Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 19 octobre 2017
Antananarivo | 17h31
 

Socio-politique

Politique

Absence du MAPAR et Andry Rajoelina à la cérémonie des vœux d’Iavoloha

vendredi 6 janvier | Yvan Andriamanga

L’ancien Chef de la transition Andry Rajoelina et son groupe politique MAPAR seront absents de la cérémonie de vœux qui se tiendra ce 06 janvier au palais d’état d’Iavoloha. Absence en signe de manifestation politique font savoir quelques membres du MAPAR dont aucun élu ne devra être aperçu à Iavoloha ce jour. L’arrestation de l’ancien ministre Augustin Andriamananoro est le dernier grief du MAPAR envers le régime HVM. D’ailleurs, même sans ce dernier évènement, on voit mal Andry Rajoelina assister aux cérémonies officielles présidées par Hery Rajaonarimampianina au vu de la profonde aversion qu’il a contre l’actuel locataire d’Iavoloha. Depuis le jour où Andry Rajoelina et son équipe ont compris que l’actuel Chef de l’Etat n’a pas l’intention de « partager » le pouvoir avec lui, l’ancien chef de la transition n’a plus assisté à aucune cérémonie officielle présidée par son ancien ministre des finances. Et il est aussi probable que voir son ancien ministre des finances qu’il qualifie de « traitre » qui va trôner sur la place d’honneur sera également au dessus de sa force. Rappelons que Andry Rajoelina, sa femme et son équipe ont quitté Iavoloha presque en larmes lors de la cérémonie de remise de clé à l’actuel Chef de l’Etat.

A part Andry Rajoelina qui a déjà fait savoir son absence, les autres anciens Chefs de l’Etat invités pour l’occasion devront être présents. Marc Ravalomanana, dont la femme est la maire de la capitale, devra être présent à ainsi que Didier Ratsiraka. Zafy Albert et son équipe qui ne sont pas adeptes d’aucune cérémonie officielle pourront faire la surprise de leurs présences.

108 commentaires

Vos commentaires

  • 6 janvier à 08:34 | Dadabe (#9116)

    Bonjour, bonjour...

    ’’Rappelons que Andry Rajoelina, sa femme et son équipe ont quitté Iavoloha presque en larmes lors de la cérémonie de remise de clé à l’actuel Chef de l’Etat’’.
    Des larmes de crocodile ? Et ça prétend être un ’’leader charismatique’’ ? Je sens que la journée ne va pas être ’’piquée des vers’’...

    • 6 janvier à 09:58 | Paulo Il leone (#6618) répond à Dadabe

      à dadabe :

      « poil africain, kézaco ? »

      crépu. la réponse est « crépu ».

      J’avoue que la liste de tes soutiens et laudateurs qui se précipitent pour te manifester leur admiration sans borne pour avoir eu le courage de « m’agoniser » d’injures depuis deux jours est franchement impressionnante.

      Entre les « wouaaah » de la décoiffée, le certificat de « curieux de notre belle culture gasy » de l’anglophile de service et les manifestations quasi hystériques (« hi-han, hi-han »), des flagorneurs et sycophantes habituels du forum, on peut dire que t’es pas loin d’avoir fait le plein des voix. ça confirme ce que je disais sur l’aspiratin profonde de certains forumistes à un entre-soi strictement consensuel, qui confine à l’inceste (au demeurant, pas très surprenant quand on est au courant des belles us et coutumes ancestrales malgaches. )

      Puisque paillettes et poudre aux yeux semblent être les deux piliers de ta communication, et comme ton numéro de bateleur politiquement correct commence à me saoûler, je ne vois pas l’intérêt d’éclairer ta lanterne (je te laisse le soin d’astiquer ta vessie) sur des vrais sujets qui, à l’évidence, te dépassent, ce qui serait pour moi l’unique bonne raison de continuer à échanger des politesses avec toi. Rien de pire que la condescendance culturelle telle qu’elle s’exprime dans les sphères de la légitimité dadabéenne !

      Au fond, tu es l’illustration parfaite de celui qui pratique la sidération : Intimider par le faux, un faux si énorme, si écrasant qu’il tire sa force sidérante de l’invraisemblable audace avec laquelle il est imposé.

      Tchao le cuistre !

    • 6 janvier à 10:11 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      * Paulo le Colérique

      Hier, vexé et mis en colère par mes petits billets (un procédé assez facile, j’en conviens), Paulo a un peu perdu son sang-froid, ce qui est une faille regrettable quand on prétend donner des leçons aux autres et leur poser des ’’questions dérangeantes’’ afin que Madagascar aille mieux. Bref, ma ’’verve de pilier de comptoir enviné’’ ne lui a pas plu, pas beaucoup... (personnellement j’aurais dit ’’aviné’’, Paulo le Lettré qui sait pourtant de quoi il parle, question comptoir...), alors il s’est mis à être grossier, on peut le lire ce matin encore. Dommage.
      D’autant plus dommage que j’avais trouvé parfaitement indignes les propos grossiers (pour ne pas en dire plus) d’un certain hafatse, le 1er janvier, à l’encontre de ce même Paulo. Il y a des limites aux injures et à la vulgarité. Hafatse les a outrepassées et cela pue (je ne cite pas ses propos, ils sont trop nuls).
      Cela dit, hier soir, alors que je ’’skypais’’ avec mes petites puces (qui désormais jouent aux speakerines et rient comme des petites folles devant la webcam de leur papa avant d’aller faire dodo), Paulo en a sorti une belle : ’’ dadabe n’a pas été commis d’office dans une structure psychiatrique !". Ben non, pas encore. D’autant qu’on ’’place’’ d’office en psychiatrie, on ne ’’commet’’ pas... Un avocat, lui, peut être commis d’office. Huit ans de latin pour ça ! Misère, misère...
      Et puis, à bout de souffle, il tente de se justifier (ça, c’est minable !) : ’’comment aurais-je pu « dénoncer » l’homosexualité de R. Barthes alors qu’il l’affichait sans vergogne ?’’... Mais, Paulo, pourquoi en parler, alors ? C’était cela la question, pourquoi en parler de ces ’’jeunes éphèbes’’ (pléonasme parfait pour un latiniste avéré) ? Tu esquives Paulo, trop de beaujol’pif en soirée ?
      Encore un mot, tu cites qui tu veux. Tintin, très bien ! Mozart aussi, Goethe un peu moins (mais c’est lui qui a écrit le poème ’’Erlkönig’’, le fameux Roi des Aulnes qui te donnes des frissons, semble-t-il). Enfin, Paul de Tarse, cher Paulo l’Evangéliste, je connais et pas trop mal (moins bien que son exégète Marc Ravalomanana, sans doute, mais tout de même). Ignorais-tu qu’on peut être agnostique et s’intéresser à la pensée religieuse ? Le parcours du juif Saul, devenu Paulo dit de Tarse, qui écrivit de belles épîtres en grande partie fondatrices du christianisme, est intéressant, non ? Tu me prends vraiment pour une bille. Si cela t’amuse...
      PS - Un petit lien utile à ce propos : https://www.youtube.com/watch?v=t2arTOp6gvE concernant un débat s’étant déroulé à Paris, au fameux Collège des Bernardins sur le thème ’’La spiritualité est-elle religieuse ou agnostique ?’’ Pour les Parisiens : https://www.collegedesbernardins.fr/ , un vrai lieu de culture, parmi d’autres.
      PS - Sur l’adresse mail que je t’ai donnée hier, comme je l’avais fait voici plus d’un an sur ce forum, j’ai exactement reçu 36 messages plutôt sympathiques (comptage effectué à 8 heures ce matin 6 janvier) concernant mes petits billets de hier. Mais rien, venant de toi... Faut-il être bête pour penser que le forum est le seul moyen de communication entre... forumistes ! Mais tu es comme Betoko, tu promets mais ne tiens pas. T’es vraiment un vieux minable, tes réactions le prouvent amplement. Salut.

    • 6 janvier à 10:34 | Paulo Il leone (#6618) répond à Dadabe

      dadabe
      à dadabe le florentin

      t’as pas compris ou tu fais semblant ?

      Ma liste de lecture c’était pour me moquer de ton étalage de références culturelles à longueur de posts...

      de toute évidence y a pas qu’moi qui me vexe facilement... t’as beau essayer te raccrocher aux branches ... le ton de tes billets doux parle de lui-même.

      Merci de prendre ma défense face aux propos orduriers de hafatse !

      PS : merci pour les corrections —pléonasme (quoique...? )— sur ma copie ; j’te dois combien ?

    • 6 janvier à 12:50 | Paulo Il leone (#6618) répond à Dadabe

      MDR !!

      Les tronches crispées de norbert le rat, didier le sénile, et du couple ravalomanana, attablés devant du « pif » gasy, franchement ça vaut son pesant de cacahuètes !

      Merci au photographe pour ce moment !

    • 6 janvier à 13:45 | takaka (#8449) répond à Dadabe

      Ce sont des larmes de fozas pourris.

  • 6 janvier à 09:19 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    « Rappelons que Andry Rajoelina, sa femme et son équipe ont quitté Iavoloha presque en larmes lors de la cérémonie de remise de clé à l’actuel Chef de l’Etat. » Yvan Andriamanga.

    Quel mensonge de la part de l’auteur car ce sont ses partisans, surtout les petits peuples qui ont regretté son départ auxquels il a répondu que ce n’est qu’un au revoir mais non pas ce qui a été écrit.
    Même les circonstances vous contredisent car à ce moment là le nouveau président était le poulain du PHAT mais pas celui de RA8.

  • 6 janvier à 09:26 | punchline (#9673)

    Dadabe est parti de Madagascar ; selon le ministère de l’intérieur Malgache, on ne peut pas accueillir toutes les misères intellectuelles du monde ;

    quant à saint-jo , rambo et zanadralambo le suceur , on pense à des probables déchéance

    madagascar est genereux, il peut accueillir tout le monde, tous les indigents et les persécutés sont les bienvenus (à part un quelconque miséreux intellectuel qui se la pète grave )

    • 6 janvier à 09:47 | Dadabe (#9116) répond à punchline

      Bonjour Punchline,
      Je vois que 2017 ne vous améliore pas, pas encore... Pourtant, de temps en temps, j’aurais plutôt envie de vous défendre face à la bêtise d’autres. Mais vous êtes désespérant de violence et d’aveuglement anti-vazaha. Pas grave. Je peux vivre sans votre sympathie...
      Cela dit, je vais revenir à Madagascar dans quelques semaines (deux ou trois mois au pire) et j’y resterai probablement une partie de l’année. Désolé, mais votre ministère de l’Intérieur apprécie mes euros (visas)...
      Quant à la ’’misère intellectuelle’’... Contentez-vous de parlez de ce que vous croyez savoir. A l’évidence, le mot ’’intellectuel’’ vous échappe. Bonne journée !

    • 6 janvier à 10:13 | Saint-Jo (#8511) répond à punchline

      Mince ! C’est une erreur de clic !
      J’ai failli mettre mon post en un endroit réservé aux réponses à ce ... (qui donc déjà) ?

  • 6 janvier à 09:36 | Isambilo (#4541)

    De cette manifestation j’attends surtout les photos et les vidéos pour admirer les habillements les plus loufoques et ridicules.

  • 6 janvier à 10:05 | Saint-Jo (#8511)

    Ah , ça cogne dur , hein ! la censure sur MT.com !
    Pourquoi voir effacé le post que j’ai envoyé ce matin ?
    Il y était question
    . des intervenants sur ce forum et dont je ne lis plus les posts ,
    . d’autres que je crois être des fossoyeurs de ce pays et de ses populations et aux posts desquels je réplique systématiquement
    . de RAMBO le lèche Q des puissants mais tireur sur les ambulances ,
    . de l’amnésique betoko qui confond article de presse et témoignage manuscrit , signé et déposé au tribunal ,
    . d’isandra , la nazie foza chrétienne mécréante rongée par la jalousie et l’envie d’une simple robe qu’elle estime par avance valoir « plus de 7000 euros » ,
    . des échanges entre le Français post soixante-huitard Dadabe et l’Italien Paulo II Leone pour qui tous les Gasy sont des sous-êtres humains
    . d’une explication historique de la stupide expression « Vazaha mody miady » .

    Evidemment , les humains censeurs sur MT.com (le censeur robot , lui , n’a pas bronché) ont dû être scandalisés par ce qui a été écrit dans ce post .
    Mais il serait intéressant de savoir lesquels de ces sept points énumérés ci-dessus sont classés indignes d’être publiés sur MT .

    • 6 janvier à 10:10 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Vont-ils effacer aussi ce résumé ci-dessus ?
      On verra bien !
      C’est que l’on commence peut-être aussi à serrer les fesses chez MT !

    • 6 janvier à 10:27 | Dadabe (#9116) répond à Saint-Jo

      Re-bonjour Saint-Jo,

      Effectivement, j’avais répondu à votre post qui a disparu, on ne sait pourquoi... Les grossièretés et autres vulgarités passent très bien, pourtant (lisez Punchline et Paulo de ce matin).
      Bon, pas grave. Me concernant, je vous disais que je ne faisais aucunement la guerre et que je n’avais aucunement l’intention d’aller boire un verre avec Paulo. J’ajoutais qu’après un dernier petit billet (je vais l’envoyer dans un instant), je laisserai cet insignifiant à son insignifiance. Par ailleurs, vous me considérez comme un ’’post-soixante-huitard’’... Pourquoi ’’post’’ ? ’’On n’est pas sérieux quand on a dix-sept ans’’, disait Rimbaud. Ensuite on évolue, on vieillit. Mais je ne renie rien ! Strictement rien (à la différence de 99% des socialistes français). Et mon prochain ’’pèlerinage’’ en Amérique Latine puis du Sud n’y est pas pour rien... Cela dit je n’ai pas pleuré la mort du ’’lider maximo’’. Fidel Castro n’était qu’un dictateur comme tant d’autres. Mais je rêve toujours. Surtout à Madagascar. La révolution malgache sera celle de sa jeunesse. Qu’elle soit paisible et forte ! Où es-tu, Gandhi ? Au secours... Enfin, à l’attention des brebis christiques qui hantent ce forum, je précise que le Christ allait pieds nus, sans bling-bling ni gros 4x4 pour gravir le Mont des Oliviers. Autant dire que la couleur du string de la Première (ou seconde ?) Dame me laisse un rien indifférent...
      Bonne journée à vous !

    • 6 janvier à 10:45 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      « Pourquoi post » , dîtes-vous !
      Post soixante-huitard , s’entend .
      Je dis « post » parce que l’année 1968 est une année de référence .
      Ce fut le commencement de nouvelles choses , d’idées nouvelles .
      Et les idées ne sont pas figées . Elles suivent le cours du temps .
      Les idées d’aujourd’hui ne sont pas des copier-coller de celles de 68 .
      Mais elles en portent la marque .

      Donc je dis post parce qu’il y a un mouvement qui avance avec le temps .
      L’expression contraire serait « ante soixante-huitard » .
      Et là , le caractère figé paraît de façon évidente dans la formulation .

      A+ ! Dadabe !

    • 6 janvier à 10:53 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Masin-Joany,...
      "Tandis que vous , foza et chrétienne , vous voulez lui restreindre sa liberté .
      Pourtant une belle robe n’a jamais tué personne .
      (..)Si Voahangy avait donné l’ordre de massacrer de pauvres gens , fussent-ils des dahalo , j’aurais pensé qu’elle est une criminelle . "

      Bref, vous vouliez dire, en quelque sorte que laissez Voangy abuser l’argent de contribuable comme elle veut,...parce qu’il n’y a pas mort d’homme,...pourtant, ce genre de pratique laquelle appauvrit les Malagasy,...voire, tue plus que les fusils d’assaut,...

