Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 17 janvier 2018
Antananarivo | 09h28
 

Société

Ikongo

8 prisonniers seulement se sont rendus

mardi 19 décembre 2017 | Ny Aina Rahaga

Une semaine après l’invasion dans la prison d’Ikongo qui a entrainé la sortie forcée des 120 détenus qui y étaient, seuls 8 détenus se sont rendus aux forces de l’ordre et ont regagné le lieu de détention. 112 détenus sont donc encore libre dans la nature jusqu’à maintenant. En ce qui concerne les 10 personnes qui ont causé le mécontentement et la requête de vindicte populaire à Ikongo, entrainant l’invasion de la prison par la population, ils ont été transférés à Fianarantsoa depuis la semaine dernière. Les magistrats d’Ikongo ont également été évacués par hélicoptère afin d’éviter que la population ne s’en prenne à eux. Les responsables sur place ont assuré que les tensions sont redescendues et la situation maîtrisée, il n’y aurait plus rien à craindre. Actuellement, une centaine d’éléments des forces de l’ordre ont été mobilisés afin d’assurer la sécurité dans la localité. La question et les affaires de vindictes populaires s’étaient plus ou moins calmés ces derniers temps avant le cas d’Ikongo. Sauf que cela dénote encore une fois la perte de confiance de la population en la justice et en l’Etat en général d’une part, mais aussi la volonté de cette population à s’émanciper des règles de droit qui semble ne pas convenir à certaines régions. La recherche des 112 autres détenus devrait être une priorité pour les responsables et les forces de l’ordre, ces derniers représentant plus ou moins un danger permanent pour la population.

3 commentaires

Vos commentaires

  • 19 décembre 2017 à 10:38 | Vohitra (#7654)

    Le drame d’Ikongo continue : après l’évasion spectaculaire de prisonniers, il y a cette terrible disparition d’éléments de la force de l’ordre, non pas d’une désertion volontaire, mais par la force d’une crue lors de la traversée d’un fleuve. Et dire que dans la capitale, des supposés brillants officiers supérieurs restent sereins dans l’attente d’une nouvelle étoile sur leurs épaules...et que le député local politicien chevronné commissaire de police semble dépassé par la tournure des évènements

  • 19 décembre 2017 à 12:55 | FINENGO (#7901)

    Bonjour
    Le 15 Décembre j’en ai parlé de cette évasion d’ Ikongo, qui a été révélé par le journal en ligne de RFI du 13 Décembre et que Tribune n’en touchait mot. Que se passe t-il pour qu’une semaine après Tribune en parle...???
    Et voici ce qu’un défenseur de l’ Etat, Participant au forum m’a répondu le 15 Décembre.

    Je cite :
    Affaire prison d’Ikongo....Juste une question. Répondez sérieusement et je transmettrais vos suggestions.
    Si vous étiez à la place des autorités Gasy , qu’est-ce que vous auriez fait de plus devant de telle situation ?
    Maditra anie ny Gasy ry namana Finengo ê. Les malfaiteurs sont déjà en prison et ils veulent encore quoi ? Cela prouve encore ce que je vous dis :« Ce peuple est insoumis de nature ! »
    ==============================
    Voilà la réponse d’une Personne qui se dit responsable et défenseur d’un soit disant Président de la République. Mais quel genre de Justice existerait dans ce Pays, et quel genre de responsable dirigerait ce Pays.

    Et à côté de sa une certaine personne vous dit, vous n’avez rien à dire sur Madagascar, c’est notre Problème ce n’est pas le votre, sous prétexte que vous êtes un traitre en ayant une autre nationalité, et aussi valable pour tous les Andafy. Ce Pays est Malade, pour une simple raison, il est dirigé par des Malades du cerveau, et soutenu par des Personnes ayant la même Maladie.

  • 19 décembre 2017 à 17:38 | punchline (#9673)

    PRISON BREAK,JAILBREAK , il faut dire que nos prisons ne sont pas aux normes internationales :
    - pas de TV
    - pas de salle de sport,
    - pas de salle de musculation, comme cela existe aux baumettes à marseille, ou à riker island de New york, ....

    - pas de toilettes, ni douches

    la dignité humaine n’y est pas considérée

    c’est sidérant !

    cela dit, la justice populaire, prise d’assaut de prison, la chasse aux juges, il faut que tout cela s’arrêtes, il faut que les professionnels de justice prennent le relais, surtout les avocats.

    mais pour cela , il faut que l’Etat nous laisse travailler

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 399