem , libre à chacun de croire ou zapper, un peu comme pour les liens que je poste de temps à autres, qui ne peuvent qu’ interpeller d’ une manière ou d’ une autre , sans rancune .

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 402