      Je comprends maintenant, vous êtes l’un des fonctionnaires qui avez l’habitude d’abuser les biens et l’argent de l’Etat, du coup, vous trouvez normal, rien de scandale si quelqu’un d’autre fait la même chose,...

    • 6 janvier à 10:57 | Paulo Il leone (#6618) répond à Saint-Jo

      pôv « St Jo » qui joue à l’inspecteur Bourrel pour essayer de deviner ma nationalité

      T’es tjs aussi pitoYable et pathétique, encore plus depuis que tu lèches les bottes de dadabe !

      On voit que tu n’aimes pas réfléchir avant de parler (ou d’écrire) ! Tu aimes être aussi surpris que les autres par ce que tu vas dire ! « Once a moron always a moron », st-jo !
      Poor devil !

    • 6 janvier à 11:04 | Paulo Il leone (#6618) répond à Saint-Jo

      dadabe

      aie aie aie !

      My god ! Mama mia ! Mein gott ! Bonté divine ! En être réduit à convoquer dans le même souffle gandhi, fidel, mai 68 (MDR !) t’as oublié léon blum et maurice thorez !

      j’t’imagine tout à fait en train de chanter l’internationale, bombant le torse et le poing levé !! XPTDR !

      Dommage que le ridicule ne tue pas ...j’t’aurais apporté une couronne !

    • 6 janvier à 11:50 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      a) Je me contrefous de l’Italien , Paulo II Leone .
      En tant que Gasy considéré comme sous-être humain par l’Italien Paulo II Leone , il est inutile pour moi de nier être traité d’ignare , par cet Italien .
      D’ailleurs , tout ce que je sais de l’Italien c’est la mafia et les magouilles des évêques italiens au Vatican . Et c’est tout .
      [La censure de MT va-t-elle encore ce post]

      b) [Je cite la jalouse et envieuse chrétienne mécréante foza isandra sans corriger les fautes] :
      Je suis « l’un des fonctionnaires qui ont l’habitude d’abuser les biens et l’argent de l’Etat » !

      De plus , je suis scandalisé par une stupide histoire de chiffon qui coûterait « plus de 7000 euros » mais qui n’a jamais tué personne .
      Mais je justifie et j’approuve les massacres de populations dans le Grand Sud , fussent-ils des dahalo et de tous les membres de leur famille respective.
      Et j’encourage la continuation et l’extension de ces massacres de populations dans le Moyen-Ouest .
      Ah ! Non , mais !

      Et qu’est-ce que c’est cette histoire d’une femme qui avait versé toute l’huile parfumée et de grande valeur, contenue dans une grande jarre , sur les pieds de ce bâtard de Jésus ( bâtard comme ce Merina de partout et de nulle part) et qui ensuite avait essuyé les pieds de ce bâtard de Jésus avec ses cheveux ! Que n’avait-elle pas utilisé le prix de cette précieuse huile et le prix du shampoing avec lequel elle s’était la tête par la suite , pour nourrir les pauvres de sa paroisse !
      Ah ! Non , mais !

      Ah ! Ces agnostiques qui ne comprennent rien à rien !

    • 6 janvier à 12:03 | Paulo Il leone (#6618) répond à Saint-Jo

      à St-Jo, le benêt heureux de l’être.

      Sans doute sans le savoir —vu ton ignorance crasse — tu as eu exactement la même réaction que Judas de triste mémoire (tu sais, le traître qui s’est pendu qd ça a mal tourné pour lui !) quand la prsotituée a lavé, suivant la coutume en usage à l’époque, les pieds de Jésus avec un parfum de grand prix (du nard).

      T’es en bonne compagnie ! ... dadabe, Judas ! que du beau monde ! Ne dit-on pas « dis-nous qui tu fréquentes/aimes je te dirai qui tu es ! »

      PS : T’es rassuré gros naze ? Ton nouveau directeur spirituel, j’ai nommé dadabe, te jure sur un exemplaire numéroté de « Das Kapital » qu’il n’est pas passé à l’ennemi et qu’il refusera toujours de boire un coup avec Paulo « l’italien » ! La mollesse de caractère a des limites... On a des convictions ou on n’en a pas ! MDR !

    • 6 janvier à 12:14 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Mais oui ! Entre
      d’une part , un Italien dont le « benêt » que je suis ne parle pas la langue et que je soupçonne être probablement un membre d’une mafia
      et d’autre part , un Français dont je pense connaître la culture et la langue maternelle ,
      le choix est très facile à faire .

    • 6 janvier à 12:52 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      « Et qu’est-ce que c’est cette histoire d’une femme qui avait versé toute l’huile parfumée et de grande valeur, contenue dans une grande jarre , sur les pieds de ce bâtard de Jésus ( bâtard comme ce Merina de partout et de nulle part) et qui ensuite avait essuyé les pieds de ce bâtard de Jésus avec ses cheveux ! Que n’avait-elle pas utilisé le prix de cette précieuse huile et le prix du shampoing avec lequel elle s’était la tête par la suite , pour nourrir les pauvres de sa paroisse ! »

      Hihi, vous voyez, le ridicule(là encore la véracité de ma démonstration est confirmée) continue, un agnos qui doute de tout (selon la définition narcissienne), utilise le récit de la bible comme argument,…pourtant, il ne la croit pas,...

      Je n’utiliserai jamais par exemple un livre de spiritisme pour argumenter, parce que je ne le crois pas,...

      Le problème avec ces gens-là, il ne savent pas que quand on utilise le récit de la bible, il faut le croire, et voir tous les contextes aux alentours, sinon, on l’interprète de travers comme cet agnos vient de faire,…

      Ce n’est pas la peine de lui expliquer le pourquoi de cette onction,...je le laisse dans ses ténèbres,...

      Par ailleurs, cette Marie, non seulement elle n’était pas un personnage public, mais, aussi, elle n’a pas acheté cet huile avec l’argent des autres, ni celui de contribuable,…donc, cette onction ne peut pas être comparable avec l’achat de robe coûteuse de Voangy, ni l’avion de Ravalo,...

    • 6 janvier à 13:29 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      « 6 janvier à 12:52 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo »
      « un agnos qui doute de tout (selon la définition narcissienne), utilise le récit de la bible comme argument,…pourtant, il ne la croit pas . Je n’utiliserai jamais par exemple un livre de spiritisme pour argumenter, parce que je ne le crois pas » .

      Là on voit , exposées par elle-même , les lamentables limites de la foza nazie chrétienne mécréante . Elle ignore que la bible est un livre et que tous ceux qui savent lire peuvent lire.
      Il est d’une éclatante clarté que la dimension morale de cette anecdote racontée dans la bible est passée totalement au-dessus des capacités intellectuelles de cette chrétienne mécréante . Elle se saisit pas la ressemblance entre la réaction du personnage Judas devant ce tableau et la propre réaction de cette chrétienne mécréante au sujet de la simple robe que met Voahangy aujourd’hui et qui rend isandra folle d’envie et de jalousie .

      Il est d’une limpide clarté aussi que les « plus de 7000 euros » qu’a coûté cette simple robe ont plus valeur aux yeux de cette chrétienne mécréante nazie foza isandra que la vie des populations du Sud massacrées sur l’ordre du DJ-ex-la-terreur .

      PS : Cette anecdote n’est la seule illustration des contradictions existantes entre les actes des foza , dont la nazie chrétienne mécréante isandra, d’une part , et ce qu’on lit dans la bible d’autre part .
      La plus tragique de ces contradictions est la 6è parole des 10 commandements : you shall not murder !
      La nazie chrétienne mécréante isandra a justifié , approuvé les tueries dans le Sud .
      Le sens de cette 6è parole lui échappe totalement !

    • 6 janvier à 16:14 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Masin-Joany,

      Je sais que cet un livre, mais pas comme les autres,... N’importe qui peut la lire,...pas tout le monde qui ne peut la comprendre, n’en tire profit, mais, seuls ceux qui ont le coeur sincère et humble,...Ni la taille de votre tête, ni votre cerveau,...encore moins, l’abondance de vos connaissances,...n’y compte,...

      En outre, en général, exceptés les ridicules, on ne se réfère pas sur un livre dont vous ne croyez pas les contenus,...sinon, vous confirmez ma démonstration,...que vous êtes ridicule,...

    • 6 janvier à 16:58 | Dadabe (#9116) répond à Saint-Jo

      Re-re-bonjour Saint-Jo,

      ’’Post’’, ’’ante’’, ’’soixante-huitard’’ tout court ? Peu importe. Humaniste et utopiste me vont mieux. Et tant pis pour ceux que cela fera rigoler...

    • 6 janvier à 17:14 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Dadabe ,

      Les Anglais disent « it’s up to you » ,
      pour ne pas altérer le sens du « As you like it »
      et par respect au Great William !

      Donc , allons-y pour humaniste ! Puisque cela vous décrit avec justesse .
      J’en connais d’autres qui s’étranglent de rage à la lecture de ce post .

    • 6 janvier à 17:34 | Paulo Il leone (#6618) répond à Saint-Jo

      à dadabe, le philosophe autoproclamé du forum

      « humaniste et utopiste »rien que ça ?! .... t’es pas un peu « philosophe » à la sauce BHL ou M. Onfray pendant que t’y es ?
      Alors dadabe cé qui l’élu de ton coeur ? c’est mélanchon ou le bouffon du NPA qui remplace besancenot « l’allumé » ?


      à st-jo le débile léger

      En tout cas moi, je m’étrangle de fou-rire à vous voir (lire) vous faire mutuellement des courbettes !
      Ne change rien st-jo tu es parfait dans ton rôle de faire-valoir d’une bêtise abyssale !
      Il t’a bien enfumé le dadabe !
      PS : je connais des ritals à Tana qui vont te faire une grosse tête si tu continues à les chambrer en les traitant de mafieux !
      méfie-toi petite fiote !

    • 6 janvier à 18:32 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Hay ve ritailanina Paulo II Leone eto amin’ny tanana e !
      Tandremo ary ny vavabe fa misy mpilalao afo kasoka sy mpilalao antsy ange eto amin’ny tanana e .
      Sao hahita angano eo ity Paulo II Leone ity.

    • 6 janvier à 18:52 | Paulo Il leone (#6618) répond à Saint-Jo

      à st-jo la tafiote :

      j’en ai autant à ton service ...mais j’en parlerai qd même à mon cheval !

    • 8 janvier à 18:43 | sarah (#4600) répond à Saint-Jo

      je suis de même avis que vous, les longs baratins je ne lis plus et je suis très étonnée pourquoi une personne qui sous estime autant les Malagasy passe autant de temps pour lire commenter ces articles qui nous concernent. C’est toujours à la limite du racisme mais cela ne choque plus.

  • 6 janvier à 10:11 | Midabetsy (#8062)

    « Rappelons que Andry Rajoelina, sa femme et son équipe ont quitté Iavoloha presque en larmes lors de la cérémonie de remise de clé à l’actuel Chef de l’Etat » Tsy marina izany, aza manoratra zavatra tsy nisy ianao Atoa Yvan Andriamanga fa samy nahita isika !
    Rehefa tsy azokazonao izy dia tsory fotsiny fa aza haratsiana.
    Toa tsy tena professionnel hoatran’i Bill ianao

    • 6 janvier à 13:49 | takaka (#8449) répond à Midabetsy

      Ny anao izany ny pro dia mpandainga ? Io aloha dia anananareo foza.

  • 6 janvier à 10:35 | Dadabe (#9116)

    Petites perles d’hier et d’aujourd’hui...

    Bon, ras-le-bol du feuilleton paulinien... En revanche, voici une série de petites notes éparses, grappillées au fil de ma rapide lecture du forum depuis mon retour en France (quatre bonnes heures de boulot, tout de même ! Il est vrai, qu’il pleuvait ce jour-là, à... La Baule). Petites ’’perles" que je vais reprendre à mes heures de liberté, toujours sans réel ordre chronologique, sachant qu’en 2017 comme en 2016 ou 2015, j’écris ce que je veux, comme je le veux, quand je le veux, etc, etc...
    Et puis, rassurez-vous, cela ne va pas durer trop longtemps. Mon jeune frère et sa petite famille ainsi que mes amis d’Avignon m’attendent à Paris pour mon 66ème anniversaire !!!! (Mais oui, je suis un Capricorne. Pas terrible, hein ?). Donc je modifie un peu mes plans : en début de semaine, direction la Normandie, où je dois souhaiter le meilleur au gardien (et sa famille) de la maison de ma regrettée amie peintre (au printemps, une jeune artiste italienne y passera deux mois en résidence. J’en suis ravi !). Ensuite Paris puis, après quelques agapes raisonnables et parfaitement agnostiques, à moi l’Amérique Latine (avec un petit saut en Amérique du Sud). Bref, je vous raconterai tout cela, Isandra a déjà du mal à cacher son impatience....

    * Première petite ’’perle’’, donc, celle de Franc, le 14 décembre : ’’’Vous savez que ce sont les foutus colons qui ont commencer à spolier Madagaskar avec ses milliers de tonnes d’or par année qui sont exporter vers france’’... Ben, non, je ne savais pas. Les réserves d’or de la Banque de France tournent autour de 2.400 tonnes (la 4ème ou 5ème réserve d’or au monde). Alors, des ’’milliers de tonnes par an’’ ! Prenons 50 années de colonisation et 2.000 petites tonnes d’or par an. Cela ferait donc 100.000 tonnes d’or volées aux Malgaches ! Franc va nous expliquer cela, non ?
    * Betoko, le 14 décembre dernier : ’’ Hery Rajaonarimampianina qui l’enduit en erreur tous les jours’’... Allons bon, avec plusieurs couches ? Si encore Betoko ne nous induisait pas en erreur à longueur de rumeurs et de on-dit, on pourrait pardonner cette légère faute de frappe. Mais non, pas envie. Trop drôle.
    * Isandra, le 14 décembre : ’’Ta-Kaka, Vous êtes vraiment pathétique,...tout simple aveuglé par votre haine,...ne voyez pas le danger qui guette notre démocratie et notre pays,...’’. Je ne sais pas, pour vous, mais moi, j’adore quand ma grosse vieille mémère hallucinée, si proche du Front national français, nous parle de démocratie en danger. Pathétique, en effet...

    • 6 janvier à 10:37 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Petites perles d’hier et d’aujourd’hui... (suite)

      * Rambo, le 9 décembre dernier : ’’Josué a demandé à Dieu d’arrêter le soleil lui permettant de préparer ses troupes et Dieu l’a fait. Les Israéliens ... c’est à pied sec qu’ils ont traversé la Mer Rouge. Comment ont fait les Israéliens pour faire fleurir leur désert ? Parce qu’ils aiment Dieu et c’est ce qu’on appelle miracle divin !’’
      Bon... Alors, dans un moment d’égarement, ai-je demandé à Dieu d’éradiquer la famine du Sud malgache (et de la surface de la planète, tant qu’on y est), mais il ne l’a pas fait. Dommage. Un petit détail : les Israéliens (dont plus de 40% des adultes se disent laïcs) ont creusé des puits artésiens dans le désert et détourné une majeure partie des eaux de surface à leur profit. Comme d’autres pays, ils ont aussi bénéficié d’aides importantes de l’Europe et des Etats-Unis et se sont montrés très courageux pour développer leur agriculture... En clair, ils se sont mis au travail. Miraculeux, non ?
      * Isandra, le 18 décembre : « nous dementelerions cette aligorchie,... ». Rassurez-vous, il ne s’agissait selon toute vraisemblance que de démanteler une oligarchie dont certains ex-DJ, sénateur en fuite et autre petit nervi temporairement mis sous les verrous, font d’ailleurs partie...
      * Betoko, le 20 décembre : ’’J’y reviens même 100 fois sil le faut surtout si cela ne te fait pas plaisir tant pis pour ta gueule. C’est le devoir de l’ambassadrice de France d’avoir allé rendre visite à Augustin Andriamananoro.../... Si tu es contre porte plainte à qui de droit et manifeste toi devant l’ambassade de France si tu as des cou....les’’.
      L’élégance betokoïenne dans toute sa splendeur ! A la moindre contrariété, le cirrhosé Betoko sort ses habituelles insultes et parle de ’’porter plainte"... C’est sa marotte, à Betoko. Une question : nous manquera-t-il autant que Basile ? Je m’interroge...
      * Isandra, le 21 décembre, à propos de la brève incarcération du ’’pauvre’’ Augustin qui n’a fait que ’’défendre la terre de ses ancêtres’’ (ben voyons !) : ’’C’est son seul crime,...ne baissez pas le bras camarade, c’est une grade et une gloire pour toi,...martyr pour ta nation, terre de tes ancêtres,...’’. Et voilà, un martyr ! On avait déjà un ’’leader charismatique’’, il manquait un martyr. Le plus étonnant, là-dedans, c’est que la grosse vieille mémère évangéliste n’a aucun sens du ridicule. Le degré zéro de l’analyse politique. Du grand art ! Mais de ’’l’arte povera’’.
      * Rambo, le 22 décembre : ’’Dieu a donné aux Malgaches une terre riche mais Satan utilise ses agents pour garder les Gasy dans la pauvreté et le péché.’’ Et dire que certains pensent que la pauvreté malgache est due à l’indécent appétit de gros criquets malgaches et non-malgaches. Mais non, ce sont les agents de Satan qui font le sale boulot ! CQFD.
      A suivre...

    • 6 janvier à 10:42 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      * Ndimby, le 22 décembre : ’’Au village des Peaux-Rouges…’’, une sorte de récit indianiste, farci de clichés un rien surannés et censé retracer les faits marquants de 2016. Un rien poussif, cet exercice de style qui n’apprend rien du tout (tout cela a été mille fois dit et redit sur ce forum).... Une aimable bluette, donc, où les "visages pâles’’ sont devenus des ’’visages jaunes’’, ce qui est très drôle, évidemment, surtout pour ceux qui ont la peau rouge, d’un rouge tirant sur le brun pour ne pas dire le noir. Bref, certains, sur ce forum, sont émerveillés et même ’’béat d’admiration’’ (serait-ce de l’ironie ?), d’autres trouvent cela ’’sublime’’ et ont évoqué Jean de La Fontaine ou Rembrandt (dans ce cas j’aurais plus volontiers mentionné l’illustrateur Gustave Doré, non ?). Allons, du calme et relisons Ésope. Être ’’francophobe’’ ne donne pas à tout coup du talent en langue française. Et être ’’malgachophile’’ n’implique pas d’être un vil flatteur... Je ne le serai donc pas.
      * Betoko, le 22 décembre, évoquant les Chinois et les Karanas : ’’Ses derniers ne font que profiter sans scupule de notre mentalité de pourris et de vendus’’. Pour la mentalité, il parle des Malgaches, bien entendu. Le binational Betoko espère sans doute profiter de la protection consulaire française lorsque les Malgaches en auront marre d’être injuriés sur ce forum. On verra...
      * Isandra le 26 décembre : ’’Je me souviens des opérations vary mora, trano mora quand il était au pouvoir’’... Ben oui, d’autres aussi s’en souviennent. Ce riz offert par la Chine (et non par un ex-DJ) et stocké dans de très mauvaises conditions (humidité, produits de conservation douteux) était particulièrement mauvais et provoquait des douleurs intestinales. L’opération a duré deux ou trois mois (pas cinq années de Transition !). Ce riz était certes vendu moins cher mais n’a laissé aucun bon souvenir parmi ceux qui n’avaient rien d’autre à se mettre dans le ventre. A ce prix-là, la générosité est odieuse. Prouvez-moi le contraire. Chiche ?
      * L’ancien DJ était et reste d’ailleurs un être odieux. A Noël, il s’est donc pavané en famille avec le père Pedro (la démagogie, à ce point, faut oser !)... A sa place, j’aurais passé la Saint-Sylvestre avec le pasteur Mailhol, l’amateur de belles voitures (comme Mugabe) qui vient d’être élevé au grade de commandeur de l’Ordre national. Pas chères, les breloques, à Madagascar ! Mais non, le ’’leader charismatique’’ en avait ras la casquette des bondieuseries et a préféré s’offrir un petit réveillon à Foulpointe (c’est plus chic. Plus cher, mais plus chic. Encore qu’à Dubaï, cela aurait eu plus de gueule).
      A suivre...

    • 6 janvier à 10:44 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Petites perles d’hier et d’aujourd’hui... (suite)

      * Jipo, le 25 décembre : en ce jour de Noël, Jipo s’est appliqué à nous expliquer ’’les deux raisons principales’’ pour lesquelles Mouammar Kadhafi (et non ’’Kadafi’’) a été éliminé. Bon. Intéressant à lire. Pas très malgache, sans doute, mais intéressant. Et Jipo nous en fait plusieurs posts. Un petit souci, tout de même : aucune référence ? Aucune source ? Rendons à César ce qui lui appartient... Voici les liens qui en témoignent, mot à mot :
      http://www.cridem.org/C_Info.php?article=61631 (Article du 29 octobre 2011 paru sur le site web du CRIDEM - Carrefour de la République Islamique DE Mauritanie)
      http://www.africamaat.fr/histoire.php?rubrique=colonisation&id=654&page=1#modelecture (Site web de l’association Institut AfricaMaat)
      http://www.pambazuka.org/fr/governance/les-mensonges-de-la-guerre-de-l%E2%80%99occident-contre-la-libye (Article du 5 avril 2011 paru dans la Revue Pambazuka News)
      * Rambo le 30 décembre : ’’J’aime la France et les Français (surtout ceux qui connaissent Jésus Christ)’’. Ce ’’surtout’’-là annule le début de la phrase, pauvre taré d’évangéliste. On aime ou pas. Point. Rambo est un vieux fabulateur confit en bigoteries diverses et variées, surtout avariées.
      * Isandra le 31 décembre : ’’Tant mieux, si le prix de carburant augmente, surtout au niveau mondial,...nous pourrions enfin exploiter et vendre le notre Tsimiroro koahy,...Cela déplaît aux descendants de colons react nostalgiques qui préfèrent voir les Malagasy dans la pauvreté’’. Voilà, l’année 2016 s’est terminée en beauté sur l’une des âneries habituelles de la grosse vieille mémère qui doit choisir : ou bien elle bafouille sur MT.com ou bien elle boit son mousseux. Mais les deux en même temps... Tu fais souvent le plein, l’illuminée ?
      * Rambo le 1er janvier : ’’Donald TRUMP, Antonio GUETERREZ (SG ONU depuis ce matin) , Thérèse MAY (UK) François FILLON, Vladimir POUTINE, Angela MERKEL, Hery RAJAONARIMAMPIANINA...Voici la nouvelle équipe de la politique mondiale des années à venir... Une nouvelle ère s’ouvre au Monde’’. Bon... L’année s’annonce mal pour Rambo le politologue sans cervelle : il oublie la Chine, première puissance économique mondiale, et tous ceux qui, de près ou de loin, tirent les ficelles de l’islamisme tueur. Excusez du peu. Bravo, Rambo, ’’le conseiller des puissants’’ ! A te lire on comprend qu’il vaut peut-être mieux reporter les élections... et prier.
      * Isandra le 2 janvier : ’’...Les frontières sont redessinées en fonction du partage des territoires par les européens. Ces frontières ne correspondent pas aux besoins...’’, etc, etc... Comme l’a bien remarqué Jacques, le 2 janvier, une fois encore, emportée par son anticolonialisme primaire, Isandra copie et ’’oublie" de citer ses sources. Isandra est une malhonnête et 2017 n’y changera rien. Voici le lien (parmi d’autres, car il ya de nombreux plagiaires...) : http://philippevallee.weebly.com/conseacutequences-de-la-colonisation.html . Selon son créateur, ce site récent est ’’sans prétention’’ et doit permettre à chacun de ’’trouver quelques références et compléments’’ à son cours de ’’géographie, histoire et éducation à la citoyenneté de première secondaire’’. Ben oui, et un an plus tard, on passe le bac. Comme l’ex-Dj, quoi...
      A suivre...

    • 6 janvier à 10:49 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Petites perles d’hier et d’aujourd’hui... (suite)

      * Isandra le 3 janvier : ’’Nous sommes jaloux de notre denier public,...en tant que contribuable’’... Isandra, contribuable ? A Madagascar ou en France ? Je rigole...
      * Betoko, le 3 janvier : ’’Qu’en pense les 1 999 999 malgaches qui sont dans la pauvreté...’’. Et les 23 ou 24 autres millions, ils sont passés où, vieille chose cirrhosée ? Au fait, petite piqûre de rappel en ce début de 2017 : https://www.youtube.com/watch?v=byBcIoldhj0 . Avez-vous des nouvelles de Patrick Leloup ?
      * Alterego, le 3 janvier : ’’C’est magique ! Les verres sont remplis de vin rouge et de vin blanc et pourtant à table il n’y a que du coca et du fanta’’... Ce qui est moins magique, c’est la vulgarité qui consiste à mettre des bouteilles en plastique sur une table, lors d’une réception qui se veut un peu ’’classe’’. A quelle école hôtelière sont-ils donc allés, les responsables de ce genre de réception prétentieuse qui n’est que du très bas de gamme ? Personne pour servir les dames puis les messieurs ? Manque de budget, sans doute...
      * Isandra le 4 janvier à Saint-Jo : ’’De toutes façons, les conspirationnistes et agnos comme vous, ne croient rien du tout,...ils ne croient que ce qu’ils disent et inventent leur propres faits et vérités,...’’. En passant, ma grosse vieille mémère, pourrais-tu une bonne fois pour toutes comprendre que ’’agnostique’’ veut dire ’’celui qui doute’’, ’’celui qui ne sait pas et cherche’’. C’est toi qui crois (ce que tu veux, d’ailleurs), c’est toi qui affirmes ’’tes’’ vérités, c’est toi qui inventes ou propage des ’’faits’’, comme le soleil qui fait une petite halte, les aveugles qui voient etc, etc... Tu es bête Isandra. Terriblement bête (ça, c’est ma vérité. Mais, là, tout le monde y croit sur ce forum. Enfin presque tout le monde).
      * Kunto, le 4 janvier : ’’Pourquoi certains sont toujours hors sujet sur ce forum ????? - 1 seul sujet = Comment développé MADAGASIKARA ?????’’. Ben oui, vas-y, on attend tes propositions... Par ailleurs le hors-sujet a un petit côté ’’cancre du fond de classe’’ qui me plaît terriblement. Pas vous ?
      * Betoko le 5 janvier, s’adressant à Saint-Jo : ’’Je viens d’appeler quelques journalistes à Tana et je leur avais demandé de lire le post de Siant Jo , ils t’ont traite de mythomane et d’affabulateur un malade mental à se faire soigner dans un hôpital psy de toute urgence , Je suis mort de rire’’... Bien. Mais Betoko ment, une fois encore, il n’est pas vraiment mort. Dommage. Autrefois, Betoko s’adressait aux ambassadeurs, en ’’direct live’’. Désormais il s’adresse, prétend-il, à des ’’journalistes’’. Il en a trouvé où, à Tana ?
      A suivre, peut-être mais pas sûr...

    • 6 janvier à 11:33 | Isandra (#7070) répond à Dadabe

      Narcisse,

      "En passant, ma grosse vieille mémère, pourrais-tu une bonne fois pour toutes comprendre que ’’agnostique’’ veut dire ’’celui qui doute’’, ’’

      Pour vous répondre,...Narcisse, juste une question, si votre compagne(???) doute de votre sincérité,...Cela montre qu’elle vous croit ou pas...?

  • 6 janvier à 10:39 | Dadabe (#9116)

    Petites perles d’hier et d’aujourd’hui...

    Bon, ras-le-bol du feuilleton paulinien... En revanche, voici une série de petites notes éparses, grappillées au fil de ma rapide lecture du forum depuis mon retour en France (quatre bonnes heures de boulot, tout de même ! Il est vrai, qu’il pleuvait ce jour-là, à... La Baule). Petites ’’perles" que je vais reprendre à mes heures de liberté, toujours sans réel ordre chronologique, sachant qu’en 2017 comme en 2016 ou 2015, j’écris ce que je veux, comme je le veux, quand je le veux, etc, etc...
    Et puis, rassurez-vous, cela ne va pas durer trop longtemps. Mon jeune frère et sa petite famille ainsi que mes amis d’Avignon m’attendent à Paris pour mon 66ème anniversaire !!!! (Mais oui, je suis un Capricorne. Pas terrible, hein ?). Donc je modifie un peu mes plans : en début de semaine, direction la Normandie, où je dois souhaiter le meilleur au gardien (et sa famille) de la maison de ma regrettée amie peintre (au printemps, une jeune artiste italienne y passera deux mois en résidence. J’en suis ravi !). Ensuite Paris puis, après quelques agapes raisonnables et parfaitement agnostiques, à moi l’Amérique Latine (avec un petit saut en Amérique du Sud). Bref, je vous raconterai tout cela, Isandra a déjà du mal à cacher son impatience....

    * Première petite ’’perle’’, donc, celle de Franc, le 14 décembre : ’’’Vous savez que ce sont les foutus colons qui ont commencer à spolier Madagaskar avec ses milliers de tonnes d’or par année qui sont exporter vers france’’... Ben, non, je ne savais pas. Les réserves d’or de la Banque de France tournent autour de 2.400 tonnes (la 4ème ou 5ème réserve d’or au monde). Alors, des ’’milliers de tonnes par an’’ ! Prenons 50 années de colonisation et 2.000 petites tonnes d’or par an. Cela ferait donc 100.000 tonnes d’or volées aux Malgaches ! Franc va nous expliquer cela, non ?
    * Betoko, le 14 décembre dernier : ’’ Hery Rajaonarimampianina qui l’enduit en erreur tous les jours’’... Allons bon, avec plusieurs couches ? Si encore Betoko ne nous induisait pas en erreur à longueur de rumeurs et de on-dit, on pourrait pardonner cette légère faute de frappe. Mais non, pas envie. Trop drôle.
    * Isandra, le 14 décembre : ’’Ta-Kaka, Vous êtes vraiment pathétique,...tout simple aveuglé par votre haine,...ne voyez pas le danger qui guette notre démocratie et notre pays,...’’. Je ne sais pas, pour vous, mais moi, j’adore quand ma grosse vieille mémère hallucinée, si proche du Front national français, nous parle de démocratie en danger. Pathétique, en effet...

    • 6 janvier à 11:41 | Isandra (#7070) répond à Dadabe

      Narcisse,

      Ce que vous êtes en train de faire, me fait rappeler une comptine,...
      (...)
      Sur le pont d’Avignon,
      L’on y danse, l’on y danse,
      Sur le pont d’Avignon
      L’on y danse tout en rond.
      (...)

    • 6 janvier à 12:28 | Paulo Il leone (#6618) répond à Dadabe

      dadabe

      T’es capricorne ? NAN ?! STP ? Dis-nous vite quel est ton ascendant et ta « lune » (MDR !) ... ça nous intéresse au plus haut point !

      Blague à part, ceci expliquerai donc cela (cela= ta propension maladive à vouloir dominer le « débat » quitte à nous gratifier d’un tombereau de q.on’ries dans chacun de tes posts.) comme ton obsession à distribuer des mauvais points aux pôv’ forumistes dont l’avis ou l’opinions n’ont pas l’heur de te plaire.

      J’ai constaté que tu as été obligé de te justifier pour rassurer st-jo qui s’inquiétait à l’idée que tu pourrais trinquer avec moi ! La rançon du succès populaire dadabe ! Mais te connaissant comme le mini-champion de la pirouette sémantique que tu es, j’ai bcp apprécié la façon dont tu as rassuré ton petit toutou du moment !

      Dans ta liste des disparus chers à ton coeur et prématurément ... t’avais oublié le « che », ce gentil docteur MSF avant l’heure, Mao, « l’oncle Ho », Le « petit père des peuples », grands bouchers devant l’Eternel, F. Miterrand le pire président de la RF qui arrive même à devancer Sancho François alias « Guimauve le conquérant » dans le classement des pires fourbes du siècle, Yves Montand, Pier Paolo Pasolini (encore un roi d’la jaquette !) ...etc etc...

      Aller j’te laisse à l’adulation de tes groupies du forum !

      PS : alors c’est vrai qu’tu vas voter Mélanchon ? « .... Mélanchon président ! Mélanchon président !... » XMDR !

    • 6 janvier à 12:45 | Saint-Jo (#8511) répond à Dadabe

      « 6 janvier à 12:28 | Paulo Il leone (#6618) répond à Dadabe »
      « dadabe »
      « J’ai constaté que tu as été obligé de te justifier pour rassurer st-jo qui s’inquiétait à l’idée que tu pourrais trinquer avec moi ! »

      Tiens ! Cet Italien aurait-il été contaminé par la maladie foza ( qui frappe surtout RAMBO , betoko et isandra ) de parler de choses qu’il ignore .
      Cet Italien saurait-il le sens de l’expression « Vazaha mody miady » , utilisée par nous autres , ceux que l’Italien appellent sous-êtres humains ?
      Dia ndeha aloha , ritailaninao , mizaha olona hanazava azy io aminao .
      Aorian’izay tohizana indray ny resaka !

    • 6 janvier à 13:02 | Paulo Il leone (#6618) répond à Dadabe

      à st-jo le menteur

      T’es un vil menteur ! J’ai jamais qualifié les Malgaches de sous-humains ni jamais pensé qu’ils le sont !

      Par contre, je confirme que des gros q.ons comme toi ça court pas les rues ! Tu devrais être inscrit au patrimoine de l’humanité !

      PS : Je suis Italien comme toi tu es danseuse étoile de l’opéra de Paris .... Mais si ça peut te faire plaisir, continue de délirer, gros débile !

    • 6 janvier à 13:22 | vatomena (#8391) répond à Dadabe

      @Isandra — La ronde du vilain colon qui a écrasé un vieux pays malgache en plein essor en 1895 ,vous l’avez suffisamment chantée ; Sans doute rejetterez vous avec fureur ce texte à lire................................Le procès de la colonisation, jusqu’à quand ?

      ’’’Vous savez, ceux qui suivent la musique en marchant au pas, ceux-là ne m’intéressent pas. Bien sûr, ils ont le droit de gueuler leurs convictions bien codifiées à la cantonade. Radios d’état, journaux d’état, partis d’état sont là pour formater correctement leurs petits soldats. Mais il est des voix étranges et solitaires qui, elles, se refusent à reprendre en chœur le refrain obligé.

      Ici, je pourrais désigner tel journaliste ou tel autre homme de radio qui vit mal un colonialisme qu’il n’a pas connu ,qui n’est pas de son age mais dont il fait pourtant chaque jour le procès. Il est en retard sur le siècle. Depuis longtemps les ligues anticolonialistes ont fait le ménage et imposé leurs vérités

      « Souvent femme varie », disait le bon roi Henri IV. Il en est de même pour la façon de considérer les faits de l’Histoire. Il fut un temps où le Français se sentait fier et glorieux de son histoire coloniale. Il révélait au monde des peuples et des civilisations oubliées, laissées de côté. Partout, grâce aux expositions coloniales, aux romans exotiques, aux récits de voyageurs, aux publications historiques, géographiques, scientifiques, ethnographiques, grâce aux tableaux des peintres, aux photos et jusqu’aux vignettes de la poste. Tout cela avait pour effet d’éveiller des vocations coloniales. Le monde s’ouvrait devant nos yeux, s’élargissait sous nos pas. Il n’était plus limité au seul espace européen. C’était tout un univers demeuré jusque-là inconnu qu’on découvrait. C’était la rencontre avec des peuples dans la richesse de leurs différences, la diversité de leurs aptitudes, qui devenait alors possible.

      Puis le vent de l’histoire a tourné. L’aventure coloniale a été unanimement présentée comme une abomination. C’était le règne de la repentance qui s’ouvrait. On a retourné les esprits vers la culpabilité. C’était à qui battrait sa coulpe le plus fort. Un vrai concours, avec ses vedettes, ses hautbois, ses fanfares sonores. Toute une littérature. Des auteurs issus de la négritude, Frantz Fanon et Aimé Césaire, sont devenus des mages adulés. Ils se faisaient les portevoix des peuples d’Afrique, des Antilles, de Madagascar régentés, écrasés, par la loi impitoyable du blanc. Ils ont connu les ors de la République et les honneurs du monde bienpensant. Pourtant aucun d’eux n’avait jamais mis un sou dans la construction d’une école ou d’un dispensaire. Aucun d’eux n’avait soigné un lépreux, une diarrhée amibienne, un paludéen, un éléphantiasis, une variole, une maladie du sommeil ou un aveugle. Aucun d’eux n’avait asséché un marais pestilentiel et éradiqué le moustique pernicieux. Aucun d’eux, sous un soleil brulant ou dans une forêt épaisse, n’avait élargi un sentier ou tracé une piste. Ils ne sont pas morts terrassés par les fièvres dans un trou perdu…

      Loin de cet unanime concert de détestation, il est pourtant parfois des voix qui s’élèvent et font entendre un étrange langage, un langage scandaleux pour les grandes âmes d’aujourd’hui.

      Quand le drapeau national du Congo fut hissé au haut du mât, le jour de l’indépendance, un journaliste interrogea l’ambassadeur de Belgique : « Comment voyez-vous l’avenir du Congo ? » Réponse : « C’est simple, le Congo redeviendra ce qu’il était avant la Colonisation ». Vous savez ce qu’est devenu le Congo : 4 millions de morts ou de disparus dans des guerres tribales ou dans les affrontements sans merci entre bandes militarisées qui se disputent les richesses de la région du Kivu ou du Katanga. Et un président Kabila qui ne veut pas remettre son mandat arrivé à expiration : plus de 30 morts la semaine dernière parmi les manifestants. C’est à cela que Madagascar, si la raison ne revient pas, va finir par ressembler.

      Peut-être connaissez-vous Koffi Yamganne ? Il est originaire du Togo. Il fut l’élu d’une province bretonne et occupa, je crois, un poste ministériel en France. Il décida un jour de se présenter au Togo comme candidat à la présidence. A l’occasion de sa campagne électorale, il fit le tour de son pays. Il faisait volontiers la conversation avec les vieux, les anciens des villages. A chaque fois, il était interpellé : « Koffi, qu’est-ce que l’Indépendance nous a apporté ? Il n’y a même plus de mercurochrome au dispensaire. Au temps des Français, on était soigné gratuitement et maintenant il faut payer. Il n’y a plus d’école. La piste n’est plus entretenue… » Koffi ne fut pas élu. Et le pays resta dans un état lamentable. Pourtant les compétences là-bas ne doivent pas manquer. Autrefois, on y faisait d’excellentes études. Le Togo était même regardé comme « le quartier latin » de L’Afrique. Cela ressemble aussi à Madagascar.

    • 6 janvier à 13:27 | vatomena (#8391) répond à Dadabe

      @Isandra___Jusqu’à quand ?.

      Il n’y eut pas de combattant pour l’Algérie algérienne plus énergique et plus déterminé que le kabyle Hocine Ait Ahmed. Au moins de juin 2005, il fit à la revue « Ensemble » cette déclaration : « Chasser les Pieds-Noirs d’Algérie a été plus qu’un crime car notre chère patrie a perdu alors son identité sociale. Avec les Pieds-Noirs et leur dynamisme – je dis bien les Pieds-Noirs et non les Français – l’Algérie serait aujourd’hui une grande puissance africaine et méditerranéenne. Hélas, je reconnais que nous avons fait des erreurs politiques et stratégiques. Il y a eu envers les Pieds-Noirs des fautes inadmissibles, des crimes de guerre envers des civils innocents et dont l’Algérie devra répondre un jour au même titre que la Turquie avec les Arméniens. Du temps de la France, l’Algérie, c’était le Paradis. »

      Que voilà des propos qui sentent le souffre ! Des propos inadmissibles pour les sectateurs empressés du politiquement correct. Ce sont des propos qui sortent pourtant du terroir africain et qu’il ne serait pas inutile d’entendre et d’examiner sereinement.

    • 6 janvier à 13:37 | Paulo Il leone (#6618) répond à Dadabe

      @ vatomena

      « Le Togo était même regardé comme « le quartier latin » de L’Afrique. Cela ressemble aussi à Madagascar. »

      « Madagascar... le quartier latin de L’Océan Indien ?! » Rêv’je ou suis-t-éveillé ? ... C’est faire bcp trop d’honneur aux zintellectuels/palabreurs de salon Malgaches d’hier et d’aujourd’hui !

    • 6 janvier à 13:53 | vatomena (#8391) répond à Dadabe

      Correction Paulo __A la veille de l’Indépendance ,une grosse part des étudiants venaient de Maurice ,de la Réunion ,des Comores ! L’.enseignement était réputé . Nombre de professeurs venaient de la métropole .
      On ne relevait pas de cadavres de femmes en lisière du campus. Les étudiants sur place ne se faisaient pas boutiquiers .Les bourses étaient payées régulièrement ....

    • 6 janvier à 13:59 | Saint-Jo (#8511) répond à Dadabe

      Dia mararirary ery ny fon’ilay Paulo II Leone ity mamaky izay voasoaratra momba ny lasa izay niainan’ny terak’ity nosy ity .
      Heveriny manko fa ambanin’olombelona hono ny olon’ity nosy ity .
      Dia tsy zakan’ny fony sy ny sainy mihitsy izany hoe nisy fotoana nampalaza tsara azy anie ity nosy ity taloha e !

      Rehefa tsy mahay mamaky ny tenin-drazana ilay io dia avelako iahaka ho hitan’ny havany eo !

    • 6 janvier à 14:01 | Paulo Il leone (#6618) répond à Dadabe

      à vatomena

      Au temps pour moi ! Merci de me corriger.... J’aurais dû préciser « depuis l’arrivée de l’amiral de cloaque au pouvoir ! »

      Quant au Congo y aurait bcp à dire sur le traitement inhumain subi par les Congolais de la main de léopold et ses sbires... mais c’est une autre histoire.

    • 6 janvier à 14:05 | Paulo Il leone (#6618) répond à Dadabe

      à st-jo le pleutre

      Toi y en a écrire gasy paskeu toi avansé maské ? toi y a pas parler frantsay, petit indigène ignorant ?

      Once again, big-oaf-st-jo makes a fool of himself in public !

    • 6 janvier à 14:43 | Saint-Jo (#8511) répond à Dadabe

      Tsy mahay mamaky ny teninay angaha i Paulo II Leone ? Izaho koa ange tsy mahay ny teninareo « ritalianina » e !
      Serasera momba ny taninay sy ny mponina aty aminay izy ity .
      Ka dia ny teninay no tiako ampisaina rehefa mamaly ny fanambaniana ataon’i Paulo II Leone anay aho !
      Raha te hahalala izay soratako i Paulo II Leone dia tsy misakana azy mihitsy aho hianatra ny teninay izay heveriny fa ambanin’olombelona .

  • 6 janvier à 11:01 | RAMBO (#7290)

    Nanasa vahiny tsy tonga hono sady voky no afaka adidy !
    Nandritry ny tetezamita sy tamin’ny andron-Ravalo dia olona 5400 ka hatramin’ny 6000 no nasaina teny Iavoloha rehefa Asaramanitry ny Taom-baovao...
    Nanomboka tamin’ny 2014 dia tsy nihoatran’ny 2000 olona izany ary amin’ity dia 1400 fotsiny...Ny antony dia ny fitsonjovana ny vola lany.
    Tafiditra tsara amin’ny politikam-pitsitsina ny tsy fahatongavan’ny Tim sy Mapar Amen !
    Ity no porofo milaza izany :
    https://www.youtube.com/watch?v=7WEQpDlu8iA

    • 6 janvier à 12:07 | Isandra (#7070) répond à RAMBO

      Saingy ny isa no tsy mitovy, fa ny vola lany mifanahatsahana ihany,...

      Tamin’ny andron-dRa8 nisy ny vola sy croissance,...fa ity sady tsy misy ny vola, ny vahoaka miha-mahantra,...

      Nampanantenaina any ny fiovana ary izay no antony nifidiananay an’i Hery, kanjo ny omaly tsy miova,...

      tahakan’ny « Fasana vaovao mitahiry lo,... » hoy ilay lehilahy niavaka indrindra teto an-tany izay,...

    • 6 janvier à 12:27 | Saint-Jo (#8511) répond à RAMBO

      Tiens !
      Le foza professionnel du retournement de veste RAMBO , tireur sur les ambulances et lèche Q des puissants y a mis son grain de sel !
      Pas dans le Q du puissant du moment , non ! Quoique !
      Mais dans les échanges rigolos entre frères ennemis foza .

  • 6 janvier à 12:17 | dirk_cab (#6503)

    Allez, c’est reparti...

    Les bonnes petites échanges d’amabilité , comme d’habitude.

    Les affaires reprennent ! Normal , le pays va bien...

    Le président va parler ...Pour ne rien dire et surtout ne rien faire.

    Question : « comment combler le vide par du vide » ?

    • 6 janvier à 12:21 | Saint-Jo (#8511) répond à dirk_cab

      « 6 janvier à 12:17 | dirk_cab (#6503) »
      « Question : « comment combler le vide par du vide » ? »

      Ma réponse : avec une pompe avide !

  • 6 janvier à 12:30 | vatomena (#8391)

    Saint Jo, pouvez vous revenir sur origine ’’vazaha mody miady " ?

    • 6 janvier à 12:54 | Saint-Jo (#8511) répond à vatomena

      Oui , bien sûr ! Je le ferai .
      Mais je vous prie d’attendre un peu .
      Car je ne souhaite pas partager mes connaissances avec Paulo II Leone .
      Comme il ne lit pas le gasy , si vous-même vatomena lisez bien le gasy , alors je réexposerai volontiers le sujet en gasy .
      Mais soyez-en sûr , d’une façon ou d’une autre , vous l’aurez .

      PS : La censure de MT a eu tort d’effacer mon post qui l’exposait .

    • 6 janvier à 12:58 | Isandra (#7070) répond à vatomena

      Masin-Joany,

      Ils on bien fait le modérateur,...parce que ici ce n’est pas une poubelle,...qu’on jette toutes vos âneries,...insultes,...que vous venez de ramasser ici et là,...en tant que ball boys,...

    • 6 janvier à 13:46 | Saint-Jo (#8511) répond à vatomena

      « 6 janvier à 12:58 | Isandra (#7070) répond à vatomena »
      « Masin-Joany, Ils on bien fait le modérateur,...parce que ici ce n’est pas une poubelle,...qu’on jette toutes vos âneries,...insultes,...que vous venez de ramasser ici et là,...en tant que ball boys,... »

      Bof ! Ce comportement est conforme aux méthodes fascistes et aux habitudes et intérêts des foza .
      Voilà pourquoi la nazie foza femelle isandra se frottent les mains en apprenant la suppression de ce post , bien qu’elle en ignore totalement le contenu .
      Mais la nazie foza femelle isandra est habituée à donner son minable avis sur toute chose qu’elle ignore .

    • 6 janvier à 16:25 | Isandra (#7070) répond à vatomena

      Masin-Joany,

      Aurions-nous besoin de lire votre post pour savoir si ses contenus doivent jeter à la poubelle...?

    • 6 janvier à 16:27 | Isandra (#7070) répond à vatomena

      doivent être jetés à la poubelle,

    • 6 janvier à 16:51 | Saint-Jo (#8511) répond à vatomena

      La nazie chrétienne mécréante foza isandra s’est rendu compte depuis longtemps que mes posts sont trop haut au-dessus de sa pauvre tête .
      N’est-ce pas ?
      Et d’ailleurs , les deux personnes qui souhaitent des précisions sur les idées dans mon post effacé par la censure auraient dû demander ces nouvelles explications à la savante chrétienne mécréante foza isandra , puisqu’elle est de service .

  • 6 janvier à 12:48 | dirk_cab (#6503)

    Saint-Jo
    « 6 janvier à 12:17 | dirk_cab (#6503) »
    « Question : « comment combler le vide par du vide » ? »

    Ma réponse : avec une pompe avide !
    Ah oui ? J’y ai pas pensé...

    Mais attention, ça pourrait nous "pomper l’air aussi...

    • 6 janvier à 12:55 | Saint-Jo (#8511) répond à dirk_cab

      Nous pomper l’air ? Mais c’est déjà le cas . Et depuis longtemps déjà !

  • 6 janvier à 12:54 | kartell (#8302)

    Bonjour,

    Il ne faudrait pas se tromper de cible, cette manifestation orchestrée par le pouvoir prend une tournure politicienne, loin d’être celle d’un ordinaire rassemblement eucuménique comme certain voudrait le faire croire ou l’espère depuis quatre années !…
    Le pouvoir n’a jamais oeuvré pour l’intérêt général mais pour le sien en particulier et en priorité, il serait niais d’imaginer qu’une telle cérémonie puisse inverser subitement le cours des intentions présidentielles, bien au contraire, elle enferme l’idéologie du pouvoir dans sa gangue originelle : séduire à tout prix et rouler l’adversaire dans la farine !…
    Mais, ce moment particulier dévoile une partition nouvelle des futurs adversaires, le chacun pour soi d’hier, semble se muer en deux camps principaux : celui d’un président qui voit enfin ses efforts de la main tendue, en partie récompensée et de l’autre l’ex-mentor de la transition qui juge cette occasion inopportune pour peaufiner son future image présidentielle…
    Le dindon de la farce de cette histoire risque bien d’être Ravalomanana, qui, à cause du statut électif de sa femme, ne pouvait refuser cette invitation ambiguë mais en agissant de la sorte, il entame, plus ou moins volontairement, une ébauche de main tendue en direction d’un pouvoir qu’il n’avait, jusqu’ici, jamais ménagé ….
    Les futurs électeurs jugeront de la situation mais il est clair qu’à ce jour, Rajoelina marque des points dans la course en étant, le seul opposant refusant tout compromis avec le pouvoir…
    Au delà, de la petite histoire, de ces larmes de crocodiles versées ou pas, l’essentiel n’est pas dans l’anecdotique, mais, dans le positionnement de chacun des clans face aux appels iréniques d’un pouvoir sans cohérence : l’un joue l’équivoque ; l’autre, la transparence…
    Chercher l’erreur !….

    • 6 janvier à 16:49 | vatomena (#8391) répond à kartell

      Il est habituel pour le président ou pour les candidats à une élection d’aller chercher une onction chez les détenteurs des Sorabé .Ils sont réputés avoir des dons de divination . et des pouvoirs étranges comme celui de favoriser l’élection d’un tel et pas d’un autre
      En France ,par contre ,un candidat qui irait consulter un druide sombrerait dans le ridicule .,

      .

  • 6 janvier à 13:38 | Saint-Jo (#8511)

    « 6 janvier à 13:02 | Paulo Il leone (#6618) répond à Dadabe » ^
    « à st-jo le menteur T’es un vil menteur ! J’ai jamais qualifié les Malgaches de sous-humains ni jamais pensé qu’ils le sont ! »

    Amafisiko sy izingiziniko fa ambanin’olona ny fiheveran’i Paulo II Leone ny tera-tanin’ity nosy ity , arakin’ny voasorany eto amin’ito serasera ito .

    Inona koa moa no tokony ahamenatra azy amin’ny maha Italiana azy ?
    Misy toetra ratsy nolovainy taminy razany ary ve , ka mahamenatra azy ny hivaky izany eto !

  • 6 janvier à 13:40 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Que cette reception entre initiés ait été réussie, personne n’ en doute, les invités ont tous eu le devoir de le prouver, ne serait-ce que pour les spectateurs ...
    Cependant, je ne peux que saluer celui qui a eu l’ ingénieuse initiative de placer Ravalomanana à coté de ratsyraka, deux amis de longues dates, qui ont du avoir beaucoup de choses à échanger sous l’ oeil bien veillant du second fossoyeur du Pays son voisin astérix .
    Et avant de karchériser tout ce beau monde, les poules auront le temps d’ avoir des cacahuètes .

    @ papy .
    Sortir les posts de leurs contextes pour les commenter, voir les critiquer, juste pour le plaisir n ’est pas plus dans le sujet que ceux que vous soulignez ne pas l’ être, pas plus que vos pérégrinations mondiales.
    D’ autre part, personne ne vous empêche de « rendre à César » ce que vous voulez, ce qui n’ induit pas être une invitation, voir obligation pour les autres : à faire de meme ?
    Je n’ ai jamais prétendu être l’ auteur de ce que je peux lire, ou entendre et qui ne m’ empêche en rien de le partager sans en avoir la nécessité d’ en donner les sources, voir de le prouver, que ceux que ça peut intéresser , tout comme vous, fassent les investigations nécessaires : pour le verifier .
    Les liens que vous avez eu l’ obligeance de recopier auront au moins servi à une chose : prouver que ce que j’ ai posté ne relève pas de revelations oniriques, mais au final : pour prouver quoi ?
    Une chose est sure, vous utilisez votre plume comme un fleuret avec un talent certain mais sachez que tout un chacun n’ est pas spécialiste en escrime , et ne tombera pas automatiquement
    en pâmoison devant la place de professeur voir juge : que vous vous octroyez, ce qui vous soumet souvent au qualificatif de « narcisse », connaissant à l’ avance votre réponse, et bien que lorsque l’ on se regarde on puisse se désoler, et compare : consoler, il y a toujours quelque part une forme de vérité , qui ne vous exonère en rien d’ un peu de modestie ...

  • 6 janvier à 13:58 | Isandra (#7070)

    Vatomena,

    Pour vous répondre, un extrait d’un article de mondialisation.ca :

    « (…) Sans vouloir renier l’immense part de responsabilité des dirigeants africains à partir des indépendances formelles, il faut tout de même signaler le que le retard de l’Afrique n’est pas linéaire ,et qui bien après les conflits les imaginaires sont toujours aussi écorchés et les pannes dans l’action en peuvent pas être surmontées ‘un coup de baguette magique. L’Afrique n’a pas le temps qui a permit aux nations occidentales pendant plus d’un siècle de sédimenter et de produire les sociétés évoluées actuelles. L’Afrique, continent en déshérence, devient à partir du traité de Vienne, puis de la Conférence de Berlin en 1890, la proie de l’Europe. Les pays tombèrent en esclavage dans les escarcelles des puissances du moment. : L’Angleterre, la France et à un degré moindre, la Belgique, l’Italie et l’Allemagne. On prête à Hitler cette analyse lucide des rapports colonisés-colonisateurs.« (….) Les blancs ont toutefois apporté quelque chose à ces peuples (colonisés), le pire qu’ils pussent leur apporter, les plaies du monde qui est le nôtre : le matérialisme, le fanatisme, l’alcoolisme et la syphilis. Pour le reste, ce que ces peuples possédaient en propre étant supérieur à ce que nous pouvions leur donner, ils sont demeurés eux-mêmes [...] Une seule réussite à l’actif des colonisateurs : ils ont partout suscité la haine. Cette haine qui pousse tous ces peuples, réveillés par nous de leur sommeil, à nous chasser ». (1)

    (..) Les pays occidentaux ayant inventé une nouvelle forme de post-colonialisme qui s’avère être un colonialisme à distance, un néocolonialisme mâtiné de droits de l’Homme, imposés le cas échéant par le concept du devoir puis du droit d’ingérence humanitaire Les indépendances venues, un pouvoir sans partage remplace les puissances coloniales. Le manque d’éducation, les économies formatées dans le sens d’appendices des métropoles achevèrent de ruiner les espoirs des peuples africains qui eurent, en prime, une dette qui ne cesse de grandir. 50 ans plus tard, ces pays sont toujours au même point. Cette Afrique qui n’en peut plus et qui subit depuis une vingtaine d’années une recolonisation -qu’on appelle post-colonialisme puis néocolonialisme- après les indépendances bâclées des anciennes puissances (Grande-Bretagne et France). Cette néo-colonisation pour cause de matières premières est encore plus dure que la précédente car le colonisateur n’est plus là sous les habits de la mondialisation, il revient en force et colonise à distance. Jacques Chirac, dans ses confidences à Pierre Pean et parues ce 15 février, dans un moment de franchise, dit en substance à propos des Africains, « qu’on les a colonisés, on s’en est servi comme chair à canon, puis comme main-d’oeuvre pour les tâches les plus dures, on leur a pillé leurs matières premières et maintenant on leur prend leur matière grise ». Merci, monsieur Chirac, ce difficile aveu vaut plus que cent discours puisqu’il décrit, sans concession, la réalité de l’Afrique. » Fin de citation

    Pour moi, les principales causes de l’échec de l’indépendance Africaine sont sa mauvaise préparation(pré-indépendance) et le néocolonialisme(les ingérences des anciennes puissances,...),...

    Cet échec poussent certains peuples Africains à regretter « les oignons de l’Egypte »,...les petits bienfaits de la colonisation,...

    • 6 janvier à 16:31 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      @isandra__Vous n’etes pas prete à quitter le registre : c’est la faute aux colons .Grand bien vous fasse !
      Sarkozy ,à Dakar , a bien reconnu : l’Afrique n’est pas encore entrée dans l’Histoire.Parole sacrilège .La communauté internationale a bondi d’indignation.
      Le noir africain a sans doute été le premier homme sur la terre .Les fossiles humains les plus anciens en attestent .Mais c’est le dernier venu ,l’homme hyper boréal qui a fait de l’homme le roi de l’Univers.Il a vaincu les pandémies , il a domestiqué des animaux ,Il a crée le monde des machines, il roule ,il s’envole dans les airs .Il a donné au monde entier ses secrets . C’est par la voie (contestable ) de la colonisation qu’il a partagé avec des peuples lointains et étrangers les conquetes de sa science.L’Afrique ,trois ou quatre fois millénaire ,n’a rien donné en échange à part l’accès à ses richesses minières - des richesses qui lui étaient inconnues et qui lui servaient à rien .
      Le colon n’a pas prolongé l’esclavage endémique à l’Afrique et aussi à Madagascar .Tout au contraire ,Il a libéré ! ------A la Réunion, il n’y a pas de petites filles ’’reste avec ’’ comme à Haiti ,au Maroc ou à Madagascar

    • 6 janvier à 16:55 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      « C’est par la voie (contestable ) de la colonisation qu’il a partagé avec des peuples lointains et étrangers les conquetes de sa science.L’Afrique ,trois ou quatre fois millénaire ,n’a rien donné en échange à part l’accès à ses richesses minières - des richesses qui lui étaient inconnues et qui lui servaient à rien . »

      Combien de fois, on entend ce refrain,...la colonisation était un acte humanitaire, salvateur,...etc dans le but de civiliser et moderniser les autres continents,...

      Cependant, tout le monde sait que le premier but de la colonisation est d’ordre économique, loin d’être social,...par exemple, à Madagascar, ils ont encore occupé des régions dont la population vivaient déjà dans la modernité,...alors qu’ils ont laissé tranquille dans leur état sauvage la population d’une région comme Mikea,...parce que les colons n’y ont trouvé aucun intérêt économique la modernisation de leur mode de vie,...Pourtant, leur mission prétendue était de la moderniser,...

    • 6 janvier à 18:13 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Apres 60 ans d’indépendance ,Isandra ,demandez vous si les Mikéa vivent mieux.
      apres 60 ans d’indépendance ,voulez vous que je vous montre ces 4 mis qui étaient inconnus sous le régime colonial
      Apres 60 ans d’indépendance avez vous compté le nombre de révoltes populaires
      Apres 60 ans d’indépendance avez vous compté le nombre de « décivilisés » qui tuent les voyageurs sur les routes , vous donnent des coups de bois rond la nuit venue , vous attaquent jusque dans votre maison
      apres 60 d’indépendance ,ignorez vous ces paysans qui se font justice eux memes , qui brulent les gendarmeries.
      Une pensée pour tous ces hommes et toutes ces femmes libérés du joug colonial et qui sont contraints à la mendicité
      et le gouvernement lui meme qui mendie ,frappe à toutes les portes pour boucler son budget
      Oui ,tous les reves ,tous les espoirs nés aux premiers jours de l’Indépendance ont été anéantis par des successeurs qui n’avaient rien appris ,rien retenu de la colonie .

      Oui ,on vit mieux aujourd’hui ,oui on a plus de raisons d’etre fiers aujourd’hui. C’est cela votre crédo ?

    • 6 janvier à 18:35 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vatomena,

      « Apres 60 ans d’indépendance ,Isandra ,demandez vous si les Mikéa vivent mieux. »

      Comment voulez-vous que la condition de vie de cette population vive mieux après cet échec de l’indépendance mal préparée par les colons...?

      Non seulement, cette indépendance a été mal préparée, mais aussi, elle n’ est qu’une façade,...jamais été totalement effective,...

    • 6 janvier à 18:36 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Que la population vive mieux,...

  • 6 janvier à 15:52 | Zopif (#297)

    Rehefa avy nitsahan’ny Frantsay dia nilelaka Sinoa avy eo ho tsindrin’ny mavoranjo eh !
    Mandehana daholo mamita livraison !!!

    Very Fanahy mbola velona ianao Gasikarako ôh !

    • 6 janvier à 20:33 | vatomena (#8391) répond à Zopif

      @ Isandra — la population a eu 60 ans d’indépendance pour s’éduquer et trouver une voie malgache vers la prospérité ,un petit bonheur. Il est vrai que pour vous 70 ans de Colonisation ne suffisaient pas pour apprendre aux malgaches à se gouverner et à maintenir le niveau de vie . Sont ils nuls ,vos malgaches ?

    • 6 janvier à 21:01 | Isandra (#7070) répond à Zopif

      Vatomena

      Vous pourriez trouver la réponse avec cette déclaration de Gallieni :
      « Transformer les jeunes indigènes en sujets fidèles et obéissants de la France, en leur faisant connaître notre langue et en leur inculquant des notions d’histoire et de géographie destinées à leur donner l’idée de la grandeur et de la civilisation de leur nouvelle patrie.

      Notre enseignement aux colonies doit tendre simplement à former des jeunes gens à l’âme française susceptibles de devenir de bons ouvriers d’art ou agricoles. Aujourd’hui (1902), l’indigène qui sait lire et compter se croit supérieur à ses congénères et indigne de travailler (…). Il faut montrer aux indigènes que le travail manuel est aussi noble que le travail intellectuel. Il faut leur donner seulement des principes élémentaires de lecture, de calcul, d’écriture, en leur inculquant le maniement des outils et des instruments aratoires. »

      La politique d’éducation coloniale n’avait pour but que transformer les jeunes en bon exécutant, auxiliaire,...de ce fait, ils n’ont reçu aucune connaissance pour les préparer à être des dirigeants un jour,...

  • 6 janvier à 16:53 | diego (#531)

    Bonjour,

    La cérémonie de vœux est une tradition. 1300 d’invités est un nombre déraisonnable pour un pays aussi pauvre. Dans quelle case des dépenses Mr R. Hery va mettre la cérémonie ? En principe et tradionellement, on doit parler de Budget de la Présidence :

    - Madagascar est un pays qui n’a pratiquement plus de Budget digne d’un pays indépendant depuis 2009.

    L’absence d’une personne ou d’autre n’a absolument pas aucune importance et n’a aucune signification.

    Il faut cesser, à mon avis, de commenter l’absence, les disputes, les mots et les commentaires des politiciens, des élus et les leaders politiques. Leurs disputes, c’est leurs affaires, n’engagent qu’eux.

    Les politiciens n’ont aucun droit d’entraîner le pays, surtout pas les élus et les gens qui ont de pouvoir, sur un terrain qui n’a aucun lien avec :

    - la politique Nationale, et l’économie Nationale.

    Les disputes et les différends qui existent dans la classe politique doivent rester dans les partis politiques :

    - la politique n’est pas un Cinéma.

    Que les politiciens qui souhaitent avoir une carrière dans le Cinema aillent à Hollywood ou Bollywood pour passer des casting. Et même la bas, je ne serais pas surpris qu’ils ne réussiront pas à décrocher même un petit rôle. En quoi ils sont bon ces politiciens Malgaches ? Dans leurs métiers ? Probablement, tout le monde, à la base, connaît bien son travail. En principe, pour avoir le titre médecin, ingénieur ou encore juge etc....on suivait des grandes études et ont obtenu les diplômes correspondant.

    Si c’était le cas, on aurait des politiciens, qui seraient un peu plus cohérents et bien plus cultivés à Madagascar. Malheureusement, la majorité des politiciens baratine pour mieux cacher une incompétence en fait.

    Alors, avec un tel niveau, les disputes deviennent des affaires nationales. Et on a l’air surpris d’appendre que 90% des Malgaches est pauvre......

    • 6 janvier à 17:52 | Mihaino (#1437) répond à diego

      En écoutant tous les discours des Pdts de l’AN et du Sénat à la cérémonie des voeux d’Iavoloha de ce jour , j’ai retenu les points suivants :
      - Ils ont insinué que le Président Hery pourrait briguer un deuxième mandat pour diriger le Pays ( pré-campagne et soutien indéfectible obligent !)
      - Le PM Mahafaly a brossé le bilan positif de son gouvernement (à chacun d’en juger à mon avis)
      - SEM Ambassadeur des Comores , porte-parole du Corps diplomatique) a laissé entendre que la Communauté internationale constate que Madagascar a fait d’énormes progrès d’où la reconnaissance internationale de nos Dirigeants actuels et le développement du partenariat bilatéral etc ,etc....
      - Le PRM Hery a annoncé quelques bonnes nouvelles :
      - Construction de barrages hydroélectriques, en cours de travaux et bientôt en voie d’achèvement , pour résoudre le problème du délestage ???!!
      -Augmentation de 7% des salaires des fonctionnaires !
      - Prolongation de 6 mois des dépôts des dossiers relatifs à l’héritage car les services des domaines sont submergés par des demandes des héritiers & ayant-droits ;
      - Mise en garde contre les Responsables malintentionnés et incompétents dans leurs services !
      De bonnes paroles bien sûr et nous attendons les actes !
      Wait and see......

    • 6 janvier à 18:06 | Isandra (#7070) répond à diego

      Mihaino,...

      Je n’ y ai noté que des grandes réalisations, telles que distributions de kits scolaires, cantines, bornes fontaines,... On dirait qu’ils sont à la tête d’un ONG Catho,...

  • 6 janvier à 16:55 | Saint-Jo (#8511)

    Alors nazie chrétienne mécréante foza isandra ,
    où en est cette affaire de robe qui vaut « plus de 7000 euros »
    et que les foza du DJ-ex-la-terreur considère être la plus urgentes des affaires de l’Etat ?

    • 6 janvier à 23:02 | vatomena (#8391) répond à Saint-Jo

      Isandra@ En France aussi ,l’école primaire n’avait pas pour but de former des chefs d’état ou des administrateurs . En 1895 ,il y avait encore en France des paysans illetrés. Gallieni avait vraiment des ambitions pour Madagascar et les malgaches

      L’algérien Belkacem Bazizen a pu écrire : La scolarisation française en Algérie a fait faire aux arabes un bond de 1 000 ans .
      Un autre algérien ,Abderrahmane Fares écrivait :’S’il est en Algérie un domaine où l’effort de la France ne se discute pas,c’est bien celui de l’enseignement . On doit dire que l’école a été un succes certain.Les vieux maitres ,les premiers instituteurs ont apporté toute leur force pédagogique sans arrière pensée et leur influence a été extrémement heureuse

      Les élèves malgaches remis entre les mains des enseignants FRAM auront ils la meme réussite que les élèves malgaches sortis de l’école coloniale. En doutez vous ?

  • 6 janvier à 18:00 | Dadabe (#9116)

    Autres petites notes d’aujourd’hui...

    Entre quelques coups de fil et un long ’’skype’’ avec Stuttgart (il fait froid, je ne sors pas cet après-midi, on verra demain...), voici quelques petites notes supplémentaires, pour le plaisir...

    * Jipo, ce jour : ’’Les liens que vous avez eu l’obligeance de recopier auront au moins servi à une chose : prouver que ce que j’ ai posté ne relève pas de revelations oniriques’’.
    Tout à fait, Jipo. Je n’ai d’ailleurs jamais mis en doute que vous utilisiez des documents intéressants (entre autre celui d’Agora Vox concernant la Syrie et l’Irak). Je n’ai également rien sorti d’un quelconque contexte, c’est une excuse toute faite, ça. Je reste simplement attaché au principe qui consiste à citer ses sources. C’est le strict minimum qu’on peut attendre sauf à s’asseoir sur l’honnêteté intellectuelle qui impose de rendre effectivement à César ce qui lui appartient. Vous n’êtes pas le seul, ici, à agir de la sorte. Mais si cela ne vous dérange pas, alors tant pis. Mais c’est dommage. Par ailleurs, soyez donc un peu moins susceptible ! C’est usant, à la fin, d’autant que je vous trouve plutôt sympathique. Mais qui aime bien... etc...

    * L’imbécile de service (il se reconnaîtra) rame comme il peut en espérant me chagriner... Amusant. Dans sa fureur (il est vrai que je l’ai un peu ridiculisé, le pédant latiniste, mais bon, à son âge il a bien dû en voir d’autres, non ?) le voilà qui confond tout. Je parlais des ’’morts de 2016’’, il me parle du Che et de Mitterrand (avec deux’’t’’, svp), entre autres... Quel rapport ? Et puis il affirme que je vais voter ’’mélanchon’’. Ah bon ? Moi j’écrirais plutôt Mélenchon (avec un ’’e’’, pas un ’’a’’). Un institut de sondage à lui tout seul, l’imbécile prétentieux et de plus en plus grossier. Mais je réponds : non, je ne voterai pas pour Mélenchon.
    PS - Le ’’Festin de Pierre’’ (d’après le ’’Dom Juan’’ de Molière) est un excellent téléfilm de Marcel Bluwal (1965), disponible à l’INA (pas cher). Je l’ai acheté voici un an et demi et c’est un plaisir de retrouver Michel Piccoli et Claude Brasseur dans leur talentueuse jeunesse. Petite référence culturelle, en passant...

    * Vatomena ce matin : ’’Saint Jo, pouvez vous revenir sur origine ’’vazaha mody miady " ?’’ Réponse de Saint-Jo : ’’Oui , bien sûr ! Je le ferai../... je ré-exposerai volontiers le sujet en gasy. Mais soyez-en sûr , d’une façon ou d’une autre, vous l’aurez . PS : La censure de MT a eu tort d’effacer mon post qui l’exposait’’.
    Naturellement, toujours à l’affût, Isandra ne peut se retenir : ’’Ils on bien fait le modérateur,...parce que ici ce n’est pas une poubelle,...qu’on jette toutes vos âneries,...insultes,...que vous venez de ramasser ici et là,...en tant que ball boys,...’’ (’’ball boys’’... Je crois rêver ! Too bad, ma grosse vieille mémère). Isandra aime bien la censure. Parfait.
    Mais, petit problème : il n’y avait aucune insulte ou ânerie dans le propos de Saint-Jo. Pas grave ! Isandra crache sa haine sans réfléchir (comme d’autres d’ailleurs). C’est son boulot sur le forum, faut comprendre...
    Je ne parle, ni ne lis le malgache mais avant qu’elle ne disparaisse j’ai lu, en français, l’explication que donnait Saint-Jo sur cette expression typiquement malgache, et je l’en remercie.
    A suivre...

    • 6 janvier à 18:04 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Autres petites notes d’aujourd’hui... (suite)

      *Un khon cet après-midi du 6 janvier : ’’Toi y en a écrire gasy paskeu toi avansé maské ? toi y a pas parler frantsay, petit indigène ignorant ?". Raciste ? Non ! C’est de l’humour, un peu décalé sans doute, mais de l’humour. Une sorte de satire quoi. Et moi, idiot que je suis, qui ne comprends rien à cet humour-là... Et, en plus, il paraît que c’est très drôle, aussi drôle que Tintin au Congo. C’est dire !

      *Vatomena, évoquant le Togo : ’’ Koffi Yamganne ? Il est originaire du Togo. Il fut l’élu d’une province bretonne et occupa, je crois, un poste ministériel en France’’. Vous avez raison, Kofi, franco-togolais, a eu une riche carrière politique en France (maire de Saint-Coulitz, conseiller général du Finistère, conseiller régional de Bretagne, député, secrétaire d’Etat à l’Intégration... Lors de son retour au Togo, à l’âge de la retraite, il a eu moins de chance (corruption, jalousie...), il aurait pourtant fait un excellent président. En France, son image a sans doute été ternie par une petite affaire judiciaire (un délit présumé de favoritisme) dont j’ignore les suites. Mais je connais très bien cet homme, je l’ai rencontré à plusieurs reprises et je puis vous dire que celui qui se disait avoir été ’’blanchi de l’intérieur’’ par les bons pères (il fut un élève puis un étudiant brillant !) était et est toujours un homme bien. L’Afrique en manque, de ce genre de républicains, laïcs, ayant le sens de l’Etat de droit et le respect des lois.

      * Isandra l’anticolonialiste : ’’tout le monde sait que le premier but de la colonisation est d’ordre économique’’... C’est bien d’être anticolonialiste, moins bien d’affirmer sans savoir. En particulier, s’agissant de Madagascar (un comble, non ?). La colonisation, au sens strict du terme, a été le fait de militaires et de religieux. Les marchands, eux, se seraient bien contentés de faire des affaires à partir de quelques comptoirs, sur la côte. Mais, à l’époque, l’Europe (dont la France, bien entendu) prétendait avoir une ’’mission civilisatrice’’. Bon... Elle s’est plantée. Pourtant, en France, le brave Jules Ferry n’était pas un vrai sa-laud. Mais il s’est trompé, lamentablement.
      Cela dit, lors de la décolonisation (pas seulement celle de Madagascar) je jouais encore aux billes. Alors les donneuses de leçons anti-coloniales commencent à me gaver. Nous sommes au 21ème siècle et les gros criquets (dont certain ’’leader charismatique’’) font revenir le peuple malgache au moyen-âge. Voilà la vérité. Et les Malgaches méritent mieux. Beaucoup mieux !
      Quelques citations de circonstance. Jules Ferry le 18 juillet 1885 à la Chambre des députés : ’’Il faut dire ouvertement que les races supérieures ont un droit vis à vis des races inférieures. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures’’ (faut oser le dire, effectivement...) puis, il ajoute : ’’une marine comme la nôtre ne peut se passer, sur la surface des mers d’abris solides, de défenses, de centres de ravitaillement (...) Et c’est pour cela qu’il nous fallait Saigon et la Cochinchine ; c’est pour cela qu’il nous faut Madagascar’’. Le petit père Jules Ferry souhaitait aussi, naturellement, trouver des ’’débouchés commerciaux’’, car la France produisait beaucoup, à l’époque. Aujourd’hui, c’est la Chine. Mais là, ma grosse vieille mémère a plus de mal à penser l’avenir : la sino-néocolonisation de Madagascar est pourtant en marche ! Et au pas de course !
      A suivre...

  • 6 janvier à 18:01 | zanadralambo (#7305)

    Je trouve quand même bizarre que le post de St Jo que je n’ai pas eu le plaisir de lire ait été supprimé a posteriori. Je suis d’autant plus étonné que les interventions injurieuses (la théorie du 2è, 3è, voire 4 è degré, à d’autres) d’un Paolo Il Leone ou franchement racistes d’un Atavisme sont passées, pendant des mois et des mois, comme une lettre à la poste. Cette impunité a été interprétée par les 2 compères comme une invite à poursuivre leur concurrence ouverte à l’insulte la plus vile vis-à-vis des Malgaches en général, des merina en particulier.

    J’ose espérer que la levée de bouclier (merci à Dadabe pour son inventaire des basses œuvres du personnage) qu’ont suscités, avec retardement, ses propos inacceptables aideront Paolo à mesurer ses propos dans l’avenir. Se rend-il compte seulement qu’il en a blessé plus d’un ? Ce n’était pas, sans doute le but, me dira l’ami Olivier avec son calme légendaire, le résultat est pourtant là. Il n’ y a quand même pas 10000 abrutis sur ce forum ; si la plupart ont eu le même ressenti que moi, il y a bien une raison, non ?

    Je ne vais pas tirer sur l’ambulance, Paolo a eu ce qu’ii mérite, parler de sa personne, au demeurant insignifiante, lui donnerait plus d’importance qu’elle ne mérite. Je remarque juste qu’il est droit dans ses bottes, « je ne retire rien de ce que j’ai dit » : quelle arrogance, quelle suffisance. Et il se fait passer pour la victime dans l’’histoire. Des excuses, faut pas rêver. On n’en fait pas aux barbares, non mais…Paolo, dans votre croisade de haine, vous êtes tout simplement pathétique.

    L’autre grand malade, raciste devant l’eternel (sur son lit de mort, il est capable de cracher encore et toujours sur ces merina qu’il méprise tant) se tient coi depuis. Il carbure toujours à la haine (sait-il faire autre chose ?) mais au moins, il crache son venin dans son coin, trop content que son complice Paolo récolte seul la tempête de ce vent maudit, qu’ensemble ils ont semé.

    Jamais, sans doute, un forumiste n’a eu autant d’honneur dans ces pages. Je doute qu’un autre en ait jamais autant, d’ailleurs. Paolo a fait l’unanimité contre lui, faut quand même le faire. Bravo pour l’ensemble de votre œuvre, Paolo. Allez, ne faites pas le modeste. La haine et le mépris sont une discipline où vous excellez ; à ce niveau, c’est de l’art…scélérat.

    A tchao, grand fou, va.

    • 6 janvier à 18:05 | zanadralambo (#7305) répond à zanadralambo

      Pour en revenir au sujet du jour, les agapes auxquelles les cra.pules convient les ma.fieux, je recommande la lecture, ô combien salvatrice, de la chronique du jour de VANF. Un édito, comme on aimerait en lire plus souvent.

    • 6 janvier à 18:27 | Dadabe (#9116) répond à zanadralambo

      Bonsoir zanadralambo et Elena,

      Juste un petit mot : j’apprécie votre gentillesse (qui n’est pas faiblesse) et votre ironie. S’agissant du Lombardo-pédanto-latiniste de mes deux, il est effectivement temps de ranger aux oubliettes ce qui n’aurait jamais dû en sortir. Je me permettrai cependant, demain matin aux aurores, selon ma coutume, une dernière petite note instructive (selon moi).
      Pour l’instant, je me mets en stand-by, car j’ai une grosse envie d’écouter un peu de musique face à l’océan. Cette fois j’ai choisi Rachmaninov, le 1er concerto pour piano. Ensuite les 2 et 3 à suivre si le téléphone me fiche la paix (on trouve tout cela aisément sur Youtube en très bonne qualité, n’hésitez pas !).
      Et puis je termine par un petit coucou à Elena à qui je présente mes meilleurs voeux (un fâcheux oubli de ma part...).
      Bonne soirée à tous !

    • 6 janvier à 20:56 | tsimahafotsy (#6734) répond à zanadralambo

      Bonjour ami zanadralambo,
      comme d’habitude vous êtes dans la mesure et la retenue dans vos propos, ce qui est tout à fait en votre honneur.
      Quel est le dénominateur commun entre Isandra le fanatique, Rambo le dévot, Betoko le revisionniste et Paulo le survivant de la droite française pétainiste , antisémite, collaborationniste et farouche partisan de la guillotine ?
      Leur dénominateur commun c’est la HAINE et la bêtise crasse.
      - Le haine de l’autre,
      - la haine des Malagasy tous pourris, tous voleurs, tous des babakoto, ( parce que dans le petit pois qui lui sert de cervelle, nous sommes tous pourris, c’est dans notre ADN culturel, je cite le rejeton de la noblesse lombarde),
      - la haine de l’adversaire politique, (voir les élucubrations haineuses de Isandra sur R8 )
      - la haine de l’étranger, la haine du vazaha colonialiste source de tous les maux, ( toujours l’amalgame facile et la généralisation pour se dédouaner de ses propres turpitudes)
      - la haine du karana riche,
      - la haine du sinoa pilleur des richesses de Madagascar, etc...
      Des types fanatisés, bouffis de certitudes, prêts à rejoindre Daech ou servir un dictateur fou pour assouvir leur haine.
      C’est pourquoi leur présence sur ce forum n’a aucun intérêt à part jouer les provocateurs et assouvir des intérêts personnels inavouables, belle mentalité.
      Les posts qui méritent discussion et réflexion passent à la trappe car les individus sus-cités aboient tellement fort qu’on n’entend plus ceux qui s’essaient au dialogue et aux échanges d’idées.
      C’est fatigant d’être un farouche partisan de la liberté d’expression !
      Fraternellement à vous cher compatriote !

    • 6 janvier à 21:05 | elena (#3066) répond à zanadralambo

      Merci Dadabe ! mes meilleurs voeux également à vous Dadabe, citoyen de monde, et à vos familles de France, de Madagascar et d’ailleurs.

    • 6 janvier à 22:00 | elena (#3066) répond à zanadralambo

      oups, plutôt : citoyen du monde !

    • 7 janvier à 15:39 | zanadralambo (#7305) répond à zanadralambo

      Bonjour, ami Tsimahafotsy. Dans le lot, on peut ajouter Punchline, une fine gâchette de l’insulte gratuite, le fleuron national du crétinisme. J’ai scrupule à citer le raciste Bekamisy (je n’ai pas envie de faire la pub pour ce sinistre personnage), hors concours dès qu’il s’agit de dire des âneries.

  • 6 janvier à 18:22 | diego (#531)

    Bonjour akam,

    Continuons ici notre bavardage qui n’est pas moins sérieux.

    J’ai bien dit que Madagascar, pas Mr R. Hery, est un pays libre, souverain. En principe, les dirigeants d’un pays souverain, les Chefs des Institutions d’un pays souverain, sont donc libres de recevoir qui ils veulent.

    Question, vous êtes libre d’y répondre :

    - est-ce que Madagascar est un pays souverain aujourd’hui ?

    - est-ce que Mr R. Hery est un président libre ?

    Si le pays était souverain et son président était libre :

    - les pouvoirs publics, les Institutions et la Constitution, bref, l’État malgache serait visible, c’est aussi simple que cela !

    Et cela, il n’est pas besoin de sortir d’une Grande École pour le savoir et le comprendre.

    Bien, vous semblez encore insinuer que Mr R. Hery sait ce qu’il fait en recevant le président turc. Je ne crois pas. À la base, Mr R. Hery est un expert comptable. Il a le même niveau que tous les experts comptables, il y a rien d’exceptionnel là....pour devenir expert-comptable, il faut suivre des études à l’Université, point !

    Pour devenir président d’un pays, il faut avoir été élu par les électeurs, cela ne vous a pas échappé. Bien, on a un pays qui n’a pas de Budget depuis 2009. Un expert comptable est à la tête du pays aujourd’hui. Vous me rappelez que je suis militaire, en fait, je suis fils de militaire, vous me parlez Ordre et Discipline. Comme je vous prends au sérieux, je vous rappelle que je parle tout le jour des fondamentaux :

    - État, Institutions et Constitution.

    Un expert comptable est à la tête du pays et ce pays n’a pas de Budget. Des voleurs des bois de rose, des entreprises privées, chinoises nous apprend-on, et des trafics de tout genre MIKETRIKETRIKA dans le pays, et dans le même temps, des voleurs des poules, des zébus citoyens Gasy, des politiciens Gasy qui manifestent leurs mécontentements sont menacés par l’Armée et la Justice, vous osez dire que Mr R. Hery sait ce qu’il veut ?

    Ordre et Discipline, à votre avis, quand je dis il faut que le pays revienne vite aux fondamentaux, État, Instituitns et Constituiton et se doter vite des processus électoraux solides dans le temps, je parle Ordre et Disciplline. Et je vous rappelle, pour mémoire, que votre pays, qui est aussi celui des mes ancêtres :

    - un pays dans lequel les élus sont incompétents, s’ils étaient, ils auraient l’Ordre et la Discipline s’exprimaient en tout temps à travers leurs actions, individuellement à la lumière de leurs expériences et études, éducations ; collectivement, en tant qu’Élus du peuple dont la première responsabilité est de défendre les intérêts du pays.

    Vous êtes comme la majorité de vos compatriotes, que j’appelle membres de la Société Civile malgaches ou qui devaient l’être, vous vous trompez de conversation :

    - vous laissez les politiciens incultes, les chefs des institutions véreux, prennent en otage votre pays.

    La conversation, je me permet de vous guider, n’est pas et ne serait pas et n’a jamais été, ce que les voisins pensent, disent, mais les regards que chaque citoyen porte aux élus de son pays. Et l’éducation, le niveau intellectuel des citoyens du pays sont bien évidemment au centre du débat à Madagascar aujourd’hui. Il faut se poser la question alors, pour justifier notre incompétence collective, et notre malheur individuel, si une crise institutionnelle qu’on voit à Madagascar et en Afrique pouvait toucher les pays modernes comme la France, l’Allemagne et l’Angleterre par exemple :

    - la réponse et oui, mais la différence est qu’une crise institutionnelle dans les pays modernes est corrigée instantanément par la Société Civile, car le bon fonctionnement les pouvoirs publics sont entre les mains de la Société Civile.

    Ce qui veut dire, que si Madagascar avait une Société Civile solide et disciplinée, 2002, 2009 et les élections piège à C.....n’auraient jamais eu lieu à Madagascar.

    Si c’était le cas, à Madagascar, on parlerait de l’avenir aujourd’hui, de l’énergie, de formation des jeunes, de transformation de l’économie...du numérique...comment aider et financer les jeunes malgaches à créer leurs propres entreprises...etc.....et la classe politique serait un endroit un peu plus propre et surtout fiable...

  • 6 janvier à 19:00 | diego (#531)

    Bonjour kartell,

    Depuis son élection, sur le plan diplomatique, Mr R. Hery fait n’importe quoi. À se demander s’il avait la moindre conscience de l’importance et le caractère vital de la justesse d’une diplomatie.

    Pour les citoyens malgaches, ce qui se passe en Turquie ou ailleurs serait secondaire et on comprend quand on pense qu’à Madagascar, plus que la moitié de la population est pauvre, en décrochage économie, et à tout point de vue, la moitié de la jeunesse malgache n’atteindrait donc pas l’âge adulte.

    La question que je me pose serait, est-ce que Mr R. Hery est libre et bien conscience de ce qu’il fait ?

    Madagascar ne peut pas avoir une relation diplomatique saine avec un pays comme la Turquie. Encore moins, un échange économique stable avec ce pays-là. D’autant plus que la Turquie va connaitre des jours sombres à partir d’aujourd’hui et pas uniquement sur le plan politique, mais aussi, et surtout sur le plan économique :

    - la croissance économique dans ce pays est seulement de 2% aujourd’hui et dans peu de temps, elle va être même négative, sa monnaie est déjà perdue largement sa valeur.

    Mr R. Hery ne réussit même pas à rétablir l’ordre, la sécurité et la stabilité politique sur le territoire malgache, et il veut s’afficher avec un président turc que personne n’estime plus du tout en Europe, en occident, qui est, il faut le noter, nos Bailleurs de fonds traditionnels.

    Vous savez, j’ai toujours préconisé, pour sortir de la pauvreté, un endettement auprès des institutions internationales. Tout le monde le fait. Tenez, la France, l’Allemagne, l’Espagne, bref, les pays riches s’endettent, France d’ordre de 200 milliards, l’Allemagne autour de 100 etc....pour financer leurs dépenses et et essentiellement pour financer de gros travaux, presque la source d’emploi aujourd’hui, dans une économie en pleine mutation.

    Quelques pays africains sont en train de réussir parce qu’ils arrivent petit à petit à convaincre les Bailleurs de fonds la solidité de la stabilité politique dans leur pays.

  • 6 janvier à 21:04 | diego (#531)

    Bonjour Mihaino,

    Attendre des actes ??? De la part de Mr R. Hery ?

    Vous savez, je suis un libéral, farouchement défenseur et favorable aux libertés individuelles. Avec 90% de pauvres, un pays n’est pas libre.

    Mr R. Hery n’a jamais manifesté, ni démontré son attachement et une bonne compréhension des rôles et de l’importance de l’État, des Institutions et de la Constitution.

    Écoutez, se trouver l’ héritier naturel de la Ve République Française, donc du Général de Gaulle directement et indirectement, le président malgache, à la personne de Mr R. Hery, est lourd. Le président malgache fait figure d’un nain politique pour être gentil.

    Neamoins, la Ve République confie des pouvoirs importants entre les mains du président. À lui seul, le président peut imposer la stabilité politique et mettre en place des processus électoraux solides, par exemple. À mon sens, Mr R. Hery n’a pas ce pouvoir, ou s’il l’a, il ne veut exercer ce privilège, ou encore, il est empêché. Dans aucun cas, l’avenir politique et économique du pays soient au centre des préoccupations de Mr R. Hery et de son gouvernement.

    Les gens qui nous gouvernent ne sont pas des gens exceptionnels. À la base, ils sont médecins, avocats, experts comptables, enseignants, économistes ou encore informaticiens....ingénieurs etc.....les gens qui lisent, analysent et critiquent leurs politiques sont des gens qui ont les mêmes niveaux qu’eux :

    - depuis quelques années, ces politiciens prennent le pays et leur peuple en otage..

    Je pense que si le pays est dans l’état où il est, ce que les membres de la Société Civile et des différents corps des métiers malgaches sont complices des politiciens ou ils sont tout simplement vulgairement faibles, voir inexistants.

    Nous ne sortons pas, à mon sens, de la pauvreté et de l’instabilité politique, tant que nous nous entêtons de refuser de restaurer les pouvoirs publics, les seuls signes d’autorité fiables garantissant la liberté individuelle, et de renforcer nos Institutions et de respecter notre Constitution, symboles de la souveraineté du pays.

    C’est loin d’être une affirmation compatriote, c’est une analyse.

    Et malheureusement, je constate que Madagascar se rapproche de la faillite politique, un pays sans idéologie et économique. Les Malgaches ne sont pas au centre des projets developpement économiques que le pouvoir pense mettre en place. Il n’y est des places que pour les entreprises chinoises, indiennes ou encore françaises et autres.....non sens et je pense, assez stupide !

    • 6 janvier à 22:04 | Mihaino (#1437) répond à diego

      Ecoutez Diego ,
      Madagascar a besoin des gens comme vous . Vos réactions sur MT.com sont pleines d’analyses et de propositions depuis des années selon vos propres convictions .
      Vous serait-il possible de revenir au Pays pour apporter votre part de briques en vue de son développement ou préférez-vous planer encore dans les airs en tant que pilote instructeur visitant les autres pays qui sont développés par rapport à Madagascar , notre belle île malgré tous les écarts commis par nos Présidents successifs depuis la 1ère République ???
      Toutes vos théories économiques sont discutables à mon avis et au lieu de planer dans l’air , il serait temps de revenir sur terre et voir les réalités politiques,sociales, économiques, juridiques, ........que notre Pays traverse depuis plus de 50 ans !
      Avec mon amitié,

    • 6 janvier à 22:35 | diego (#531) répond à diego

      Un point important, pour inclure les Malgaches dans le developpement de leur pays, il faut les aides financièrement, les encourager et surtout les aides à emprunter, et à bâtir :

      - pas à des taux de remboursement ridiculement haut, qui frôlent le 15, voir 20, à 25%.

      Il y a beaucoup des moyens, des tactiques que l’État seul peut les mettre en place et se permettre de les mettre en place pour financer les PME et TPE et d’autres projets touchant les 22 millions d’âmes qui vivent dans la Grande Ile.

      Il faut que l’État finance les gens à exploiter les potentiels économique de leur pays. Alors et ce serait en ce moment là seulement que les investissements et les investisseurs étrangers ne passaient pas comme une nouvelle forme de colonisation au yeux du pays.

  • 6 janvier à 21:09 | Saint-Jo (#8511)

    @vatomena.
    Vazaha mody miady se traduit littéralement par Vazaha qui font semblant de se faire la guerre.

    Cette expression date de la colonisation.
    Il arrivait à l’époque que deux Vazaha aient des points vue différents sur un sujet , par exemple à cause d’intérêts perso contradictoires .
    Alors il y avait des échanges voire des disputes en public entre les deux Vazaha . La passion aidant le ton monte entre les deux Vazaha . Ils s’invectivaient violemment . Les Merina qui assistaient à la scène étaient persuadés que les deux Vazaha se faisaient la guerre (ady). Pour les Merina qui sont considérés à tort ou à raison polis et bien élevés , montrer sa colère en public est absolument à proscrire. Si quelqu’un le fait alors non seulement les autres croient que le bonhomme est impoli et mal élevé mais de plus ils croient que l’affaire est très grave sinon il n’y aurait pas dû y avoir autant de manifestations de colère.
    Alors , devant les deux Vazaha qui se disputaient vivement en public , les Merina pensaient que ce fut la guerre . Mais une fois que l’orage fut passé , les deux Vazaha se retrouvaient et par exemple allèrent ensemble prendre un verre. Alors les Merina qui assistaient à la scène étaient persuadés que les deux Vazaha faisaient semblant de se faire la guerre, histoire de tromper les Gasy . Et ils dirent « Vazaha mody miady ».
    Nota : mody = faire semblant
    ady = guerre
    Vazaha : avant d’expulser les Européens , Ranavalona Ière les avait fait recensés . Recensé =voazaha. Alors, quand on voyait un Européen les Gasy se demandaient « est-il recensé ? » . Si l’Européen l’était déjà on répondait « il est recensé » (voazaha) . A la longue quand ils étaient tous recensés on les appelait les « Voazaha » , terme décliné plus tard en Vazaha .

    • 6 janvier à 22:30 | lysnorine (#9752) répond à Saint-Jo

      « Vazaha : : avant d’expulser les Européens , Ranavalona Ière les avait fait recensés . Recensé =voazaha. »
      Araka ny Rev. J. Richardson , A New Malagasy-English Dictionary, kosa dia avy amin’ny teny « Swahili “waja” , foreigners ; lit. those who have come (come over the sea) » no niavian’ny teny gasy hoe « Vazaha : “ European foreigner” ».

    • 7 janvier à 02:55 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Ranavalona 1ere connaissait-elle ce mot swali ?
      Je l’ignore.
      Par contre, le recensement des Vazaha (les Européens) était la 1ere étape de la stratégie de la reine dont l’objectif final était le retour définitif aux valeurs merina qui devait passer par le renvoi en-dehors du royaume de tous les Européens figurant sur la liste des recensés (voazaha). A l’exception de Laborde . Les sujets de la reine se demandaient alors si Laborde n’était pas recensé (voazaha) . Le réponse était « il ne faut pas croire que Laborde n’est pas recensé » . Ce qui se dit en gasy « aza manao an’i Laborde tsy ho voazaha ». Expression qui plus tard allait avoir une connotation moqueur sur les compétences d’une personne . Cette non expulsion de Laborde a deux explications différentes. L’une est relative à la saponification : la reine voulait que ses sujets apprennent à faire du savon . L’autre est relative à une chose moins avouable .

    • 7 janvier à 12:30 | lysnorine (#9752) répond à Saint-Jo

      1) « Ranavalona 1ere connaissait-elle ce mot swali ? »

      Ny mpanoratra boky talohan’ny naha-mpanjaka an-dRanavalona 1 dia efa nampiasa ny teny hoe « Vazaha » : Ohatra hoy ny dictionnaire-n’i Flacourt (édition 1658)
      « étranger » : Vaza, Vazaha (Malgache Sud-Oriental ancien) ; Vazaha, étranger surtout de race blanche (Malgache Sud-Oriental moderne). ; na André Coppalle, Voyage dans l’intérieur de Madagascar et à la capitale du roi Radama pendant les années 1825 et 1826 .

      2) le renvoi en-dehors du royaume de tous les Européens figurant sur la liste des recensés (voazaha) – « SAPONIFICATION »

      Tsy ny Vazaha Eôrôpeanina rehetra velively no noroahan-dRanavalona 1 fa ny misiônera ANGILISY avy amin’ny L.M.S. (London Misionary Society) ihany, izay navelan-dRadama nitory ny fivavahana kristianina teto niantomboka tamin’ny taona 1820.

      Toy izao ny taratasy tamin’ny teny frantsay (izay hainy) nalefan-dRadama1 ho an’ny L.M.S , tamin’ny 29 ôkôbra 1820, ka niandohan’ ny fandrosoana nanao dingan-dava tao Imerina :
      [...]
      « Ayant été parfaitement instruit par Mr JONES, votre missionnaire, que les envoyés de votre société n’ont pour but que d’éclaircir les peuples par la conviction et la persuasion et de découvrir les moyens de les rendre heureux en les ÉVANGÉLISANT et en les CIVILISANT comme les autres nations européennes, et NON PAR LA FORCE contraire à leur lumière.

      « C’est pourquoi, messieurs, je vous fais la demande de m’envoyer s’il convient à votre société autant des missionnaires que vous pourrez ou que vous jugerez convenable avec leurs familles, s’ils le désirent, POURVU QUE VOUS ENVOYIEZ DES PERSONNES DE MÉTIERS ET DE TALENTS POUR FAIRE DE MON PEUPLE DES OUVRIERS et de bons chrétiens. [...]

      « Qu’aux missionnaires les plus nécessaires pour le moment sont des personnes pour pouvoir INSTRUIRE MON PEUPLE dans la religiion chrétienne et DANS LES DIFFÉRENTS MÉTIERS, tels que TISSERANDS, CHARPENTIERS, BOTANISTES, etc. ...[Rabary mpitandrina, Ny Daty Malaza, Boky 1, 29 octobre 1820 ]

      Taorian’ny nahafatesan-dRadama 1 tamin’ny Jolay 1928, dia niantomboka nanao toetra tsy zaka ny misionera i Ranavalona 1 ― izay nisazoka ny fitondrana ― satria tsy zakany ny fandrafesan’ny fivavahana kristianina ny fomban-drazana notompoiny fatratra dia : « ny sikidy, ny fanandroana, ny fivavahana amin’ny sampy, ny Vazimba, ny razan’Andriana sy ny tendrombohitra 12 ». Koa dieny tamin’ny taona 1829 dia nanao safelin-teny fandroahana ny misiônera izy fa efa tsy misy zava-baovao intsony azony hampianarina ny Malagasy. Ny teny « hebreo sy grika izay fitenin’ny maty » tsy tiany fa « moa mahay mampianatra ny fanaovan-TSAVONY ve hianareo ? Nihodina tamin’i Mr CAMERON (mpanao taozavatra) Mr Griffiths (misiônera) ka niteny hoe : “Ahoana izany, ry Mr Cameron ? ” »

      “Omeo herinandro aho, hoy Mr Cameron, ary amin’ny herin’ny anio, aoka hiverina ny irak’Andriana dia hamaly ny tenin’Andriana isika”.

      « Nony niherina ny andro, dia tonga ny irak’Andriana, ary Mr Cameron, dia nampiseho SAVONY FOTSY, tsoriana iray, tena tsara, nataony tamin’ny VOKATRY NY TANY. Faly dia faly ny Mpanjaka, ka dia nanao fanekena tamin’i Mr Cameron sy Mr CHICK (mpanao taozavatra) izy HAMPIANATRA SAVONY. Dia naroso ny raharaha, ka Ranavalona nahazo SAVONY FOTSY, ary ny misionera nahazo FITO taona hiasana. » [Rabary, ibid.. 5 Avril 1829]

      Tsahivina fa ROA taona taorian’izany, tamin’ny 1831, no rendrika an-tsambo tany Fort-Dauphin i Laborde dia tonga tany Toamasina ka noraisin’i Napoléon de Lastelle izay nitondra azy tany amin-dRanavalona 1 avy eo. Mbola faha-velon-dRadama 1 no efa nifampiraharaha tamin’i de Lastelle – mpandraharaha Frantsay -i Ranavalona 1. Olona nadio tanana izaitsizy tamin-dRanavalona 1 i de Lastelle. Hoy i Mervyn Brown, ao amin’ny “A History of Madagascar”

      “In 1829 Napoleon de Lastelle obtained from the new queen a MONOPOLY of the manufacture and sale of ARAKA (a local rum), the PROFITS to be SHARED equally with the queen who PROVIDED SLAVES to carry out the work. He became virtually the IMPORT-EXPORT AGENT FOR THE QUEEN and the government, building up an important trade between Madagascar, Réunion and France..(He was put in charge of certain plantations and trading establishments on the east coast owned by the firm Rontaunau of Réunion, just after the death of Radama 1) p.159]

      (Hotohizana)

    • 7 janvier à 12:52 | lysnorine (#9752) répond à Saint-Jo

      (Tohiny sady farany)
      3°- « la liste des recensés (voazaha) »

      Tamin’ny faran’ny taona 1931 (Nôvambra-Desambra) no nanomboka nanenjika mivantana ny fivavahana kristianina i Ranavalona 1 ka tsy nahazo nandray Fanasan’ny Tompo intsony ny Malagasy REHETRA. Kanefa mbola nisy fanaovana fandraisana an-tsokosoko ihany tamin’ny fotoam-pivavahan-kariva natao tany an-tranon’ny mpiangona. Koa mialohan’ny kabarin-dRanavalona 1 tamin’ny 1 Martsa 1935 mandrara tanteraka ny fanompoana ny fivavahana kristianina, dia nosoratana anarana daholo ny vita Batisa sy ny trano fanaovana fotoam-pivavahan-kariva ary ny tompony tamin’ny faran’ny volana Febroary ary dia nanahy ny hovonoina izy ireo, indrindra moa fa niely rahateo ny tsaho. momba izany. Io no « fanisana » nampanaovin-dRanavalona 1 ary tsy nikasika ny Vazaha fa ny Malagasy.

      4° Tsy nahazo nipetraka ny misiônera angilisy fa nahazo laka kosa ny mpandraharaha frantsay. tamin-dRanavalona 1.

      Tsy navela nipetraka intsony ny misionera angilisy ka tamin’ny jolay 1836 no niala ny farany tamin-dry zareo. Niha-mafy orina kosa ny Frantsay Nataon-dRanavalona Andriamasinavalona moa i de Lastelle sy Laborde izay nampiori-ponenana koa ny maopera zezoita Finaz (Hervier) sy Webber, mbany Lambert. Nioko hanongana an-dRanavalona 1 reniny ny printsy Rakoto araka ny tetik’ i Laborde sy ny Frantsay namany tamin’ny Jona 1857. Maty an-karanany ny tetika satria nihemotra ny Commandant en chef Rainivoninahitriniony sy Rainilaiarivony rahalahiny, dia noroahina i Laborde sy ny namany. Fanesoana an-dRanavalona 1 nisakaiza tamin’i Laborde sy napakatra azy ho Andriamasinavalona kanefa niodina taminy angaha no nahatonga ilay fiteny hoe manao an’i Laborde tsy ho Vazaha

      Manambara ny nahazoan’ny Frantsay laka izao lahatsoratra izao :

      a) MADAGASCAR. ― Le capitaine GARNOT, qui s’est trouvé chargé par la ruine des Ovas de conduire et d’accompagner en France et en Angleterre les six envoyés malgaches, a depuis quelque temps fréquenté assez Madagascar pour être a même de nous donner sur cette île, et sur les dispositions politiques de la souveraine qui la gouverne, des renseignements au moins aussi sûrs que ceux qui paraissent remonter à une époque déjà fort reculée. C’est donc à ce capitaine, aussi distingué par ses qualités personnelles que par son zèle pour l’extension du commerce français, que nous aurons recours pour offrir à nos lecteurs une idée générale de la position du gouvernement madécasse par rapport à nous, et de l’intérêt que nous aurions à cultiver les HEUREUSES DISPOSITIONS que les Malgaches montrent aujourd’hui en faveur de la FRANCE.
      On a parlé, en l’exagérant un peu, de l’espèce de tyrannie qu’exerçait à Madagascar, à l’égard des autres nations maritimes, l’influence toute-puissante des Anglais et de leurs missionnaires. Cette opinion, fondée sur des faits qui ont existé, ne doit plus prévaloir aujourd’hui dans l’esprit de la France ; car, depuis cette année, IL N’Y A PLUS dans l’intérieur de Madagascar UN SEUL ANGLAIS NI UN SEUL MISSIONNAIRE de cette nation.[..]

      Le capitaine Garnot, par l’effet d’une faveur qu’il osait à peine espérer, a été autorisé, pendant son dernier voyage, à se rendre à Ermine, capitale de l’île, où il a séjourné assez longtemps. et avec assez d’avantage pour être ADMIS PLUSIEURS FOIS EN PRÉSENCE DE LA REINE. Tout ce qu’il a pu voir, tout ce qu’il a pu entendre autour de lui dans ce pays si peu connu , l’a porté à penser que l’occasion était on ne peut plus favorable pour parler du désir qu’aurait notre gouvernement de nouer avec celui de Madagascar des relations agréables aux deux pays ; et, il faut le dire, malgré la réserve que nous sommes obligés d’observer dans nos petites révélations publiques, le capitaine Garnot a trouvé dans les dispositions de la reine LA PLUS GRANDE BIENVEILLANCE EN FAVEUR DE LA FRANCE. La preuve même la plus évidente que nous puissions donner de cette bienveillance, c’est le choix spécial que la reine a bien voulu faire d’un BÂTIMENT FRANÇAIS pour transporter en Europe et ramener dans leur pays les six ambassadeurs que nous avons vu débarquer hier dans notre port. C’est sous le patronage du capitaine de la Mathilde que Ranovolo-Man ja ka a placé ses six envoyés , en l’invitant à les guider dans toutes leurs démarches, en le priant de les accompagner même en Angleterre ;
      (Bulletin Colonial N° 22, 9 février 1837)

      b) « Le véritable état de Tananarive, siège principal du gouvernement hova, est fort soigneusement décrit par le capitaine Garnot, lors de son arrivée, en 1836 , dans celle capitale [...]
      « Je suis allé visiter QUELQUES FRANÇAIS QUI HABITENT CETTE CAPITALE et j’ai en même temps rendu visite à MM. Baker et David Jones, qui sont les seuls missionnaires anglais résidant encore dans l’île. Ces derniers devant quitter Tananarive dans un mois, faisaient leurs préparatifs de départ. Ils sont restés longtemps dans ce pays , où leur séjour leur avait fait un assez grand nombre de prosélytes »

      Garnot, Eugène Germain (Capitaine).Question de Madagascar traitée au point de vue de l’intérêt français et du droit public européen / [rédigé sur les notes du capitaine Garnot]. 1846, (pp.14, 15)

      Famintinana : Ny misiônera angilisy sy ny fivavahana kristianina no halan-dRanavalona 1 fa tsy ny Vazaha rehetra tsy akory. Sitrany tokoa ny Frantsay. Ny Kristianina malagasy no nanaovan-dRanavalona 1 fanisana hanaovana azy haza lambo fa tsy ny Vazaha Angilisy tsy akory, izay vitsy rahateo.

  • 7 janvier à 09:05 | vatomena (#8391)

    Merci Saint Jo—Comme quoi la petite histoire est souvent plus interessante et significative quel’autre

    • 7 janvier à 09:14 | vatomena (#8391) répond à vatomena

      Saint Jo - Grand mère disait souvent ’’vazaha mody miady ’ —mais —en opposition— elle caractérisait aussi la manière toute malgache de se disputer entre eux -et - je ne me souviens pas de sa formule

  • 9 janvier à 03:53 | kunto (#7668)

    KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :

    - Mr Rajoelina arrête de joué à Mr propre , qui a saboté la campagne électoral de Mr Camille Vital en 2013 ? ( 250 voitures - tee shirt ... etc ... bloqué dans le port de Tamatave ) .

    - Qui a bloqué Mr Camille Vital à Ivato ?

    - La trahison vous connaissé bien ? en 2013 vous souteniez le PDS de Tananarive au 1er tour des Présidentiels ? mais vous avez virez vers le Président actuel car vous avez vu qu’il était mieux placé et surtout avec plus de moyen financier .......

  • 9 janvier à 14:17 | Ibalitakely (#9342)

    Izy ireo koa ange tokony rehefa tsaraina momba ny alatsinainy mainty [26/01/2009] nisy maty mihoatra ny 100 manerana ny nosy, naha potika & may ny RNM-TVM, ..., izay vao miseho e !!!

    • 9 janvier à 14:23 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      Tsy lazaina eto koa ny halatra miaro fanesisesehana & famosaviana vahoaka t@ 2013 nifidy olona fatany tsara izao fa ratsy [valalan’amboa faha telo tetsy @ FUTURA Andranomena], dia article 54 aho hoe article 54. Ho 54 fara faha keliny ny isany halefa eny Tsiafahy.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 296